Les oedèmes

Ulcères trophiques des membres inférieurs

Un ulcère trophique est une maladie caractérisée par la formation de défauts dans la peau ou les muqueuses, qui survient après le rejet du tissu nécrotique et se caractérise par une évolution lente, une faible tendance à la cicatrisation et une tendance à la récurrence.

En règle générale, ils se développent sur le fond de diverses maladies, se distinguent par un long parcours persistant et sont difficiles à traiter. Le rétablissement dépend directement de l'évolution de la maladie sous-jacente et de la possibilité de compenser les troubles ayant conduit à l'apparition de la pathologie.

Ces ulcères ne guérissent pas longtemps - plus de 3 mois. Le plus souvent, un ulcère trophique affecte les membres inférieurs et le traitement doit donc être instauré dès la détection des premiers signes au stade initial.

Les causes

Un affaiblissement de l'apport sanguin dans la peau entraîne le développement de troubles de la microcirculation, d'un manque d'oxygène et de nutriments et de troubles métaboliques globaux dans les tissus. La région de la peau touchée est nécrotique, devient sensible à tout agent traumatique et à l’infection.

Les facteurs de risque de provoquer l’apparition d’ulcères trophiques de la jambe sont:

  1. Problèmes de la circulation veineuse: thrombophlébite, varices des extrémités inférieures, etc. (les deux maladies contribuent à la stagnation du sang dans les veines, perturbant la nutrition des tissus et provoquant une nécrose) - des ulcères apparaissent sur le tiers inférieur de la jambe;
  2. Aggravation de la circulation artérielle (en particulier dans l'athérosclérose, le diabète sucré);
  3. Certaines maladies systémiques (vasculite);
  4. Tout type de dommage mécanique à la peau. Ce peut être non seulement une blessure domestique habituelle, mais aussi une brûlure, une gelure. La même zone inclut les ulcères qui se forment chez les toxicomanes après les injections, ainsi que les effets des radiations;
  5. Empoisonnement avec des substances toxiques (chrome, arsenic);
  6. Les maladies de la peau, telles que la dermatite chronique, l'eczéma;
  7. Violation de la circulation sanguine locale au cours d'une immobilité prolongée due à une blessure ou à une maladie (il se forme des escarres).

Lors du diagnostic, la maladie est très importante, ce qui a entraîné une éducation, car la tactique utilisée pour traiter les ulcères trophiques de la jambe et le pronostic dépendent en grande partie de la nature de la pathologie veineuse sous-jacente.

Symptômes d'ulcères trophiques

En règle générale, la formation d'un ulcère à la jambe est précédée de tout un ensemble de symptômes objectifs et subjectifs, indiquant une violation progressive de la circulation veineuse dans les membres.

Les patients signalent une augmentation de l'enflure et de la lourdeur des mollets, une augmentation des crampes dans les muscles du mollet, surtout la nuit, une sensation de brûlure, une "chaleur" et parfois des démangeaisons de la peau à la partie inférieure de la jambe. Pendant cette période, le réseau de veines bleuâtres molles de petit diamètre augmente dans le tiers inférieur de la jambe. Sur la peau apparaissent des taches pigmentées violettes ou violettes qui, en se fusionnant, forment une zone étendue d'hyperpigmentation.

Au stade initial, l’ulcère trophique est localisé superficiellement et présente une surface rouge sombre et humide recouverte d’une croûte. À l'avenir, l'ulcère s'agrandit et s'agrandit.

Les ulcères individuels peuvent fusionner les uns avec les autres, formant des défauts importants. Dans de nombreux cas, les ulcères trophiques multiples peuvent former une seule surface de plaie sur toute la circonférence de la jambe. Le processus s'étend non seulement en largeur mais aussi en profondeur.

Des complications

Un ulcère trophique est très dangereux pour ses complications, qui sont très graves et ont de mauvaises perspectives. Si nous ne prêtons pas attention aux ulcères trophiques des extrémités dans le temps et ne commençons pas le processus de traitement, les processus désagréables suivants peuvent se développer par la suite:

Le traitement obligatoire des ulcères trophiques de la jambe doit être effectué sous la supervision du médecin traitant sans aucune initiative. Dans ce cas uniquement, vous pouvez minimiser les conséquences.

Prévention

Le principal moyen prophylactique de prévenir l’apparition d’ulcères trophiques est le traitement immédiat des maladies primaires (troubles circulatoires et écoulements lymphatiques).

Il est nécessaire non seulement d'appliquer les médicaments à l'intérieur, mais également de les appliquer à l'extérieur. Une exposition locale aidera à arrêter les processus pathologiques, à traiter un ulcère existant et à prévenir la destruction ultérieure des tissus.

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

Un ulcère trophique progressif peut éventuellement occuper des zones importantes de la peau, augmentant la profondeur de l'effet nécrotique. Une infection pyogène qui pénètre à l'intérieur peut provoquer l'érysipèle, la lymphadénite, la lymphangite et des complications septiques.

À l'avenir, les ulcères trophiques à un stade avancé peuvent évoluer en gangrène gazeuse, ce qui devient une occasion pour une intervention chirurgicale urgente. Les plaies à long terme qui ne guérissent pas et exposées à des substances agressives - l'acide salicylique, le goudron - peuvent se transformer en transformations malignes - le cancer de la peau.

Traitement des ulcères trophiques sur la jambe

En présence d'un ulcère trophique à la jambe, l'une des principales étapes du traitement consiste à identifier la cause de la maladie. À cette fin, il est nécessaire de consulter des médecins tels que phlébologue, dermatologue, endocrinologue, cardiologue, chirurgien vasculaire ou médecin généraliste.

Les stades avancés de la maladie sont généralement traités dans les hôpitaux chirurgicaux. Cependant, en plus d'identifier et d'éliminer les causes des ulcères trophiques, il est également nécessaire de ne pas oublier les soins quotidiens de la zone touchée.

Comment traiter l'ulcère trophique des membres inférieurs? Utilisez plusieurs options, en fonction de la négligence du processus pathologique.

  1. Traitement conservateur, quand on prescrit au patient des médicaments tels que des phlébotoniques, des antibiotiques, des agents antiplaquettaires. Ils aideront à guérir la plupart des symptômes de la maladie. Les médicaments suivants sont souvent prescrits aux patients: Tocopherol, Solcoseryl, Actovegil. Seul un médecin peut prescrire un tel traitement médicamenteux.
  2. Thérapie locale, qui peut être utilisée pour soigner les lésions tissulaires et cutanées. Dans le diabète, utilisez des pommades contenant des antiseptiques et des enzymes. Ces remèdes guérissent les plaies et procurent une anesthésie locale. Il est interdit de mettre des pommades qui améliorent la circulation sanguine sur la surface ouverte d’un ulcère trophique. Des onguents tels que Dioxycol, Levomekol, Kuriosin, Levosin ont un effet cicatrisant. Pommade est appliquée à la compresse et si elles font des pansements spéciaux.
  3. Intervention chirurgicale effectuée après la guérison des ulcères. Au cours de celle-ci, le flux sanguin dans les veines de la zone touchée est rétabli. Une telle opération comprend un pontage et une phlébectomie.

Pour le traitement des plaies utilisant ces médicaments: Chlorhexidine, Dioxidin, Eplan. À la maison, vous pouvez utiliser une solution de furatsilina ou de permanganate de potassium.

Intervention chirurgicale

Le traitement chirurgical des ulcères trophiques des membres inférieurs est indiqué pour les lésions cutanées étendues et graves.

