Gangrène

Mal aux pieds le soir

La douleur dans les jambes est l’une des raisons les plus fréquentes de rechercher un chirurgien. Pourquoi les jambes font-elles mal et que faire dans une telle situation?

La douleur dans les jambes n'est pas toujours le signe d'une maladie grave. Dans de nombreux cas, la cause de l'inconfort de la cuisse, de la jambe ou du pied est assez évidente. Une longue marche, un entraînement dans un club de fitness ou toute autre charge inhabituelle peuvent entraîner un inconfort prononcé. Cette condition se retrouve chez des personnes en parfaite santé et ne constitue pas une raison pour une visite d'urgence chez le médecin.

Que faire si la douleur à la jambe persiste longtemps? Même lorsque la cause de l'inconfort semble évidente, vous ne devez pas négliger immédiatement la probabilité de développer une pathologie grave. Il est possible que la marche habituelle ait provoqué une exacerbation de la maladie des articulations et que la charge aérobique ait entraîné des blessures. Si la jambe vous fait trop mal et que les mesures à domicile ne vous aident pas, vous devez consulter un médecin.

Il existe de nombreuses maladies qui provoquent des douleurs dans les jambes. La gravité de la douleur peut être très différente, allant de crises sévères à de légers picotements et un engourdissement des jambes. Ces symptômes peuvent être associés à des processus pathologiques dans les muscles, les ligaments, les articulations, les nerfs ou les vaisseaux sanguins. Connaissant les principaux symptômes de chacune des maladies, vous pouvez reconnaître le problème à temps et contacter un spécialiste pour des conseils détaillés.

Causes possibles de douleur dans les jambes:

insuffisance veineuse; athérosclérose vasculaire; lésion nerveuse périphérique; troubles de la colonne vertébrale; maladies articulaires; dommages osseux; pathologie musculaire; maladies systémiques; pieds plats; blessures.

Examinons plus en détail chacune des causes de douleur dans les jambes.

Les maladies des veines figurent en tête de liste des causes pouvant causer des douleurs et des malaises aux jambes. Ceci est une maladie variqueuse des membres inférieurs. Dans cette condition, le flux sanguin normal est perturbé, après quoi une douleur intense aux jambes apparaît. Si la maladie n'est pas traitée, elle peut se transformer en une forme grave pouvant aller jusqu'au développement d'une thrombophlébite. La thromboembolie de l'artère pulmonaire est considérée comme la complication la plus dangereuse de la maladie variqueuse, une maladie mortelle dans laquelle un blocage des vaisseaux pulmonaires se produit avec un thrombus détaché.

Lorsque les varices affectent les veines de la jambe et de la cuisse. La maladie se développe progressivement sur plusieurs années. Les femmes d'âge moyen souffrent plus souvent. Caractérisé par des jambes douloureuses, pire le soir. Si les jambes bourdonnent après une longue marche et se gonflent nettement, cela peut aussi être l’une des manifestations de l’insuffisance veineuse.

En cas de gonflement important de la jambe, appelez immédiatement une ambulance.

La maladie de l'artère est une autre cause d'inconfort des membres inférieurs. Dans le cas de l'athérosclérose, les jambes bourdonnent et gémissent assez fort, ce qui finit par devenir la raison de la visite chez le médecin. Les sensations désagréables peuvent être localisées dans la cuisse ou la jambe sur un ou deux côtés. Peut-être l'apparition de crampes. Un symptôme caractéristique de l'athérosclérose est la sensation constante de froid dans les pieds, quelle que soit la météo.

Si la douleur dans la jambe survient de temps en temps sous forme d'attaques courtes et passe spontanément, il faut en rechercher la cause dans les maladies du système nerveux. En particulier, le fait de ressentir une douleur unilatérale au niveau de la hanche peut être associé à une incarcération du nerf sciatique. Le problème se produit souvent chez les femmes enceintes, ainsi que chez les personnes atteintes d'ostéochondrose.

L'ostéochondrose de la colonne lombaire peut elle-même être à l'origine de malaises. Une douleur douloureuse dans les jambes peut s'étendre sur toute la surface du membre inférieur, pour donner à la cuisse, au tibia ou au genou. Dans le même temps, il peut ne pas y avoir de sensations désagréables directement dans le foyer de la maladie, ce qui rend le diagnostic beaucoup plus difficile. L’attaque est bien éliminée par injection intramusculaire de médicaments anti-inflammatoires.

Une jambe douloureuse peut être le signe d'une lésion d'une des articulations des membres inférieurs. Avec une inflammation de l'articulation de la hanche, toutes les sensations seront localisées dans la région de la hanche, tandis qu'une douleur au genou peut indiquer le développement d'une gonarthrose. Si les jambes bourdonnent et gémissent en marchant, les petites articulations du pied peuvent être affectées. La douleur autour des articulations peut également être associée à un microtraumatisme des tendons et des tissus adjacents.

L'ostéomyélite est une maladie osseuse purulente grave. Avec cette pathologie, il y a une douleur soudaine et très sévère dans les jambes. La maladie survient souvent après des fractures ou des ecchymoses ordinaires, en violation de l'intégrité de la peau. Caractérisé par une détérioration notable de l'état général, une température corporelle élevée. En l'absence de traitement adéquat, l'ostéomyélite peut entraîner une invalidité ou la mort.

L'inflammation des muscles entourant les os et les articulations est appelée myosite. Le problème survient souvent après avoir été atteint d'une maladie infectieuse. Lorsque la myosite est très douloureuse et les jambes douloureuses. Les sensations désagréables augmentent lors de la marche et des mouvements actifs, puis s'atténuent généralement. Limitation remarquablement caractéristique des mouvements jusqu'à l'immobilité complète.

Les dommages auto-immuns aux articulations et aux muscles sont une autre cause possible de douleur dans les jambes. De telles maladies sont souvent héritées. Lorsqu'une pathologie auto-immune est la destruction des cellules du corps avec des anticorps actifs, ce qui entraîne l'apparition de tous les symptômes de la maladie. Caractérisé par un long cours de la maladie avec des épisodes d'exacerbation et de rémission. Avec une thérapie adéquate, le patient peut mener une vie normale sans restrictions.

Changer la voûte plantaire (longitudinale ou transversale) mérite une attention particulière. La maladie se développe dans l'enfance et cause beaucoup d'inquiétude à l'enfant et à ses parents. Avec les pieds à plat, vous vous faites assez mal aux jambes pour que les mouvements deviennent difficiles. Pour le traitement de la maladie est appliquée des massages et des exercices thérapeutiques. Le port de chaussures orthopédiques spéciales donne un bon effet. Dans certains cas, une correction chirurgicale de la pathologie est possible.

Que faire si la douleur dans les jambes apparaît après une ecchymose, une chute ou un coup? Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de rechercher d'autres causes de sensations désagréables. Toute blessure, même subie dans un passé lointain, peut provoquer l'apparition d'une douleur intense ou modérée. Si le dommage était suffisamment grave, vous devriez contacter la salle d'urgence.

Une vie sédentaire, un travail sédentaire ou debout peut provoquer une violation de la circulation sanguine dans les membres inférieurs. L'apparition de convulsions à court terme est possible. Si la jambe vous fait mal après un long séjour dans une position, vous devez changer de type d'activité plus souvent. Soulager l'état aidera la marche, la gymnastique ou le massage.

