Les cors

Pourquoi des douleurs au tendon du pied apparaissent-elles et comment sont-elles traitées?

Douleur dans le tendon du pied - un phénomène assez courant. Le plus souvent, il s'agit d'un symptôme défavorable qui indique le développement d'un processus pathologique. Il est important de connaître les raisons de l'apparition d'une douleur au pied.

Pourquoi peut-il y avoir de la douleur?

Le tendon, ou aponévrose, est une structure de tissu conjonctif qui termine chaque muscle strié. Il assure la connexion de la couche musculaire avec l'os. Dans leur structure, il s'agit en fait de fils de fibres de collagène parallèles, reliés entre eux par des fibrocytes et des protéoglycanes. Normalement, une telle structure est assez forte et pratiquement inextensible.

La douleur dans les tendons survient en cas de processus inflammatoire ou de changements dégénératifs. En règle générale, ce symptôme est caractéristique des maladies suivantes:

  1. Lorsque tendinite est le développement du processus inflammatoire dans le tissu conjonctif. Dans ce cas, seule une petite zone ou la totalité de la structure peut être affectée. Dans le cas d'un traitement prescrit inopportun, des changements dystrophiques se produisent non seulement dans le tendon, mais également dans le tissu musculaire voisin. En conséquence, l'activité motrice de tout le membre inférieur est perturbée.
  2. En même temps que la tendinite, une ténosynovite est souvent détectée. Il s'agit d'un processus inflammatoire dans la gaine du tendon synovial.
  3. Si l'inflammation recouvre les gaines des tendons, cette maladie s'appelle une tendovaginite.
  4. La cause de la douleur au tendon du pied peut être une blessure ou une déchirure du tissu. Ceci est possible avec un effort physique excessif, qui dépasse l'endurance mécanique du tissu conjonctif. Dans ce cas, la rupture du tendon peut être complète ou incomplète. Dans le cas du développement d'une telle blessure, en règle générale, l'os ne souffre pas et la séparation complète du tissu musculaire est rarement enregistrée.

Causes de l'inflammation

Si nous parlons des causes du développement du processus inflammatoire dans l'aponévrose du pied, les experts indiquent les facteurs suivants:

  1. Charge physique élevée sur les jambes. Souvent, cette pathologie se développe chez les athlètes coureurs sur de longues distances.
  2. Diverses blessures mécaniques au tendon. Parfois, ils peuvent être insignifiants et, au début, ne pas perturber l'activité motrice. Cependant, un petit foyer du processus inflammatoire apparaît sur le site de la lésion qui, tout en se développant, conduit à des changements dystrophiques. En conséquence, la jambe perd sa mobilité dans la zone de l'articulation du pied.
  3. L'inflammation peut être déclenchée par une altération des processus métaboliques. Lorsque cela se produit, dépôt de sels de calcium dans le tissu osseux avec formation de croissances spécifiques. Ils empêchent le mouvement dans les articulations.
  4. Les processus dégénératifs liés à l'âge dans les articulations des personnes âgées peuvent également provoquer une inflammation et des douleurs au tendon du pied.
  5. La pénétration de la microflore pathogène ou conditionnellement pathogène à la surface de la plaie ou lors du flux sanguin vers la région de l'aponévrose du pied provoque souvent le développement d'un processus inflammatoire.
  6. Changements pathologiques congénitaux ou acquis dans la structure du squelette. Parfois, la différence de longueur des jambes provoque des lésions permanentes du système musculo-articulaire, qui finissent par provoquer une inflammation.
  7. Certains médicaments à administration prolongée ont des effets indésirables sur les os, les muscles et les tissus conjonctifs. Ils peuvent non seulement provoquer le dépôt de sels dans les os, mais aussi provoquer des modifications inflammatoires et dégénératives des tendons des membres inférieurs.

Comment se passe le processus inflammatoire?

Malgré la diversité des formes et des causes d'inflammation du pied, il existe un certain nombre de manifestations cliniques caractéristiques de telles pathologies:

  1. La première chose que le patient indique lors de la recherche de l'aide médicale d'un médecin est la douleur. De plus, l'emplacement de la localisation de ce symptôme, indique exactement le patient. Il a mal aux tendons du pied. Dans le même temps, la nature de l'algie peut varier en intensité et en fonction du lieu d'irradiation possible.
  2. Même s'il n'y a pas de douleur intense, le patient indique toujours une sensation inexplicable de malaise au membre inférieur.
  3. Activité motrice altérée dans l'articulation musculo-articulaire affectée.
  4. En règle générale, le développement de la maladie dans la jambe est facilement déterminé par le gonflement prononcé des tissus environnants.
  5. Parfois, en plus de l'œdème, la peau est hyperémique et chaude au toucher.
  6. Avec un processus pathologique intensif, l'articulation dans la zone de formation d'inflammation est déformée.

Si ce symptôme est observé, il est nécessaire de consulter un médecin.

En cas de traitement intempestif et incorrect, les modifications du tissu tendineux peuvent devenir irréversibles.

Dans le même temps, le mouvement du pied dans l'articulation sera considérablement limité, de sorte qu'une personne peut devenir invalide.

Comment faire un diagnostic?

Le traitement de ces maladies est effectué par un traumatologue. Cependant, avant de prescrire un traitement médicamenteux, il est nécessaire de déterminer la localisation du site du processus inflammatoire et d'établir un diagnostic. Dans ce cas, le diagnostic commence par une enquête du patient et un examen de la palpation de la localisation de la douleur. Sur la base des données obtenues, un diagnostic préliminaire est établi.

Pour le confirmer, un ensemble de tests de diagnostic clinique est attribué. Que comprend-il?

  1. Assurez-vous d'être assigné à des tests cliniques de sang et d'urine. En présence d'un processus inflammatoire qui provoque une douleur dans l'aponévrose du pied, des modifications spécifiques de la formule sanguine constitueront la première confirmation du diagnostic proposé.
  2. La radiographie du pied sera réalisée en plusieurs projections. C'est avec cette étude que l'image obtenue révèle la présence de dépôts de sel ou de modifications dystrophiques dans les structures osseuses et articulaires.
  3. Si une rupture des tendons est présumée, un scanner ou une IRM est alors indiqué.

Comment réduire la douleur au pied?

La douleur étant l’un des symptômes accompagnant le processus inflammatoire du pied, il est nécessaire de commencer le traitement afin de réduire son intensité. Après l'examen et la confirmation du diagnostic, le médecin traitant vous prescrira un traitement adéquat.

Dans les cas graves de la maladie avec des symptômes douloureux sévères et une restriction de l'activité motrice dans la région du pied affecté, il peut être conseillé au patient d'aller à l'hôpital. Même au stade initial de l'inflammation, la jambe doit être au repos.

On prescrit au patient un repos au lit et le tendon est fixé dans une position fixe par des méthodes spéciales.

Réduire la douleur et soulager le gonflement aidera à compresser à basse température. Le meilleur résultat dans ce cas montre une cryothérapie. Vous pouvez également faire face à une douleur intense avec des analgésiques. Le plus souvent, le médecin recommande des préparations topiques à base de pommades ou de gels.

