Ecchymoses

Que faire si les muscles du mollet vous font mal après un exercice?

Le jogging est considéré comme un moyen puissant de guérison du corps, mais souvent après des exercices intenses dans les jambes, il y a des sensations désagréables, il devient pénible de marcher. Beaucoup font face à un problème urgent: pourquoi les mollets ont-ils mal en courant et comment y faire face? L'accumulation excessive d'acide lactique, qui peut endommager les myofibrilles, provoque des douleurs.

Erreurs courantes dans la course

Des tactiques d'entraînement souvent erronées entraînent des douleurs aux jambes et la nécessité d'interrompre les cours. Il faudra trouver la raison et corriger de toute urgence toutes les lacunes pour continuer à bien s'entraîner.

Mauvaise technique

Ignorer le bon réglage du pied pendant une course peut entraîner des plaintes de maux de jambes après un entraînement. L'erreur la plus commune est:

  • atterrissage en courant sur des chaussettes;
  • mauvaise position du corps (inclinaison en avant du corps et de la tête);
  • la jambe est trop avancée, la cuisse ne monte pas assez haut;
  • sur la jambe de course "collé" à la surface.

La correction de ces lacunes conduit rapidement au rétablissement de la fonction musculaire normale et à la reprise de l'entraînement.

Chaussures inconfortables

Des baskets mal choisies peuvent causer des douleurs insupportables aux muscles du mollet. Il convient de ne préférer que les chaussures de sport de haute qualité avec des semelles orthopédiques et la même épaisseur de semelle, qui doivent être de taille identique.

Sélection de la route

La cause de la douleur dans les jambes après la course peut être le jogging sur un asphalte dur: elles sont accompagnées d’une charge maximale sur les muscles et les ligaments des jambes.

Pour éviter tout problème, vous devez choisir un tapis de course en terre ou des revêtements de stade spéciaux en matériaux artificiels ou en gazon. Les tensions et les spasmes des muscles du mollet surviennent lors de la course sur le sable.

Arrêt pointu

Pour que la douleur dans les mollets après la course ne vous dérange pas, vous devez examiner attentivement la question de la préparation préliminaire. Avant de courir, vous devrez faire des exercices d'étirement. Les promenades quotidiennes à un rythme d'entraînement aideront également: la marche contribue à la charge physiologique sur les jambes.

L'exigence de graduation est pertinente non seulement au début de la formation, mais également à son achèvement. Il est contre-indiqué d'arrêter brusquement de courir: cela contribue à l'accumulation intensive d'acide lactique dans les fibres musculaires. Le myocarde en souffrira également, ce qui pourrait nuire au fonctionnement du système cardiovasculaire.

Mauvaise utilisation de la nourriture et de l'eau

Une grande quantité de liquide et certains produits peuvent réduire considérablement la douleur dans les jambes après un exercice. Si vous buvez correctement de l'eau pure filtrée ou structurée (gelée), l'acide lactique sera rapidement éliminé des tissus musculaires. Vous pouvez utiliser des jus de fruits naturels, des compotes, des jus de fruits, du thé vert. Le café et le thé noir contribuent à la déshydratation.

La quantité totale de liquide que vous buvez devrait être de 2 litres. Avec l'apparition de forces musculaires, vous pouvez augmenter ce volume à 3 litres.

Les vitamines C, B, E, les oligo-éléments potassium, calcium, magnésium contribuent à la normalisation du tissu musculaire. La nourriture des athlètes doit contenir:

  • fruits secs (raisins secs, abricots secs, pruneaux, figues);
  • noix (noix, noisettes, amandes, noix de cajou, pin);
  • graines de céréales germées (blé, seigle, avoine);
  • graines (sésame, amarante, chia);
  • des oeufs;
  • produits laitiers;
  • agrumes, rose sauvage, cassis.

Il ne faut pas oublier la variété des aliments, car de nombreux aliments contiennent de nombreux acides aminés, oligo-éléments et vitamines qui pénètrent dans le corps.

Les spécificités des femmes

Beaucoup de femmes, habituées à marcher avec des talons hauts, après des courses d'entraînement, se plaignent de douleurs et de mollets. Cela est dû au raccourcissement des muscles de la jambe, qui se produit dans le contexte de la montée constante de la voûte plantaire.

Dans ce cas, il n'est pas pratique de commencer immédiatement les cours par la course: les athlètes débutants doivent faire des exercices préliminaires pour étirer les fibres musculaires des jambes. Pour ce faire, vous devez vous tenir sur une volée d'escaliers afin que les talons pendent. Progressivement, vous devez toucher le bas du pied à l'arrière du pied.

Contribuera à un effet positif et des cours sur un vélo stationnaire ou à vélo.

Surpoids

Le surpoids crée un stress sur les muscles et les articulations des jambes. Cela provoque un fort syndrome de douleur chez les mollets et l'apparition d'une sensation désagréable de douleur lors de la marche dans tout le corps. La situation se stabilise après la normalisation du poids: grâce aux courses, il est tout à fait possible d'obtenir une silhouette mince et en forme.

Diagnostic de la douleur

Pour identifier le processus pathologique, vous aurez besoin de conseils d'experts. Le médecin établira un diagnostic sur la base des plaintes, du tableau clinique et des méthodes d’examen supplémentaires. Pour déterminer la cause de la douleur, il faudra prendre une photographie aux rayons X des os et des articulations afin d’éliminer les fractures et les fissures.

Minimiser la douleur causée par le jogging

Une douche chaude ou un bain (sauna) aidera à réduire la douleur dans les jambes après un exercice. Facilite l'état et la position de mentir avec les membres inférieurs levés. L'effet le plus important consiste en un massage et un auto-massage: cette méthode améliore la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les muscles.

Assistance médicale

Si la douleur dans les mollets des jambes devient insupportable, vous pouvez utiliser des crèmes et des gels à base d'analgésiques et de distractions. Les effets suivants ont un effet positif:

  • Diklak-gel;
  • Dolobene;
  • Indovazine;
  • Gel Fastum;
  • Menovazine;
  • Apizartron;
  • Viprosal.

Appliquer la pommade ne devrait pas être plus de 2-3 fois par jour, en les frottant avec des mouvements de massage légers. La prise de médicaments à l'intérieur du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des analgésiques (diclofénac, ibuprofène, indométhacine, méloxicam) n'est nécessaire que sur la recommandation d'un médecin, en tenant compte de toutes les contre-indications à leur rendez-vous.

Conseils folkloriques

Aide à la douleur dans les jambes et les méthodes de médecine alternative. Une recommandation commune est un bain de pieds avec une décoction de menthe, mélisse, fleurs de tilleul.

Soulagez la douleur et améliorez le flux sanguin vers les pieds du bain avec du sel marin et une décoction d’aiguilles de pin. Pour soulager rapidement la douleur, vous devrez masser le muscle douloureux avec un glaçon.

Envelopper la tige avec une serviette trempée dans de l'eau salée aidera également. Les guérisseurs recommandent de teindre la teinture de racine de pissenlit, de châtaignier, de consoude, de sabelnik.