Pourquoi les jambes font-elles mal le soir ou la nuit?

Pour toute activité motrice, toute la charge qui vous incombe est principalement assumée par les jambes. La douleur et la fatigue régulières en fin de journée indiquent que certains processus négatifs ont commencé dans les membres inférieurs. Un examen opportun et le bon traitement aideront à arrêter la maladie et à prévenir les complications.

Qui contacter?


Le thérapeute recueille l'anamnèse et procède à un examen primaire pour comprendre pourquoi les jambes font mal. Sur cette base, il conclura sur l’évolution du traitement. Selon les causes profondes de la douleur dans les jambes, il peut être dirigé vers:

  • traumatologue;
  • chirurgien vasculaire;
  • nutritionniste, etc.

Les méthodes d’examen médical et de laboratoire confirment ou réfutent le diagnostic préliminaire, aident à déterminer le stade de la maladie et la présence possible d’une inflammation de fond. Ensuite, le spécialiste désignera un schéma thérapeutique et donnera les recommandations nécessaires.

En aucun cas, ne peut ignorer la douleur et d'autres symptômes anormaux dans les jambes. Ils reflètent des problèmes cachés pouvant conduire à un handicap.

Causes d'inconfort

Surpoids

La première cause de stress excessif sur les membres. Les muscles et les articulations ne le supportent souvent pas. Le processus de déformation commence, conduisant à un dysfonctionnement.

Les kilos en trop sont le plus souvent dus à une mauvaise nutrition:

  • excès de graisse;
  • la présence dans le régime de fast-food et de plats cuisinés;
  • trop manger, surtout la nuit.

Tous les 3 facteurs affectent les processus métaboliques. Les substances nocives et les produits de décomposition ne sont pas affichés à temps et se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins, perturbant ainsi la circulation sanguine, la respiration cellulaire et la saturation des tissus en vitamines et en minéraux.

Athérosclérose


La cause de l'athérosclérose dans les plaques de cholestérol, obstruant les vaisseaux sanguins. Une mauvaise perméabilité provoque des douleurs et des malaises dans les jambes. Un malaise aigu indique un problème plus grave - l’apparition d’un caillot de sang. Seul un appel immédiat au médecin sauvera la jambe de l'amputation.

Insuffisance veineuse

Les principaux signes de varices:

  • douleurs dans les jambes fortement le soir, la gêne passe dans l'état de repos;
  • les poches;
  • manifestation de veines;
  • formation d'astérisques veineux.

L'échec des vaisseaux en l'absence de traitement conduit à une thrombophlébite et, à son tour, à une thromboembolie pulmonaire. L'artère dans les poumons est bloquée par un thrombus qui peut avoir été fatal.

Les varices sont plus sensibles aux femmes d'âge moyen. C'est une erreur de dire que seules les personnes en surpoids en souffrent.

Lésions nerveuses

De courtes douleurs auto-liquidantes dans les jambes sont un signe de troubles du système nerveux. Des sensations désagréables dans la cuisse sont généralement associées à un pincement du nerf sciatique. Le plus souvent, ce problème est affecté par:

  • les femmes enceintes;
  • patients atteints d'ostéochondrose.

L'ostéoporose


La cause fondamentale de l'ostéoporose est généralement recherchée dans le manque de calcium ou dans sa mauvaise absorption. Le plus souvent, cette maladie affecte les personnes âgées. L'automédication peut atténuer les symptômes, mais seulement pendant un certain temps. Il est préférable de consulter immédiatement un médecin qui vous prescrira des médicaments et de la physiothérapie.

Arthrite et Ostéoarthrose

Toute pathologie des articulations entraîne des douleurs dans les membres inférieurs et la déformation de l’ensemble du système musculo-squelettique. L'arthrite est souvent accompagnée de:

  • gonflement;
  • augmentation locale de la température due au processus inflammatoire;
  • initialement rare, puis douleur constante dans la région des articulations du genou;
  • raideur et incapacité à se déplacer rapidement.

Le traumatologue-orthopédiste est engagé dans le traitement de ces deux maladies. Il fournit des directives pour la recherche nécessaire et contrôle le processus de traitement.

Maladies de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose se produit dans le bas du dos, mais la douleur est ressentie dans les jambes, en particulier les hanches et les jambes. En raison de cette luxation, le diagnostic peut prendre un certain temps. La maladie se caractérise par des accès de douleur qui sont éliminés par la prise intramusculaire d'anti-inflammatoires.

Dommages musculaires et osseux


Les fractures ou les contusions graves détruisent toujours l'intégrité de l'os, ce qui peut entraîner la suppuration des tissus. Cette maladie s'appelle l'ostéomyélite et, en l'absence de traitement approprié, entraîne la mort.

  • douleur soudaine très sévère;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse générale et malaise.

Myosite - phénomènes pathologiques dans les muscles, caractérisés par une inflammation sévère. Se produit après une maladie infectieuse, lorsque des bactéries infectent localement le tissu musculaire.

  • douleur intense et douloureuse;
  • incapacité de marcher ou de monter les escaliers normalement;
  • immobilité totale.

Maladie systémique du tissu conjonctif

La pathologie auto-immune des muscles et des articulations des jambes est accompagnée d'attaques de douleur aiguë, alternant avec une rémission. A souvent prédisposition héréditaire.

Le tableau clinique est le suivant: les anticorps commencent à attaquer les cellules saines de leur propre organisme, détruisant rapidement le tissu conjonctif. De ce fait, tous les symptômes apparaissent.

La maladie est difficile à soigner, mais si toutes les règles sont respectées, il devient possible de respecter le rythme de vie habituel.

Pieds plats


Pieds plats - la maladie la plus courante chez les personnes de tout âge. Caractérisé par le développement de la structure pathologique du pied. Cela peut être à la fois un symptôme et une maladie indépendante. Toute violation du système musculo-squelettique se répand progressivement dans les zones voisines, entraînant des changements négatifs. Au début, les jambes jusqu'aux genoux gémissent, puis la fatigue et l'indisposition augmentent.

Blessures

Les dommages causés il y a de nombreuses années peuvent être ressentis en raison d'efforts physiques excessifs ou de changements soudains des conditions météorologiques. Même en connaissant la nature de la douleur, il est nécessaire de faire appel à un traumatologue, surtout si les manifestations augmentent.

Absence de certains oligo-éléments

Une alimentation maigre ou malsaine affecte tout le corps. Une immunité faible ne permet pas de lutter contre l'infection. Le manque de calcium et de phosphore affaiblit les os et la carence en fer réduit les taux d'hémoglobine, ce qui affecte l'efficacité de la circulation sanguine.

Méthodes de diagnostic

Pour identifier les causes des douleurs dans les jambes, un examen détaillé du patient doit être effectué à l'aide de diverses méthodes de diagnostic. Comme ce dernier peut être appliqué:

  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • Radiographie
  • analyses d'urine et de sang;
  • Échographie des vaisseaux sanguins.

Traitement


Le médecin choisit les méthodes en fonction du diagnostic et des antécédents. Certaines maladies présentent des symptômes similaires et des approches fondamentalement différentes du traitement. Par conséquent, les experts ne conseillent pas de prendre des décisions sans analyse.

Traitement de la toxicomanie

Les médicaments sont prescrits conformément à:

  • un diagnostic;
  • la présence de maladies de fond;
  • état général du corps.

