Champignon

Douleur au talon du côté de l'intérieur

En dépit de sa force, l'articulation de la cheville est une articulation plutôt vulnérable car elle subit des tensions quotidiennes lors de la marche et d'autres mouvements de jambes actifs. En même temps, c'est la cheville qui représente la masse corporelle totale d'une personne. En cas de lésion des ligaments, des muscles ou des os, le travail bien coordonné de l'articulation est perturbé et une douleur au pied se produit.

Si le talon est du côté de l'intérieur, la raison peut en être soit un exercice excessif, dépassant les capacités du pied, soit une pathologie du système musculo-squelettique.

Anatomie

Le talon est un amortisseur qui aide la personne à marcher et assure sa stabilité en position verticale. La partie principale de l'arrière du pied est le calcanéum, une formation osseuse assez volumineuse entourée d'un tissu graisseux sous-cutané. C'est ce tissu qui prend toute la force d'une frappe qui se produit en marchant, en courant ou en sautant. À l'aide d'un tissu tissulaire, le talon peut supporter la charge, qui peut être très lourde, et protège ainsi la colonne vertébrale des dommages.

S'il y a des changements et des changements dans la structure du talon, cela affecte littéralement tout le corps, en particulier la colonne vertébrale et la moelle épinière, qui peuvent en souffrir. La relation directe entre le calcanéum et la colonne vertébrale est due au fait qu'un grand nombre de nerfs et de vaisseaux sanguins traversent le tissu osseux.

Outre les tissus adipeux, les muscles, les ligaments et les tendons entourent l'os. Ils peuvent également subir des modifications sous l'influence de facteurs traumatiques, ce qui conduit à des processus inflammatoires. Il y a gonflement, douleur, rougeur et hyperthermie. La douleur au talon du côté intérieur peut être un symptôme de maladies telles que la bursite, l'arthrite, la fasciite et peut également indiquer l'apparition d'éperons ou de foulures au talon.

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire ou plantaire est une maladie caractérisée par des modifications inflammatoires et dégénératives du fascia plantaire. Parfois, le provocateur de la fasciite est la lésion des tissus mous du talon due à une blessure. Le symptôme principal de la pathologie est la douleur, qui apparaît ou augmente avec les mouvements, et est plus prononcée le matin.

Le fascia est la gaine du tissu conjonctif qui recouvre les muscles, les nerfs et les vaisseaux sanguins. Son but est de soutenir les tissus trophiques, en assurant leur nutrition intracellulaire. L'aponévrose plantaire (aponévrose) est attachée directement au tubercule calcanéen et aux bords des os métatarsiens et remplit une fonction de soutien pour la voûte plantaire longitudinale.

Lorsqu'une personne se lève ou marche, le fascia plantaire représente près de la moitié du poids de son propre corps et la plus grande tension se produit près du talon. Sous l'action de charges régulières, des micro-pauses peuvent se produire, qui surviennent seules chez les personnes en bonne santé. Cependant, sous l'influence de facteurs négatifs, cela ne se produit pas toujours et le processus inflammatoire commence dans le fascia plantaire.

Il convient de noter que la complication de la fasciite plantaire est l'apparition de croissances osseuses, ostéophytes, mieux connues sous le nom d'éperons de talon.

Les causes de l'inflammation sont:

  • effort physique excessif, surtout lorsqu'il est associé à la musculation;
  • surpoids, obésité;
  • déformations congénitales ou acquises des pieds - pied plat longitudinal et transversal, hyper- et hypopronation des pieds;
  • porter des chaussures étroites, des chaussures à talons hauts ou des chaussures plates;
  • ostéochondrose de la colonne lombaire;
  • l'arthrite;
  • troubles circulatoires.

En cas de détection rapide, la fasciite plantaire peut être traitée avec succès et toutes les chances d’éviter sa progression. Reconnaître la maladie par les caractéristiques suivantes:

  • le syndrome douloureux apparaît le matin, immédiatement après l’adoption d’une position verticale;
  • la nature de la douleur est aiguë, soudaine;
  • En raison de mouvements actifs pendant la journée, le soir, tout le pied peut être touché, y compris la cheville;
  • la nuit ou lorsque vous essayez de vous lever, des convulsions surviennent parfois;
  • lorsque l'éperon de talon est formé, la douleur est très prononcée et le patient commence à avoir des difficultés à marcher.

Diagnostic et traitement

Les mesures diagnostiques comprennent un examen physique et un interrogatoire du patient, ainsi que la radiographie, utilisée pour établir la présence ou l'absence de l'éperon de talon. Cette méthode permet d'identifier les éventuelles fractures ostéophytes.

La raideur et le raccourcissement du tissu conjonctif étant la principale cause de la fasciite, des exercices de massage et de physiothérapie sont prescrits aux patients. Le traitement complet comprend l'utilisation d'inserts orthopédiques avec une fossette au centre du talon, diverses semelles intérieures et coussins de talon.

Pour arrêter le processus inflammatoire, appliquez des procédures de physiothérapie - applications de boue, bains minéraux. Dans les cas avancés, des méthodes telles que la thérapie au laser, par ondes de choc et à ultrasons, les injections de corticostéroïdes et la radiothérapie sont plus efficaces.

Si le traitement conservateur n'aboutit pas au résultat souhaité, les excroissances osseuses sont éliminées chirurgicalement.

Pendant le traitement, le patient est recommandé:

  • réduire la charge sur les pieds, interrompre momentanément l'entraînement sportif, les ouvriers font une pause;
  • porter les chaussures «appropriées», de préférence orthopédiques, ou compléter les chaussures ordinaires avec des semelles spéciales;
  • porter des correcteurs orthopédiques sur les pieds la nuit.

Bursite

Le processus inflammatoire dans le sac articulaire du tendon d'Achille, également appelé bourse, s'appelle une bursite. Selon la cause de la bursite au talon, il existe 3 types de la maladie:

  • purulent. En cas d'infection, l'inflammation est localisée autour de l'os métatarsien et peut entraîner un abcès;
  • tuberculose. Les caractéristiques de ce type de bursite sont l'apparition de poches et de fistules prononcées;
  • gonorrhée Le processus inflammatoire est caractérisé par une douleur forte et aiguë.

Ainsi, il existe deux raisons principales qui influent sur l'apparition de la bursite: mécanique et infectieuse. Les athlètes et les personnes engagées dans une production intense affectent principalement les blessures aux tendons et aux articulations osseuses. Pas moins souvent sur la bursite chez le médecin et les femmes qui préfèrent porter des talons hauts ou des chaussures trop serrées. Le port constant de telles chaussures provoque une déformation des pieds et une distribution uniforme de la charge est perturbée.

Avec une bursite d'étiologies variées, le talon à l'intérieur du pied fait mal, la peau sur la zone touchée devient rouge et un œdème apparaît. La forme purulente de la maladie se caractérise par de la fièvre, des maux de tête, des nausées et des vomissements.

