Ecchymoses

Tendinite du pied

Tendinite du pied - inflammation du tendon d'Achille, qui survient à la suite d'une surcharge du muscle gastrocnémien. Le tissu musculaire se raccourcit, devient moins élastique, provoquant une tension constante dans le tendon du talon, ce qui provoque son inflammation. En médecine classique, le concept de "parapluie" distingue trois maladies: la péritendinite, la tendinite et l'enthésopathie.

Traitement

Il est nécessaire de comprendre la genèse de la maladie et d’en évaluer la gravité. De manière générale, le traitement conservateur comprend plusieurs points:

  1. Fixation de l'articulation du pied et de la cheville avec des bandages, du ruban adhésif et un bandage circulaire longitudinal. Il est nécessaire d'assurer l'immobilité des ligaments de toute la cheville.
  2. Traitement de la toxicomanie.
  3. Physiothérapie au stade final du traitement (dans un format de traitement conservateur et opérationnel).
  4. Masser la zone touchée des tendons avec l'utilisation de complexes de thérapie physique.

La tendinite est traitée longtemps, avec une gravité moyenne, le traitement peut durer de un à deux mois. Si le traitement conservateur appliqué ne donne pas d'effet positif, envisagez le recours à une intervention chirurgicale. Dans ce cas, le processus de restauration complète des fonctions prendra plus de temps. Le traitement peut prendre jusqu'à six mois.

Traitement médicamenteux

La tendinite est un processus inflammatoire. Les médicaments utilisés visent à réduire l'inflammation et à soulager la douleur au pied. À ces fins, développé beaucoup de médicaments. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - groupe de médicaments ayant une vaste gamme d’effets. Parmi les moyens émettent l'indométacine, l'ibuprofène, le movalis, le diclofénac et autres.

Les pommades et gels anti-inflammatoires (diclofénac, gel de traumel, émulsif de Voltaren) sont largement utilisés. Pratiquement tous les AINS, qui éliminent la cause fondamentale de la douleur, l’inflammation, ont un effet anesthésique. Cependant, des préparations spéciales (pilules et onguents) ont été produites pour améliorer cet effet. Ceux-ci incluent ketanov, dexalgin, larfiks. Les préparations d'influence externe (pommade) sont utilisées pour améliorer les processus métaboliques dans la région affectée des tendons du pied (médicaments à base de capsaïcine), provoquant une expansion des vaisseaux superficiels, qui ont un effet distrayant et irritant. Nous avons découvert l’utilisation de préparations à base de venin d’abeille, de collagène, de menthol, de camphre (en particulier la préparation «Gel de collagène»).

Intervention chirurgicale

Si le traitement conservateur ne donne pas les résultats appropriés ou ne convient pas à certains types de lésions, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale. Il est pratiqué en cas de rupture des ligaments, de sténose des vaisseaux sanguins du pied, de destruction du tissu osseux et de troubles du métabolisme (modifications dégénératives-dystrophiques).

Le pied est rarement utilisé méthode arthroscopique (avec l'introduction d'un arthroscope à travers une micro section). La méthode principale consiste en une dissection ouverte du tendon du patient, en effectuant des manipulations pour éliminer les changements de volume identifiés, en excisant une partie des ligaments et en fixant davantage, en effectuant une réparation chirurgicale des ligaments afin de régénérer l'activité tissulaire initiale.

Médecine populaire

De nombreuses maladies du monde moderne sont associées à une dégradation de la situation environnementale de la planète. Dans une telle situation, le retour à l'expérience séculaire de la médecine traditionnelle revêt une importance particulière. Le traitement de la tendinite est nécessaire dans le cadre du schéma thérapeutique décrit précédemment: soulager la douleur et l'inflammation des tendons du pied.

Pour anti-inflammatoire inclure les remèdes populaires:

  1. Traitement avec des compresses et des bains salins;
  2. Infusion alcoolique de cloisons en noix. Une petite partie des parties de la noix est remplie de vodka (0,5 litre) infusée pendant 2 semaines dans un endroit sombre. Ingestion d'une cuillère à café deux ou trois fois par jour;
  3. Lotions du bouillon du fruit de la cerise des oiseaux;
  4. Compresse d’infusion d’ail, pommade à base d’huile d’eucalyptus et soulagement du gonflement et de l’inflammation des ligaments;
  5. Utiliser comme aliment pour assaisonner le curcuma.

Pour les analgésiques, les recettes comprennent:

  1. Compresse au vinaigre de cidre. Dans 100 ml de vodka, on ajoute 0,5 litre de vinaigre de cidre, moitié de jus de citron. Ensuite, le mélange est infusé pendant 2 à 4 heures et appliqué sous la forme d’une compresse sur le tendon 1 à 2 fois par jour.
  2. Compresse de pommes de terre crues râpées ou vinaigrette avec des pommes de terre crues tranchées finement. Pour faire une compresse, les pommes de terre râpées sont mélangées avec des oignons émincés. Le mélange est bien agité, ajouter l'argile à volume égal. La composition finie est recommandé d'imposer du jour au lendemain sur les zones douloureuses du pied.

L'action combinée consiste en une infusion de traitement différente de smilax (sassaparelya) à la racine de gingembre, pris oralement 2 à 3 fois par jour. Pour préparer l’infusion, versez les ingrédients (racine de gingembre moulue et racine de sassaparilla) avec de l’eau bouillante et laissez reposer pendant une heure. La fixation d’une compresse froide sur la zone du pied affectée a un effet anesthésique et anti-inflammatoire. Limite d'application 48 heures après la blessure.

Physiothérapie

Les méthodes physiothérapeutiques ont pour tâche principale d’accélérer les processus métaboliques dans la région douloureuse et de réduire ainsi l’inflammation et d’activer les mécanismes de régénération tissulaire. Ceci est dû à l'expansion du flux sanguin capillaire et à l'impact direct sur le tissu conjonctif des tendons. La tendinite traumatique est traitée (en fonction de la méthode) pour 3-5 procédures. Les ruptures de tendon entraînent un traitement plus prolongé, car le rétablissement postopératoire ne prend que plusieurs semaines et la thérapie physique peut durer de 1 à 2 mois.

Les traitements de physiothérapie les plus populaires:

  1. Thérapie au laser. Les tendinites des articulations du pied, du genou et de l'épaule, l'arthrose de pathogenèse différente ne constituent pas une liste complète des maladies pour le traitement desquelles cette méthode est utilisée avec succès. Les radiations utilisées ne sont pas dangereuses pour le corps. Il y a beaucoup d'effets positifs. Vous permet d'arrêter les tendinites à un stade précoce de la maladie, aide à une récupération rapide après des interventions chirurgicales graves. Différent effet anti-inflammatoire et analgésique. Il affecte les tissus au niveau cellulaire, en aidant les cellules renouvelées à réparer avec succès les tissus cartilagineux du tendon et en accélérant le processus de rééducation.

Prévention

Pour les personnes en bonne santé, éviter les tendinites n'est pas une grosse affaire. Il est important de faire attention aux chaussures, de sentir un ajustement confortable sur le pied, pour éviter les désagréments lors de la marche. Pour les sports actifs, n'utilisez que des chaussures spéciales, qui tiennent compte de la spécificité de la pronation, des types de stress et permettent une fixation fiable de l'articulation de la cheville, procurent un soutien approprié aux charges.

