Les cors

Douleur à la cheville

L'articulation de la cheville est une connexion mobile de trois os et se distingue par une structure complexe. Lorsque vous avez mal à la cheville, vous devez abandonner le sport, les chaussures et autres objets familiers. Est-il étonnant que je veuille m'en débarrasser au plus vite? Vous pouvez connaître les raisons et recevoir un traitement pour la douleur à la cheville à la clinique de la douleur CELT. Nous avons tout le nécessaire pour diagnostiquer une maladie, à cause de laquelle vous ressentez une douleur à la cheville, et pour diriger tous nos efforts en vue de l'éliminer!

Causes de douleur à la cheville

Les causes de la douleur à la cheville peuvent être différentes, tout comme les symptômes eux-mêmes peuvent avoir un caractère différent. Souvent, il signale les pathologies du cartilage, des tendons ou des os et se produit souvent dans le contexte de pathologies de la colonne vertébrale ou de compression des racines nerveuses.

Blessures à la cheville et au pied

Des incidents tels qu'un «atterrissage» infructueux sur les talons lors d'une chute d'une hauteur et un serrage du pied peuvent entraîner les blessures suivantes:

  • entorse de la cheville - les douleurs sont aiguës, un œdème apparaît, la palpation sous les chevilles est très douloureuse;
  • fractures des chevilles avec subluxation du pied - augmentation marquée du volume articulaire, douleur intense lors de la tentative de déplacement de la jambe, déplacement du pied vers l'intérieur, l'extérieur ou l'arrière selon le type de subluxation;
  • entorses du pied - souvent associées à des fractures de la cheville et caractérisées par une rotation anormale du talon vers l'intérieur, une déformation et un épaississement de l'articulation, l'apparition d'un hématome à l'arrière du pied;
  • fractures du bord postérieur du tibia;
  • fractures des os du tarse, fractures des phalanges des orteils - apparition d'un hématome à l'arrière du pied, son épaississement et la présence d'une vive douleur à la palpation;
  • fractures du calcanéum - une forte augmentation du volume du talon et sa rotation vers l'extérieur, l'impossibilité de se tenir sur la jambe en raison d'une douleur intense à la cheville.

Arthrose déformante de la cheville

L'arthrose déformante de l'articulation de la cheville est une pathologie de nature chronique caractérisée par des modifications dégénératives du cartilage entraînant sa destruction. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, elle recouvre la capsule articulaire, les os et l'appareil ligamentaire, provoquant une douleur ligamentaire à la cheville.

La première phase du développement de la maladie se caractérise par des symptômes insuffisamment prononcés qui ne deviennent perceptibles que lorsque l'articulation est fortement sollicitée. Quant à la deuxième étape du développement de la pathologie, elle se caractérise par les manifestations cliniques suivantes:

  • douleur intense le matin et avec des charges sur l'articulation;
  • craquement et grincements lors des mouvements de la cheville;
  • courbure de l'axe de la jambe;
  • affaiblissement des articulations et, par conséquent, luxations fréquentes;
  • se sentir raide;
  • gonflement et augmentation de la température locale en présence d'inflammation.

Autres raisons

En plus de ce qui précède, les symptômes de douleur à la cheville peuvent être dus aux facteurs suivants:

Causes, symptômes et traitement avec des médicaments et des méthodes traditionnelles de douleur à la cheville

La douleur dans la cheville provoque et le traitement est très diversifié. Les sensations douloureuses proviennent de lésions traumatiques, de lésions articulaires et de nombreux autres facteurs. Toutefois, pour obtenir de bons résultats dans le processus thérapeutique, vous devez d’abord déterminer avec précision les raisons qui ont provoqué l’apparition de la douleur.

Structure et fonction de la cheville

Les lésions et les lésions pathologiques de la cheville nuisent à l'activité physique et à la santé générale d'une personne. Elles peuvent même entraîner une incapacité en l'absence de traitement compétent et opportun. Le fait est que la cheville encadre les ligaments de la cheville, le renforçant, lui donnant densité et force, le protégeant des blessures éventuelles. La cheville elle-même est formée en raison de la connexion de la branche du pied avec la région de la jambe inférieure. Avec l'aide de la cheville est l'inclinaison du pied, sa flexion et son mouvement de rotation.

Qu'est-ce qui cause la douleur?

La douleur à la cheville peut être causée par une exposition à divers facteurs externes ou internes. Afin de comprendre comment traiter une maladie, il est nécessaire de comprendre pourquoi elle survient. Dans la plupart des cas, une gêne au niveau de la cheville se développe suite à des blessures, des processus inflammatoires, diverses maladies, etc. Les experts identifient un certain nombre de facteurs qui deviennent le plus souvent les causes de la douleur dans cette articulation.

Ceux-ci incluent les suivants:

  • arthrose;
  • l'achilite;
  • l'arthrite;
  • étirement du ligament;
  • blessures au pied;
  • inflammation des articulations;
  • la goutte;
  • l'arthrose;
  • les entorses;
  • fasciite plantaire;
  • fracture du calcanéum;
  • œdème périphérique;
  • obstruction vasculaire;
  • rupture des ligaments;
  • infection des tissus mous;
  • arthrite septique;
  • arthrite de la cheville;
  • synovite

Considérez la plus commune de ces maladies plus en détail.

Arthrose et Achillite

L'arthrose est une maladie inflammatoire qui affecte les membres, leurs cartilages et leurs tissus articulaires. Les symptômes suivants sont associés à la pathologie actuelle:

  • douleur à la cheville;
  • sons croustillants qui se produisent pendant le mouvement;
  • troubles de la fonction motrice de la cheville;
  • gonflement du tibia généralement observé le matin ou après l'exercice;
  • déformation des tissus articulaires.

L'acillite est un processus inflammatoire qui affecte le soi-disant tendon d'Achille. Les causes de la maladie peuvent être les suivantes:

  • raccourcir le muscle du mollet;
  • marche fréquente et longue.

Les principaux symptômes de l'achilite, permettant de diagnostiquer la maladie à un stade précoce de son développement, sont l'œdème et la douleur qui surviennent lors d'efforts physiques sur la jambe. Par conséquent, si une personne a mal à la cheville en marchant ou en faisant du sport, il est fort probable que nous parlons d’achilite.

Arthrite et entorse

L'arthrite est une maladie auto-immune qui affecte toutes les articulations, y compris la cheville. Le processus pathologique est localisé dans la région de l'enveloppe interne de l'articulation de la cheville. Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette maladie:

  • douleur à la cheville;
  • gonflement des articulations;
  • augmentation de l'articulation de la cheville;
  • perturbation de l'activité motrice;
  • rougeur de la peau dans la jambe;
  • pénétration du plasma et de l'exsudat dans la cavité articulaire.

De plus, la douleur à la cheville peut être due à un étirement ligamentaire. Cette blessure traumatique est assez courante et peut même survenir à la suite de mouvements imprudents en marchant. L'étirement peut avoir trois degrés de gravité, chacun ayant des symptômes spécifiques.

Considérez-les plus en détail:

  1. Un léger degré provoque un rougissement de la peau et une douleur à la cheville lors des mouvements et de l'activité physique, par exemple après le jogging.
  2. Le degré moyen d'entorse est accompagné d'une douleur intense à la cheville. L'activité motrice est altérée, le patient ne peut pas marcher sur la jambe blessée.
  3. Avec un degré d'étirement extrême, il existe une douleur aiguë associée à un ligament déchiré. Dans le même temps, il existe un gonflement important et une augmentation de la taille de l'articulation de la cheville. La peau de la région blessée rougit.

La goutte est un trouble inflammatoire qui affecte le gros orteil.

Se produit à la suite du dépôt de sels et de cristaux d'acide urique dans les articulations. La goutte provoque une douleur intense au pied et à la cheville.

L'arthrose est une maladie qui s'accompagne d'une détérioration du tissu cartilagineux, qui entraîne invariablement une perturbation du fonctionnement des articulations. La pathologie se manifeste par une douleur au niveau de la cheville, un affaiblissement des muscles et des tissus ligamenteux.

Luxation et fracture du calcanéum

La luxation est l'une des causes les plus courantes de douleur à la cheville. Car ce type de dommage est caractérisé par l'apparition de poches et d'hématomes. Si l'articulation est gravement enflée et que les tentatives de mouvement provoquent une douleur intense, il s'agit très probablement d'une luxation. Une fracture du talon est une violation de l'intégrité de l'os du talon. Cette lésion traumatique est accompagnée des symptômes suivants:

  • douleur intense à la cheville;
  • les poches;
  • gonflement;
  • rougeur de la peau;
  • violation de l'activité motrice du pied.

Œdème périphérique et obstruction vasculaire

L'œdème périphérique de la cheville gauche et droite entrave la circulation sanguine et la microcirculation dans les vaisseaux périphériques, ce qui peut également provoquer des douleurs dans la région de l'articulation.

Cela provoque un gonflement et une dilatation des veines. L'œdème périphérique est dû à la grossesse, aux varices, au surpoids et à plusieurs autres raisons.

L'obstruction des vaisseaux de la cheville résulte de la formation d'un caillot de sang dans l'une des jambes du patient. Cela conduit à la dégradation des processus de circulation sanguine, entraînant le développement d'un œdème et d'un syndrome douloureux prononcé.

Lésions infectieuses des tissus mous et synovite

Une maladie infectieuse touchant les tissus mous de la cheville provoque également une douleur intense, un gonflement et une rougeur de la peau. Dans la plupart des cas, la cause de ce problème est l'activité pathologique d'agents pathogènes, de virus et de bactéries.

