Semelles intérieures

Blessure à la hanche en cas de chute: comment traiter et que faire

Les blessures à la hanche sont l’une des blessures les plus courantes chez les athlètes, en particulier les joueurs de football, les joueurs de hockey et les joueurs de rugby. Il est considéré comme assez lourd en raison d'une hémorragie importante dans les tissus sous-cutanés et musculaires. Cependant, il n'est pas rare et la contusion de la hanche lors d'une chute chez les personnes âgées, ainsi que d'autres blessures. Dans notre article, nous vous expliquerons les caractéristiques du traitement des lésions à la hanche, ainsi que la façon de fournir les premiers soins pour les lésions des tissus mous de la hanche.

Vous devez d’abord comprendre ce qui se passe avec cette blessure et les causes de la lésion de la hanche. Le plus souvent, cette région de la jambe est blessée avec un coup violent par un objet lourd. Il y a souvent une contusion à la hanche lors de la chute, par exemple, en courant à grande vitesse. En deuxième position viennent les sports de contact: le rugby, le hockey, le football ou la lutte, souvent touchés par cette blessure, ainsi que les athlètes professionnels du sport automobile. Une cause fréquente de cette blessure est également considérée comme un accident de la route.

Lorsque les tissus mous de la cuisse sont meurtris, les vaisseaux sanguins sont endommagés et il n’ya pas de plaies. Cela conduit au fait que le sang coule des vaisseaux sanguins endommagés dans le tissu musculaire et le tissu sous-cutané. Il en résulte une ecchymose et, en cas de blessure grave à la hanche, un hématome sous-cutané ou intermusculaire.

Symptômes de blessure à la hanche

  • Enflure grave;
  • Hémorragie sous la peau;
  • Périmètre accru de la cuisse;
  • Douleur au site de la blessure, notamment à la palpation;
  • Dysfonctionnement de l'articulation du genou;
  • Impossible de plier le joint.

Une blessure grave à la hanche est accompagnée d'un saignement interne, qui peut ne pas s'arrêter pendant la journée. Conséquences d'une lésion grave de la hanche - une violation des organes internes situés près de la zone endommagée.

Seul un médecin (traumatologue ou chirurgien) peut diagnostiquer une contusion de la hanche, ce qui peut déterminer la contusion du quadriceps. Le diagnostic comprend l'inspection de la victime, la détection du site de la blessure et des tissus environnants, ainsi que la vérification de l'amplitude des mouvements des articulations.

En cas de suspicion d'une blessure plus grave, telle qu'une fracture de la hanche, le médecin vous prescrit une radiographie ou une IRM est prescrite pour l'imagerie des tissus mous.

Contusion de la hanche

Le danger réside dans le fait que vous devez savoir comment distinguer une contusion de la hanche d'une fracture. La principale différence réside dans le fait que lors d'une fracture, il se produit un raccourcissement et une position forcée du membre. De plus, le blessé ne peut pas déchirer son talon s'il est allongé sur le dos. La deuxième différence par rapport à une contusion provoquée par une fracture de la hanche est l'absence de douleur vive lors du tapotement le long du grand trochanter et lors de la palpation des structures osseuses. Pour un diagnostic précis, une radiographie et un scanner de la hanche sont recommandés.

L'ecchymose du cou de la hanche la plus répandue chez les personnes âgées. Cette blessure a un effet important sur l'état psycho-émotionnel d'une personne âgée. En conséquence - changements d'humeur fréquents, nervosité due à l'immobilisation forcée.

Premiers secours en cas de blessure à la hanche

En cas de blessure à la hanche, la victime doit recevoir les premiers soins. La tâche principale est d'arrêter le saignement dès que possible. Vous devez d’abord arrêter toute charge sur la jambe blessée pour lui donner une position surélevée.

La prochaine étape pour les premiers soins en cas de blessure grave à la hanche consiste à appliquer froid sur la région touchée, à la place de l’eau froide dans une bouteille ou de la glace dans un sac. Il suffit de tenir une compresse froide pendant 10-15 minutes, après 20-30 minutes, recommencez. Assurez-vous de re-pincer l'endroit meurtri, car il est préférable d'utiliser un pansement élastique.

Si la douleur est très prononcée, vous devez prendre des analgésiques pour le traitement de la hanche. Cela peut être Analgin, Ketanal ou d'autres analgésiques. Si ces recommandations sont suivies, le traitement du biceps du quadriceps de la hanche passe assez bien.

Traitement des blessures à la hanche

Il existe deux méthodes pour traiter une hanche blessée: conservatrice et opératoire. Le traitement conservateur des lésions de la hanche à la maison peut être effectué indépendamment. Elle consiste à apporter les premiers secours, à appliquer un pansement compressif (à enlever la nuit) et à éliminer toute activité physique de la jambe pendant 7 à 10 jours. Le traitement des lésions à la hanche chez les personnes âgées est la limitation maximale de la mobilité. Le mieux est de maintenir le membre blessé plus haut, par exemple sur un oreiller.

Le traitement des lésions graves à la hanche, en particulier chez les personnes âgées, est mieux réalisé sous la surveillance d'un médecin. En règle générale, dans de tels cas, Naiz, Celebrex ou d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Si la douleur est prononcée, il suffit alors d'appliquer le gel, les pommades et les gels d'anesthésie locale Febrofid ou d'autres agents anesthésiques locaux 3 fois par jour.

Afin d’exclure les complications, dans les 2-3 jours suivant une blessure, vous pouvez commencer à faire des mouvements courts et alités des articulations de la jambe. Vous pouvez commencer avec les orteils, cela améliorera le flux sanguin. À partir du 3ème jour, les médecins recommandent déjà de se rendre en physiothérapie, par exemple en magnétothérapie ou en électrophorèse, nécessaire pour la résorption des hématomes.

Si l'œdème persiste pendant la semaine, il est nécessaire de prendre des bains chauds pendant 15 à 20 minutes ou d'appliquer de la chaleur sèche pendant 30 à 40 minutes. Un léger massage par aspiration ou UHF aide également à soulager l'enflure. La mobilité va progressivement vous revenir, vos jambes vont récupérer. Vous pouvez reprendre votre activité physique complète dans 10 à 12 jours.

Comment reconnaître une contusion à la hanche: principaux symptômes, diagnostic, complications. Premiers soins pour blessure à la hanche, caractéristiques du traitement

La cuisse est la partie volumique du corps qui comprend le fémur (le plus grand du corps), la couche musculaire, les tissus adipeux et la peau.

Cette zone est soumise à de lourdes charges, elle est principalement impliquée dans les sports, la marche, la course à pied.

Parce que blessure à la hanche - un événement assez fréquent.

Il est très important d'évaluer la gravité de la blessure, de comprendre quand vous pouvez vous débrouiller seul et quand vous devriez consulter un médecin.

Après tout, les premiers soins fournis à temps - un gage de récupération rapide.

Les causes les plus courantes de blessure à la hanche

Les dommages à la hanche peuvent être à la maison, il est également l'une des blessures les plus courantes pour les sports de contact. Les principales causes de lésion de la hanche comprennent:

• Soufflez avec un objet contondant. Cela peut être un coup de pied, une batte pendant un combat ou un objet lourd en train de tomber: un meuble, un marteau, un fer à repasser.

• accident de la route. La voiture peut être endommagée à la hanche lors d’une collision, mais le risque est beaucoup plus grand pour les piétons qui tombent sous les roues de la voiture. Le pare-chocs de la voiture se situe juste au niveau de la cuisse humaine, car cette région souffre en premier lieu.

• Chute d'une hauteur.