Diagnostic et traitement

La bursite est diagnostiquée par imagerie par résonance magnétique ou par rayons X. Un traitement approprié est utilisé pour soulager les symptômes et éliminer la cause:

  • antibiotiques pour lutter contre l'infection;
  • injections de corticostéroïdes pour soulager la douleur aiguë;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens qui réduisent l'inflammation et la douleur;
  • les inhibiteurs d'enzymes, agents antibactériens pour le traitement de la bursite, apparaissant dans le contexte de l'arthrite;
  • En cas de blessure, le membre affecté nécessite une immobilisation obligatoire, toute charge sur le pied atteint est exclue;
  • si la bursite est causée par la déformation des pieds, le port d'appareils orthopédiques - chaussures, semelles intérieures, coussins de talon, pneus et orthèses;
  • Après la fin de la période aiguë, physiothérapie et massage sont effectués.

Dans les cas avancés et graves, en particulier les bursite post-traumatiques, une intervention chirurgicale peut être prescrite.

Fibromyalgie

Les médecins se demandent toujours si la fibromyalgie est une maladie. Le fait est qu’il n’est pas possible de diagnostiquer ce type de douleur musculo-squelettique avec les méthodes existantes. Cependant, le patient est incapable d'ignorer les symptômes et se plaint de telles manifestations:

  • perte de sensation à l'extérieur et à l'intérieur du talon;
  • sensation de lourdeur dans les jambes, fatigue;
  • manque de vigueur après une nuit de sommeil;
  • sensation de gonflement des articulations des membres supérieurs et inférieurs;
  • douleur dans les talons le matin et diminution progressive le soir;
  • mauvaise humeur;
  • sommeil agité;
  • crampes aux jambes;
  • seuil de douleur bas;
  • hypersensibilité au froid ou à la chaleur.

Diagnostic et traitement

Il ne fait aucun doute que la fibromyalgie est un problème complexe qui nécessite une approche intégrée. Le diagnostic différentiel est réalisé avec les maladies rhumatismales et l'arthrite. Des tests de laboratoire pour le glucose, les hormones thyroïdiennes, le facteur rhumatoïde, le calcium corporel et la VS sont prescrits à cet effet. La dernière étape consiste à vérifier la sensibilité des points appariés (déclencheurs) du corps du patient.

Le traitement de la fibromyalgie est strictement individuel et peut inclure:

  • traitement médicamenteux - antidépresseurs, antiépileptiques, antiinflammatoires non stéroïdiens, parfois benzodiazépines (diazépam, zopiclon);
  • physiothérapie et massage;
  • thérapie physique;
  • séances de psychothérapie;
  • balnéothérapie

Dans certains cas, la cryothérapie est pratiquée - refroidissement du corps à -150 ° pendant une courte période, traitement à la guaifénésine et acupuncture. Le traitement par le froid ne convient pas à tous les patients et est utilisé jusqu'à présent uniquement au Japon. Les avantages de la guaifénésine sont également discutables et l’acupuncture peut réellement aider à soulager la douleur et l’inflammation.

L'arthrite

Les articulations des pieds sont généralement atteintes de polyarthrite rhumatoïde, qui affecte les articulations sous-taliennes et talon-talon-scaphoïde, ainsi que les ligaments reliant la région du talon aux phalanges des doigts. Les deux articulations sont une articulation indissociable, la supination et la pronation des pieds se font autour de leur axe de rotation commun.

Le processus inflammatoire dans les tissus articulaires au cours de l'arthrite provoque un inconfort grave chez le patient. À mesure que la maladie progresse, l'inconfort devient douloureux. Si vous n'essayez pas de récupérer, le syndrome douloureux devient de plus en plus grave.

À ce stade, la douleur n'apparaît qu'après un effort physique, mais par la suite, de plus en plus souvent, elle se produit et se repose. En protégeant le talon des charges, une personne tente de transférer son poids sur l’avant ou la partie extérieure du pied, car il est très douloureux de marcher sur le talon.

L'arthrite ne disparaît pas d'elle-même et, à l'avenir, la douleur ne fait que s'intensifier. En l'absence de traitement adéquat, on observe une déformation des pieds, ainsi que des gonflements et des rougeurs au niveau de l'articulation du talon et du tibia. Le patient ressent une douleur constante dans les jambes et ne peut plus marcher sans béquilles ni canne.

Pourquoi l'arthrite survient et quels facteurs la provoquent? Les causes les plus courantes de la maladie sont les suivantes:

  • exercice intense sur les articulations des membres inférieurs. Les athlètes professionnels et les personnes en surpoids sont généralement confrontés à ce problème;
  • les blessures au talon conduisent souvent à un processus inflammatoire;
  • malformations congénitales et acquises des jambes - articulations du genou, des pieds;
  • troubles métaboliques dans le corps, malnutrition - l'abus de produits contenant de la purine peut entraîner l'accumulation d'acide urique et le dépôt de sels dans les articulations;
  • maladies infectieuses passées;
  • prédisposition génétique.

Diagnostic et traitement

Les mesures diagnostiques comprennent des tests radiographiques et des analyses de sang en laboratoire. Sur les images, vous pouvez voir le degré de dommage causé à l'articulation et le type d'infection responsable de la maladie est déterminé par les résultats d'un test sanguin. Pour confirmer ou infirmer le diagnostic, une ponction du liquide intra-articulaire est attribuée.

Aux stades précoces, l'arthrite est complètement curable, avec les formes avancées de la maladie, seule une réduction de l'intensité des symptômes est possible.

Pour le traitement de tels médicaments sont utilisés:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • chondroprotecteurs pour la restauration des tissus articulaires (aux premier et deuxième stades de la maladie);
  • médicaments à usage topique (pommades, gels, crèmes, frottements et compresses);
  • injections intra-articulaires de glucocorticoïdes (aux 3ème et 4ème stades);
  • antidépresseurs (patients handicapés).

En plus des médicaments, on prescrit à l’arthrite une physiothérapie, qui aide à faire face à la douleur et à l’inflammation. Dans ce cas, les procédures thermiques et l'ultraphonophorèse, qui se déroulent en 10 à 15 séances, sont efficaces.

Après avoir éliminé les symptômes aigus, des bains à la paraffine et des bains de pieds sont utilisés avec des ingrédients à base de plantes - aloès, genévrier, fleurs de lilas et foin. De telles procédures agissent de manière relaxante sur tout le pied, réduisant la douleur et ramenant la motricité à la personne.

Les aliments diététiques constituent un élément tout aussi important de la thérapie, ce qui est particulièrement important pour les personnes en surpoids.

Entorse ou rupture du tendon

Des douleurs dans la région du talon peuvent également survenir en raison d'entorses de la cheville ou du tendon d'Achille, ainsi qu'en raison de leur rupture. La raison de cette condition peut être une blessure ou une faible élasticité de l'appareil ligamentaire, ce qui est plus typique chez les personnes âgées.

Le tableau clinique des étirements et des fractures des tendons de la cheville est le suivant:

  • douleur aiguë au talon à l'extérieur, ainsi qu'au dos et sur les côtés des articulations de la jambe et du pied;
  • gonflement et rougeur;
  • perte de capacité motrice - le patient ne peut pas se lever, se tenir debout ou marcher.