L'opération consiste à enlever l'ulcère avec les tissus non viables environnants et à fermer ensuite l'ulcère. Au deuxième stade, l'opération sur les veines est réalisée.

Il existe différentes méthodes chirurgicales:

  1. La thérapie par le vide, qui vous permet d'éliminer rapidement le pus et de réduire l'enflure, ainsi que de créer un environnement humide dans la plaie, ce qui ralentira considérablement le développement des bactéries.
  2. Cathétérisme - convient aux ulcères qui ne guérissent pas pendant très longtemps.
  3. Le flashing percutané convient au traitement des ulcères hypertensifs. Son essence réside dans la dissociation des fistules artérielles veineuses.
  4. Amputation virtuelle. L'os métatarsien et l'articulation métatarso-phalangienne sont coupés, mais l'intégrité anatomique du pied n'est pas altérée, mais les foyers d'infection osseuse sont supprimés, ce qui permet de lutter efficacement contre un ulcère neurotrophique.

Avec une taille d'ulcère de moins de 10 cm², la plaie est recouverte de ses propres tissus, resserrant la peau chaque jour de 2 à 3 mm, rapprochant progressivement les bords et la refermant en 35 à 40 jours. À la place de la plaie reste une cicatrice, qui doit être protégée de toute blessure possible. Si la surface de la lésion est supérieure à 10 cm², les plastiques de la peau sont appliqués en utilisant la peau saine du patient.

Traitement médicamenteux

Le déroulement du traitement médicamenteux accompagne nécessairement toute opération. Le traitement médicamenteux est divisé en plusieurs étapes, en fonction du stade du processus pathologique.

Au cours de la pharmacothérapie, les médicaments suivants sont inclus dans la première étape (stade de l’ulcère pleurant):

  1. Antibiotiques à large spectre;
  2. AINS, qui comprennent le kétoprofène, le diclofénac, etc.
  3. Agents antiplaquettaires pour injection intraveineuse: pentoxifylline et reopoglukin;
  4. Médicaments antiallergiques: tavegil, suprastin, etc.

Le traitement local à ce stade vise à nettoyer l'ulcère de l'épithélium mort et des agents pathogènes. Il comprend les procédures suivantes:

  1. Lavage de la plaie avec des solutions antiseptiques: permanganate de potassium, furatsilina, chlorhexidine, décoction de chélidoine, succession ou camomille;
  2. Utilisation de pansements contenant des pommades médicamenteuses (dioxycol, lévomikol, streptolavine, etc.) et de carbonette (pansements spéciaux pour la sorption).

Au stade suivant, caractérisé par la phase initiale de cicatrisation et la formation de cicatrices, des pommades cicatrisantes pour les ulcères trophiques sont utilisées dans le traitement - solcoséryle, actevigin, ébermine, etc., ainsi que des préparations antioxydantes telles que le tolcoferon.

Nous utilisons également à ce stade des revêtements spécialement conçus pour cette plaie: sviderm, geshispon, algimaf, algipor, allevin, etc. Le traitement de la surface exprimée est effectué par curiosine. Au stade final, le traitement médical vise à éliminer la principale maladie qui a provoqué l’apparition d’ulcères trophiques.

Comment traiter les ulcères trophiques à la maison

Pour arriver au traitement des ulcères trophiques selon les recettes populaires, il est nécessaire de consulter votre médecin.

À la maison, vous pouvez utiliser:

  1. Peroxyde d'hydrogène. Il est nécessaire de déposer du peroxyde sur l'ulcère lui-même, puis saupoudrer streptocide sur cet endroit. En plus de vous devez mettre une serviette de table, préalablement humidifiée avec cinquante millilitres d'eau bouillie. Dans cette eau, ajoutez deux cuillères à café de peroxyde. Puis couvrez la compresse avec un paquet et attachez-la avec un mouchoir. Changer la compresse plusieurs fois par jour. Et streptotsid versé, lorsque la plaie sera humidifiée.
  2. Baume cicatrisant dans le traitement des ulcères trophiques du diabète sucré. Il se compose de: 100 g de goudron de genièvre, deux jaunes d’œufs, 1 cuillère à soupe d’huile de rose, 1 cuillère à café de térébenthine purifiée. Tout cela doit être mélangé. La térébenthine verser en cachette, sinon l'oeuf va s'effondrer. Ce baume est appliqué sur l'ulcère trophique, puis recouvert d'un bandage. Ce remède populaire est un bon antiseptique.
  3. Poudre de feuilles séchées Laver la plaie avec une solution de rivanol. Saupoudrer avec la poudre préparée. Appliquez un bandage. Le lendemain matin, saupoudrez à nouveau la poudre, mais ne rincez pas la plaie. Bientôt, l'ulcère va commencer à cicatriser.
  4. Les ulcères trophiques peuvent être traités avec des antiseptiques: laver les plaies avec de l’eau tiède et du savon à lessive, appliquer un antiseptique et un bandage. Ces pansements alternent avec les applications d'une solution de mer ou de sel (1 cuillère à soupe. 1 litre d'eau). La gaze doit être pliée en 4 couches, humidifiée dans une solution saline, légèrement pressée et placée sur la plaie, sur le papier compressé, pendant 3 heures. La procédure est répétée deux fois par jour. Entre les applications, une pause de 3-4 heures permet de maintenir les ulcères ouverts. Bientôt, leur taille diminuera, les bords deviendront gris, ce qui signifie que le processus de guérison est en cours.
  5. Les cataplasmes à l'ail ou des compresses sont utilisés pour les ulcères ouverts. Prenez une gaze à couches multiples ou une serviette éponge, faites tremper l'ail dans un bouillon chaud, versez l'excès de liquide et appliquez immédiatement sur le point sensible. Mettez un pansement sec pour flanelle et un coussin chauffant ou une bouteille d'eau chaude sur un cataplasme ou compressez-le pour le maintenir au chaud plus longtemps.
  6. Vous devez mélanger le blanc d'œuf avec le miel pour que ces ingrédients soient dans le même rapport. Battez tout et appliquez-vous sur les ulcères, y compris les veines qui font mal. Puis couvrez le dos des feuilles de bardane. Il devrait y avoir trois couches. Enveloppez le film de cellophane et le tissu de lin perebintyuyu. Laissez une compresse pour la nuit. Vous devez faire ce traitement cinq à huit fois.

N'oubliez pas qu'en l'absence de traitement correct et opportun, des complications telles que l'eczéma microbien, l'érysipèle, la périostite, la pyodermite, l'arthrose de la cheville, etc. peuvent se développer, il n'est donc pas nécessaire d'utiliser des remèdes populaires tout en négligeant le traitement traditionnel.

Pommade pour le traitement

Pour le traitement de cette maladie, vous pouvez également appliquer une variété de pommades, à la fois naturelles et achetées dans une pharmacie. Guérir efficacement les plaies et avoir un effet anti-inflammatoire de la pommade d'arnica, de consoude et de géranium de chambre.

Souvent également utilisé pommade Vishnevsky. Parmi les pommades pouvant être achetées à la pharmacie, on citera notamment le dioxole, le lévomékol, ainsi que le streptoblavène et un certain nombre d'analogues.