La synovite est une lésion inflammatoire de la synoviale. Dans ce cas, le soi-disant épanchement inflammatoire s'accumule dans la cavité de la coquille, provoquant un gonflement et une douleur à la cheville, ainsi que de la fatigue lors de la marche et une violation de l'activité motrice du membre affecté.

Quoi d'autre peut causer des douleurs dans la cheville?

Dans certains cas, la douleur à la cheville peut ne pas être associée au système locomoteur. Les experts identifient les facteurs qui sont des causes indirectes du développement de la douleur:

  • cirrhose du foie;
  • la grossesse
  • la sclérodermie;
  • insuffisance cardiaque congestive;
  • mauvaise nutrition;
  • activités professionnelles associées à un statut prolongé;
  • piqûre d'insecte;
  • porter des chaussures inappropriées ou de mauvaise qualité.

En raison des facteurs ci-dessus, l'articulation de la cheville fait mal. Ce phénomène est observé assez souvent.

Cependant, de nombreux patients ont tendance à retarder leur visite chez le médecin et à recourir à un spécialiste déjà atteint d'un syndrome douloureux prononcé et de l'apparition de complications associées, ce qui complique considérablement le processus thérapeutique.

Pourquoi est-ce que cela se passe? Très souvent, les patients peuvent même ne pas se rendre compte de la gravité des conséquences de maladies ou de pathologies négligées et non traitées pouvant causer des douleurs à la cheville. Par conséquent, si vous ressentez une douleur à la cheville pendant plusieurs jours, ne vous soignez pas, mais consultez un spécialiste. Surtout dans le cas où le syndrome douloureux est accompagné des symptômes suivants:

  • perturbation de l'activité motrice;
  • les poches;
  • mobilité réduite du pied;
  • signes d'inflammation à la cheville;
  • l'apparition d'un son caractéristique pendant la conduite;
  • augmentation de la température et des rougeurs de la peau dans la région de la cheville;
  • articulation douloureuse au toucher;
  • douleur intense, apparaissant après une blessure et ne passant pas assez longtemps.

Pour déterminer les causes exactes de la douleur dans la région de la cheville et prescrire un traitement efficace, il ne peut être fait appel à un médecin qu'après un diagnostic approfondi.

Méthodes de diagnostic

Que faire en cas de douleur à la cheville? Tout d'abord, vous devez contacter un orthopédiste et vous soumettre à un examen approprié pour déterminer les causes exactes de la douleur.

Le diagnostic repose sur l'examen du patient, une analyse détaillée des symptômes, une étude du tableau clinique global et de l'anamnèse. De plus, les types d'études suivants peuvent être prescrits:

  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique.

Sur la base du diagnostic et en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient, le médecin choisit le traitement le plus optimal et le plus efficace pour chaque cas particulier.

Tactique de traitement du patient

Bien entendu, le traitement requis pour la douleur à la cheville est largement dû aux causes de ce phénomène.

Si le syndrome douloureux est provoqué par des blessures de nature traumatique, le patient suit généralement le traitement suivant:

  • prendre des analgésiques;
  • bandage serré fixant la position du joint;
  • physiothérapie;
  • exercice thérapeutique;
  • remèdes populaires;
  • appareils orthopédiques.

Dans le cas où la douleur dans la région d'une articulation est le symptôme d'un processus pathologique déterminé, une thérapie réussie est impossible sans éliminer la maladie sous-jacente.

Dans la plupart des cas, à ces fins, on prescrit au patient un médicament qui consiste à prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires, des médicaments qui favorisent la régénération accélérée des tissus articulaires. Les procédures de physiothérapie suivantes sont indiquées en tant que thérapie adjuvante:

Dans certains cas particulièrement difficiles, le patient peut nécessiter un traitement chirurgical.

Pour soulager l'état du patient et en appliquant une compresse froide. Pour ce faire, remplissez le radiateur de glace ou enveloppez les glaçons dans un morceau de tissu de gaze et fixez-les à la zone touchée. Cela aide à éliminer la douleur et le gonflement de la cheville.

En tant que traitement adjuvant, on peut utiliser des remèdes populaires. Ainsi, les médicaments à base de kéfir, les compresses d'oignons broyés, la solution de savon et de sel donnent de bons résultats. Si votre cheville vous fait très mal, la recette suivante, très appréciée des gens, vous aidera: mélangez le sucre, le sel, le miel et le soda en quantités égales. Ajouter de l'eau et remuer jusqu'à formation d'une masse molle. Appliquez le mélange sur la cheville et laissez-le reposer pendant 10 minutes.La douleur à la cheville est un phénomène répandu qui nécessite une attention extrême. N'oubliez pas que l'absence de mesures thérapeutiques appropriées peut entraîner de graves complications.

Un traitement réussi doit être effectué après consultation d'un spécialiste et effectué sous surveillance médicale stricte!

Douleur à la cheville

Dans l'articulation de la cheville, trois os sont reliés par des tendons et forment une articulation. Avec l'aide des muscles, les articulations bougent et se plient. Parfois, la cheville commence à faire mal.

Causes de douleur à la cheville

Les lésions au pied et à la cheville sont l’une des causes les plus courantes de douleur. Parfois, il peut être douloureux en raison d'une entorse, d'une fracture de la cheville (externe) ou d'une fracture des deux chevilles. La douleur survient souvent si le tibia est touché. Une luxation des pieds ou une fracture de la phalange de l'orteil, une fracture des os du talon peuvent provoquer une douleur intense.

Une personne peut être blessée assez facilement. Il est nécessaire de tourner le pied brusquement vers l'intérieur ou l'extérieur ou de donner une charge importante aux talons lors de la chute. Lorsque vous frappez les pieds avec un objet lourd, des fractures se produisent dans les phalanges, les pieds et les doigts.

Douleur en marchant

Les causes de douleur en marchant peuvent être multiples.

  • Talon éperon. Cette maladie est accompagnée par la prolifération des tissus, il y a donc un processus inflammatoire et de la douleur. Les causes d'occurrence peuvent être une mauvaise nutrition ou le port de chaussures inconfortables. Si la maladie survient, un traitement est nécessaire.
  • Pied plat ou pied bot. De telles maladies ont des effets néfastes sur le corps. Une personne ressent une douleur aiguë et aiguë résultant d'une lésion des tissus mous. Si vous commencez la maladie, vous pouvez obtenir l’apparition d’une arthrite purulente, vous devez donc vérifier l’absence de cette option.
  • Les entorses sont la cause la plus courante de douleur. La gêne survient lors de luxations, de chutes ou d'impacts. Si c'est la raison, il est impératif de consulter un traumatologue pour écarter une fracture ou une fracture musculaire.

Douleur constante

Avec une douleur constante dans la jambe, si la blessure est absente, l'arthrite, l'arthrose et des maladies similaires doivent être exclus en premier. Ces maladies se développent le plus souvent chez les personnes dont les responsabilités professionnelles les amènent souvent à se tenir debout. Avec des charges prolongées sur le système musculo-squelettique, il y a des chances de détruire les tissus cartilagineux. Caractéristiques de la maladie:

  1. L'arthrite est caractérisée par un rougissement de la peau, un gonflement autour de la cheville, des difficultés à fléchir et à allonger les pieds. La douleur ne devrait pas augmenter avec la confiance dans les talons, et une personne même avec un malaise peut bouger. Si la douleur est associée à des sensations désagréables dans d'autres grandes articulations, des processus inflammatoires rhumatoïdes et réactifs peuvent survenir.
  2. L'arthrose est une maladie très rare qui affecte le plus souvent les personnes âgées. Le groupe à risque est considéré comme un cercle de personnes ayant le métier de soudeur, de chargeur, de peintre, de vendeur, de tourneur ou de plâtrier. Vous pouvez trouver cette maladie chez les athlètes.

Un effort physique constant provoque la croissance des tissus et la destruction du cartilage. Si vous prenez une radiographie, vous verrez plusieurs foyers pathologiques.

  • La marche contribue à irriter les tissus mous et l’apparition d’une inflammation active.
  • Achillite La maladie est des dommages et une inflammation du tendon d'Achille. La cause la plus commune de la maladie est une tension accrue sur le tendon. Se produit chez les athlètes et chez les personnes ayant des muscles du mollet raccourcis. Manifesté dans l'inflammation des articulations du calcanéum et du tendon (Achille). Au début, le processus peut être accompagné de faiblesse, mais avec le développement d'une douleur intense.

Douleur intense

Une douleur intense peut survenir en raison de ces problèmes:

  1. Entorse et gonflement dû à une hémorragie. Une douleur intense peut survenir si vous touchez le site de la tumeur ou lorsque le pied est enfoncé.
  2. Fracture de la cheville externe. Les mêmes symptômes qu'avec les étirements.
  3. La subluxation du pied et la fracture des deux chevilles font que l'articulation est beaucoup plus volumineuse, une douleur intense ne permet pas le mouvement. Le pied peut être déplacé dans différentes directions en fonction du type de subluxation. Si vous touchez l'endroit de la tumeur, il y aura une douleur très forte.
  4. Fracture de la diaphyse osseuse de Ivy. Avec cette option, un hématome, des phoques. Lorsque le pied bouge, la cheville est très douloureuse.
  5. Fracture du calcanéum. Le talon augmentera considérablement. Le pied devient plus plat. Une personne ne peut pas se tenir sur la jambe en raison d'une douleur intense. Si vous augmentez la charge, la douleur augmente, de sorte que le mouvement de la cheville est complètement gêné.
  6. Luxation ou subluxation de l'articulation de la cheville, associée à une fracture de la cheville. Une telle luxation peut survenir dans le talus et le calcanéum. La cheville se déforme et tourne à l'intérieur. L'arrière acquiert un énorme hématome.