Si la douleur ne passe pas pendant longtemps

La douleur persistante chez les veaux, qui n'a pas disparu quelques jours après l'entraînement, nécessite la consultation d'un neurologue et d'un chirurgien. Il faut exclure les maladies des nerfs périphériques, des veines et des artères des membres inférieurs: ces conditions pathologiques constituent un grave danger pour le corps. Vous devrez limiter la charge et commencer à prendre des mesures médicales actives après avoir consulté un médecin.

Les mollets sont très douloureux après l'exercice - que faire et les 6 principales causes de douleur dans les muscles du mollet

Sévère douleur aux jambes - compagnons fréquents de ceux qui passent beaucoup de temps debout pour le travail ou les exercices au gymnase. Ils y prêtent peu d’attention, voire le considèrent comme un signe indispensable d’une formation efficace.

Une attitude aussi frivole est-elle toujours justifiée? Pourquoi les veaux font-ils très mal après un exercice, que faire et comment se débarrasser des sensations désagréables dans les jambes des femmes et des hommes? Toutes les réponses sont dans notre article.

Les 6 principales causes de douleur dans les muscles du mollet et que faire?

Si vous ressentez une douleur dans les muscles du mollet après un entraînement, il peut y avoir plusieurs raisons. Nous discuterons des 6 plus fréquents d'entre eux dans notre article.

1. Krepatura

Ce mot est appelé douleur musculaire causée par l'accumulation d'acide lactique en eux. Qu'est-ce que c'est krepatura?

Tout mouvement d'une personne est accompagné de la fourniture de muscles travaillant à ce moment avec de l'oxygène. Mais avec un exercice intensif, les muscles entrent dans le régime dit anaérobie - les tissus n’ont tout simplement pas le temps de s’alimenter en oxygène et commencent à utiliser l’énergie de la réserve du corps. Vous pouvez en savoir plus sur krepaturu ici.

Notre principal ouvrier énergétique est le glucose et le produit de sa dégradation est l’acide lactique. Si la charge n'est pas trop active ou trop lourde, les tissus sont lavés avec du sang. Mais si l'intensité est élevée, le rendement en lactate (comme ce produit résiduel de la glycolyse anaérobie est également appelé) est retardé.

Comme tout acide, effet lactique irritant sur les tissus environnants et les fibres nerveuses, provoquant d’abord une sensation de brûlure (lors des derniers exercices, lorsque nous faisons le maximum pour achever l’exercice), puis - de la douleur. Il survient 5 à 6 heures après l'exercice et devient plus fort le lendemain. Mais vous ne devriez pas avoir peur d'elle.

Le lactate est toxique pour nos muscles, mais de l'entraînement à l'entraînement, il leur attire du sang, qui cherche à le faire sortir. En conséquence, le tonus musculaire augmente, ils grandissent en volume et sont déversés de force. Et la douleur après la cessation de l'activité physique passe progressivement.

Symptômes caractéristiques de l'allaitement:

  • la douleur est précisément dans les groupes musculaires qui ont été donnés
    la charge la plus intense;
  • sentiment de faiblesse et de faiblesse;
  • parfois une légère augmentation de la température.

Krepatura peut provoquer des douleurs assez sévères au niveau du muscle gastrocnémien après un entraînement. Peut-être ne pouvez-vous même pas marcher.

Que faire pour soulager la douleur:

  1. Reste Toute tension devrait alterner avec la relaxation. La fatigue et la douleur des muscles particulièrement touchés sont un signal naturel et une réaction défensive du corps contre le surmenage.
  2. La montée des jambes au dessus du coeur. Allongez-vous et placez vos pieds sur l'accoudoir du canapé ou du lit pendant au moins 10-15 minutes. La sortie de sang des membres inférieurs augmentera et l'amélioration de l'irrigation artérielle facilitera le traitement rapide du lactate.
  3. Prenez une douche ou un bain chaud. Cela vous détendra et augmentera votre taux métabolique.
  4. Buvez beaucoup d'eau. Pas de café ou de soda sucré, mais propre et transparent. Notre corps est composé à 90% d’eau, pas un seul processus métabolique ne l’échappe, y compris le retrait des produits d’intoxication. Si vous pratiquez activement un sport, votre taux est de 1,5 à 2 litres par jour.
  5. Massages Manuel ou matériel - peu importe. Auto-massage: pétrir le muscle du mollet du dos vers l’intérieur du talon à la gencive poplitée pendant 15 à 20 minutes. La douleur devrait être agréable, pas insupportable.
  6. Ne pas arrêter les cours. Cela vaut peut-être la peine d’ajuster l’intensité. Surtout si vous êtes débutant ou que vous n’êtes pas engagé depuis longtemps. Mais la poursuite de la formation accélérera le métabolisme et, à l'avenir, vous ne souffrirez pas autant.

2. Douleurs tardives

Une telle douleur est la conséquence d'une charge inadéquate et inhabituelle. Les souffrances physiques surviennent le lendemain mais, contrairement à la prétention, elles ne diminuent pas mais au contraire, elles ne font qu'augmenter au cours des 2-3 prochains jours. Leur cause est une fracture microscopique des fibres du tissu musculaire et une inflammation concomitante.

Que faire? Curieusement, continuer l'entraînement. Le syndrome s'affaiblit progressivement et les microraniums contribuent à l'activation de la production d'hormones par le corps qui stimulent les processus de guérison et de régénération et suppriment l'inflammation.

Un excellent mouvement pour l’entraînement des mollets est constitué de 3 types de «marche sur la plate-forme» et de diverses options pour les squats avec haltères.

3. Surentraînement

Avec une surcharge physique excessive constante, un athlète peut être dans une condition particulière:

  • la performance diminue fortement;
  • des dysfonctionnements dans le travail de plusieurs systèmes de l'organisme, notamment du système cardiovasculaire sous forme d'essoufflement et de nervosité, exprimés sous forme d'apathie et d'irritabilité;
  • immunité réduite et activité hormonale;
  • l'élasticité des tendons et des tissus articulaires diminue.

L'un des symptômes est une douleur désagréable et énervante provoquée par une musculature musclée sans cause visible. Vous devez arrêter de vous entraîner pendant au moins une semaine. En outre, l'entraîneur peut vous conseiller une pommade spéciale.

4. Blessures

Non dangereux dans de tels cas ne peut être considéré que douleur avec un léger étirement. Vous pouvez l'obtenir en effectuant un mouvement brusque à un moment où les muscles n'ont pas encore eu le temps de se détendre après une contraction antérieure.

Cependant, de nombreuses autres blessures dangereuses plus ou moins graves ont été subies au cours de l'entraînement: entorses, déchirures des fibres ou des tendons, inflammation du sac articulaire, luxation, fracture. Le symptôme principal est une douleur douloureuse lorsque vous essayez de vous lever et de vous transformer en un lumbago aigu dans la zone touchée, ainsi que de votre incapacité à vous tenir debout sur un pied ou à vous tenir debout sur vos propres jambes en général.