S'il est établi que la microflore bactérienne est devenue la cause du processus inflammatoire, la prescription de médicaments antibactériens à large spectre est obligatoire. Dans ce cas, s’ils n’aident pas, la liste des prescriptions thérapeutiques est complétée par des stéroïdes. La physiothérapie et un complexe spécial de gymnastique médicale aideront à réduire l'inflammation et la douleur, ainsi qu'à accélérer le processus de restauration de l'activité physique du pied.

Le traitement chirurgical dans ce cas est utilisé très rarement. Cette méthode thérapeutique est généralement utilisée en cas de rupture du tendon ou du ligament. Une autre indication de l'opération peut être la présence d'écoulement purulent dans la zone d'inflammation. Puis l'excision des tissus endommagés et le nettoyage de la surface de la plaie du pus.

Traitement de l'inflammation des tendons du pied - quels médicaments et quels remèdes populaires sont efficaces?

L’inflammation des tendons du pied, également appelée tendinite, complique l’activité locomotrice de la personne et entraîne une déformation chronique des tissus à long terme. La maladie se manifeste par une douleur aggravée par une pression sur le pied, une rougeur et un gonflement. Le traitement médicamenteux est la principale méthode de traitement des tendinites, mais pour les formes graves de la maladie, la chirurgie est nécessaire.

Informations générales sur la maladie

La tendinite peut prendre des formes aiguës et chroniques. La nature de l'inflammation aiguë est dans la plupart des cas infectieuse et l'inflammation chronique est provoquée par le dépôt de sels ou la fibrose tissulaire.

Le risque de développer la maladie est accru chez les personnes présentant une posture altérée, les pieds plats, les rhumatismes et la goutte, chez les sportifs, chez les personnes âgées.

Le plus souvent, la tendinite du pied est localisée dans le tendon d'Achille, qui relie le calcanéum au triceps.

Les principales méthodes de diagnostic de la maladie sont l'échographie et l'IRM. Les rayons X peuvent détecter des formations de calcium dans les tendons. Les principales hypothèses concernant le diagnostic sont établies lors de la palpation du pied.

Thérapie conservatrice

Tout d'abord, il est nécessaire de fournir au pied du repos afin de minimiser son activité motrice. Pour la fixation de la position des bandages, on utilise des pansements longitudinaux et circulaires. Pas besoin d'immobiliser complètement les jambes, mais les changements de position du pied devraient être plus rares et plus lisses.

La prochaine étape du traitement est la nomination d'un traitement médicamenteux. Utilisé comme médicament à usage externe (pommades, compresses) et interne (anti-inflammatoires, antibiotiques, etc.).

Décoctions à base de plantes et de baies, les teintures peuvent compléter l’effet des drogues.

Les procédures de physiothérapie renforcent les effets positifs des médicaments. Elles sont également effectuées pour accélérer la réparation des tissus après la chirurgie.

Si le traitement donne des résultats positifs et que l'évolution de la maladie est facilitée, des exercices thérapeutiques sont prescrits.

Les thérapeutes sont responsables du traitement de la maladie par des médecins tels que le thérapeute (en général, sans évolution grave), un physiothérapeute, un chirurgien orthopédique et un rhumatologue.

Médicament Applicable

Avec une légère inflammation des ligaments du pied, la prise orale d'anti-inflammatoires non stéroïdiens est suffisante. Ils empêchent non seulement le développement ultérieur de la maladie, mais remplissent également une fonction anesthésique.

Les moyens de ce groupe sont présentés:

Les anti-inflammatoires sont également disponibles sous forme de crèmes et de pommades à usage externe: Diclofenac, Dolobene, Diprosal.

Les anti-inflammatoires oraux provoquent un effet secondaire qui se manifeste par une détérioration du système digestif: la probabilité de développer une gastrite et des ulcères augmente.

Pour une inflammation plus grave, les médecins peuvent prescrire des corticostéroïdes injectables. Bien qu'ils soient efficaces dans le traitement d'une maladie, de nombreux orthopédistes critiquent leur utilisation car, à long terme, les médicaments hormonaux rendent les ligaments moins élastiques.

Si la tendinite est de nature infectieuse, des agents antimicrobiens sont prescrits: érythromycine, ciprofloxacine, ampicilline.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie vous permettent d’accélérer le métabolisme dans les tissus, accélérant ainsi leur récupération.

Lorsque la tendinite est utilisée:

  • Massage des pieds Il aide à détendre les muscles et à réduire la tension sur les tendons.
  • Thérapie au laser. Un laser de puissance moyenne irradie les tissus et accélère le métabolisme.
  • Thérapie magnétique. Il a un effet similaire aux procédures au laser.
  • Electrophorèse avec Lidaz. Cet outil réduit le gonflement des tissus, améliore la perméabilité des ligaments et l’électricité contribue à une absorption plus profonde du médicament.
  • Ultraviolet. Son effet chauffe les ligaments progressivement et uniformément.
  • Échographie. Il provoque des vibrations mécaniques des tissus qui empêchent le dépôt de sels et la formation de nodules fibreux.

Remèdes populaires

Il n'est pas recommandé de mener une thérapie indépendante en utilisant uniquement des recettes traditionnelles. Une visite chez le médecin pour consultation et l'utilisation des médicaments prescrits par lui sont des actions obligatoires pour une personne souffrant de tendinite.

Voici quelques recettes populaires:

  • Compresse d'ail. 3-5 têtes d'ail doivent pétrir et verser 50 ml d'eau bouillante. Le mélange obtenu est infusé pendant plusieurs heures. Vous devez ensuite le tremper dans de la gaze, qui est appliquée sur la zone touchée. Les compresses sont effectuées 2 à 3 fois par jour.
  • Compresse au vinaigre de cidre. Un demi-litre de vinaigre est mélangé à 100 ml de vodka. Le mélange est infusé pendant 5 heures, après quoi vous devez faire tremper de la gaze et l'appliquer sur la zone touchée.
  • Jus de cerise Une poignée de baies sèches ou fraîches a versé de l'eau bouillante et infusé dans un bain-marie pendant 15-30 minutes. La cerise des oiseaux a des effets anti-inflammatoires, ce qui la rend utile pour soutenir le traitement principal de la maladie.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est pratiquée dans de rares cas. En règle générale, il est possible de guérir une tendinite avec des méthodes conservatrices. Les principales indications d'un traitement chirurgical sont l'accumulation d'une grande quantité de pus dans la gaine du tendon ou la déchirure des fibres du tendon suite à des blessures graves.

Les formations purulentes sont éliminées en ouvrant la gaine tendineuse. Après la chirurgie, la plaie est traitée avec des antibiotiques pour prévenir le développement de processus infectieux.

L'opération visant à éliminer les ruptures traumatiques est plus compliquée et implique la connexion de faisceaux de collagène dans le tendon avec fixation ultérieure du pied avec du gypse pendant un mois maximum.

Pronostic et prévention

L'efficacité du traitement dépend de la forme de la tendinite. Le traitement conservateur est le plus efficace contre les inflammations fibrotiques et aseptiques (traumatiques). Les tendinites purulentes et les manifestations sévères de la forme aseptique sont dans la plupart des cas éliminées favorablement au cours de la chirurgie.

