Les cors

Causes de douleur au pied du côté de l'intérieur

Des sensations douloureuses du côté latéral du pied (à l'intérieur) sont assez courantes pour des raisons physiologiques, car les membres inférieurs subissent les charges les plus fortes. Certains patients associent de telles manifestations à un stress statique et dynamique. Dans le cas où les pieds font mal de l’intérieur, il faut d’abord déterminer les causes de l’apparition de symptômes douloureux, suivis d’un traitement adéquat.

Il existe un certain nombre de manifestations pathologiques dans lesquelles la douleur survient à l'intérieur du pied. L'un des facteurs prédisposants peut être une certaine compression et une charge dans laquelle la face interne du pied peut être douloureuse sans signes d'inflammation externes.

Les causes les plus courantes de ces symptômes sont les maladies suivantes:

Fasciite plantaire

Au stade initial de développement, cette maladie apparaît souvent sous une forme latente et de graves douleurs apparaissant le soir sont attribuées à la fatigue ordinaire, mais à mesure que le processus inflammatoire se développe, les symptômes de la douleur s'intensifient et peuvent même apparaître au repos.

Avec fasciite, il y a une inflammation du fascia plantaire reliant le calcanéum et les phalanges des doigts. Au fur et à mesure que le processus inflammatoire se développe, on observe des lésions de l'os du talon et des micro-ruptures des ligaments, qui augmentent progressivement, s'accompagnent d'un œdème, une douleur aiguë au pied apparaît à l'extérieur.

La fasciite plantaire se développe généralement sur les deux membres, cependant, des lésions unilatérales du pied sont possibles. La complication la plus courante de la fasciite est l'apparition de l'éperon de talon (formation de sels de calcium dans les os).

Pour se débarrasser de la fasciite, il faut prendre des AINS, une gymnastique complexe, des massages et des chaussures orthopédiques. Les provocateurs de la maladie peuvent être l’obésité, une prédisposition héréditaire, des difformités du pied, ainsi qu’un effort physique accru sur les membres inférieurs.

Tendinite

Cette maladie est causée par le développement du processus inflammatoire dans les tendons, le muscle plantaire et le muscle tibial postérieur reliant les petits et les grands tibias. Lorsque la tendinite blesse la face interne du pied lors de la flexion de la cheville avec le support sur le talon. Dans un état calme, les symptômes de la douleur diminuent mais la douleur devient progressivement chronique. En outre, il existe une hyperémie dans la zone touchée, un œdème et une hyperthermie locale.

Les symptômes de la maladie peuvent survenir avec une intensité variable. Le port de chaussures inconfortables aggrave la situation. En cas de traitement intempestif (ou d'absence), la tendinite devient chronique. Les médicaments anti-inflammatoires sont le plus souvent utilisés pour soulager la douleur en marchant.

Une fois le processus aigu neutralisé, des procédures de massage, de physiothérapie et de rééducation sont prescrites. Avec l'inefficacité de la thérapie traditionnelle, la question de l'intervention chirurgicale est résolue, au cours de laquelle l'excision du tissu affecté est réalisée.

L'arthrite

Dans 75% des cas d'arthrite, elle est provoquée par des processus infectieux dans les tissus articulaires, les 25% restants étant causés par des déformations des pieds. Les facteurs de risque incluent l'obésité, l'exercice excessif et des perturbations métaboliques dans le corps du patient. Le plus souvent, l'arthrite affecte les deux pieds en même temps, mais cela n'exclut pas que seules les jambes droite ou gauche puissent être touchées par le processus inflammatoire.

Au début du processus pathologique, l'inconfort ne survient qu'après une course et une longue marche, mais après un certain temps, les symptômes deviennent plus compliqués, ce qui entraîne une restriction de l'activité motrice de l'articulation. Les diagnostics sont effectués pour identifier la gravité de la maladie, après quoi un traitement adéquat est prescrit.

Arthrose

Les symptômes cliniques de l’arthrose ressemblent beaucoup à l’éperon du talon, dans lequel la douleur apparaît dans la plante du pied, latéralement (plus près du talon), ce qui limite l’activité locomotrice de la cheville. Au fur et à mesure que les symptômes augmentent, des ostéophytes peuvent se former, se contracter pendant le mouvement et se sentir moins sensibles.

Un signe caractéristique de l'arthrose est une rémission de la douleur dans un état calme. Le patient prend une pose économe en essayant de ne pas marcher sur le talon et transfère la charge principale aux doigts. Cette fonctionnalité explique le fait que c'est la partie externe du pied qui fait mal. La thérapie combinée implique l'utilisation de médicaments, de massages, de thérapies physiques, etc. Aux stades 4 et 3 de l'arthrose, des injections intra-articulaires sont effectuées et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Syndrome cuboïde

Les os cubiques du tarse, situés au milieu du pied, peuvent être blessés non seulement à la suite d'un coup direct et violent, mais également lorsque les os (calcanéen et métatarsien) sont comprimés par les tissus mous. Les os cuboïdes servent à maintenir la voûte plantaire. Avec une forte courbure ou une blessure, en particulier chez les athlètes professionnels, il y a une douleur vive au côté du pied.

La cause de la maladie peut être:

  • compression et fracture du cuboïde;
  • forte flexion, provoquant une douleur dans la voûte plantaire;
  • fracture de stress (fatigue), qui est plus fréquente chez les athlètes qui effectuent des exercices à la limite de leurs propres capacités.

Le diagnostic de la maladie est difficile en raison de l'augmentation progressive des symptômes. L'examen radiographique n'est pas toujours efficace, c'est pourquoi le scanner et l'IRM sont le plus souvent prescrits. Les mesures thérapeutiques prévoient la fixation du pied à l’aide d’attelles en plâtre, de pneus ou d’un bandage serré, suivie de la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, de chondroprotecteurs et de complexes de vitamines.

Déformation du valgus

Avec la courbure de la phalange métatarsienne du gros orteil, l'articulation peut être déviée vers l'extérieur, ce qui conduit à la formation d'une masse sur la tête externe du métatarse. Des déformations peuvent être présentes sur les deux membres, mais les joints d'étanchéité obtenus peuvent être très différents les uns des autres. Le degré de courbure du pied, ainsi que l'intensité des symptômes douloureux, dépendent directement du stade de la maladie.

Avec la complication des malformations valgus, le développement de la bursite ou de la maladie de Daychlender est possible, ce qui entraîne une résorption partielle du tissu osseux lors de sa régénération ultérieure. La thérapie traditionnelle est complétée par la physiothérapie, la thérapie par l'exercice et les appareils orthopédiques.

Coalition tarsale

Cette maladie est extrêmement rare (chez 1% des patients) et se développe à la suite de la fusion d'au moins deux os du pied. La coalition tarsale procède souvent avec des symptômes effacés. Dans cette maladie, la fusion du calcanéum et du talus est diagnostiquée, mais l'implication du processus inflammatoire de la coalition ram-naviculaire et calcanéo-naviculaire n'est pas exclue.

De telles anomalies du tissu osseux sont classées comme congénitales et ne sont activées qu'à l'adolescence et se manifestent par les symptômes suivants:

  • spasme des muscles du mollet;
  • entorse fréquente de la cheville;
  • activité physique limitée du pied;
  • courbure de valgus.

En l'absence d'intervention rapide, le processus dégénératif au niveau de l'articulation peut se développer. Si vous ressentez une douleur à la partie latérale des pieds, contactez un spécialiste. En cas de symptômes sévères, une résection ou une arthrodèse est réalisée.