Comment réagir? Voir un docteur immédiatement.

Bien adapté pour travailler tous les muscles des jambes et du bas de la jambe en particulier, l'exercice statique "Chaise haute".

5. Manque d'oligo-éléments

Si vous vous réveillez au milieu de la nuit avec une douleur insupportable et que votre mollet est contracté, vous conviendrez que la sensation n'est pas agréable. Et si ce syndrome douloureux se reproduit régulièrement, cela peut indiquer une carence en certains oligo-éléments de votre corps - potassium, magnésium et calcium.

Comment vous aider? Au moment de contracter un spasme musculaire convulsif pour soulager la souffrance, pétrissez-le activement, placez deux jambes sur le sol froid en même temps, s'il y a une épingle ou une aiguille - piquez-la à cet endroit. Et ensuite - prenez soin de prendre des médicaments contenant ces oligo-éléments.

6. Causes pathologiques de la douleur à la jambe

Les causes ci-dessus de la douleur dans la région de la jambe sont causées par des facteurs physiologiques et, à l'exception des blessures, ne nécessitent aucune intervention médicale et sont considérées comme la norme. Pourquoi gonfler les veaux chez les femmes? Soit leur laisse, ils gonflent, engourdis. Celles-ci et d'autres sensations désagréables peuvent être causées par des conditions pathologiques:

  • maladies veineuses;
  • lésions athérosclérotiques des artères des jambes;
  • maladies des muscles gastrocnémiens;
  • complications infectieuses avec lésion organique des fibres nerveuses;
  • pathologies du système musculo-squelettique;
  • effets secondaires des médicaments.

N'importe lequel de ces cas - une raison de contacter la clinique et de recevoir un traitement approprié. Ce sera très probablement une certaine pommade et quelques autres recommandations.

Mieux vaut prévenir que guérir

De toute façon, il faudrait accepter la «bonne» douleur. Mais il vaut mieux éviter le reste. Donc:

  • faire un travail régulier, ne pas laisser longtemps la paresse;
  • augmenter la charge progressivement, sans surcharge;
  • Il est indispensable de réchauffer les muscles avant l'exercice.

Après tout, le traitement des blessures à la jambe est un processus de longue haleine et, parfois, en raison de complications possibles, vous devez simplement oublier un entraînement intense.

Que faire si les veaux ont mal après la course

Les coureurs expérimentés connaissent bien les techniques d’entraînement appropriées, il est donc utile de bien répartir la charge dans le corps. Mais les débutants remarquent souvent que les mollets sont douloureux après la course. Une fois que vous avez compris comment vous entraîner correctement, vous pouvez non seulement améliorer rapidement vos résultats, mais également éviter les problèmes de santé.

Erreurs dans la technique de course

Les principales erreurs et comment les corriger:

  • courir sur les chaussettes. Cela donne une mauvaise charge sur l'articulation de la cheville, c'est pourquoi les muscles du mollet sont très tendus. Avec une telle technique de course à pied, il est très dangereux d'atterrir soudainement sur tout le pied.
    Il est nécessaire de courir avec un soutien complet sur le pied, comme cela est enseigné à l'école, en roulant du talon aux orteils. La deuxième option est que la semelle de la chaussure soit en contact total avec le sol. Les deux techniques sont utiles pour les pieds plats;
  • mouvement de longs sauts. Grâce à ce style de mouvement, le caviar «se colmate rapidement» sur toutes les surfaces. Correction: ne faites pas de longs soubresauts, limitez-vous à de petits pas, jusqu'au jogging, en fonction de l'état de santé. La tâche est de ne pas submerger les muscles avec une charge excessive;
  • forte dispersion des jambes. Pour augmenter la vitesse de course, il n'est pas nécessaire de faire un grand pas, cela réduira les muscles. Il sera rationnel d’accélérer le mouvement avec un petit pas correspondant à la longueur des jambes;
  • se pencher en avant. C'est une grave erreur en faisant du jogging. La coque doit être droite, vous devez également regarder en avant tout le temps, contrôler la qualité de la route sous vos pieds.

L'utilisation de chaussures inconfortables est une autre cause possible de douleur.

Si, pendant la course, il réduit le muscle du mollet, achetez des chaussures de sport spéciales offrant une bonne absorption des chocs.

Des baskets d’achat optimales de même épaisseur sur toute la semelle. Le pied doit être solidement fixé dans les chaussures pour éviter les microtraumatismes et ne pas étirer le tendon d’Achille.

Chaussures de course spéciales

Des sabots gênants nuisent à la répartition normale de la charge, ce qui sollicite considérablement le noeud d'Achille. Tous ces facteurs sont très fatigants pour les veaux, il devient douloureux de marcher sur une surface plane, de ne pas courir, même avec un revêtement spécial.

Conditions requises pour les chaussures de course:

  • courbures orthopédiques à l'intérieur de la chaussure;
  • modèle spécial, mode de couture;
  • tissu spécial "tarte" plantaire.

Si, lors des premières séances d’entraînement, la chaussure grimpe à toutes les coutures, le fabricant n’a pas créé ses propres modèles de jogging.

Il y a un sceau spécial sur le devant des baskets spéciales, le côté intérieur a un pli orthopédique et une semelle intérieure. Le passage aux modèles de chaussures de sport normaux donnera immédiatement le résultat: les jambes ne se fatigueront plus, il sera de plus en plus facile de courir.

Causes cliniques de la douleur

Des douleurs dans les mollets après l'exercice peuvent apparaître en raison de perturbations métaboliques associées à la charge motrice. Les coureurs devraient inclure dans le régime des aliments riches en vitamines B, C.

Importants et oligo-éléments - calcium, magnésium, potassium. Il convient de mentionner séparément la vitamine E, qui renforce les parois des vaisseaux sanguins et aide à résister à la charge.

Cette vitamine se trouve en grande quantité dans:

  • légumes verts frais et congelés;
  • des oeufs;
  • les noix;
  • haricots.

Vous devriez également minimiser les sandwichs, les boissons gazeuses et sucrées.

Comment prévenir la douleur chez les veaux

Il existe un terme clinique: le caviar "est bouché". Cela signifie que la tension des fibres musculaires atteint une telle limite, car elle ne peut être éliminée qu'avec des onguents chauffants avec un massage professionnel spécial. Pour éviter que les tissus musculaires ne se blottissent, l'entraînement doit commencer par un échauffement approfondi, se développer progressivement et se dérouler sur une surface appropriée.

Si après une course rapide il y a des douleurs dans les jambes, il est nécessaire d'augmenter la consommation totale d'eau à 3 litres par jour.

Pendant l'entraînement, buvez littéralement 1 à 2 gorgées, mais assez souvent pour que le larynx n'ait pas le temps de sécher. D'une part, la quantité totale d'eau bue pendant l'exercice ne doit pas surcharger l'estomac, afin de ne pas nuire au fonctionnement normal; Par contre, il est impératif de récupérer le liquide corporel perdu lors de l'exercice.

