Les cors

Douleur au pied

La douleur aux pieds est un symptôme très commun du spectre optopédidal de troubles fonctionnels du système musculo-squelettique. Une personne sur deux qui s'adresse à l'orthopédiste se plaint de cette affection en localisant des sensations désagréables dans le pied.

Raisons

Vous trouverez ci-dessous les causes les plus courantes de douleur au pied.

  1. L'arthrite Les dommages aux vaisseaux sanguins et le pincement des nerfs dans la structure capillaire du pied peuvent provoquer des douleurs dans cette zone.
  2. Fasciites Le tissu conjonctif du pied peut changer de structure, se déformer et provoquer une douleur.
  3. Névromes. La croissance rapide de la structure du nerf et du tissu qui l’entoure provoque une douleur à la base des doigts. Un facteur important dans un tel processus négatif est la chaussure inconfortable et étroite.
  4. Metatalzargii. Avec l'âge, la structure des ligaments, ainsi que le tissu osseux, perd de son activité biochimique et commence à se détériorer. En conséquence, le fonctionnement normal de la partie du corps susmentionnée est perturbé et une douleur intense se produit, accompagnée du développement d'une bursite et de la polyarthrite rhumatoïde.
  5. Érythromélalgie. Le plus souvent, cette maladie est une complication du névrome, de la polyneuropathie et de la thrombocytose du pied. La maladie s'accompagne non seulement de douleur, mais également d'une forte sensation de brûlure aux doigts et d'une forte fièvre.
  6. Pieds plats de tous types. Un pied plat traumatique, acquis ou congénital viole la forme naturelle du pied et, lorsqu'une personne bouge, provoque une gêne aggravée lors du port de chaussures.
  7. Défauts physiologiques. Dans certains cas, les ongles incarnés dans la structure du doigt, les verrues plantaires et autres défauts peuvent causer des douleurs au pied. Les dislocations et les blessures de la cheville et du pied dans leur ensemble servent de catalyseur similaire pour l'apparition du symptôme.
  8. La goutte
  9. Dommage au tendon d'Achille.

Types de douleur au pied

Douleur au pied en marchant

Ce type de douleur est généralement divisé en une zone limitée, ainsi que la douleur par diffusion - si le syndrome couvre toute la zone de la partie du corps susmentionnée. Comme il y a une charge supplémentaire lors de la marche sur le pied, la douleur avec l'absence de tableau clinique de blessures évidentes peut être causée par l'ostéoporose, un repos prolongé au lit sans charge, des problèmes d'appareil ligamento-musculaire. Parfois, la cause de cette affection peut être une lésion organique du système vasculaire de la jambe.

Douleur dans les orteils du pied

Le plus souvent, la cause de la douleur aiguë aux orteils du pied est la goutte - un trouble métabolique aigu dans lequel la quantité de sels dans le sang augmente de façon spectaculaire et qui commence à se déposer activement dans les articulations des jambes. Les douleurs dans ce cas hantent le plus souvent le patient la nuit, mais dans les cas particulièrement négligés, elles sont également possibles le jour. Causer des douleurs dans les doigts et l'arthrose et l'arthrite, au moins - bursite et tendinite.

Douleur au pied d'en haut et en bas

Ce type de symptôme indique presque certainement la présence d'une forme plate d'une forme ou d'une autre. Dans ce cas, il est non seulement nécessaire de sélectionner de nouvelles chaussures adaptées, mais également de contacter un orthopédiste pour des recommandations supplémentaires. Le surpoids est considéré comme un facteur inducteur supplémentaire, ce qui crée les conditions préalables à une augmentation de la charge sur le système musculo-squelettique et peut provoquer le développement de maladies du système OD.

Des douleurs dans le pied sous les doigts indiquent généralement des problèmes physiologiques, des surétirements, la présence de cors et d'autres facteurs gênants dans le processus de l'activité vitale.

Douleur dans le pied de l'enfant

Ce symptôme de votre bébé nécessite une attention particulière. Jusqu'à l'âge de 16 ans, l'ensemble du système musculo-squelettique d'un enfant se développe et se développe rapidement, de sorte que même le moindre échec de ce processus peut avoir des conséquences graves à l'avenir.

Le plus souvent, ce symptôme est accompagné de pieds plats ou de toute autre pathologie orthopédique. Aucun facteur moins dangereux ne peut constituer une violation de la formation de vaisseaux veineux artériels dans la jambe et une pathologie dans le développement des articulations de la hanche.

Parfois, même des foyers infectieux situés dans d’autres parties du corps peuvent provoquer des douleurs, notamment des sinusites, des amygdalites, des caries et des ossalgies chez les enfants atteints de dystonie hypotonique prononcée. Dans de rares cas, la cause de la douleur au pied et chez les enfants sont les anomalies congénitales des tissus conjonctifs des jambes, la scoliose et les varices. Dans tous les cas, lorsqu'un symptôme survient dans votre progéniture, demandez immédiatement une assistance médicale qualifiée!

Diagnostics

La première étape sur la voie du rétablissement consiste en un examen par un orthopédiste professionnel qui, par des signes extérieurs, peut définir l’éventail des causes possibles de la formation de symptômes. Au besoin, on prescrit aux patients une radiographie des pieds, ainsi qu'un examen IRM / CT du tissu osseux, des tendons et des ligaments. Sur la base des résultats de ce type d'analyse basé sur l'examen initial et les antécédents médicaux, le médecin peut établir le diagnostic correct et prescrire le traitement nécessaire.

Traitement

Selon la raison qui a provoqué les symptômes ci-dessus, le chirurgien orthopédique vous prescrit un traitement médicamenteux et physiothérapeutique approprié. Les corticostéroïdes, une large gamme d'antibiotiques, d'antiviraux et d'antifongiques sont couramment utilisés. De plus, il est recommandé de suivre systématiquement, en tant que thérapie complémentaire, des complexes de thérapie par l'exercice visant à améliorer la force, la flexibilité et la fonctionnalité des muscles, des vaisseaux et des capillaires de la cheville.

Une autre forme de traitement est la thérapie par ondes de choc, ainsi que la manipulation par résonance magnétique, qui visent à rétablir la santé du pied et à éliminer les douleurs symptomatiques. Il est obligatoire de porter des chaussures orthopédiques correctement choisies, des joints de dilatation sous forme de semelles intérieures pour supporter le pied, des orthèses spéciales. Dans certains cas, les médecines conservatrices et alternatives ne sont pas efficaces, il ne reste donc qu'une intervention chirurgicale directe, en particulier dans les cas de blessures graves et de maladies acquises.

Douleur au pied

La douleur au pied est un symptôme qui indique un certain processus pathologique du système musculo-squelettique du pied ou une conséquence d'une blessure. Dans tous les cas, le traitement n'est prescrit que par un médecin, après l'examen et un diagnostic précis.

Étiologie

La douleur au pied peut être une manifestation des processus pathologiques suivants:

En outre, la douleur au pied peut être due à des dommages mécaniques à l'articulation - fracture, luxation, blessure grave, entorse ou rupture du ligament.

Classification

La douleur au pied lors de la marche ou au repos distingue ces types:

  • diffuse;
  • excitant tous les pieds;
  • type local.

La nature de la manifestation de la douleur et sa localisation peuvent indiquer une cause fondamentale. Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez tenter indépendamment d’éliminer ce symptôme déplaisant. L'automédication peut entraîner de graves complications.

Symptomatologie

Dans ce cas, il est difficile d’isoler le tableau clinique général, car la nature des symptômes dépend de la maladie sous-jacente.