Avec les subluxations, si vous ne chargez pas le site de la maladie, les poches peuvent disparaître après un certain temps. Certaines personnes ont des problèmes de ligaments de la cheville et subissent donc très souvent des subluxations. Le processus peut finir avec l'arthrite.

Quelles maladies provoquent des douleurs à la cheville?

Souvent, la douleur survient non pas à cause de blessures (entorses ou contusions), mais à cause de la maladie. L'arthrose (un cas particulier de celui-ci - déformant) et parfois l'arthrite provoquent des douleurs. Parfois, la goutte devient une cause. Dans ce cas, il y a des sensations très désagréables dans le pied.

Les maladies peuvent enflammer les articulations, dégrader les tissus et donc augmenter le risque de luxation ou de fracture. Il est nécessaire de traiter la cheville avec d'autres maladies développées en utilisant des méthodes complexes et uniquement sous la supervision d'un médecin.

Que faire en cas de douleur à la cheville?

En cas de blessure, vous devriez consulter un médecin le plus tôt possible. S'il n'y a aucune possibilité de traitement rapide chez le médecin, utilisez les conseils des experts en ligne gratuits sur notre site Web. En outre, vous devez suivre les recommandations pour un rétablissement rapide et éliminer les conséquences. C'est la cause de la maladie qui devient le facteur décisif lors du choix des méthodes de traitement. Il n'y a pas de moyen universel de guérir une maladie. En cas d'étirement, le soin habituel des membres est souvent suffisant. Les fractures compliquées nécessitent une hospitalisation.

La première étape consiste à prendre les mesures suivantes:

  • Immobilisez la jambe, éliminez toutes les charges.
  • Fixez un objet froid, meilleure glace.
  • Si l'étirement cause la douleur, appliquez un bandage serré.
  • Gardez votre jambe surélevée pour réduire le flux sanguin. Pour faciliter le levage, un rouleau peut être appliqué.

Traitement de la douleur à la cheville

Les modalités de traitement:

  1. Diagnostic des types de blessures et de l'état du membre. Cette étape consiste non seulement en une inspection visuelle, mais également en une radiographie, une palpation, une tomographie.
  2. Acceptation des analgésiques, sélectionnés en fonction de la blessure ou de la maladie.
  3. Lorsque l'étirement est immobilisé bandage membre.
  4. En cas de fracture compliquée, une intervention chirurgicale est effectuée.
  5. Laissez la jambe seule si cela est nécessaire pour une meilleure guérison ou fusion des os.
  6. Selon le type de blessure et l'évolution de la maladie, une physiothérapie est effectuée.
  7. Appliquer des moyens externes pour une meilleure guérison, éliminer l'inflammation.
  8. Les instruments orthopédiques sont utilisés.
  9. Utilisation de médicaments permettant un meilleur traitement. Par exemple, des moyens qui peuvent améliorer les propriétés régénératrices des cellules ou empêcher l’infection.

Les experts recommandent de réviser le régime et de le compléter avec des aliments riches en vitamines. Un traitement complet doit nécessairement avoir lieu non seulement à l'aide de médicaments, mais également avec la participation de la médecine traditionnelle.

Il est important de considérer que les ingrédients naturels à la maison ne doivent être pris qu'avec le consentement du médecin traitant. Le plus souvent utilisé:

  • L'imposition de compresses, de lotions, qui réduira l'enflure ou supprimera l'inflammation.
  • L'utilisation de la thérapie magnétique. Pour ce faire, l'aimant se déplace dans le sens des aiguilles d'une montre autour des joints pendant 20 minutes par jour. C'est fait 3 fois par jour.
  • Pour soulager la douleur, utilisez des pommes de terre crues. Il a frotté sur une râpe et appliqué à la cheville. Après 20 minutes enlevé.
  • Pommade de consoude. Pour préparer, mélangez un verre d'huile végétale avec des feuilles (un verre). Laisser bouillir pendant une demi-heure à feu doux. Après cela, le mélange est filtré et 2/3 de tasse de cire d'abeille y est ajouté. Il est utile d’ajouter une solution de vitamine E. Le médicament refroidit et est appliqué pendant une demi-heure sur la zone touchée. La pommade doit être appliquée sur l'articulation matin et soir.
  • Bouillon lierre-semblable. Il est préparé comme ceci: vous devez verser de l'eau bouillante sur une cuillère à soupe d'herbes et faire bouillir pendant 5 minutes. La décoction est infusée pendant une demi-heure et filtrée. Utilisez-le comme une compresse.

Il existe d'autres recettes de médecine traditionnelle qui peuvent soulager la douleur ou améliorer la guérison des articulations. Il est important d’utiliser plusieurs recettes pour un effet maximum et immédiat.

Douleur à la cheville

La douleur dans l'articulation de la cheville se manifeste par une lésion de l'un des trois os - tibial, péronier ou talus. Les muscles de la zone articulaire aident à déplacer la jambe lors de la flexion du dos et de la plante.

La douleur à la cheville est causée par des ecchymoses, des entorses, des fractures osseuses, des entorses des ligaments, de l'arthrite ou de l'arthrose. Avec l'arthrite, il est assez facile de détecter l'inflammation car d'autres articulations commencent à s'enflammer. À ce stade, la cheville se gonfle et le symptôme augmente la nuit.

Étiologie

À ce moment, lorsque la jambe commence à faire mal pour la première fois, de nombreux patients s'intéressent à la question de savoir pourquoi un tel processus se produit et comment il est provoqué. Assez souvent, les causes du syndrome sont des maladies pour lesquelles la douleur à la cheville est caractéristique. Ces pathologies incluent:

  • dommages mécaniques à la cheville et au pied;
  • maux dystrophiques;
  • pathologies inflammatoires dans les articulations;
  • Dommage au tendon d'Achille.

Maux de cheville, généralement causés par des dommages. L'étiologie comprend les entorses, une fracture de la cheville externe, le bord postérieur du tibia, les phalanges des orteils, les os du talon ou la luxation du pied. Il est possible de provoquer ces dommages en tournant le pied vers l'intérieur ou l'extérieur, en tombant d'une hauteur sur le talon ou le pied.

Les subluxations sont souvent diagnostiquées chez les personnes ayant un excès de poids ou avec un appareil ligamentaire affaibli. Les ligaments faibles provoquent le fait qu'une personne se tord souvent la jambe. En conséquence, commence le gonflement de la jambe, qui passe dans quelques semaines. Si le patient a souvent des jambes disloquées, une arthrose peut se développer, car le cartilage de l'articulation est endommagé.

De graves blessures à la cheville, une personne peut développer une complication grave qui provoquera une douleur accrue. Souvent, avec une thérapie inappropriée, les personnes développent une arthrose déformante de l'articulation. Une telle affection peut provoquer divers symptômes supplémentaires, tels qu'un gonflement des articulations, des douleurs dans les muscles de la jambe et une restriction des mouvements.

Une maladie de la cheville peut non seulement résulter d'une violation du système musculo-squelettique, mais également d'autres causes. Pour provoquer le développement du syndrome, ces pathologies et facteurs peuvent:

  • la grossesse
  • la sclérodermie;
  • nutrition déséquilibrée;
  • travail debout;
  • piqûre d'insecte;
  • rhumatisme;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • porter des chaussures de mauvaise qualité ou inappropriées.

En raison de ces facteurs, l'articulation de la cheville peut être malade chez une personne, ce qui provoque l'apparition de divers troubles musculo-squelettiques.

Symptomatologie

Maux de cheville en marchant pour diverses raisons et avec une intensité différente. Si le facteur déclenchant était une entorse, la personne ressent une vive douleur et une petite tumeur se forme sur la jambe. Si vous touchez la cheville, il y a une attaque plus forte du syndrome.

Lorsque la cheville externe est cassée, le patient ressent les mêmes signes et la même force de douleur. Cependant, si un patient a deux chevilles endommagées et qu'un pied est disloqué, le volume des articulations commence à augmenter rapidement. Chez l'homme, tous les mouvements sont enchaînés et avec de légers mouvements, il ressent de vives douleurs. En touchant la région enflammée de la cheville, la personne ressent une vive douleur.

Lorsque le calcanéum est endommagé, le talon se tourne vers l'extérieur et s'épaissit, et le pied tout entier augmente également. Le patient ne peut pas se lever sur la jambe en raison d'un syndrome de douleur aiguë, lorsque vous appuyez sur le talon, le symptôme augmente.

Lors de la fracture de la diaphyse au niveau des os métatarsiens, un hématome se forme chez le patient, la jambe augmente et une douleur intense se fait sentir lorsque la personne bouge l'avant du pied.

En cas de luxation et de subluxation, la cheville est également endommagée. Le patient est diagnostiqué avec un épaississement et un changement de l'état de l'articulation, le talon se tourne vers l'intérieur. Sur le côté opposé du patient, un grand hématome apparaît. Ce type de luxation se manifeste souvent chez les personnes en surpoids.

La faiblesse des ligaments articulaires est une autre cause de repliement des jambes. Après qu'une personne se soit blessée à la jambe, elle a immédiatement une tumeur et un gonflement dans la zone enflammée.

Avec une arthrose déformante, le patient peut perturber l’ensemble du système musculo-squelettique. Pour chaque personne, cette pathologie se manifeste par divers symptômes et avec un caractère différent. Cependant, les cliniciens ont identifié plusieurs signes clairement manifestés - gonflement des articulations, douleurs musculaires, limitation des mouvements, troubles de la marche. Le patient a de plus en plus mal à la marche, en particulier sur une longue distance.

En cas de douleur à la cheville lors de la marche, il convient de consulter un médecin dans l'établissement médical où l'examen et le traitement seront effectués.