L'évolution de la tendinite ossifiante est complètement irréversible. Vous ne pouvez que ralentir son développement et minimiser les symptômes négatifs des médicaments et de la physiothérapie.

La prévention des maladies est particulièrement importante pour les personnes effectuant des travaux physiques pénibles, car leurs articulations et leurs ligaments sont régulièrement soumis à des charges lourdes. Afin d'éviter le développement de processus négatifs, ils doivent faire des massages réguliers et des vergetures. Les athlètes doivent faire des exercices d’échauffement avant de faire de l’exercice, en exerçant une pression sur les muscles des jambes (en particulier du mollet).

Les personnes ayant les pieds plats doivent utiliser des chaussures à semelles orthopédiques. Les enfants et les adolescents peuvent essayer d'éliminer les pieds plats avec une gymnastique spéciale, car leurs pieds ne font que se former, leur forme peut être ajustée.

Inflammation des ligaments du pied

La douleur au pied réduit considérablement les performances humaines, le privant de la capacité de se déplacer normalement. La raison en est une blessure ou une inflammation affectant les muscles ou les ligaments. Cela se produit assez souvent en raison des fonctions spéciales exercées par le pied. Le stress constant, la nécessité de maintenir une posture droite et l'équilibre lors de la marche le rendent vulnérable. L'inflammation des ligaments du pied est particulièrement courante. Ce sont des formations assez durables qui maintiennent les os et les articulations dans la position correcte. Parce qu'ils sont souvent susceptibles aux blessures et à l'inflammation.

Caractéristiques générales

L'appareil ligamentaire joue un rôle important dans le système musculo-squelettique. Les ligaments assurent la stabilité des articulations, guident leur mouvement et, tout en s’étirant légèrement, procurent une souplesse de mouvement. Au niveau des pieds, ils participent au maintien de la position verticale du corps, à la fixation des arches. Par conséquent, toute pathologie de l'appareil ligamentaire se reflète fortement dans les performances humaines.

L'entorse ou la rupture des ligaments est souvent fréquente, accompagnée d'un processus inflammatoire. Bien que l'inflammation puisse survenir pour d'autres raisons, telles qu'une surtension, une infection ou des modifications liées à l'âge. Cette pathologie s'appelle la ligamentite, elle peut survenir chez tout le monde. Sans traitement, l'inflammation peut entraîner une ossification du ligament et une perte de mobilité.

Contrairement aux tendinites, l'inflammation des ligaments a un effet plus marqué sur le fonctionnement du pied. Lorsque la tendinite affecte les tendons - des fibres qui servent à attacher les muscles aux os. Et avec une inflammation des ligaments, les articulations sont souvent touchées. Les complications de la pathologie peuvent être une ossification des ligaments, conduisant à une immobilité totale du pied.

La ligamentite peut toucher n'importe quel ligament du pied, mais le plus souvent ceux situés près de l'articulation de la cheville sont touchés. De plus, une pathologie commune est l'inflammation du fascia plantaire, un long ligament fort qui relie le calcanéum aux doigts. Cette maladie a même reçu un nom distinct - fasciite plantaire.

Raisons

La ligamentite peut être infectieuse et non infectieuse. Lorsque la bactérie frappe la zone de l'articulation ou des ligaments à travers une peau endommagée ou en présence d'un processus d'infection chronique, une inflammation purulente aiguë se développe. C'est très dangereux pour ses complications.

Mais surtout une ligamentite non infectieuse. De tels processus inflammatoires dans les faisceaux sont maintenant de plus en plus courants. On pense que cela est dû aux particularités du mode de vie des personnes modernes, à une diminution de leur immunité et à l'absence d'éléments traces essentiels dans l'alimentation. Ceci est associé à la propagation de la pathologie chez les personnes âgées, lorsque l'élasticité et la force des ligaments diminuent.

Néanmoins, les personnes qui soumettent leurs pieds à de lourdes charges sont le plus souvent sujettes à l’inflammation. Ce sont des athlètes, des danseurs, des bâtisseurs, des déménageurs. Les femmes souffrant de talons hauts depuis longtemps souffrent également de cette maladie. Les traumatismes constants des jambes avec des chaussures inconfortables, la tension des ligaments qui maintiennent les pieds dans une position non naturelle, conduisent souvent au développement d'un processus inflammatoire.

En outre, les blessures à la cheville et aux autres structures du pied sont une cause fréquente de ligamentite. Cela se produit souvent lorsque vous pliez les pieds lorsque vous marchez sur une surface inégale ou sur la glace, que vous pratiquez un sport ou portez des talons hauts. De plus, en raison de la faible élasticité des ligaments du pied, leur étirement se produit rarement, seulement avec des blessures mineures, le plus souvent - la rupture. De ce fait, un processus inflammatoire puissant se développe rapidement.

L'augmentation des charges sur les pieds résultant de l'obésité ou pendant la grossesse a un effet négatif sur l'état des ligaments. Par conséquent, dans de tels cas, leur inflammation se développe également souvent. Les personnes à risque sont celles qui présentent des anomalies congénitales du système musculo-squelettique, une susceptibilité héréditaire aux maladies du tissu conjonctif et celles qui mènent une vie sédentaire. L'absence de charge sur les ligaments entraîne leur affaiblissement. Pour cette raison, ils sont plus sujets aux blessures et à l'inflammation.

La ligamentite peut aussi être une conséquence de diverses maladies:

  • pathologies du système cardiovasculaire;
  • la goutte;
  • le diabète;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • maladie de la thyroïde.

Les symptômes

Avec le développement d'une inflammation due à une infection ou à une blessure, la pathologie débute généralement de manière aiguë et se manifeste par des signes prononcés. La douleur est sévère, souvent lancinante. Il devient plus intense avec le mouvement ou la palpation de la zone touchée. La région des articulations se gonfle, la peau devient rouge, il devient chaud. Peut augmenter la température globale du corps. La mobilité du pied est gravement compromise, il est souvent impossible de marcher même sur le pied. De tels symptômes obligent le patient à rechercher une aide médicale et le traitement commence à l'heure.

Mais très souvent, les personnes souffrant d'inflammation des ligaments essaient seules de faire face à la douleur et à l'inconfort. Cela est dû au fait que la ligamentite non infectieuse est caractérisée par des signes implicites, progressivement croissants. Beaucoup de patients pensent qu'ils sont simplement surchargés de travail et qu'ils coûtent des onguents pour anesthésie. Mais cela peut entraîner de graves complications. Par conséquent, pour toute douleur au pied, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Un symptôme caractéristique de l'inflammation des ligaments est une douleur sourde, localisée dans la région des ligaments affectés. Mais cela peut se propager à tout le pied. La douleur est aggravée par l'effort, ainsi que lorsque le mouvement commence après une immobilité prolongée. L'articulation de la cheville est particulièrement touchée. Dans le même temps, sa mobilité est perturbée, un œdème se développe, parfois une sensation d'engourdissement apparaît. Il y a une gêne prononcée lors des déplacements, souvent due à un œdème, il est impossible de porter des chaussures familières.