Une douleur à la plante du pied peut indiquer l'apparition d'une ostéoporose ou d'une arthrite caractérisée par le tableau clinique suivant:

  • la douleur peut perturber une personne même au repos, avec une pression sur le talon, la douleur peut augmenter;
  • le matin, il peut y avoir une raideur dans les articulations, un engourdissement des orteils;
  • fatigue accrue, même avec une activité motrice courte;
  • la douleur dans les doigts des membres inférieurs peut augmenter après un exercice prolongé ou une inactivité prolongée;
  • malaise général;
  • cycle de sommeil perturbé;
  • détérioration de la capacité de travail.

La douleur au pied d'en haut ou dans la partie plantaire est présente dans la clinique d'arthrose, de pied plat et de goutte. Avec de tels maux, les patients seront dérangés par les symptômes suivants:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • craquements dans le pied en marchant;
  • fatigue
  • amincissement de la peau;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut être vive, paroxystique, même en état de repos complet;
  • les déformations du pied sont possibles;
  • le syndrome douloureux peut survenir soudainement;
  • élévation de la température locale;
  • dans le cours chronique de la maladie, la formation de croissance dans la région de l'articulation touchée est possible.

Une douleur au pied entre le talon et l'orteil, qui donne aux côtés, peut être un signe du développement de l'éperon du talon ou d'une fasciite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur au pied lors de la marche augmente;
  • la plus grande sévérité du symptôme est observée le matin, quand une personne commence juste une activité motrice;
  • gonflement;
  • hausse de la température locale.

Si le traitement n'est pas instauré à temps, une telle violation peut entraîner une boiterie chronique.

La douleur du pied sous les orteils lors de la marche peut indiquer à la fois un effort physique excessif et des processus pathologiques graves (arthrite, ostéomyélite, goutte, pieds plats). Le tableau clinique suivant est observé:

  • douleur intense du caractère perçant ou coupant;
  • gonflement, gonflement dans le développement du processus pathologique;
  • à mesure que le processus inflammatoire s'aggrave, la douleur traverse toute l'articulation;
  • élévation de la température locale;
  • température corporelle basse ou fébrile;
  • signes d'intoxication générale.

La présence d'un tel tableau clinique peut indiquer le développement d'un processus inflammatoire purulent, qui constitue un danger pour la santé et la vie humaines.

La cause de la douleur dans la partie supérieure du pied peut être un rhumatisme, une ligamentite et d'autres maladies du système musculo-squelettique. Dans ce cas, le symptôme est accompagné du tableau clinique suivant:

  • douleur d'être de courte durée, courte mais prononcée;
  • inflammation, gonflement de l'articulation;
  • élévation de la température locale;
  • rougissement de la peau dans la région de l'articulation touchée.

La douleur à la jambe de la hanche au pied peut être une manifestation d'ostéochondrose et de hernie intervertébrale. Cependant, seul un médecin peut déterminer l'étiologie exacte après l'examen. Dans de tels cas, le tableau clinique suivant peut être exprimé:

  • le syndrome douloureux survient lors d'une activité motrice;
  • irradiant vers la région des fesses, du dos;
  • raideur en mouvement;
  • faiblesse dans les bras et les jambes;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut déranger une personne même au repos.

La douleur au pied peut se manifester dans une maladie telle que le pied diabétique, les symptômes sont les suivants:

  • gonflement du pied, augmentation de la douleur, même avec des charges statiques mineures;
  • faiblesse dans les jambes, engourdissement;
  • rougeur du membre atteint, cyanose de la peau;
  • élévation de la température locale;
  • ulcération de la peau.

Dans ce cas, si le traitement ne commence pas à temps, la complication du processus pathologique peut nécessiter une amputation du membre.

Dans les cas de maladie variqueuse des jambes, le syndrome douloureux n’est observé que dans les derniers stades de la maladie. Au stade initial du développement de la maladie, une personne ne peut ressentir qu'un gonflement, une lourdeur, une fatigue des jambes.

Il faut comprendre que la manifestation de ce symptôme peut être à la fois un signe de dommage mécanique et un processus pathologique grave. Par conséquent, l'automédication ou ignorer ce signe ne peut pas être. À la première occasion, vous devez consulter un médecin et non pas vous soigner vous-même.

Diagnostics

Pourquoi les pieds font mal, ne peut dire qu'un spécialiste médical qualifié, après l'enquête. Tout d'abord, un examen objectif approfondi du patient est effectué, avec clarification des plaintes et collecte de l'historique de la maladie et de la vie. Pour le diagnostic et la prescription du traitement correct, de telles méthodes de diagnostic peuvent être prescrites:

  • radiographie du membre affecté;
  • échographie de l'articulation;
  • IRM
  • la scintigraphie;
  • arthroscopie;
  • myélographie;
  • discographie de contraste;
  • électrospondylographie.

Le programme de diagnostic exact est prescrit par le médecin en fonction des antécédents recueillis et du tableau clinique actuel.

Traitement

Le traitement de base dépendra entièrement du diagnostic et de l'étiologie de la cause sous-jacente. Un traitement conservateur n’est pas toujours souhaitable. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Le traitement médicamenteux peut inclure de tels médicaments:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • des analgésiques;
  • les décongestionnants;
  • anticoagulants - pour les hématomes;
  • améliore le flux sanguin;
  • vitamines et oligo-éléments.

En plus des médicaments, le médecin peut prescrire une physiothérapie, une thérapie manuelle, une thérapie physique.

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’ajuster le régime car l’embonpoint nuit également au fonctionnement du système musculo-squelettique.

Si le traitement est commencé à temps, des complications graves peuvent être évitées. Sinon, développement possible de maladies concomitantes pouvant éventuellement conduire à une invalidité.

Prévention

Éliminer complètement le risque de développer cette maladie est possible si les recommandations suivantes sont mises en pratique:

  • porter uniquement des chaussures confortables, correctes, en orthopédie,
  • traiter en temps voulu toutes les maladies infectieuses et autres processus pathologiques;
  • bien manger;
  • observer le régime quotidien;
  • effectuer un exercice modéré.

En outre, il convient de garder à l’esprit l’importance d’un examen médical préventif systématique.

Douleur au pied

Informations générales

L’arrêt de l’homme est la partie la plus basse du membre inférieur. La partie du pied en contact direct avec le sol s'appelle le pied ou la plante du pied. Le pied comporte trois points d'appui osseux, dont deux à l'avant-pied et un à l'arrière.

L'arrière du pied est le talon; l'avant est le bout du pied, qui comprend cinq doigts. Les orteils comprennent la phalange du squelette du pied. Les os du pied sont tendus du bout des doigts au talon pour s’unir au corps du pied.

Les métatarses et les phalanges ressemblent aux paturons et aux phalanges, mais sont moins développés en raison de leur mobilité réduite. Lorsque vous marchez d'abord avec la surface en contact avec le talon, puis le bord latéral du pied, les semelles et le pouce.

Selon la nature de la lésion de la voûte plantaire, il existe des pieds plats longitudinaux et transversaux. Peut-être la combinaison de ces formes les unes avec les autres et avec d’autres déformations du pied.

Douleur au pied dans les maladies

La douleur aux pieds est une cause très fréquente de plaintes de patients. Ils peuvent être généraux, diffus, excitant tout le pied ou limités à des zones spécifiques et petites du pied. Douleurs diffuses des pieds, parfois associées à une charge ou à une tension, mais pouvant apparaître au repos, sans aucune tension du pied.

La douleur de tous les os quand ils sont pressés avec le bout du doigt est incroyable. Le repos prolongé au lit dans diverses maladies provoque également une douleur diffuse des pieds, qui n'est pas associée à des os mais à une insuffisance de l'appareil musculo-ligamentaire. La même douleur liée à l'échec survient avec une augmentation rapide du poids corporel total ou une augmentation prolongée de la charge.

Fasciite plantaire

L'aponévrose plantaire est une large bande de tissu conjonctif située le long de la surface plantaire du pied, du calcanéum à la tête des os métatarsiens dans la partie antérieure du pied. La fasciite plantaire est causée par l’étirement du fascia provoqué par une pronation excessive du pied.