Lors de l’étirement et de la rupture du tendon d’Achille, les signes suivants sont observés:

  • le syndrome de douleur aiguë est localisé à l'arrière du talon, la douleur augmente à mesure que le pied bouge;
  • Le tendon d'Achille n'étant pas impliqué dans la mise en œuvre de la fonction de support, le patient peut rester debout, même s'il est toujours impossible de se déplacer de manière autonome.

Diagnostic et traitement

Pour déterminer l'étirement ou la rupture des tendons, il suffit d'examiner le traumatologue qui effectuera les tests fonctionnels. Dans certains cas, une imagerie par résonance magnétique ou des ultrasons peuvent être prescrits.

Avec les entorses, le traitement est effectué en deux étapes: thérapeutique et rééducative. La période de traitement comprend les activités suivantes:

  • appliquer une compresse froide dans les 36 premières heures après la blessure;
  • au cours des trois prochains jours, ils utilisent des compresses chauffantes;
  • pour le soulagement de la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits (Nurofen, Diclofenac, Baralgin);
  • immobilisation du membre par l'imposition d'un bandage serré;
  • exclusion de toute charge physique sur les jambes pendant 2-3 mois.

En période de rééducation, il est recommandé aux patients de porter des chaussures orthopédiques, de réaliser des exercices thérapeutiques et de se faire masser.

En cas de rupture du tendon, une intervention chirurgicale est indiquée car le tendon lui-même n'est pas restauré. Dans le cas d'une rupture récente, il est possible de coudre du tissu endommagé à travers la peau, sans incision. Les blessures anciennes sont traitées par la méthode ouverte - le tendon est suturé et son plastique est réalisée. Si le tendon d’Achille est fréquemment soumis à des lésions, il est renforcé par une partie du fascia fémoral du patient.

Ainsi, la douleur au talon de l'intérieur peut être un symptôme de nombreuses maladies. Il est donc préférable de ne pas remettre à plus tard une visite chez le médecin. Un traitement opportun évitera de nombreuses complications et éventuellement une intervention chirurgicale.

5 façons de traiter la douleur du côté du talon

Le talon du pied a une structure complexe et absorbe la moitié de la charge lors de tout mouvement, c’est-à-dire qu’il est l’un des points d’appui. La douleur dans cette zone n'est pas rare et est généralement associée à des problèmes traumatiques, vasculaires, inflammatoires et dermatologiques. Mais pour chaque zone de ce département du pied est caractérisé par ses propres maladies. Essayons de savoir pourquoi le talon fait mal du côté intérieur.

Caractéristiques générales des symptômes douloureux

Le côté du talon est situé du côté médial en dessous de la cheville. Des sensations désagréables de caractère local peuvent se faire sentir lorsque vous marchez, marchez sur un point de référence et même au repos.

Avec une telle concentration de douleur, nous parlons le plus souvent de blessures traumatiques, en particulier de:

Beaucoup moins souvent, la douleur au talon du côté intérieur donne l'épiphysite du calcanéum. En cas de tels dommages, il est nécessaire de consulter un traumatologue qui, après un examen et un examen spécifique, peut dire ce que cela peut être, ainsi que conseiller quoi faire dans un cas particulier.

Abandonner de telles blessures sans traitement approprié est dangereux, car des complications peuvent survenir avec le développement de l'arthrite, l'arthrose, l'instabilité de l'articulation de la cheville et même la perte de la capacité de reposer sur le pied.

Talons meurtris

Obtenir une contusion au talon est associé dans la plupart des cas à des coups directs de cette partie du pied sur une surface dure, notamment:

  • une chute d'élévation à la région du talon;
  • saute et court;
  • marcher pieds nus sur des surfaces artificielles.

Plus rarement, de tels dommages sont associés à un coup dirigé ou à la chute du talon de tout objet lourd.

Symptômes et diagnostics

  • tégument de la peau;
  • tissu sous-cutané;
  • tissu musculaire;
  • ligaments du pied;
  • faisceaux nerveux
  • des vaisseaux

C’est aux dommages de ces structures que seront associés les principaux symptômes de l’ecchymose.

  • l'apparition d'ecchymoses sur la peau, associées à la rupture de petits vaisseaux;
  • gonflement, qui indique le début du processus inflammatoire;
  • hyperémie locale;
  • douleur dans la région du talon due à une blessure.
  • blessures ouvertes sous forme d'abrasions, plaies, fractures ouvertes;
  • blessures fermées, y compris une fracture fermée, une bursite, une entorse.

Par conséquent, lors de toute ecchymose au niveau du talon, il est nécessaire, au minimum, de procéder à une radiographie afin d’exclure les blessures plus graves. Dans certains cas, un scanner ou une IRM est nécessaire.

Comment traite-t-on la blessure?

Après toute blessure, vous devriez immédiatement essayer de faire une compresse de glace. Le froid est appliqué sur le côté du talon pendant les premiers jours. Si nécessaire, la cryothérapie est étendue pour réduire l'enflure et la douleur.

Si le talon fait mal de l'intérieur, il est possible de prendre un médicament anesthésique. Comprimés appropriés Analgin, Ibuprofen, Indometacin, Diclofenac. Pour les douleurs d'intensité modérée, utilisez des remèdes locaux sous forme de pommades ou de gels contenant des préparations similaires contenant les substances actives. Cependant, ils ne doivent pas être utilisés s'il y a des dommages ouverts sur la peau.

En présence de plaies, des abrasions sont nécessaires. Un traitement antiseptique à l'aide de peroxyde d'hydrogène, vert. Après ce traitement, un pansement stérile est appliqué sur la plaie.

Étant donné que la contusion au talon est souvent accompagnée de fissures, de lésions des ligaments et des tendons, elle nécessite une consultation avec un traumatologue. Et pour aller chez le médecin besoin urgent.

Fissure du calcanéum

Le calcanéum se blesse le plus souvent lorsqu’il tombe d’une hauteur directement sur les talons. Plus rarement, une telle blessure survient lorsque les talons ont un coup direct, mais plutôt fort.

Ceci forme une fracture fermée sans déplacement de fragments. De nombreuses fractures du talon sont classées en fonction de leur emplacement et de leur nombre.

La fissure en tant que dommage indépendant est assez rare. L'épaisseur est accompagnée par une luxation, une contusion, une entorse, des fractures d'autres os.

Une fracture isolée au talon de type extra-articulaire est considérée comme une blessure mineure et si les os intra-articulaires sont endommagés, la lésion est dite modérée.

La douleur à l'intérieur du talon survient lorsque la graisse sous-cutanée est aplatie et que le périoste du calcanéum est endommagé.

Que va dire sur la présence de fissures

Le site de la blessure devient enflé et hyperémique. Des ecchymoses peuvent apparaître.

Une personne peut bouger. Mais le transfert de poids sur le talon douloureux est problématique, car de tels mouvements provoquent une douleur intense. La douleur est locale et le gonflement s'étend du côté du talon et du côté plantaire.

La mobilité de la cheville est limitée, et dans l'articulation du talon et du talus est impossible. Pour confirmer la fracture incomplète du talon peut radiographie. Les images sont réalisées en projection latérale et axiale.