Diagnostics

Si des douleurs au pied apparaissent, il est nécessaire de consulter un chirurgien, un traumatologue ou un orthopédiste. En effet, sans traitement rapide, le processus inflammatoire peut entraîner une ossification du ligament, des lésions articulaires et d'autres pathologies. Par conséquent, il est très important d'établir un diagnostic à temps et de commencer le traitement nécessaire. Pour ce faire, le médecin procède d’abord à un examen externe du pied avec palpation, déterminant la localisation du processus inflammatoire. Il est important de savoir quand la douleur a commencé, quelle en est la cause.

Pour clarifier le diagnostic est attribué un examen du matériel. La radiographie élimine les blessures aux os et aux articulations, montre la présence d'ostéophytes ou d'ossification du ligament. Une échographie ou une IRM est nécessaire pour évaluer l'état de l'appareil ligamentaire. Ces méthodes vous permettent de voir le foyer de l'inflammation, la présence d'épaississement ou la rupture de ligaments. Parfois, des tests de laboratoire sont également nécessaires pour aider à déterminer la cause de l'inflammation: goutte, présence d'une maladie infectieuse, diabète sucré, polyarthrite rhumatoïde.

Traitement

Le traitement de l'inflammation des ligaments du pied doit être complet. Il existe généralement un traitement assez conservateur, qui consiste à immobiliser le membre affecté, à prendre des médicaments et à faire de la physiothérapie. En outre, il est très important d'éliminer la cause de l'inflammation. Si le ligament est déchiré, une intervention chirurgicale est nécessaire et, en présence d'un processus infectieux, l'utilisation d'antibiotiques. De plus, des préparations spéciales sont nécessaires lorsque le processus inflammatoire est causé par la goutte, la polyarthrite rhumatoïde ou des pathologies endocriniennes.

Toutes les mesures thérapeutiques doivent viser à soulager la douleur et l’inflammation des ligaments. En outre, il est important de prévenir la propagation de la pathologie dans les articulations et les tissus environnants. Habituellement, il suffit de fournir au pied un repos complet, ainsi que des anti-inflammatoires et des analgésiques. Le traitement ne dure généralement pas plus de 2 semaines, à la suite desquelles sont prescrits des manifestations permettant de restaurer l'élasticité des ligaments et la mobilité du pied. Cette physiothérapie, massage et physiothérapie.

Si, après 2 semaines, le soulagement de la douleur n'est pas observé, l'inflammation se complique, une raideur articulaire se développe et un traitement chirurgical est prescrit. Cela est le plus souvent nécessaire après des blessures, ainsi que dans les cas où le traitement n'a pas été commencé à temps. Pendant la chirurgie, il est possible de coudre des ligaments déchirés, de retirer les parties affectées ou de pratiquer une excision du tissu pendant l’ossification. Récemment, les opérations sont le plus souvent effectuées par des méthodes peu invasives utilisant un arthroscope.

Immobilisation du pied

Premièrement, en cas d’inflammation des ligaments, il est nécessaire d’assurer la paix du pied. Il est préférable de respecter le repos au lit. Une immobilité totale permettra aux ligaments de récupérer plus rapidement, d’éliminer la douleur et de prévenir une augmentation du processus inflammatoire. Mais s'il est impossible d'éliminer complètement la charge sur le pied, vous devez utiliser des appareils orthopédiques spéciaux. Cela peut être un pansement serré avec un pansement élastique ou des orthèses qui limitent le mouvement et soulagent le stress.

Si nécessaire, déplacez-vous, vous devrez utiliser une canne ou des béquilles. Vous pouvez également porter des chaussures orthopédiques pendant la maladie. Lorsqu’on fait du sport après une inflammation des ligaments, on utilise un ruban adhésif, ce qui permet d’effectuer des mouvements ordinaires sans charges excessives sur l’appareil ligamenteux.

Traitement médicamenteux

Le plus souvent, les médicaments à base d'AINS sont utilisés pour traiter l'inflammation des ligaments. Pour soulager la douleur, ils sont utilisés sous forme de comprimés ou d'injections. Mais ce traitement ne peut être poursuivi que pendant 3 à 5 jours. Par conséquent, les médicaments internes complètent leur utilisation externe. Les plus efficaces sont les médicaments à base de diclofénac, d’ibuprofène ou de kétoprofène. Bien soulager la douleur aussi onguent capsaïcine, Dimeksid, Larkspill, Dolobene.

Les corticostéroïdes peuvent être prescrits en cas de douleur intense, par exemple l'hydrocortisone ou le diprospan. Mais il n'est pas recommandé d'injecter dans la zone touchée, car cela peut provoquer une atrophie des ligaments.

En tant que thérapie d'appoint pour une récupération plus rapide, vous pouvez utiliser des compléments alimentaires, par exemple, le gel de collagène Ultra. Il est également recommandé d’utiliser des complexes vitaminiques, des chondroprotecteurs pour protéger les articulations, des médicaments pour renforcer le système immunitaire.

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques sont prescrites comme traitement auxiliaire après la période aiguë. Ils aident à soulager la douleur, à réduire l'inflammation, à restaurer l'élasticité des ligaments. L'électrophorèse, la phonophorèse, les ultrasons ou le traitement au laser les plus couramment utilisés. La thérapie par ondes de choc est considérée comme une méthode efficace. Les bains à la paraffine ou à l'ozocérite, les bains de boue ou les sels minéraux soulagent également bien la douleur.

Méthodes folkloriques

Il est également possible de traiter l'inflammation des ligaments à l'aide de recettes traditionnelles. Mais ils ne devraient être utilisés que dans le cadre d'une thérapie complexe et après avoir consulté un médecin. Bien aider à faire face à l'inflammation des compresses ou des bains à base de décoctions d'herbes: camomille, calendula, sauge. Les compresses de sel ou le réchauffement à sec avec un sac de sel chauffé sont également efficaces. Mais toutes les procédures thermiques ne peuvent être appliquées que sur la recommandation d'un médecin, car elles peuvent entraîner une augmentation du processus inflammatoire.

Il est également très important dans de telles pathologies de surveiller votre alimentation, y compris les produits qui fournissent au corps des nutriments essentiels. Particulièrement utile dans l'inflammation des ligaments de curcuma et de gingembre. Ils doivent être ajoutés à la nourriture ou à la préparation de boissons de guérison.

Fondamentalement, l'inflammation des ligaments du pied passe rapidement et sans conséquences graves. Mais pour cela, vous devez commencer le traitement à temps. Et afin d'éviter le développement de pathologies, il est important d'éviter l'hypothermie, les blessures et l'augmentation du stress sur les pieds.

Tendons douloureux - causes et traitement

Pour mener une vie active et en bonne santé, une personne a besoin d'un système musculo-squelettique fort. Il comprend un grand nombre de muscles, articulations, os, tendons et ligaments. Dans l'ensemble, ils fournissent le mouvement actif d'une personne dans l'espace. Le rôle important est joué par le tendon. Bien que cela soit considéré comme une partie passive des muscles, ce sont les tendons qui agissent comme un lien de connexion dans le système musculo-squelettique. En outre, ils sont une extension des muscles et sont formés d'un tissu conjonctif très dense.