L'inflammation provoquée par l'étirement du fascia dans la région du talon provoque une douleur, à la fois dans la région du talon et dans la voûte plantaire. La douleur dans les pieds est particulièrement perceptible le matin, quand une personne se lève après un long repos.

Avec la tension prolongée de l'aponévrose à la place de son attachement au calcanéum se développe une saillie osseuse douloureuse, appelée épine de talon. Il est donc important de commencer le traitement des modifications fonctionnelles jusqu’à l’apparition de complications.

Autres causes de douleur au pied

La douleur au pied peut aussi être causée par les raisons suivantes:

compression des nerfs entre les doigts;

déformation des os du métatarse.

Le plus souvent, cette douleur est causée par des lésions des nerfs ou par des modifications du pied liées au vieillissement, appelées métatarsalgies.

Douleur dans le pied due à des changements liés à l'âge. Avec l'âge, la fonction protectrice de la couche adipeuse absorbante diminue progressivement au niveau de la tête métatarsienne. Cette condition peut entraîner une compression des poches dans la région de la tête des os métatarsiens, ce qui entraîne leur inflammation - bursite.

L'inflammation articulaire ou la polyarthrite rhumatoïde peuvent également causer de la douleur.

La cause de la douleur dans le pied peut être la croissance bénigne du tissu nerveux - le neurome qui entoure le nerf. Le névrome se trouve généralement dans la région des bases du troisième ou du quatrième orteil du pied (neurome de Morton), bien qu'il puisse se trouver dans la région des autres doigts.

Les névromes se produisent généralement sur un pied et sont plus fréquents chez les femmes. Au début du névrome, la douleur est modérée du troisième au quatrième orteil du pied et parfois accompagnée d'une sensation de brûlure ou de picotement. Les symptômes négatifs sont aggravés lorsque vous portez certaines chaussures inconfortables, notamment avec un orteil étroit. Au fur et à mesure que le processus avance, les piqûres deviennent permanentes, quel que soit le type de chaussures qu'une personne porte.

Blessures traumatiques au pied

La luxation de l'articulation de Lisfranca est également rare, complète et incomplète. En cas de luxation complète, tous les os métatarsiens sont déplacés et en cas de luxation incomplète, les os individuels du tarse se déplacent de leur position normale. Le patient a mal au pied. La forme du pied change.

Le pied semble raccourci et se dilate dans la région antérieure. Si l'un des os du métatarse est luxé à la surface du pied, une saillie en forme de marche est déterminée. Le diagnostic est clarifié par examen aux rayons X.

La luxation des os du tarse ou la luxation du joint Chopard est extrêmement rare. Il y a une luxation avec un coup de pied violent. Le patient s'inquiète de la douleur au pied, qui augmente généralement considérablement lors des mouvements. Ensuite, il se produit un œdème, qui augmente rapidement. Au pied au-dessous du lieu de luxation, l'irrigation sanguine est perturbée. La victime doit recevoir un analgésique et rapidement emmenée à l'hôpital pour une réduction urgente des luxations.

La luxation sous-talienne du pied est rare. Cette luxation se produit dans les articulations bélier-talon et bélier-naviculaire. Le mécanisme de la luxation coudant le pied dans n'importe quelle direction.

Le talus est déplacé de son emplacement et, du côté opposé au déplacement, les ligaments se rompent. Le patient se plaint de douleurs au pied. La forme du pied est modifiée. Pour exclure les fractures des os du pied, des radiographies sont effectuées.

La luxation du pied dans l'articulation de la cheville n'est pas courante et s'accompagne d'une rupture de l'articulation de la cheville et de la capsule des fractures de l'articulation et de la cheville, moins souvent d'autres fractures de l'articulation. Types d'entorses du pied: de l'extérieur, de l'intérieur, en avant, en arrière et en haut. La luxation du pied vers l'extérieur se produit lorsque le pied podtavyvanii se trouve latéralement et dehors.

Lorsque cela se produit, une fracture de la cheville externe se produit également. Lorsque le pied est plié vers l’intérieur, il se produit une fracture de la cheville interne et une luxation du pied à l’intérieur. La luxation postérieure du pied peut survenir avec un violent coup de pied dans la jambe ou une forte flexion plantaire du pied. La luxation antérieure survient lorsque le pied est plié vers l'arrière ou frappe le bas du dos.

De temps en temps, il y a une luxation du pied en tombant d'une hauteur. Le patient s'inquiète de la douleur au pied, de l'incapacité de se tenir sur le pied et de marcher. La forme du pied est modifiée. Le diagnostic est clarifié par examen aux rayons X. En tant que premier secours, il est nécessaire de donner un anesthésique à la victime et de la conduire à l'hôpital.

La douleur dans le pied, notamment dans le talon, survient lorsque l'inflammation se développe dans les tissus mous entourant l'éperon. Les premières manifestations de l'éperon de talon sont généralement notées au moment où une personne se lève le matin et marche sur le talon ou après les premiers pas quand il était assis pendant longtemps.

Pieds plats

Un pied avec le pied à plat touche la surface avec toute la surface de la semelle et cesse d'exercer la fonction de ressort, il y a une douleur et une fatigue des pieds et des jambes lors de la marche, debout, en cours d'exécution.

Les pieds plats acquis (on observe rarement des troubles congénitaux) se développent le plus souvent en raison de diverses surcharges des pieds, en particulier pendant la croissance du corps. À l'âge adulte, les pieds plats se développent souvent avec des positions debout prolongées sur les jambes (par exemple chez les vendeurs, les coiffeurs). Cela conduit également à des pieds plats:

Longs poids de transport;

en surpoids.

Un pied plat traumatique se développe après une fracture des chevilles, des os du pied. En cas de fracture des os des membres inférieurs, des pieds plats se développent également et, du côté opposé à la fracture.

Érythromélalgie

La maladie affecte les jambes, généralement les pieds. Il survient le plus souvent chez les hommes d'âge moyen. Il se caractérise par les symptômes caractéristiques suivants:

En règle générale, la maladie est précédée d'un échauffement du membre ou de sa position forcée. La douleur est soulagée par l'utilisation de froid ou par le soulèvement du membre affecté.

Cette maladie est associée à d'autres maladies, telles que:

réaction au médicament;

Peut survenir dans les troubles myéloprolifératifs tels que la leucémie. Mais cela peut arriver sans lien avec d'autres maladies. La cause de cette maladie est inconnue.

Les brûlures dans les membres se produisent souvent en réponse à la chaleur. La douleur dans le pied peut également causer une position du membre contraint. La zone touchée devient rouge.

Prévention et traitement

Pour la prévention, les médecins recommandent:

aller nager, faire du jogging, faire du vélo, faire du ski, marcher plus;

se réchauffer avant la charge sur le pied;

faites du sport avec des chaussures de sport, changez-le tous les six mois;

reposez-vous si vous ressentez de la douleur et de la fatigue dans les jambes;

marcher pieds nus sur l'herbe;

acheter des chaussures dans l'après-midi quand la jambe gonfle un peu;

assurez-vous que les chaussures sont confortables, ne frottez pas;

moins porter des talons.

Dans chaque cas, vous aurez besoin de votre propre système de traitement de la douleur au pied. Vous devez d’abord déterminer la cause de la douleur. En cas de pied plat, le port systématique de semelles orthopédiques spéciales peut constituer une solution. Avec des éperons de talon, des onguents spéciaux peuvent être utilisés en combinaison avec le repos au lit.

Pourquoi avez-vous mal aux pieds?

Les causes de la douleur dans les pieds beaucoup. Dans le diagnostic de la maladie, la nature de la douleur et sa localisation jouent un rôle important. Le syndrome douloureux peut couvrir tout le pied ou une partie de son pied. Par conséquent, pour donner une réponse précise à la question de savoir pourquoi vos pieds vous font mal, seul un médecin peut le faire après une enquête et un examen du patient.