Traitement des fissures au talon

Si une personne est tombée sur ses talons et souffre énormément à cet endroit, elle devrait immédiatement appeler une ambulance. Lorsque le transport de la victime est effectué de manière indépendante, il est nécessaire de garantir l’immobilisation du transport pour laquelle un pneu dur est appliqué.

Le traitement est effectué de manière conservatrice. Un pansement est appliqué sur le membre, qui recouvre le pied et la jambe jusqu'au genou. L'immobilisation est généralement requise pour une période allant jusqu'à 10 semaines. Même après avoir retiré le pansement, il a été recommandé au patient de limiter la charge sur la jambe pendant 10 jours et de se déplacer à l'aide de béquilles.

Le rétablissement complet après une telle blessure est de 3 à 4 mois. La charge sur la jambe augmente le dosage pour éviter les complications et les blessures répétées. La durée de la rééducation est associée à une charge accrue sur le calcanéum, l'un des points d'appui. Par conséquent, il est important que le patient suive toutes les recommandations de récupération et ne cherche pas à accélérer la rééducation.

Vidéo

Vidéo - Douleur au talon

Étirement de la cheville deltoïde

La cheville est l’un des articulations les plus mobiles et sa charge est énorme. Par conséquent, les ligaments reliant les os de la jambe et du pied sont assez souvent endommagés. Il existe un avis selon lequel une telle blessure est assez ordinaire et non dangereuse, mais c'est loin d'être le cas. Les conséquences des entorses peuvent être assez déplorables, même au point d'instabilité complète de l'articulation.

Ligaments latéraux le plus souvent endommagés situés à l'extérieur de la cheville. Mais il y a aussi des lésions des ligaments médians. Ils sont formés par la surface et la couche interne du tissu conjonctif. Le ligament deltoïde externe est large et de forme triangulaire. La couche interne est formée de deux touffes de bélier.

Le mécanisme d’endommagement de ces ligaments est associé à un resserrement de la jambe lorsque le pied s’éloigne beaucoup. Les athlètes font face à de telles blessures. Moins souvent, ils se retrouvent dans la vie quotidienne.

Les symptômes

La douleur après un tel étirement est concentrée dans le talon à l’intérieur de la jambe droite ou gauche. Son intensité dépendra du degré de dommage.

L'œdème se joint rapidement au fur et à mesure que le processus inflammatoire commence à se développer dans le contexte des lésions des tissus mous. Des ecchymoses peuvent être observées lorsque la lésion de l'intégrité des petits vaisseaux sanguins est perturbée.

Il est problématique de marcher sur le membre blessé. De plus, avec le temps et pendant les mouvements, le malaise ne fait que s'intensifier. La palpation de la cheville est assez douloureuse.

Étant donné que les symptômes d'étirement sont similaires à ceux d'une fracture de la cheville et du pied, un examen radiologique est prescrit au patient.

Méthodes de thérapie par étirement

Si les dommages au ligament ne sont pas critiques, le traitement est effectué en ambulatoire. La cheville est fixée avec un bandage serré qui est appliqué en travers. Vous pouvez utiliser un bandage élastique ou une orthèse spéciale.

Une compresse de glace est appliquée sur le côté du talon. L'exposition au froid ne dure pas plus de 20 à 30 minutes, après quoi une pause est prise jusqu'à 10 à 15 minutes.

Après 2 jours, commencer à faire des procédures thermiques. À cette fin, vous pouvez utiliser les pommades chauffantes, l’imposition d’applications à la paraffine, l’ozokérite.

Assurez-vous de compléter le traitement de la gymnastique thérapeutique et des procédures de physiothérapie.

Cependant, en cas de rupture complète du ligament ou de lésion d'autres structures de la cheville, le traitement est effectué à l'hôpital et le médecin choisit la tactique en fonction de la gravité de la blessure.

Epiphysite du calcanéum

L'épiphysite est une pathologie du développement associée à la séparation de l'apophyse du calcanéum lui-même jusqu'à l'ossification complète des structures. À la naissance, chez l'homme, le calcanéum est constitué de tissu cartilagineux. Son ossification se produit progressivement et commence précisément à partir des points de croissance.

Immédiatement après la naissance, l'ossification affecte l'os du talon. Et après 8 à 9 ans, un talon du calcanéum commence à se former. À l'âge de 16-18 ans, les deux points sont épissés.

En cas de violation de ce processus, l'apophyse sépare le calcanéum, ce qui provoque le développement du processus inflammatoire. Cette pathologie est typique des enfants âgés de 9 à 14 ans.

  • les blessures;
  • exercice insuffisant;
  • des pathologies au pied d'une nature innée;
  • carence en vitamine D;
  • carence en calcium.

Comment se manifeste l'épiphysite

Avec l'épiphysite, le talon peut faire mal de l'extérieur ou de l'intérieur. Un léger gonflement et une rougeur apparaissent. Si vous appuyez sur le côté du talon, la douleur augmente. L'enfant se plaint de douleurs au pied lorsqu'il court, saute, se déplace jusqu'à l'orteil.

Cette maladie est diagnostiquée chez les enfants qui participent professionnellement au sport, fréquentent des clubs sportifs. Le développement de la pathologie est associé, dans une plus large mesure, à une charge accrue sur les pieds ainsi qu'au port de chaussures de sport à semelle plate.

La survenue du processus inflammatoire au talon chez les enfants atteints de malnutrition, privés de calcium de haute qualité, et peu exposés au soleil.

Pour un diagnostic correct, il faut un scanner ou une IRM.

Comment se fait le traitement?

La maladie n’est pas considérée comme grave et, si elle est traitée rapidement par un médecin, elle peut être traitée rapidement:

  1. Une jambe malade bénéficie d'un repos physiologique. Le sport et le stress accru à l'époque excluent. Permet le changement de sport sans charges sur les jambes.
  2. Il est recommandé d'utiliser des coussins orthopédiques au talon, installés dans les chaussures. Cette méthode réduit la charge sur le talon et le tendon.
  3. Pour l'anesthésie appliquée des compresses avec de la glace. Les médecins ne recommandent pas le recours à des médicaments non stéroïdiens. Les comprimés ne peuvent être pris que dans des cas exceptionnels.
  4. Des procédures physiothérapeutiques sous forme de massage, d'électrophorèse, de pastilles de boue et de paraffine, ainsi qu'une thérapie par ultrasons sont nécessaires.
  5. Si nécessaire, prescrit des médicaments contenant du calcium et de la vitamine D.

La douleur disparaît progressivement et peut être ressentie jusqu'à une semaine après le début du traitement. Dans des cas exceptionnels, l'enfant se plaint d'avoir mal à la jambe pendant 3 mois.

Dans certaines situations, une immobilisation complète du pied est requise pour laquelle la jambe est moulée.