En commençant à vous entraîner, vous pouvez éviter la douleur si vous suivez une certaine tactique de course à pied. Et si vous choisissez les mauvaises chaussures pour vous entraîner, vous pouvez rentrer votre jambe ou vous faire une entorse à la cheville.

  • calculer la charge attendue et les comparer aux capacités du corps, il est possible de commencer, choisir une marche;
  • commencer à courir à un rythme lent, en augmentant progressivement la charge;
  • réchauffez-vous bien avant de faire du jogging. Vous devez faire au moins une fois un ensemble de squats;
  • première course - pas plus de 5 minutes, le premier mois - pas plus de 3 fois par semaine. Une augmentation progressive de la durée et de la fréquence des courses épargne la douleur des mollets après l'exercice;
  • réduisez aussi lentement la charge. À la fin de la séance d’entraînement, vous devrez certainement marcher au moins 10 minutes pour rétablir le rythme respiratoire et le rythme cardiaque.

Lorsque l'entraînement s'achève abruptement, de l'acide lactique s'accumule dans le corps. C’est elle qui, le lendemain, se fait mal aux muscles du mollet. Il est nécessaire de se débarrasser progressivement de son accumulation pour ne pas créer de charge inutile sur le cœur. Il est utile de faire un léger échauffement, de masser, d'aller au sauna et de boire au moins 2,5 litres d'eau pure.

Suivez ces règles, et la douleur après l'exercice sera une chose du passé.

Douleur au mollet après la course

Beaucoup de coureurs, débutants et professionnels, sont confrontés au problème de la douleur au pied. De plus, parfois, ce problème survient de manière inattendue et provoque un très fort inconfort. Dans cet article, vous trouverez des informations sur les causes de la douleur dans les jambes, en particulier - les muscles du mollet, et sur la manière de traiter cette nuisance.

Causes de la douleur chez les veaux après la course

Les causes de douleur dans les jambes peuvent être multiples. Examinons plus en détail certaines d’entre elles.

Mauvaise technique

En règle générale, nos jambes sont très tendues pendant le jogging. Par conséquent, les muscles ne reçoivent pas les substances nécessaires, l'accumulation d'acide lactique se produit également.

Afin de ne pas blesser les mollets, le torse doit commencer son mouvement: soulevez le corps en soupirant plus fort, resserrez l'abdomen et les jambes, détendez-vous et déplacez-les, comme si elles étaient dans les limbes, comme les mains. Ensuite, si vous faites tout correctement, vous aurez l’impression que les muscles de la jambe ne sont pas impliqués dans la course.

Vous ne pourrez pas éviter un effort excessif dans vos jambes si vous courez sur une piste inégale. Dans ce cas, travaillez plus activement avec vos hanches et votre bassin - il devrait commencer à bouger comme les rames du rameur. Cette technique aidera à soulager les muscles du mollet.

Chaussures de mauvaise qualité

Des chaussures inconfortables empêchent les pieds de toucher correctement la surface et ne permettent pas non plus que la charge soit correctement répartie entre les muscles. De plus, le tendon d’Achille se contracte et les mollets sont fatigués.
Les chaussures doivent être choisis correctement. Il doit être de haute qualité et fonctionnel, contenir une forme orthopédique à l'intérieur.

Arrêt brutal pendant l'entraînement

Si vous courez sur une distance, ne vous arrêtez jamais brusquement. Allez à une course plus lente, marchez à pied. Si vous avez terminé la course, vous ne devriez pas vous arrêter tout de suite non plus. Déplacez-vous jusqu'à ce que votre pouls revienne à la normale.

Spécificité chez les filles

Pour les amateurs de talons hauts, les muscles du mollet peuvent devenir courts. En portant des baskets, ils s'étirent, il y a une sensation désagréable, les mollets commencent à faire mal.

Pour éviter cela, vous devez effectuer des exercices d'étirement, par exemple dans les escaliers: placez-vous sur la deuxième marche de l'escalier de sorte que les talons pendent, baissez le talon droit, puis étirez-vous.

Faites deux ou trois séries de huit ou dix fois. Vous pouvez également faire du vélo entre les cours, courir ou vous entraîner sur le simulateur approprié dans le gymnase.

Caractéristiques de la piste

Les muscles des mollets peuvent faire mal lors de déplacements sur asphalte ou en montée Il est préférable de courir sur une surface non rigide, dans des forêts, des parcs, sur les pistes du stade.

Rythme de course incorrect

Des charges excessives, en particulier pour les débutants, peuvent provoquer des douleurs au mollet.

Surpoids

Les douleurs musculaires chez les athlètes en surpoids sont un phénomène courant. Par conséquent, si vous décidez de courir pour perdre du poids mais que vous souffrez de douleurs dans les muscles du mollet, nous vous recommandons de marcher rapidement pendant les deux ou trois premières semaines, puis de courir après une perte de poids et la formation d'habitudes.

Régime alimentaire

Après l'entraînement, assurez-vous de boire: eau, compote, jus. Buvez devrait être SIP. Aussi importante et bonne nutrition.

Il est nécessaire d'inclure dans le régime les aliments qui contiennent une grande quantité de vitamines E et C, ainsi que de potassium, de magnésium et de calcium. Tout cela contribuera à améliorer le métabolisme du veau.

Diagnostic des douleurs musculaires du mollet

Le chirurgien vous aidera à poser le bon diagnostic.Pour un examen complet, il vous dira de vous faire tester et de faire une radiographie.

La douleur dans les mollets après la course peut être le résultat d'un trouble métabolique, ou de divers problèmes aux articulations ou à la colonne vertébrale.
Après l'examen, le médecin vous donnera les recommandations nécessaires.

Que faire si les veaux ont mal après la course?

Si vous avez terminé votre entraînement et que vous ressentez une douleur dans les mollets, voici quelques conseils pour vous aider:

  • douche chaude Dans le même temps, envoyez un jet d'eau au pied et massez votre pied pendant quelques minutes. Cela aidera à détendre les muscles. Vous pouvez également vous allonger dans un bain chaud, et si vous avez la possibilité de visiter le sauna ou le bain.
  • Allongez-vous sur le canapé et soulevez vos jambes pendant dix à quinze minutes, en sentant le mouvement du sang dans les vaisseaux. Cela aidera à détendre vos jambes.
  • Essayez de ne pas vous fatiguer les jambes pendant une heure. Donne-leur un peu de repos.
  • faire un léger massage des muscles du mollet. Le mouvement devrait être fait vers le coeur.