Ulcère de jambe trophique - causes, symptômes, traitement

Plus de deux millions de personnes dans le monde souffrent d'ulcères trophiques. Malgré le développement de la médecine moderne, cette maladie est difficile à traiter et a des conséquences graves. Un ulcère trophique sur la jambe se manifeste par la destruction de la peau ou des muqueuses et se caractérise par une lésion profonde des tissus mous, atteignant parfois les os. Autour de l'ulcère maintient constamment l'inflammation. La maladie progresse lentement, car les tissus ne reçoivent pas une nutrition adéquate, la circulation sanguine et les processus de nutrition cellulaire y sont perturbés. Au fil du temps, une inflammation constante entraîne un affaiblissement des propriétés protectrices de l'organisme, ce qui rend le traitement de la maladie encore plus difficile.

Les ulcères trophiques sont une maladie secondaire causée par une altération de la circulation sanguine dans les tissus. Le résultat est toujours le même: en conséquence, les cellules ne reçoivent pas la nutrition nécessaire et commencent à mourir progressivement, mais les causes de la maladie peuvent être différentes. Selon eux, il existe plusieurs types d'ulcères trophiques.

Les ulcères trophiques sont une maladie secondaire.

Ulcère veineux

Cette maladie survient en violation de la circulation veineuse, qui est souvent causée par des varices. Le plus souvent, un ulcère se produit à l'intérieur ou à l'avant du bas de la jambe, alors qu'il est extrêmement rare. La maladie n'apparaît pas immédiatement, elle présente un certain nombre de signes qui sont souvent perçus comme des symptômes de varices et rien de plus. En prêtant attention à temps, la maladie peut être évitée, car l’ulcère trophique peut être guéri très difficilement.

Les signes précurseurs de la maladie comprennent:

  • Gonflement du gastrocnémien, augmentation de la circonférence de la cheville, sensation de lourdeur;
  • Les convulsions commencent à apparaître, surtout pendant le sommeil;
  • Sur la peau commence à apparaître un maillage vasculaire perceptible, il y a un inconfort, ressemblant à une démangeaison;
  • À la place des nervures en saillie apparaissent des taches bleuâtres et rougeâtres qui se confondent en une grande tache. Il peut occuper une très grande surface et ressembler à un vaste hématome;
  • La peau sur place devient brillante et lisse, tendue, sa sensibilité diminue;
  • Croûtes blanchâtres, pelage important.
Ulcère de jambe veineux

Après l'apparition des croûtes, quelques jours vont s'écouler et un ulcère apparaît. Au stade initial, seule la surface de la peau est affectée, mais progressivement la plaie s'agrandit, affecte les muscles, les tendons et atteint souvent l'os.

Les ulcères veineux sont dangereux car ils entraînent de nombreuses conséquences dangereuses et peuvent, en cas de négligence, entraîner la mort du patient.

Ulcère athérosclérotique

Ces ulcérations sont des compagnons fréquents de l'ischémie des tissus mous de la jambe, le plus souvent - les jambes. L'ischémie est due à l'athérosclérose progressive affectant les principales artères.

La cause de l'apparition de la maladie devient l'hypothermie chronique du pied, des chaussures inconfortables (trop étroites et écrasantes), des blessures à la jambe. Le plus souvent, cette maladie est vécue par les personnes âgées qui ne peuvent pas beaucoup marcher et passent beaucoup de temps seules.

Stade ulcère trophique

Les premiers symptômes des ulcères athérosclérotiques sont une sensation constante de froid dans les jambes et les membres sont presque toujours froids au toucher. Même avec un léger effort, la personne se fatigue rapidement et la nuit, les muscles du mollet sont douloureux.

Des ulcères apparaissent sur le pied, souvent sur le pouce et le talon. Ils sont de petit diamètre, mais profonds, remplis de pus. Les bords de la plaie sont plus denses que le reste du tissu, blanchâtres, insensibles. Si aucune mesure n'est prise, les ulcères se propagent rapidement dans le pied et le pied, se fondant en une seule ulcération.

Ulcère pyogénique

Un ulcère, dont l'apparition n'est pas directement liée à une circulation sanguine altérée, entraîne l'apparition de lésions ulcéreuses au site de furoncles, d'ulcères et d'eczéma purulent. Le plus souvent, ils sont peu profonds et ont une forme arrondie.

Dans la plupart des cas, les ulcères pyogéniques se rencontrent chez les personnes qui négligent l’hygiène personnelle et ne traitent pas les lésions de la peau. Les ulcères simples peuvent être traités assez bien s'il est commencé à l'heure. De grandes zones d'ulcération peuvent souvent conduire à une gangrène gazeuse.

Ulcère martorell

Cet ulcère est également appelé hypertenseur, car il se produit en raison d'un vasospasme prolongé. Il est très rare, principalement chez les femmes d’âge mûr et âgé. Au stade initial, la maladie se manifeste par un œdème, des sensations douloureuses, un emprunt survient à un point bordeaux sur le devant du tibia, qui se transforme rapidement en ulcère. La maladie se développe très lentement et se caractérise par une douleur extrême, qui ne donne pas de repos ni le jour ni la nuit.

Ulcère Martorell à pied

La principale différence entre les ulcères hypertensifs réside dans la symétrie de sa manifestation. Les papules et les ulcérations apparaissent simultanément aux mêmes endroits sur les deux jambes.

Ulcère neurotrophique

Se produit à la suite d'une blessure ou d'une maladie prolongée de la tête ou de la colonne vertébrale. La perturbation du trophisme provoque des lésions ulcéreuses des tissus, de forme arrondie et de petit diamètre. La profondeur de l'ulcère n'est limitée que par les os, les tissus autour de lui perdent de la sensibilité et le trou pour ulcère est rempli de pus et dégage une odeur désagréable.

Ulcère diabétique

Le diabète est une maladie incurable qui entraîne de nombreuses complications graves, notamment les ulcères trophiques de la jambe. La formation d'un ulcère commence par une violation de l'innervation des jambes, le plus souvent des pieds. Une personne ressent d'abord un engourdissement fréquent dans les jambes, puis la sensibilité de la peau est fortement réduite et les membres restent froids même pendant la saison chaude. Les premières blessures apparaissent aux endroits les plus soumis aux frictions: sur le pouce, sur les parties saillantes des phalanges des doigts, sur le talon et sur l’avant du pied. Les ulcères d'aspect ressemblent à ceux de l'athérosclérose, mais manquent de symétrie. Le principal danger de telles lésions est leur insensibilité. Souvent, les patients eux-mêmes se blessent accidentellement aux jambes en marchant et ne le remarquent pas, aggravant ainsi le problème. Les ulcères humides diabétiques dans un état négligé peuvent entraîner la gangrène.

Ulcère de jambe diabétique

Traitement des ulcères trophiques

Le succès du traitement de l’ulcère réside dans la détermination correcte de la cause de son apparition. Avant de traiter une maladie, le patient doit passer une série de tests cytologiques et bactériologiques qui aideront à déterminer le type d’ulcère.

Le traitement doit être complet. Dans certains cas, le médecin prescrit un traitement chirurgical accompagné de médicaments. La physiothérapie est également présentée. Ulcères trophiques - tel est le cas lorsque les médecins souhaitent un traitement raisonnable des remèdes populaires.

Une intervention chirurgicale est nécessaire dans le cas d'ulcères neurotrophiques et athérosclérotiques. Qui sont des canaux étroits remplis de pus. Au cours de la période de traitement, les patients doivent régulièrement pomper du pus des ulcères.

Si l'ulcère se déclare et frappe une grande partie des tissus mous, le médecin traitant peut prescrire leur excision et leur nettoyage pour éviter toute infection. Les ulcérations étendues sont divisées en plusieurs petits moyens chirurgicaux afin de réduire la surface de la lésion et d'arrêter le processus inflammatoire.