• le sport. Les blessures à la hanche sont l’une des blessures les plus populaires parmi les athlètes qui pratiquent des sports de contact (lutte, hockey, rugby, football).

Lésion de la hanche: symptômes

Malgré la cause, les patients ont les mêmes plaintes. Seulement dans les cas graves, tous les symptômes sont plus prononcés.

• Le syndrome douloureux survient au moment de la blessure et augmente progressivement. Lorsque vous essayez d'inspecter une ecchymose, touchez une personne qui ressent une douleur aiguë.

• Puffiness. Le volume de la cuisse augmente par rapport aux membres sains. La zone touchée fait saillie au-dessus de la surface de la peau, formant un gonflement.

Hémorragie. Au moment de la blessure, des dommages à la peau, à la graisse, aux muscles, aux vaisseaux sanguins et aux nerfs se produisent. Les veines ne supportent pas une telle charge, des hémorragies apparaissent. Si un gros vaisseau est touché, un hématome peut se former.

• Changement de couleur de peau. Une rougeur apparaît sur le site de la blessure, qui devient finalement bleuâtre. Au fur et à mesure que vous récupérez, la couleur passe au vert, puis au jaune. Ce phénomène est associé au cycle de conversion de l'hémoglobine, qui apparaît lorsque les globules rouges se décomposent.

• Restriction de mouvements. La fonction de l'articulation du genou et de la hanche en souffre. Lorsque vous vous déplacez, vous remarquerez qu'il boit, mais dans les cas graves, une personne ne peut pas rester debout.

• Si la lésion de la hanche est importante et que les premiers secours ne sont pas fournis à temps, une réaction inflammatoire peut survenir: fièvre, augmentation du nombre de ganglions lymphatiques.

Comment déterminer la gravité?

Le traitement dépend principalement de la gravité de la lésion. D'accord, avec de petites égratignures, des ecchymoses, vous pouvez auto-traiter la plaie, après quelques jours, tous les symptômes disparaîtront. Les cas graves nécessitent des soins médicaux. Il est nécessaire d’exclure une fracture. Si nécessaire, introduisez une anatoxine tétanique ou piquez une blessure. Ces manipulations doivent être effectuées dans un hôpital. Pour déterminer la gravité, les critères suivants sont pris en compte:

• 1 degré - le coup était faible, de petites égratignures sont visibles sur la cuisse, il peut y avoir une ecchymose, il n'y a pratiquement pas de douleur. Même sans traitement, les symptômes disparaissent au bout de 3-4 jours.

• 2 degrés - un endommagement de la couche musculaire est une caractéristique. La blessure est douloureuse, il y a un gonflement, une hémorragie ou un hématome.

• Grade 3 - la blessure était si grave que les ligaments et les tendons ont été endommagés. Aux symptômes ci-dessus s'ajoute la restriction de la mobilité des articulations.

• 4 degrés - les symptômes sont dangereux pour la santé, il y a une augmentation de la température du corps, une augmentation des ganglions lymphatiques.

Premiers secours en cas de blessure à la hanche

Dans la plupart des cas, le médecin met du temps à se rendre sur les lieux. Par conséquent, les premiers secours doivent pouvoir être fournis de manière indépendante, afin de ne pas perdre de précieuses minutes, afin d'éviter le développement de complications. Avec un léger degré de blessure, vous pouvez vous débrouiller seul sans appeler un médecin.

Le premier point est une position confortable. Il est nécessaire d'exclure toute charge sur la jambe. Pour cela, il est recommandé de s’asseoir ou de s’allonger confortablement, le membre doit rester en position surélevée. Vous pouvez utiliser un coussin, un oreiller.

Une étape importante est l'utilisation de froid, entraînant un rétrécissement des vaisseaux sanguins, le saignement est réduit. Cette procédure a un effet anesthésique et anti-œdème. De la glace, une bouteille d'eau froide, doit être appliquée sur le site de la blessure, après l'avoir préalablement enroulée dans un foulard, une gaze et un foulard afin de ne pas trop refroidir la peau.

Pour réduire l'enflure, le syndrome douloureux consiste en un bandage serré du membre. Le pansement doit être appliqué avec soin, la peau doit conserver sa couleur habituelle. Si le pied est bleu, il est recommandé de desserrer le bandage.

Les éraflures sont traitées à l’antiseptique: peroxyde d’hydrogène, vert brillant, iode.

Si vous soupçonnez une fracture, une blessure grave à la hanche, vous devriez consulter un médecin.

Les actions du médecin dans la détection d'une lésion de la hanche

Le diagnostic d'une lésion de la hanche n'est pas difficile. Mais pour prévenir les complications, le médecin est obligé de mener des études supplémentaires:

• Inspection de la zone touchée. Toucher la peau augmente la douleur. Le médecin est convaincu de l’intégrité des os et détermine la taille de l’hématome.

• Le médecin peut vous demander de marcher, de lever ou de plier un membre. C'est comment les mouvements actifs sont évalués. Contrôles passifs par un médecin. Il se penche, soulève, fait pivoter un membre tout seul.

• Pour exclure une fracture, il est recommandé de faire une radiographie.

• Si le patient souffre de douleur intense, que les mouvements sont limités et que les signes extérieurs de blessure sont minimes, une IRM doit être réalisée. Ces symptômes indiquent une rupture des ligaments, des muscles, un détachement de la peau, des hématomes intramusculaires - tous les changements non visibles aux rayons X.

Lésion de la hanche: traitement de la toxicomanie

Si vous suivez les recommandations du médecin, les symptômes diminueront assez rapidement. Au cours de la première semaine après la blessure, vous ne pouvez pas charger un membre, vous devez vous assurer qu'il repose au maximum. Mais à partir de 4-5 jours, la charge minimale est indiquée: rotation des orteils, flexion du membre dans l'articulation du genou. Une telle charge améliorera la circulation sanguine et conduira à une récupération rapide.

Pour réduire l'enflure de la jambe, maintenez-la dans une position surélevée. Pendant le sommeil, il est recommandé de placer un oreiller sous celui-ci. Ainsi, la sortie de sang augmentera, le matin, vous pouvez oublier l’œdème.

Le syndrome douloureux crée un inconfort pour le patient. Même une gêne mineure distrait du travail, rend une personne irritable. Pour réduire ces symptômes, le médecin prescrit des analgésiques. La préférence est donnée aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (movalis, nise, nimesil, ibuprofène). Les moyens de ce groupe suppriment en outre l'œdème, réduisent la réponse inflammatoire.

Pour une utilisation topique de la pommade (gel Diclak, gel Fastum, Febrofid). Ils n'ont pas d'effet systémique, ils n'affectent que le foyer de l'inflammation. Il suffit de frotter le gel ou la pommade dans la cuisse 3 fois par jour pour obtenir l'effet analgésique.

Lorsque les principaux symptômes diminuent, le médecin recommande la physiothérapie: électrophorèse avec iodure de potassium, UHF, thérapie magnétique. Déjà après plusieurs séances, le flux sanguin s'améliore, les hématomes et les hémorragies se dissolvent.

Complications possibles d'une blessure à la hanche

Les blessures à la hanche ne passent pas toujours sans laisser de traces. Dans les cas graves, il y a un danger pour la santé, il y a un risque de développer une infection, la suppuration de la plaie. Ce sont des complications non spécifiques. Il existe également des spécificités spécifiques à un type particulier de blessure.

Syndrome hypertensif

Chaque muscle du corps a une sorte de cas - le fascia, qui consiste en un tissu conjonctif. La lésion de la hanche est accompagnée d'un gonflement grave, le volume musculaire augmente. Le fascia n'est pas capable de s'étirer, car les fibres musculaires sont pincées, ce qui entraîne leur nécrose progressive. Cette complication n'est pas très fréquente, dans la plupart des cas survient dans le cours grave.