Le plus souvent utilisé des analgésiques et des médicaments anti-inflammatoires. De plus, des complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits.

Exercise thérapeutique et physiothérapie

Avec des varices

Une série supplémentaire d'exercices pour les varices est utilisée pour:

  • soulager la douleur et l'œdème;
  • restauration du flux sanguin capillaire;
  • faire la bonne position pour les veines;
  • augmenter l'élasticité des vaisseaux des membres.

Avant la gymnastique, vous devez absolument consulter votre médecin.

La physiothérapie est conçue pour accroître l'efficacité du traitement médicamenteux et de la thérapie par l'exercice.

Le plus souvent utilisé:

  • thérapie au laser;
  • compression pneumatique;
  • thérapie magnétique.

Blessures à la colonne vertébrale

Dans le cas d'une colonne vertébrale blessée, la ventilation des poumons est détériorée, car la mobilité du diaphragme et la force musculaire de l'espace intercostal sont réduites. Pour éliminer ces problèmes, le physiothérapeute peut prescrire des exercices de respiration.

La procédure la plus populaire est le massage. La technique d'exécution spéciale est dirigée:

  • récupération musculaire harmonieuse;
  • l'amélioration des connexions neuronales avec la moelle épinière et le cerveau;
  • accélération locale des processus métaboliques.

Intervention chirurgicale

Les causes les plus courantes de la chirurgie sont:

  • hernie intervertébrale;
  • les varices;
  • thrombophlébite;
  • pathologies négligées des articulations.

Que conseille la médecine traditionnelle?

Que faire si les jambes font mal - le proverbe le sait. Les recettes naturelles aident à soulager la douleur et l'inflammation, c'est-à-dire à traiter de façon symptomatique, sans aller au fond du problème. Certains médecins prescrivent des tisanes et des mélanges naturels fortifiés pour renforcer le corps. Mais vous ne devez pas utiliser la médecine traditionnelle sans consulter un spécialiste, afin de ne pas diminuer les effets de la prise de médicaments.

Une recette pour frotter les jambes: jus d'aloès, huile de menthol, camphre et clou de girofle sont mélangés à parts égales. Frottez jusqu'à trois fois par jour sur le site de la douleur. Mettez un pansement sur le dessus.

Mesures préventives

Toutes les mesures préventives visent à améliorer le mode de vie:

  • Dans les pathologies vasculaires, il convient de suivre un régime pauvre en glucides lipidiques et facilement digestibles. Cela est particulièrement vrai pour les aliments pour animaux - le détenteur du record pour le contenu en cholestérol nocif.
  • Un mode de vie sédentaire provoque une stase sanguine et la formation de varices. Les mouvements, la marche active améliorent la circulation sanguine, entraînent les parois des vaisseaux sanguins et maintiennent les muscles des jambes en bonne condition. Nous devrions également former la presse, qui est une sorte de corset pour les organes internes et la colonne vertébrale. Un ventre mou conduit à une courbure supplémentaire du dos et à la douleur suivante dans les jambes.
  • Le recours opportun à des spécialistes et un diagnostic compétent ne permettront pas à la maladie de passer à l'étape suivante.
  • L'établissement de modèles de sommeil. Constamment insuffisante, une personne réduit les fonctions de récupération du corps.
  • La lutte contre l'hypertension. Lorsque la pression commence à augmenter, la charge sur les parois vasculaires augmente, ce qui entraîne la perte de l'élasticité nécessaire.

La santé des membres inférieurs dépend de nombreux facteurs, dont les principaux sont un mode de vie sain et l’absence de pathologies. Lorsque les jambes font mal, seul un spécialiste peut établir les causes et le traitement.

Pourquoi des jambes douloureuses

La sensation de douleur accompagnée de douleur et l'effet de torsion musculaire est connue de tous. Cela peut souvent être dû à une simple surcharge ou à des entraînements trop actifs. Il est utile d’examiner plus en détail en quoi consiste cette sensation et pourquoi elle apparaît.

Question physiologie

Maux - une sensation de douleur désagréable causée par l'accumulation de toxines et de déchets dans une zone particulière du corps. Plus l'intoxication est forte, plus le syndrome douloureux devient puissant (du malaise léger à la sensation insupportable lorsque les jambes sont complètement endolories et douloureuses).

Malgré le fait que la liste des maladies accompagnées de ce symptôme est simplement énorme, il existe également des facteurs généraux:

  • La douleur survient invariablement dans les tissus musculaires ou osseux, ainsi que sur les endroits de leurs articulations (articulations). Cet effet ne se produit jamais en relation avec les tissus d'autres organes;
  • La majorité absolue est tombée sur un phénomène lorsque leurs jambes lui faisaient très mal la nuit. Cela est dû à l’absence presque totale de mouvement, ce qui ne fait qu’accroître la stagnation. C'est pourquoi la douleur s'intensifie la nuit.

Pourquoi des jambes douloureuses: les principales raisons

La nature des courbatures peut être très diverse:

  • Virale. Par exemple, la grippe, appelée Kostolomov, ou un autre rhume, aigu et provoquant des complications. Dans ce cas, la douleur survient en raison des puissants virus d'intoxication de tous les tissus. Utiliser des analgésiques est inutile. Il est nécessaire de traiter la cause première;
  • Infectieux. Par exemple, la syphilis ou la tuberculose. Un diagnostic obligatoire avec traitement ultérieur est requis;
  • Physiologique. Cela peut inclure tous les symptômes causés par une surcharge ou une blessure (en particulier de longue date et mal soignés);
  • Neurologique. La douleur dans les jambes est souvent causée par un pincement d’un ou de plusieurs nerfs. Cela est également dû à des défaillances dans le fonctionnement de leur groupe spécifique. La situation générale peut être aggravée par la présence d’une inflammation.

Quelles maladies causent

La liste est si longue qu'il est extrêmement difficile de les classer, car il s'agit de comprendre par vous-même pourquoi vous avez mal aux jambes (une consultation médicale obligatoire est nécessaire):

  • Varices

C'est peut-être l'une des raisons les plus fréquentes. Entrez en règle générale pour inspecter régulièrement les jambes. Manifestation des varices apparaît maille bleuâtre de vaisseaux entrelacés et en saillie au hasard. Cela se voit à l'œil nu, même à ses débuts. Il est tout simplement nécessaire de faire appel à un spécialiste, car avec le développement des varices, la situation ne fera que s'aggraver. Accompagné d'œdème;

  • Athérosclérose

En plus de la douleur constante et intense dans les jambes, il y a des crampes et une sensation de froid qui ne passe pas dans la chaleur;

  • Nerfs pincés.

Le frottis est pulsé, inégal, avec un changement d'intensité. Pass peut aussi apparaître soudainement. Ce phénomène s'accompagne souvent d'une exacerbation de l'ostéochondrose;

  • Chondrose lombaire.

Peut causer une douleur vive et douloureuse dans les jambes. Ils peuvent être à la fois permanents, attirés par la nature et apparaître soudainement;

  • Lésions des articulations et des tissus périarticulaires.

Ce sont l'arthrite et l'arthrose de gravité variable, les lésions rhumatoïdes. En fait, toutes les maladies accompagnées de la destruction du cartilage et de la compression d'éléments articulaires deviennent inévitablement la cause de douleurs. Les douleurs sont aggravées par la nuit et sont permanentes. Les zones les plus souvent touchées de la hanche (articulation de la hanche) ou les jambes douloureuses situées sous les genoux (gonarthrose);

  • Maladies osseuses.