Diagnostics

Pour déterminer pourquoi le gonflement des jambes est apparu, le patient doit contacter un traumatologue ou un orthopédiste. Le diagnostic de la maladie commence par un examen complet du patient, clarifier la clinique. Le patient a attribué des méthodes d'examen instrumentales:

  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique.

Après un examen approfondi, le médecin peut prescrire un traitement individuel au patient, en fonction de la maladie identifiée.

Traitement

La douleur à la cheville a des causes et un traitement individuels, qui reposent uniquement sur le diagnostic. Pour le traitement de cette maladie, les médecins prescrivent des médicaments et atteignent ces objectifs:

  • améliorer la circulation sanguine;
  • réduire la perméabilité des parois vasculaires;
  • éliminer l'exsudat;
  • améliorer le tonus des veines.

Initialement, les thérapies permettent aux médecins d'utiliser des analgésiques et des pommades pour réduire la douleur. Le traitement avec de tels agents peut être effectué à la maison. Si la cause en est une maladie plus grave, l'arthrite ou l'arthrose, il est conseillé de choisir des médicaments non stéroïdiens.

Si la douleur à la cheville est apparue à la suite d’une blessure, le patient ne peut pas se passer de l’aide du médecin. Dans ce cas, il est recommandé au patient de fournir rapidement les premiers soins:

  • immobiliser la jambe;
  • faire une compresse froide;
  • lors de l'étirement pour mettre un bandage serré;
  • gardez votre jambe légèrement levée pour réduire le flux sanguin.

Les médecins fournissent une assistance spécialisée au patient afin de soulager la douleur et l’enflure à la cheville:

  • diagnostic de traumatisme;
  • l'utilisation d'analgésiques;
  • immobilisation du pansement du membre blessé;
  • en cas de fracture compliquée, une opération est effectuée;
  • pour que l’os croisse ou guérisse la plaie, il faut laisser la jambe seule;
  • physiothérapie possible;
  • pommade de guérison;
  • prendre des médicaments pour régénérer les cellules et prévenir l’infection.

Si une personne a très souvent mal à la cheville, que faire pour éliminer le symptôme? Pour réduire la propagation du syndrome jusqu'au genou, au pied et à la jambe entière, les médecins recommandent parfois d'utiliser des remèdes traditionnels. Traiter le signe peut être des compresses sur le kéfir, les oignons hachés et la solution de savon et de sel. En éliminant la douleur traditionnelle à la cheville et au sommet du pied, les médecins prescrivent nécessairement la thérapie physique, le massage, le traitement UHF, la phonophorèse, la thérapie magnétique, la thérapie au laser.

Douleur à la cheville

Traitement dans notre clinique:
  • L'élimination rapide et efficace de la douleur;
  • Notre objectif: la restauration complète et l'amélioration des fonctions altérées;
  • Améliorations visibles après 1-2 sessions;
  • Méthodes sécuritaires non chirurgicales.

La douleur à la cheville lors de la marche ou au repos peut être un symptôme de maladies destructrices du cartilage, des tendons et des tissus osseux. Il n’est pas rare que des douleurs à la lampe apparaissent sur le fond de l’ostéochondrose lombo-sacrée, accompagnées du pincement du nerf sciatique. Les causes des pathologies peuvent être différentes et vont de l’étirement des ligaments sur fond d’activité physique accrue à la déformation de l’arthrose. Pour établir précisément ces facteurs, seul un médecin peut compter sur les résultats d'études radiographiques ou tomographiques. Par conséquent, en cas d'apparition de ce symptôme, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin. Vous devez d’abord mettre un bandage serré afin d’éviter des blessures concomitantes sur le fond des entorses. Il est souhaitable de garantir le repos complet du membre douloureux jusqu'à ce que le diagnostic soit établi.

Les principales causes de douleur à la cheville

Comme mentionné ci-dessus, les causes de douleur à la cheville peuvent inclure des entorses. Rarement, ils sont associés à des ruptures microscopiques des tendons et à des lésions du tissu musculaire. Habituellement, dans ce cas, la douleur survient soudainement après que vous ayez tordu le pied, trébuché ou atterri mal après le saut. Les cas d'entorse de la cheville sont de plus en plus fréquents en hiver lorsqu'il y a de la glace sur les trottoirs. Les personnes à risque sont activement impliquées dans les sports mobiles et l'haltérophilie.

Maladies - causes de douleur à la cheville:

  1. tendinite et tendovaginite
  2. talon éperon;
  3. fasciite plantaire;
  4. violation de l'innervation due à un pincement du nerf péronier ou tibial;
  5. déformation de l'arthrose;
  6. pauses musculaires;
  7. entorse

Une autre raison de la douleur persistante dans la cheville réside dans la destruction du tissu cartilagineux de la colonne lombaire et sacrée. Dans ce cas, le syndrome douloureux n'est pas isolé. Il capture toute la surface externe ou interne de la cuisse et de la jambe. La douleur peut être tirante ou perçante. Dans ce cas, le traitement implique la maladie sous-jacente, telle qu'une hernie discale, une ostéochondrose ou une saillie. Cela n'a pas de sens de traiter l'articulation de la cheville séparément.

Maux de cheville en marchant

Si vous avez mal à la cheville lorsque vous marchez et que vous ne ressentez pas de sentiments désagréables au repos, recherchez la cause de ce symptôme dans plusieurs directions. Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure l'éperon de talon. Ceci est une prolifération de tissu osseux avec un processus inflammatoire dans la partie inférieure du calcanéum. L'ostéophyte est formé par un régime alimentaire inadéquat, des chaussures de mauvaise qualité ou des processus dégénératifs persistants au niveau de la cheville.

Un énoncé incorrect du pied joue un rôle important dans la pathogenèse de cette maladie. De plus, le pied bot et les pieds plats ont le même effet destructeur. La douleur à la cheville lors de la marche est aiguë. Tissu mou blessé. Une arthrite aseptique purulente peut survenir.

Une autre cause fréquente de ce symptôme est une entorse ligamenteuse. Différencié par un lien de causalité entre la chute, l’impact des épidémies et l’évolution du tableau clinique de ce type. Pour exclure les fissures osseuses, les ruptures de fibres musculaires, une consultation urgente avec un traumatologue est nécessaire.

Fait constamment mal à la jambe dans l'articulation de la cheville.

Si vous n'avez pas subi de blessure, mais que votre jambe au niveau de la cheville est constamment douloureuse, l'arthrose et l'arthrite doivent être exclues. Habituellement, ces maladies se développent chez des personnes qui, dans l’exercice de leurs fonctions professionnelles, sont obligées de rester debout longtemps. L'augmentation de la charge physique sur le système musculo-squelettique augmente les chances de destruction du cartilage.

Pour l'arthrite se caractérise par une rougeur de la peau, l'apparition de poches autour de l'articulation de la cheville, une difficulté de mouvement lors de la flexion et l'extension du pied. Au repos sur le talon, la douleur n'augmente pas. Une personne peut se déplacer de manière autonome. La boiterie apparaît seulement dans les cas avancés. Dans l'arthrite d'étiologie traumatique, la douleur à la cheville est localisée sur un membre. Dans les processus inflammatoires rhumatoïdes et réactifs, les deux membres sont impliqués. Dans ce cas, il peut y avoir une douleur concomitante dans d'autres grandes articulations.

L'arthrose de la cheville est une maladie plutôt rare qui touche principalement les personnes âgées. Le groupe de risque comprend des personnes qui ont longtemps travaillé comme chargeurs, vendeurs, peintres, plâtriers, tourneurs et soudeurs. Parfois trouvé comme une maladie professionnelle chez les athlètes. Sur fond d'activité physique croissante constante, la croissance du tissu osseux se produit avec la destruction concomitante du cartilage. Les lésions pathologiques sont visibles sur les radiographies. En marchant, ils irritent les tissus mous et une inflammation réactive se produit.

Douleur intense à la cheville

Une douleur intense à la cheville justifie un appel urgent à une aide médicale. Il est important d'éliminer les blessures à temps, ce qui peut être exacerbé sans que les premiers soins soient fournis correctement. D'abord, vous devez mettre un bandage serré. Après cela, essayez de garder votre pied en position horizontale. Cela réduira l'enflure et réduira les manifestations de la douleur.

Sois prudent. De même, des fissures au talon peuvent apparaître. Pour leur apparition, il peut être suffisant de sauter d'une petite hauteur avec un atterrissage sur le talon. De plus, des fissures apparaissent lors d’impacts latéraux tangentiels.

Une autre situation dangereuse est la rupture du tendon lors d'une chute ou d'une luxation. Dans ce cas, de nouveaux mouvements de l'articulation de la cheville ne peuvent qu'aggraver la situation en augmentant la surface de la plaie et en augmentant les saignements internes. Les signes typiques de cette affection sont les suivants: ecchymose massive, douleur intense, limitation ou manque de mobilité de la cheville.

Cheville douloureuse: que faire?

Et si une cheville fait mal? Tout d'abord, vous devez comprendre la cause de ce symptôme. Cela nécessite des examens spéciaux. Si possible, il est préférable de faire un scanner. Si des états rhumatoïdes et réactifs sont suspectés, une numération globulaire et un test du facteur rhumatismal doivent être pris. Un traitement anti-bactérien est indiqué lorsqu'un processus inflammatoire purulent est associé à une santé globale médiocre et à une augmentation de la température corporelle.

Dans les processus destructeurs, il est important de rétablir l'apport sanguin normal aux tissus affectés. Pour cela, la meilleure méthode est la thérapie manuelle. Il s'agit d'un traitement sûr et efficace des articulations de la cheville, y compris pendant la période de rééducation après une blessure.