Entorses (déchirures) des ligaments

La cause de la douleur sur le côté des pieds est souvent l'étirement et la déchirure des ligaments à la suite d'une chute infructueuse. Avec des ruptures partielles des ligaments ou des étirements de la partie supérieure et latérale des pieds, un œdème se forme et les jambes font mal à la fois dans un état calme et pendant le mouvement.

Avec une rupture complète des ligaments de la partie externe des pieds, le gonflement gauche et droit de l'articulation de la cheville, ainsi que dans la région plantaire. Le traitement des ruptures implique la suture chirurgicale des fibres en pratiquant une incision sur le site de la blessure. Dans certains cas, la rupture du ligament est compliquée par une hémarthrose (accumulation de sang dans la cavité articulaire), qui nécessite une intervention médicale urgente.

Pathologie vasculaire

Une douleur aiguë à l'intérieur des pieds est possible à la suite d'une lésion des vaisseaux des membres inférieurs, qui aggrave le trophisme des tissus. Dans ce cas, une quantité insuffisante de nutriments pénètre dans les cellules et celles-ci meurent progressivement.

Avec un diagnostic précoce, les symptômes suivants sont identifiés:

  • les jambes se fatiguent rapidement même en marchant calmement sur une courte distance;
  • la plante des pieds peut parfois devenir engourdie;
  • paresthésie possible des membres inférieurs;
  • avec une certaine fréquence, il y a une réduction convulsive des muscles gastrocnémiens;
  • les phanères acquièrent une teinte bleuâtre et sont recouverts d'un motif en marbre;
  • à la suite d'un amincissement important des parois, il se produit une rupture des vaisseaux accompagnée d'hématomes;
  • les membres inférieurs gèlent constamment, même pendant la saison chaude, et la formation d'ulcères trophiques est possible.

À l'avenir, les symptômes augmentent et la douleur devient permanente, apparaissant même au repos. En l'absence d'assistance opportune, la maladie devient chronique et provoque le développement de complications graves, y compris une immobilisation totale ou partielle des membres.

De nombreux patients, en particulier des femmes, qui cherchent à préserver la beauté de leurs jambes le plus longtemps possible, s'intéressent à la question de savoir pourquoi des pathologies vasculaires se posent et existe-t-il une possibilité de prévenir une telle affection? Le plus souvent, ces manifestations sont associées à une endartérite oblitérante, à la maladie de Raynaud, à une vascularite systémique, au diabète sucré et à l'athérosclérose vasculaire.

La thérapie complexe des maladies du système circulatoire comprend nécessairement des médicaments pour renforcer les parois vasculaires et les vasodilatateurs. Dans les formes sévères de la maladie, une intervention chirurgicale est nécessaire (pontage et sympathectomie).

Dans la plupart des cas, les maladies vasculaires peuvent être prévenues en suivant un certain nombre de règles simples comprenant le port de chaussures confortables, le contrôle du poids, la réduction de l'effort physique et un examen médical opportun, en particulier s'il existe une prédisposition génétique à de telles maladies.

Faire appel à des spécialistes (orthopédiste, traumatologue, cardiologue, etc.) vous permet d'identifier la maladie à un stade précoce de son développement. Pour clarifier le diagnostic, il est recommandé de procéder à un examen aux rayons X, à la tomodensitométrie, ainsi qu’à des analyses de sang et d’urine.

Traitement

Après avoir clarifié le diagnostic, le médecin établit un schéma thérapeutique individuel avec l’inclusion de médicaments qui soulagent efficacement les symptômes douloureux du pied. En règle générale, il est recommandé de prendre des médicaments, notamment les vitamines D et C, ainsi que du calcium et du magnésium.

Le choix du traitement nécessite une approche prudente. Lorsqu’on se blesse au pied, on prescrit des analgésiques (Trigan, Ketorol, etc.) et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diklogen, Ortofen, Ibuprofen, etc.), ainsi qu’une fixation du site de la blessure par un bandage serré ou un empennage en plâtre.

Dans presque tous les cas, la physiothérapie, un ensemble d'exercices de physiothérapie, de massages et de charges physiques dosées, sélectionnés en fonction de la maladie identifiée, est utilisée en tant que traitement adjuvant. Quelle que soit la nature de la douleur et sa source, le pied doit être immobilisé et le patient doit être livré à la clinique la plus proche.

Dans les cas graves, la chirurgie est effectuée:

  • exostectomie - retrait d'une partie de la tête métatarsienne;
  • ostéotomie - dans cette maladie, les os du métatarse ou des phalanges des orteils sont partiellement enlevés;
  • arthrodèse - une telle opération implique de garantir l'immobilité complète de l'articulation (ankylose) dans la position correcte;
  • arthroplastie et implantation d'articulations artificielles.

Il existe plus de 100 méthodes de soins chirurgicaux pour les maladies des articulations, y compris les membres inférieurs, mais ces méthodes sont utilisées le plus souvent.

Il ne faut pas oublier que, quelles que soient les causes pouvant causer des douleurs dans le pied à l'extérieur du pied, vous devez absolument consulter votre médecin, car un tel signal peut indiquer de graves modifications pathologiques qui ne peuvent jamais être ignorées. Avec l'aide d'un professionnel opportun, le patient peut contrôler son état de manière indépendante, prévenant ainsi un certain nombre de complications graves, y compris la possibilité d'un handicap.

La douleur au pied au centre à l'intérieur est-elle dangereuse? 9 raisons

De l’intérieur du pied, entre le pouce et le talon se trouve l’arcade longitudinale. Qu'il exécute la fonction d'amortissement pendant le mouvement. Non seulement la capacité d'une personne à bouger, mais également la santé des articulations des membres inférieurs et même de la colonne vertébrale dépendent en grande partie de l'état et de la fonctionnalité des pieds dans cette zone. Par conséquent, lorsque le pied est blessé au centre de l'intérieur, il est dangereux de ne pas tenir compte des sensations désagréables, car ces symptômes peuvent indiquer des processus irréversibles du pied, des maladies systémiques et des lésions spécifiques.

Caractéristiques générales de la douleur

Par la nature de la douleur dans le pied du côté de l'intérieur est aiguë, surgissant de manière inattendue et présente pour une courte période. En plus des crises aiguës, les patients se plaignent souvent de douleurs chroniques, lorsque l’inconfort est presque toujours présent. Il y a aussi un inconfort périodique, lorsque la douleur disparaît après un repos ou certaines procédures, mais revient après une charge insignifiante sur les jambes.

La douleur à la voûte plantaire s'accompagne souvent d'un autre symptôme: démangeaisons, sensation de brûlure, engourdissement, convulsions, gonflement, manifestations cutanées.

C'est la nature de la douleur et la présence de signes associés qui permettent au médecin de déterminer la cause de cette pathologie ou de poser un diagnostic préliminaire.

Étant donné que cette partie du pied peut être douloureuse en raison de blessures, de maladies du pied, de la jambe entière ou de maladies de nature générale, il n’est pas toujours possible de diagnostiquer par signes vernaux et de collecter l’anamnèse. Par conséquent, si des signes de cette nature se manifestent, l’automédication est tout simplement dangereuse pour la santé. La douleur de la voûte plantaire nécessite au moins un examen radiologique ainsi que des tests de laboratoire spécifiques.