Myosite ossifiante

Malgré le nom effrayant, cette condition ne présente pas de danger pour la vie. Il se développe sur plusieurs mois, une personne ne peut deviner aucun changement. À la place des hématomes intermusculaires en cours de résorption, des îlots d'ossification se forment. Les muscles perdent leur élasticité, la fonction contractile est considérablement réduite. Si les zones sont petites, il n'y a pas de manifestations. Lorsqu'ils atteignent de grandes tailles et limitent la mobilité de l'articulation, le médecin décide de les retirer chirurgicalement. Pour éviter les myosites ossifiantes, il est nécessaire d'identifier les hématomes à temps, afin de favoriser leur résorption rapide. L'activité physique joue également un rôle important. Déjà pendant 3-4 jours, il était recommandé de faire des exercices simples pour restaurer le travail musculaire.

Décollement cutané traumatique (syndrome de Morel-Lavallee)

Sous l'action d'un facteur dommageable d'une grande force, il se produit un détachement de la peau et des tissus adipeux du fascia et des muscles. L'espace formé est rempli de sang provenant de vaisseaux sanguins endommagés. Vous pouvez confirmer le diagnostic avec une IRM. Le traitement de cette complication dépend de la gravité. Dans certains cas, il suffit de faire une ponction (avec une aiguille pour enlever le contenu), si cette procédure ne donne pas de résultat, un traitement chirurgical est indiqué.

Blessure à la hanche lors de la chute

Le titre du type de blessure est souvent trouvé chez les personnes impliquées dans les sports suivants: football, hockey, rugby. Dangereux car une ecchymose provoque une forte infiltration de sang dans la cavité des tissus mous et des fibres. Une blessure similaire survient chez les jeunes et les personnes âgées. Il est possible de se blesser dans des situations:

  • Frapper un objet dur;
  • En cas de chute, se réfère principalement aux athlètes;
  • Quand le contact se bat;
  • Dans les accidents qui se produisent sur la route.

En cas de blessure, les vaisseaux sanguins se développent. La plaie n'est pas formée, le sang pénètre dans les tissus et les fibres. Une ecchymose se forme. Si la blessure est grave, un hématome musculaire est formé.

Principaux signes

  1. L'endroit meurtri est gonflé;
  2. Il y avait une effusion de sang sous la peau;
  3. La cuisse est augmentée;
  4. Le site de l'ecchymose fait mal au toucher;
  5. L'action de l'articulation du genou est altérée.

En raison d'une blessure grave, l'hémorragie dure environ 24 heures. La conséquence est des dommages aux organes internes, situés à proximité du site de l'impact.

En raison de la blessure grave provoquée par l'ecchymose, après quelques heures de montée en température, les ganglions lymphatiques grossissent. Durcissement possible des muscles, en appuyant sur les muscles enflés avec des os inélastiques.

Pour établir le diagnostic d'une telle blessure, le médecin est compétent. Il sera nécessaire de diagnostiquer le patient, de sentir la zone touchée et, à proximité, de vérifier le mouvement des articulations. Si, au cours de l'examen, le médecin soupçonne une blessure grave, par exemple une fracture de la hanche, il est autorisé à désigner une radiographie ou une IRM pour examiner les tissus mous.

Comment distinguer une contusion de la hanche d'une fracture

La principale caractéristique d’une blessure au cou par une hanche causée par une fracture devient un signe - le raccourcissement est caractéristique d’une fracture: une personne ne peut plus bouger sa jambe. Une caractéristique supplémentaire qui distingue une fracture du col du fémur d'une blessure est l'absence de douleur lors du palpage de l'os. Le résultat exact du diagnostic est visible avec les rayons X et le scanner de la cuisse. Les blessures à la hanche surviennent souvent chez les personnes âgées.

Premiers secours

Il y a des situations où il faut du temps pour amener la victime à l'hôpital. La première assistance volontaire pour blessure à la hanche comprend les étapes suivantes. La première action - dès que possible pour arrêter l'écoulement de sang dans la cavité du tissu musculaire. Il sera nécessaire d’éliminer complètement la charge afin de créer une position surélevée pour la jambe. Puis appliquez froid sur le site de la blessure. Il y a dans la trousse de secours de la voiture, tout objet froid fera l'affaire. Garder au froid pendant 10-15 minutes, répéter après 20-30 minutes.

Il est nécessaire de panser rapidement la région lésée, pansement élastique approprié. Si la victime ressent une douleur insupportable, il est préférable de donner un analgésique. Il est autorisé d'appliquer analgin, ketonal, médicaments avec effet anesthésique.

Rappelez-vous qu'avec une assistance correctement fournie, il est possible d'éviter des conséquences graves et des complications. Si les symptômes semblent graves, un aiguillage immédiat vers la salle d'urgence sera nécessaire.

Blessure à la hanche et complications

Parfois, une contusion du col du fémur est accompagnée de complications:

  • La possibilité d'hématome purifiant. Si vous quittez le contenu de l'hématome, le risque de lien avec l'infection et la suppuration ultérieure augmente.
  • Syndrome de cas Observé avec un œdème. Lorsque la blessure à la hanche survient, la douleur rappelle les sensations de gonflement et d’engourdissement. Pour éliminer le phénomène, une intervention chirurgicale rapide est nécessaire.
  • Ossification Si l'hématome n'est pas retiré, il reste longtemps sous le corps, une ossification est possible - l'apparition de zones durcies dans les muscles.
  • Maladie de Morel - Lavalle, une complication grave. Avec le développement du détachement de la peau de la graisse sous-cutanée, la cavité résultante est remplie de sang.
  • Arthrose Apparaît à la suite de blessures fréquentes et multiples à la hanche. Se pose à l'avenir.

Souvent, une blessure à la hanche ne laisse pas de conséquences ni de complications. Pour ne pas risquer sa santé, il est préférable de traiter à temps une blessure similaire chez le médecin, afin de mener à bien le traitement prescrit.

Comment le médecin en cas de blessure

Diagnostiquer une ecchymose n'est pas difficile pour un médecin. Afin d'éviter des complications imprévues, le médecin est habilité à procéder à un examen complémentaire. Tout d'abord, le médecin procède à un examen du site de la lésion, touche la peau, s'assurant que les os sont intacts, ressentant la taille de l'hématome qui s'est formé. Puis il demande au patient de lever la jambe, de se pencher, de marcher. À l'aide des actions entreprises, regardez l'activité pendant les mouvements. Pour vérifier avec précision l’absence de fracture ou de fracture dans l’os, envoyez une radiographie.

Si le patient se plaint de douleurs sévères, fait des mouvements limités, mais que la lésion de la hanche est minime, le médecin enverra la personne pour une IRM. Le phénomène accompagne parfois la rupture des ligaments, des muscles, de l'exfoliation de la peau. Les hématomes situés à l'intérieur du muscle sont exclus. Le médecin envoie une IRM, les rayons X ne montrent pas de telles violations.