Pour commencer le traitement d'un ulcère, il est nécessaire de déterminer la cause de son apparition.

Dans des cas particuliers, avec des lésions étendues, une greffe de peau est réalisée sur le patient afin de réduire la zone de plaie.

La pharmacothérapie comprend le plus souvent:

  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Antibiotiques à large spectre;
  • Antihistaminiques.

Le traitement topique comprend un nettoyage régulier, le lavage de la plaie et un traitement ultérieur avec des pommades antibactériennes et un pansement. La pommade pour les ulcères trophiques de la jambe est prescrite par un médecin, en tenant compte des caractéristiques individuelles de la maladie du patient.

Si l'ulcère s'accompagne d'un œdème grave et est d'origine veineuse, des bandages de compression doivent être utilisés après l'application de la pommade. Ils réduisent les poches dues à une diminution temporaire du diamètre des vaisseaux, ce qui rend le traitement plus efficace. Les bandages de compression avec l'amélioration de l'état peuvent être remplacés par des bas spéciaux.

Traitement des remèdes populaires

Le traitement traditionnel consiste en le traitement externe d'une plaie: son nettoyage et l'application d'agents antibactériens.

Des compresses de camomille, de succession, de chélidoine et de calendula, appliquées pendant plusieurs heures, ont fait leurs preuves. Non seulement ils désinfectent la plaie, mais ils favorisent également la croissance de nouveaux tissus, offrant un effet calmant.

Le goudron de bouleau ou la pommade Vishnevsky sont considérés comme un bon remède. Le produit doit être appliqué sur des tampons de coton, appliqué sur la plaie et laissé pendant plusieurs jours, puis remplacé.

Parmi les remèdes populaires pour le traitement des ulcères trophiques émettent du goudron de bouleau

C'est important! Avant d'appliquer tout agent thérapeutique, l'ulcère doit être soigneusement lavé, sinon la suppuration peut augmenter et se transformer en une infection sanguine. Cela est particulièrement dangereux si l'ulcération est à proximité de grandes veines profondes.

La poudre de chardon, recouverte d'une plaie, aide à traiter les ulcères humides. Il est laissé sous le pansement pendant 1-2 jours, puis remplacé par du frais.

Il est impossible de guérir un ulcère trophique sur les pieds avec les seuls remèdes populaires; il est donc nécessaire de consulter un médecin.

Prévention

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Pour un ulcère trophique, elle est particulièrement importante. Pour la prévention, il est recommandé de surveiller de près l’état des veines, d’appliquer périodiquement des gels et des onguents qui améliorent la circulation sanguine, d’éviter une position debout ou assise prolongée.

En cas de problèmes circulatoires détectés, des exercices de thérapie par l'exercice doivent être effectués régulièrement et ne pas négliger les examens effectués par un médecin. Il est également important de se rappeler que l'automédication peut être dévastatrice.

Causes et traitement des ulcères de jambe

Un ulcère trophique de la jambe est un symptôme désagréable commun de diverses maladies. Ils apparaissent dans différentes parties des membres inférieurs et provoquent une gêne considérable pour les patients. Leur apparition est due à la perturbation de la nutrition normale des cellules en raison de lésions tissulaires. Ces ulcères sont très mal traités, ont souvent un caractère récurrent, laissent des cicatrices visibles sur la peau et réduisent la résistance globale du corps. L'efficacité du traitement dépend de la cause de l'apparition des ulcères, et il ne peut y avoir aucune prescription unique, car il est tout d'abord nécessaire d'éliminer la pathologie du corps à l'origine de l'apparition des ulcères trophiques. Laissez-nous examiner les causes et les méthodes de traitement.

Facteurs d'occurrence possibles

De telles anomalies des jambes apparaissent en raison d'une perturbation de la microcirculation dans les tissus, résultant d'une nutrition insuffisante de la peau en oxygène et en nutriments. Ces processus conduisent à une nécrose progressive des tissus, au cours de laquelle les ulcères des mains et des pieds qui ne guérissent pas longtemps se forment sur la peau.

Parmi les autres maladies de la peau, les ulcères trophiques se distinguent par quelques signes spécifiques:

  1. Les ulcères trophiques ne guérissent pas plus d'un mois et ont tendance à rechuter.
  2. Ils affectent non seulement la peau, mais pénètrent également dans les couches profondes des tissus, atteignant les os.
  3. La peau sur la zone ulcérée n'est pas capable de récupérer.
  4. Des cicatrices et des cicatrices se forment à sa place.

Le traitement des ulcères trophiques doit commencer par l’installation du diagnostic et des raisons de son apparition, afin de déterminer la cause de la perturbation de la nutrition des tissus. En pratique médicale, on distingue un nombre important de pathologies dont l’un des symptômes est l’apparition de formations trophiques sur les jambes:

  • Maladies causées par la stagnation du sang et une insuffisance de l'apport sanguin aux membres inférieurs: insuffisance veineuse, thrombose, varices. Habituellement, le résultat de ces maladies est la formation d’une ulcération de la peau dans la région de la jambe inférieure, c’est un ulcère veineux.
  • Problèmes de circulation artérielle: diabète, athérosclérose. Les ulcères trophiques pleureurs dans le diabète affectent la région du pied, les écarts entre les orteils, ils peuvent se produire sur le gros orteil, la plante du pied fait généralement très mal. Les ulcères de jambe avec le diabète sucré, dont le traitement est difficile, le plus dangereux.
  • La survenue d'ulcérations trophiques est parfois associée à une position allongée de force prolongée, accompagnée de diverses blessures à la tête ou à la colonne vertébrale, entraînant l'innervation des tissus. Une immobilisation prolongée entraîne la formation de plaies de pression dans des endroits où le contact avec la surface est constant, le plus souvent le dos de la jambe et le talon sont affectés. Les ulcères de cette nature diffèrent des plaies de pression ordinaires par une pénétration très profonde dans la peau.
  • Des ulcérations peuvent survenir dans l'hypertension artérielle, car une pression élevée provoque des irrégularités dans la circulation capillaire et se situent principalement à la surface antérieure du tibia dans sa partie médiane.
  • Dans certains cas, les ulcères trophiques sont le résultat de pathologies auto-immunes. Par exemple, la cause de leur apparition peut être un syndrome des antiphospholipides.
  • L'ulcération peut être due à des lésions mécaniques de la peau. Par exemple, elles peuvent apparaître après une blessure ou des engelures. En outre, les ulcères trophiques se produisent souvent chez les toxicomanes qui s'injectent des drogues.
  • Les ulcères trophiques souffrent souvent de personnes n'ayant pas un lieu de résidence déterminé. Dans ce cas, ils sont dus à un manque d'hygiène minimum.

Des lésions trophiques peuvent apparaître en raison de l'hypertension.

En outre, dans certains cas, des ulcères de jambe peuvent survenir en raison d'une intoxication du corps, de certaines maladies chroniques, d'une cirrhose du foie, de la tuberculose, de la syphilis et d'autres maladies. Comment la ulcération trophique sur la jambe peut-elle être vue sur la photo dans les publications médicales.