Une tendinite peut se développer à partir d'un pied plat prolongé, ce qui impose des exigences supplémentaires pour les chaussures de sport et les chaussures de tous les jours. Il est recommandé de porter des supports spéciaux pour les voûtes. Dans certains cas, il est nécessaire d'utiliser des semelles orthopédiques. Pour ceux qui pratiquent un sport actif, un entraînement préalable à l'entraînement est une condition préalable, qui réchauffe les muscles et aide à éviter les blessures sportives possibles. La natation est considérée comme un bon moyen de renforcer les muscles du mollet et les ligaments du pied, ce qui a également un effet bénéfique sur le tendon calcanéen.

La tendinite est facile à contracter, en négligeant les moments préventifs élémentaires. Cependant, en raison de l'âge et des caractéristiques individuelles de chaque personne, le traitement peut être difficile.

Comment traiter les tendinites du pied - étirement et inflammation des tendons

La structure complexe du pied et de la cheville assure la rétention de la masse corporelle dans la position souhaitée. Les tendons servent de «pont» entre les os et les muscles du pied, qui leur sont étroitement liés et qui ont la capacité de s’étirer sous la charge et de marcher. Dans les cas où le système musculo-squelettique des jambes est soumis à un stress important, les ligaments du pied sont tendus, blessés et, en cas de traitement inefficace, ils s’atrophient. L'inflammation des tendons s'appelle la tendinite du pied. Sur ce qui cause la maladie et comment la traiter - lisez notre article.

Description de la maladie

La biomécanique du pied est constituée des mouvements complexes (flexion et extenseur) qu’il effectue lors de la marche. Les processus de la biomécanique impliquent principalement les muscles et les tendons, qui sont nécessaires pour attacher fermement les fibres musculaires aux os. En marchant ou en courant, les tendons sont étirés en utilisant leur "marge de sécurité" et comprimés à nouveau au repos.

Si la charge sur le pied dépasse ce stock, les tendons peuvent considérablement s'étirer ou se détacher des os. À la suite de ces processus, le tissu tendineux s'enflamme, provoquant une maladie appelée tendinite du pied (du mot tendo, qui signifie tendon). Si, avec les tendons, des poches de tendons synoviales s'enflamment, cette affection s'appelle une tendovaginite. Cette maladie nécessite une attention maximale du patient et un traitement rapide, sans quoi des processus dégénératifs dystrophiques appelés tendinoses peuvent se développer dans les tissus des tendons.

La composition des tendons en grande quantité est une substance collagène, ce qui assure leur extensibilité et leur élasticité. En plus du fait que l'élasticité des tendons diminue avec l'âge, les fibres de collagène se cassent également dans le processus de tendinite du tendon. Ces micro-blessures réduisent leur élasticité et leur capacité à s'étirer. Des processus pathologiques tels que la nécrose des tissus, le dépôt de sel de calcium et la dégénérescence graisseuse se produisent, ce qui peut entraîner une tendinose ou une tendinite chronique.

Les causes

Les athlètes à risque comprennent les athlètes pratiquant des sports intenses, ainsi que les personnes de plus de 40 ans, dont l'activité professionnelle est associée au fait de rester dans une position inconfortable ou d'haltérophilie. Tenez le pied dans les virages forcés et donnez-lui les gros muscles suivants:

  • muscle tibial antérieur;
  • muscle tibial postérieur;
  • long extenseur du gros orteil;
  • long extenseur de tous les orteils;
  • muscle triceps.

Une tendinite du pied peut se développer dans tous les tendons à la fois ou dans l'un d'entre eux. Le plus souvent, il y a une inflammation du ligament, qui s'attache à l'os du talon du triceps, auquel cas une tendinite d'Achille se produit.

Parmi les raisons pouvant causer le développement d'une tendinite du pied, on peut citer:

  • blessure mécanique ou usure des tendons;
  • processus infectieux dans les tissus environnants;
  • maladies des articulations (polyarthrite rhumatoïde, goutte, rhumatisme);
  • immunité réduite;
  • pieds plats et mauvaise posture;
  • port systématique de chaussures à talons hauts et subluxation habituelle du pied.

Les symptômes

En règle générale, les symptômes de la tendinite sont facilement reconnaissables, car la maladie commence toujours soudainement et une personne peut immédiatement en ressentir les signes. Sans le traitement nécessaire, le processus peut devenir progressivement chronique.

Les symptômes de la tendinite aiguë incluent:

  • douleurs fortes et aiguës au niveau de la fixation des muscles, aggravées lors d'une tentative de mouvement;
  • douleur à la palpation, ce qui suggère la localisation du tendon endommagé;
  • rougeur dans la zone enflammée et fièvre;
  • l'apparition d'un resserrement en déplaçant le pied;
  • mobilité limitée due à la douleur;
  • gonflement qui augmente avec le temps;
  • hématome, qui peut être dû à la rupture des vaisseaux sanguins.

Période de traitement et de rééducation

Si l’étude ne montre que l’étirement des tissus, mais pas la déchirure, on applique généralement un traitement conservateur pendant la période de crise.

  • La limitation de tous les types de charges sur le pied et son immobilisation complète.
  • L'imposition d'une compresse froide (glace) sur le pied afin de réduire le gonflement et l'hématome possible.
  • Bandage ou bandage rémanent sur le pied.
  • Prendre des médicaments qui soulagent l'inflammation et la douleur (anti-inflammatoires non stéroïdiens).
  • Physiothérapie (ultrasons, UHF, courants de micro-ondes, magnétothérapie, irradiation ultraviolette).
  • Physiothérapie (entraînement sur simulateur) pour renforcer les tendons.
  • Correction du pied plat en sa présence à l'aide de semelles intérieures et de chaussures orthopédiques.

Le traitement chirurgical des tendinites est utilisé en cas de traitement conservateur inefficace. En fonction du degré de dommage, la partie lésée du tissu peut être suturée, ainsi que pour éliminer les zones présentant des modifications dégénératives / dystrophiques marquées. Dans certains cas difficiles, la chirurgie plastique est effectuée. Au fil du temps, des exercices spéciaux sont assignés à de tels patients dans le but d'étirer les tissus et de restaurer leur élasticité.

Le traitement des formes aiguës de tendinite est beaucoup plus facile que les processus chroniques. Par conséquent, lorsqu'il y a des signes de blessure au tendon, vous devez immobiliser votre jambe, appliquer une compresse froide et consulter un spécialiste pour connaître le traitement nécessaire.

Tendinite du pied - inflammation du tendon

Presque toutes les personnes de sa vie ont des problèmes de pieds. L'inflammation des tendons s'appelle la tendinite du pied. Les jambes représentent la majeure partie des charges, de sorte que les symptômes de douleur dans les tendons causent toujours une gêne et affectent nos vies.

Choisissez un mode de vie sain. Soyez engagé dans la prévention de votre santé, et ceci, effrayant par son nom, la maladie ne viendra jamais à vous. Le choix est à vous!