Les pathologies et blessures considérées donnent une douleur locale au côté du talon. Mais ne pas oublier les maladies d'origine dégénérative et inflammatoire, qui peuvent causer une douleur à la cheville et au talon d'une nature plus étendue.

binogi.ru

Tout sur les jambes, les maladies des jambes et leur traitement

Que faire si le talon fait mal sur le côté et qu'il est difficile d'attaquer

Une douleur au pied peut perturber votre style de vie normal et vous apporter un inconfort. Parfois, ils ne font pas attention à la douleur matinale dans les jambes ou à leur fatigue en fin de journée. En outre, tout est radié sur des chaussures inconfortables. La douleur au talon sur le côté peut être causée par une certaine maladie. Il est important de poser en temps voulu le bon diagnostic pour pouvoir choisir le traitement approprié.

Structure anatomique

Le talon joue le rôle d'amortisseur lors de la marche et permet à la personne de marcher directement. La partie principale de l'arrière du pied est l'os du talon. C'est la plus grande formation osseuse. Il est entouré de tissu adipeux, qui remplit une fonction importante. En marchant ou en sautant, ce tissu absorbe la force du coup afin que le talon puisse supporter de lourdes charges et protège la colonne vertébrale.

Si la constitution anatomique du calcanéum change, l'ensemble du corps, en particulier la colonne vertébrale et la moelle épinière, subit des effets indésirables. À travers le tissu osseux passe de nombreux nerfs et vaisseaux sanguins. Il est fragile en raison de sa taille relativement grande.

En outre, l'os est entouré de muscles, de tendons et de ligaments. Lorsqu'un dommage survient sur l'un de ces éléments constitutifs, un processus inflammatoire se développe. Les tissus environnants sont enflés et deviennent douloureux au toucher. Il y a un rougissement de la peau et une augmentation de la température au site d'inflammation. La douleur au talon avec localisation du côté est inhérente au processus inflammatoire des tendons. Cela peut se produire des deux côtés du pied, à droite et à gauche.

Principaux facteurs

Chez les filles, la douleur au talon peut survenir en raison du port de chaussures inconfortables ou de talons hauts et en observant le respect des tendances de la mode. La maladie du talon survient également chez les hommes.

Des talons trop hauts du beau sexe entraînent une surcharge du pied, ce qui provoque un inconfort. Au fil du temps, cela peut affecter la démarche. Le style de vie sportif est lourd de blessures, qui peuvent également causer des douleurs dues à des entorses des articulations. L'inconfort peut être insupportable ou modéré en sensations, et des douleurs lancinantes peuvent parfois survenir.

Causes de la douleur au talon:

  • arthrite rhumatoïde et réactive;
  • la goutte;
  • inflammation des tendons du pied (tendinite);
  • l'ostéoporose;
  • blessures au pied;
  • longue charge sur les jambes;
  • porter des chaussures inconfortables.
au contenu ↑

Conséquences des maladies

Une douleur périodique ou constante affecte la qualité de la vie. Certaines personnes pensent que la douleur peut passer toute seule. Mais en raison de la lourde charge exercée sur le pied, il est impossible de garantir un long repos au talon pour lui permettre de retrouver sa fonction.

Caractéristiques du syndrome douloureux:

• longue douleur;
• piquer;
• Douleur brûlante difficile à supporter, surtout en marchant.

De nombreuses maladies des articulations se manifestent par des douleurs au talon le matin. Bien qu'à ce moment le corps soit le plus détendu. Si la douleur vous préoccupe pendant longtemps, vous devez consulter un médecin.

Diverses maladies inflammatoires de nature chronique peuvent causer une douleur dans chaque talon séparément, à droite ou à gauche. C'est ainsi que la goutte ou l'arthrite survient habituellement. La douleur sera présente lors de la marche. Il est généralement constant, ne s'atténue pas le soir et augmente la nuit. Il se manifeste précisément dans la zone du foyer de l'inflammation, où se déposent les sels d'acide urique.

Si une personne est blessée et qu'il y a luxation du pied, la douleur sera également localisée sur le côté, souvent à l'intérieur. Si aucune mesure n'est prise, la douleur augmentera. Le simple fait de mettre un bandage serré sur l'articulation ou de fixer la jambe atténuera la douleur. Parfois, une infection bactérienne peut rejoindre le traumatisme des tissus mous et des tendons du talon. Ensuite, le syndrome douloureux devient palpitant.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est l'une des maladies les plus dangereuses des articulations. C'est auto-immune. Sa complication est la survenue d'une douleur au talon.

L'immunité commence à fonctionner contre elle-même. Les cellules natives du corps lui deviennent étrangères et il essaie de les détruire. En conséquence, le corps attaqué ou l'immunité du complexe peut en souffrir. Le corps aura constamment un processus inflammatoire. Ainsi, il y aura une destruction du tissu osseux et, par conséquent, des articulations des membres inférieurs. Lorsque le processus pathologique apparaît douleur au talon et aux doigts. L'articulation commence à s'effondrer. La maladie progresse progressivement. Premièrement, la douleur est ressentie le matin. Si vous faites un massage, le syndrome douloureux disparaît et l'état général s'améliore. Un nouvel exercice sur les jambes peut à nouveau causer de la douleur. Reporter le traitement de l'arthrite est impossible. La maladie affecte non seulement le tissu osseux et les articulations, mais peut également toucher le processus pathologique et les organes internes. Les anticorps présents dans le corps ont un effet d'intoxication et atteignent très rapidement des concentrations maximales.

Les causes de l'arthrite peuvent être des complications après les infections suivantes:

→ viral;
→ grippe;
→ catarrhal.

  • augmentation de la température;
  • douleur aiguë au talon;
  • l'émergence d'un état d'apathie;
  • perte d'appétit chez un patient;
  • difficulté à se déplacer en raison de raideurs articulaires.

Il est impossible de récupérer complètement de la polyarthrite rhumatoïde, mais il est possible de soulager la maladie en prenant des analgésiques.

  1. exercice thérapeutique;
  2. physiothérapie;
  3. médicaments antirhumatismaux (immunosuppresseurs, médicaments anticancéreux);
  4. traitement symptomatique (anti-inflammatoires et analgésiques);
  5. massage
au contenu ↑

Arthrite réactive

La maladie a un caractère infectieux, c’est-à-dire qu’elle est provoquée par divers agents pathogènes, tels que: mycoplasme, salmonelle, chlamydia. Elle se distingue des autres maladies par le fait qu’en plus de la douleur au talon, l’enflure et la rougeur des tissus se produisent. Le processus inflammatoire provoque une augmentation de la température sur le site de la douleur.

  • médicaments antibactériens;
  • médicaments contre la douleur;
  • médicaments anti-inflammatoires et glucocorticoïdes;
  • physiothérapie;
  • repos fonctionnel.
au contenu ↑

L'ostéoporose

L'ostéoporose est une autre cause d'inconfort au talon. Au cours de cette maladie, la masse de tout le tissu osseux, y compris la densité du calcanéum, est perturbée. Les os sont constitués de minéraux. S'ils sont éliminés du corps, il manque alors des éléments nutritifs dans l'ensemble du squelette. Cette affection se manifeste par une douleur au talon et une gêne aux articulations. Un épuisement intensif du corps commence à se produire après 35 ans. La ruse de cette maladie réside dans la décision spontanée du diagnostic, car la maladie est cachée depuis longtemps et affecte une partie croissante du corps.