Une ostéomyélite (carie) peut survenir en cas de soins intempestifs ou mal prodigués. C'est l'une des maladies les plus dangereuses, accompagnée de la destruction du tissu osseux avec une grande quantité de pus. Facilement reconnaissable à l'apparition de plaies ne cicatrisant pas, ce qui constitue un écoulement de pus. Les douleurs régulières et les petits fragments d'os émergeant d'une plaie signalent également un danger;

  • Crampes musculaires ou inflammation (myosite, mal de dos)

Le syndrome douloureux se manifeste pendant le mouvement et disparaît pendant une période de repos. Il y a souvent une limitation de mouvement (jusqu'à l'incapacité de marcher ou de s'asseoir);

  • Empoisonnement

Dans ce cas, en plus des crampes et de la douleur, des difficultés respiratoires (jusqu’à la cyanose des lèvres et de la peau), des vomissements et une diarrhée, une transpiration ou des frissons peuvent survenir. Il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

  • Pathologies auto-immunes

C'est ce qu'on appelle le phénomène lorsque des anticorps attaquent les cellules de l'hôte. Il s’agit le plus souvent d’une maladie héréditaire entraînant l’apparition de douleurs sévères et de troubles du mouvement;

HEALTH sur la propolis a été testé dans les plus grandes cliniques des États-Unis, de Chine, du Japon, de Russie et d’autres pays. Efficacité prouvée dans le traitement des varices, de l'arthrite, de l'arthrose, des articulations malades et d'autres maladies. Lire plus...

  • Diabète et autres problèmes du système endocrinien;
  • De graves problèmes de poids.

Et il ne s'agit pas seulement d'obésité. Une maigreur excessive (anorexie) peut également causer une gêne dans le corps. Dans cette situation, vous devrez prendre des mesures complètes pour équilibrer votre poids (gymnastique, nourriture spéciale);

  • Pied plat (pathologie de la voûte plantaire)

Assez souvent manifesté dans l'enfance. Accompagné de douleurs sévères et de difficultés à marcher. Aptitude à l'ajustement et au traitement;

  • Vieille blessure

Si vous réagissez avec peine au changement de temps, c'est peut-être l'une des raisons. Les déformations dues aux traumatismes des tissus ou des os provoquent congestion et crampes;

  • L'hypodynamie

Si votre profession vous oblige à rester trop assise ou à rester debout sans vous reposer, vous allez commencer à souffrir d'enflure, de crampes et de douleurs dans les membres. En règle générale, le soir, vous vous couchez pendant 30 minutes, après avoir placé vos jambes au-dessus de l’axe du corps (un rouleau est enfermé). Le massage aide aussi beaucoup.

Que faire avec la douleur

Si la douleur est apparue soudainement et avant que vous ne souffriez de tels phénomènes, alors peut-être la cause de crampes musculaires ou de fatigue. Une forte douleur lorsque vous appuyez sur un muscle endolori peut indiquer que c'est son spasme. Dans ce cas, le frottement de cette zone vous aidera. Rappelez-vous, si vous n’avez pas exagéré ces derniers jours avec le sport ou la gymnastique. Si l'apparition de la douleur est associée à une chute, à un accident vasculaire cérébral ou à une manifestation similaire, rendez-vous d'abord chez le traumatologue pour des fractures ou des lésions des ligaments et du tissu musculaire.

Si la douleur est régulière et dure plusieurs jours, c'est une raison évidente de vous rendre à la clinique la plus proche. Essayez de boire le moins possible d'analgésiques sans rendez-vous chez le médecin. Et plus encore, en aucun cas, ne vous fixez pas un diagnostic, avec des tentatives de guérison incontrôlables. Les conséquences peuvent être beaucoup plus graves que les causes profondes des jambes douloureuses.

Si un gros morceau ajouté un tas d'autres symptômes désagréables (fièvre, maux de tête ou des douleurs musculaires, des vomissements, la diarrhée, les spasmes de l'estomac), il est plus probable que la grippe. Vous pouvez prendre des médicaments auxiliaires (par exemple des antipyrétiques), mais une visite chez le médecin est également requise. Ne buvez pas les premiers antibiotiques disponibles, certains types de virus sont résistants à un certain nombre de médicaments similaires.

L'auto-administration d'antibiotiques ne peut qu'aggraver la situation générale. Si les symptômes semblent très clairs, appelez une ambulance. Parce que cette condition peut être causée dans le cas d'intoxication alimentaire ou chimique.

Quelles sont les raisons des douleurs aux jambes, aux muscles et aux articulations?


La douleur dans les jambes est l’une des raisons les plus fréquentes de rechercher un chirurgien. Pourquoi les jambes font-elles mal et que faire dans une telle situation?

Causes physiologiques

La douleur dans les jambes n'est pas toujours le signe d'une maladie grave. Dans de nombreux cas, la cause de l'inconfort de la cuisse, de la jambe ou du pied est assez évidente. Une longue marche, un entraînement dans un club de fitness ou toute autre charge inhabituelle peuvent entraîner un inconfort prononcé. Cette condition se retrouve chez des personnes en parfaite santé et ne constitue pas une raison pour une visite d'urgence chez le médecin.

Que faire si la douleur à la jambe persiste longtemps? Même lorsque la cause de l'inconfort semble évidente, vous ne devez pas négliger immédiatement la probabilité de développer une pathologie grave. Il est possible que la marche habituelle ait provoqué une exacerbation de la maladie des articulations et que la charge aérobique ait entraîné des blessures. Si la jambe vous fait trop mal et que les mesures à domicile ne vous aident pas, vous devez consulter un médecin.

Causes pathologiques

Il existe de nombreuses maladies qui provoquent des douleurs dans les jambes. La gravité de la douleur peut être très différente, allant de crises sévères à de légers picotements et un engourdissement des jambes. Ces symptômes peuvent être associés à des processus pathologiques dans les muscles, les ligaments, les articulations, les nerfs ou les vaisseaux sanguins. Connaissant les principaux symptômes de chacune des maladies, vous pouvez reconnaître le problème à temps et contacter un spécialiste pour des conseils détaillés.

Causes possibles de douleur dans les jambes:

  • insuffisance veineuse;
  • athérosclérose vasculaire;
  • lésion nerveuse périphérique;
  • troubles de la colonne vertébrale;
  • maladies articulaires;
  • dommages osseux;
  • pathologie musculaire;
  • maladies systémiques;
  • pieds plats;
  • blessures.

Examinons plus en détail chacune des causes de douleur dans les jambes.

Insuffisance veineuse

Les maladies des veines figurent en tête de liste des causes pouvant causer des douleurs et des malaises aux jambes. Ceci est une maladie variqueuse des membres inférieurs. Dans cette condition, le flux sanguin normal est perturbé, après quoi une douleur intense aux jambes apparaît. Si la maladie n'est pas traitée, elle peut se transformer en une forme grave pouvant aller jusqu'au développement d'une thrombophlébite. La thromboembolie de l'artère pulmonaire est considérée comme la complication la plus dangereuse de la maladie variqueuse, une maladie mortelle dans laquelle un blocage des vaisseaux pulmonaires se produit avec un thrombus détaché.