Essayons de déterminer par des symptômes généraux pourquoi le pied est douloureux sur le côté et quelles maladies de l’arche longitudinale interne, des articulations et des blessures qui y sont situées pourraient provoquer de telles sensations.

Pieds plats

L’aplatissement de l’arcade longitudinale du pied est un phénomène assez courant. Selon les statistiques, jusqu'à 15% de la population est aux prises avec un déséquilibre constitutionnel, mais de tels changements sont autorisés dans les limites de la normale et sont considérés comme une option anatomique. La progression progressive du pied plat présente un grand danger, qui s'accompagne d'un aplatissement de la voûte plantaire et d'une redistribution de la charge.

Pieds plats chez les adultes

Chez les patients adultes, le développement du pied plat progressif est davantage associé à l'affaiblissement ou à la détérioration des ligaments:

  • tendon du muscle postérieur du tibia, qui joue le rôle de stabilisateur dynamique;
  • ligament calcanéo-naviculaire, qui soutient l’arc longitudinal et joue le rôle de stabilisateur statique.
  • douleur en marchant;
  • sensation de traction dans la projection du tendon lui-même et sa fixation à l'os;
  • Le problème est de se tenir sur un pied.

L'arcade elle-même est aplatie et l'avant-pied est rétracté vers l'extérieur, ce qui donne l'impression d'un «grand nombre de doigts» vu du côté du talon.

Déjà au premier stade, lorsque le pied visuellement plat n'est pas visible, des douleurs apparaissent sur la partie plantaire du côté de la projection de l'os naviculaire et sur le site de fixation du ligament calcanéo-naviculaire.

Traiter les pieds plats à ce stade peut encore être des méthodes conservatrices. Plus tard, il est possible de corriger les irrégularités des ligaments des jambes uniquement par intervention chirurgicale.

Pieds plats chez les enfants

Les déformations du pied chez les enfants peuvent aussi être constitutionnelles, ne pas entraîner de symptômes douloureux et non progressives, et vraies, dans lesquelles la fonction de soutien, la marche est altérée, la face interne et la voûte plantaire sont blessées, ce qui affecte le niveau de vie de l'enfant.

Dans la constitutionnalité du pied plat, les causes de la pathologie sont associées à une prédisposition de nature innée, ainsi qu’à une élasticité accrue des éléments ligamentaires. Avec de tels changements de pied, les pieds plats ne sont pas clairement exprimés et ne provoquent pas de douleur. L'enfant se lève doucement jusqu'aux orteils mais ne ressent pas la douleur.

Cependant, trouver une ligne de démarcation fine entre les anomalies anatomiques et les pieds plats progressifs chez les enfants est problématique. Souvent, la forme constitutionnelle évolue avec le temps en une forme pathologique dans le contexte d’une augmentation de la charge exercée sur les tendons et les ligaments principaux du pied.

Le traitement optimal consiste à insérer un implant de forme conique dans le pied jusqu'à 2 ans dans la région du sinus sous-talien. L'opération est généralement pratiquée entre 9 et 15 ans.

Quant au pied plat congénital, assez rare, il provoque de nombreuses maladies et des modifications de la structure osseuse du pied. Le problème est résolu exclusivement par la chirurgie lorsque l'enfant atteint sa maturité squelettique, c'est-à-dire entre 13 et 16 ans.

Pied creux

La hauteur du pied est considérée comme une caractéristique anatomique de sa structure. Une élévation anatomique élevée se produit, ce qui n’est pas considéré comme un écart par rapport à la norme.

Un pied creux a été élevé à la catégorie des pathologies, ce qui ne se produit presque jamais chez les patients en tant que maladie distincte.

Sous cette forme de la voûte plantaire, la montée devient anormalement haute, ce qui pose des problèmes de prédisposition à une chaussure appropriée. Le plus souvent, cette déformation est associée à des maladies neurologiques. Il existe également des maladies héréditaires, comme le syndrome de Marie Tuta de Charcot, associé à un changement de la voûte plantaire.

  • sur le bord extérieur du pied;
  • sur les doigts.

Sur le fond d'un muscle fibulaire ou tibial antérieur faible, les doigts sont déformés, car ils assument les fonctions de maintien du pied et prennent la forme d'une griffe.

  • fractures de stress;
  • entorses de la cheville;
  • entorses et subluxations.

Des douleurs dans le côté des pieds apparaissent lors des chocs, en particulier lors de la course.

Blessures dans le joint Lisfranc

L’apparition de lésions dans l’articulation de Lisfranc, située entre les os métatarsiens et les os de la deuxième rangée du tarse, est assez rare, car les articulations du tarse et du tarse sont stupides.

  • les luxations;
  • fracture-dislocations;
  • larmes isolées du ligament plantaire.

Le danger réside dans le fait que, lors du premier examen, ces blessures sont ignorées, de sorte que les conséquences sont plutôt pitoyables.

Un mécanisme typique pour obtenir de telles blessures est associé à une chute de hauteur, un coup porté à la pédale de la voiture lors d’un accident. En pressant mécaniquement le pied avec un objet lourd, un coup direct peut également causer des dommages dans cette zone. Beaucoup moins souvent, les causes sont de basse énergie, c’est-à-dire qu’elles sont associées au fait de tourner le pied en arrière.

De telles blessures se manifestent par une douleur et un gonflement directement de l'intérieur. L'hématome peut se propager à la partie plantaire au milieu. Quand une déformation grave apparaît gonflement prononcé, il est impossible de compter sur le pied. Si le ligament de Lisfranc est endommagé, il est possible de s’appuyer sur la jambe du patient.

Dans tous les cas, pour de telles blessures, le traitement est effectué de manière opératoire. Avec un traitement incorrect, ou son absence, une arthrose commence à se développer, ce qui conduit à un effondrement de la voûte plantaire.

Par conséquent, les patients après de telles blessures doivent subir un examen adéquat. Si une ecchymose ou une entorse est diagnostiquée et que la douleur ne disparaît pas, même après un mois, la probabilité de poser un mauvais diagnostic est élevée.

Vidéo

Vidéo - causes de douleur au pied

Dommages à l'os naviculaire

Les dommages à l'os naviculaire isolé surviennent lors d'une surcharge fonctionnelle. Le plus souvent, ce sont des fractures de stress qui se produisent pendant la course. Dans la plupart des cas, la fracture est associée à des dommages aux autres os du pied.

Après une telle blessure, une ecchymose apparaît dans la zone de soulèvement, ainsi qu'à l'intérieur de la semelle. Il est problématique de marcher sur le pied et de déplacer le pied. Tout mouvement provoque une douleur intense.

Malheureusement, les rayons X dans les projections standard ne montrent pas toujours de tels dommages. Par conséquent, en cas de suspicion de fracture de l'os naviculaire, un scanner est recommandé. Lorsque le stress se fracture, il vaut mieux recourir à l'IRM.

Les fractures sont traitées sans complications avec une immobilisation temporaire, pour laquelle un pansement en plâtre est appliqué sur le pied pendant deux mois. Si un diagnostic de biais est diagnostiqué, un traitement chirurgical est nécessaire.

Arthrose

La douleur dans la voûte plantaire et la hausse manifeste une arthrose des articulations tarse-métatarse, principalement les première, deuxième et troisième.

Une telle pathologie déformante peut avoir de nombreuses raisons, allant des lésions traumatiques aux maladies inflammatoires aux arthropathies.