Conseils pour prévenir l'apparition de douleurs dans les muscles du mollet

Voici quelques conseils pour vous aider à éviter les douleurs musculaires du mollet après une séance d’exercice:

  • essayez de courir à un rythme lent, avec des charges excessives sans avoir besoin de rien.
  • Échauffement obligatoire avant l'entraînement et attelage - après.
  • Choisissez des vêtements confortables et surtout des chaussures. Les chaussures devraient être un bon pied fixe. Il est également recommandé de porter des chaussettes sans faute.
  • S'engager dans les mouvements des bras, du corps, des hanches. Ils doivent être actifs.
  • Si vous avez des problèmes chroniques d'articulations, de muscles ou de vaisseaux, vous devez obtenir l'approbation de votre médecin avant les entraînements. Après l'examen, le médecin vous recommandera peut-être d'élaborer un plan de formation individuel.
  • La formation ne peut pas se terminer abruptement. Il faut marcher, s'étirer, etc. La même chose s'applique à un arrêt brutal en cours d'exécution.
  • Soulager la douleur dans les mollets aidera bain, sauna, bain chaud, ainsi qu'un léger massage des pieds (massage vers le coeur).
  • À la fin de l'entraînement, vous devriez absolument boire de l'eau, de l'eau, des jus de fruits, de la compote, etc. Le fluide aidera à l'excrétion des produits de dégradation. En outre, cela servira comme une excellente prévention de la douleur du mollet.

Veaux blessés: que faire pour réduire la douleur et prévenir complètement son apparition?

Bonjour les lecteurs, et j'espère les lecteurs. Je vais partager avec vous mal, dans le vrai sens du mot. Je n'avais jamais auparavant su ce qu'était la douleur dans les mollets après l'exercice et ce qu'il faut faire à ce sujet. Bien que, et que cette formation, je ne savais pas vraiment non plus.

Mais quand j'ai commencé la pole dance, j'ai beaucoup appris. J'avais 22 ans et j'avais une parfaite figure mathématique: la balle! Je n’ai pas perdu de poids d’ici l’été, alors au moins je vais me nettoyer avant l’hiver. Une bonne nutrition, l'exercice 3 fois par semaine et tout ça. Mais tout n'était pas aussi simple que je le pensais. Après le premier entraînement, j'ai ressenti une douleur dans tout le corps, et particulièrement dans les muscles du mollet. L'organisme, qui a été libéré de l'éducation physique toute sa vie, était un peu bizarre.

Même bouger était assez difficile et les pensées du prochain entraînement provoquaient l'horreur et la panique. Je n’ai pas obtenu de réponse claire à une demande sur Internet «les veaux après une séance d’entraînement, que faire? Mais il fallait faire quelque chose, car la douleur était parfois insupportable. Nous avons décidé de contacter l'entraîneur, qui m'a tout expliqué en détail et clairement. Et maintenant, je souhaite partager ces informations précieuses avec vous.

Alors, pourquoi les veaux souffrent-ils toujours après l'exercice?

Il est nécessaire de comprendre qu'avant l'entraînement, vos muscles étaient dans un état de repos et de relaxation complets. Et puis ils ont brutalement reçu une charge sérieuse. Le stress? Quoi d'autre En réponse à cela, la quantité d'acide lactique dans les fibres augmente considérablement. À cause de cela, il y a de la douleur et de l'inconfort.

Si vous dépensez plus d’énergie que d’habitude pendant votre séance d’entraînement, il faut un peu de temps pour éliminer l’acide. Si vous ne contractez pas vos muscles pendant quelques jours, tout se rétablira rapidement. Mais après cet incident, j'ai réalisé une chose: plus je charge souvent les muscles, moins j'ai de sensations désagréables.

La cause peut être une douleur retardée. Il apparaît généralement 2-3 jours après l'exercice. Cela est généralement dû aux fibres de microtraumatismes. Mais tout n'est pas si effrayant: le corps débarrasse simplement les muscles des toxines et restaure les dégâts. Après 3-4 leçons de douleur vont commencer à passer. Il suffit de changer la charge et l'intensité des exercices.

Une réactivité musculaire accrue entraîne également des douleurs, voire des convulsions. Il était difficile de comprendre immédiatement quel était le processus. Comme l’entraîneur m’a expliqué, c’est un déséquilibre liquide-sel. Pour sa prévention, il est recommandé de faire des étirements avant et après les cours.

Si la douleur après une séance d’entraînement est lancinante, raidit les muscles et augmente avec la charge, cela peut même être un traumatisme. Faites attention à la zone malade: un gonflement peut y apparaître. Habituellement, en cas de blessure, la douleur survient instantanément. Puis, pendant quelque temps, arrêtez de faire du sport et consultez un médecin.

Une autre cause de crampes et de douleurs après un entraînement est l'épuisement musculaire. Cela est dû à l'absence de divers oligo-éléments, tels que le potassium, le sodium et le magnésium. Ils sont nécessaires au fonctionnement normal des fibres musculaires au niveau cellulaire. Pendant le sport, nous perdons avec ces substances nécessaires. Par conséquent, le corps doit reconstituer ses réserves à maintes reprises. Si cela ne se produit pas, des contractions musculaires, de la douleur et un gonflement se produisent.

Reconstituer la quantité de sodium et de potassium dans le corps en utilisant un pouvoir spécial d'électrolyte sportif. Personnellement, je préfère maintenir un taux de potassium normal par d'autres moyens: je ne mange que des bananes.

Mais qu'en est-il du magnésium? Ici aussi, il y a plusieurs options. Tout d'abord, vous pouvez utiliser l'huile de magnésium. Je viens de le mettre sur le mollet avec un spray et le laisser tremper. L'effet apparaît rapidement: la tension passe et pendant longtemps les muscles ne diminuent pas. Deuxièmement, vous pouvez penser aux suppléments avec du magnésium. Mais il est préférable de simplement manger suffisamment d'aliments avec son contenu élevé. Dans ce cas, aidez-vous des épinards, du cacao en poudre, des haricots noirs, des graines de lin, des graines de tournesol, des amandes et des noix de cajou.

Conseils pour les formateurs: réduire la douleur calvique après un exercice

Il y a beaucoup de façons. Aide bien avec la douleur chez les veaux saunas, bains ou juste une douche ou un bain chaud. Ce sera mieux très vite. Si ce n'est pas possible, vous pouvez simplement frotter les muscles avec une pommade ou un gel chauffant. Aussi un bon outil. L'entraîneur m'a conseillé de faire des étirements après une séance d'entraînement. Voici quelques exercices:

  1. Nous nous asseyons sur le sol avec les jambes droites, comme indiqué dans la première figure. Nous tirons des chaussettes sur nous-mêmes et avec prima nous essayons de mettre notre ventre sur nos genoux.
  2. Nous nous tenons sur une petite estrade, les talons en l'air, pour garder l'équilibre, nous nous tenons la main pour tout objet disponible. Étirez vos talons vers le bas.
  3. En insistant avec les mains sur le mur, placez une jambe pliée devant, puis redressez la seconde, comme indiqué à la troisième figure. Attention! Le genou est plié à un angle de 90º, il est possible de plus, mais pas moins! Sinon, il y aura une douleur dans les genoux. Le pied du pied arrière est complètement appuyé au sol.

Lorsque vous vous étirez, vous devriez ressentir une tension dans les muscles du mollet.