On sait que le système musculaire et les tendons les plus puissants se trouvent sur les jambes. Cela est dû au fait que chaque jour une personne porte des charges énormes et que la partie principale tombe sur les membres inférieurs. «Tendons blessés» - les patients disent souvent quand ils vont chez le médecin pour un rendez-vous. Ils sont souvent perturbés par les tendons du genou et de la cheville. Par conséquent, dans le cas d'une telle condition, il est nécessaire de subir un examen et de commencer dès que possible le traitement des tendons dans les jambes.

Pathologies

En cas de contraction musculaire, le tendon réagit rapidement à ce processus et transmet l'information à l'os, ce qui a pour effet de fléchir ou d'étendre le membre inférieur. Avec une contraction musculaire très forte et intense, la plus grande partie de la charge repose sur le tendon. Comme on le sait, dans la pratique médicale, les tendons ont une élasticité très faible (pratiquement absente) et, à la suite de cette affection, l'apparition de micro-cassures de cordons de collagène. En conséquence, diverses maladies inflammatoires des tendons apparaissent.

Le plus commun est la maladie - tendinite. Cette maladie provoque une inflammation des muscles et des tendons dans les jambes. Le tendon du jarret est un lieu très fréquent de tendinite.

En outre, une paraténonite peut également survenir, processus inflammatoire se produisant dans l'oculocytomatose. Cette maladie survient avec des blessures fréquentes à la même articulation.

Raisons

Il existe de nombreuses raisons pour le développement de maladies des tendons sur la jambe. Les principaux sont les suivants:

  • effort physique intense;
  • blessures diverses;
  • processus inflammatoires.

Activité physique

L'exercice intense et prolongé peut contribuer à la tendinite. Cette condition survient lorsqu'une personne n'est pas préparée et son système musculaire faible, qui n'est pas en mesure de transférer cette charge, ainsi qu'un mauvais entraînement des muscles avant le début de ces exercices. Le résultat de tels exercices est la formation de microtraumatismes au tendon sur la jambe et la survenue d'un processus inflammatoire.

Blessures

Lorsque vous faites du sport, il y a souvent un problème aussi désagréable qu'une blessure. Dans notre cas, il s’agit d’un micro-ajustement des fibres de collagène. Comme le tissu qui constitue le tendon est très dense, le point principal de la blessure est l'endroit où ils s'attachent aux muscles. Les sites les plus fréquents d’apparition d’une pathologie sont l’articulation du genou et le tendon d’Achille.

L'inflammation

La tendinite peut être provoquée par des microbes entrés dans l'articulation par une éraflure ou une plaie qui n'a pas été traitée avec un désinfectant à temps. Les micro-organismes, qui pénètrent à l'intérieur, provoquent une inflammation des tendons et des tissus qui les entourent; ainsi, toute l'articulation fait mal. Avec la guérison complète des plaies, l'inconfort et la douleur ne disparaissent pas.

Les facteurs contribuant au développement de la tendinite sont divers types de maladies et le dysfonctionnement des systèmes du corps, tels que:

Les infections

Dans le corps humain, un nombre considérable d’organismes contribuent à l’émergence de diverses infections. Se répandant rapidement dans le système circulatoire, ils pénètrent dans le cartilage de l'articulation et lancent une attaque. En se multipliant instantanément, ils affectent les tissus et les tendons entourant cette articulation. Les principaux types d'infections dans lesquelles se produit le processus d'inflammation sont:

  • la chlamydia;
  • la gonorrhée;
  • streptocoque;
  • infections virales.

Notre corps est capable de produire des anticorps spéciaux qui luttent contre diverses infections qui s'y sont infiltrées. Les anticorps, venus au secours dans la région de l’articulation, exercent une influence active sur les organismes étrangers, ce qui peut provoquer un processus inflammatoire intense, ainsi que la survenue d’un malaise.

Maladies rhumatismales

Les différentes maladies de ce groupe affectent le tissu conjonctif et contribuent au développement du processus pathologique qui y est associé. Ce sont les pathologies qui causent les tendinites. Cela est dû à l'apparition de maladies telles que:

Le processus inflammatoire résultant de maladies rhumatismales nécessite une approche thérapeutique spécifique.

Système immunitaire

Des modifications du système immunitaire peuvent également causer des maladies. Avec l'aide de ce système, on se débarrasse des organismes nuisibles. Les échecs dans son travail contribuent à leur reproduction rapide et à leur propagation dans tout le corps.
Un certain nombre de facteurs réduisent l'immunité:

  • médicaments à long terme;
  • maladies oncologiques;
  • maladies catarrhales;
  • maladies du sang.

Métabolisme

En raison de troubles métaboliques dans le corps développe une maladie très dangereuse - la goutte. Une énorme quantité d’urée s’accumule dans les tissus, elle provoque l’inflammation des tendons et la formation de tendinites.

Processus dégénératifs des articulations

La dégénérescence est le processus par lequel se produit une nécrose des tissus mous, qui peut également être transférée aux tendons. Les facteurs à l'origine de ce processus sont:

  • manque de calcium et de phosphore dans le corps;
  • blessure aux articulations et aux muscles qui les entourent;
  • malnutrition des tissus liée à l'âge;
  • échec hormonal;
  • long médicament.

Les symptômes

Un certain nombre de symptômes indiquent l'apparition de la maladie. Les principaux sont:

  • joint douloureux et la zone autour de lui;
  • mouvement normal problématique;
  • l'apparition de formations sous la peau;
  • inflammation et rougeur de la peau.

De tels symptômes sont inhérents à d'autres types de maladies. Par conséquent, pour obtenir une confirmation précise de la tendinite, vous devez consulter un médecin et vous soumettre à un examen spécial. Avec cela, un traitement sera prescrit pour vous aider à vous en débarrasser rapidement.

Diagnostics

L'institution médicale offrira un certain nombre de procédures qui aideront à identifier la maladie. Au début, le médecin examine le membre avec palpation. S'il y a des doutes lors de l'établissement d'un diagnostic, utilisez des diagnostics de laboratoire. Le patient passe un test sanguin, qui est déterminé par les indicateurs suivants:

De plus, ces méthodes de recherche sont largement utilisées comme:

  • échographie (échographie);
  • radiographie;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM).

Traitement

La méthode de traitement dépend de la cause qui provoque l'apparition de cette maladie. Dans le cas où la maladie survient après la lésion, le traitement est effectué à domicile. Si la tendinite est le résultat de maladies survenant dans le corps, il est nécessaire dans cette situation non seulement d'éliminer l'inflammation du tendon, mais également d'éliminer la maladie le plus rapidement possible.

Méthodes nécessaires de traitement dans les stades initiaux de la tendinite:

  • appliquer un pansement froid sur la région blessée;
  • prendre des médicaments anti-inflammatoires;
  • mouvement minimal, repos maximal pour les jambes;
  • l'utilisation de la physiothérapie.