Causes communes

Une douleur diffuse dans la région des pieds survient dans la plupart des cas en raison de la surcharge des jambes. Dans ce cas, ils sont le plus souvent observés en courant ou en marchant. L'apparition d'une telle douleur dans les pieds est associée à une carence en calcium dans le corps.

En outre, des symptômes douloureux dans la région des pieds peuvent être observés dans des maladies telles que le rachitisme, l'ostéomalation, l'ostéoporose. Le symptôme principal de ces pathologies est la douleur, qui apparaît lorsqu'une légère pression est appliquée sur l'os.

La douleur peut également survenir en raison de l'état fixe des jambes pendant une longue période. Dans ce cas, l’apparition du syndrome douloureux est causée par une atrophie ligamentaire et musculaire. En règle générale, ces douleurs disparaissent rapidement, il suffit de bouger.

Il est également intéressant de noter que les pieds font mal et en raison du gain de poids rapide.

Elle est causée par une charge vive et forte sur le système musculo-squelettique.

En outre, la douleur aux pieds est souvent causée par une maladie telle que l'ostéoporose, caractérisée par une inflammation des os, des articulations et des tissus mous qui les entourent. Avec le traitement de cette maladie ne devrait pas être retardé, car cela peut conduire à une perte complète de la fonction motrice.

Autres raisons

Dans le cas où la douleur est observée dans une certaine zone du pied, diverses maladies en sont la cause. En règle générale, lors du diagnostic, le médecin effectue la palpation du pied, ce qui aide à déterminer la nature de la douleur (en fonction de la réponse et de la description du patient), ainsi que l'emplacement exact.

Fasciite plantaire

Cette maladie s'accompagne d'une sensation de douleur dans la voûte plantaire et le talon. Cela devient plus intense au réveil quand une personne tente de se lever du lit.

La fasciite plantaire survient à la suite de la pronation (rotation du pied vers l’intérieur), qui résulte de l’étirement des ligaments, du port de chaussures inconfortables, d’un effort physique intense et de la course.

Si pendant longtemps, ne pas traiter cette maladie, une complication se développe sur son fond - l'éperon de talon, qui se caractérise par l'apparition d'une saillie osseuse. Cette projection interfère avec le mouvement normal et est pratiquement impossible à traiter.

Dommages aux terminaisons nerveuses

Cette condition peut également causer des douleurs dans la région des pieds. Le plus souvent, des lésions nerveuses se produisent à la base de l'arthrite, d'une circulation sanguine altérée et de modifications de la forme des os métatarsiens.

Cette condition peut également provoquer une bursite et des modifications du corps liées au vieillissement, qui se caractérisent par une diminution de la fonction d'absorption des chocs de la couche adipeuse dans la région de la tête des os métatarsiens.

Maladies oncologiques

Les pieds peuvent également être blessés à la suite du développement d'une tumeur bénigne du tissu nerveux ou d'un neurome. Ce dernier est le plus souvent observé chez les femmes et s'accompagne de brûlures, de picotements et de douleurs dans la région de l'index.

Les causes du développement du neurome ne sont pas entièrement comprises. Cependant, les experts suggèrent que son apparence provoque le port de chaussures à talons hauts.

Blessures

La douleur dans la région du pied peut survenir dans le contexte de la lésion traumatique. Par exemple, une luxation de l'articulation de Lisfranc ou des os du métatarse. Dans ce cas, le patient ressent une douleur intense, un changement de la forme du pied et de son expansion. Avec un examen externe du pied endommagé lors de la luxation, vous pouvez voir une légère protrusion qui, dans son apparence, ressemble à une marche.

Avec la dislocation de l'articulation Chopard, il est très douloureux d'essayer de faire tourner le pied. Il y a un gonflement et une détérioration de la circulation sanguine dans les tissus. À la suite d'une telle blessure, le patient doit être hospitalisé d'urgence et subir une opération afin de réduire la luxation.

Souvent, une douleur intense dans la région du pied survient lors de la luxation subalienne du talon. Cette blessure est accompagnée d'une rupture des ligaments, d'une douleur aiguë et d'un changement de la forme du pied.

Aussi séparément, il convient de noter la luxation de l'articulation de la cheville, qui est la pratique la plus courante en médecine. Avec une telle luxation, il se produit une déformation du pied et un gonflement du dos.

Pieds plats

C'est l'une des causes les plus courantes de douleur au pied. En cas de pied plat, la voûte plantaire tombe et perd sa fonction d'absorption des chocs. Tout cela provoque des douleurs dans les jambes, que l’on observe non seulement lors d’une marche ou d’un effort physique, mais également lors d’un repos complet.

Beaucoup de gens supposent à tort que le pied plat est une maladie congénitale. Cependant, comme le montre la pratique, cette pathologie est acquise dans 90% des cas et s’inscrit dans le contexte d’une répartition inégale de la charge sur le corps, par exemple lors du port de sacs lourds ou du développement du rachitisme.

Le plus souvent, la forme de pathologie acquise se rencontre chez les personnes dont l'activité professionnelle est associée à une position debout prolongée. En outre, l'apparition de pieds plats peut provoquer un excès de poids.

Érythromélalgie

Cette maladie est particulièrement fréquente chez les hommes d'âge moyen. Malheureusement, les scientifiques n'ont pas encore réussi à établir les raisons exactes de son développement. Cependant, ils ont trouvé un lien entre l'apparition de l'érythromélalgie et la surchauffe des membres.

Les principaux symptômes de cette maladie sont des brûlures, une douleur aiguë et une rougeur du pied. Tous ces désagréments peuvent perturber le patient pendant plusieurs années, mais ils conduisent parfois à une forte détérioration de l'état, qui devient souvent la cause de l'invalidité.

Un signe caractéristique de l'érythromélalgie - la douleur est éliminée presque immédiatement après l'application d'une compresse froide sur la zone douloureuse.

Lésion des tissus mous

Très souvent, les patients se plaignent de l'apparition d'une douleur au pied. Au cours d'un examen externe, on y trouve des verrues plantaires, une bursite, des cors et d'autres excroissances qui gênent la marche normale.

Dans ce cas, une procédure est nécessaire pour éliminer les tumeurs de la peau. La thérapie au laser est excellente pour cela. C'est indolore et donne des résultats rapides.

Que faire si vous avez mal aux pieds?

La douleur aux pieds peut survenir pour diverses raisons, parmi lesquelles il existe des maladies graves du système musculo-squelettique, que nous avons déjà vues. Par conséquent, l'auto-traitement n'a pas de sens, car il ne donnera tout simplement pas de résultats positifs.

À la maison, pour éliminer la douleur, vous pouvez utiliser des bains relaxants et traiter les zones douloureuses des pieds avec des anesthésiques topiques. Mais encore une fois, seul un médecin devrait les prescrire. Après tout, tous les médicaments ont leurs propres effets secondaires et contre-indications. Certains d'entre eux ont même une limite d'âge et peuvent provoquer une réaction allergique.

De plus, pendant les périodes d’exacerbation de la douleur, il est recommandé de réduire l’activité physique et d’être plus horizontal pour permettre aux jambes et aux muscles de «se reposer». Vous devriez également refuser de porter des chaussures à talons hauts.

Il convient également de noter qu’avec l’apparition de douleurs aux pieds, la nutrition du patient est importante. Son alimentation devrait être dominée par les fruits et légumes crus, ainsi que par des aliments riches en calcium et en vitamine B12. Vous pouvez commencer à prendre des complexes vitaminiques, mais cela ne devrait être fait qu'après avoir consulté un médecin.