Lorsque les varices affectent les veines de la jambe et de la cuisse. La maladie se développe progressivement sur plusieurs années. Les femmes d'âge moyen souffrent plus souvent. Caractérisé par des jambes douloureuses, pire le soir. Si les jambes bourdonnent après une longue marche et se gonflent nettement, cela peut aussi être l’une des manifestations de l’insuffisance veineuse.

En cas de gonflement important de la jambe, appelez immédiatement une ambulance.

Athérosclérose

La maladie de l'artère est une autre cause d'inconfort des membres inférieurs. Dans le cas de l'athérosclérose, les jambes bourdonnent et gémissent assez fort, ce qui finit par devenir la raison de la visite chez le médecin. Les sensations désagréables peuvent être localisées dans la cuisse ou la jambe sur un ou deux côtés. Peut-être l'apparition de crampes. Un symptôme caractéristique de l'athérosclérose est la sensation constante de froid dans les pieds, quelle que soit la météo.

Lésions nerveuses

Si la douleur dans la jambe survient de temps en temps sous forme d'attaques courtes et passe spontanément, il faut en rechercher la cause dans les maladies du système nerveux. En particulier, le fait de ressentir une douleur unilatérale au niveau de la hanche peut être associé à une incarcération du nerf sciatique. Le problème se produit souvent chez les femmes enceintes, ainsi que chez les personnes atteintes d'ostéochondrose.

Maladies de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose de la colonne lombaire peut elle-même être à l'origine de malaises. Une douleur douloureuse dans les jambes peut s'étendre sur toute la surface du membre inférieur, pour donner à la cuisse, au tibia ou au genou. Dans le même temps, il peut ne pas y avoir de sensations désagréables directement dans le foyer de la maladie, ce qui rend le diagnostic beaucoup plus difficile. L’attaque est bien éliminée par injection intramusculaire de médicaments anti-inflammatoires.

Maladies articulaires

Une jambe douloureuse peut être le signe d'une lésion d'une des articulations des membres inférieurs. Avec une inflammation de l'articulation de la hanche, toutes les sensations seront localisées dans la région de la hanche, tandis qu'une douleur au genou peut indiquer le développement d'une gonarthrose. Si les jambes bourdonnent et gémissent en marchant, les petites articulations du pied peuvent être affectées. La douleur autour des articulations peut également être associée à un microtraumatisme des tendons et des tissus adjacents.

Dommages aux os

L'ostéomyélite est une maladie osseuse purulente grave. Avec cette pathologie, il y a une douleur soudaine et très sévère dans les jambes. La maladie survient souvent après des fractures ou des ecchymoses ordinaires, en violation de l'intégrité de la peau. Caractérisé par une détérioration notable de l'état général, une température corporelle élevée. En l'absence de traitement adéquat, l'ostéomyélite peut entraîner une invalidité ou la mort.

Pathologie musculaire

L'inflammation des muscles entourant les os et les articulations est appelée myosite. Le problème survient souvent après avoir été atteint d'une maladie infectieuse. Lorsque la myosite est très douloureuse et les jambes douloureuses. Les sensations désagréables augmentent lors de la marche et des mouvements actifs, puis s'atténuent généralement. Limitation remarquablement caractéristique des mouvements jusqu'à l'immobilité complète.

Maladies systémiques du tissu conjonctif

Les dommages auto-immuns aux articulations et aux muscles sont une autre cause possible de douleur dans les jambes. De telles maladies sont souvent héritées. Lorsqu'une pathologie auto-immune est la destruction des cellules du corps avec des anticorps actifs, ce qui entraîne l'apparition de tous les symptômes de la maladie. Caractérisé par un long cours de la maladie avec des épisodes d'exacerbation et de rémission. Avec une thérapie adéquate, le patient peut mener une vie normale sans restrictions.

Pieds plats

Changer la voûte plantaire (longitudinale ou transversale) mérite une attention particulière. La maladie se développe dans l'enfance et cause beaucoup d'inquiétude à l'enfant et à ses parents. Avec les pieds à plat, vous vous faites assez mal aux jambes pour que les mouvements deviennent difficiles. Pour le traitement de la maladie est appliquée des massages et des exercices thérapeutiques. Le port de chaussures orthopédiques spéciales donne un bon effet. Dans certains cas, une correction chirurgicale de la pathologie est possible.

Blessures

Que faire si la douleur dans les jambes apparaît après une ecchymose, une chute ou un coup? Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de rechercher d'autres causes de sensations désagréables. Toute blessure, même subie dans un passé lointain, peut provoquer l'apparition d'une douleur intense ou modérée. Si le dommage était suffisamment grave, vous devriez contacter la salle d'urgence.

L'hypodynamie

Une vie sédentaire, un travail sédentaire ou debout peut provoquer une violation de la circulation sanguine dans les membres inférieurs. L'apparition de convulsions à court terme est possible. Si la jambe vous fait mal après un long séjour dans une position, vous devez changer de type d'activité plus souvent. Soulager l'état aidera la marche, la gymnastique ou le massage.

Diagnostic et traitement

Et si une jambe me fait mal? Tout inconfort dans la cuisse, la jambe ou le pied est une raison de consulter un médecin. Lors de la réception, le médecin sera en mesure de détecter les causes sous-jacentes de la maladie et de commencer le traitement conformément aux données obtenues.

Examens recommandés pour la douleur dans les jambes:

  • Échographie des articulations, des muscles, des vaisseaux sanguins;
  • radiographie;
  • imagerie par résonance calculée ou magnétique;
  • électromyographie.

Le choix du traitement dépendra de la maladie identifiée. Dans certains cas, il est possible de se débrouiller avec une thérapie conservatrice (médicament, physiothérapie, kinésithérapie, massage). Dans d'autres situations, un traitement chirurgical peut être nécessaire. Des recommandations exactes peuvent être formulées par le médecin traitant après un examen complet du patient.

Qu'est-ce qui fait mal aux pieds? 14 causes possibles du pied plat au diabète

Si les jambes font mal, cela ne signifie pas qu'elles ont besoin d'un traitement. Mais d'un autre côté, vous pouvez en apprendre beaucoup sur la santé de tout ce que vous faites «avec vos deux».

La douleur la plus innocente dans les jambes provient d'une fatigue banale. Il passe par lui-même sans laisser de trace, et nous ne le prendrons pas en compte. Parlons de choses plus sérieuses.

Endartérite

Ceci est une inflammation de la paroi interne des artères.

Les symptômes. Une douleur aiguë et un engourdissement dans les jambes surviennent lorsque l'on marche après les 50 à 100 premières étapes. Un bref repos - et les symptômes disparaissent pour revenir en deux douzaines d’étapes. Par conséquent, une personne est obligée de faire périodiquement une escale. La douleur au pied ou au mollet peut gêner même lorsque vous êtes couchée, mais si vous baissez la jambe, l'inconfort sera réduit.

Que faire Arrêtez de fumer (la nicotine est le principal facteur de risque d'ischémie vasculaire) et contactez un chirurgien vasculaire. Le médecin vous prescrira un ensemble d’études: IRM, angiographie, échographie vasculaire, diverses analyses de sang (y compris des facteurs inflammatoires non spécifiques). En cas de forte douleur soudaine, il est préférable d'appeler une ambulance - cela peut être un signe de blocage d'une grosse artère. Dans ce cas, vous ne pouvez sauvegarder la jambe que pendant quelques heures. La maladie est traitée de manière conservatrice et chirurgicale (plastie vasculaire utilisée).