Le traitement consiste à redistribuer la charge à l'aide de différentes semelles orthopédiques, chaussures, ainsi que d'une anesthésie médicamenteuse. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Le pied de Charcot

La maladie est une complication grave du diabète. Se développe 10 à 15 ans après le diagnostic initial. La défaite du pied est associée à une diminution de la circulation sanguine dans les membres inférieurs et à leur innervation.

L'apparition de la maladie se caractérise par l'apparition de douleurs et de rougeurs à la surface interne des pieds. À l'avenir, des fractures pathologiques pourraient être ajoutées, ainsi que la résorption osseuse. Si elle n'est pas traitée, la maladie progresse, ce qui se traduit par l'instabilité du pied et sa déformation.

Traiter une telle pathologie est difficile et prend du temps. Et seules la patience et la discipline du patient permettent d’arrêter son développement. En cas d'anomalie du maintien du pied, une intervention chirurgicale est nécessaire.

L'ostéoporose

Avec cette maladie, la douleur au pied peut ne pas être accompagnée d'autres symptômes. Et cela dérange même au repos, et sous toutes les charges, il est grandement amélioré. Même une légère pression sur les os affaiblis provoque une douleur assez sévère.

La principale cause de perte osseuse est liée à la lixiviation du calcium. Mais il peut y avoir un déséquilibre dans le travail des ostéoblastes et des ostéoclastes - les éléments responsables de la destruction et de la production des cellules osseuses.

  • préférences nutritionnelles pour les régimes déséquilibrés hypocaloriques, les végétariens;
  • charge excessive des membres inférieurs;
  • avoir un excès de poids, ce qui charge inévitablement les pieds;
  • groupe d'âge plus âgé;
  • contraint de rester longtemps sans bouger;
  • les femmes enceintes en raison de la redistribution naturelle du calcium;
  • les femmes ménopausées;
  • avec des maladies de la nature endocrine, souvent avec des problèmes des glandes parathyroïdes.

L'ostéoporose est diagnostiquée sur la base d'images prises par rayons X ou par tomographie.

Le traitement est long et nécessite l'utilisation de médicaments contenant du calcium et de la vitamine D, ainsi que de médicaments normalisant la fonctionnalité des ostéoblastes, les ostéoclastes. Dans certains cas, l'utilisation de médicaments hormonaux.

Sans traitement adéquat, l'ostéoporose détruit les os, ce qui conduit à des fractures spontanées pathologiques, qui sont épissées pendant longtemps et pas toujours correctement, avec formation de fausses articulations et autres complications.

Outre les maladies et les blessures répertoriées, des pathologies vasculaires et neurogènes communes, pouvant nuire à l'alimentation et à l'innervation des pieds, peuvent entraîner des douleurs au milieu du pied, au centre du pied.

Nous pouvons affirmer sans crainte qu'un symptôme tel qu'une douleur au milieu du pied venant de l'extérieur est un signe de la présence de difformités, de blessures ou de maladies dangereuses. Par conséquent, ne pas tenir compte de ces caractéristiques est simplement dangereux.

Et compte tenu des difficultés à diagnostiquer les pathologies de cette partie du pied, vous devrez trouver un spécialiste qualifié capable de mener correctement l'examen. Ce sont des erreurs au stade du diagnostic qui entraînent de nouvelles conséquences désastreuses, voire un handicap.

Douleur de l'intérieur du pied au milieu

Les jambes constituent la partie la plus importante du corps et la personne se sent cassée et cassée si ses pieds commencent à lui faire mal. Nos jambes font un travail énorme chaque jour, elles nous aident à marcher, portent un poids énorme sur des dizaines de kilomètres. Par conséquent, les jambes doivent être surveillées, en leur laissant le temps de récupérer et de se reposer, sinon elles commenceront à se faire mal rapidement.

Les causes de la douleur peuvent être nombreuses, il s’agit simplement de la fatigue après une journée de travail intense et de maladies graves qui entraînent des conséquences graves. Dans tous les cas, la maladie doit être traitée sous la supervision d'un médecin compétent afin de déterminer la cause exacte et de tout faire correctement. Il est important de comprendre que la forme avancée de toute maladie est traitée beaucoup plus difficile et cause plus de désagréments. Il est beaucoup plus facile d'éliminer le problème au stade initial et de le prévenir à l'avenir.

Causes de la douleur

Beaucoup de gens se plaignent d'avoir mal au pied à l'intérieur, ce qui peut s'expliquer par de nombreuses raisons. Tout d'abord, il convient de noter que des problèmes peuvent survenir pour une raison très simple, non liée à des maladies. Il s’agit d’une charge excessive des jambes et du port de chaussures de mauvaise qualité ou inconfortables, par exemple la marche sur des talons.

Le pied d'une personne est disposé de manière particulière, ses os, ses muscles, ses tendons et ses articulations sont disposés de telle sorte que, lorsqu'une personne se tient debout ou marche, le poids de tout le corps est réparti uniformément sur les trois points du pied. Les points d'appui sont les zones situées sous le pouce, le petit doigt et le talon. Avec l'emplacement correct des arches du pied, il joue le rôle d'amortisseur et protège les articulations de la cheville, du genou et de la hanche des blessures.

S'il y a un excès de poids ou si une personne porte beaucoup d'objets lourds pendant une longue période, le pied commence à se déformer, les centres de gravité se déplacent et la douleur apparaît. La même chose se produit lorsque vous portez des chaussures serrées et des chaussures à talons hauts. Dans ce dernier cas, toute la charge tombe sur la pointe du pied, cette partie est constamment chargée et déformée, puis une douleur survient.

Aussi, la cause de la douleur à l'intérieur peut être une variété de maladies des jambes. Beaucoup d’entre eux sont des complications des symptômes ci-dessus. Si le patient porte des chaussures à talon depuis longtemps et ne prête pas attention à la douleur légère et quotidienne, les symptômes s'intensifient avec le temps et se transforment en un processus inflammatoire grave.

Maladies

Tout d'abord, il convient de noter que le pied peut également faire mal après une blessure, avec entorses, entorses, fractures et contusions simples. Par conséquent, il est très important de se rappeler s’il ya eu des blessures récentes au pied afin d’aider rapidement le médecin à poser un diagnostic préliminaire. En outre, la plante du pied sur le côté peut faire mal avec les maladies suivantes:

Pieds plats

L’aplatissement du pied (ou du pied plat) est la cause la plus courante de douleur au pied. Le pied plat peut être congénital, mais il est rare, la maladie est souvent contractée et son apparition est généralement due à une surcharge pondérale, au port de mauvaises chaussures, à un mode de vie peu actif et à des problèmes d’épine dorsale.

Un pied aplati peut apparaître à tout âge et, pour l’éviter, vous devez surveiller l’état des pieds de votre bébé dès son enfance. Tout d’abord, il est nécessaire que les enfants et les adultes mangent bien et non pas trop manger. Vous ne pouvez pas forcer un enfant à manger de force, la nourriture doit être adéquate, savoureuse et équilibrée.

Il est important de noter que les personnes en surpoids dans 90% des cas souffrent de pieds plats, car les jambes ne supportent tout simplement pas des dizaines de kilos en trop. Le même problème se pose avec l'hypodynamie: lorsqu'une personne ne fait pas d'exercice du tout, la circulation sanguine dans les pieds est brisée, les tissus manquent de nutrition, les muscles s'atrophient et les pieds se déforment sans raison.