Tendinite du pied: une caractéristique générale de la maladie

La tendinite du pied est l'une des maladies les plus courantes des membres inférieurs. Le processus pathologique est basé sur l'inflammation et la mort ultérieure des tissus qui composent les tendons. Et si en même temps vous allez chez le médecin trop tard, l'inflammation peut aller aux muscles tibiaux et plantaires.

Par conséquent, dès les premiers signes de tendinite, et c’est une douleur qui peut être assez sévère, il est nécessaire de faire appel à un traumatologue, qui non seulement posera un diagnostic précis, mais prescrira également le traitement approprié. Si, toutefois, une visite chez le médecin est retardée, l'inflammation peut affecter les mouvements - ils seront sévèrement limités et la personne ne pourra plus mener une vie active.

En plus d'une douleur intense, les tendons atteints de cette maladie commencent à se décomposer au fil du temps, ce qui s'appelle un processus dystrophique. Cette complication est particulièrement fréquente chez les personnes âgées, dans la mesure où les tissus des tendons subissent eux-mêmes des modifications qu'il est presque impossible de prévenir.

La douleur et le processus dystrophique sont caractéristiques de la phase aiguë de la maladie, mais avec le temps, la pathologie se transforme en une phase chronique incurable. Avec un traitement conservateur, seuls des médicaments symptomatiques sont utilisés pour aider une personne à se débarrasser de certains symptômes.

L'évolution chronique se caractérise par une douleur persistante et douloureuse qu'il est difficile de surmonter. Et cela signifie qu'après la maladie deviendra chronique, il sera presque impossible pour une personne de se déplacer sans l'aide de béquilles ou d'autres dispositifs de contention, et vous devrez oublier votre mode de vie habituel.

Causes de tendinite au pied

Les symptômes de la tendinite du pied ne peuvent pas apparaître comme ça. Il y a toujours des raisons à cela, dont le nombre est assez grand. Récemment, les médecins ont mené une étude qui a permis de déterminer les principales causes de tendinite du pied:

  1. Exercice excessif. La tendinite est une maladie des athlètes-coureurs professionnels, car pour courir le marathon le plus rapidement possible, il est nécessaire d’exposer votre corps, en particulier les pieds, à de lourdes charges.
  2. Dommages mécaniques. Ils affectent les fibres des articulations, ainsi que leurs terminaisons nerveuses. Ainsi, tout coup, qui semble insignifiant et n’entraîne pas de conséquences importantes, peut provoquer une tendinite, entraînant une déformation dégénérative-dystrophique du cartilage et des tendons.
  3. Perturbation du processus métabolique. Avec ce problème, il est difficile de saturer les os fibulaire et tibial avec du calcium, une substance nécessaire au fonctionnement normal des os du pied. En conséquence, des excroissances osseuses peuvent se former sur les os et nuire au bon mouvement et à la flexion du pied.
  4. Déviations d'âge. Les personnes âgées ont souvent des troubles dégénératifs-dystrophiques au niveau des tissus des articulations. En règle générale, avec l’âge commence souvent la destruction des tissus corporels. Les muscles et les articulations du pied ne font pas exception.
  5. Processus infectieux dans les tendons des articulations. Souvent, une tendinite se développe activement au cours des processus infectieux qui se produisent dans la région du tendon. Pathologie de la structure du squelette. Il se trouve qu'une personne souffre d'anomalies du squelette osseux, congénitales ou acquises à la suite d'une blessure.
  6. Influence des drogues. Les médicaments puissants peuvent avoir des effets néfastes sur les os du pied. Cela peut être le dépôt de sels sur eux, ce qui conduira à l'apparition de croissances. De plus, certains médicaments peuvent contenir des substances qui ont un effet destructeur sur le cartilage et le tissu osseux du pied.

Il ne s’agit pas d’une liste complète des raisons pouvant conduire au développement d’une inflammation des tendons. Par conséquent, pour comprendre la cause de la maladie dans chaque cas particulier, il est nécessaire de consulter un médecin.

Les symptômes

Beaucoup de gens se demandent comment soigner une tendinite sans conséquences pour le corps. Mais avant de commencer le traitement, il est nécessaire de poser un diagnostic précis, ce qui ne peut être fait sans examiner et identifier les principaux symptômes, notamment:

  • Douleur d'intensité variable dans la zone touchée de la jambe.
  • Rougeur de la peau dans la zone d'inflammation.
  • Avec le mouvement actif des jambes, les tendons peuvent se fissurer ou se briser.
  • Lors de la palpation du pied ou de la région de la jambe, une douleur aiguë est ressentie.
  • Les oedèmes apparaissent.

La tendinite se caractérise par un symptôme plutôt désagréable: la destruction du tissu tendineux commence, ce qui s'appelle un processus dystrophique. Il est plus caractéristique des personnes âgées, car avec l’âge, la déformation commence dans les tissus, ce qui entraîne inévitablement une perturbation du fonctionnement du pied.

Ainsi, la déformation du tissu tendineux est également considérée comme une tendinite. En conjonction avec le processus inflammatoire et la déformation du tendon, la phase aiguë de la tendinite se manifeste, mais au fil du temps, les symptômes de la tendinite aiguë se transmettent progressivement à la forme chronique.

Dans les tendinites chroniques, le patient ressent une douleur persistante, qu'il est assez difficile d'éliminer même par une intervention chirurgicale, sans parler du traitement conservateur.

Alors, considérez les symptômes plus en détail:

La zone touchée inquiète le patient avec des sensations de douleur d'intensité variable - de mineures à aiguës. La tendinite des tendons du pied a tendance à se développer en une forme chronique sans traitement approprié.

Dans ce cas, la nature de la douleur est sujette à des changements importants. Lors de la flexion du pied, le patient peut ressentir à la fois une douleur vive dans une certaine zone du pied et une douleur douloureuse. Ce genre de douleur signifie la progression de la maladie pour le pire.

La peau de la zone enflammée du pied rougit nettement. Cela signifie que le processus inflammatoire se propage à travers les tissus osseux et cartilagineux du pied. Il est également possible d'augmenter la température de la zone touchée par une tendinite.

Avec un mouvement actif, le tendon peut se fissurer ou légèrement claquer. De manière particulièrement claire, ces sons sont entendus lors de l'utilisation d'un phonendoscope, qui est un appareil de diagnostic de la tendinite.

Lors de la palpation du pied et de la jambe, une douleur aiguë est ressentie. Bientôt, une telle douleur devient gémissante. Ainsi, il est possible de déterminer la localisation du foyer de l'inflammation.

En raison du fait que le pied ne peut pas fonctionner normalement, une partie importante de la charge est répartie sur les deux jambes. Par conséquent, parallèlement à la douleur au pied, une douleur dans la jambe inférieure peut être ressentie.

Les patients ont souvent un gonflement des pieds et des jambes. Cela est dû au fait que pendant le processus inflammatoire qui se produit dans les tendons des articulations, la circulation sanguine normale dans les pieds est perturbée, ce qui entraîne une stagnation du sang. Par conséquent, il y a un gonflement mineur.

Ainsi, il est possible de reconnaître une tendinite aux premiers stades de son développement. Si les symptômes ci-dessus vous inquiètent, nous vous recommandons de contacter votre médecin immédiatement, sinon la maladie évoluera de manière chronique.