Anatomie de l'articulation de la cheville - où qu'elle se trouve, cause de la douleur et de l'enflure, des maladies et de leur traitement

La cheville relie les os du pied et de la jambe afin que les personnes puissent faire des mouvements avec leurs pieds, puissent marcher ou courir librement. La cheville a une structure complexe et n'est pas pour rien. Elle est considérée comme la plus vulnérable des articulations, car elle se blesse facilement et commence souvent à se blesser en marchant. À la place de la cheville se trouve le légendaire tendon d’Achille, qui a joué un rôle fatal dans le destin du héros des mythes antiques - Achille.

Quelle est l'articulation de la cheville

Il s’agit d’une articulation complexe du talus, des os petits et tibiaux, qui permet le mouvement des pieds. La structure du pied est tellement fiable qu’il peut supporter le poids du corps d’une personne tout en répartissant correctement ce poids lors des mouvements. Par conséquent, la résistance du tissu osseux et la fiabilité de l'appareil ligamentaire sont d'une importance primordiale. En raison de son emplacement et de son objectif, la cheville n'est pas rarement blessée ou blessée pour d'autres raisons.

Anatomie

La zone commune comporte plusieurs divisions:

  1. La section antérieure est située à l'arrière du pied, la section postérieure est appelée tendon d'Achille, la malléole interne est référée à l'intérieur et la latérale est référée à l'extérieur.
  2. La structure de la face externe de la cheville est constituée du ligament postérieur et antérieur talus-fibulaire et calcanéo-fibulaire.
  3. Le ligament deltoïde se trouve à l'intérieur.
  4. Les surfaces articulaires des os du tibia entourent l'os de la cheville et forment une fourche pour cheville dotée d'un excellent apport de sang.

Fonction

L'anatomie des extrémités est un mécanisme complexe qui aide une personne à se déplacer avec confiance, élégance et douceur: montez les escaliers, effectuez des virages autour de son axe. La principale fonction de la cheville est la mobilité du pied, qui fournit un soutien fiable et des mouvements de tout le corps. La cheville aide à déplacer le pied vers le haut ou le bas, et les mouvements latéraux sont dus aux articulations du talon et du talus. La structure de l'articulation permet des mouvements tels que la flexion-extension de la cheville, la rotation du pied.

Douleur à la cheville

Souvent, une personne peut ressentir une douleur à l'articulation de la hanche ou à la cheville, qui augmente au fur et à mesure que vous montez les escaliers, enlevez vos chaussures, en appuyant. Vous pouvez souvent entendre un clic dans le pied endommagé. Si l'articulation est gonflée, cela indique le début du processus inflammatoire. Sans traitement approprié, de tels problèmes apparaissent lors du déménagement, lorsqu'une personne ne peut plus marcher normalement.

Raisons

Cela peut être dû à une lésion des ligaments latéraux externes, de la cheville externe ou externe, à une inflammation des tendons, à une luxation du pied ou à une déformation du pied, à une blessure, à une entorse, à une fissure de la cheville ou à une fracture après une chute, à un coup violent, au talon du talon du talon. Les problèmes peuvent être résolus sur une ou les deux jambes à la fois. En outre, l'articulation peut être malade en raison du développement de certaines maladies, telles que l'arthrose de la cheville avec inflammation des capsules articulaires et du cartilage articulaire, l'arthrite, l'ostéochondrose, l'arthrose, la goutte, etc.

Fait mal en marchant

Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de parler de la goutte, des causes rhumatismales ou inflammatoires, la douleur serait alors observée pendant le reste. Toute charge ne ferait qu’augmenter. La pathologie est probablement due à une ecchymose, une entorse, une luxation ou une fracture de la cheville distale, une fracture de la cheville, une fracture du calcanéum. Bien que dans ces derniers cas, il soit assez difficile de marcher, mais dans tous les autres cas, une personne marchera, mais avec une douleur intense. Si les articulations de la cheville vous font mal lorsque vous marchez après une blessure, et même si vous avez un gonflement, vous ne pouvez pas vous passer de l'examen d'un spécialiste.

Maux de chevilles aux deux jambes

La douleur à la cheville lors de la marche peut être provoquée par l'arthrose. En règle générale, pendant la journée, une personne souffre d'un symptôme de douleur sourde, progressant au cours de l'effort physique. Le matin, la douleur n’est pratiquement pas dérangée et l’après-midi, il suffit de se reposer pendant quelques heures - et elle se retire. Lorsque l'on entend de l'arthrose pendant le mouvement, on entend des claquements, des craquements ou des craquements de l'articulation. La maladie évolue à sa manière chez chaque patient, la douleur peut survenir à une fréquence variable, ne pas durer plus d'une journée ou être ennuyante pendant des semaines et des mois.

Accompagné d'œdème

Une douleur telle que la goutte peut entraîner des douleurs aux articulations de la cheville et du genou. Cela semble dû au dépôt de sels d'acide urique, lorsque le corps humain est sursaturé en purines ou que son échange incorrect est observé. On trouve beaucoup de purines dans la viande, de sorte que les problèmes de santé sont plus fréquents chez les hommes plus âgés mangeurs de viande. Avec la défaite de la maladie, apparaissent des attaques soudaines de douleur dans les articulations, un gonflement, une brûlure, une rougeur de la peau avec une teinte pourpre.

Maladies de la cheville

Une autre maladie de la cheville, accompagnée de douleur - rhumatisme. Cela est dû à une infection qui affecte les voies respiratoires supérieures. Au premier stade, le patient présente des symptômes tels que fièvre, douleurs vaginales aux articulations et aux muscles de la jambe. L'articulation touchée peut se rappeler non seulement de la douleur, mais également de la rougeur et de l'enflure. Avec un long parcours de la maladie autour de l'articulation malade, une compaction indolore de la taille d'un grain ou d'un haricot peut être observée.

Il y a des sensations douloureuses dans l'os de la cheville, apparaissant la nuit. Les causes du symptôme peuvent être des fractures, des ecchymoses graves ou diverses maladies, telles que l'arthrite de la cheville ou la pénétration de l'infection dans la cavité articulaire. Une inflammation, un gonflement, des douleurs nocturnes peuvent survenir lorsque la cheville est endommagée ou que les tendons, le cartilage et les vaisseaux sanguins se rompent. En outre, la douleur peut gêner les zones les plus proches de l'articulation, telles que la jambe, le pied, le genou ou la cuisse.

Diagnostics

La rupture du ligament ou d'autres blessures de la cheville sont diagnostiquées par rayons X. Une radiographie montrera une fracture ou un déplacement de l'articulation. L'imagerie par résonance magnétique montrera l'image d'une image couche par couche de l'articulation, des tendons, de toute fissure ou fracture. En présence de douleur, le gonflement du pied devrait consulter un thérapeute. Le médecin procédera à un examen et, si nécessaire, enverra des spécialistes ou désignera des examens.

Comment traiter

Le traitement de l'arthrose de la cheville commence par l'élimination du symptôme de douleur et dure le reste de la vie pour éviter une perte de mouvement complète. Il est recommandé au patient de décharger l'articulation autant que possible, de ne marcher qu'avec une canne. Des bandages, des semelles orthopédiques, des chaussures spéciales peuvent être utilisés pour la fixation, il est recommandé de faire des exercices et de suivre un régime. Les médicaments suivants sont recommandés:

  • onguent anti-inflammatoire à effet réchauffant - Kapsikam, Finalgon, Apizartron;
  • analgésiques;
  • agents avec l'acide hyaluronique et le sulfate de chondroïtine pour restaurer le cartilage endommagé.

Comment traiter l'arthrose de la cheville avec l'aide de techniques modernes? La maladie peut être soignée de différentes manières, mais le résultat du traitement dépend du degré de négligence de la maladie. Aujourd'hui, la médecine offre les médicaments les plus récents et des méthodes exceptionnellement efficaces pour lutter contre la destruction du sac et l'immobilité totale des jambes du patient. Vous pouvez appeler les suivants:

  • introduction de fluide synthétique dans le joint en tant que lubrifiant pour les surfaces cartilagineuses;
  • arthroscopie endoscopique - une combinaison de procédures diagnostiques et thérapeutiques;
  • immobilisation de l'articulation par la chirurgie, pour éliminer les déformations grossières, réduire le symptôme de douleur;
  • endoprothèses - remplacement complet d'une articulation perdue par une articulation artificielle.

Le traitement de l'articulation de la cheville en présence d'autres maladies ou blessures comprend les soins à domicile. Le patient peut être à l'hôpital, il est important de passer plusieurs jours sans mouvements inutiles. La cheville instable se décharge de béquilles en surpoids. La jambe peut gonfler, il faut donc la garder au-dessus du cœur à 20 heures. Une compresse froide aide, qui est appliquée tous les jours pendant 10-15 minutes. Si l'articulation est constamment douloureuse et enflée, l'ibuprofène ou l'acétaminophène est nécessaire:

  • L'ibuprofène a des effets analgésiques et antipyrétiques. Il bloque parfaitement la douleur en mouvement ou au repos, supprime la raideur matinale, élimine les poches, aide à augmenter la capacité de mouvement.
  • L'acétaminophène est l'un des analgésiques non narcotiques les plus recherchés avec un effet antipyrétique et anti-inflammatoire modéré. Il est basé sur le paracétamol, qui agit sur les centres de la douleur et de la thermorégulation.

Photo de la cheville

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Douleur à la cheville

Pourquoi une douleur à la cheville?

Il s’agit d’une articulation complexe du talus, des os petits et tibiaux, qui permet le mouvement des pieds. La structure du pied est tellement fiable qu’il peut supporter le poids du corps d’une personne tout en répartissant correctement ce poids lors des mouvements.