Traiter les pieds plats de manière exhaustive. Les méthodes et procédures suivantes sont couramment utilisées:

En règle générale, il est possible de prévenir et de guérir la maladie chez les enfants grâce à la thérapie physique et à des massages, de manière à ce que le pied se forme dans la bonne position. Mais chez l'adulte, les pieds plats ne peuvent être complètement guéris, des méthodes conservatrices aideront à renforcer les muscles, à soulager la douleur et à atténuer la maladie. Dans les cas très graves, une intervention chirurgicale peut être recommandée.

Talon éperon

Une autre maladie dans laquelle le pied peut être douloureux est la fasciite plantaire ou l'éperon de talon. La douleur, en règle générale, se produit dans le talon lors du mouvement et donne souvent à l'intérieur du pied. Avec cette maladie, l'os du talon se déforme, une croissance apparaît, ce qui exerce une pression sur les tissus mous et provoque leur inflammation.

L'éperon de talon peut survenir pour diverses raisons. Il est souvent provoqué par des déformations du pied, telles que des pieds plats, ainsi que par le port de chaussures inadéquates, en particulier dans les talons hauts, le surpoids et les blessures. En règle générale, tout facteur négatif affectant les pieds peut déclencher la maladie. Par conséquent, personne, même les jeunes enfants, n’est à l’abri d’un tel problème.

L'éperon de talon est traité de façon conservatrice aux stades initiaux et il est opéré chirurgicalement aux stades avancés. Dans tous les cas, on montre au patient en train de décharger le pied. S'il y a un excès de poids, vous devez essayer de le perdre. En outre, il est nécessaire d'abandonner les chaussures à talons, pour ajuster la puissance et les exercices quotidiens de thérapie par l'exercice.

Le traitement chirurgical est prescrit uniquement aux patients adultes dans les cas avancés lorsque la physiothérapie n’a pas l’effet souhaité. Dans ce cas, le médecin supprime la croissance douloureuse au scalpel ou au laser. L'opération implique une rééducation à long terme, prenant des antibiotiques et des analgésiques, le patient est alors frappé d'une incapacité.

L'ostéoporose

Dans l'ostéoporose, tout le pied peut être touché, y compris à l'intérieur, et le tissu osseux est affecté par cette maladie. Il y a maladie si la circulation sanguine se détériore dans les tissus des jambes et si la nutrition des os est perturbée, ils deviennent fragiles, facilement déformés et blessés.

L'ostéoporose peut être causée par diverses maladies des organes internes, telles que des troubles endocriniens, tels que le diabète, l'hépatite, des tumeurs malignes, une inflammation chronique des reins. En outre, la maladie devient souvent un compagnon pour les personnes âgées, car avec l’âge, les processus métaboliques de l’organisme ralentissent et peuvent provoquer des troubles si vous ne prenez pas de mesures préventives.

La ménopause peut également provoquer la maladie avec l'âge chez les femmes, car à ce moment-là des changements hormonaux ont lieu dans le corps et le nombre d'hormones sexuelles féminines diminue fortement. En conséquence, la nutrition du tissu osseux de tout l'organisme peut être perturbée. Dans tous les cas, l'ostéoporose doit être traitée, sinon elle progressera et provoquera des fractures spontanées. Dans la vieillesse, les os grandissent très mal, donc cette condition peut être mortelle.

Le traitement de l'ostéoporose est très difficile et long, le cours dure au moins un an, il est effectué dans des centres spécialisés, uniquement par des médecins expérimentés. Le premier à identifier et à guérir la cause, qui a provoqué l'ostéoporose, prescrit également des analgésiques et pour la restauration du tissu osseux. Si une telle opportunité se présente, la maladie est traitée chirurgicalement, mais elle comporte souvent des contre-indications, car les personnes âgées souffrent généralement d'un grand nombre de maladies dangereuses.

Endartérite oblitérante

Avec l'endartérite, la douleur dans le pied se produit en raison de troubles circulatoires, en particulier, en raison des effets de divers facteurs négatifs, les vaisseaux sont déformés. Tout d'abord, leur spasme apparaît, avec le temps, les parois des vaisseaux s'épaississent et se développent ensemble, empêchant le sang de circuler normalement.

Les premiers symptômes de la maladie ne sont généralement pas très prononcés, les jambes se fatiguent rapidement, elles ont un engourdissement et des picotements. Si vous ne voyez pas de médecin à ce stade, la situation se détériorera rapidement, les pieds vont commencer à faire très mal, la peau va changer de couleur, elle peut devenir bleutée ou pâle et devenir marbrée.

La maladie ne survient généralement que chez l'homme, elle est provoquée par des facteurs négatifs tels que le tabagisme, en particulier en grande quantité, le travail pénible dans une production dangereuse et les troubles hormonaux et auto-immuns peuvent également déclencher la maladie.

Ils traitent la maladie aux stades initiaux avec des méthodes conservatrices, prescrivent la physiothérapie, la thérapie par l’exercice, il est recommandé de refuser de fumer et de boire de l’alcool, car ces habitudes provoquent un spasme des vaisseaux sanguins et les rétrécissent. En outre, le médecin vous prescrit un médicament qui vous permet de soulager la douleur pendant le mouvement, de supprimer l’inflammation dans les tissus et de normaliser la circulation sanguine.

Le traitement chirurgical est indiqué pour les troubles circulatoires graves, lorsque les vaisseaux croissent ensemble et que les méthodes conservatrices ne sont pas efficaces. Pendant l'opération, ils peuvent poser un membre artificiel ou effectuer un pontage et, si nécessaire, retirer les caillots sanguins. Au stade avancé, lorsque la gangrène est apparue, le membre est complètement amputé.

Tendinite

La tendinite est une maladie inflammatoire qui affecte les tendons de n’importe quelle partie du corps. La maladie survient généralement dans le bassin, les coudes et les genoux, mais peut également toucher les pieds, auquel cas il y a une douleur à l'intérieur de la plante du pied.

En règle générale, la maladie se développe lentement et progressivement. Au début, le patient ressent une légère douleur lorsqu’il se déplace, mais au fil du temps, la situation s’aggrave. La douleur est généralement ressentie si vous appuyez sur la zone touchée avec le doigt et, au fil du temps, le tendon se crispe lorsque vous vous déplacez. En cas de tendinite aiguë, la peau autour de la zone touchée devient rouge, enfle et devient chaude.

Dans les pieds, la tendinite se produit avec un effort physique accru. Si une personne fait de l'embonpoint ou travaille dans une production intensive et porte constamment des poids et des chaussures à talons, le risque de tendinite est considérablement accru. Pour éviter l’apparition de la maladie, il ne faut pas laisser les pieds se surcharger, car la principale raison de la défaite des tendons est une charge constante et lourde.

Le traitement de la tendinite est généralement conservateur, le patient est prescrit des procédures anti-inflammatoires et analgésiques, ainsi que de la physiothérapie. Divers exercices de physiothérapie, gymnastique, bains médicaux et massages aideront à rétablir rapidement le tendon touché. En outre, le médecin peut recommander l'utilisation de bandages orthopédiques spéciaux pour accélérer la récupération et soulager la maladie.