Athérosclérose des artères

Les symptômes. La douleur et les crampes au mollet se sont intensifiées lors de la marche, de la course, de la montée des escaliers et peuvent gêner la nuit. Pieds froids en hiver et en été. Manque d'ondulation claire sur le gros orteil. Chez les hommes, disparition des poils sur les orteils et problèmes de puissance.

Que faire Arrêtez de fumer et consultez un chirurgien vasculaire. L'angiographie par contraste à ultrasons et à résonance magnétique est utilisée pour le diagnostic. Un traitement opportun sauvera de la gangrène et de l'amputation.

Arthrose, arthrite

Les symptômes. Douleur aiguë de "torsion" dans les articulations lors de la marche ou en position debout, les articulations elles-mêmes se déforment et commencent à "claquer". Les douleurs s’aggravent lorsque le temps change. Douleur, gonflement, rougeur de l'articulation.

Que faire Consultez un rhumatologue le plus tôt possible, effectuez une radiographie des articulations et effectuez une numération globulaire. Le diagnostic, et en même temps aussi la méthode thérapeutique - arthroscopie. Le traitement n’est que complexe et, par conséquent, en plus de la prise de médicaments, des appareils orthopédiques spéciaux, de la physiothérapie, une alimentation, une thérapie par l’exercice, etc. seront nécessaires.

Maladies génito-urinaires

Les symptômes. Douleur aux hanches.

Que faire Échographie des organes pelviens.

Thrombophlébite

Les symptômes. Dans les muscles du mollet - douleur lancinante constante, se transformant souvent en une sensation de brûlure. Rougeur et gonflement, condensation douloureuse le long des veines.

Que faire Allez immédiatement chez le chirurgien vasculaire. Faire un angioscanning - afin d’évaluer les veines de part en part, de déterminer le degré de leur «blocage», d’identifier la menace d’un caillot de sang. Prenez un test sanguin pour les facteurs inflammatoires non spécifiques. La plupart des patients peuvent être traités en consultation externe sous la supervision d'un médecin.

Conséquences des fractures

Les symptômes. Sévère douleur en marchant.

Que faire Portez des appareils orthopédiques spéciaux - orthèses. Ils permettent au membre blessé de bouger et aux muscles de rester en forme, tout en supportant une partie de la charge.

Talon éperon

Les symptômes. Douleur soudaine dans le talon, généralement pendant la marche ou la course. Souvent, le seul médicament qui peut guérir votre douleur au talon est le temps, tout en nageant et en faisant du vélo en attendant la délivrance.

Que faire Attendez - c'est le cas lorsque le temps guérit. Perdre du poids: le surpoids est un facteur de risque. Tournez-vous vers l'orthopédiste et faites une radiographie. Des médicaments anti-inflammatoires, des massages transversaux spéciaux et une thérapie au laser, des semelles orthopédiques et des talons sont utilisés pour le traitement.

Le diabète

Les symptômes. Il y a des crampes dans les jambes (surtout la nuit), un gonflement, une faiblesse et des douleurs, la peau des jambes devient sèche, des desquamations et des démangeaisons apparaissent. Souvent, les jambes «deviennent engourdies», elles ont des sensations de fourmillements et de fourmillements.

Que faire Donner du sang pour le sucre.

L'ostéoporose

Les symptômes. Les crampes dans les jambes et les fortes douleurs au mollet sont parmi les manifestations de la carence en calcium. Le problème est plus typique chez les femmes de plus de 40 ans. Les blondes aux yeux bleus sont particulièrement à risque.

Que faire Faites une étude indolore - densitométrie (mesure du niveau et de la densité du tissu osseux dans le corps). Si son déficit est détecté, le médecin vous prescrira des suppléments de calcium spéciaux.

Myalgie

Les symptômes. La douleur dans les muscles des cuisses est un caractère saccadé, tirant ou tranchant. Il peut augmenter avec la surcharge physique, par temps humide ou froid.

Que faire Voir un neurologue. Les anti-inflammatoires sont utilisés ainsi que les analgésiques et les gels.

La goutte

Les symptômes. Douleur vive et lancinante dans le gros orteil à toute heure du jour ou de la nuit, quelle que soit la charge. Le pouce est enflé, rouge, chaud et très sensible.

Que faire Un simple examen par un rhumatologue et une prise de sang dans une veine suffisent pour poser un diagnostic. La goutte est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des agents qui inhibent la formation d’acide urique. Au stade initial de la maladie, il suffit simplement de changer de régime: limitez l'alcool, les plats de viande et de poisson, les bouillons riches, les collations et les assaisonnements salés, les champignons, les légumineuses, les tomates, les épinards, le café, le cacao et le chocolat.

Varices

Les symptômes. Tirer des douleurs désagréables s'intensifie vers la fin de la journée de travail. Mes jambes «bourdonnent» pour que je veuille m'allonger et les jeter plus haut.

Que faire Porter un tricot de compression. Cela soulagera la douleur et ralentira temporairement le développement de la maladie. Mais cela ne résout pas le problème. Par conséquent, dès les premiers symptômes alarmants, il faut consulter un chirurgien vasculaire et faire une échographie des veines (Doppler). Le médecin vous prescrira un traitement supplémentaire. Dans les premiers stades de la maladie est traitée de manière conservatrice: sclérothérapie par injection.

Ostéochondrose lombo-sacrée

Les symptômes. La douleur au tir dans les jambes peut être perturbée et au repos, mais elle augmente avec la charge et les mouvements brusques. Cependant, le repos ne conduit pas à un soulagement. Une douleur à l'arrière ou sur le côté de la jambe, du talon à la fesse, est un signe d'inflammation du nerf sciatique (sciatique).

Que faire Contacter un neurologue ou un chirurgien de la colonne vertébrale (spécialiste de la colonne vertébrale). Une hernie intervertébrale retardée aidera à détecter l'IRM (imagerie par résonance magnétique). Quel traitement choisir - conservateur ou chirurgical - le médecin décide après l'analyse des données.

Pieds plats

Les symptômes. La douleur dans les pieds et les jambes, qui augmente le soir. Fatigue en marchant.

Que faire Reportez-vous à l'orthopédiste. Nous devrons oublier les talons hauts et les chaussures à bout étroit. Faites des bains de pieds avec du sel marin. Effectuer des exercices spéciaux, porter des coups de pied, prescrits par un médecin et non achetés sur le marché le plus proche.

phlebolog.pro

Docteur Drobyazgo S.V.

Le syndrome des jambes sans repos, c'est quoi?

Les pieds font mal. Est-ce grave? Quelles sont les causes et les conséquences possibles? Que faire, comment traiter?

Les sensations douloureuses ou lancinantes dans la région des pieds et du bas des jambes réduisent la qualité de vie, les activités quotidiennes et peuvent même être un signe avant-coureur de maladies graves!

Les pieds gémissent, le caviar fait mal. Syndrome des jambes sans repos (fatigué).

Le syndrome de la jambe fatiguée n'est pas un diagnostic. Un diagnostic supplémentaire est nécessaire pour établir les véritables causes de la maladie!