Les manifestations

Les symptômes dépendent de leurs causes d'apparition et d'apparence:

  1. Ulcère variqueux. Au stade initial de la maladie, les patients remarquent un gonflement important et une sensation de lourdeur dans les jambes, puis des veines dilatées commencent à apparaître sur la peau. Si le traitement ne commence pas à temps, la peau des jambes acquiert une teinte violette ou bleuâtre, des taches blanches commencent à apparaître et se transforment en plaies ouvertes. Le site de la lésion est douloureux et brûlant, les plaies commencent à s'infecter, leur décharge est très mauvaise à sentir. Lésions trophiques peuvent aller de la peau aux tissus musculaires et articulaires, avec le développement de la maladie peut être affectée os. Les ulcères dans les jambes avec des varices sont localisés principalement dans la région du tibia, et la veine atteinte tire fortement et fait mal. Les formes graves d'ulcères trophiques veineux peuvent être fatales.
  2. Ulcères athérosclérotiques. Les ulcères trophiques d’étiologie artérielle touchent principalement la peau au niveau des pieds et des orteils. Leur apparence peut être provoquée par diverses blessures, telles que la marche dans des chaussures inconfortables. Ils diffèrent par leur petite taille, ont une forme arrondie et une composition purulente d'écoulement. Si non traités, les ulcères peuvent s'étendre à toute la zone du pied, alors qu'il existe un œdème cardiaque ou hépatique. Les patients se plaignent de troubles du sommeil, de faiblesse, de pieds constamment froids et douloureux.
  3. Les ulcères diabétiques apparaissent généralement sur les jambes à la suite d'une diminution de la sensibilité des terminaisons nerveuses. Les plaintes du patient sont habituellement douloureuses aux jambes, aggravées la nuit, les jambes étant froides. Dans le diabète, ils peuvent apparaître même avec des dommages mineurs à la peau. D'abord une petite plaie ou une plaie apparaît, puis ils commencent à augmenter. Les ulcères du diabète posent les plus grandes difficultés dans le processus de traitement et ont les conséquences les plus négatives pour le patient. Dans les cas les plus graves, le membre affecté peut être amputé en raison du développement d'une septicémie.
  4. Les ulcérations trophiques infectieuses se produisent sur le fond de la furonculose et d'autres maladies de la peau, elles peuvent capturer toute la surface de la jambe, formant des colonies ulcéreuses.

Les ulcérations trophiques infectieuses se produisent dans le contexte de la furonculose.

Chaque type d'ulcération trophique nécessite des thérapies spéciales, comprenant des méthodes conservatrices et chirurgicales.

Complications possibles

Les complications sont très dangereuses pour la santé du patient. Un traitement tardif ou inapproprié peut déclencher le développement de maladies dangereuses telles que:

  • Lésions oncologiques de la peau.
  • Inflammation des ganglions lymphatiques (lymphadénite).
  • Infection sanguine
  • Gangrène
  • Érysipèle.

Toutes ces maladies peuvent provoquer la mort et nécessitent un traitement médical sérieux à l'hôpital sous surveillance médicale.

Méthodes de traitement

Pour traiter un ulcère doit être un médecin spécialisé dans la maladie qui a provoqué son apparition, une ulcération d'origine variqueuse nécessite généralement une consultation d'un phlébologue et, dans le cas des ulcères diabétiques, le traitement doit être contrôlé par un endocrinologue. Les méthodes de traitement des ulcérations trophiques d'origines diverses sont les suivantes:

  1. Traitement médicamenteux.
  2. Intervention chirurgicale.
  3. Homéopathie
  4. Remèdes populaires.
  5. Physiothérapie

Aux premiers stades de la maladie, le traitement peut être effectué à domicile après consultation d'un spécialiste, mais son développement et sa transition vers des stades plus avancés nécessitent un séjour à l'hôpital.

Le traitement médicamenteux des ulcères veineux comprend des médicaments à usage interne et interne.

Habituellement, le traitement des ulcères trophiques de la jambe est effectué de manière complète. En plus des médicaments, le patient subit une série de procédures, après lesquelles la circulation sanguine devrait s'améliorer et les signes de stagnation du sang dans les jambes diminuer considérablement. Ces procédures comprennent:

  • Administration goutte à goutte de médicaments contribuant à la normalisation de l’approvisionnement en sang.
  • La thérapie à l'ozone, qui est effectuée à la fois par voie intraveineuse et externe.
  • Effet laser sur le sang.
  • Drainage lymphatique, qui peut être effectué par massage ou compression pneumatique variable.
  • Électromyostimulation.
  • Magnétothérapie.

Le traitement médicamenteux des ulcères veineux comprend des médicaments à usage interne et interne. En cas d'ulcères d'origine variqueuse, des préparations sont prescrites pour renforcer la paroi veineuse, des anticoagulants, des anti-inflammatoires et des antibiotiques. Seul un médecin peut prendre un antibiotique et l’automédication n’est pas autorisée ici. Un tel traitement peut dans certains cas être effectué à domicile, si le développement des ulcères n’est pas allé très loin.

L'ulcération diabétique de la jambe nécessite des traitements spéciaux et l'utilisation de médicaments spécifiques. Le traitement des ulcères de jambe dans le diabète sucré est effectué strictement individuellement et dépend principalement du stade de développement du processus de plaie, chaque étape est effectuée différemment, mais le traitement nécessite un repos au lit obligatoire. Le traitement vise principalement à normaliser l’état général du patient, grâce à une alimentation appropriée et à une surveillance constante de la glycémie. Si le niveau de sucre ne peut pas être ajusté à la maison, il est recommandé de placer le patient dans un dispensaire endocrinologique. Les ulcères de jambe pour le diabète sont traités par des moyens externes, des photos avec l'ordre d'imposer des bandages au membre et des moyens de traiter les plaies peuvent être visualisées sur des sites spécialisés sur Internet.

Le traitement avec des agents topiques a des principes généraux pour les ulcères trophiques de toute étiologie et vise la cicatrisation des plaies. La pommade la plus couramment utilisée est le Levomekol ou une autre pommade ayant un effet similaire; en cas de diabète sucré, on utilise une pommade supplémentaire utilisée en endocrinologie, qui contient des enzymes.

À la maison, des méthodes éprouvées telles que la furaciline sont utilisées pour traiter la surface de la plaie, à des fins habituelles dans les hôpitaux, dans les hôpitaux, avec la dioxidine et permettent de traiter le site de la lésion avec une solution de permanganate de potassium. Le site de traitement peut être douloureux, brûler et pincer, mais il passe rapidement. Une fois le mortier séché, la zone de l'ulcère peut tirer et tirer.

L'intervention chirurgicale est indiquée dans les cas où le traitement conservateur n'a pas été efficace ou dans le cas d'une lésion importante. L’opération est réalisée par phlébectomie ou pontage, il est également possible de greffer partiellement la peau du patient pour fermer le site ulcéré.

À l'hôpital, appliquez une solution de permanganate de potassium pour traiter les surfaces de la plaie.

Sur Internet, vous trouverez de nombreuses recettes populaires sur la manière de traiter les ulcères trophiques. Vous pouvez généralement utiliser des herbes médicinales telles que la camomille pour traiter les ulcères de jambe, ou utiliser une momie, une pommade maison ou un médicament homéopathique pour soigner. Vous pouvez même trouver des références à un livre de rêve expliquant que les ulcères de jambe rêvent d'un événement important. Les patients aiment souvent être traités avec des remèdes traditionnels, mais les médecins doivent toujours avertir le médecin traitant qu’aucune pommade, herbe ou momie ne peut guérir les ulcères trophiques de la jambe.

Les hôpitaux modernes offrent les moyens les plus modernes de traitement des ulcères trophiques. S'il existe une telle opportunité, vous pouvez contacter des cliniques étrangères. Traditionnellement, le meilleur traitement de ces maladies est effectué en Suisse et en Israël. Par exemple, Berne dispose d'un vaste réseau de cliniques d'endocrinologie où les ulcères diabétiques sont traités avec les méthodes les plus avancées.