Après une blessure, vous devez appliquer un rhume sur la partie blessée du membre. Il est conseillé de faire la manipulation dans l'heure. Cette procédure aidera à éviter l'apparition de poches et à soulager la douleur. Il n'est pas recommandé d'appliquer des lotions froides avec une tendinite causée par des maladies.

En cas de maladie, il est nécessaire de fatiguer le moins possible les muscles pour que le processus inflammatoire ne se propage pas. Les sports et les exercices sont également interdits.

L'utilisation de médicaments spécialisés qui aident à atténuer la douleur et à soulager l'inflammation survenue au niveau du tendon. Le cours de thérapie dure d'une semaine à deux, cela dépend de la localisation et des symptômes de la maladie. Le choix du médicament produit par le médecin prescrit également la dose et le nombre de doses souhaités.

L'utilisation indépendante de médicaments peut provoquer des effets secondaires et sera inefficace. Tous les anti-inflammatoires peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance. Ils sont disponibles sous forme de pommade et de pilules.

Les médicaments suivants sont des onguents et des comprimés largement utilisés:

Les comprimés sont pris à l'intérieur et les pommades sont utilisées à l'extérieur. Ces médicaments peuvent être utilisés dans un complexe, pour une meilleure efficacité. Ils sont frottés dans la zone enflammée de la jambe par de légers mouvements de massage.

Des procédures physiothérapeutiques s'appliquent:

Grâce à la thérapie au laser, les tissus et les tendons endommagés sont affectés, ce qui améliore le métabolisme et accélère le processus de guérison des fibres. Le même effet qu'avec la thérapie au laser peut être obtenu avec l'aide de la thérapie magnétique.

Le traitement par ultrasons se produit en exposant la zone enflammée aux vibrations sonores de différentes fréquences. La création d'un léger massage provoque la restauration des cellules endommagées et améliore également la circulation sanguine et l'écoulement lymphatique.

L'électrophorèse implique l'introduction de médicaments, à savoir du lidz utilisant un champ électromagnétique. La lidase accélère le processus de régénération cellulaire et la guérison rapide du tendon enflammé.

Les lampes à rayons ultraviolets, irradiant la peau, la chauffent et améliorent le fonctionnement du système circulatoire, ce qui garantit la libération rapide de substances utiles provenant des tissus et des cellules.

Tendons

Inflammation, entorse, douleur, rupture et tendon

Tendon définition

Les tendons lient les muscles avec les os. Ils sont sous la forme de sauteurs, divisant le muscle en plusieurs sections. Et aussi court, long, large, étroit. Il peut y avoir des tendons en forme de cordon, arrondis, en ruban et lamellaires. Les muscles doubles péritonéaux ont des tendons intermédiaires. Ils passent le long de la surface latérale du muscle et pénètrent dans son épaisseur.

Comme les muscles, les tendons sont constitués de touffes parallèles. Les faisceaux du premier ordre sont entourés de couches de tissu conjonctif lâche et constituent le faisceau du deuxième ordre. Un groupe de faisceaux de second ordre forme un faisceau de troisième ordre. Les tendons sont constitués de tissu conjonctif fibreux dense, ils ont plus d'éléments fibreux que cellulaires.

Pour cette raison, leur caractéristique distinctive est leur grande résistance et leur faible extensibilité. La portion tendineuse des muscles passe de 15 à 25 ans plus rapidement que l'abdomen des muscles. Jusqu'à 15 ans, les tendons sont peu développés, leur croissance a une intensité avec la croissance musculaire. Dans le corps des personnes âgées, il y a des changements dans les tissus, l'élasticité des tendons est perturbée, ce qui conduit souvent à des blessures.

La protection des tendons contre la rupture lors de mouvements brusques et de surtensions est l’élasticité longitudinale du tissu tendineux. Par conséquent, afin de prévenir les blessures aux tendons, il est nécessaire de les activer, de les développer et de les renforcer, des exercices réguliers et certains exercices spécifiques restaurent leur élasticité et leur force.

Il y a un grand dicton dans lequel se conclut une grande sagesse: "Quiconque enseigne un tendon dans sa jeunesse, recevra de la vigueur dans sa vieillesse." Si un effort physique est nécessaire pour entraîner les muscles, les tendons sont entraînés par une tension statique. Avec l'effort physique, les tendons et l'aponévrose s'enrichissent en oxygène et deviennent élastiques, acquièrent endurance et force.

Les tendons doivent être élastiques, la perte de cette propriété entraîne le déplacement des organes internes, des modifications des formes naturelles, la formation de nœuds et de sceaux. Le bogatyr Alexander Zass, qui avait créé sa propre méthode d’entraînement, connaissait la force des tendons.

Le général Grigori Ivanovitch Kotovski, assis en prison, pratiquait des exercices statiques et était réputé pour sa force et son endurance sans précédent.

Identifier la pathologie des tendons à l'aide de méthodes - palpation, thermographie, échographie, biopsie.

Avec la défaite des tendons à l'intérieur de l'articulation, l'utilisation de l'arthroscopie est efficace. Les anomalies du développement des tendons sont la conséquence de malformations du système musculo-squelettique, d'une évolution atypique ou d'une fixation inhabituelle.

Inflammation du tendon

Il existe plusieurs types de maladies inflammatoires des tendons, accompagnées d'une violation du système musculo-squelettique.

1. Tendinite - un processus inflammatoire, est assez commun. Les raisons de son apparition sont toujours les mêmes et, par conséquent, diagnostiquer cette pathologie est assez simple. La tendinite survient à la suite d'une surcharge chronique à long terme, dans laquelle se développent des changements dégénératifs et des larmes des tendons. Ce type d'inflammation réduit la force du tendon et augmente le risque de rupture.

La tendinite peut avoir une nature infectieuse du cours. Les athlètes souffrent principalement du type dystrophique, en raison du grand effort physique exercé sur les muscles, les ligaments et les tendons. Diverses maladies rhumatismales des articulations contribuent également au développement de cette inflammation.

2. P aratenonitis - inflammation aseptique de tissus proches du logement. Cela se produit lors d'une nouvelle blessure dans la région de l'articulation. Dans ce cas, dans le tissu conjonctif, entre l'aponévrose et le tendon, après des hémorragies ponctuelles et l'apparition de poches, il y a des dépôts de tissu fibreux. Les phoques noueux provoquent des sensations douloureuses, les mouvements sont limités, l'activité est perdue.

La maladie endommage le tendon d’Achille, les extenseurs de l’avant-bras, le tiers inférieur de la jambe. La paraténonite peut avoir des cours aigus et chroniques. Le traitement de l'inflammation du tendon est l'immobilisation de la main ou du pied. Les procédures de physiothérapie traditionnelles sont également efficaces.

Le traitement de l'inflammation aiguë du tendon (tendinite) implique des méthodes antibactériennes et restauratrices. En cas de tendinite aseptique, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés.

Le traitement local consiste à réparer le membre douloureux. Une fois que les manifestations aiguës de la maladie ont disparu, la physiothérapie peut être prescrite. L'échauffement doit être effectué après la disparition des manifestations aiguës de la maladie.