Les causes de l'ostéoporose peuvent être:

⌀ menstruations tardives;
⌀ lactation prolongée;
Ménopause précoce;
Diet mauvais régime;
Smoking fumer excessivement;
Use consommation fréquente d'alcool.

Avec une carence en substances minérales dans le corps, la colonne vertébrale perd sa principale fonction et la redistribution de la charge se produit. Cela provoque une douleur dans le talon.

  • scoliose (courbure du dos);
  • dans les fractures, le tissu osseux se coalesce lentement et faiblement;
  • changement soudain de la croissance;
  • maux de dos;
  • douleur au talon.

Afin de prévenir les maladies, il est nécessaire de consommer beaucoup d’aliments contenant du calcium. Des vitamines et des minéraux spéciaux sont également utiles pour compenser la carence en calcium et en vitamine D de l'organisme. Le médecin prescrit l'utilisation de médicaments qui favorisent la formation osseuse et ralentissent la résorption du tissu osseux. L'ostéoporose est irréversible et progresse surtout car il s'agit d'une maladie systémique.

Méthodes folkloriques

Il existe différents remèdes populaires pour soulager la douleur au pied, mais il ne s'agit que des premiers soins avant la visite obligatoire chez le médecin. Un traitement inapproprié peut endommager et aggraver la pathologie.

  1. De la douleur dans le talon aide à la formation des navires avec la chaleur et le froid. Il est nécessaire de plonger le talon tour à tour dans des bassins d'eau froide et tiède.
  2. Un massage avec un glaçon aide à soulager le syndrome de la douleur (cela prend moins de 7 minutes).
  3. Bains de sel chaud. Pour ce faire, diluez 300 g de sel dans 1 litre d’eau. Les pieds sont restés en solution pendant une demi-heure. Cette procédure est contre-indiquée pour les ecchymoses, les blessures et l'ostéoporose!
  4. Gruau d'ail. Il est appliqué sur le point sensible pendant 3 à 4 heures.
  5. Porter une chaussette pendant la journée avec un tas de piments rouges.

Si l’inconfort et la douleur ne disparaissent pas dans les deux semaines ou s’aggravent, consultez immédiatement un spécialiste et déterminez la cause de la douleur. S'il y a une douleur au talon, il est préférable de s'abstenir dans un proche avenir de tout effort physique sur la jambe jusqu'à ce que le diagnostic soit clarifié.

Traitement médicamenteux

Le traitement de la douleur au talon est un complexe prescrit. Mais vous devez d’abord décharger le pied de tout effort physique prolongé. Le médecin peut prescrire le port de chaussures orthopédiques spéciales, l’utilisation de supports pour la voûte plantaire et de coussins pour le talon. Avec l'aide de médicaments, soulagez la douleur et l'inflammation. Le traitement principal doit viser à éliminer la cause de la pathologie du pied.

Aussi utilisé physiothérapie. Il peut s'agir de massages, compresses, cryothérapie, traitement au laser, électrophorèse. Et, plus important encore, ne tardez pas longtemps à consulter un médecin afin de vous passer d'une intervention chirurgicale. Parfois, la douleur dans le talon signifie seulement les jambes fatiguées, mais peut être une maladie grave.

Noter cet article 〉〉〉〉〉 (votes: 50, Note: 4.14 sur 5)

Douleur au talon derrière, à l'intérieur, les types et les causes de son apparition

La survenue de douleur peut être expliquée et le traitement peut être démarré soit à l'aide de médicaments, soit par des méthodes traditionnelles. Pire encore, quand le talon fait mal par derrière ou par le côté. Ici, dans ce cas, la personne n'est pas en mesure d'expliquer par elle-même. Même un expert ne permet pas toujours de comprendre rapidement. Les pieds absorbent les chocs, marchent, sautent et autres charges, ce qui provoque une gêne, puis une douleur. Les causes de la douleur peuvent être des chaussures inconfortables ou de mauvaise qualité, ainsi que des blessures subies pendant l’enfance. Il n'est pas toujours possible de comprendre que le petit doigt s'est cassé. Dans tous les cas, quand il y a une douleur inexplicable au talon à l'intérieur ou à l'extérieur, vous devez vous rendre à l'hôpital.

Qui va aider avec la douleur

Si nous prenons en compte le fait qu'il existe des points sur le talon et en général sur le pied qui sont responsables de tout le corps, il est fort possible que le problème ne se situe pas aux jambes mais à la douleur de n'importe quel organe:

Par conséquent, il est nécessaire d’appliquer tout d’abord au thérapeute. S'il y a des symptômes supplémentaires ou des douleurs et en même temps que le talon fait mal à l'intérieur du pied, le problème peut se situer dans les reins et les bronches. Tout est interconnecté.

Mais s’il est certain que le problème ne concerne toujours pas d’autres systèmes et organes, la campagne devrait alors être menée auprès d’un spécialiste du domaine restreint:

Un examen qualifié ainsi qu'une explication claire de la nature de la douleur aideront à poser rapidement un diagnostic préliminaire. La finale ne sera livrée qu'après avoir passé les sondages et analyses appropriés. La nature de la douleur doit être décrite avec précision. Dire que le talon fait mal latéralement à l'intérieur ne suffit pas. Il est nécessaire de réduire la chapelle. Par exemple, inconfort en marchant ou en courant, en touchant. Peut-être il y a une ondulation ou une douleur sourde, aiguë. Il n'y a aucun moyen que cela ne puisse pas être expliqué.

Il est particulièrement important de consulter un spécialiste après une blessure. Un coup mineur au doigt pourrait entraîner une fracture, puis un mauvais épissage des os et des tendons. De telles blessures entraînent le fait que vous pouvez devenir handicapé et être complètement allongé. Des chaussures inconvenantes ont également des conséquences: les pieds plats.

Besoin de savoir! Ne pas toujours porter des chaussures orthopédiques spéciales aidera à résoudre les problèmes de pied. Sans faute ajouter massage et procédures physiothérapeutiques. Seul un traitement complet aidera une personne à se tenir debout et à se sentir plus à l'aise en marchant.

Peut facilement résoudre le problème

Il existe un certain nombre de raisons qui peuvent toujours être résolues sans aucun problème. Par exemple, le port de chaussures de mauvaise qualité peut entraîner des douleurs à l'arrière du talon. Des chaussures inconvenantes ou des talons très hauts gâchent également le pied. Blessures ou activités sportives, longues marches et autres charges sur les jambes.

Se plaignent souvent des jambes pleines de personnes. Cela est dû au fait que leur poids dépasse la norme. Par conséquent, la douleur ne sera pas seulement aux genoux, mais également au-dessus du talon, dans la zone de l'os et, bien sûr, les doigts en souffriront.

Le deuxième groupe est constitué de femmes de mode. Ils essaient de suivre les tendances de la mode et portent des chaussures aux formes et aux semelles inacceptables. Si la douleur dans les jambes n'apparaît pas immédiatement, à 45-50 ans, la femme ne sera plus capable de se lever correctement. Mais les problèmes se posent généralement dans les premiers jours d'utilisation. La déformation se produit rapidement, car le beau sexe est capable de porter des chaussures ou des bottes avec une forme non naturelle pendant une longue période. La fatigue et la tension sur les tissus musculaires surviennent quelques heures après l’habillage. Ce problème est résolu de deux manières:

  • massage des pieds. Mais c'est s'ils refusaient de porter tout de suite des chaussures à problèmes;
  • porter des chaussures orthopédiques.