N'oubliez pas que dans la plupart des cas, l'apparition de douleurs aux pieds est associée au développement de maladies graves nécessitant une approche individuelle du traitement. L'inactivité peut entraîner de graves problèmes de santé et même une invalidité.

Par conséquent, si vous avez mal aux pieds, consultez un médecin. Assurez-vous de lui parler de l'intensité de la douleur, de sa durée, de son lieu de localisation. Si, en plus des douleurs aux pieds, vous vous inquiétez également d'autres gênes (démangeaisons, brûlures, éruptions cutanées, faiblesse, gonflement, etc.), vous devez également en informer votre médecin. Sur la base des données obtenues et des résultats de l'examen, il sera en mesure de poser un diagnostic précis et de prescrire le traitement approprié.

Douleur au pied: causes et traitement

Causes de douleur dans les pieds

Les os et les muscles, les tendons et les ligaments, des parties du système nerveux et circulatoire, les ongles et la peau - il peut y avoir de nombreuses sources de douleur aux pieds. Cependant, si la douleur est localisée dans une partie particulière, alors, rien que pour cette raison, on peut en supposer la raison.

Douleur au talon

Talon éperon

Ce qu'on appelle la croissance anormale excessive des os du pied dans le talon. Très probablement l'apparition d'éperons de talon chez ceux qui ont les pieds plats ou, inversement, une voûte plantaire haute. La douleur au pied de la jambe droite ou gauche, et éventuellement des deux à la fois, avec ce problème ne se manifeste pas seulement lors de la marche, mais peut même survenir au repos.

L'éperon de talon lui-même est un problème fréquent, observé chez 10% des personnes, mais seulement la moitié d'entre elles éprouvent des douleurs au pied lors de la marche.

  • Doublures spécialisées dans les chaussures, et si possible - chaussures sans dos
  • Repos et soulagement de la douleur
  • Traitement chirurgical (rarement utilisé).

Fasciite

Bien que le nom complet de cette maladie soit la fasciite plantaire, la douleur est plus souvent localisée dans le talon et est particulièrement aggravée le matin. Peut être accompagné de sensations douloureuses dans la voûte plantaire.

Fasciite - inflammation du fascia. C'est un tissu conjonctif qui recouvre les os du pied du talon aux orteils.

  • Repos et soulagement de la douleur
  • Traction caviar
  • Des chaussures appropriées qui ont une semelle souple et une voûte plantaire bien soutenue.

Talon meurtri

Comme dans une blessure normale, la douleur peut parfois même être accompagnée d'une ecchymose. Dans le même temps, il n'est pas nécessaire de heurter quelque chose - l'ecchymose au talon survient souvent après une marche sur une surface solide et non uniforme, par exemple sur des pierres.

Le tissu de talon meurtri est particulièrement fréquent chez les amateurs de randonnée, en particulier lors de randonnées dans les hautes terres.

Fracture du talon

L'avertissement traditionnel aux enfants qui aiment sauter d'une hauteur - se défaire des talons. Souvent, après de telles expériences, des fractures aux os du talon se produisent. Une autre façon de se blesser est de faire un entraînement intensif. De plus, il peut s'agir d'une fracture du talon, ainsi que d'une fracture beaucoup plus grave pouvant aller jusqu'à la fragmentation.

La fracture de l'os du talon est la fracture la plus fréquente de tous les os du pied. Il apparaît, sauf en cas de douleur à la marche, de gonflement, d’hématome et de boiterie.

  • Bandage serré sur le pied et le plâtre ou le pneu pour réduire la mobilité de la cheville
  • Élimination de la charge sur la zone du talon - béquilles
  • Soulagement de la douleur
  • Dans les cas graves, traitement chirurgical.

Douleur à la voûte plantaire

Fasciite

À propos de cette maladie a déjà été dit à propos de la douleur dans la région du talon. Les méthodes de traitement sont les mêmes. Si la fasciite est difficile à traiter, j'utilise des médicaments topiques pour soulager la douleur au pied et des injections de stéroïdes pour combattre la maladie elle-même.

Pieds plats

Il s’agit d’un changement de jambe auquel les arches du pied s’aplatissent. Le pied plat lui-même a plusieurs degrés, reflétant la déformation des arches longitudinales et transversales du pied. Tout cela peut être accompagné de douleur, mais peut ne pas avoir une douleur prononcée.

Les pieds plats chez les enfants de moins de 4 ans sont naturels, mais vous devez être très attentif à l'enfant, car il ne forme que tous les systèmes du corps. En plus des examens médicaux traditionnels, il est nécessaire de consulter un médecin si un enfant se plaint de douleurs au pied de la jambe gauche, à droite ou des deux à la fois. Surtout si le bébé a tendance à avoir les pieds plats.

  • Le pied plat lui-même est corrigé par des chaussures spéciales, moins souvent - par une intervention chirurgicale.
  • Pour soulager la douleur, compresses froides, repos, bandages serrés.
  • Physiothérapie

Douleur au bord externe du pied

Fracture métatarsienne

L'os métatarsien se trouve sur le bord externe du pied. Si après la blessure, il y a une douleur accompagnée d'un œdème et d'un hématome - la raison pour parler de la fracture.

Si vous suspectez une fracture du métatarse, vous devez d'abord consulter un médecin et passer une radiographie.

  • Repos complet - en utilisant du gypse et d'autres moyens
  • Soulagement de la douleur et du froid
  • Peut-être un traitement chirurgical.

Douleur à l'avant du pied

Metatarsilgiya

Cette maladie est une inflammation de l’avant du pied, aggravée notamment par la marche.

Causer metatarsilgiyu des chaussures inconfortables, inappropriés et un effort physique long et lourd sur la jambe.

  • Porter des chaussures confortables et utiliser des renforts spéciaux pour répartir uniformément la charge sur le pied
  • Soulagement de la douleur

Sésamoïdite

Douleur dans le tendon du gros orteil - signes de cette maladie.

Des lésions et des processus inflammatoires d'origines diverses peuvent être à l'origine de la sésamoïdite.

  • Porter des chaussures à talons bas avec une semelle intérieure ou un soutien de la voûte plantaire
  • Repos et froid sur la zone douloureuse
  • Peut-être des injections de stéroïdes.

Neurome Morton

Ce nom délicat lui-même dit que la maladie est associée à des terminaisons nerveuses. Sa raison - la croissance des tissus adjacents aux nerfs du pied, à savoir, ils sont entre la base des doigts. Manifesté sous forme de douleur, mais aussi d'engourdissement, de picotement devant le pied.

La cause de la maladie - marcher dans des chaussures raides ou des talons trop hauts. De là, il est clair que le neurome Morton se trouve plus souvent chez les femmes.

  • Soulagement de la douleur
  • Injections de stéroïdes
  • Selon les recommandations du médecin, des semelles choisies, un soutien sur le cou-de-pied garantissant une compression minimale du nerf souffrant
  • Peut-être un traitement chirurgical.

Douleur dans les orteils

Le plus souvent, la région du pouce est douloureuse, bien que l’arthrite, par exemple, affecte tous les doigts. La même chose s'applique aux blessures.

La goutte

Les sels d'acide urique se déposent dans les articulations sous forme de cristaux. Cela provoque une inflammation et une douleur intense, un gonflement.

C'est le gros orteil qui est le plus susceptible de souffrir d'arthrite goutteuse.

  • Repos, anesthésie
  • Régime avec une diminution de la quantité de sels
  • Médicaments spéciaux pour le traitement et la prévention des rechutes pendant la rémission.

Bursite

La croissance des os à l'intérieur des pieds, dans la région de la base du pouce, est ce que l'on appelle la bosse. Appelés chaussures inconfortables et trop denses.

La bursite du pouce est plus susceptible aux femmes, une tendance héréditaire est observée, mais peut survenir chez toute personne.

  • Chaussures confortables
  • Peut-être un traitement chirurgical.