Gravité de la blessure

Le choix du traitement dépend de la gravité de la lésion de la hanche. C’est une chose quand il n’ya qu’une légère ecchymose avec une égratignure, une autre - un cas difficile, qui nécessite une intervention médicale urgente. Pour identifier la gravité, une inspection est effectuée sur les signes suivants:

  • Le grade I n’est pas une blessure grave, il peut y avoir une égratignure, une ecchymose, aucune douleur ne peut être retracée. Les signes disparaissent dans les 3-4 jours. Dans une situation spécifique, le traitement a lieu à domicile.
  • Grade II - Le muscle a été blessé sur la couche musculaire. Le lieu de la blessure fait mal, gonfle, hématoncus apparaît. Il y a violation des tissus mous, le traitement a lieu sous la surveillance d'un médecin.
  • Grade III - dommages graves, ligaments et tendons déchirés. Le mouvement des articulations est limité. L'auto-traitement est inacceptable, exclusivement sous la supervision de médecins.
  • Grade IV - nécessite une intervention médicale, la fièvre est augmentée, les ganglions lymphatiques sont élargis.

Comment traiter

Il existe deux méthodes de traitement: conservatrice et opératoire. Lors du choix de la première option, le traitement comprend: les premiers soins et les recommandations du médecin. Si vous suivez les instructions médicales, le soulagement de la douleur peut être réduit rapidement. Pendant la première semaine, vous ne pouvez pas charger la jambe, le membre reste au repos maximum. Au bout de 4 à 5 jours, il est nécessaire d’effectuer lentement et prudemment l’ensemble minimal d’exercices: mouvements de rotation avec les doigts et les orteils, flexion du genou. Les exercices vont considérablement améliorer le flux sanguin, la récupération va commencer plus vite.

Pour réduire l'œdème, la jambe doit être maintenue dans une position surélevée. Par exemple, la nuit, vous pouvez mettre un oreiller. La sortie de sang sera plus, le matin il n'y aura pas d'œdème.

La douleur distrait, gêne, apporte de la gêne à la vie, le médecin recommande donc des analgésiques. Aujourd'hui, les médecins sont plus enclins aux médicaments d'origine non stéroïdienne: l'ibuprofène, la nise et autres. Ils soulagent la douleur, le gonflement, réduisent la réponse inflammatoire. Il est possible d'utiliser la pommade: fastum, febrofid - avoir un effet direct sur le nidus.

Lorsque ces symptômes ont commencé à diminuer, le médecin a formulé une recommandation de physiothérapie. Cela comprend l’électrophorèse à l’iodure de potassium, la magnétothérapie et la fréquence ultra-haute. Après avoir subi les procédures, le flux sanguin devient meilleur, les hématomes sont résorbés.

Traitement chirurgical

Ce type de traitement est rarement utilisé. Seulement si l'élimination de l'hématome est nécessaire, ce qui exerce une pression accrue de caractère sous-national.

Traitement non conventionnel

Outre les méthodes habituelles, les méthodes traditionnelles décrivaient le traitement non conventionnel des lésions à la hanche. Commençant à être traité par des méthodes traditionnelles, il est nécessaire de fournir les premiers soins à la victime, de consulter un médecin afin d’éviter les pitoyables conséquences d’un traitement inapproprié. Aucun symptôme ne devrait empêcher une telle méthode de traitement. Parmi les méthodes non traditionnelles, il y a:

  • Mélangez 30 g d’huile de camphre et 300 ml de vodka, l’onguent à infuser. Ensuite, humidifiez le pansement dans le mélange et appliquez-le sur le point sensible. Gardez jusqu'à sec. La procédure est effectuée plusieurs fois.
  • Une cuillère à soupe de sabelnik à cuire à la vapeur avec 1 litre d'eau bouillante. Composition infusée pendant plusieurs heures. Après refroidissement, filtrer. La bouillie restante peut être utilisée sous forme de compresse, le bouillon est divisé en 5 parties et bu en une journée. Faites-le tous les jours. La compresse est placée une fois par jour.
  • Vous pouvez utiliser des feuilles de chou. Avant la feuille d'application battu, appliqué sur la plaie, attachant un bandage. Le pansement change toutes les 6 heures.
  • Eh bien aide aloès. Coupez 5 feuilles, puis mélangez avec du miel. Utilisé comme une pommade. Permis de partir pour la nuit.
  • Une option de cuisson simple et facile consiste en une compresse de pommes de terre et de haricots bouillis. Broyer les légumes, les rouler dans de la gaze et les attacher au site de la blessure. Vous pouvez prendre des pommes de terre crues, les couper en tranches et les attacher au point sensible.

Après une ecchymose au cou et à la cuisse de grande sévérité, une bonne et une longue rééducation sont nécessaires. Comprend physiothérapie, magnétothérapie, traitement au laser, chauffage, massage. Bien sûr, une ecchymose est acceptable pour traiter à la maison, mais vous devrez consulter un médecin.

Prophylaxie possible

Personne ne renonce aux ecchymoses résultant d'une chute ou d'une autre situation, vous devez donc toujours faire attention. Si les cours ont lieu au gymnase, il est utile d’utiliser des costumes et des doublures spéciaux pour éviter les conséquences graves en cas de chute.

Dans un appartement, une maison ou une autre pièce, vous devez retirer les objets sous vos pieds, pour lesquels vous pouvez attraper et tomber. Pour les personnes âgées ayant des vertiges fréquents, il est préférable d’utiliser des accessoires lorsqu’on se déplace pour éliminer le type de blessure. Avec l'âge, les os deviennent moins durables, en cas de dommage, ils grossissent mal et durement. En raison de cette blessure, il est facile de se fracturer. En cas de manifestation de signes de fracture caractéristiques, vous devez consulter un médecin.

Méthodes de traitement des blessures à la hanche

Beaucoup de gens prennent à tort un hématome pour une blessure, bien que ces dommages soient beaucoup plus dangereux et plus profonds. Une blessure à la hanche est une blessure fermée des tissus mous de la jambe. La blessure est très spécifique, car son parcours est toujours lourd et il n’ya aucun signe extérieur.

Vous pouvez avoir une telle blessure à la maison et pendant les activités sportives. Un facteur typique dans la survenue de tels dommages est une chute ou un coup puissant. Bien entendu, une blessure à la hanche peut également être provoquée dans un accident de voiture ou lors de travaux pénibles liés à la production.

Tableau clinique

Une blessure à la hanche à la chute ou pour une autre raison est caractérisée par un traumatisme des tissus mous entourant les articulations. Bien sûr, la peau reprend le coup, mais lorsqu'elle est meurtrie, la peau n'est pas endommagée en raison de son élasticité. L'impact sur la cuisse entraîne la rupture de petits vaisseaux sanguins, ce qui entraîne la formation d'un bleu intense sur la cuisse.

Le plus dangereux est la rupture de gros vaisseaux, ce qui entraîne un gros hématome de la cuisse. Et après le développement de l’hémarthrose, le sang s’écoule dans l’articulation. Ceci, à son tour, provoque une inflammation et un gonflement important des tissus mous.

Donc, pour une blessure à la hanche, les symptômes sont les suivants:

Dr Bubnovsky: «Le produit numéro 1 de Kopechny vise à rétablir un apport sanguin normal dans les articulations. Aide au traitement des ecchymoses et des blessures. Le dos et les articulations ressemblent à l'âge de 18 ans, il suffit de les enduire une fois par jour. "

  • gonflement grave, exprimé par le gonflement des tissus - la cuisse augmente de taille;
  • hématomes et hémarthrose - hémorragie de la peau et des articulations;
  • douleur intense, particulièrement visible lors de l'examen de la cuisse;
  • fièvre: locale et générale;
  • en cas de blessures légères, des rayures sont visibles; en cas de blessures plus lourdes, une plaie ouverte peut se former;
  • l'incapacité de bouger l'articulation du genou (plier, redresser, etc.).

Une blessure grave est généralement accompagnée de saignements internes importants pendant une journée complète après la réception. De plus, il peut causer de graves perturbations dans le fonctionnement des organes internes à proximité du site de la blessure.