Les ulcères de jambe trophiques peuvent avoir différentes causes et le traitement dépend de leur étiologie. Traitez-les, de toute origine, il est nécessaire que sous la surveillance stricte d'un médecin, qui devrait être traitée dès les premiers symptômes de la maladie. Le traitement d'un ulcère est un processus long dont l'efficacité dépend du degré de la maladie. Le stade initial d'un ulcère trophique est toujours plus facile à traiter. Comment et quoi traiter les ulcères trophiques, déterminez le spécialiste du profil. Si vous écoutez ses conseils, le traitement sera le plus efficace.

Ulcères du pied: causes et traitement

Il ne m'arrive pas que je me suis réveillé tôt le matin et des ulcères se sont formés sur mes jambes. Ce processus est assez long et caractérise la négligence de la maladie. Voyons pourquoi ils se présentent, comment ils sont traités et que faire pour ne jamais savoir ce que c'est. Un ulcère est une maladie caractérisée par une lésion de la peau.

Il y a aussi la possibilité de son développement sur les muqueuses. Cette condition se produit lorsque le rejet de tissu affecté par la nécrose.

Les ulcères sont principalement causés par un certain nombre de maladies et sont très difficiles à guérir. La récupération survient au mieux après 3 à 4 mois de soins intensifs.

Les membres inférieurs sont les principaux sites de luxation des lésions ulcéreuses et le traitement doit commencer immédiatement après la détection des premiers symptômes.

Causes des plaies

Au début de la maladie, l'irrigation sanguine de la peau est perturbée, ce qui entraîne des problèmes de microcirculation, un manque d'oxygène et de graves troubles métaboliques des tissus.

Sur la zone touchée, une nécrose se forme, la sensibilité aux agents pathogènes des infections et des blessures diverses est accrue.

Les principales causes des ulcères trophiques:

Violation de la circulation veineuse.

  • Varices
  • Tendance à former des caillots sanguins.

Ces maladies provoquent une stagnation veineuse, ce qui perturbe le trophisme et la nécrose tissulaire ultérieure. La plupart des blessures sont ouvertes au bas du tibia.

  • Athérosclérose, diabète.

En présence de telles maladies, l'histoire de la circulation artérielle du patient est altérée.

  • Vasculite Sur le traitement de la vascularite sur les jambes, nous disons ici.
  • Lésions mécaniques de la peau que le patient peut subir en cas de blessure, de brûlure ou de gelure. Cela inclut les ulcères survenus chez les toxicomanes après des injections et à la suite d'une irradiation.
  • Empoisonnement de substances toxiques (chrome, arsenic).
  • Dermatite chronique, eczéma.
  • Les escarres qui se forment à la suite d'une immobilité prolongée.

Stades de développement et de traitement des ulcères de jambe

Il y a 4 stades de développement des ulcères:

  • Apparence et progression.

Avec la progression à long terme de la violation de la circulation sanguine veineuse, il se produit un amincissement de la peau, puis une peau «laquée» apparaît. Il rougit et l'hypoderme dans la région de la jambe devient enflammé et gonflé.

Au fil du temps, cet endroit commence à laisser échapper des fluides, puis des taches blanches indiquent le début du processus de la mort.

La durée de la première phase peut aller de quelques heures à plusieurs mois. La rapidité du processus dépend de la négligence de la maladie variqueuse et des mesures préventives prises plus tôt.

Dans la première phase, le diamètre de l'ulcère continue d'augmenter. L'infection microbienne peut provoquer son augmentation et son approfondissement encore plus importants, ce qui entraîne une détérioration du patient. Frissons, fièvre, faiblesse.

Lors de l'examen externe de l'ulcère au cours de cette période, on peut en conclure que l'intensité du traitement effectué plus tôt et les complications causées par les infections à l'origine de l'accident ont été intensifiées.

Fondamentalement, les bords des ulcères trophiques sont ronds et l'écoulement est muqueux, purulent, sanglant et fibrineux. Il peut aussi y avoir une odeur (même très désagréable). Des démangeaisons s'ajoutent à ces manifestations.

Les mesures thérapeutiques pour le traitement des ulcères trophiques sur la jambe au cours de cette période durent au moins 4 à 6 semaines et la troisième phase ne survient qu'après une purification complète.

  • Granulation et cicatrisation.

La durée de l'étape dépend des activités réalisées lors des deux premières étapes. Dans certains cas, lorsque le processus de guérison est arrêté, la première phase de la maladie débute (progression récurrente d'un ulcère trophique). Le processus de traitement devra recommencer.

Dans la troisième étape se produit:

  • L'apparition de petites taches roses qui augmentent avec le temps.
  • Le processus d'épithélialisation.
  • La taille de la plaie devient plus petite et la formation de cicatrices commence.
  1. Granulation et ulcères cicatriciels.

Cette étape du traitement de la maladie est très longue et peut durer des mois. Ce n'est qu'après l'épithélialisation complète que la phase peut être considérée comme terminée.

Symptômes de la maladie

Avant l’ouverture de l’ulcère trophique, le patient commence à remarquer les symptômes suivants:

À l'avenir, démangeaisons, brûlures et sensation de chaleur sur la peau se mêlent aux symptômes principaux. Les convulsions commencent à se gêner la nuit.

La peau apparaît couleur bleutée, grossière et douloureuse au toucher. Le plus souvent, le patient observe ces symptômes sur la surface interne de la partie inférieure de la jambe.

La plaie elle-même est ovale ou ronde, a de petites tailles et des bords inégaux. Pour les maladies des artères, le principal lieu de luxation des ulcères sont les doigts.

Les blessures qui se forment sur les talons ou les semelles sont généralement rondes, ne causent pas de douleur et ne présentent pas d'inflammation aux bords.

Si le patient a un diagnostic de maladie du tissu conjonctif auto-immune, les dommages sont formés symétriquement sur les deux jambes. La raison de l'apparition d'ulcères au talon et au gros orteil est l'histoire du diagnostic de diabète sucré du patient.

Méthodes de traitement conservateur

Le traitement conservateur comprend l’utilisation de médicaments, le nettoyage du corps et le traitement de la surface des plaies.

Les principales directions dans le complexe du traitement conservateur des ulcères trophiques:

  1. Hirudothérapie (traitement avec des sangsues). Ici vous trouverez plus d'informations sur l'hirudothérapie - schémas et points de sangsues suceuses.
  2. Compression thérapeutique (utilisation de linge spécial).
  3. Traitement de la toxicomanie.

La prescription de médicaments est obligatoire aussi bien lors de l'intervention chirurgicale que lors du traitement d'ulcères à développement modéré ou léger.