Une douche de contraste peut également aider dans cette situation. Pourquoi cela vaut-il la peine d'être fait? Parce que l'eau tiède détendra les muscles et que l'eau froide réduira le flux sanguin. Une telle alternance soulagera la douleur et réduira l'inflammation.

Mais le moyen d'économie le plus important est le massage. Vous n'êtes pas obligé d'aller chez un masseur professionnel, vous pouvez le faire vous-même. La chose principale ici - réchauffer et "nettoyer" les muscles du mollet. Habituellement, après le massage, la circulation sanguine s'améliore et la douleur passe lentement. J'ai même entendu parler d'un rouleau de massage spécial. Beaucoup de gens l'ont beaucoup loué.

Prévention de l'entorse musculaire du mollet

La douleur au mollet peut être évitée en suivant certaines règles:

  • Faire des échauffements et des étirements avant et après le sport
  • La formation doit être régulière, sans longues pauses.
  • Augmente doucement la charge
  • Choisir les bonnes chaussures de sport et ne pas économiser sur les articles de sport

Honnêtement, il y avait tellement d'informations et de conseils que j'étais moi-même confus au début. L'essentiel est que tous les moyens soient efficaces et maintenant je n'ai plus peur de la douleur après l'entraînement. D'accord, alors le sport apporte plus d'amusement.

Je me sens comme une grand-mère sage qui transmet toute son expérience aux générations futures. J'espère que tout ce que j'ai défini avec tant de diligence ici vous aidera. Ne sois pas malade. Et assurez-vous de partager cette information avec vos amis. Et je promets à mon tour de vous dire la prochaine fois quelque chose d’utile.

Pourquoi les douleurs musculaires après un entraînement?

Tout athlète sait qu'un bon entraînement pose toujours un problème comme la douleur. Ceci est considéré comme normal, car le sport est un sport très traumatisant. Ainsi, un bon athlète ressent presque toujours la douleur à un point tel qu'il devient pratiquement un avec elle et finit par apprendre à l'ignorer. Les causes de la douleur musculaire peuvent être différentes: il s’agit le plus souvent d’une activité physique accrue, d’un échauffement médiocre, d’un poids excessif ou d’un effort excessif.

La fille a mal aux jambes après l'entraînement

La douleur musculaire un jour après une séance d’entraînement est normale, en particulier pour les muscles non entraînés, après une longue période de repos ou pour les débutants. Avec le temps, cette douleur disparaît et est généralement tolérable. En d'autres termes, pour la réduire, il n'est pas nécessaire de prendre des analgésiques supplémentaires, il suffit de supporter la journée et de reprendre l'entraînement. Dans certains cas très dangereux, un traitement est nécessaire, mais cela est extrêmement rare si vous effectuez correctement les exercices et respectez les consignes de sécurité.

Donc, la principale cause de la douleur musculaire est l'entraînement lui-même. Si vous commencez à faire du sport sans entraînement préalable, c'est le moment désagréable qui accompagnera le nouveau venu pendant les premiers mois. Plus tard, il passera, mais vous n’avez pas besoin de prendre de longues pauses, car il ne fera que renvoyer la pince.

Comment soulager les muscles endoloris?

Néanmoins, la douleur est indispensable, et pour ceux qui souffrent constamment et qui est difficile à supporter, la question reste de savoir comment réduire la douleur après la formation. Il existe de nombreux secrets et outils qui peuvent vous aider dans ce domaine, mais vous devez quand même les utiliser pour faire attention aux mises en garde, aux contre-indications et savoir si c'est bon pour le corps ou s'il est préférable de souffrir un peu. Si l'entraînement est renforcé, vous devez contacter votre médecin pour lui demander comment soulager la douleur musculaire après l'exercice. Habituellement, le médecin prescrit un complexe supplémentaire de vitamines et / ou d'analgésiques qui aidera à résoudre ce problème.

Ou encore, il existe encore quelques piratages de la vie qui aident à réduire la douleur.

D'abord, c'est un bain chaud. Bien sûr, cela ne conviendra pas à tout le monde et le résultat ne sera pas à cent pour cent, mais un certain soulagement viendra quand même. Pour ce faire, il suffit de composer un bain chaud, vous pouvez ajouter du sel de mer, de la décoction d'herbes, une infusion ou de l'huile essentielle, des bougies parfumées. Cette atmosphère romantique détend parfaitement les muscles, ce qui atténue la douleur, surtout si vous vous endormez juste après.

Une femme a mal au dos après l'exercice

Il y a aussi un bain de glace. Beaucoup de gens s’interrogent sur la façon de soulager la douleur à l’aide de la glace, mais cette méthode est vraiment efficace et est principalement utilisée par les athlètes professionnels, en particulier avant les compétitions, lorsque les charges deviennent tout simplement inhumaines. À la maison, il est préférable de ne pas le faire vous-même, mais de demander conseil à un professionnel et de vérifier s’il existe des indications pour cette méthode de se débarrasser de la douleur musculaire.

Une autre option pour se débarrasser des crèmes sera un massage rapide. C'est un excellent moyen de détendre les muscles et de rendre la douleur après un entraînement moins palpable, et le moyen de s'en débarrasser est agréable. Que faire et quel type de technique de massage utiliser, vous pouvez choisir vous-même ou contacter un massothérapeute. Après chaque séance d'entraînement, l'auto-massage ne vous fera pas mal, surtout si vous le faites avec de l'huile de massage ou de la crème pour les articulations. Cela ne fera que soulager la douleur et ne sera pas un peu blessé, mais au contraire, les muscles seront tonifiés.

Les huiles de chauffage et les onguents peuvent être utilisés non seulement pendant le massage, mais également pendant un effort physique ou après. Il existe des onguents spéciaux qui aident presque immédiatement à se débarrasser de la douleur ou à la soulager. Mais lors du choix d'un médicament, il est préférable de ne pas se laisser guider par l'intuition, mais de demander l'aide d'un médecin, qui a appris en même temps les contre-indications à l'utilisation, les instructions et ce qui peut empêcher toute étude ultérieure. En outre, pour éviter les blessures, il est préférable d’utiliser des bandages et pour éviter la douleur après un entraînement, vous pouvez utiliser une pommade appliquée avant un entraînement, ce qui est une excellente réponse à la question de savoir comment éliminer complètement la douleur.

Comment éviter les douleurs crevasses

Il est presque impossible d'empêcher les sensations désagréables, mais l'affaiblir est tout à fait réaliste, même si un entraînement intensif d'un nouveau niveau de complexité est attendu. Premièrement, la règle première et la plus importante est la technique et les règles de sécurité. À leur arrivée au gymnase, de nombreuses personnes ignorent cet aspect, bien que ce soit le plus important et le plus nécessaire pour tous types d’activités physiques. Par conséquent, afin de moins ressentir la douleur dans les muscles, vous devez lire les règles de sécurité en vigueur dans chaque salle de sport.