Ce complexe de procédures comprend UHF, thérapie par micro-ondes, ultrasons, rayons ultraviolets. Physiothérapie spéciale utile. La chaleur douce et les champs magnétiques améliorent la circulation sanguine, soulagent l'inflammation, le gonflement des tissus et les parties endommagées des tendons sont restaurés.

Tendon tendon

Les étirements - le type de blessure le plus fréquent, survient généralement au niveau de la cheville et du genou à la suite de mouvements brusques dépassant leur amplitude. Les tendons relient les muscles aux os et les ligaments relient les os. Ces deux définitions sont souvent confondues. L'entorse est en fait toujours une rupture microscopique avec un léger étirement, un degré de blessure modéré, une rupture des fibres de collagène individuelles peut se produire, si la blessure est grave, le ligament est déchiré en totalité.

Ayant une grande capacité de régénération, les ligaments à tout degré de blessure se rétablissent. Les muscles les plus puissants chez l'homme se trouvent dans les membres inférieurs. Cela signifie également que les tendons qui attachent les muscles aux os des jambes doivent supporter des charges énormes. Mais, malheureusement, il y a des mouvements infructueux, des chutes, provoquant l'étirement des tendons sur la jambe.

Les étirements du tendon d’Achille se produisent lorsque les muscles sont échauffés de manière insuffisante pendant les activités sportives, tout en portant des chaussures inconfortables, se déplaçant sur une surface inégale et rocheuse. Les tendons qui s'étirent peuvent être divisés en trois degrés de difficulté:

  • Le premier degré - une légère douleur après une blessure, aggravée par une exposition physique.
  • Le deuxième degré - douleur intense, gonflement de la peau sur le tendon endommagé. Faiblesse musculaire et douleur croissante pendant l'exercice.
  • Le troisième degré est une rupture complète ou partielle du tendon, une contraction musculaire se produit. Au moment de la rupture, il peut y avoir une sensation de coton, une douleur vive et aiguë et un gonflement.

Habituellement, le troisième degré de lésion des tendons est rétabli par la méthode opératoire. De nombreuses victimes du premier et du deuxième degré ne prêtent pas une attention particulière au traitement et, en vain, il peut se produire un affaiblissement de la force musculaire, un développement d'inflammation du tendon et de la "gaine" - où il en existe plusieurs. Fondamentalement, ce phénomène s'observe dans les tendons des muscles du pied et s'appelle ténosynovite.

L'inflammation chronique est compliquée par un processus atrophique qui affecte l'amincissement des fibres tendineuses. Elles peuvent facilement être éliminées à faible charge. Lors de l’étirement des tendons sur la jambe, les premiers soins consistent en une immobilisation, une fixation en position surélevée. Ensuite, il est nécessaire d’appliquer de la glace pendant 20 à 30 minutes (à répéter 4 à 5 fois par jour), puis appliquez chaque fois un bandage compressif avec un bandage élastique pour limiter la propagation des poches.

La glace arrêtera le saignement des vaisseaux endommagés. Des douleurs comme le diclofénac, l'analgine et les cétans soulagent les douleurs aiguës. Le deuxième jour, après le retrait de l'inflammation et de l'œdème, s'il n'y a pas de développement d'hématome, l'étape suivante du traitement est appliquée, à savoir les procédures thermiques. De l'exposition à la chaleur, le flux sanguin se normalise et les dommages guérissent. L'utilisation de pommades anti-inflammatoires est efficace, parmi lesquelles Finalgon, Efkamon, Voltaren sont devenus populaires.

Le tendon récupère plus rapidement au repos, grâce à l'utilisation de produits riches en protéines animales et végétales. Après une semaine, sous la supervision d'un spécialiste et à l'aide d'une série d'exercices, ils mettent progressivement une pression sur le muscle endolori. Les dommages mécaniques résultent des effets directs ou indirects d'un agent traumatique.

Action directe - Soufflez avec un objet contondant. Action indirecte - une forte contraction des muscles. Il y a des lésions fermées, parmi lesquelles il y a des lacunes et beaucoup moins d'entorses. Les blessures fermées comprennent les ruptures spontanées, généralement causées par des blessures chroniques et des modifications dystrophiques de la structure des tendons. En outre, la cause de cet écart peut être due à des facteurs infectieux toxiques et métaboliques toxiques, tels que le diabète, l’arthrite, les maladies infectieuses.

Il y a des coupures partielles ou complètes sous-cutanées sans dommage pour la peau. La luxation des tendons à la suite de la rupture des ligaments, se termine par une hémorragie, un gonflement et une douleur lors du déplacement d'une articulation. Le déplacement est si fort que des défauts peuvent être vus par inspection visuelle. Surtout s'il s'agit des extenseurs des doigts. Traitement de la luxation - son administration, immobilisation avec un plâtre pendant 3-4 semaines.

Une intervention chirurgicale est indiquée en cas de luxation longue et habituelle, avec rappel constant des lésions causées par le syndrome douloureux, avec modification évidente de l'activité fonctionnelle. La rupture du tendon s'annonce généralement avec une fissure forte, une douleur intolérable et une altération de la fonction motrice d'un muscle rompu. Les blessures ouvertes sont observées lorsqu’il s’agit de plaies poignardées, coupées, coupées, avec blessures graves. Niveaux de dégâts:

  • Séparation du tendon du point de fixation.
  • Écart sur toute la longueur des tendons.
  • Une rupture du tendon dans la zone de sa transition dans le muscle. De tels phénomènes sont plus susceptibles de se produire chez les personnes âgées et chez celles dont la profession est associée à une surtension musculaire ou à des athlètes.

Rupture et endommagement des tendons

Des blessures ouvertes (coup de couteau, coupures coupées, coupées coupées) sont observées en cas de blessures graves, par exemple, après que la brosse entre dans les mécanismes de travail sur les sites de production. Les lésions des tendons des muscles du membre supérieur sont généralement observées au niveau de la main et de l'avant-bras, le plus souvent au niveau des fléchisseurs. Les deux blessures individuelles des tendons sont notées, ainsi qu'une combinaison avec des dommages aux vaisseaux et aux nerfs adjacents.

Lorsque le bras se trouve entre les parties mobiles de l’agrégat, sa fragmentation se produit, on obtient des blessures déchirées, les muscles se contractent et les extrémités des tendons divergent. En conséquence, les tendons sont complètement coupés dans les plaies des membres. L’opération est assez compliquée et longue, car il est nécessaire de coudre tous les tendons blessés pour normaliser le fonctionnement de la main. Accélère le processus de guérison de la plaie de l'attelle dynamique d'extenseur d'extenseur de recouvrement de tendon.

Rupture et endommagement des tendons des doigts

Lorsque les tendons des doigts se rompent, il est possible de détecter l'absence de flexion active dans les articulations interphalangiennes distales de la main. Ceci est la preuve qu'un fléchisseur profond est endommagé. Si l'on détermine l'absence de mouvements actifs dans les articulations interphalangiennes, les fléchisseurs superficiels et profonds des doigts sont endommagés. Mais la fonction des muscles ressemblant à des vers, qui fournit une flexion active dans les articulations métacarpophalangiennes, peut être préservée.