L'utilisation des médicaments comporte plusieurs étapes:

  1. La première étape.
    • Antibiotiques à large spectre.
    • AINS (diclofénac, ibuprofène, nimésulide).
    • Médicaments réduisant l’agrégation plaquettaire (pentoxifylline, reopolyglukine).
    • Médicaments antiallergiques (suprastine, desloratadine, kétoprofène).
    • Antiseptiques pour laver la plaie (solution de furatsilina, chlorhexidine, décoctions d'herbes).
    • Pommades (levomekol, oflokain).
    • Si nécessaire, une procédure d'hémoabsorption peut être réalisée.
  2. La deuxième étape.
    Il existe une phase initiale de granulation et de cicatrisation de la plaie, car elles sont utilisées à cette fin:

  • Pommade pour la guérison (solcoseryl, aktovegin). Toutes les pommades pour guérir les ulcères trophiques de la jambe peuvent être trouvées ici.
  • Antioxydants (vitamine E).
  • Revêtements spéciaux pour plaies (sviderm).
  • La curiosine est utilisée pour traiter les restes de la surface de la plaie.
  • La troisième étape.
    Après la guérison d'un ulcère trophique, la tâche suivante du médecin consiste à traiter la maladie sous-jacente, qui provoque le développement de plaies.
  • Stimulation électrique (améliore la circulation du fluide dans les tissus suite à une augmentation du volume sanguin dans les jambes).
  • Traitement par perfusion intraveineuse.
  • Magnétothérapie.
    Il a un effet analgésique, sédatif, vasodilatateur et anti-œdème.
  • Massage de drainage lymphatique.
    Il est réalisé uniquement par des masseurs expérimentés. Cette méthode permet de réduire considérablement le gonflement des tissus des membres inférieurs.
  • Irradiation laser intraveineuse.
    Le traitement au laser est utilisé chez les patients souffrant de douleurs très vives. Il est également conçu pour réduire l'inflammation et réparer les cellules épidermiques.
  • Traitement chirurgical

    Au cours de la chirurgie, l'enlèvement des tissus morts et de l'inflammation.

    Méthodes de base:

    1. Curetage et aspiration.
      Pendant le traitement par le vide, un traitement avec une pression négative est appliqué et des pansements à l'éponge de polyuréthane sont utilisés.
      Cette méthode contribue à l'élimination rapide et efficace de l'exsudat purulent de la plaie, diminue l'enflure, la profondeur et la taille de l'ulcère.
      En conséquence, la microcirculation dans les membres inférieurs est améliorée, une nouvelle granulation est activée et le risque de complications est considérablement réduit.

    Méthodes traditionnelles de traitement des ulcères

    L'utilisation de la médecine traditionnelle dans le traitement des ulcères trophiques est devenue très populaire à notre époque.

    1. Numéro de recette 1
      Obtenez régulièrement du peroxyde d'hydrogène, des comprimés de streptocide et des comprimés de gaze stériles à la pharmacie. Goutte autant de gouttes de peroxyde sur l'ulcère. Quand il cesse de pétiller, ajouter de la poudre de streptocide.
      Pour sa préparation, il suffit de broyer les comprimés précédemment achetés. Dans un demi-verre d'eau bouillie, dissolvez 30 ml d'eau oxygénée, trempez une serviette stérile dans celle-ci et déposez-la sur l'ulcère.
      Couvrir avec une compresse de papier et envelopper une serviette. La compresse doit être changée toutes les 4 à 5 heures et le streptocide doit être versé dans la plaie au fur et à mesure de son humidification.
    2. Numéro de recette 2
      Pour le traitement des ulcères, apparus avec le diabète, vous pouvez préparer une pommade. Prendre 50 grammes de goudron, un jaune d'oeuf, 8 millilitres d'huile de rose et 3 millilitres d'essence de térébenthine purifiée.
      Bien mélanger tous les ingrédients. Soyez prudent et ajoutez peu à peu de térébenthine, car le jaune peut se coaguler. Appliquez l'onguent fini sur l'ulcère trophique, puis couvrez-le avec une serviette.
    3. Recette numéro 3
      Ce remède convient au traitement des ulcères ouverts.
      Préparez la décoction d'aile, faites-y tremper de la gaze ou une serviette pendant qu'elle est chaude.
      Attacher au site des lésions cutanées.
      Couvrez la serviette avec une vinaigrette sèche en flanelle et essayez de garder la chaleur le plus longtemps possible, mais faites attention à ne pas vous brûler.
    4. Numéro de recette 4
      Prenez la même quantité de blanc d'oeuf et de miel, fouettez jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux. Appliquez le mélange sur les ulcères ouverts et les veines préoccupantes.
      Prenez une grande feuille de bardane et couvrez les lieux d'application avec le dos. Fixez le tout sous forme de compresse et laissez-la pendant la nuit. Le cours de traitement de 5 à 8 jours.

    Des complications

    L'ulcère trophique lui-même n'est pas aussi dangereux que ses complications.

    Si vous commencez le cours de la maladie et n’effectuez aucune mesure thérapeutique, il est possible de développer

    • Érysipèle.
    • Lymphadénite, lymphangite.
    • Sepsis
    • Gangrène gazeuse.
    • Cancer de la peau

    Ces maladies sont très graves et peuvent avoir de graves conséquences. Vous devez donc clairement suivre toutes les instructions du médecin et faire tout ce qui est nécessaire pour éviter le développement de maladies aussi complexes.

    Prévention

    Dans la plupart des cas, un ulcère trophique est le résultat à long terme de varices non traitées.

    Par conséquent, les principales mesures préventives visent à prévenir les varices et d’autres maladies pouvant également contribuer à l’apparition des ulcères:

    1. Reposons vos pieds.
    2. Pour les poches et l'apparition d'astérisques veineux, utilisez des crèmes ou des gels de cicatrisation spéciaux.
    3. Porter des sous-vêtements de compression.
    4. Faites de la gymnastique.
    5. Suivez le régime.
    6. Prévoyez suffisamment de temps pour les procédures hygiéniques dans les zones touchées.
    7. Traiter des maladies complexes.

    Les modifications cutanées observées aux premiers stades répondent bien au traitement et disparaissent assez rapidement.

    Ulcères trophiques des membres inférieurs: symptômes et traitement, médicaments, photos

    Les ulcères trophiques de la jambe sont difficiles à guérir et, une fois guéris, ils se font souvent sentir à nouveau. Sans l'utilisation de médicaments, il est impossible de s'en débarrasser et, dans de nombreux cas, de tels dommages aux tissus entraînent une invalidité.

    Les ulcères trophiques - de quoi s'agit-il?

    Les ulcères trophiques sont des lésions de la peau, des muqueuses et des tissus sous-cutanés dues à une altération de la circulation de la lymphe et du sang et à un apport insuffisant en nutriments et en oxygène. Caractérisé par un long parcours - les zones touchées peuvent ne pas guérir avant 2-3 mois ou plus.

    La localisation des ulcères de jambe dépend de la pathologie sous-jacente qui a provoqué l'apparition. Avec les varices et la thrombophlébite, ils sont situés sur le bas des jambes et les chevilles, tandis que le diabète sucré - sur les pieds.

    Les principales causes des ulcères trophiques:

    • violation du drainage lymphatique;
    • congestion veineuse;
    • gonflement dû à la rétention d'eau;
    • mauvaise nutrition des tissus des jambes.

    Les deux dernières raisons sont une conséquence des deux premières. Les principales maladies pouvant entraîner des lésions trophiques des membres inférieurs sont:

    1. Les varices et les thrombophlébites - entravent la circulation du sang veineux dans les jambes, aggravant le trophisme des tissus et les détruisant. Les ulcères sont souvent formés dans la partie inférieure de la jambe.
    2. Le diabète sucré est la cause de l'inflammation des parois vasculaires, ce qui entraîne une défaillance du métabolisme normal des tissus et leur dégradation. Les lésions ulcéreuses sont localisées dans la région des pieds - sur les talons et les orteils.
    3. Athérosclérose - lorsque la lumière des vaisseaux rétrécit à cause de la sédimentation du cholestérol sur leurs parois, l'apport de nutriments et d'oxygène est également perturbé. En conséquence, une nécrose tissulaire se développe - les ulcères trophiques sont situés symétriquement sur les surfaces antérieure et postérieure du tibia.