Ongles incarnés

Cette maladie est également observée sur les mains et sur le pied, elle affecte le plus souvent le pouce. La peau sur un ou deux côtés commence à se développer, fermant la plaque à ongles.

Gêne et douleur en marchant - pas les seuls problèmes de l'ongle incarné. Une fracture des ongles avec la plaque à ongles peut provoquer une infection et une inflammation.

  • Plusieurs fois par jour, la jambe est cuite à la vapeur et un morceau de bandage est placé entre la peau et l'ongle.
  • Traitement chirurgical possible pour prévenir une inflammation grave.
  • Prévention - la coupe correcte des ongles: sur les jambes, il est déconseillé de couper les coins de l’ongle, de les arrondir ou de les affûter.

Les fractures

Divers os du pied sont sujets à des fractures. Donc, cela peut être une fracture de n'importe quel doigt et plusieurs à la fois. Une fracture de l'os sésamoïde est possible - il y en a deux dans chaque jambe, elles sont situées dans la région de la base des os du pouce. Le symptôme principal est la douleur à cet endroit.

Causes des fractures - tout d’abord, des blessures. La fracture de l'os sésamoïde est possible avec un effort physique important: il s'agit de la course à pied, de la marche à pied, de la pratique de sports et d'autres activités sportives.

  • Le traitement des fractures des doigts dépend de la complexité: dans certains cas, assez de repos et de froid, dans des situations particulièrement difficiles - chirurgie
  • La fracture de l'os sésamoïde nécessite l'immobilité de l'articulation de la cheville et des doigts, complétée par un soulagement de la douleur et du froid.

Étirement

Si une personne trébuche ou est mal à l'aise de marcher sur une surface inégale, en faisant basculer ses doigts, peut-être une entorse. Cela endommage les tissus mous du pied ou des tendons.

En cas de blessure, il est impératif d'exclure une fracture en contactant un médecin.

Traitement: L'étirement passe de lui-même en quelques jours, il est souhaitable pour le moment d'assurer la paix.

Le maïs

Les principaux sites d’apparition des cors sont les orteils, le talon et l’arrière du pied au-dessus du talon. C'est une peau épaissie qui peut être blessée et former des plaies.

La principale cause de cors est la friction ou la pression due à des chaussures inconfortables.

  • Callosités endommagées lubrifiées avec des onguents cicatrisants, prétraitées au peroxyde d'hydrogène
  • Pour la prévention à temps pour enlever la peau cornée
  • Portez des chaussures confortables seulement.

Douleur dans la jambe de localisation différente

De telles douleurs peuvent provoquer diverses maladies.

Neuropathie

Une telle violation de l'état des nerfs dans les pieds est provoquée dans la plupart des cas par le diabète, la localisation étant la plus variée.

Vous pouvez suspecter une neuropathie de par la nature de la douleur - fourmillements, type électrique, sensation de brûlure.

  • Traitement du diabète
  • Des médicaments qui renforcent le système nerveux.

Tendenite

C'est une inflammation des tendons qui relient les muscles aux os.

Puisqu'il y a beaucoup d'os et de muscles variés dans le pied, qui sont reliés entre eux par des tendons, les douleurs à tendance peuvent être localisées à n'importe quel endroit du pied.

  • Soulagement de la douleur
  • Stéroïdes sous forme d'injections
  • Si nécessaire, traitement chirurgical.

De plus, toute localisation peut entraîner une douleur associée à des blessures d’origine et de gravité différentes.

Diagnostics

Un si grand nombre de causes de douleur à la plante des pieds ne suggère un diagnostic précis que si vous consultez un médecin. Le premier spécialiste à qui vous devez rendre visite en raison d'une douleur à la jambe gauche, à droite ou les deux à la fois - orthopédiste. Un premier examen de ce médecin aidera à déterminer approximativement le problème.

Le médecin peut ordonner un examen:

Compte tenu des résultats obtenus, ainsi que des maladies existantes, l’orthopédiste diagnostique ou envoie à d’autres spécialistes. Aide dans le traitement des maladies se manifestant sous forme de douleur dans les pieds, peut:

  • Chirurgien
  • Neuropathologiste / neurologue
  • Traumatologue
  • Rhumatologue
  • Ostéopathe.

Dans le traitement de la douleur dans les pieds, des médicaments, un entraînement physique thérapeutique, la résonance magnétique et la thérapie par ondes peuvent également être utilisés.

Prévention de la douleur au pied

La plupart des maladies des pieds peuvent être évitées si vous respectez les règles de base. Certaines procédures simples aideront également.

Pour la prévention de la douleur dans les pieds besoin:

  • Portez les bonnes chaussures - pas trop dures, de la bonne taille, avec de bonnes semelles, évitez de marcher constamment avec des talons hauts
  • Il est raisonnable d'utiliser des charges physiques sur les jambes
  • Faire un massage des pieds
  • Surveiller l'état général du corps, éviter le surpoids, à cause duquel la pression sur les pieds augmente
  • En cas de douleur, consultez un médecin.

Il est important de se rappeler que, même si vous ressentez des symptômes similaires à ceux d'une maladie particulière, seul un médecin peut établir le diagnostic et vous prescrire un traitement. Il appartient au patient de suivre pleinement le programme de traitement afin que la douleur aux pieds disparaisse au plus vite et ne gêne plus.

Douleur au pied: causes et traitement

Le pied est la partie la plus basse du membre. C'est un groupe d'os qui remplit une fonction de soutien. Les douleurs émergentes dans le pied peuvent signaler diverses maladies, surcharge physique, blessures traumatiques. La nature des sensations, leur fréquence et leur gravité dépendent des caractéristiques d'âge du patient, du mode de vie et de la condition du corps dans son ensemble. Pour les douleurs occasionnelles, il n'y a pas besoin de s'inquiéter, si un inconfort douloureux est constamment ressenti, vous devez contacter un établissement médical.

Causes de douleur au pied

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Divers facteurs peuvent provoquer l'apparition de douleur. Une condition similaire peut survenir à la fois en marche et au repos. La localisation de la douleur survient soit sur toute la surface du pied, soit sur une partie spécifique de celui-ci. Seul un spécialiste révélera la nature de la pathologie. Par conséquent, si vous vous plaignez régulièrement de douleurs aux pieds, consultez un neurologue ou un orthopédiste.

Causes courantes d'inconfort pathologique dans ce domaine:

  • les changements d'âge;
  • position debout longue;
  • malformations héréditaires et anomalies du pied;
  • excès de poids, en raison de laquelle la pression sur la zone du pied augmente;
  • lésions traumatiques (fractures complexes, entorses, luxations);
  • surabondance de charges physiques (sportives) sur les membres inférieurs;
  • chaussures inconfortables ayant des propriétés d'absorption des chocs réduites;
  • affaiblissement du tissu musculaire et des ligaments à la suite d'un manque prolongé d'activité motrice (patients alités).

Maladies

Provoquer une douleur aux pieds peut provoquer des maladies systémiques et chroniques qui affectent le travail de l’ensemble du système musculo-squelettique:

  • neurome du pied, ou le neurome de Morton. Il s'agit d'une prolifération bénigne du tissu périphérique dans la région plantaire. La pathologie se manifeste à la base des troisième et quatrième doigts. Une seule jambe est sujette à une telle défaite;
  • maladies articulaires (arthrose, arthrite). Se produisent généralement chez les personnes âgées, ce qui est associé à une usure articulaire liée au vieillissement, à une altération du flux sanguin dans les membres inférieurs, à des déformations osseuses, à une compression des terminaisons nerveuses. Les pathologies provoquent des troubles de l'activité motrice du membre affecté, des douleurs plus ou moins graves;
  • arthrite goutteuse. Une variété de maladies articulaires, a une nature inflammatoire. L'apparition de douleurs dans les membres inférieurs avec cette pathologie est associée à la formation de cristaux d'urate dans les tissus périarticulaires qui contribuent à la formation de tumeurs ressemblant à des tumeurs.
  • varices. Un symptôme tel que la lourdeur et la douleur dans la région du pied n'est pas rare avec ce diagnostic. Ces manifestations sont une conséquence de la maladie et se produisent après le développement des varices;

Une douleur au pied avec des lésions variqueuses peut indiquer le stade final de la maladie. Une attitude frivole face à une pathologie aussi grave peut entraîner une thrombose et une embolie.