La deuxième et importante règle - réchauffer les muscles avant, directement, l'effort physique. Ignorer cette règle devient souvent la cause de la compression. Il est donc très important, avant de procéder à l’entraînement, de préparer les muscles à une charge supplémentaire. Cela peut être des exercices d'auto-massage et d'échauffement. Ils ne feront jamais de mal, mais inversement, ils ne feront qu'aider, ce qui est important si la douleur dans les muscles n'est pas ce que vous voulez ressentir le lendemain matin.

Douleur dans les mollets après l'exercice

La troisième règle est le repos. Peu importe la difficulté d'une séance d'entraînement, le repos est aussi important que l'effort physique. Travailler pour le porter est louable, mais pour éviter les douleurs musculaires, il est préférable d’essayer d’alterner de lourdes charges avec des charges moins intenses. Cette résonance fera son travail et la douleur sera moins désagréable.

Le quatrième "lifak" - le bandage. Les bandages élastiques aident non seulement à soigner les blessures mineures telles que les entorses, mais aident également à les éviter. Avant de commencer à entraîner vos mains, vous pouvez panser vos poignets et vos tibias. Seulement ceci devrait être fait pas trop pour que les membres ne soient pas engourdis.

Et la chose la plus importante à faire pendant l'entraînement est de boire de l'eau. Oui, cela a également une incidence sur l'état de santé après un entraînement. Il est donc toujours important d'avoir quelques litres d'eau avec vous pendant un entraînement.

Ne mentez pas - ne demandez pas

Juste la bonne opinion

Après la course, les mollets ont fait mal - qu'est-ce que cela signifie - Rutvet magazine

Il arrive que, après avoir couru les mollets, il soit si blessé qu'il soit impossible de penser à la prochaine séance d'entraînement. Après une bonne séance d’entraînement, vos muscles seront peut-être suffisamment endoloris, c’est normal, mais pas agréable. Après tout, vous savez ce dont vous avez besoin. Sur-le-Go vient de surmené caviar. Il arrive généralement que les muscles ne fassent que mal un jour après l'entraînement.

Prendre un bain de vapeur. Prenez un bain de pieds chaud. Massez les muscles des jambes, frottez-les avec du Lioton-gel, du Fastum-gel, etc. Je conseille à tous de ne pas être paresseux et de ne pas entraîner leurs veaux de manière intensive avec des poids légers ou avec leur poids, comme dans mon cas.

Dans ces cas, montré avoir un effet analgésique et anti-inflammatoire. 3. Pommade Viprosal contenant du venin d'abeille. Il est utilisé dans les mêmes cas qu'Apizartron. Il est utilisé dans les mêmes cas que le baume «Sanitas».

Pourquoi blesser les veaux chez les femmes enceintes?

Il est utilisé pour les ecchymoses, les douleurs musculaires, les surmenages musculaires, les spasmes musculaires et les crampes. Il est utilisé pour les entorses des muscles, des tendons et des ligaments, la myosite, la radiculite, etc. Une pommade de 0,5 à 1,0 cm est appliquée sur la zone douloureuse et doucement frottée avec un applicateur en plastique.

Utilisé pour accélérer la récupération des muscles après un effort physique intense. Il est utilisé pour les névralgies, les myalgies, les douleurs articulaires. Pour obtenir une réponse à cette question, vous devez d’abord comprendre ce qui se passe dans le tissu musculaire, lorsque, après un état de repos et de relaxation, ils subissent soudainement une charge importante. La quantité dans les fibres du muscle augmente fortement, il y a douleur et malaise.

Vous mettez le pied incorrectement dans l'avion - si la charge principale tombe sur l'orteil, les mollets vont faire mal. Pendant la course, non seulement les jambes doivent travailler, mais également le corps, la presse doit également être maintenue sous tension. Dans ce cas, ce n’est pas seulement beau, mais aussi utile.

Si la douleur ne disparaît pas, elles apparaissent systématiquement et s'intensifient, malgré toutes les mesures prises, soit examinées par un médecin - il s'agit en fin de compte de l'un des symptômes de la thrombophlébite et de l'athérosclérose. 2-3 jours sans repos travail debout.. Pour être honnête, dire que les jambes, surtout les mollets, font très mal. Le corps entier faisait mal. Elle avait peur d'éternuer! J'ai pris un bain chaud, ça semblait être un peu mieux. En général, après la deuxième leçon, tout a cessé d'être malade.

Pour beaucoup, il s'agit d'un indicateur de l'intensité de la charge et de la qualité de l'entraînement. Comment vous faciliter la vie et continuer à bouger activement sans douleur? Quoi utiliser, comment résister? Il se trouve que les muscles sont insupportablement douloureux. Je me garde habituellement un bain chaud, mais hier, j’ai entendu dire que si, après un muscle puissant, les muscles vous faisaient mal, vous devez suivre un entraînement cardio-training le lendemain. Je n’ai jamais essayé, franchement, d’imaginer vaguement comment je pourrais sauter dans une steppe si mes jambes me faisaient mal, de sorte que je ne peux guère descendre les escaliers.

Lumière En général, oui, ça aide, et ça ne doit pas nécessairement être un entraînement à part entière, peut-être juste un échauffement ou une marche rapide... Zayka Il s’est avéré que j'avais si mal aux jambes que je ne pouvais pas me lever le matin. Ou ne tenez pas la coupe dans leurs mains. De plus, à cause de la douleur, je ne suis pas allé à la sangle habituelle et je suis allé au yoga. Le cerveau est tellement concentré que vous oubliez tout.

Je ne fais rien avec ça, ça réchauffe la pensée - si ça fait mal, cela signifie que vous avez bien travaillé. J'adore les douleurs musculaires après les cours. Pourquoi es-tu si cruel avec toi-même? Et la douleur avant la prochaine séance d'entraînement?

Et mes mains tremblaient après la première expérience de tennis. Mara monta dans les steppes, maintenant un veau terriblement malade. Que faites-vous dans de tels cas? Léger Si cela fait mal depuis plusieurs jours, ce sera bientôt fini... Les causes de la douleur musculaire peuvent être différentes: il s'agit le plus souvent d'exercices intensifs, d'un échauffement médiocre, d'un excès de poids ou d'effort. Néanmoins, la douleur est indispensable, et pour ceux qui souffrent constamment et qui est difficile à supporter, la question reste de savoir comment réduire la douleur après la formation.

Maux de veau chez les femmes, causes, traitement

C'est un excellent moyen de détendre les muscles et de rendre la douleur après un entraînement moins palpable, et le moyen de s'en débarrasser est agréable. Après chaque séance d'entraînement, l'auto-massage ne vous fera pas mal, surtout si vous le faites avec de l'huile de massage ou de la crème pour les articulations. À leur arrivée au gymnase, de nombreuses personnes ignorent cet aspect, bien que ce soit le plus important et le plus nécessaire pour tous types d’activités physiques.

Comment soulager les muscles endoloris?