Ligamentite

Dans ce cas, une douleur à l'intérieur du pied survient à cause d'une inflammation des ligaments, des sensations douloureuses apparaissent lors du mouvement, l'activité physique de l'articulation peut être perturbée, les ligaments à côté desquels sont affectés, de plus, les tissus peuvent gonfler. Le plus souvent, la maladie affecte les tendons et les articulations des mains, mais peut survenir dans toute autre partie du corps.

La cause de la maladie est généralement le stress accru sur le pied, le travail dans des métiers dangereux, les blessures et les infections chroniques des tissus mous. Souvent, la maladie est une manifestation secondaire du diabète, de la goutte et de maladies inflammatoires de l'articulation, telles que l'arthrite.

Le traitement de la ligamentite au stade initial est généralement conservateur, le patient se voit prescrire un certain nombre d'anti-inflammatoires, ainsi que la physiothérapie et le port d'appareils orthopédiques. Pendant la période d'exacerbation, le membre est complètement immobilisé à l'aide d'un bandage orthopédique, le massage n'est également pas recommandé pendant cette période. Dans les cas avancés, une opération peut être indiquée.

L'arthrite

L'arthrite peut provoquer des douleurs dans n'importe quelle partie du pied, y compris de l'intérieur. Il s’agit d’une maladie dans laquelle les articulations des pieds sont enflammées, elles sont progressivement détruites, il en résulte une douleur et une activité physique perturbées. Si l'arthrite n'est pas traitée, l'articulation affectée cessera au fil du temps de fonctionner, elle sera envahie par le tissu osseux.

Les causes de l'arthrite sont nombreuses, en voici quelques unes:

  • Grandes charges sur le pied;
  • La présence de maladies inflammatoires chroniques;
  • Infections urogénitales, intestinales et des voies respiratoires supérieures;
  • Le diabète sucré;
  • L'obésité;
  • Mauvaise écologie;
  • Joints d'hypothermie;
  • Âge avancé;
  • Béribéri, régime alimentaire malsain;
  • Manque d'activité motrice;
  • Portez des chaussures serrées, en particulier des talons, etc.

L'arthrite se développe généralement progressivement. Au début, le patient s'inquiète de l'absence de douleur intense dans l'articulation touchée. Habituellement, le matin, on ressent une lourdeur dans l'articulation, son activité est perturbée, mais quand elle bouge, tout passe. Au fil du temps, la maladie progresse, la douleur devient permanente, l'articulation se crispe et se déplace mal, autour d'elle, la peau devient rouge et enflammée.

Aux stades précoces, l’arthrite est traitée de manière conservatrice, des anti-inflammatoires et des analgésiques sont prescrits, ainsi que des vitamines et des chondroprotecteurs, de la physiothérapie, de la physiothérapie. Des bains et des lotions contenant des herbes et d’autres remèdes populaires contribueront également à éliminer la douleur et l’inflammation. Lorsque des formes en cours d'exécution peuvent être montrées à une chirurgie, dans laquelle les parties de cartilage ossifiées sont retirées et remplacées par une prothèse, l'articulation entière peut également être remplacée si nécessaire.

Diagnostic des maladies

Le traitement de la douleur aux pieds sur le côté doit être traité exclusivement par le médecin, qui peut affirmer qu'il souffre d'une des maladies graves décrites ci-dessus. Tout d’abord, le patient doit rendre visite au thérapeute, lui faire part de ses sentiments et de ses plaintes. Si le médecin généraliste soupçonne que quelque chose ne va pas, il dirigera nécessairement le patient vers un spécialiste, par exemple un orthopédiste, un rhumatologue, un neuropathologiste ou un chirurgien. Vous devrez peut-être également consulter un endocrinologue et d'autres spécialistes.

Si le thérapeute ne découvre pas une maladie grave et que l'état du patient s'aggrave, il est nécessaire de consulter à nouveau le médecin. Étant donné que le tableau clinique des maladies est très flou aux stades précoces et même lors de radiographies, d’échographies et d’autres études, il n’est pas toujours possible de les détecter.

Lors du diagnostic de la maladie d'un patient, ceux-ci sont soumis à diverses études et sont prescrits pour réussir les tests, en fonction du diagnostic préliminaire. Habituellement, le patient est toujours envoyé dans l'urine et le sang, ainsi qu'en radiographie. On peut également montrer une analyse des hormones, une ponction du liquide articulaire, une échographie, un scanner, une IRM, une arthroscopie, etc.

Prévention et pronostic

Seul un médecin peut parler d'un pronostic précis, déterminant la cause de la douleur au pied et le stade de la maladie. En règle générale, le pronostic est toujours favorable si une personne commence à traiter à un stade précoce de toute maladie. Par conséquent, en cas de douleur aux pieds, il est urgent de consulter un médecin.

La prévention des maladies des pieds est leur rétablissement. Les femmes doivent limiter le port de chaussures à talons, changer de chaussures en chaussures confortables pendant la journée. Vous devez également prendre des mesures pour améliorer la circulation sanguine dans les pieds, faire un massage le soir et des bains relaxants.

Il est important de comprendre que les jambes subissent d'énormes charges de jour en jour. Une personne doit donc essayer de faciliter son travail dans la mesure du possible. Pour ce faire, vous devez vous assurer que les pas reposent normalement, essayez de perdre du poids et menez une vie saine et active.

Presque toutes les personnes ont un arrêt douloureux au centre de l'intérieur. Que peut signaler un tel symptôme? Dans notre article, vous pouvez découvrir les caractéristiques de la structure du pied, déterminer quelle est la nature de la douleur la plus dangereuse pour la santé. D'autres informations utiles seront également fournies.

Caractéristiques de la structure du pied

Le pied humain est la partie la plus basse des membres. Il a trois points de soutien osseux. L'un d'eux est situé dans la partie arrière. Les deux autres sont à l'avant. Les pieds des membres inférieurs comprennent cinq phalanges. Dans leur structure, ils ressemblent aux membres supérieurs. La différence réside dans le fait que le premier moins mobile. En marchant, les pieds humains entrent en contact avec le sol, d’abord à l’avant, puis à l’arrière. Ils se composent de 26 os. Les caractéristiques de la structure permettent de réduire la charge sur la colonne vertébrale, les membres inférieurs et les articulations de la hanche. Beaucoup ont souvent les pieds plats. Cette maladie est une conséquence de l'épaississement de l'arc longitudinal ou transversal.

Beaucoup de patients ne savent pas pourquoi il y a un pied douloureux au centre à l'intérieur. La prise de conscience dans ce domaine vous permet d’autodiagnostiquer la maladie le plus tôt possible et de vous en débarrasser. Il est à noter que la douleur au pied est souvent le premier et le seul signe qui prévient de l'apparition de problèmes de santé plus graves.

Pieds plats

Pieds plats - c'est la maladie la plus commune de la partie interne du pied. Le premier signe est une douleur dans les jambes et la partie inférieure de la difformité. Les causes de douleurs aiguës et tirantes dans le pied lors de la marche peuvent être précisément des pieds plats. Cette maladie est plus susceptible aux personnes en surpoids ou ayant un appareil ligamentaire faible. Il en va de même pour ceux qui subissent une charge excessive régulière du pied. La pathologie la plus commune se trouve chez les femmes. Ce n'est pas un hasard, car ils portent des chaussures inconfortables avec des talons hauts. La grossesse est un autre facteur de risque pour son développement.