Les conséquences graves des lésions à la hanche se caractérisent non seulement par de la fièvre, mais également par une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques. Tout le monde ne comprend pas le danger des blessures à la hanche. On pense qu'une telle blessure sera dépassée et passera. Cependant, il est beaucoup plus caractérisé par des complications telles que l'ossification du tissu musculaire et le pincement des muscles enflés avec les os.

Classification des ecchymoses

Comme les autres blessures, les ecchymoses sont classées par gravité. Les petites égratignures, des ecchymoses et un léger gonflement peuvent être traités à la maison sans demander l'aide d'un spécialiste. Les symptômes doivent passer avec le temps.

Un traitement est nécessaire en cas de lésion grave de la hanche. Il est extrêmement important d’exclure toute possibilité de fracture, de pénétrer dans le sérum par le tétanos et, si nécessaire, de coudre une plaie ouverte.

Selon la gravité, on distingue les symptômes suivants:

  • premier degré se produit à la suite d'un coup faible. Il y a des égratignures, un hématome est formé, le syndrome de la douleur à court terme et ne se développe pas. Les symptômes guérissent eux-mêmes après 5-6 jours;
  • le deuxième degré caractérise la lésion du tissu musculaire. Le syndrome de la douleur se manifeste clairement - augmente avec la marche ou la palpation, douleur douloureuse. Un œdème important se forme et une hémorragie se produit sous la peau.
  • Le troisième degré diagnostique les dommages aux tissus conjonctifs (ligaments, tendons). Les symptômes sont complétés par la restriction de mouvement, la douleur est ressentie plus fortement;
  • le quatrième degré est dangereux pour la santé humaine. Outre les symptômes ci-dessus, cette lésion est caractérisée par une forte augmentation de la température corporelle en réaction au processus inflammatoire de l'articulation. Les ganglions lymphatiques sont élargis. Les hémorragies peuvent être externes et internes - et prononcées.

Il faut être attentif aux conséquences possibles d’une blessure à la hanche mal soignée. Cependant, des complications peuvent également apparaître au cours du traitement.

Suppuration

L'hématome est une hémorragie étendue dans les tissus mous. Un traitement tardif ou confondu un hématome avec une simple ecchymose le fera sombrer. Ceci est caractérisé par l'accumulation de caillots sanguins dans la formation d'une cavité. En conséquence, l'infection se développe, la blessure commence à s'infecter.

Syndrome de cas

Développé avec un œdème du troisième et du quatrième degré de gravité, clairement exprimé. Dans les lits fasciaux, les muscles caractérisés par une douleur intense et un engourdissement sont piégés. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour traiter ce syndrome.

Ossification du tissu musculaire

Il se caractérise par l'ossification des fibres musculaires, perturbant ainsi la fonction motrice de la jambe. Développe avec des hématomes intermusculaires progressifs.

Maladie de morel lavalle

Le développement de cette maladie grave est caractérisé par une exfoliation de la peau et du tissu sous-cutané. Le lieu de détachement est rempli de caillots sanglants.

Arthrose

Complications à venir. Se produit le plus souvent chez les champions de sport actifs et chez les athlètes professionnels, car il s’agit de blessures multiples aux hanches et au bassin.

Avec le traitement en temps opportun de ces complications ne semble pas, alors vous devriez même montrer de petites ecchymoses au médecin. Un traitement compétent contribuera à un rétablissement rapide après une blessure.

Diagnostic de traumatisme

Dès réception de la victime est l'inspection primaire. Les muscles souffrent en fonction de la localisation de la blessure.

  • Le tubercule sciatique meurtri se caractérise par une douleur des muscles du dos;
  • muscle quadriceps en cas de lésion à l'extérieur de la cuisse. Particulièrement visible avec une extension et une flexion actives;
  • la crête iliaque endommagée fait mal lors d'une abduction active de la hanche.

Les blessures graves nécessitent des recherches plus détaillées. Un examen aux rayons X est effectué pour déterminer le type de blessure. Souvent, une lésion de la hanche présente des symptômes similaires à une fracture du col du fémur et peut simplement accompagner une telle blessure. Avant de commencer le traitement, les médecins doivent être certains de ce à quoi ils font face.

Une fracture de la hanche se distingue d'une contusion en raccourcissant un membre et par un manque de mobilité. Le signe suivant est l'absence de douleur lors de la palpation. Si une personne âgée est blessée, le risque de fracture du cou est très élevé.

De plus, une IRM est prescrite au cas où le traitement serait inefficace. Il identifie toutes les complications possibles apparues et les symptômes qui ne peuvent pas être vus sur l'image radiographique: symptômes tels que décollement de la peau, hématome interne, fractures des muscles et du tissu conjonctif, fractures mineures.

Il n’existe pas de diagnostic particulier. Si un gonflement grave se produit en cas de lésion de la hanche (les hanches et les fesses sont nettement gonflées), des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mesurer la pression dans les lits du faciès. Cela aidera à éliminer ou à diagnostiquer le muscle pincé.

Premiers secours

Les premiers soins sont très importants pour la poursuite du traitement médical et permettront, à bien des égards, d’éviter toutes sortes de complications.

Tout d'abord, il est impératif d'arrêter le saignement qui s'est produit. S'il y a une plaie ouverte, il est alors nécessaire d'imposer un petit pansement serré. Cela aidera à arrêter le sang et à prévenir l'infection.

Après cela, vous devez donner une position haute à la jambe blessée. Pour ce faire, la victime doit s'allonger sur le dos et lever la jambe. Cela aidera à éviter le développement de l'œdème, ainsi que des complications de la blessure.

Anesthésier partiellement la plaie et éliminer le gonflement primaire aidera à compacter à froid. Vous pouvez appliquer et de la glace dans le paquet, et juste de l'eau froide dans une bouteille. Il est nécessaire de conserver une telle compresse pendant 15 à 20 minutes, puis d'interrompre la procédure pendant une demi-heure et de répéter plusieurs fois.

Placez la blessure doit être étroitement bandée avec un bandage élastique. Cela donnera une immobilité supplémentaire. Cependant, le tissu musculaire transmis par un œdème grave peut gonfler et devenir engourdi si une pression externe est ajoutée.

En cas de douleur intense, il est recommandé de prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires (par exemple, le kétanol). Avec toutes ces actions, un traitement ultérieur sera couronné de succès.

Thérapie Thérapeutique

Lorsque reçu une blessure à la hanche à l'automne, le traitement n'est pas nécessaire. En pratique, l'hospitalisation de telles victimes est assez rare.

Les contusions mineures sont généralement traitées avec des onguents locaux pour soigner les égratignures. Les médicaments prescrits visant à éliminer l'inflammation dans les tissus.

En général, le traitement conservateur ne diffère pas des premiers secours. Tout d'abord, un membre endommagé est pourvu d'un repos complet; dans de rares cas, il est superposé à un langet afin d'éliminer toutes les charges.

Appliquez des compresses froides destinées à éliminer l'œdème. Le froid va également arrêter le saignement et réduire la température locale des tissus.

Dans le cas de blessures complexes, accompagnées de douleurs sévères et de restrictions de mouvement, des médicaments avec des analgésiques et des effets anti-inflammatoires sont prescrits. Le plus souvent, ils sont produits sous forme de pommades. Le principe d'application de ces outils est assez simple: il est nécessaire de frotter la pommade dans l'endroit endommagé plusieurs fois par jour. Le syndrome de douleur sévère est traité avec des blocages de novocaïne.

Après la phase aiguë de la blessure, on prescrit au patient une physiothérapie, un massage et une thérapie par l'exercice. L'effet combiné de ces traitements aidera à soulager les symptômes persistants et à accélérer les processus de récupération.