Diagnostics

Le diagnostic de cet état pathologique revêt également une grande importance, car il est nécessaire de distinguer les tendinites des autres maladies similaires des pieds qui se manifestent pratiquement par les mêmes symptômes. Tout d'abord, il est important que le médecin identifie correctement la maladie, car les symptômes de la tendinite sont similaires à ceux d'autres maladies dégénératives dystrophiques.

Les diagnostics complexes incluent les techniques suivantes:

  1. Études de laboratoire. Ce sont des tests qui doivent être passés pour identifier d'éventuelles infections, car la cause de la tendinite au pied est souvent un processus infectieux-inflammatoire qui se produit dans les tendons des articulations.
  2. Rayons X. La méthode la plus efficace pour diagnostiquer une tendinite. Il est conçu pour identifier les excroissances osseuses formées par un excès de sels de calcium. En outre, les rayons X aideront le médecin à déterminer s’il existe une pathologie dégénérative-dystrophique du tissu osseux.
  3. Résonance magnétique et tomodensitométrie. Il est utilisé pour déterminer la localisation de la rupture des tendons du pied. Cette méthode est efficace en raison des impulsions nerveuses envoyées par l'instrument pour effectuer une IRM ou une tomodensitométrie.
  4. Échographie (échographie). Bien qu'il ne s'agisse pas d'une méthode avancée pour le diagnostic de la tendinite, elle est parfois indispensable. Ainsi, l'échographie est utilisée pour un examen complet des tissus osseux et cartilagineux du pied. En outre, cette méthode permet de détecter les changements dans la structure des tendons du pied.

Les technologies modernes permettent d'identifier rapidement la cause de la tendinite et de détecter les foyers d'inflammation. Ainsi, le traitement peut être démarré rapidement, augmentant ainsi l'efficacité du traitement.

Traitement

Pour soulager la réaction inflammatoire et restaurer la fonctionnalité du pied endommagé, des thérapies conservatrices ont été utilisées à l'origine:

  • réduire l'intensité de la charge sur les membres inférieurs, une limitation temporaire de l'activité motrice du patient;
  • immobilisation du pied endommagé avec des bandages de fixation ou des bandages;
  • l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac et ses analogues). Afin de renforcer l'effet thérapeutique, le médecin prescrit un traitement local, en plus de la forme de comprimé, en appliquant des onguents ou des gels dans la zone de la pathologie ayant des effets anti-inflammatoires;
  • une série de procédures physiothérapeutiques qui accélèrent le processus de guérison (thérapie magnétique, UHF, laser);
  • après avoir réduit l'intensité de la réaction inflammatoire, le médecin développe un complexe individuel de thérapie physique, que le patient doit effectuer quotidiennement;
  • si le patient a les pieds plats, une consultation orthopédique et le choix de semelles spéciales et de chaussures à porter de façon permanente sont également planifiés.

Le traitement de la tendinite du pied peut être divisé en plusieurs étapes.

  1. Le premier est un traitement à l'aide de médicaments qui aident à soulager le processus inflammatoire et la douleur. Le médicament principal est le diclofénac et ses divers analogues, qui sont souvent prescrits sous forme de pommades ou de gels et uniquement dans les cas les plus difficiles sous forme de comprimés ou d’injections.
  2. La deuxième étape est une intervention chirurgicale. Mais il est effectué lorsque la pharmacothérapie est inefficace.

Si la cause de la maladie n'est pas une infection, d'autres méthodes peuvent être utilisées - cryothérapie, phonophorèse, électrophorèse, thérapie magnétique.

Le traitement vise principalement à éliminer la source de l'inflammation et à réduire la douleur qui tourmente le patient. À cette fin, largement utilisé: injections locales de boneosteroids; Pour soulager la douleur et prévenir l’inflammation, les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens (comprimés, crèmes, gels).

L'ibuprofène et d'autres médicaments comme lui permettent de sauver de nombreux patients.

Des onguents locaux irritants comprenant de la capsaïcine (Nikoflex) peuvent également être utilisés. Il est intéressant de noter que les tendinites des extenseurs et des fléchisseurs des orteils, ainsi que d'autres formes de tendinites, sont faciles à traiter à l'aide de pommades spéciales. Ces onguents sont enduits directement sur la région du pied touchée par une tendinite.

Si les blessures à l'origine de la tendinite ne peuvent être guéries de manière conservatrice ou n'ont aucun effet, il est nécessaire de subir une opération du pied. Ils ont donc recours à la chirurgie en cas de constriction des vaisseaux sanguins du pied, de rupture du ligament ou de modifications dégénératives dystrophiques prononcées.

Pendant l'opération, la dissection de l'articulation malade se produit avec un dépannage supplémentaire. En cas de gonflement du pied ou de la jambe, il peut être nécessaire de pomper un liquide purulent.

Si la tendinite est causée par des processus non infectieux dans le corps, elle peut être traitée à l'aide de la physiothérapie:

  • la cryothérapie;
  • thérapie magnétique;
  • laser;
  • phonophorèse;
  • électrophorèse

De plus, vous pouvez faire des exercices thérapeutiques et un massage intense vous donne un effet saisissant en cas de tendinite du pied. Ces méthodes visent à développer la mobilité articulaire, à les étirer, à restaurer la structure des tendons et à renforcer les muscles du pied.

Lors d'un traitement unilatéral ou complexe, il est nécessaire de donner au patient un repos complet. Ensuite, le processus de rééducation après une maladie s’accélérera considérablement. Pour garder le pied constamment au repos, il est recommandé de mettre un pansement sur le pied.

Le mois de rééducation par étirement ou inflammation des articulations est d'environ un mois et par blessures graves et ruptures des articulations - deux à trois mois. Pendant la période de récupération, le patient doit se faire masser ou se faire soigner de manière autonome.

Il faut dire qu'un traitement rapide donne des résultats beaucoup plus rapidement que le traitement de la forme chronique de la maladie. Par conséquent, dès le premier signe, vous devez commencer un traitement adéquat conformément à toutes les instructions du chirurgien orthopédiste, qui vous prescrira la forme de traitement la plus appropriée parmi celles décrites ci-dessus.

Traitement du tendon tendu avec colostrum et lait

De bons conseils utiles peuvent toujours être utiles aux personnes en cas de lésion des tendons. Il est particulièrement utile que de telles recommandations puissent être facilement appliquées par toute personne à la maison.

Ici, par exemple, un tel cas s'est produit avec une femme. Après être tombée du toit, sa jambe a été endommagée dans la zone de la cheville. Un fort étirement du tendon a entraîné un gonflement des pieds et des chevilles et la peau sur le site de la blessure est devenue violette.

Il y avait une douleur insupportable, il était impossible de se passer d'un anesthésique. Elle voulait plutôt se mettre sur le pied, puis l'idée de l'utilisation du colostrum (lait qui apparaît après le vêlage de la vache) a été évoquée, car il contient une quantité énorme de substances utiles.

Après une application hebdomadaire de telles procédures, la tumeur a disparu en une semaine. S'il n'y a pas de colostrum frais, vous pouvez utiliser un mélange sec, en portant à la consistance souhaitée avec de l'eau.