En examinant la sensibilité des doigts, des dommages nerveux sont détectés. La méthode radiographique pour les plaies meurtries et fracturées montrera sans aucun doute le degré de dommage aux os et aux articulations. Les blessures ouvertes des tendons fléchisseurs sont plus courantes. S'il y a des dommages dans la région de l'articulation interphalangienne distale, une flexion de la phalange des ongles de 60 ° est possible et une extension est impossible.

Avec la défaite du tendon-étirement aponévrotique des extenseurs des doigts de la main au niveau de l'articulation interphalangienne proximale, même si l'intégrité de sa partie centrale est brisée, peut-être l'extension de la phalange de l'ongle, parfois le milieu peut-il être en position de flexion. Un phénomène assez courant se produit lorsque les phalanges médiane et du clou sont dans une position pliée avec les trois parties impliquées. L'extenseur du doigt peut être endommagé dans la région de la phalange principale, puis une extension active des articulations entre les phalanges a lieu, mais l'activité de l'extension de la phalange principale n'est pas observée.

Il est nécessaire de traiter chirurgicalement les blessures des fléchisseurs et extenseurs des doigts de la main. La seule exception concerne les fractures fraîches de l'articulation interphalangienne distale, dans lesquelles la fixation de la phalange de l'ongle en position d'hyperextension et la flexion de la phalange moyenne à angle droit pendant 1 à 1,5 mois sont efficaces.

En ce qui concerne les blessures à l'air libre, les premiers soins consistent à arrêter le saignement, après quoi il est souhaitable de couvrir la plaie avec un pansement stérile et d'appliquer un pneu de transport. Sur le lieu de l'accident, le diagnostic sera clarifié, la plaie sera traitée et un tendon sera tendu, ce qui, en passant, est contre-indiqué en cas de plaies déchirées, de fractures osseuses et de lésions articulaires. Les chirurgiens modernes recommandent la chirurgie plastique pour les lésions chroniques des tendons fléchisseurs et des extenseurs des doigts.

Rupture et endommagement des tendons du pied

Le degré d'endommagement des tendons du pied:

  • Premier degré - légère douleur, légère enflure de la cheville. Vous pouvez marcher à pied. L'inconfort disparaît après quelques jours de traitement avec des pommades et des compresses spéciales.
  • Le deuxième degré est une tumeur de taille moyenne de l'articulation, une douleur vive lors du mouvement avec le pied.
  • Le troisième degré - rupture du tendon, douleur persistante sévère, gonflement important de l'articulation.

La rupture et les lésions du tendon d’Achille ou du talon (triceps du mollet), attaché au tubercule du talon et très épais, sont le résultat d’une forte tension. Habituellement, l’écart dans cette zone est complet. Les dommages incluent les blessures directes après un impact avec un objet dur et les effets indirects résultant d'une forte réduction du muscle triceps.

Les athlètes sont à risque, des blessures peuvent survenir, par exemple, chez les coureurs avec une tension soudaine sur le tendon au moment de la séparation du pied de la surface au début, chez les athlètes avec une forte flexion du pied lors d’une chute de hauteur. Des dommages partiels au tendon d’Achille surviennent lors d’une blessure directe à l’objet coupant. La victime a une douleur aiguë, une sensation de coup au tendon.

Des hémorragies et des gonflements sont observés à l’arrière du tiers inférieur de la jambe. Dans la zone de la fente, vous pouvez voir une bosse. Le patient ne peut pas se tenir sur le bout des doigts, il est impossible de flexion plantaire du pied. Les premiers secours consistent en une anesthésie avec des médicaments et en son acheminement au service des urgences.

Traitement pour les pauses fraîches (pas plus de deux semaines) - suture percutanée fermée. Un plâtre est appliqué sur la zone touchée pendant 4 semaines, la jambe reste tout le temps dans la même position. Après avoir retiré le fil de la couture, la jambe est fixée pendant 4 semaines dans une position différente.

Si la blessure est ancienne (plus de 2 semaines), le tissu cicatriciel est déjà formé aux extrémités des tendons, il est enlevé, une incision cutanée est faite au-dessus du tendon et les extrémités du tendon sont cousues avec une suture spéciale selon la méthode du Dr. Tkachenko. S'il y a un défaut dans le tissu, réalisez des plastiques avec un plâtre ultérieur pour une période de 6 semaines. La récupération complète est garantie lors de l'utilisation d'exercices spéciaux et de la physiothérapie.

Le tendon d’Achille est le plus fort, il s’étire lorsque les muscles sont tendus et vous permet de vous tenir debout ou de sauter. Pour le diagnostic utilisant une radiographie de la cheville dans la projection latérale, un appareil à ultrasons d'imagerie par résonance magnétique. Les dommages peuvent également être déterminés par la palpation traditionnelle.

Rupture et endommagement des tendons des jambes

Sur les jambes, il y a une rupture du tendon du quadriceps. Le tendon du muscle quadriceps de la cuisse est attaché à la surface et aux parties latérales de la rotule et de la tubérosité tibiale. Il s’agit d’un lien très fort, mais le muscle a également de la force; par conséquent, du fait de sa forte réduction, le tendon se rompt dans le sens transversal dans la zone située juste au-dessous de la fixation à la rotule. Au moment de la rupture, un choc se fait entendre et une douleur aiguë se fait sentir au-dessus du genou.

Une rétraction se forme, une hémorragie se produit, les tissus gonflent. Le muscle quadriceps perd son tonus, sa tension conduit à une saillie hémisphérique. Les tentatives d'extension de la jambe deviennent infructueuses. Premiers secours - imposition de pneus et livraison à l'hôpital. Pour le traitement de la rupture du tendon du muscle quadriceps de la cuisse, on utilise un traitement anesthésique et une couture des extrémités du tendon avec des fils en matériau absorbable. Le plâtre est appliqué pendant 6 semaines. Puis montre la physiothérapie et la physiothérapie.

Douleur au tendon

Douleur dans les tendons des jambes, des bras, vécue par beaucoup de gens. Les médecins déclarent qu'ils doivent traiter quotidiennement de telles plaintes dans leur pratique.

Les processus pathogènes dans les tendons, tels que les tendinites, les tendinoses et les ténosynovites ne sont pas rares. La tendinite se développe avec une posture incorrecte, une position assise prolongée dans une position inconfortable, en l'absence de chauffage des muscles pendant le sport. Maladies infectieuses, arthrite des articulations et maladies du système musculo-squelettique, la longueur différente des membres augmente la charge sur les muscles et les tendons.

S'il y a une douleur dans les tendons, elle est palpable dans les tissus adjacents. La douleur peut survenir soudainement ou augmenter progressivement. La douleur insupportable est caractérisée par la présence de dépôts de calcium, une mobilité réduite et une capsulite de l'épaule. Une douleur aiguë est observée dans la tendinose, car elle est associée à une rupture du tendon. Tendons douloureux et tenosinovit. La cause de la douleur dans les tendons peut être un excès de la capacité de l'organe. Avec un effort prolongé, une dystrophie des tissus se développe, le métabolisme est perturbé.

Plus D'Articles Sur Les Pieds