Par conséquent, la résistance du tissu osseux et la fiabilité de l'appareil ligamentaire sont d'une importance primordiale. En raison de son emplacement et de son objectif, la cheville n'est pas rarement blessée ou blessée pour d'autres raisons.

Pendant la journée, le genou est soumis à diverses contraintes. Sa structure anatomique vous permet de faire divers mouvements de flexion.

Même la position des jambes en position assise peut lui imposer une charge supplémentaire. Il n’est pas surprenant que chaque personne ait ressenti une douleur de l’intérieur du genou au moins une ou plusieurs fois.

Si la douleur revient périodiquement ou si elle devient permanente en permanence, cela constitue un sujet de préoccupation et le début du traitement.

Petite anatomie

Le genou est un nœud anatomique mobile complexe qui relie le tibia et le fémur, protégé par la rotule et le ménisque interne, représentant un cartilage en forme de faucille.

Composé de ménisques latéraux et médiaux, de poches synoviales, de ligaments croisés intra-articulaires et latéraux. Les ligaments latéraux sont attachés aux os fémoral et tibial, les ligaments intra-articulaires sont attachés aux ménisques.

Les surfaces articulaires des os sont recouvertes de tissu cartilagineux. Le liquide synovial des sacs favorise un mouvement doux et sans douleur du genou lors de la flexion, de l'extension et de la rotation.

Raisons

Il y a trois facteurs principaux provoquant une douleur au genou de l'intérieur:

  1. Blessures diverses.
  2. L'hérédité.
  3. Maladies affectant les processus métaboliques dans le corps.

Blessures

Les blessures qui entraînent une maladie de l'articulation du genou peuvent non seulement être subies, mais également celles qui semblent insignifiantes pour une personne sur une longue période (par exemple, chutes, frappes, redressement du genou). Certaines nécessitent plusieurs étapes de traitement.

Raisons

Déterminer la cause et le traitement ne produit qu'un médecin!

Les raisons pour lesquelles la cheville fait très mal. Le plus souvent, l'état se développe en raison de processus pathologiques nécessitant un traitement obligatoire.

Arthrose

Arthrose de la cheville - lésion du cartilage de l'articulation au développement progressif et lent. En raison de la maladie, le cartilage s'amincit, ce qui entraîne sa destruction.

L'absence de traitement entraîne généralement une déficience fonctionnelle complète de l'articulation. La pathologie, malheureusement, est irréversible, mais il est possible de ralentir l'évolution de la maladie et de réduire l'apparition des symptômes en commençant rapidement le traitement.

La maladie se développe en 4 étapes, à chacune desquelles le patient est tourmenté par certains signes et symptômes:

Dans de nombreux cas, la douleur survient périodiquement chez les personnes qui ont déjà eu une blessure à la cheville, cela est tout à fait possible il y a de nombreuses années, mais sous l'influence d'un certain nombre de facteurs, elle se fait sentir périodiquement.

Assez souvent, les articulations blessées commencent à faire mal avant que le temps ne change, par temps humide et froid. Des lésions ont souvent conduit à l'apparition de modifications dégénératives des tissus de l'articulation.

Mais les blessures ne sont pas les seules à causer des douleurs à la cheville. De nombreuses maladies associées à des désordres métaboliques dans le corps, à une prédisposition génétique, à une violation du statut hormonal, à une défaillance du système immunitaire, ainsi qu'à certaines maladies infectieuses peuvent entraîner une articulation de la cheville et d'autres manifestations.

La douleur peut être localisée non seulement dans l'articulation elle-même, mais peut également irradier vers la région de la jambe ou du genou. La douleur à la cheville peut causer de l'arthrite. Il s’agit d’une inflammation de la cheville pouvant entraîner un grand nombre de causes diverses.

L'arthrite peut se développer soudainement dans un état de santé général et, en règle générale, toucher plusieurs articulations à la fois. Il y a des signes tels que gonflement, rougeur de la peau, augmentation de la température locale, gonflement de l'articulation de la cheville et un certain nombre d'autres signes.

La douleur est plus prononcée tôt le matin, vers 3 à 4 heures, pendant la journée, la douleur est moins intense.

Partagez le lien vers l'article.

Informations complémentaires

Attention! Le matériel est destiné uniquement à titre d'information. Tout traitement doit être prescrit par un médecin.

informations à lire

La cheville a une structure assez complexe, car elle fournit une articulation mobile de trois os: le tibial, le péronier et le talus. Diverses raisons peuvent provoquer des douleurs dans les articulations de la jambe; souvent à cause de cela, vous devez abandonner le sport et de belles chaussures.

Afin d'éviter des conséquences indésirables, il est nécessaire de comprendre les causes de l'apparition et du traitement de la douleur à la cheville.

Les médecins notent les facteurs suivants qui influencent le développement de sensations douloureuses:

La douleur dans la partie supérieure du pied et le gonflement des jambes peuvent être causés par diverses raisons, notamment infectieuses.

Maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes, y compris les maladies systémiques du tissu conjonctif, sont l'une des causes les plus fréquentes de gonflement du pied et de pénibilité pour la marche.

L’activation inadéquate du système immunitaire est à la base de ces maladies, ce qui a pour conséquence que celui-ci commence à percevoir les tissus internes et à les détruire.

La maladie auto-immune la plus répandue est la polyarthrite rhumatoïde, caractérisée par la lésion des articulations. Bien que cette maladie soit plus caractéristique d'implication dans le processus pathologique de petites articulations des mains, dans certains cas, presque tout le système musculo-squelettique est affecté, y compris la partie supérieure du pied.

La partie inférieure de la jambe enfle, la douleur et une sensation de raideur plus prononcée le matin.

Parmi les autres maladies dans lesquelles il existe un léger gonflement sur le dessus du pied et il devient très pénible de marcher, les rhumatismes, le lupus érythémateux disséminé, la goutte et la sarcoïdose.

Blessures au pied et à la cheville

La douleur à la cheville est due à diverses maladies. Classiquement, ils sont divisés en plusieurs groupes.

  • Troubles pathologiques de la cheville, causés par des lésions de ses éléments structurels, des os du pied et de la jambe: fractures osseuses, entorses et ruptures de ligaments, luxations, subluxations.

Quelles sont les questions qui intéressent le médecin en ce qui concerne la douleur à la cheville:

  • Douleur après un accident ou une blessure sportive;
  • Douleur à la cheville lors de jeux de plein air chez les enfants;
  • Douleur aiguë à la cheville sans dommage;
  • Douleur au repos ou comme douleur locale;
  • Douleur le long des nerfs ou après le clampage des vaisseaux;

Le pied supporte la charge la plus lourde - le poids du corps humain. Il a une structure complexe, remplit des fonctions importantes - il aide à rester debout et à marcher. Tous les os du pied, réunis dans une seule structure élastique, jouent le rôle d’amortisseur. La semelle relie une personne au sol ou à une autre surface.

La structure

Au pied de 26 os, il y a encore des muscles, des ligaments, des articulations, des fascias, des vaisseaux et des nerfs. Une douleur au pied peut survenir avec le développement d'une pathologie dans l'une de ces structures.

Tous les os sont divisés en 3 sections:

  • tarse composé des os du ramus, du cuboïde, du naviculaire, du calcanéen et de trois sphénoïdes;
  • tarse formé par le 5ème os tubulaire ayant des articulations avec la base des phalanges des doigts;
  • doigts (quatre doigts ont 3 phalanges chacun, un pouce - deux).

Le pied est relié au tibia par l’articulation de la cheville, formée par les extrémités du tibia, du péroné et du talus. De nombreuses articulations offrent au pied flexion libre, extension, rotation dans la zone de l'articulation de la cheville et de la semelle.

Tous les os des articulations, entourés de ligaments, de fascias et de muscles, forment un sommet élastique et bombé du pied.
.

Causes de la douleur

Le pied peut être douloureux pour diverses raisons. Par exemple, à la fin de la journée, les muscles sont fatigués, les os s’aplatissent un peu, ils s’allongent et la douleur apparaît.

Très souvent, la personne est à blâmer. Une mauvaise forme physique, des muscles non entraînés et des ligaments faibles contribuent au repli du pied et à la luxation des articulations.

En tirant, la douleur apparaît à l'extérieur du pied et inversement.

Une mauvaise nutrition affecte la condition des os. Lorsque l'équilibre de la consommation de protéines, de lipides, d'hydrates de carbone et de régimes mono-diététiques est perturbé, les os manquent de calcium, de magnésium, de phosphore et d'autres minéraux.

En conséquence, ils deviennent fragiles et fragiles. En tombant d'une hauteur de sa croissance, casser facilement.

Toutes les fractures sont accompagnées d'une douleur intense.

Signes d'arthrose déformante

Des douleurs sévères à la cheville dans les cas non graves sont des symptômes d'arthrose déformante. Cette maladie peut causer une invalidité menant à une invalidité.

Les principales causes de douleur arthritique sont les blessures précoces, qui ont rendu la surface des os inégale. Cette déformation entraîne une détérioration du glissement des surfaces articulaires et leur cause des dommages supplémentaires.

Diagnostics

La rupture du ligament ou d'autres blessures de la cheville sont diagnostiquées par rayons X. Une radiographie montrera une fracture ou un déplacement de l'articulation.

L'imagerie par résonance magnétique montrera l'image d'une image couche par couche de l'articulation, des tendons, de toute fissure ou fracture. En présence de douleur, le gonflement du pied devrait consulter un thérapeute.

Le médecin procédera à un examen et, si nécessaire, enverra des spécialistes ou désignera des examens.