Il s’agit de traiter un léger étirement et de l’application de compresses chaudes avec du lait ordinaire. Les bandages changent quand ils refroidissent. Il est seulement nécessaire de se rappeler que les procédures à chaud doivent être effectuées après le retrait de l'inflammation des tendons.

Traitement d'infusion à base de plantes

Le traitement de l'étirement des tendons à l'aide de teintures, grâce aux propriétés curatives des herbes, a également été expérimenté par de nombreuses personnes. Aujourd'hui, leurs secrets sont devenus la propriété de tous ceux qui souhaitent améliorer leur santé.

Les tendons qui s'étirent peuvent être éliminés avec une compresse froide avec infusion de consoude ou de calendula. 1 cuillère à soupe de la teinture finie et bien refroidie est diluée dans 300 ml d'eau et appliquée à l'aide d'un pansement imbibé de cette solution.

Des blessures aux tendons des mollets et des pieds surviennent lorsque vous essayez de courir pieds nus, d'où l'étirement et la tendance au tendon d'Achille. Pour remédier au manque d’attention porté au développement de la puissance des mollets et des pieds, il est nécessaire de s’engager dans une série spéciale d’exercices de gymnastique.

Eh bien, si après toutes les blessures qui ont eu lieu, la médecine traditionnelle contiendra toujours les meilleures recettes de traitement. De nombreuses maladies sont guéries à l'aide de la décoction d'herbes et, si le tendon est endommagé, vous pouvez utiliser les propriétés curatives de la décoction.

  1. Décoction de devayasila: 3-4 cuillères à soupe de devyasila versez de l'eau bouillante, faites bouillir, infusez et appliquez sur la plaie un pansement plongé dans le bouillon obtenu.
  2. Poivre de sureau: Lorsque vous tendez les tendons sur le bras, faites bouillir du sureau noir dans 3 litres d'eau, puis ajoutez 1 c. boire du soda. Laisser refroidir, sans forcer, appliquer sous forme de bains, en plongeant la partie endommagée du bras jusqu'à la région des épaules.
  3. Décoction de graines de plantain: 2 c. l Les graines de plantain versent 1 tasse d'eau bouillante. Ébullition Laisser refroidir, secouer, filtrer et prendre 2 c. l 3 fois par jour.
  4. Une décoction de poussière de foin: 1/3 du volume d'une grande casserole remplie de poussière de foin, versez de l'eau froide, mettez le feu, faites cuire pendant 15 minutes, insistez. Son utilisation sous forme de bains réduit la douleur, le gonflement et réduit l'inflammation.
  5. Une décoction de brindilles de pin: versez dans des plats émaillés (3-5 litres ou 10-30 litres) jusqu'à la moitié ou les 2/3 des brindilles de pin, complétez avec de l'eau froide, laissez bouillir pendant 30 minutes, insistez. Appliquer aux bains.

Traitement efficace des tendons d'oignons:

  • La première méthode: mélanger plusieurs bulbes dans une bouillie et mélanger avec 1 cuillère à soupe de sel marin. La masse résultante, mise sur une gaze et imposer sur le site des dégâts. Pour maintenir une telle compresse pendant 5-6 heures pendant plusieurs jours d'affilée.
  • La deuxième façon: mélanger les oignons broyés (4-5 têtes moyennes) avec 100 grammes de sucre, bien mélanger, mettre le mélange en couche épaisse sur un chiffon en coton et appliquer sur le point sensible.

Si vous êtes un partisan des remèdes populaires, vous pouvez traiter les tendons avec des feuilles d’absinthe fraîches et écrasées, ainsi que des compresses d’oignon. Agit efficacement à l'oedème de gruau d'une poudre de bodyaga, diluée avec de l'eau.

Traitement des tendons avec des huiles et des teintures

1. Un excellent médicament pour l'étirement est l'huile de lavande, il est très facile à préparer. Il faudra quelques cuillères à soupe d'herbe de lavande et de toute huile végétale. Pour tout mélanger, l'huile doit recouvrir les matières premières à base de plantes et rester au chaud pendant une semaine. Après la perfusion, filtrer l'huile et lubrifier la région douloureuse plusieurs fois au cours de la journée.
2. Mélangez 2 gouttes d'huile de sapin, 2 gouttes d'huile de lavande et une cuillère à café d'huile végétale. Le mélange obtenu matin et soir, chaque jour, lubrifie légèrement la peau sur le tendon.
3. En cas d'inflammation des tendons du pied, mélangez une cuillère à thé d'huile végétale avec 5 gouttes d'huiles de géranium, de lavande et de girofle. Ce mélange peut être appliqué sur la plaie 48 heures après la blessure deux fois par jour. Afin de soulager la douleur, il est recommandé de mettre des lotions sur la zone douloureuse six fois par jour, pendant cinq minutes après les blessures, pendant cinq minutes, consistant en un verre d'eau glacée et 5 gouttes d'huile de lavande.

Au cours du processus d'infusion, les substances utiles des plantes saturent l'eau et le remède traditionnel qui en résulte à l'aide de lotions ou d'ingestion les transfère au corps et aux tissus.

Teinture de purge de berger: stimule la régénération des tendons et du cartilage, anesthésie et accélère les processus de régénération, empêche le passage de la maladie au stade chronique. Une cuillère à soupe de sac de berger aux herbes séchées insister dans un verre (200 g) d’eau bouillante pendant deux heures.

Pansement de gaze imbibé dans la perfusion, mettre sur la zone endommagée, fixer avec un bandage. Retirez le pansement après qu'il ait séché.

Teinture d'absinthe: effet anti-inflammatoire et tonique aura une infusion de deux cuillères à soupe d'absinthe d'herbe sèche cuit à la vapeur de 200 ml d'eau bouillante, infusé pendant une demi-heure. Filtrer et boire dans une cuillère à soupe avant les repas 2-3 fois par jour.

Traitement de l'inflammation du tendon avec des pommades et de l'argile. Des compresses

Pommade Calendula: Mélanger des parties égales de fleurs séchées de calendula et de crème pour bébé. Appliquer sur la zone touchée, en couvrant toute la nuit avec un pansement. Soulage l'inflammation et l'infection.

Pommade d'absinthe et graisse de porc: préparée à partir de 100 grammes de saindoux de porc et de 30 g d'absinthe sèche. Mélanger le mélange à feu doux, laisser refroidir et appliquer uniformément sur la plaie.

Le traitement à l'argile est très efficace:

500 gr. Argile diluée avec de l'eau, jusqu'à la formation de la consistance du mastic. Ajout de 4 c. l le remède au vinaigre de pomme peut être utilisé. Humidifiez une serviette de table, mettez le lieu de la blessure et attachez-la avec un mouchoir, laissez-la pendant 1 à 1,5 heure, retirez-la et bandez bien. Après 5-6 interventions, les symptômes désagréables d'étirement disparaissent, les tendons retrouvent leur fonction et il ne reste aucune trace d'œdème ni de douleur.