Il est inacceptable de porter des chaussures avec un bout étroit ou très serrant. Cela conduit non seulement à une déformation, mais à une mauvaise circulation sanguine. Ainsi, les problèmes de santé ne peuvent tout simplement pas être évités: pieds affaissés, pieds plats, courbure des vertèbres.

La jambe peut blesser non seulement à cause de chaussures, bottes et autres choses. C'est assez pour donner une charge accrue. Les athlètes qui courent beaucoup ou font de la gymnastique se plaignent de douleurs. Premièrement, les blessures dans tous les sports ne peuvent être évitées. Et deuxièmement, le non-respect des règles du sport. Vous pouvez toujours vous ajuster.

Les athlètes souffrent principalement de tendons et de muscles. Cela est dû au fait qu'ils ne sont pas capables de s'adapter immédiatement à la tension soudaine et aux conditions changeantes pendant l'exercice. Si nous parlons de la course, la douleur survient au niveau du talon de l'extérieur uniquement parce que les non-professionnels ne placent pas correctement leurs pieds pendant l'exercice et que la couche graisseuse est tout simplement incapable de refléter un tel choc.

  1. Blessures

La survenue de mini-blessures. Vous pouvez les obtenir, même si vous marchez sur une pierre ou une jambe relevée. Mais il y a ceux qui doivent être traités non seulement médicalement, mais aussi chirurgicalement. Ceux-ci incluent des fractures, des luxations. Les ecchymoses causent également beaucoup de problèmes. Les tissus mal accrochés causent beaucoup de gêne.

Douleur le matin, l'après-midi et le soir

Afin de comprendre plus en détail pourquoi l'os du talon ou du pied fait mal, il est nécessaire de comprendre non seulement les caractéristiques des principaux symptômes, mais également le moment de la douleur. Ils peuvent apparaître le matin ou le soir. Accompagner une personne toute la journée.

Si les talons ne font mal que le matin et que, à l'heure du déjeuner, tout se passe bien, ce sont très probablement des échos d'herbe récente ou d'étirement au cours d'une séance d'entraînement. Mais s'il n'y en avait pas, alors il est fort possible que tout soit lié au tendon d'Achille et au processus inflammatoire qu'il contient. La douleur est localisée à l'arrière du pied. En outre, les maladies sexuellement transmissibles peuvent provoquer des sensations telles que la chlamydia et la gonorrhée. Vous ne pouvez pas écarter le désagrément des patins ou le mauvais talon. Changez de chaussures et observez vos sentiments.

Inconfort et autres moments désagréables avec le côté du talon - dislocation. Vous ne pouvez pas le laisser sans attention ou vous attendre à ce que ce soit tout seul. Immédiatement fixer le pied avec un bandage élastique et aller chez les spécialistes. La douleur est accompagnée toute la journée et parfois la nuit.

La pulsation dans le talon est une infection. Il y a non seulement une blessure, mais aussi une inflammation bactérienne et infectieuse. Les terminaisons nerveuses et l'inflammation qu'elles contiennent d'une manière complètement différente vous permettent de vous connaître. Il y a une douleur de l'extérieur et une polyneuropathie - de l'intérieur. Tout cela s'accompagne de brûlures et d'engourdissements des membres.

Lorsque vous frappez un côté, l'os souffre. Si un tel moment désagréable s'est produit, l'attaque longue et douloureuse se poursuivra longtemps. Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire, mais uniquement à condition que le coup n'ait pas été traité avec un objet contondant avec une grande force.

Quoi de plus? La liste est plutôt grande:

  • la goutte et les pieds plats;
  • bursite et ostéomyélite;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • talon éperon.

Traitement des problèmes de talon

Afin de comprendre comment traiter et prescrire un schéma de traitement médicamenteux, il sera d'abord nécessaire de se faire tester. Ce n’est qu’après avoir reçu les résultats et les images radiologiques que l’on peut évaluer le problème posé et les raisons de l’indisposition. La seule chose à ne pas faire est de commencer le traitement vous-même. Peut avoir des conséquences désastreuses. Après tout, l’échauffement ne donnera pas un résultat positif si cela ne peut être fait en cas de maladie.

En cas de douleur intense, de gonflement ou de lourdeur dans les jambes, contactez immédiatement l’hôpital. Mais le gonflement peut être pendant la grossesse. Ensuite, vous pouvez appliquer certaines astuces vous-même, mais vous devriez consulter un médecin. Tolérer n'est pas une option. Donnez-vous un traitement aussi. Les compresses ne seront d'aucun secours en cas de changement de couleur de l'épithélium sur la plante du pied ou l'engourdissement du talon. Des picotements ou des brûlures impossibles ne peuvent être guéris que par un spécialiste.

Souvent, les maladies chroniques se font aussi sentir avec l'aide des pieds. Par exemple, le diabète ou l'oncologie affectera la capacité de marcher. Ces troubles comprennent les troubles du noyau du talon ou des lésions osseuses, la tuberculose osseuse et les processus pathologiques de l'intestin. Ce n’est que par la découverte du motif que l’on peut suivre un traitement et obtenir un résultat positif du traitement. En fonction de la maladie, le médecin est déterminé, il sera en mesure de peindre l'ensemble du schéma de traitement.

Talon douloureux sur le côté de l'intérieur

Quelles maladies provoquent des douleurs au talon sur le côté intérieur?

Le talon est une partie essentielle du pied, car il supporte une grande quantité de stress chaque jour lors de la marche. Beaucoup de gens attribuent à tort l'apparition d'une gêne à la fatigue ordinaire ou à des chaussures longues et inconfortables, bien que cela puisse être le premier symptôme d'une maladie grave.

Le talon a une structure assez complexe, qui comprend:

  1. Un grand nombre de terminaisons nerveuses.
  2. Os dur.
  3. Tendons, tissus mous.
  4. Interlayers gras.

Causes externes de la douleur au talon

Souvent, l'apparition d'une telle douleur n'est pas un signe de la présence de la maladie, mais est déclenchée par divers facteurs externes.

Parmi eux figurent les principales raisons suivantes:

  1. Obtenir une blessure mécanique. Ils peuvent survenir à la suite d'une seule blessure grave au talon, ainsi que de l'exercice systématique d'une pression mécanique excessive.
  2. Porter des chaussures inconfortables et fausses. Cette cause de douleur au talon est caractéristique des femmes, qui portent souvent de longues chaussures à talons hauts.
    Enfiler systématiquement des chaussures trop serrées peut également entraîner l'apparition de douleurs au talon, en raison de l'effacement progressif des tissus mous et du déclenchement de processus inflammatoires dans la région endommagée.
  3. Porter des sacs lourds sur une épaule. Cette pratique entraîne une mauvaise répartition des charges sur l'ensemble du système musculo-squelettique, notamment une pression accrue sur le talon.
  4. Obtenir des blessures à la cheville, dans laquelle la douleur peut donner au talon.
  5. Apparition de cors et de callosités au talon. Il n'est pas recommandé de pratiquer l'auto-élimination de telles formations, car cela crée un risque élevé d'infection.
  6. L'apparition de fissures sur les talons peut être le résultat de charges accrues, de soins inappropriés ou de l'utilisation de divers objets tranchants pour éliminer les formations polymérisées.