IRM de la cheville

Le diagnostic d’une maladie commence par l’interview du patient et la clarification des principales plaintes. Après avoir recueilli les antécédents, le médecin procède à un examen visuel approfondi du pied.

Ensuite, le spécialiste procède à un examen physique du pied au repos et en mouvement, avec ou sans charge. Le médecin sent la plante du pied et sa voûte plantaire pour détecter les déformations, les douleurs et d’autres modifications.

Pour déterminer le fonctionnement des muscles, tournez le pied avec ses mains, déplacez-vous contre la résistance en demandant au patient de marcher. Ensuite, vérifiez la sensibilité de la semelle pour détecter les dommages aux nerfs.

Des méthodes de diagnostic supplémentaires sont la radiographie ou l’imagerie par résonance magnétique.

Le choix de la méthode de traitement des pathologies de l'articulation de la cheville est basé sur l'état du patient et sa maladie. En règle générale, les patients présentant des sensations désagréables dans les membres inférieurs se tournent vers des thérapeutes.

À leur tour, ces derniers envoient des patients à des spécialistes plus étroits. Cela peut être un arthrologue, un chirurgien, un rhumatologue ou un orthopédiste.

Après avoir interrogé et examiné un patient, le médecin est obligé de lui envoyer un examen médical. Pour établir un diagnostic correct, les experts recommandent de se soumettre à une échographie, à une radiographie et à une série de tests. Après un examen approfondi, le médecin prescrit un traitement approprié au patient.

Traitement

Bien entendu, le traitement requis pour la douleur à la cheville est largement dû aux causes de ce phénomène.

Si le syndrome douloureux est provoqué par des blessures de nature traumatique, le patient suit généralement le traitement suivant:

  • prendre des analgésiques;
  • bandage serré fixant la position du joint;
  • physiothérapie;
  • exercice thérapeutique;
  • remèdes populaires;
  • appareils orthopédiques.

Dans le cas où la douleur dans la région d'une articulation est le symptôme d'un processus pathologique déterminé, une thérapie réussie est impossible sans éliminer la maladie sous-jacente.

Dans la plupart des cas, à ces fins, on prescrit au patient un médicament qui consiste à prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires, des médicaments qui favorisent la régénération accélérée des tissus articulaires. Les procédures de physiothérapie suivantes sont indiquées en tant que thérapie adjuvante:

Dans certains cas particulièrement difficiles, le patient peut nécessiter un traitement chirurgical.

Pour soulager l'état du patient et en appliquant une compresse froide. Pour ce faire, remplissez le radiateur de glace ou enveloppez les glaçons dans un morceau de tissu de gaze et fixez-les à la zone touchée. Cela aide à éliminer la douleur et le gonflement de la cheville.

En tant que traitement adjuvant, on peut utiliser des remèdes populaires. Ainsi, les médicaments à base de kéfir, les compresses d'oignons broyés, la solution de savon et de sel donnent de bons résultats.

Si votre cheville vous fait très mal, la recette suivante, très appréciée des gens, vous aidera: mélangez le sucre, le sel, le miel et le soda en quantités égales.

Ajouter de l'eau et remuer jusqu'à formation d'une masse molle. Appliquer le mélange sur la cheville et laisser reposer 10 minutes.

La douleur à la cheville est un phénomène répandu qui nécessite une attention extrême. N'oubliez pas que l'absence de mesures thérapeutiques appropriées peut entraîner de graves complications.

Un traitement réussi doit être effectué après consultation d'un spécialiste et effectué sous surveillance médicale stricte!

Lorsque la luxation est douloureuse, il est impératif de consulter un médecin et de déterminer la cause du symptôme. Il est impossible de réchauffer la région blessée en cas de blessure.

Cela peut contribuer au développement rapide du processus inflammatoire et conduire à une augmentation de la douleur et du gonflement. Il est nécessaire d'exclure toute procédure thermique pour une articulation douloureuse.

Il est nécessaire d'exclure les massages et le frottement d'une articulation douloureuse. L'effet mécanique sur la zone touchée aggrave également la blessure. Le premier jour de la luxation, il est nécessaire de placer un sac de glace sur le point sensible. Une alternative serait une compresse froide salée.

En cas d'entorse, il est important de limiter l'activité motrice pendant plusieurs jours. Attachez-vous au point douloureux et prenez un anesthésique.

En cas de blessure, ils prennent des analgésiques, appliquent un bandage serré sur l'articulation de la cheville et, si nécessaire, portent une attelle en plâtre. En cas de blessure grave, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

En cas d'arthrose déformante, le traitement médical de la maladie vise à restaurer la capacité de travailler, en éliminant la douleur et l'inflammation. Initialement, il est nécessaire d’éliminer les lourdes charges sur l’appareil à joint. Les endoprothèses sont indiquées aux stades particulièrement sévères de l'arthrose.

En général, le traitement consiste à utiliser des médicaments qui réduisent la prothèse inflammatoire. On utilise des onguents locaux topiques ayant des effets analgésiques et anti-inflammatoires.

La pommade au diclofénac est appliquée sur la cheville touchée, ainsi que des agents chondroprotecteurs. Les préparations régénèrent le cartilage de l'appareil articulaire, rétablissent le volume de liquide, améliorent la circulation sanguine.

Dans certains cas, les injections sont montrées à l'intérieur de l'articulation. Le blocage intra-articulaire aide à soulager la douleur et l'inconfort, en laissant le processus de l'inflammation.

Le traitement de l'arthrose de la cheville commence par l'élimination du symptôme de douleur et dure le reste de la vie pour éviter une perte de mouvement complète. Il est recommandé au patient de décharger l'articulation autant que possible, de ne marcher qu'avec une canne.

Des bandages, des semelles orthopédiques, des chaussures spéciales peuvent être utilisés pour la fixation, il est recommandé de faire des exercices et de suivre un régime. Les médicaments suivants sont recommandés:

  • onguent anti-inflammatoire à effet réchauffant - Kapsikam, Finalgon, Apizartron;
  • analgésiques;
  • agents avec l'acide hyaluronique et le sulfate de chondroïtine pour restaurer le cartilage endommagé.

Comment traiter l'arthrose de la cheville avec l'aide de techniques modernes? La maladie peut être soignée de différentes manières, mais le résultat du traitement dépend du degré de négligence de la maladie.

Aujourd'hui, la médecine offre les médicaments les plus récents et des méthodes exceptionnellement efficaces pour lutter contre la destruction du sac et l'immobilité totale des jambes du patient. Vous pouvez appeler les suivants:

  • introduction de fluide synthétique dans le joint en tant que lubrifiant pour les surfaces cartilagineuses;
  • arthroscopie endoscopique - une combinaison de procédures diagnostiques et thérapeutiques;
  • immobilisation de l'articulation par la chirurgie, pour éliminer les déformations grossières, réduire le symptôme de douleur;
  • endoprothèses - remplacement complet d'une articulation perdue par une articulation artificielle.

Le traitement de l'articulation de la cheville en présence d'autres maladies ou blessures comprend les soins à domicile. Le patient peut être à l'hôpital, il est important de passer plusieurs jours sans mouvements inutiles.

La cheville instable se décharge de béquilles en surpoids. La jambe peut gonfler, il faut alors la garder au-dessus du cœur de 20.

Une compresse froide aide, qui est appliquée tous les jours pendant 10-15 minutes. Si l'articulation est constamment douloureuse et enflée, l'ibuprofène ou l'acétaminophène est nécessaire.

  • L'ibuprofène a des effets analgésiques et antipyrétiques. Il bloque parfaitement la douleur en mouvement ou au repos, supprime la raideur matinale, élimine les poches, aide à augmenter la capacité de mouvement.
  • L'acétaminophène est l'un des analgésiques non narcotiques les plus recherchés avec un effet antipyrétique et anti-inflammatoire modéré. Il est basé sur le paracétamol, qui agit sur les centres de la douleur et de la thermorégulation.

Comment traiter la douleur à la cheville? Seul un spécialiste qualifié pourra répondre à cette question. Après un examen approfondi, il recommandera des méthodes de traitement efficaces.

Dans ce cas, vous ne devez en aucun cas essayer de traiter à la maison des maladies ou des lésions de l'articulation de la cheville sans d'abord consulter un médecin, car cela pourrait entraîner des complications.

Les blessures à la cheville les plus souvent diagnostiquées sont une fracture de la cheville, du calcanéum et du talus. La principale méthode de traitement est la chirurgie.

Le régime alimentaire est une composante constante du traitement général de l'arthrite de la cheville en médecine à domicile. L’objectif d’une nutrition adéquate est la normalisation de la réponse immunitaire et l’affaiblissement de la réponse inflammatoire.

La douleur à la cheville a des causes et un traitement individuels, qui reposent uniquement sur le diagnostic. Pour le traitement de cette maladie, les médecins prescrivent des médicaments et atteignent ces objectifs:

  • améliorer la circulation sanguine;
  • réduire la perméabilité des parois vasculaires;
  • éliminer l'exsudat;
  • améliorer le tonus des veines.

Initialement, les thérapies permettent aux médecins d'utiliser des analgésiques et des pommades pour réduire la douleur. Le traitement avec de tels agents peut être effectué à la maison. Si la cause en est une maladie plus grave, l'arthrite ou l'arthrose, il est conseillé de choisir des médicaments non stéroïdiens.

Si la douleur à la cheville est apparue à la suite d’une blessure, le patient ne peut pas se passer de l’aide du médecin. Dans ce cas, il est recommandé au patient de fournir rapidement les premiers soins:

  • immobiliser la jambe;
  • faire une compresse froide;
  • lors de l'étirement pour mettre un bandage serré;
  • gardez votre jambe légèrement levée pour réduire le flux sanguin.