L'opération n'est appliquée que s'il existe un hématome sous-cutané prononcé ou d'autres complications de la blessure. Le traitement implique l'ouverture, le nettoyage de la cavité et le drainage. Après la chirurgie, l'utilisation d'antibiotiques est typique pour la prévention des effets inflammatoires.

Pour beaucoup, une telle ecchymose peut sembler être une blessure mineure, se transmettant progressivement. Cependant, ces dommages sont dangereux car ils peuvent apparaître à tout âge et entraîner des complications irréparables, pouvant ensuite conduire à des maladies chroniques. Il est important de connaître les bases des premiers secours et de consulter un médecin pour un traitement rapide.

Comment oublier la douleur dans les articulations...

Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...

  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de méthodes populaires et des médicaments, des crèmes et des onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Heureusement, il existe une méthode efficace de traitement des articulations que nos lecteurs utilisent déjà avec succès! Lire plus loin.

Si la hanche fait mal de l'extérieur, alors quels problèmes peut-elle dire?

La cuisse humaine est l’une des grandes structures du système musculo-squelettique, qui assume une partie de la fonction de la marche en position debout. Il se compose de muscles et de tendons qui sont attachés au fémur. Les gros vaisseaux sanguins, y compris l'artère fémorale, ainsi que les nerfs fémoral-génital, fémoral et autres traversent le fémur. L'os fémoral s'articule avec le reste du squelette dans la cavité pelvienne acétabulaire (ci-dessus) et la rotule (ci-dessous). Quand une blessure à la hanche est causée, le plus souvent la cause des sensations douloureuses est soit dans le muscle, soit dans le tissu osseux.

Principales maladies

En plus des blessures des tissus mous et des os, la douleur provoque souvent divers processus dans les os. Parfois, la hanche présente des douleurs associées à des pathologies de la colonne vertébrale (ostéochondrose, spondylose). Pour rechercher la cause de la douleur, il est nécessaire d'observer la nature des sensations douloureuses, leur intensité, ainsi que la réponse à la charge sur la hanche, le changement de position du membre. Selon la situation, la douleur à la hanche peut être aiguë, sourde, douloureuse, coupante.

Lésions des tissus mous

Les dommages mécaniques sont la cause la plus fréquente de douleur aux hanches. Les chocs et les blessures mécaniques sont liés aux dommages aux tissus mous de la cuisse, accompagnés de la rupture des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses. Dans ce cas, la peau peut rester intacte, tandis qu’elle forme la zone de l’hémorragie.

Contusion des tissus mous de la hanche

Les ecchymoses surviennent à la suite de chutes ou de bosses. Ce diagnostic est caractérisé par les symptômes suivants:

  • type de douleur - sourde, douloureuse, aggravée par une pression sur la surface endommagée, la motricité du membre est préservée;
  • localisation de la douleur - unilatérale, sur le lieu de la blessure;
  • symptômes supplémentaires - la formation d'un hématome (région bleu-violet de forme irrégulière, résultant de la rupture de petits vaisseaux sanguins sous la peau).

Une ecchymose est diagnostiquée lors de l'examen, des radiographies sont parfois prises pour exclure une fracture. Avec l'intégrité de l'os et la présence d'un hématome, le médecin diagnostique une «contusion des tissus mous de la hanche». Dans la plupart des cas, le traitement des ecchymoses n’est pas nécessaire, car la guérison des tissus endommagés ne nécessite aucune assistance. Mais dans certains cas, l’aide d’un chirurgien ou d’un traumatologue est nécessaire si la blessure est forte et qu’un hématome étendu s’est formé à la place. Dans ce cas, une grande quantité de sang dans les espaces sous-cutanés et intermusculaires peut pincer les nerfs adjacents, provoquant une douleur. Le médecin ouvre l'hématome avec un instrument médical et élimine le sang.

Entorse des ligaments de la hanche

L'étirement du ligament de la hanche est une rupture complète ou partielle de petites fibres des tissus ligamentaires, résultant d'efforts physiques disparates (lorsque vous pratiquez un sport, soulever des poids), d'une chute, d'un glissement, d'un changement brusque de position du corps ou d'une charge importante sans entraînement préalable (échauffement). Les enfants et les adolescents dont la structure musculaire est sous-développée, ainsi que les personnes âgées sur fond d'ostéoporose, sont le plus souvent touchés par ces lésions.

Les principaux signes d'étirement:

  • type de douleur - aiguë, aggravée lorsqu’on essaie de faire bouger une jambe;
  • localisation de la douleur - dans l'articulation de la hanche, unilatérale, avec le temps "s'étend" le long de la cuisse vers le bas de la jambe, moins souvent dans le bas du dos;
  • symptômes supplémentaires - gonflement au site de la blessure, hyperémie cutanée au niveau de la zone lésée.

L'entorse du ligament de la hanche est diagnostiquée lors de l'examen et de la palpation. Le chirurgien orthopédiste ou le traumatologue déplace le membre du patient dans différentes directions et lui demande d'effectuer des exercices simples et, en cas de succès, d'effectuer un diagnostic préliminaire. Le diagnostic final est réalisé à l'aide de rayons X, sur lesquels on observe généralement une déformation articulaire.

Le traitement d'une blessure consiste à imposer un bandage de fixation limitant la mobilité du membre. Le traitement ultérieur dépend du degré d'endommagement des ligaments. Avec une préservation relative de l'intégrité des tissus ligamentaires, un traitement conservateur est appliqué (prise d'anti-inflammatoires et d'analgésiques, assurant le repos). Au fur et à mesure que les ligaments sont restaurés, une thérapie par l'exercice est assignée pour rendre la fonctionnalité de l'articulation. Avec une rupture complète des ligaments et / ou une fracture par déchirure est effectuée une intervention chirurgicale.

Lésions osseuses

Les fractures sont une autre cause de douleur aux hanches. Ils se produisent également à la suite de contraintes mécaniques grossières - chocs, chutes, compression violente, répartition inadéquate des charges et autres facteurs.

Fracture de la hanche

La douleur à la fracture de la hanche est souvent douloureuse, en particulier chez les personnes de plus de 65 ans. Le vieillissement s'accompagne généralement d'ostéoporose - une fragilité accrue des os et, même avec des charges modérées, l'intégrité des os peut être brisée. Habituellement, une fracture survient à la suite d'une chute.

Les symptômes d'une fracture peuvent s'appeler:

  • la nature de la douleur est aiguë;
  • localisation de la douleur - dans le haut de la cuisse, irradiant à l'aine;
  • symptômes supplémentaires - rotation du pied vers l'extérieur par rapport au genou, mobilité limitée des jambes, incapacité de marcher et de rester debout.

Les dommages sont diagnostiqués par rayons X et IRM de l'articulation. Vous pouvez également identifier une fracture de la hanche en tapotant ou en appuyant sur le talon: le patient éprouvera des sensations désagréables et même douloureuses.

Le traitement d'une fracture de la hanche est assez difficile, surtout chez les personnes âgées. L'imposition de gypse n'ayant pas d'effet, la victime subit une intervention chirurgicale - ostéosynthèse (fixation des fragments de l'articulation avec des vis métalliques), ainsi qu'une endoprothèse (remplacement complet ou partiel de l'articulation).

Fracture de la hanche

Ce type de fracture est également plus fréquent chez les femmes de plus de 65 ans et résulte d'une chute sur le côté (lors de la marche sur des surfaces glissantes en hiver, avec des mouvements brusques).