  • pieds plats (héréditaires ou acquis). Il y a violation de la fonction de ressort du pied, la douleur s'étend non seulement aux os et aux articulations du pied, mais également au bas des jambes. Une douleur prononcée résulte d'une activité motrice et se trouve passivement en position verticale.
  • fasciite plantaire. Le développement de la maladie résulte de lésions ou d'étirements du fascia de la plante du pied. Un processus inflammatoire est localisé dans la zone touchée, provoquant de graves spasmes douloureux qui tourmentent une personne principalement le matin;
  • hygroma des pieds. Il s'agit d'une croissance bénigne au sein de laquelle un fluide fibreux séreux. Une telle bosse sur le pied résulte du port de chaussures inconfortables et d'un effort physique excessif sur les jambes;
  • l'ostéoporose. Les attaques douloureuses sont permanentes, quelle que soit l'activité motrice. Le foyer de l'inflammation s'étend aux os situés près de la peau. Par conséquent, même un léger toucher de la zone de dommage provoque une gêne importante;
  • endartérite oblitérante. Les sensations désagréables dans le pied ont un permanent prononcé. La maladie est accompagnée d'engourdissements dans les pieds, de sensations douloureuses accrues après une exposition à la température, de blessures ulcéreuses et de boiteries;
  • les éperons - la source de douleur dans la région du talon. L'apparition de ces excroissances osseuses sur le plant ou le dos du calcanéum est due à une charge excessive sur les tendons calcanéens. Ces excroissances irritent les tissus mous, provoquant une douleur aiguë aiguë. La particularité de la pathologie est que les pieds sont douloureux surtout le matin lorsque le patient se lève après avoir dormi;
  • La ligamentite (maladie inflammatoire de l'appareil tendon-ligament) se caractérise par la présence de sensations désagréables lors de la marche et de l'effort physique. Chaque fois qu'un patient tente de bouger un membre engourdi par la douleur, un déclic caractéristique se produit;
  • L'achillotendinite provoque une douleur pénétrante aiguë au talon et à l'arrière de la jambe. Les symptômes associés sont un œdème dans la zone touchée, une sensibilité accrue, une température locale et des contractions convulsives pendant la marche.
  • érythromélalgie ou maladie de Mitchell. La douleur aiguë est causée par des processus neurogènes dans les vaisseaux et les tissus. La maladie s'étend aux mains et aux pieds et se caractérise par de fortes attaques douloureuses et une rougeur de la région des pieds. Le plus souvent, les hommes d'âge moyen sont touchés;
  • tendinite du muscle tibial postérieur. Douleur dans le pied associée à l'étirement des tendons et se produisent dans la zone de levage du pied. Sensations douloureuses en cas de stress excessif, mais qui disparaissent rapidement après un repos;
  • bursite Les douleurs sont localisées à la cheville, mais se propagent ensuite au talon et aux orteils, affectant tout le pied. En plus du syndrome douloureux, un œdème se forme, la couleur de la peau change, la température locale augmente;
  • sésamoïdite La maladie est associée à une fracture de deux os sésamoïdes fragiles, responsables de la flexion-extension du gros orteil et du développement d'un processus inflammatoire dans les tissus rapprochés. Les symptômes caractéristiques sont un gonflement et une douleur dans la région du pouce;
  • maladies de la peau (verrues plantaires, callosités, cors, mycoses). Toutes ces conditions provoquent une douleur associée au port de chaussures inconfortables ou de mauvaise qualité. La nature de ces douleurs est douloureuse, pulsante, aggravée lors de la marche;
  • pathologies vasculaires, troubles métaboliques. Les spasmes douloureux dans de tels troubles sont assez prononcés, accompagnés d'une sensation de chaleur ou de froid dans les membres inférieurs, de la croissance du réseau vasculaire (réseau veineux). La décomposition des processus métaboliques se reflète dans la composition organique des structures osseuses, le bon fonctionnement des tissus musculaires et articulaires. Cela conduit à des sensations douloureuses dans le pied;
  • La déformation en valgus du pied se caractérise par sa déformation, qui entraîne le déplacement du pouce sur le côté. Cela conduit à une perturbation de la démarche, à la douleur et à d'autres conséquences désagréables.

Si vous soupçonnez une déformation du pied, vous devez contacter d'urgence un chirurgien orthopédique ou un traumatologue pour identifier la cause et le traitement d'urgence. Les formes lancées de la maladie nécessitent une intervention chirurgicale et un suivi par un endocrinologue.

Diagnostics

Une variété de causes qui provoquent l’apparition de douleurs dans les pieds nécessite un diagnostic qualifié. L’examen qualitatif joue un rôle important dans la formulation du diagnostic correct et du choix de la méthode de traitement. Les méthodes de diagnostic initiales comprennent:

  • étude de l'histoire de la maladie. Vous permet d'identifier les causes qui pourraient affecter directement ou indirectement le développement de la pathologie;
  • examen physique. Le médecin évalue l'état général du patient et le membre blessé lui-même: l'emplacement exact de la douleur, l'intégrité de la peau (plaies, ulcères), son changement de couleur, la présence d'un gonflement ou d'une tumeur au niveau du pied sont déterminés.

Activités de diagnostic spécifiques:

  • tests d'urine généraux et détaillés;
  • un test sanguin pour évaluer ses marqueurs biochimiques;
  • L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'évaluer l'état des muscles, des os et des tissus articulaires, ainsi que des tendons des pieds. L’étude est considérée comme la plus précise car elle aide à comprendre exactement ce qui cause la douleur: dommages aux muscles, aux tendons, aux os ou aux articulations du pied;
  • L'examen radiographique est nécessaire pour la détection précise des modifications organiques et des processus pathologiques dans les structures osseuses;
  • La tomodensitométrie est conçue pour l'examen couche par couche du tissu osseux des membres inférieurs. Les résultats vous permettent d'établir avec précision le diagnostic. Par conséquent, la tomodensitométrie - la dernière étape de l'examen, confirmant les procédures de diagnostic antérieures.

Les méthodes de diagnostic sont déterminées par un spécialiste en fonction de l'état général et des caractéristiques individuelles du patient, des symptômes qui l'accompagnent et de l'historique de la maladie.

Traitement de la douleur des jambes

Lorsque les articulations du pied vous font très mal, le médecin vous dira quoi faire. Après avoir déterminé la cause de l’inconfort, il est nécessaire de commencer le traitement dès que possible. Cela évitera des complications graves et le développement de maladies concomitantes. La thérapie combinée comprend:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • exercices thérapeutiques;
  • porter des orthèses;
  • intervention chirurgicale (si nécessaire).

Dr. Sperling à propos de la maladie:

Traitement médicamenteux

Le traitement consiste à prendre des médicaments qui peuvent arrêter la douleur, réduire l'inflammation, réduire l'enflure et d'autres symptômes désagréables. Les médicaments sur ordonnance sont administrés uniquement par un médecin, en tenant compte de la maladie qui a provoqué une gêne au pied:

  • les analgésiques oraux sont prescrits pour soulager la douleur;
  • les antibiotiques sont recommandés pour supprimer le processus inflammatoire ou l'infection;
  • si la douleur dans le pied est causée par une infection fongique, l'utilisation d'antifongiques (pommades, gels à usage local) est nécessaire;
  • en cas de douleur insupportable, l’injection d’anesthésiques est autorisée (solutions de lidocaïne et de novocaïne);
  • pour les tumeurs, les oedèmes, l'hyperhémie, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ibuprofen) sont prescrits sous forme de comprimés, pommades ou gels;
  • en cas de spasmes musculaires, il est nécessaire de prendre des relaxants musculaires en combinaison avec des complexes de vitamines et de minéraux (Cavinton, Actovegin).