Les médecins fournissent une assistance spécialisée au patient afin de soulager la douleur et l’enflure à la cheville:

  • diagnostic de traumatisme;
  • l'utilisation d'analgésiques;
  • immobilisation du pansement du membre blessé;
  • en cas de fracture compliquée, une opération est effectuée;
  • pour que l’os croisse ou guérisse la plaie, il faut laisser la jambe seule;
  • physiothérapie possible;
  • pommade de guérison;
  • prendre des médicaments pour régénérer les cellules et prévenir l’infection.

Si une personne a très souvent mal à la cheville, que faire pour éliminer le symptôme? Pour réduire la propagation du syndrome jusqu'au genou, au pied et à la jambe entière, les médecins recommandent parfois d'utiliser des remèdes traditionnels.

Traiter le signe peut être des compresses sur le kéfir, les oignons hachés et la solution de savon et de sel. En éliminant la douleur traditionnelle à la cheville et au sommet du pied, les médecins prescrivent nécessairement la thérapie physique, le massage, le traitement UHF, la phonophorèse, la thérapie magnétique, la thérapie au laser.

Le rhumatologue prend en charge la détermination de la cause de la douleur dans la partie supérieure du pied et le traitement de cette affection. S'il existe un lien évident avec la blessure, le spécialiste en traumatologie orthopédique.

Après un examen approfondi, le régime de traitement le plus optimal est prescrit, et doit être strictement suivi afin d'arrêter la progression de la maladie et d'éviter des complications graves.

Selon la cause de la douleur sur le dessus du pied, la tactique thérapeutique peut subir certains changements:

  • Dans les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme, lupus érythémateux disséminé, etc.), l'utilisation à long terme de corticostéroïdes et de cytostatiques est indiquée.
  • Dans le cas du rhumatisme psoriasique, une surveillance continue par un dermatologue est indiquée.
  • Si la douleur au sommet du pied est d'origine infectieuse, une antibiothérapie est prescrite.

Comme premiers soins, si le rendez-vous le plus proche chez le médecin n’est possible qu’après quelques jours, il est permis d’utiliser des pommades anti-inflammatoires, en appliquant un sac de glace (toujours enveloppé d’une serviette) sur la jambe, et en cas de douleur intense - une prise rapide d’analgésiques.

Il est important d’assurer le reste du pied, car la charge supplémentaire ne fera qu’aggraver la situation.

Le traitement de la douleur dans les articulations du pied commence par des méthodes conservatrices, qui sont sélectionnées en fonction du stade de développement de la maladie.

Les principales méthodes de traitement conservateur:

Cas nécessitant une attention médicale immédiate:

  1. l'articulation était si enflée qu'il était tout simplement impossible de porter des chaussures;
  2. impossible de mettre les pieds;
  3. il existe une possibilité de rupture ou de rupture du ligament;
  4. toucher douloureux à la cheville;
  5. ça fait mal de rester debout;
  6. le gonflement du dos de la cheville est probablement une inflammation du tendon d'Achille;
  7. non seulement les muscles autour de l'articulation, mais aussi l'os au fond de la cheville blessé.

Mesures urgentes à prendre si l'articulation du pied est gravement atteinte:

  • La jambe doit être surélevée et maintenue en position relevée jusqu'à ce que l'enflure et la douleur soient réduites.
  • La glace est appliquée sur le pied, préalablement enveloppée dans une serviette. Une telle compresse est utilisée pendant vingt minutes trois fois par jour jusqu'à ce que l'œdème disparaisse complètement.
  • Repos et repos sont nécessaires pour l'articulation touchée, en particulier le premier jour.
  • Il est nécessaire d'envelopper la jambe avec un bandage élastique serré, mais en même temps pour ne pas perturber la circulation sanguine.

Les mesures ci-dessus doivent être débutées immédiatement après la blessure et se poursuivre pendant 48 heures.

Comment traiter la douleur à la cheville? Des analgésiques et des anti-inflammatoires sont prescrits pour soulager la douleur. Si le pied ne peut pas supporter son propre poids, utilisez des béquilles.

Pour créer la paix et assurer l'immobilité de l'articulation touchée, des serre-pieds spéciaux sont utilisés.

En cas de fasciite plantaire, il est recommandé de faire rouler la balle avec le pied. Parmi les méthodes physiothérapeutiques de traitement de la douleur à la cheville, les ultrasons, la stimulation électrique, la thérapie au laser, la thérapie manuelle sont les plus populaires.

Ces procédures améliorent la circulation sanguine dans la zone touchée et favorisent une guérison rapide.

La tactique de traitement de la douleur à la cheville dépend directement de la cause qui l’a provoquée. Au cas où il se manifesterait, les spécialistes du CELT s’attacheraient tout d’abord à réduire les symptômes de la douleur. Les blessures, en particulier la rupture des ligaments de la cheville, nécessitent des procédures de plâtrage et de réhabilitation.

En cas d'arthrose, la tâche du médecin est de soulager la douleur, d'améliorer les fonctions motrices et d'éliminer la possibilité de développement de processus inflammatoires dans le tissu cartilagineux. Pour ce faire, on prescrit au patient des analgésiques et des anti-inflammatoires, ainsi que des médicaments pouvant améliorer la circulation sanguine. Peut-être l'utilisation de gels et de pommades qui réduisent la douleur dans les articulations.

De nombreux médicaments contribuent à l’élimination de la douleur dans les articulations. En règle générale, ceux-ci incluent les AINS. Ces moyens non seulement éliminent la douleur, mais contribuent également à l'élimination de l'inflammation.

Que se passe-t-il si le patient s'inquiète d'un gonflement de la cheville? Comment traiter et soulager la douleur à la maison? Pour ce faire, il est recommandé de prendre la pilule d'un anti-inflammatoire non stéroïdien ou de faire une injection intramusculaire.

En outre, certains médecins prescrivent diverses crèmes et onguents anti-inflammatoires. La plupart d'entre eux éliminent également les syndromes douloureux, soulagent l'inflammation et l'enflure.

En plus des AINS, ainsi que des pommades locales pour le traitement complexe des maladies de l'articulation de la cheville, il est recommandé au patient de prendre des complexes multivitaminiques contenant du calcium et de la vitamine D3. De tels compléments alimentaires aident à renforcer les os et à accélérer considérablement le processus de récupération du patient.

Pourquoi la cheville gonfle et fait mal? Comment traiter cette articulation si elle était blessée?

Tout dommage aux articulations doit être traité avec beaucoup de soin. En cas de retard dans les soins, la personne peut développer un processus inflammatoire, ainsi qu'une hémorragie interne, etc.

Les patients atteints de la maladie décrite se plaignent souvent d'un malaise localisé au niveau du pied et de la jambe. Ils ont une violation de la démarche, entraînant une mobilité réduite.

Lors des phases initiales de la maladie, il est souvent recommandé aux personnes de normaliser leur poids et de choisir des chaussures appropriées, réduisant ainsi la charge exercée sur le pied. Avec des symptômes de douleur prononcés, les médecins prescrivent un traitement de la douleur, qui consiste à prendre des analgésiques.

On constate un bon effet dans le traitement de cette maladie après l’utilisation de compresses à base de pommades analgésiques: diclac, finalgon et fast-gel. Dans le cas où le processus progresse et que la douleur devient très vive, des corticostéroïdes sont injectés dans la cavité de l'articulation touchée.

En outre, il est recommandé aux patients de prendre une série d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, en particulier s'ils sont efficaces en période d'exacerbation de la maladie. Si une personne présente des lésions gastriques internes, des médicaments sont prescrits avec la dose minimale de toxines: célécoxib ou nimésulide.

Les procédures physiothérapeutiques sont considérées comme faisant partie intégrante du traitement de cette maladie: phonophorèse avec glucocorticoïdes, électrophorèse, thérapie magnétique.

Ils renforcent l'effet des médicaments et soulagent l'inflammation. Naturellement, de telles manipulations peuvent être effectuées exclusivement pendant la période de rémission et de réduction de la douleur.

Très souvent, une douleur à la cheville est observée chez les gymnastes. La vidéo ci-dessous présente une méthode de traitement de la douleur avec un massage:

En règle générale, dans les cas d'inflammation de l'articulation de la jambe, la capacité de mouvement est réduite, l'articulation se gonfle ou gonfle et la douleur y apparaît non seulement en marchant ou au repos. Ce sont des symptômes communs pour une variété de maladies.

Premiers secours

Avant de contacter votre médecin, veillez à optimiser le confort de la zone touchée. Enlevez vos chaussures et éliminez tout effort physique. Si la cheville est enflée, appliquez quelque chose de froid: une compresse, de la glace et du t / d. Pour normaliser la circulation sanguine, placez la cheville sur une colline.

Vous pouvez prendre un médicament anesthésique.

Prévention

Le respect des règles élémentaires de l’auberge constituera un excellent complément thérapeutique et prophylactique à la rééducation des articulations des membres inférieurs:

Premièrement, pour que vous puissiez cesser de tourmenter la douleur à la cheville une fois pour toutes, vous devez suivre votre style de vie. Les sports actifs, une alimentation saine, le durcissement, le camping, les procédures médicales régulières sont les composantes principales des articulations en bonne santé.

Deuxièmement, il s’agit d’une visite systématique chez un traumatologue orthopédique.

Vous devez savoir ce qui arrive à votre corps pour vivre en harmonie avec vous-même. Une méthode de prévention importante est le contrôle du poids, car tout notre poids repose sur la cheville.

Il est nécessaire d'éviter les blessures aux jambes: portez des chaussures confortables, évitez les dommages accidentels.

Plus D'Articles Sur Les Pieds