Ce diagnostic présente les symptômes suivants:

  • la nature de la douleur est forte, très forte;
  • localisation - dans la zone de blessure dans le haut de la cuisse;
  • symptômes supplémentaires - «syndrome du talon collant», dans lequel le patient ne peut pas soulever une jambe étendue en étant allongé sur le dos.

Un diagnostic précis n'est possible que sur la base de la radiographie. Le traitement d'une fracture protroctérienne est aujourd'hui pratiqué sous la forme d'une intervention chirurgicale dans laquelle l'os est épinglé et fixé dans la position correcte. L'opération vous permet de récupérer rapidement d'une blessure et la procédure est peu invasive (une petite incision est pratiquée) et dure environ 20 minutes.

Inflammations des tissus mous

Souvent, les hanches situées à l'extérieur des tissus mous ne font pas mal à cause des dommages mécaniques, mais à cause du processus inflammatoire dans les tissus mous.

Myosite

L'une des causes de la douleur dans les tissus mous de la cuisse est la myosite, provoquée par une hypothermie, un traumatisme, des processus infectieux ou auto-immunes, lorsque le corps commence à percevoir les cellules du tissu comme des corps étrangers et à les attaquer. Le patient ressent une douleur d'intensité modérée dans le contexte d'un affaiblissement des muscles de la cuisse.

La maladie est diagnostiquée sur la base d'une enquête, d'un examen et d'un test sanguin permettant de détecter la leucocytose à éosinophiles. Une biopsie des tissus mous est également réalisée.

Le traitement de la myosite est complexe:

  • assurer le repos (repos au lit);
  • correction de l'alimentation (enrichissement de l'alimentation avec des complexes de vitamines et de minéraux).

Selon la cause de la maladie, il est traité avec des antibiotiques (pour l'infection), des immunosuppresseurs et des glucocorticoïdes (pour une cause auto-immune), des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des physiothérapies thérapeutiques et des massages (avec l'autorisation du médecin).

Trohanterite

La trochanterite est une inflammation des tendons reliant les petites et grandes brochettes au fémur. Le plus souvent, le processus pathologique se produit lors de blessures dues à une hypothermie ou à une surcharge. Douleurs - douleurs, pressions, exacerbées par le stress (marcher, monter les escaliers), l'hypothermie. Localisation des sensations désagréables - à l'extérieur ("culottes").

La maladie est également diagnostiquée par examen et interrogatoire, analyses de sang, radiographie ou IRM de la hanche.

Traitement - conservateur, est l'utilisation de médicaments non stéroïdiens. Dans les cas plus complexes, des injections de glucocorticoïdes sont attribuées à la région des tendons, à raison d'une fois en 2 semaines. La thérapie physique est également prescrite, moins souvent une thérapie au laser, un massage avec des onguents anti-inflammatoires.

Lésions osseuses inflammatoires

Les os et les articulations de la cuisse sont également sujets à des facteurs négatifs, entraînant des processus pathologiques qui provoquent des douleurs.

Coxarthrose

Le symptôme principal de la coxarthrose est une douleur à l'aine, irradiant vers la partie externe frontale et latérale de la cuisse, moins souvent vers la fesse et le genou. Les deux articulations et une peut faire mal. Il devient difficile pour le patient de bouger le membre, surtout de le déplacer sur le côté. Il y a un resserrement dans l'articulation et la jambe peut sembler un peu plus courte que l'autre.

La coxarthrose est diagnostiquée par radiographie (une augmentation de l'angle cervical-diaphysaire, une dysplasie ou des modifications du fémur proximal sont observées sur l'image).

Thérapie de Maladie:

  • conservateur, à un stade précoce - avec l'aide d'anti-inflammatoires, de chondroprotecteurs, d'injections intra-articulaires de stéroïdes, de pommades chauffantes,
  • opératoire - avec une forte destruction de l'articulation de la hanche, le remplacement de l'endoprothèse est effectué.

Nécrose aseptique

La nécrose aseptique est très similaire en symptomatologie à la coxarthrose, mais elle se caractérise par une douleur intense, qui devient insupportable avec le développement du processus pathologique. La maladie commence en raison de l'arrêt de l'apport sanguin à cette partie de l'articulation, le processus lui-même se déroule rapidement et s'accompagne de douleurs nocturnes sévères. L'âge des patients est caractéristique de cette maladie: le plus souvent, les hommes de 20 à 45 ans en souffrent, alors que les femmes sont 5 à 6 fois moins susceptibles.

Le diagnostic de la maladie des articulations de la hanche est effectué à l'aide de méthodes de recherche modernes - rayons X et IRM. Un médecin expérimenté peut poser un diagnostic sur les symptômes et examiner le membre, mais finalement tout est décidé par un examen radiologique de l'articulation et de l'os.

La thérapie consiste à restaurer la nutrition de la tête fémorale. Sont également utilisés des agents non stéroïdiens et stéroïdiens, des chondroprotecteurs et des préparations de calcium, accélérant la restauration du tissu osseux endommagé.

Quand ai-je besoin de voir un spécialiste?

En fonction du type et de l'intensité de la douleur, ainsi que d'autres signes, le patient peut faire face au problème tout seul et demander de l'aide. Puisque la hanche est une partie importante du corps responsable de la capacité de marcher, la douleur qu’elle contient ne doit pas être négligée. La localisation des grandes artères et des veines est une autre raison pour laquelle il est nécessaire de surveiller attentivement l’état.

Les signes anxieux qui nécessitent de voir un médecin dès que possible:

  • douleur aiguë et aiguë rendant les mouvements du pied impossibles;
  • craquement et cliquetis dans les articulations et l'os lui-même pendant le mouvement;
  • hématome étendu, accompagné d'un gonflement;
  • position inhabituelle des jambes par rapport à l'axe du corps.

Ces symptômes indiquent une blessure grave ou un dysfonctionnement de la hanche, qui ne se fait pas sans assistance médicale.

Ambulance à la maison

En cas de blessure grave à la hanche, en particulier de fracture, il est important de fournir une assistance rapide à la victime, même avant l’arrivée du médecin. Le membre doit être immobilisé en posant un pneu dessus. Il est important de garantir le repose-jambes endommagé. En cas de douleur intense, la glace ou d'autres objets froids sont autorisés, mais un coussin chauffant et d'autres sources de chaleur ne doivent pas être utilisés. En cas de douleur intense insupportable, un analgésique peut être administré au blessé, puis surveille en permanence son état, ne le laissant pas avant l'arrivée d'une ambulance.

Conclusion

Les blessures aux os et aux tissus mous de la cuisse, ainsi que les processus pathologiques des os, des tendons et des articulations sont les principales causes de la douleur. Même si cela n'empêche pas une personne de vaquer à ses occupations, laissez la situation suivre son cours et évitez de vous soigner vous-même. Cela peut entraîner une aggravation du processus inflammatoire, après quoi un traitement plus long et plus complexe sera nécessaire. Pour les fractures et les ecchymoses, il est tout simplement nécessaire de faire appel à un professionnel de la santé, sans quoi une limitation permanente de la fonction du membre résulte d'une accrétion incorrecte ou d'un processus inflammatoire chronique.

Posez-nous une question dans les commentaires ci-dessousPosez une question >>

Tout ce que vous devez savoir sur les blessures à la hanche après une chute ou un coup

Combien de fois la blessure est considérée à tort comme une blessure mineure! Le problème est que c'est dans la région des membres inférieurs que se concentrent le tissu adipeux développé et le groupe musculaire massif. Spécificités de la lésion de la hanche: la peau reste holistique et une hémorragie sous-cutanée provoque une douleur aiguë et peut endommager les muscles de la cuisse. Et apparemment, la blessure est complètement invisible.