Maladies pouvant causer des douleurs au talon

Des douleurs prolongées ou systématiques du côté intérieur du talon peuvent indiquer la présence des maladies suivantes:

  1. La polyarthrite rhumatoïde est l’une des maladies inflammatoires les plus courantes et les plus dangereuses pour les articulations.
    Cette maladie est de nature auto-immune, le corps commence à détruire un grand nombre de ses propres cellules, ce qui entraîne la destruction du tissu osseux et des lésions aux articulations.
    Les membres inférieurs souffrent souvent de cette pathologie. Dans de tels cas, la douleur peut être ressentie au niveau du talon. L'activité physique provoque généralement des accès de douleur répétée après son passage.
    La maladie nécessite un diagnostic et une prescription de traitement en temps voulu, car elle a tendance à évoluer constamment.
    Les autres symptômes de la polyarthrite rhumatoïde sont un état fébrile, une difficulté à bouger et l'apparition de douleurs aiguës lors d'un effort physique.
  2. L'arthrite réactive est très similaire à la maladie précédente, mais elle est causée par l'ingestion de microflore infectieuse pathogène. Les caractéristiques de cette maladie sont une augmentation locale de la température dans la zone touchée, une rougeur de la peau et des tissus mous et un gonflement.
  3. L'ostéoporose est une autre cause fréquente de douleur calcanéenne, car l'un des principaux symptômes de cette maladie est une modification de la densité des tissus durs, la lixiviation de leurs minéraux utiles et la malnutrition des os.
    La progression active de la maladie est généralement observée après l’âge de 35 ans; L'ostéoporose provoque non seulement des douleurs au talon, mais également une sensation de gêne dans toutes les articulations. Parmi les raisons pouvant provoquer l'ostéoporose, on compte l'adhérence à long terme à des complexes alimentaires stricts, l'abus d'alcool, l'allaitement prolongé, le tabagisme ou une ménopause trop précoce.
  4. La bursite est une maladie dans laquelle les processus inflammatoires affectent les tissus conjonctifs situés dans le pied. La douleur d'une traction est généralement localisée sur le côté de l'intérieur du talon.
  5. L'éperon au talon est une maladie dans laquelle les mêmes processus se produisent que dans la bursite ou la fasciite, mais la pathologie est chronique. La raison en est le dépôt excessif de sels dans les couches sous-cutanées, ce qui conduit à la formation d'une croissance solide, qui provoque une gêne et une douleur pour une personne qui marche.
  6. Inflammation du tendon d'Achille. La maladie est généralement accompagnée de processus inflammatoires extrêmement aigus; la douleur qui s’exacerbe au cours de la marche et des autres activités physiques peut être localisée dans différentes parties du talon.
  7. La goutte est une maladie chronique qui survient beaucoup moins souvent que d'autres maladies qui provoquent des douleurs au talon. Il en résulte une violation du métabolisme naturel du corps, ce qui provoque la famine dans les articulations et les tissus, ce qui entraîne leur destruction progressive.

Quel médecin contacter?

Si vous ressentez une douleur dans le talon du côté, vous devriez essayer de chercher immédiatement des soins médicaux. Ces sentiments peuvent indiquer la présence de maladies graves qu'il est beaucoup plus facile de guérir au stade initial.

Le manque de recours aux spécialistes avec l'apparition systématique de douleurs au talon peut entraîner le développement de complications graves et de nombreux processus pathologiques irréversibles. Si vous ressentez un tel inconfort, vous devriez prendre rendez-vous avec un orthopédiste ou un rhumatologue.

Diagnostic de la douleur au talon sur le côté

Seul un spécialiste qualifié peut établir un diagnostic précis et déterminer les causes de la douleur du talon latéralement en se basant sur les méthodes de diagnostic suivantes:

  1. Conversation avec le patient afin d'étudier son mode de vie et d'identifier les facteurs susceptibles de provoquer l'apparition d'un inconfort.
  2. Examen aux rayons X de l'état du pied entier.
  3. Prendre un test sanguin pour déterminer la quantité de sucre.
  4. Électromyographie.
  5. L'imagerie par résonance magnétique de l'articulation de la cheville est la méthode de diagnostic la plus précise permettant d'établir un diagnostic dans 80 à 95% des cas.

Traitement de la douleur au talon sur le côté

Traitement médicamenteux

Un traitement médicamenteux pour le traitement des douleurs au talon ne peut être prescrit par le médecin traitant qu'après un diagnostic approfondi, car ses caractéristiques dépendent des causes sous-jacentes de la maladie.

Les médicaments suivants sont habituellement prescrits:

  1. Agents non stéroïdiens à base d'indométacine, d'ibuprofène ou de diclofénac, destinés à soulager l'inflammation des articulations.
  2. Les corticostéroïdes à base d'hydrocortisone ou de kenalog sont utilisés pour le syndrome de la douleur aiguë.
  3. Les antibiotiques sont utilisés pour traiter une infection si elle provoque une inflammation.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires peuvent aider à soulager la douleur dans la région du talon, mais ils n'éliminent pas la nécessité de consulter un spécialiste et de diagnostiquer.

Certaines méthodes empruntées à la médecine traditionnelle sont discutées ci-dessous:

  1. Plonger alternativement les jambes dans de l’eau froide, puis de l’eau chaude, ce qui renforce également les vaisseaux.
  2. Organisez des séances de massage indépendantes avec un glaçon.
  3. Porter des chaussettes dans lesquelles on verse du piment moulu.
  4. L'utilisation de bains de pieds avec addition de sel de mer nécessite environ 300 grammes de ce composant par litre d'eau. Une telle procédure est contre-indiquée en cas d'ostéoporose ou de blessures diverses, y compris graves.

Gymnastique

L'exercice physique est pour la plupart une mesure préventive, mais il peut également aider aux premiers stades de la douleur au talon.

Le dépense très facilement selon le schéma suivant:

  1. Pré-massage, pétrissage des talons avec les mains.
  2. Rouler une balle de tennis sur la surface du pied.

Prévention de la douleur au talon

Le respect des mesures préventives suivantes minimise le risque de douleur primaire au talon ou le risque de récurrence:

  1. Effectuer indépendamment un massage des pieds.
  2. Porter juste des chaussures appropriées et confortables.
  3. Répartition correcte et uniforme des charges entrantes sur l'ensemble du système musculo-squelettique.
  4. Fournir une alimentation équilibrée et complète.
  5. Combat en temps opportun avec le surpoids.
  6. Traitement en temps opportun de toutes les maladies.
  7. Assurer un repos adéquat pour les articulations.

Plus D'Articles Sur Les Pieds