Afin d'éviter le besoin d'apprendre à éviter le surmenage. Il est souhaitable de commencer le traitement dès les premiers signes de la maladie du tendon. Bien sûr, les remèdes populaires ne sont pas une panacée. Ils peuvent éliminer les symptômes d'étirement, soulager l'enflure et la douleur, mais si les blessures sont graves, vous aurez besoin de l'aide d'un médecin. L'inflammation des tendons résulte de divers facteurs et ne disparaît pas d'elle-même.

Les compresses sont irremplaçables dans la pratique. Ours bile. Chaude, chauffée au four, la bile s'impose comme une compresse et résiste à la nuit. Eh bien aide en tant que médicament anti-inflammatoire avec effet absorbable.

Enveloppements médicaux. Préparez un mélange de bouteille de vinaigre de cidre réchauffé et ajoutez-y 2 c. À thé. sel et 4 gouttes d'iode.

Humidifiez une serviette en coton dans ce mélange, pressez légèrement et appliquez sur la zone des tendons, mettez bien des morceaux de glace sur le dessus. Envelopper une compresse avec une serviette et laisser reposer 15 minutes. Après son retrait, il est nécessaire de mettre un bandage serré.

Traitement thermique. La chaleur aide à soulager les poches. Sable légèrement chauffé, verser dans un sac de matériel et appliquer sur la jambe endommagée, en laissant pour 10-15 minutes. Vous pouvez utiliser du sel, du blé.

Prévention

Il existe des mesures préventives pour éviter les tendinites, qui aident à réduire considérablement le risque de la maladie. Tout le monde sait qu'il vaut mieux prévenir le développement de la maladie que de s'engager dans son traitement.

Par conséquent, vous devez suivre scrupuleusement les règles qui vous aideront à vous protéger de l'apparition de symptômes et de foyers d'inflammation:

  1. Échauffez-vous avant chaque séance d’entraînement si vous pratiquez un sport ou plutôt de l’athlétisme. Pendant l'échauffement, il convient de porter une attention particulière à chaque muscle du corps - une charge excessive soudaine est lourde de blessures graves.
  2. Essayez de garder une trace de votre santé si le pied a une charge physique importante. À la moindre douleur dans la région des pieds, vous devez immédiatement cesser de faire de l'exercice, car des exercices ultérieurs peuvent causer des dommages importants aux tendons et aux articulations du pied.
  3. Changer constamment le type de charge. Donc, si votre profession est liée à une charge constante sur les pieds, ne soyez pas paresseux à la maison pour effectuer de simples exercices physiques d'étirement, balancez les muscles des bras et renforcez les muscles des jambes.
    Afin de prévenir le développement de l'inflammation, il est très important de choisir les bonnes chaussures - elles devraient être aussi confortables que possible.
  4. Pour le sport, vous devez acheter des modèles sportifs spéciaux qui vous permettent de bien fixer la cheville.
  5. Avec une tension prolongée du pied, il est nécessaire de faire des bains et des massages contrastés. S'il y a des symptômes de flatfoot, vous devez utiliser des inserts spéciaux qui soutiennent la voûte plantaire.

Ainsi, les articulations du pied ne seront pas constamment tendues, ce qui réduira considérablement le risque de blessure. Reste régulièrement. Beaucoup de gens négligent les précieuses minutes gratuites, essayant de faire plus de travail.

Mais vous devez tout de même consacrer au moins quelques heures par jour au repos. Dans ce cas, les muscles du pied ne seront pas constamment contractés, car ils seront détendus pendant le repos. Exercice quotidien pour renforcer les muscles et les articulations du pied.

Ensuite, vos pieds pourront supporter même une charge excessive et vous ne souffrirez pas de blessures pouvant entraîner une tendinite.

Tendinite du pied - causes, traitement

La tendinite du pied est un état inflammatoire pathologique qui, une fois formé, entraîne des modifications dégénératives de la structure des tendons, qui assurent la biomécanique des mouvements de l'articulation.

En l'absence de mesures thérapeutiques initiées en temps voulu, la maladie devient chronique, ce qui est pénible pour le patient avec le développement de complications extrêmement graves. Au fur et à mesure de l'aggravation des troubles pathologiques dans le domaine de l'inflammation, la structure de l'appareil tendineux-ligamentaire est complètement détruite, jusqu'à la nécrose des tissus, ce qui entraîne une perte de mobilité des articulations et une invalidité du patient.

La stabilisation du pied dans une certaine position, ainsi que sa fonctionnalité, est assurée par un groupe de muscles des membres inférieurs:

  • muscles plantaires et postérieurs du tibia;
  • longs extenseurs du gros orteil et de tous les autres orteils;
  • muscle triceps.

Lorsque des facteurs indésirables sont exposés au pied, une réaction inflammatoire peut survenir à la fois dans l'un des tendons et dans l'ensemble. Selon la localisation du foyer pathologique, les spécialistes distinguent plusieurs types de tendinites. Les plus courantes sont les formes suivantes de la maladie:

  • Tendinite d’Achille - inflammation des ligaments qui assurent la fixation du triceps du tibia au calcanéum;
  • tendinite du muscle tibial postérieur - inflammation des tendons situés au bas de la jambe et à la cheville de la jambe.

En fonction du tableau clinique de l'évolution du processus pathologique, la maladie peut être aiguë (aseptique ou dans le contexte de la formation d'un foyer purulent) ou chronique (fibreuse ou ossifiante). En cas de suspicion d'inflammation des tendons du pied, le médecin prescrit un examen détaillé au patient, dont les résultats déterminent la tactique du traitement suivant.

Déclencheurs

Les raisons pour lesquelles les tendons du pied peuvent s'enflammer ne sont pas encore bien comprises à ce jour. En cas de réaction inflammatoire, le médecin traitant détermine en règle générale l’impact simultané de plusieurs prérequis traumatiques menant à la lésion ou à la rupture des ligaments du pied. Le groupe de risque dans ce cas est formé par les catégories de la population, qui ont les facteurs prédisposants suivants:

  1. Activité professionnelle, qui est associée à une action constante sur les membres inférieurs en cas de surcharge physique importante, par exemple, la pratique de la course à pied.
  2. Blessures au pied et à la cheville d'intensité variable. À première vue, lorsque l’action mécanique est insignifiante, les fibres musculaires peuvent être endommagées et leur innervation perturbée. En conséquence, cela peut provoquer une réaction inflammatoire ultérieure.
  3. Perturbation du métabolisme dans le corps. Des modifications du métabolisme des minéraux peuvent provoquer la formation d'ostéophytes à la surface des os du pied, ce qui entravera son bon fonctionnement et blessera les tendons de manière permanente.
  4. Changements gérontologiques. Après 45 ans dans le corps humain, tous les processus métaboliques ralentissent, ce qui conduit à une destruction progressive de la structure des éléments des articulations, y compris de l'appareil tendino-ligamentaire.
  5. La présence dans le corps du patient de foyers d'infection chroniques, de maladies inflammatoires des articulations.
  6. Anomalies du développement des os du pied, qui peuvent être congénitales ou acquises à la suite d'un traumatisme. Très souvent, l'inflammation du tendon se produit à la suite d'un pied plat et d'une boiterie. Lorsqu'un patient a une jambe un peu raccourcie, cela augmente le risque de microtraumatismes des éléments structurels du pied, ce qui entraînera par la suite la formation d'une réaction inflammatoire.
  7. L'obésité de n'importe quel degré. La présence d'un excès de poids entraîne une augmentation de la charge, agissant constamment sur les membres inférieurs, ainsi qu'une modification du cours des processus métaboliques.
  8. Acceptation de certains médicaments. Certains médicaments parmi les effets secondaires ont tendance à provoquer une accumulation excessive de composés minéraux dans le tissu osseux, ainsi qu’à nuire à la structure cartilagineuse. Lors de la prescription de tels médicaments, le médecin prend en compte le risque accru de tendinite et fournit au patient les recommandations appropriées. Par conséquent, il est strictement interdit de prendre des décisions concernant l’usage de drogues sans l’accord préalable d’un spécialiste qualifié.