En marchant, des douleurs aux pieds plats peuvent survenir. Aux derniers stades du développement de la maladie, une gêne peut être présente même si la personne est immobile. Non traitée, la colonne vertébrale non seulement s'affaiblit, mais s'use rapidement. Afin de reconnaître les pieds plats à la maison, vous devez mettre les pieds mouillés sur un drap blanc situé sur une surface plane. Dans le cas où le pied est entièrement imprimé, il est urgent de consulter un chirurgien orthopédique. Il est important de reconnaître la maladie à un stade précoce. Si votre pied fait régulièrement mal au centre de l'intérieur, faites tout d'abord attention à la nature du rezi. Et menez une expérience simple, décrite dans notre article.

Afin de permettre au patient de se débarrasser des sensations douloureuses en cas de pied plat, les médecins lui prescrivent des médicaments et des onguents. Pour arrêter les processus de déformation, il sera nécessaire de porter des chaussures uniquement avec des semelles spéciales. Ils peuvent être achetés dans n'importe quelle pharmacie. Mais les experts ne recommandent pas d'utiliser le produit acheté. À leur avis, la meilleure option consiste à utiliser des semelles sur mesure.

Afin de prévenir le développement de pieds plats, il est nécessaire d'effectuer une thérapie physique tous les jours. Périodiquement obligé de faire un massage des pieds. Des recommandations simples, décrites dans l'article, vous permettront d'éliminer le risque de pied plat.

Pieds plats pendant la grossesse

Souvent, les femmes ont mal au pied en fin de grossesse. Cela est dû aux changements dramatiques dans le corps de la future mère. C'est pendant la grossesse que les muscles et les ligaments deviennent plus élastiques. En règle générale, les femmes se plaignent de douleurs constantes aux jambes. Il est associé à des processus inflammatoires dans les membres inférieurs. Une femme enceinte doit faire attention à tout changement négatif dans le corps. Sinon, la douleur aux jambes risque de tourner pour une future mère aux pieds plats.

Afin d'éviter le développement de pathologies pendant la grossesse, il est nécessaire de porter uniquement des chaussures confortables et de haute qualité. Cela ne devrait pas non plus être trop étroit. Les experts recommandent également d’éliminer complètement les chaussures à talons. Les causes de douleur au pied lors de la marche (au-dessous, au milieu) chez la femme enceinte sont souvent associées au pied plat. Avec des soins appropriés des pieds, vous pouvez facilement vous débarrasser de l’inconfort des membres inférieurs.

L'arthrite Informations générales sur la maladie

Ce n’est un secret pour personne que c’est le pied qui supporte presque tout le poids. L'arthrite affecte le cartilage et les articulations. En conséquence, un processus inflammatoire se produit. Il existe deux types d'arthrite - primaire et secondaire. Le premier se développe après avoir endommagé les articulations du pied et le second indique l'apparition de maladies plus graves dans le corps. Les médecins recommandent au patient de consulter rapidement un spécialiste en cas de douleur au pied. Les causes de la douleur peuvent être dues à divers facteurs.

L'arthrite des pieds peut se développer si une personne présente les maladies suivantes:

  • arthrite réactive;
  • infections articulaires;
  • diabète sucré;
  • la goutte;
  • la tuberculose;
  • la syphilis;
  • pied plat.

Avec l'arthrite, le patient peut ressentir une douleur intense dans les membres inférieurs, une fièvre déraisonnable, une rougeur de la peau, des difficultés à marcher. En conséquence, la courbure de la colonne vertébrale se produit. Au fil du temps, la démarche du patient change complètement.

Si vous avez mal au pied au milieu à l'intérieur et que vous présentez une rougeur caractéristique de l'arthrite, ne tentez en aucun cas de vous en débarrasser à la maison. Consultez un médecin. Le spécialiste sélectionnera des médicaments en fonction du type de maladie.

Tendinite du muscle tibial postérieur

La tendinite du muscle tibial postérieur est une maladie qui survient après un étirement excessif des muscles et des ligaments de la voûte plantaire. Souvent, une telle violation se transforme en pieds plats. Aux premiers stades du développement de la maladie, une douleur à la «plante du pied» n’est présente qu’après une exposition prolongée à la jambe. Souvent, l'inconfort est accompagné d'une légère inflammation de la peau, perceptible à l'œil nu. Dans les étapes ultérieures, la douleur devient permanente. Le premier signe d'un tel processus est un inconfort aux membres inférieurs le matin. Ne négligez pas leur santé, s’il ya douleur au pied de côté. Les causes principales, les symptômes et le traitement dans chaque cas peuvent varier considérablement. C'est pour cette raison que nous vous recommandons vivement de ne pas vous soigner, mais de faire appel à un spécialiste.

Douleur aux pieds de l'extérieur

Il y a souvent des douleurs non seulement à l'intérieur du pied, mais aussi à l'extérieur. Que peut symboliser un tel symptôme? En raison d'un stress prolongé sur les articulations, de nombreuses personnes ont souvent mal au pied latéral de l'extérieur. Les causes de ce symptôme sont variées. En règle générale, cela peut indiquer une rupture par fluage ou par fatigue. Au début, il est presque impossible de les reconnaître. La fracture rampante se produit au 7-10ème jour de charge excessive sur le joint. Dans la plupart des cas, les patients ressentent une douleur persistante à l'extérieur du pied. Aux derniers stades de la maladie, la douleur devient permanente. Et la personne perd sa performance. Pour le traitement des fractures de fluage au début, il est nécessaire de protéger les articulations. Dans les étapes ultérieures, il est possible de se débarrasser de la maladie uniquement par chirurgie.

Souvent, une douleur au pied du côté de l'extérieur peut signaler une fracture de fatigue - il s'agit de microfissures dans l'un ou l'autre os. Une telle maladie découle d'exercices répétés et d'ostéoporose. Il convient de noter que, contrairement à la fracture habituelle, avec un tel défaut, l’intégrité de l’os n'est pas brisée. Le symptôme principal d’une fracture de fatigue est l’accroissement de la douleur lors d’une charge excessive du pied. Le recours intempestif à un spécialiste peut entraîner une fracture complète des os. Pour la prévention de la maladie, il est recommandé de ne pas charger les membres inférieurs et de porter des chaussures avec un système d'absorption des chocs.

L'ostéoporose

Les patients se plaignent souvent aux médecins d'avoir mal au pied au milieu de l'intérieur. Les causes de ce symptôme sont déterminées individuellement. Ce n'est pas par hasard. En effet, la même nature de la douleur peut signaler le développement d'une grande variété de maladies.

L'ostéoporose est une maladie associée à un déséquilibre de la formation osseuse. Les premiers signes d'une telle maladie sont des douleurs au bas du dos, aux membres et aux pieds. L'ostéoporose ne peut être diagnostiquée qu'en présence des résultats de l'étude du patient. C’est pourquoi, si vous ressentez une douleur à l’intérieur du pied, contactez immédiatement un spécialiste.

Traitement et prévention de l'ostéoporose

Afin de se débarrasser facilement de telle ou telle maladie, il est extrêmement important de la diagnostiquer dès que possible et de commencer le traitement. Quels médicaments sont prescrits pour l'ostéoporose? Se débarrasser de cette maladie est problématique. Les médicaments contenant les vitamines C et D sont souvent inefficaces. Pour le soulagement de la douleur, les experts recommandent un traitement par la calcitonine. Cependant, ce médicament ne fait que réduire la douleur, mais n’arrête pas le développement de la maladie. Les plus efficaces sont les médicaments contenant du fluor. Ils augmentent le volume osseux et améliorent la structure du réseau cristallin. Pour la prévention de l'ostéoporose, les experts recommandent de se débarrasser des mauvaises habitudes, d'inclure des produits laitiers faibles en gras dans votre alimentation quotidienne et de commencer la journée avec une charge.