    Autres causes et facteurs de risque:

    • l'hypertension;
    • postthrombophlébite;
    • la thromboangiite;
    • innervation perturbée;
    • blessures, gelures, brûlures;
    • réactions allergiques;
    • Constant porte des chaussures serrées et inconfortables.

    Les ulcères trophiques sont des lésions de la peau et des tissus sous-cutanés qui ne guérissent pas en moins de 1,5 mois.

    Symptômes d'ulcères trophiques sur les jambes, manifestation

    Les symptômes des ulcères trophiques se développent progressivement, mais pas soudainement. L'apparition d'un ulcère est précédée d'une sécheresse importante de la peau sur la jambe ou les deux membres, d'un gonflement persistant, d'une pigmentation et de crampes. La formation d'une blessure trophique se déroule en 4 étapes:

    1. La première manifestation et le début de la progression.
    2. Stade de purification.
    3. Centre de granulation et bords cicatriciels.
    4. Granulation complète et cicatrices.

    Considérez les symptômes des ulcères trophiques sur les jambes par stade de développement.

    Le stade initial des ulcères trophiques sur les jambes

    Le stade initial des ulcères trophiques (photo) et le traitement (guérison)

    Dans le contexte de la maladie principale, la perméabilité des parois vasculaires augmente et les globules rouges dépassent ses limites. L'hémoglobine est convertie en hémosidérine et, s'accumulant dans la peau, provoque la pigmentation.

    C'est la première étape du développement des ulcères trophiques sur la jambe. Le stade initial se manifeste également par un amincissement de la peau, qui devient brillante, comme si elle était laquée. La progression est complétée par une inflammation du tissu adipeux sous-cutané et une hyperhémie de la peau du membre.

    En raison d'un œdème, il est impossible de saisir la peau avec les doigts et le liquide accumulé apparaît à la surface, formant des gouttes d'humidité. Les points lumineux émergents sont des zones de tissu nécrotique.

    Sans traitement, à ce stade, une croûte se forme dans la peau, puis le site de la plaie rouge est un ulcère trophique lui-même. Le stade initial d'un ulcère trophique, dépendant de la gravité du développement de la maladie variqueuse ou d'autres pathologies, dure de 3 à 4 heures à 4 semaines.

    Nettoyage de l'ulcère

    Un ulcère trophique a des bords arrondis et son apparition dans la deuxième étape dépend de la présence d’une infection de la plaie et de la rapidité et de l’efficacité du traitement. La zone touchée sécrète du mucus avec du pus, souvent mélangé avec du sang et des fils de fibrine.

    En présence d'une infection, l'ulcère dégage une odeur désagréable, putride et des démangeaisons.

    Signes supplémentaires d'ulcères trophiques (stade 1-2):

    • lourdeur dans les jambes;
    • brûlure et douleur de la peau;
    • des frissons;
    • protrusion de vaisseaux cyanotiques sous la peau;
    • une augmentation de la température dans la zone touchée;
    • détachement d'épiderme.

    Troisième et quatrième étapes

    La défaite n'entre dans la troisième étape que dans le cas d'un traitement effectué à l'étape 2. Les bords commencent à cicatriser et la cicatrisation de l'ulcère se produit dans la direction allant de la périphérie au centre - des taches roses apparaissent.

    • La durée du stade 3 dépend de l'efficacité du traitement et de la taille de l'ulcère.

    Si la trophicité (nutrition) des tissus n’est pas complètement rétablie, le risque d’une transition inverse vers le stade initial est élevé. La dernière cicatrisation survient à la quatrième étape - elle peut durer plusieurs mois. L'ulcère est complètement granulé et guérit.

    Traitement des ulcères trophiques des membres inférieurs, médicaments

    En cas d'ulcères trophiques des membres inférieurs, le traitement médicamenteux est effectué séparément ou en complément du nettoyage chirurgical de la zone touchée. Avec une plaie ouverte, pas encore cicatricielle, utilisez les moyens suivants:

    • Antibiotiques - capsules, comprimés et dans les cas graves de la maladie - injections par voie intramusculaire;
    • AINS pour soulager l'inflammation et la douleur;
    • Médicaments réduisant la viscosité du sang - agents antiplaquettaires - pour prévenir la formation de caillots sanguins;
    • Antihistaminiques - Suprastin, Ksizal, Tavegil - pour éliminer la réaction allergique;
    • Solutions antiseptiques ou à base de plantes pour le lavage quotidien de l'ulcère.

    En cas d'ulcère trophique dû à des médicaments, des pommades antiseptiques et antimicrobiennes sont prescrites. Ils sont appliqués avec une fine couche sur un bandage ou une gaze et fermement fixés sur la jambe.

    Exemples de remèdes - Levosin, Levomekol. Des compresses de sel à raison de 1 c. À thé sont également utilisées pour lutter contre les infections bactériennes. sel à 200 ml d'eau.

    Pour le traitement des ulcères trophiques sur les jambes au stade de la granulation et de la cicatrisation, les médicaments suivants sont indiqués:

    • Moyens de guérison locaux - gels, crèmes ou onguents - Solcoseryl, Actovegin;
    • Antioxydants - accélèrent l’excrétion des substances toxiques des tissus;
    • Antiseptiques.

    En étiologie veineuse, les ulcères utilisent toujours des bas de compression, des collants ou des bandages élastiques, qui sont constamment portés et changés tous les jours. Outre le traitement des lésions cutanées, la principale pathologie à l'origine du développement d'un ulcère trophique est nécessairement réalisée.

    Le traitement des ulcères trophiques des membres inférieurs à domicile à l'aide de remèdes populaires est considéré comme un complément au traitement principal. Laver efficacement la plaie avec du jus de pomme de terre ou de chou fraîchement pressé, qui peut également être utilisé pour appliquer des compresses.

    Le bouillon de chêne et la poudre d’écorce de saule sont également utilisés à ces fins. Parmi les produits pharmaceutiques naturels utilisés dans le traitement des ulcères trophiques, les pommades à la consoude, les géraniums et l’arnica sont efficaces.

    Parmi les méthodes non conventionnelles, le médecin traitant peut prescrire:

    • thérapie de boue;
    • thérapie au laser;
    • cavitation ultrasonore;
    • balnéothérapie - traitement aux eaux minérales;
    • hirudothérapie - utilisation de sangsues pour éliminer la stase sanguine et dissoudre les caillots sanguins;
    • rayonnement ultraviolet;
    • thérapie à l'ozone.

    Le traitement chirurgical est indiqué pour l'inefficacité du conservateur. L'ulcère est excisé pendant la chirurgie, la peau nécrotique et les tissus sous-cutanés sont retirés. Le vide et le curetage sont utilisés pour éliminer le contenu mucopurulent.

    L'amputation du membre est utilisée dans les cas avancés lorsqu'il n'y a pas d'autre moyen de sauver la vie d'une personne.

    Prévisions

    Le danger des ulcères trophiques réside dans leurs complications, telles que:

    • périostite ossifiante, dans laquelle la lésion atteint le tissu osseux;
    • dégénérescence d'un ulcère en une tumeur maligne;
    • arthrose des articulations voisines;
    • érysipèle;
    • lymphadénite, lymphangite;
    • la septicémie;
    • gangrène gazeuse;
    • thrombophlébite.

    Sans traitement approprié et opportun, un ulcère trophique à la jambe a un pronostic défavorable - il en résulte une perte de membre et, sans l'aide d'un médecin, le décès est dû au développement de complications dangereuses.

    Plus D'Articles Sur Les Pieds