Ces raisons sont le plus souvent identifiées lors du diagnostic d'une tendinite chez un patient. Cependant, d'autres facteurs négatifs, qui sont déterminés lors de la mise en œuvre de mesures de diagnostic, peuvent provoquer une inflammation de l'appareil tendino-ligamentaire du pied.

Les symptômes

L'inflammation des tendons est caractérisée par un début aigu et une symptomatologie pathologique prononcée, ce qui facilite grandement la mise en œuvre du diagnostic différentiel:

  1. Syndrome de douleur Au cours de la période aiguë de développement de la maladie, les patients remarquent une douleur aiguë dans la zone enflammée des tendons. Les sensations douloureuses chez chaque patient sont d'intensité différente et peuvent se manifester lors des mouvements du pied, ainsi qu'au moindre contact avec la zone pathologique. Avec l'aggravation de la maladie, les sensations douloureuses deviennent permanentes et deviennent douloureuses dans la nature.
  2. Hyperémie de la peau et augmentation locale de la température dans la zone inflammatoire. Un tel signe indique que le processus pathologique s'est également étendu aux pieds des os et du cartilage.
  3. L'apparition parallèle de douleur dans le bas des jambes. Ce symptôme est dû au fait qu'en violation de la fonctionnalité du pied, la charge sur les sections amont du membre inférieur augmente.
  4. La formation d'œdème au niveau du pied et de la jambe.
  5. L'apparition de crepitus est un crunch au coeur de l'inflammation, qui est très bien écoutée avec un phonendoscope.

Si l'évolution de la maladie est aggravée par une rupture du tendon, les symptômes pathologiques sont complétés par la formation d'un hématome et une augmentation progressive de sa taille. Le syndrome douloureux prononcé a pour conséquence que la capacité de mouvement du patient est fortement limitée.

Diagnostics

Les méthodes d’examen suivantes sont utilisées pour poser le bon diagnostic:

  1. Collecte minutieuse de l'anamnèse (antécédents) de la maladie et détermination de la nature des plaintes du patient, disponibles au moment du traitement.
  2. Examen de la zone touchée des membres inférieurs à l'aide des méthodes de palpation (sondage) et d'auscultation (écoute).
  3. Un test sanguin - pour détecter les signes d'un processus inflammatoire.
  4. Analyse biochimique du sang - pour déterminer les déviations au cours des processus métaboliques.
  5. Echographie du domaine de la pathologie. En utilisant cette méthode de diagnostic, le médecin obtient une représentation visuelle de l'état des tissus mous dans le foyer inflammatoire.
  6. L'imagerie par résonance magnétique est désignée au cas où il serait nécessaire de détailler les modifications pathologiques de l'appareil tendino-ligamentaire. Au cours de la procédure, une série d'images de chaque couche de tissu affecté est prise.

Les méthodes radiographiques pour le diagnostic de la tendinite au pied sont inefficaces. Avec leur aide, vous ne pouvez qu'établir ou réfuter le développement d'ostéophytes à la surface des os dans la zone pathologique.

Traitement

Pour soulager la réaction inflammatoire et restaurer la fonctionnalité du pied endommagé, des thérapies conservatrices ont été utilisées à l'origine:

  • réduire l'intensité de la charge sur les membres inférieurs, une limitation temporaire de l'activité motrice du patient;
  • immobilisation du pied endommagé avec des bandages de fixation ou des bandages;
  • l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac et ses analogues). Afin de renforcer l'effet thérapeutique, le médecin prescrit un traitement local, en plus de la forme de comprimé, en appliquant des onguents ou des gels dans la zone de la pathologie ayant des effets anti-inflammatoires;
  • une série de procédures physiothérapeutiques qui accélèrent le processus de guérison (thérapie magnétique, UHF, laser);
  • après avoir réduit l'intensité de la réaction inflammatoire, le médecin développe un complexe individuel de thérapie physique, que le patient doit effectuer quotidiennement;
  • si le patient a les pieds plats, une consultation orthopédique et le choix de semelles spéciales et de chaussures à porter de façon permanente sont également programmés.

L’utilisation de méthodes de traitement traditionnelles n’élimine pas complètement le processus pathologique, mais elle aide quelque peu à améliorer l’état général du patient, réduisant encore l’intensité des symptômes de la maladie.

En l'absence de dynamique positive dans le développement de la maladie et la formation de zones nécrotiques dans les tendons affectés, le médecin traitant décide d'utiliser des méthodes de correction plus radicales. Après la chirurgie, la durée du cours de récupération est en moyenne de deux à trois mois.

L'efficacité et la durée des mesures thérapeutiques dépendent principalement du stade de développement de la tendinite du pied. Lorsque la maladie devient chronique, il est extrêmement difficile d’éliminer les modifications pathologiques de la structure de l’appareil ligamentaire tendineux. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin dès la première apparition de signes avant-coureurs pour la détection rapide du processus inflammatoire et de l'évolution thérapeutique.

Tendinite du pied

La tendinite du pied est un processus inflammatoire du tendon lorsque les muscles plantaires et le muscle tibial postérieur sont impliqués dans le processus, reliant le tibia et le péroné et retenant la voûte plantaire.

En règle générale, il s'accompagne de sensations douloureuses pendant les sports actifs, la marche, le saut et le levage de lourdes charges.

Code CIM-10

Causes de tendinite au pied

La tendinite est souvent due à un traumatisme ou à une activité motrice accrue avec une charge constante sur les muscles du pied et de la jambe. Avec un stress régulier et important, les fibres du tendon et les cartilages dans les zones de fixation des muscles sont sujets à des lésions dystrophiques dégénératives.

En raison de l'ischémie tissulaire acquise, des zones de lésions nécrotiques se forment, le tissu des tendons et du cartilage renaît structurellement et une minéralisation partielle se produit. Les microtraumatismes des fibres tendineuses s'accompagnent du dépôt de sels minéraux sur le site de la lésion: une formation calcifiée assez dense se développe, susceptible de renforcer le traumatisme des tissus voisins.

La renaissance et la calcification du tissu cartilagineux contribuent à la formation d'ostéophytes et à la croissance des os.

Les processus pathologiques dans les tendons signalent une charge accrue. Cela arrive souvent chez les athlètes, les personnes physiquement actives.

Les maladies rhumatoïdes, l’inflammation des articulations peuvent également provoquer le développement d’une tendinite du pied.