Top 5 des causes de blessure à la hanche

La lésion de la hanche est due à un effet mécanique important. Cette blessure est plus fréquente chez les athlètes et les personnes âgées. Causes courantes de dommages:

  1. Blessures pendant l’occupation de tout sport de contact (football, hockey, batailles, etc.).
  2. En tombant d'une hauteur. Pour être sérieusement blessé à la hanche, un jeune homme en bonne santé doit tomber de quelques mètres. Mais les personnes âgées ne font que glisser sur la glace.
  3. Accident. En règle générale, lors d’un accident de la route, un piéton est tourné sur le côté de la voiture; la hanche est donc la première à en souffrir.
  4. Coup directionnel avec un objet contondant lourd. Parmi les plaintes populaires: coups de pied ou de bâton lors d'un combat, la chute du cabinet, la télévision, le fer.
  5. Accident de travail. Dommages au convoyeur de travail, au chargeur et à toute surface de travail. Aussi, la raison en est la levée négligente des marchandises, une perte d'équilibre.

Symptômes de blessure à la hanche

Les médecins distinguent quatre lésions de la hanche présentant chacune certains symptômes:

  • Facile La force faible a été endommagée, de légères égratignures à la cuisse, peut-être même sans une ecchymose. La douleur et le malaise général disparaissent en 3-4 jours;
  • Moyenne Les couches musculaires sont profondément endommagées. Dans la zone touchée, il existe un léger gonflement ou un hématome de la cuisse. L'emplacement de la blessure est douloureux lorsqu'il est pressé;
  • Lourd Au cours de la blessure, il y a eu un impact non seulement sur les muscles, mais également sur les tendons et les ligaments. Plaintes caractérisées par une diminution partielle de la mobilité articulaire, une douleur aiguë;
  • Extrême. Ce degré s'accompagne d'hémorragies étendues, de lésions des ligaments, de tissus mous et même d'une fracture du col du fémur. En raison du choc post-traumatique, des vertiges, des nausées, de la fièvre et des ganglions lymphatiques enflés sont présents. Le plus souvent, une blessure aussi grave survient chez les participants à l'accident.

Dans de rares cas, il y a des dommages à l'articulation du genou, le développement de l'hémarthrose. Avec une forte blessure à la hanche, une hémorragie interne peut durer environ une journée.

Ecchymose ou fracture: pouvez-vous faire la différence

Sans diagnostic professionnel, il est impossible de distinguer une lésion pelvienne grave d'une fracture.

Mais en cas de blessure modérée, la motricité est préservée, même en cas de douleur intense. Au tournant de la jambe, toujours immobile, le raccourcissement des membres est possible.

La détermination précise du type de lésion du quadriceps n’est possible qu’avec les rayons X ou le scanner de la cuisse.

Premiers secours Le plan d'action avant l'examen du médecin

Avant que le patient soit livré à l'urgence, vous devez prendre les mesures suivantes:

  1. La victime devrait être dans une position commode. De manière optimale - assis ou incliné, avec une jambe droite.
  2. Afin de réduire le flux sanguin, il est conseillé de placer le membre sur une colline. Rouleau approprié, serviette roulée, oreiller, etc.
  3. Assurez-vous d'appliquer froid sur le site de la blessure. Des fruits congelés, de l'huile, de la glace, une bouteille d'eau feront l'affaire. Assurez-vous qu'il n'y a pas de contact direct de la peau avec le froid: assurez-vous de l'envelopper dans un foulard ou une gaze. Pour éviter une hypothermie excessive, vous devez respecter certains intervalles de temps entre les procédures. Par exemple, appliquez à froid pendant 10 minutes toutes les heures jusqu'à ce que le saignement cesse.
  4. Traiter les dommages externes avec un antiseptique. Peroxyde d'hydrogène approprié, iode, vert brillant. S'il n'y a pas de médicaments en main, il suffit de les rincer à l'eau courante.
  5. Pour enlever le gonflement au lieu de la blessure, appliquez un pansement serré avec un pansement élastique. Si la couleur du membre change, détachez le bandage.

Un diagnostic opportun - la clé d'un traitement réussi

À son arrivée à la salle d'urgence, le médecin examinera la région de la contusion de la fesse, vérifiera l'intégrité des articulations et des os, déterminera la taille de l'hémorragie du phoque. Une évaluation des mouvements actifs est également obligatoire: le médecin vous demandera de marcher, de vous pencher ou de lever la jambe.

Mais faire un diagnostic correct d'un seul examen par un médecin ne suffit pas. Le traumatologue doit envoyer le patient à la radiographie. Si les manifestations externes sont minimes mais que la victime souffre beaucoup, vous devrez passer une IRM. Ce type de diagnostic indique la localisation d'hématomes internes, la rupture de ligaments et des lésions musculaires profondes.

Traitement des blessures à la hanche

Une blessure légère survient dans quelques jours.

Le médecin ne peut que prescrire des analgésiques faibles pour éliminer l’inconfort.

Méthodes traditionnelles

En cas de gonflement de la hanche, un traumatologue vous prescrira des gels anti-inflammatoires. Après quelques jours au cours du traitement, ajoutez une pommade avec des anticoagulants, qui accélère la cicatrisation des plaies.

Dès le troisième jour après la blessure, le médecin recommande de commencer des exercices moteurs modérés. La flexion et l'extension des articulations, les mouvements circulaires aident à étirer les muscles, réduire la douleur et restaurer la circulation sanguine.

À l'hôpital. La possibilité d'un traitement chirurgical

En raison d'une ecchymose à la hanche, les personnes âgées arrivent plus souvent à l'hôpital. Dans les cas graves, l'immobilisation de l'articulation et le repos absolu sont indiqués. Lorsque l'hématome diminue, il est conseillé de prescrire une thérapie magnétique, une électrophorèse avec de l'iodure de potassium, UHF.

Dans la plupart des cas, la chirurgie n'est pas nécessaire pour éliminer la blessure. Une exception rare est l'augmentation de la pression sous-fasciale. Ensuite, vous devez fasciotomy ou ouvrir l'hématome. Avec une hémorragie abondante est également possible drainage de la zone endommagée.

Les remèdes populaires en action

L'utilisation correcte de médicaments non traditionnels à la maison donne des résultats très positifs. À partir du deuxième jour après la blessure, l'application de chaleur sèche aidera. Idéal pour cette procédure adapter les sacs de sel. Appliquez-les sur le point sensible deux fois par jour pendant 15 minutes.

Vous pouvez utiliser des onguents chauffants, qui incluent de la cire d'abeille ou du venin de serpent. Beaucoup ressentent des améliorations après les compresses de fromage cottage, d'oignon haché ou de vinaigre de cidre.

Complications possibles

Bien que la blessure paraisse inoffensive, la complication est très grave. Des difficultés surviennent lors du diagnostic tardif, si le saignement n'a pas été éliminé dans les 24 premières heures. Les conditions pathogènes suivantes sont courantes:

  • suppuration d'hématome;
  • syndrome d'hypertension sous-fasciale;
  • fracture de l'iléon;
  • l'ossification;
  • arthrose;
  • Maladie de Morel lavalle.

Dans la plupart des cas, l'ecchymose passe rapidement et ne constitue pas une menace sérieuse. Mais il est très important de consulter un médecin qualifié qui diagnostiquera correctement. En effet, au début, le problème peut sembler frivole, mais une ecchymose guérie causera beaucoup de problèmes.

Ce que vous devez savoir sur les lésions des tissus mous, y compris les hanches

Plus D'Articles Sur Les Pieds