Ignorer cette règle devient souvent la cause de la compression. Il est donc très important, avant de procéder à l’entraînement, de préparer les muscles à une charge supplémentaire. La troisième règle est le repos. Peu importe la difficulté d'une séance d'entraînement, le repos est aussi important que l'effort physique. Travailler pour le porter est louable, mais pour éviter les douleurs musculaires, il est préférable d’essayer d’alterner de lourdes charges avec des charges moins intenses.

Avant de commencer à entraîner vos mains, vous pouvez panser vos poignets et vos tibias. Et la chose la plus importante à faire pendant l'entraînement est de boire de l'eau. Oui, cela a également une incidence sur l'état de santé après un entraînement. Il est donc toujours important d'avoir quelques litres d'eau avec vous pendant un entraînement. Il est impossible de se débarrasser de cette douleur tout de suite, mais vous pouvez la réduire. Il y a au moins 3 façons de le faire. Même après un bain chaud, votre corps ne cessera pas de souffrir.

Ceci est fait pour s'assurer que le corps est habitué au stress, et l'exercice suivant n'était pas le même test que le premier. Faites toujours un échauffement avant et après l'entraînement. Cela préparera le corps aux charges et les complétera correctement. Si vous faites un entraînement de qualité, la douleur ne sera plus aussi agaçante.

Prévention de l'entorse musculaire du mollet

Mes muscles me font souvent aussi mal au début. Je conseille à tous les jours d’étirer malgré les douleurs musculaires. Au début, c’est difficile à faire, mais ensuite on s’habitue et cela devient normal. Il est également utile d’aller au sauna après une séance d’entraînement et de se faire masser avec une crème spéciale.

Ha-mush J'ai aussi ce problème, très souvent mes muscles me font mal. Et presque après chaque séance d'entraînement. Utilisé pour le meulage comme distracteur et analgésique pour les névralgies, les douleurs musculaires, etc. 11. Onguent Efkamon, qui a un effet analgésique et chauffant.

Douleur au mollet après l'exercice: causes et prévention

Pourquoi les mollets ont-ils mal pendant et après la course?

La douleur dans les jambes est un phénomène fréquent auquel font face les athlètes débutants et professionnels. Une gêne dans les muscles du mollet survient généralement soudainement. La douleur peut apparaître pendant la course et après le jogging, les causes d'inconfort grave sont variées. Pour minimiser les manifestations de douleur dans les mollets après un exercice, il est nécessaire de connaître non seulement les mesures préventives, mais également les causes de ces états de malaise.

Il peut y avoir plusieurs causes principales de douleur dans les mollets après la course et pendant le jogging.

Mauvaise séance d’entraînement ou absence de celle-ci. La règle «d'or» de tout athlète est le réchauffement obligatoire des muscles, des ligaments et des articulations avant de commencer une séance d'entraînement. Le corps non préparé va réagir avec stress à une charge vive. Lorsque vous faites du jogging le matin, vous devez accorder une attention particulière à l'échauffement. Vous devez d'abord vous réveiller enfin et préparer votre corps, avant de courir ensuite.

Chaussures inadaptées. Même lors d'un échauffement, la bonne technique de douleur à la course dans les muscles du mollet d'un athlète peut survenir en raison du choix de chaussures inappropriées. Les baskets doivent être de haute qualité, assurez-vous de privilégier les modèles en cours d'exécution. Il est important que les chaussures ne soient pas serrées, mais offrent également un bon soutien pour la cheville. Un modèle de baskets inadapté empêche les pieds de toucher la surface du tapis de course correctement. En conséquence, la charge entre les muscles est inégalement répartie. De ce fait, les muscles du mollet se fatiguent plus vite, une douleur peut apparaître.

Non-respect de la technique de la course à pied. Avec une forte tension musculaire pendant l'exercice, de l'acide lactique s'accumule. Pour réduire la tension des muscles des jambes, vous devez courir correctement: éviter que le corps ne s'effondre en arrière ou en avant. Il est nécessaire d’essayer de faire du corps l’initiateur du mouvement - resserrer l’abdomen, détendre les jambes et les déplacer librement, comme avec les bras. Les mains doivent être pliées aux coudes, en effectuant des mouvements rythmiques en fonction du rythme.

Couverture inégale du jogging. Le plus difficile à suivre la bonne technique de course lorsque vous voyagez sur des terrains accidentés. Dans ces cas, il est nécessaire d'essayer de travailler plus activement avec le bassin, les hanches, afin de réduire la charge sur les muscles du mollet. Mais idéalement, vous devez choisir un bon terrain pour courir. Un débutant devrait éviter non seulement les chemins inégaux, mais aussi l'asphalte. En outre, les muscles du mollet peuvent faire mal en montant. La meilleure option - classes dans la forêt et les parcs, sur les pistes non rigides dans les stades.

Fin brusque d'une course. En aucun cas, ne peut briser brusquement en cours d'exécution. Il est nécessaire de passer progressivement d’une marche lente à une étape, d’attendre que l’impulsion revienne à la normale, puis de s’arrêter. Il est nécessaire de compléter l'entraînement avec un accroc - faites quelques mouvements avec vos mains et vos pieds, des exercices d'étirement. L'achèvement correct d'une course soulagera l'athlète des douleurs musculaires, du gonflement des fibres musculaires dû à l'accumulation d'acide lactique. Vous ne devriez pas prendre une douche froide immédiatement après une course, vous pourriez faire face à une douleur vive au mollet.

Régime alimentaire en surpoids et malsain. Les athlètes en surpoids souffrent souvent de douleurs dans les muscles du mollet. Pour réduire la gravité de l'inconfort, il vaut la peine de commencer à faire du jogging avec une marche rapide. Lorsque le corps s'adapte à la charge et commence le processus de perte de poids, vous pouvez passer à une course facile. Il est également intéressant de revoir votre alimentation en ajoutant des aliments riches en calcium, magnésium, potassium et vitamines. Ces substances aideront à établir les processus métaboliques.

Si, après le jogging, des douleurs dans les muscles des jambes sont néanmoins apparues, il est nécessaire de laisser les jambes se reposer. Vous devez d’abord prendre une douche chaude, masser les mollets. Si possible, visitez le sauna, le bain ou allongez-vous dans le bain. Ensuite, vous devez vous allonger, lever légèrement les jambes et maintenir cette position pendant 10-15 minutes. Ne pas forcer pendant le reste de la journée. En option, vous pouvez faire un massage des pieds, utiliser des gels anesthésiques.

---
-LY-
Photo: moyaspina.ru, ural-almaz.com.ru, uspainnetwork.com, warikozanet.ru, mir-la.com, essentialoilsanctuary.com, photo.in.ck.ua, gosindex.ru, running.competitor.com

Tous droits réservés. La réimpression et l'utilisation des éléments de la publication sur un autre support et sur Internet sont possibles uniquement avec l'autorisation écrite de l'éditeur.

© 1998 - 2018 Primoco Investments Limited. Tous droits réservés. RUSSIAN RUNNER est une marque déposée.

Plus D'Articles Sur Les Pieds