Si la douleur dans les pieds est apparue en raison d’un dysfonctionnement de la glande thyroïde, du foie ou des reins, il est nécessaire de diriger toutes les forces vers le traitement de la maladie sous-jacente. La consultation d'un spécialiste et un traitement selon ses recommandations sont nécessaires. Habituellement, une fois la maladie principale éliminée, l’inconfort des extrémités inférieures distales disparaît.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Physiothérapie

En plus des médicaments, les médecins recommandent la physiothérapie - thérapie par ondes de choc et résonance magnétique. Ces procédures augmentent le tonus des muscles et des nerfs des membres inférieurs, rétablissent leurs capacités physiques, soulagent la douleur, améliorent la circulation sanguine, accélèrent les processus métaboliques, soulagent l'enflure et les rougeurs de la peau.

Les patients peuvent être affectés à des applications de boue, des massages, des ultrasons, des lasers et des radiothérapies. Ce traitement vise à éliminer les manifestations de la pathologie et à prévenir les complications et les rechutes.

Physiothérapie

La gymnastique thérapeutique est un remède efficace pour soulager la douleur aux pieds et prévenir de diverses pathologies du système musculo-squelettique (pied plat, neurome de Morton, arthrite, goutte et autres maladies). Une série d'exercices spéciaux visant à améliorer la circulation sanguine, en étirant l'appareil musculo-ligamentaire, ce qui augmente la force et la souplesse de la jambe. Par conséquent, lorsque les articulations sont douloureuses, les pieds nécessitent une gymnastique de loisir régulière:

  1. En position debout, montez jusqu'aux chaussettes, restez dans cette position pendant 10 secondes, revenez au support d'origine.
  2. Rester dans la même position (sur un pied complet), "déchirer" les orteils du sol. Maintenez la position pendant 10 secondes et revenez à la position de départ.
  3. Sans changer de position, inclinez vos pieds pendant 15 secondes. Répétez l'exercice 20 fois.
  4. Lorsque vous êtes assis sur une chaise, soulevez une jambe (vos doigts sont strictement levés). Effectuer 10 mouvements de pied circulaires. Répétez avec l'autre jambe.
  5. Assis sur une chaise, levez les deux jambes parallèlement au sol. Avec une force pour tirer les chaussettes vers vous, en restant dans cette position pendant 5 secondes, baissez vos jambes. Répétez 20 fois.

Produits orthopédiques

Le port de supports orthopédiques orthopédiques (orthèses) fait partie intégrante du traitement complexe de la douleur persistante aux jambes. Ils contribuent à éliminer les sensations désagréables et les gonflements, à répartir correctement les charges sur les pieds, à prévenir la formation de cors et de durillons, à faciliter le port de chaussures inconfortables.

La chirurgie

L'intervention chirurgicale est indiquée en cas de traitement conservateur inefficace, d'anomalies héréditaires ou acquises des pieds, de lésions traumatiques graves:

  • chirurgie pour fractures lorsque le repositionnement est nécessaire (comparaison correcte des fragments d'os cassés et déplacés);
  • implantation d'implants ou de structures porteuses dans l'os;
  • arthroscopie pour enlever les articulations endommagées ou endommagées;
  • ostéotomie

Remèdes populaires

Beaucoup de gens sont enclins aux remèdes à la maison en utilisant la médecine traditionnelle. Mais dans le cas de douleurs aux membres inférieurs, l'utilisation de ce traitement est strictement interdite, car un tel symptôme peut indiquer une maladie grave des organes internes. Bien que de nombreux médecins se félicitent de l’utilisation de médecines douces dans le traitement de la douleur dans les jambes, il reste nécessaire d’appliquer telle ou telle ordonnance à la pratique seulement après avoir consulté un médecin. Les éléments suivants sont reconnus comme les plus efficaces:

Décoction de conifères pour le bain:

  1. 100 g d'aiguilles de pin sèches versent 1 litre d'eau bouillante.
  2. Faire bouillir à feu doux pendant 5 minutes, laisser mijoter au bain-marie pendant une demi-heure.
  3. Insister pour que le refroidissement soit complet, filtrer.
  4. Verser dans le bassin et monter le pied 15 minutes.

Infusion de racine de teinture:

  1. 1 cuillère à soupe l matières premières verser 1 litre d'alcool (40% alc.).
  2. Insister dans un endroit sombre et sec pendant 3 semaines, diluer avec 2 litres d'eau.
  3. Prendre pendant 1 mois dans 1 c. l trois fois par jour 10-15 minutes avant les repas.

Infusion de soie de maïs:

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les grands rhumatologues de Russie, qui ont décidé de s’opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

  1. 4 cuillères à soupe l matières premières sèches versez 1 litre d’eau bouillante.
  2. Insister sous le couvercle pendant une demi-heure.
  3. Filtrer et boire 100 ml toutes les 2 heures.
  4. La durée du traitement est de 1,5 mois.

Prévention de la douleur au pied

Les mesures préventives incluent le respect des règles simples d'un mode de vie sain:

  • faire de l'exercice régulièrement. Le jogging, le vélo, le ski, la natation et la marche sont idéaux à cet effet. Il est nécessaire de commencer les métiers avec les charges minimales, en augmentant progressivement leur intensité. Utilisez des chaussures de sport ou des semelles orthopédiques. Pétrir le pied, surtout avant les prochaines séances d'entraînement;
  • ne portez que des chaussures confortables, fabriquées dans des matériaux de qualité et offrant un niveau d'amortissement naturel. En aucun cas, ne portez pas de chaussures trop étroites ou trop lâches, ce qui pourrait entraîner de graves déformations du pied. Les femmes n’ont pas besoin de «s’impliquer» dans les chaussures à talons hauts, si possible, réduisez leur temps de port;
  • effectuer un auto-massage des pieds. Pour cela, il suffit de malaxer les pieds avec les doigts de la main, de faire rouler une balle de tennis de la pointe au talon. Pendant la saison chaude, vous pouvez souvent marcher pieds nus sur de l'herbe, du sable et par temps froid sur des tapis de massage orthopédiques;
  • contrôler votre poids. Les kilos superflus augmentent la charge sur le pied;
  • s'en tenir à un régime alimentaire sain. Exclure du régime des mets nocifs (épicé, gras, salé, fumé, bonbons, café, alcool). Inclure dans le menu des produits enrichis en vitamines et oligo-éléments nécessaires au fonctionnement du corps;
  • prévoir un repos au moindre inconfort et légère douleur au pied. Pour ce faire, prenez une position horizontale et soulevez les jambes en plaçant un coussin ou un oreiller sous celles-ci. La tension disparaîtra, les muscles des membres inférieurs se relâcheront, le flux sanguin se normalisera;
  • ne vous soignez pas avec des douleurs régulières au pied. Si les sensations deviennent permanentes, il est urgent de demander de l'aide. Seul un spécialiste déterminera la cause de l’inconfort et empêchera peut-être le développement de pathologies graves.

Toutes les maladies existantes des pieds entraînent une restriction de la mobilité et l'apparition de douleurs. Dans les cas avancés, les pathologies du pied provoquent un handicap. Par conséquent, vous devez faire tout votre possible pour empêcher leur développement. En observant des mesures préventives simples, il est possible d’éviter les violations éventuelles et de préserver la santé de nombreux autres organes.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Plus D'Articles Sur Les Pieds