Une tendinite peut survenir à la suite d'un pied plat existant depuis longtemps.

Symptômes de tendinite du pied

Les symptômes de la tendinite du pied peuvent être presque invisibles ou prononcés:

  • sensations douloureuses d'intensité variable avec une charge sur un tendon particulier, tandis que les autres mouvements du pied ne causent pas de douleur;
  • rougeur visible de la peau, peut augmenter la température locale sur le tissu affecté;
  • croquer dans le tendon, ce qui peut être entendu à la fois à l'extérieur et à travers un stéthoscope;
  • la palpation se fait sentir dans la partie inférieure de la jambe;
  • souvent une tendinite se développe sur le fond du processus inflammatoire des troncs nerveux;
  • léger gonflement des tissus du pied et de la jambe;
  • inconfort lors de la pression sur le talon et de la flexion du pied.

Marcher dans des chaussures inconfortables et la présence de talons hauts aggrave considérablement l'inconfort à l'arrière du tibia. La douleur est particulièrement prononcée en marchant et en essayant de se lever "sur les orteils". L'inconfort est aggravé le matin lorsque le lever du lit, après une immobilité prolongée des membres inférieurs, peut être accompagné d'un gonflement de la peau dans la zone du tendon d'Achille.

Dans les tendinites chroniques, les manifestations cliniques peuvent être permanentes.

Où ça fait mal?

Diagnostic de la tendinite du pied

Le diagnostic de la tendinite du pied est réalisé sur la base des antécédents et de l'examen visuel du patient.

L'examen consiste à palper le tibia, en particulier dans la région du tendon d'Achille. Une légère douleur peut être décelée, cependant, il est très important d’éliminer les dommages au tendon et de mesurer l’amplitude de flexion du pied.

Avec la rupture directe des fibres tendineuses, un gonflement de la partie inférieure de la jambe et du pied doit être perceptible, une hémorragie prononcée peut survenir dans les tissus mous. Si une masse creuse est trouvée le long du tendon, cela peut être le site d'une rupture. Avec un œdème important, il est assez difficile à trouver.

L'examen radiologique de la tendinite du pied ne donne pas d'informations, il ne peut qu'indiquer la présence de calcification. Une méthode alternative est le diagnostic par ultrasons, qui fournit un accès visuel aux tissus mous des membres inférieurs et du tendon. C'est une méthode moins coûteuse que l'IRM.

La résonance magnétique et la tomodensitométrie permettent au médecin de voir plus clairement l’ensemble des dommages, en visualisant des couches de tissu en couches.

Qu'est-ce que vous devez examiner?

Qui contacter?

Traitement de la tendinite au pied

Le traitement de la tendinite du pied, en fonction de la gravité du processus, peut inclure:

  • immobilisation du pied ou de la cheville par pansement, pansement, longught. Le repos absolu devrait être assuré;
  • la nomination d'anti-inflammatoires, facilitant grandement l'état général du patient. Médicament oral possible, injection, ainsi que l'utilisation externe d'une variété de pommades et de compresses. Ce traitement est généralement prescrit pour une période ne dépassant pas 14 jours. Une prise plus longue de médicaments non stéroïdiens est indésirable en raison d'effets indésirables sur le tractus gastro-intestinal;
  • la nomination d'agents antimicrobiens dans la nature infectieuse de la tendinite;
  • recours à la physiothérapie au stade final du traitement de la tendinite (haute fréquence, thérapie par micro-ondes);
  • l'utilisation de techniques de massage, d'éléments de gymnastique médicale (yoga, exercices ménagers, étirements et échauffements musculaires);
  • avec l'inefficacité du traitement conservateur, il est possible d'utiliser la chirurgie, qui consiste en une excision chirurgicale des aponévroses et des tissus affectés.

Le traitement conservateur du processus inflammatoire dans le tendon est assez long, pouvant aller jusqu'à deux mois, et pendant une intervention chirurgicale, jusqu'à six mois.

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'inflammation des tendons du pied comprennent principalement des effets anti-inflammatoires et analgésiques:

  • compresses de solution saline forte;
  • des lotions du bouillon du fruit de la cerise;
  • massage de la zone touchée du pied avec des glaçons, particulièrement efficace immédiatement après une blessure;
  • utilisation interne d'infusion de gingembre, ainsi que le curcuma en tant qu'agent anti-inflammatoire efficace;
  • l'utilisation de teinture de cloisons en noyer (verre de matière première pour 0,5 litre de vodka à 40%, insistez deux semaines dans un endroit sombre, prenez oralement).

Prévention de la tendinite du pied

La prévention des tendinites du pied chez les individus en bonne santé ne présente pas de difficulté particulière. Lors du choix des chaussures, il est nécessaire de faire attention à sa commodité et à l’absence de gêne lors de la marche et du déplacement. Lors de sports actifs, l'utilisation de chaussures tout-aller ordinaires est inacceptable. Pour cela, il existe des modèles sportifs spéciaux avec une fixation fiable de l'articulation de la cheville et une chaussure adéquate.

Les femmes doivent soigner leurs chaussures avec des talons instables.

Avec une tension prolongée du pied, aide généralement les bains de contraste et les traitements de massage.

S'il y a des signes de pied plat, il est recommandé de porter des chaussures avec des empiècements spéciaux - des supports de cou-de-pied qui soutiennent la voûte plantaire et absorbent les chocs.

Immédiatement avant l'entraînement, il ne faut pas permettre de mouvements brusques des articulations sans réchauffer d'abord les muscles en s'échauffant.

Les leçons de natation renforcent les muscles du mollet, affectant doucement les articulations et les tendons.

Tendinite à l'avant-pied

Le pronostic de la tendinite du pied, qui a été diagnostiqué à temps et traité de manière adéquate, est souvent favorable. Le traitement médicamenteux est généralement assez efficace. La période de rééducation après une méthode de traitement conservatrice est d'environ un mois. Si les recommandations du médecin sont suivies et si la cause principale de l'état pathologique est corrigée, les récidives de tendinite sont peu probables.

Après la chirurgie, l’immobilisation du membre blessé est généralement appliquée pendant une période allant jusqu’à deux mois. Après une récupération complète, le patient revient à la même vie normale, en essayant de réduire la charge sur la cheville, si possible.

Les athlètes adhèrent à un programme de rééducation spécialement conçu pour eux, avec une augmentation progressive de la charge, qui est contrôlée par un spécialiste. Après environ six mois, l'athlète peut reprendre ses séances d'entraînement standard.

Les inflammations tendineuses compliquées par l'ajout d'une infection purulente peuvent laisser derrière elles certaines des limitations des fonctions motrices du pied.

Forcer le port de chaussures raides et inconfortables et de talons hauts, ainsi que les blessures aux ligaments et aux articulations contribuent au développement du processus inflammatoire dans le tendon. Afin de prévenir la tendinite du pied, il est nécessaire de renforcer les muscles de la jambe et de prévenir d'éventuelles blessures de la cheville.

Éditeur expert médical

Portnov Alexey Alexandrovich

Éducation: Université de médecine nationale de Kiev. A.A. Bogomolets, spécialité - "Médecine"

Plus D'Articles Sur Les Pieds