Les vraies raisons

Insuffisance veineuse chronique

Aux premiers stades des varices, les veines des jambes dilatées et tortueuses peuvent ne pas être présentes. La maladie se manifeste par des symptômes tels que lourdeur et sensation de plénitude dans les muscles du mollet, sous le genou; sensation de tiraillement douloureux le long du dos ou de la face avant de la jambe; sensation de brûlure dans les pieds, au toucher, les membres inférieurs peuvent être chauds - je veux les mettre dans l'eau froide; Il est très caractéristique que tous ces symptômes augmentent le soir, alors qu’il n’ya pas de malaise le matin. Je veux lever mes jambes, me coucher et les jeter au mur; crampes musculaires très caractéristiques dans les muscles du mollet, moins fréquemment dans les pieds; les crampes sont plus susceptibles la nuit, le matin; saisonnalité caractéristique - manifestations accrues de l'insuffisance veineuse au printemps et en été, à la saison froide, cela devient plus facile; les œdèmes qui apparaissent ou s'intensifient le soir, après des charges statiques prolongées, des voyages ou des voyages aériens, constituent une particularité; les patients remarquent que les chaussures se portent difficilement le soir; l'enflure nocturne disparaît généralement; en plus de l'œdème évident, il peut exister un pastoznost - il s'agit d'un léger œdème, qui se manifeste par des dépressions dans la position des manchettes aux orteils ou dans la boucle des sandales; au cours de la période d'intensification des troubles ci-dessus, le schéma veineux peut augmenter, de multiples varicosités peuvent apparaître. Ce sont les premiers signes qui permettent de suspecter des problèmes de veines. Vous devriez immédiatement contacter un phlébologue. En plus d'un examen externe, le médecin procédera à un examen échographique duplex de la veine. Cette étude vous permet d'identifier les tous premiers signes de varices. Un traitement précoce vous permet d’arrêter la maladie, de maintenir votre santé et votre beauté. Il arrive souvent que le patient ne prête pas attention à tous ces symptômes, cesse de les remarquer. Dans certains cas, des plaintes telles que des convulsions peuvent disparaître avec le temps, alors que la maladie continue de progresser. Par conséquent, une visite chez le médecin ne doit pas être différée, surtout si vous avez une prédisposition héréditaire (varices du plus proche parent), si vous prenez des contraceptifs hormonaux, si vous êtes en surpoids. Ces facteurs augmentent la probabilité de problèmes veineux.

Athérosclérose des artères des membres inférieurs

C'est une maladie dans laquelle le cholestérol se dépose dans les artères à travers lesquelles le sang circule dans les muscles et forme des plaques. Encore une fois, c'est la défaite des artères! En raison de la vasoconstriction, l'apport d'oxygène aux muscles devient difficile. Dans les premiers stades du manque d'oxygène fourni aux muscles, n'affecte que les charges, lorsque le besoin en oxygène augmente. La gêne ou la douleur aux pieds et aux jambes qui survient lors de la marche sur une certaine distance, disons 500 m, est très caractéristique.Si vous vous arrêtez et vous reposez pendant un moment, la douleur disparaît et vous pouvez marcher à nouveau. Ceci s'appelle la claudication intermittente. La distance de marche sans douleur (la distance qu'une personne parcourt sans ressentir de douleur ou d'inconfort) reflète le stade de la maladie. En cas de progression de la maladie, la distance indolore est progressivement réduite. Dans les cas lointains, les jambes font mal, elles gèlent constamment, les douleurs peuvent être au repos, plus souvent la nuit, il est plus facile pour le patient si ses jambes sont baissées. De tels symptômes caractéristiques ne permettent de diagnostiquer une insuffisance artérielle que sur la base d'une enquête auprès des patients.

Pieds plats et autres types de déformations du pied

Le pied plat s'accompagne souvent de sensations désagréables au niveau des pieds, des muscles du mollet et de la face antérieure du tibia. Assez souvent, les articulations du genou et de la hanche, la taille et même le cou vous dérangent, car le pied est le support de tout le squelette et remplit une fonction d'ammartisation très importante. Les symptômes du pied plat s’aggravent après la marche, le jogging et d’autres activités physiques. Dans le même temps, il n’ya généralement pas d’œdèmes, ou ils sont de nature locale - seulement dans la zone de la cheville. Il est très caractéristique, en quelque sorte, d’augmenter la taille du pied, en particulier de la largeur, ce que les patients remarquent souvent en chaussures. Souvent, une personne remarque que les chaussures ont commencé à se porter plus rapidement de l'intérieur. Le diagnostic est effectué à l'aide d'appareils spéciaux - un podoscope, un plantographe, etc. La radiographie est toujours effectuée. Il existe d'autres types de déformations des pieds, par exemple la déformation en valgus du premier orteil du pied. C'est un problème très commun, la douleur peut se propager non seulement le pied, mais aussi au bas de la jambe, parfois aux cuisses. Dans le même temps, le gros orteil est dévié dans la direction de 2 orteils, même après son croisement. Le deuxième doigt est souvent plié en forme de marteau. Sur la semelle de la section antérieure se forme un mazol douloureux: la fronde. Il est difficile de prendre des chaussures à cause de la douleur à la base du pouce. Il faut dire que les déformations subies par les pieds au fil du temps entraînent une perturbation de la marche, ce qui peut causer des problèmes aux articulations du genou et du bas du dos. Lorsque la déformation du pied est cassée, le débit veineux est également compromis, le travail harmonieux unique de l'appareil musculo-ligamentaire du pied et de la jambe servant de pompe servant à pomper le sang veineux. Ceci doit être pris en compte lors de l’élaboration d’un plan de traitement.

Maladies du système nerveux

Un groupe assez important de maladies neurologiques peut être accompagné de douleurs au membre inférieur. Ischias (sciatique) ou ischalgie est une inflammation du nerf sédental, un gros tronc nerveux qui s’éloigne de la moelle épinière au niveau de la région lombo-sacrée, puis descend à l’arrière de la cuisse et de la jambe. L'ischémie peut être causée par des microtraumatismes, des charges excessives sur la colonne vertébrale, des ostéochondroses, une hernie des disques intervertébraux, des spasmes musculaires et diverses autres maladies. Il y a une sciatique avec douleur ou inconfort à la face postérieure de la cuisse ou du bas de la jambe, parfois seulement au pied. En règle générale, il existe également des atteintes à la sensibilité ou des paresthésies - picotements sur la peau, sensation de brûlure, engourdissement, chair de poule, etc. Polyneuropathie diabétique et myélose funiculaire. Le diabète sucré chez ces derniers est très courant, presque tous les patients en surpoids ont une tolérance réduite au glucose et un test sanguin de sucre ne permet pas toujours de détecter cette maladie. En cas de suspicion de diabète, une analyse de l'hémoglobine glyquée est requise. Dans le diabète, de nombreux organes du corps sont touchés, y compris le système vasculaire et nerveux. La myélose funiculaire est une lésion du système nerveux associée à une absorption réduite de la vitamine B12 dans l'estomac ou à un apport insuffisant de cette vitamine. C'est moins fréquent, mais dans de nombreux cas également, le diagnostic de cette maladie est difficile. Pour ces maladies, des problèmes aux membres inférieurs sont typiques, notamment une sensation de brûlure aux pieds, aux jambes et aux cuisses. Troubles de la sensibilité pathognomonique - aux premiers stades de la température et des vibrations, et plus tard - à la douleur. Les symptômes de la maladie s’aggravent souvent la nuit et, le jour, ils ne sont pas associés à un effort physique. Aux stades ultérieurs, s'ajoutent les troubles de la sensibilité, la faiblesse musculaire, la fatigue sous l'effort.

5 raisons pour lesquelles les jambes font habituellement mal

Raison numéro 1: varices

Le plus souvent, la sensation de lourdeur et de douleur dans les jambes, en particulier si elles progressent vers le soir, est une conséquence de maladies associées à une altération de la circulation sanguine et à une diminution du tonus vasculaire, principalement des varices. Et au stade initial des varices, cela peut être le seul symptôme.

Tout sur les varices

Que faire

Faites-vous examiner par un phlébologue et faites une dopplerographie par ultrasons - une procédure rapide et indolore qui vous permettra d'évaluer l'état des veines et de clarifier le diagnostic afin de trouver un traitement adéquat. Au stade initial, la thérapie physique, les préparations veinotoniques, le port de collants ou de bas de compression spéciaux «anti-variqueux» aident à prévenir les varices. Pour le traitement des varices (le degré de "gravité" et de "négligence" du problème ne peut être évalué que par un médecin), la sclérothérapie (phlébosclérose à compression) est souvent recommandée - insertion dans la lumière des sclérosants spéciaux de la veine touchée. En outre, un phlébologue peut conseiller une thérapie à l'ozone - l'introduction d'un mélange ozone-oxygène dans la lumière d'un capillaire, à l'aide de cette méthode, élimine de très petites "étoiles" vasculaires. Si la maladie est allée loin - vous pouvez toujours vous passer de la chirurgie en utilisant une nouvelle méthode - la coagulation vasculaire au laser endovasal (EVLK).

EVLK est considéré comme la méthode de traitement des varices la plus moderne et la plus sophistiquée, il peut être utilisé pour éliminer les grosses veines et les veines sous-cutanées sans intervention chirurgicale. Cette technique repose sur l’effet de la coagulation veineuse endovasale (intravasculaire) sous l’influence de l’énergie dirigée du faisceau laser. Les manipulations sont effectuées au moyen d'une petite perforation dans la veine, sous le contrôle d'un échographe et sous anesthésie locale. La procédure prend en moyenne de 40 à 60 minutes. Après 20 minutes, le patient quitte la clinique par lui-même.

Raison numéro 2: pieds plats et autres déformations des pieds

Si les jambes font souvent mal et que marcher rapidement provoque de la fatigue, cela peut être dû non seulement à des chaussures inconfortables, mais également à la maladie la plus répandue des pieds - les pieds plats (il existe des statistiques indiquant que, sous une forme ou une autre, il est présent chez 80% des adultes).

Que faire

En consultant un podologue ou un orthopédiste, le diagnostic optique par ordinateur permet de détecter facilement le degré de déformation du pied plat et d’autres types de déformations du pied. Pour éviter toute déformation supplémentaire du pied, le médecin choisira des supports spéciaux pour les semelles, ainsi que la gymnastique préventive (les exercices les plus simples pour la prévention du pied plat consistent à marcher sur un tapis de massage, à faire rouler une balle de tennis ou un crayon, etc.). Si vous faites de l'embonpoint, vous devrez peut-être suivre un régime car des pieds plats et des kilos superflus sont souvent associés. Sur les hauts talons, ainsi que sur les chaussures plates sur une semelle plate - hélas - devra oublier. Dans tous les cas, ne les portez pas plus d'une demi-heure.

Raison n ° 3: Spasmes musculaires et tension musculaire

Seules quelques personnes peuvent marcher sur des talons hauts pendant plusieurs heures sans éprouver de sensations désagréables, mais l'anatomie du pied est telle qu'au bout d'une heure ou deux, les jambes commencent à faire mal à cause de la tension constante des muscles de la voûte plantaire et des spasmes. muscles du mollet. Et c'est bon!

Que faire

Ne portez pas de chaussures à talon pendant très longtemps (une petite astuce peut consister à chausser des chaussures compensées qui augmentent visuellement la hauteur du talon), et si vous portez moins, restez assis moins souvent et reposez-vous régulièrement (après tout, vous pourrez danser pieds nus). Massage des pieds, exercices thérapeutiques, réflexothérapie et physiothérapie aident à détendre les muscles et à soulager les spasmes. Si la douleur devient très grave ou chronique, même lorsque vous abandonnez les talons, la consultation d'un neurologue et d'un orthopédiste est nécessaire. Vous pouvez éliminer les tensions musculaires permanentes à l'aide d'injections de Botox dans la région de la voûte plantaire et pendant au moins six mois après cela, vous ne pouvez plus marcher et voler sur vos talons. Récemment, cependant, cette méthode, qui était considérée comme très populaire en Europe il y a quelques années, est de moins en moins utilisée: la charge sur la voûte plantaire reste élevée, ce qui provoque inévitablement sa déformation. Et si cela va trop loin, cela peut même nécessiter une opération.

Raison numéro 4: problèmes de colonne vertébrale et d'articulations

Parfois, des problèmes au niveau de la partie vertébrale «abandonnent» les jambes, allant de troubles banaux de la posture (selon les statistiques, la scoliose est encore plus courante que les pieds à terre) et se terminent par les effets de blessures anciennes. Dans ce cas, le dos peut ne pas faire mal. Dans le premier stade d'arthrose de l'articulation métatarsienne (c'est ce qu'on appelle l'os du pouce), le doigt lui-même n'a pas encore changé. Seules la fatigue du pied et des douleurs occasionnelles apparaissent, surtout le soir ou après un mouvement actif. Et, par exemple, des modifications arthritiques au niveau des articulations du genou peuvent provoquer une sensation de gêne et une douleur peu douloureuse aux chevilles et aux pieds. Donc, ne tardez pas à consulter votre médecin: plus vous pourrez diagnostiquer tôt les maladies des articulations, plus il sera facile de les guérir.

Que faire

Examiner la colonne vertébrale (radiographie, ordinateur et thérapie par résonance magnétique, consultations avec un neurologue et un orthopédiste, s’il ya des antécédents de blessures, y compris avec un neurochirurgien). Tout d'abord, des examens par ultrasons et par rayons X, des tests sanguins cliniques et «rhumatologiques» (test rhumatologique) et une analyse spéciale du contenu en calcium dans le corps sont généralement nécessaires pour identifier les problèmes d'articulations. Le traitement dépendra du problème identifié. Pour la prophylaxie et au stade initial des maladies du système musculo-squelettique, les massages, la gymnastique thérapeutique, diverses procédures thermiques, l’acupuncture et l’hirudothérapie peuvent être utiles. Quant aux chaussures, elles doivent être confortables et non étroites. Des précautions doivent être prises lors du port de talons hauts: augmenter la charge sur les zones à problèmes contribue à la progression des maladies de l'appareil locomoteur. Donc, danser sur les talons toute la nuit n'en vaut toujours pas la peine!

Raison numéro 5: troubles métaboliques

Cela vaut surtout la peine d’être sur vos gardes lorsque vous avez un excès de poids, mais également si vous commencez soudainement à perdre du poids ou à en prendre du poids.

Que faire

Vérifiez le niveau de glucose dans le sang et prenez rendez-vous avec un endocrinologue, faites les autres analyses de sang nécessaires. Si les soupçons ne sont pas confirmés, cherchez une autre raison.

Plus D'Articles Sur Les Pieds