Endartérite oblitérant arrêter. Informations générales sur la maladie

Aujourd'hui, l'endartérite oblitérante n'est pas complètement comprise. Il n'y a que des conjectures sur les causes de cette maladie. L'endartérite oblitérante est extrêmement dangereuse pour le corps humain. Ce n'est pas par hasard, car avec un traitement insuffisant, une gangrène peut survenir. Les premiers signes d'une telle maladie sont une sensation de froid dans les membres inférieurs et un engourdissement de la partie interne ou externe du pied. Pour prévenir la maladie, il est nécessaire d’abandonner les mauvaises habitudes et de se débarrasser des aliments gras et malsains. Et aussi souvent que possible de faire du sport. Grâce à cela, vous vous protégez de l'apparition d'une endartérite oblitérante.

Ligamentite

La ligamentite est caractérisée par une inflammation des ligaments. Des sensations douloureuses liées à cette maladie peuvent survenir à la fois de l'intérieur et de l'extérieur du pied. Les premiers signes de ligamentite sont la sensibilité des membres inférieurs et leur gonflement. Les causes de cette maladie comprennent une pression excessive sur les ligaments et le traumatisme subi.

Lors du traitement de la ligamentite, il est d'abord nécessaire d'identifier la cause de la maladie. Sur la base des informations reçues, le médecin prescrit un traitement médicamenteux.

En résumé

Beaucoup ont souvent mal au pied. Les causes du traitement des maladies des pieds diffèrent considérablement entre elles. C'est pourquoi il est nécessaire de contacter un spécialiste dès les premiers signes de pathologie. Pour prévenir de nombreuses maladies des pieds, les médecins recommandent d’abandonner les mauvaises habitudes et de ne porter que des chaussures de qualité et confortables. Vous bénisse!

Les jambes ne retiennent pas seulement le poids du corps, elles amortissent les chocs lors de la marche, de la course, du saut, ce qui empêche les organes de trembler. Les os, les ligaments et les muscles des jambes sont absorbés par un grand nombre de vibrations tout au long de la vie, ce qui crée un stress supplémentaire lorsque la personne fait du sport ou souffre d'obésité. Souvent, les médecins doivent entendre les plaintes des patients, ce qui explique pourquoi les pieds sont très douloureux en marchant. Des sensations douloureuses peuvent apparaître à la fois sur un site et s'emparer de tout le pied. Les causes de ce phénomène sont très diverses. Parmi eux, attribuez un groupe de facteurs physiologiques et pathologiques.

  1. Pourquoi le pied fait-il mal?
  2. Méthodes de diagnostic
  3. Maladies possibles
  4. Quelles sont les complications?
  5. Caractéristiques du traitement
  6. Mesures préventives

Qu'est-ce qui cause la douleur?

Si une personne commence à sentir que ses pieds lui font mal au milieu, plusieurs maladies peuvent provoquer cette situation:

1. La fasciite plantaire (processus inflammatoire ou modifications dégénératives des ligaments situés au centre, du talon aux orteils).

2. pied plat. Maladie difficile, lorsque la voûte tombe, en raison de la charge accrue des tendons, des ligaments et d’autres tissus sont affectés.

3. Ligamentite (inflammation post-traumatique des ligaments).

Pour tous ces problèmes, un traitement sérieux et à long terme est nécessaire. La présence du syndrome douloureux est directement associée à la pathologie des pieds, des membres inférieurs ou à des maladies courantes du corps. Les procédures de diagnostic et de traitement sont invariablement prescrites à partir des spécificités de la douleur et de la maladie sous-jacente.

Qu'est-ce qui vous rend mal à l'aise?

Tout d'abord, il convient de dire quelques mots sur les bases physiologiques de la douleur, pour lesquelles un examen ou un traitement n'est pas nécessaire. Une cause fréquente de douleur aux pieds est le port de chaussures inconfortables. Très probablement, tous les hommes au moins une fois (et certains constamment) portaient des chaussures qui causaient des tourments: les filles à talons hauts ou les hommes qui avaient serré un pied large dans des chaussures à nez étroit ont senti la réduction de leurs pieds.

Dans un seul cas, le corps réagira à cette douleur, qui disparaîtra quelque temps après le retrait des chaussures inconfortables. Si vous portez de telles chaussures régulièrement, la douleur s'atténuera progressivement, mais cela ne signifie pas que tout est devenu normal. Au contraire, la déformation se produira dans le pied et celui-ci commencera à perdre ses fonctions les plus importantes. À l'avenir, cette condition menace non seulement les jambes, mais aussi la colonne vertébrale. La norme est également considérée comme une douleur qui survient après un effort physique. Pour guérir une telle douleur, un repos assez simple.

Si la douleur dans les pieds est constante ou si une douleur aiguë se produit, il est utile de penser au fait que ces symptômes ne sont pas la norme et vous devez faire appel à un médecin pour en déterminer la cause principale.

Un diagnostic précis de la cause de la douleur est nécessaire pour un traitement efficace. La première étape consiste à comparer la zone lésée avec la zone non endommagée. L’apparition d’un œdème, d’une rupture, d’une sensation de "crise" et d’une inflammation fait partie des signes évidents de blessure. Les causes, la gravité de la douleur (aiguë, sourde) et le type sont les principaux symptômes qui détermineront le danger.

Il existe quatre types de douleur:

  • Pendant le mouvement.
  • Avant et après le mouvement, sans l’affecter.
  • Avant, pendant et après le processus de mouvement, l'affectant.
  • Douleur intense empêchant le mouvement.

Maladies possibles

Les maladies les plus courantes sont les suivantes:

1. l'ostéoporose. Le pied vous procure une gêne au repos, avec plus de douleur lors des mouvements. Cette maladie peut survenir à la suite d'un manque de calcium, de phosphore, d'activités physiques fréquentes ou d'un mode de vie sédentaire.

2. pied plat. S'il y a une douleur dans le talon, cela indique souvent la présence de cette maladie commune. La voûte plantaire perd de l'élévation au fil du temps, la localisation des os change, entraînant le pincement des nerfs et des ligaments. Quand l'homme aux pieds plats commence à compter en marchant, non seulement sur la partie extérieure, mais aussi sur la face interne du pied. Le milieu du pied fait très mal lorsque vous appuyez dessus. Le patient ressent une lourdeur et une douleur dans les jambes, ce qui provoque parfois des crampes. Cela s'explique par de nombreuses raisons: maladies de l'enfance, ligaments faibles, chaussures, effort physique intense.

3. Endartérite oblitérante. Elle se traduit par une douleur, un engourdissement des pieds, une sensibilité au froid qui provoque également des douleurs. La maladie est considérée comme très dangereuse car elle peut évoluer en gangrène.

4. Éperon au talon. Il se caractérise par le fait que le pied fait mal de l’intérieur et de la levée.

5. Ligamentite ou inflammation des ligaments. La douleur peut survenir dans des zones du pied telles que la face interne, le pli ou la partie plantaire, en fonction du ligament enflammé.

6. polyarthrite rhumatoïde. Lorsque le pied fait mal au milieu, il peut s'agir d'un symptôme d'arthrite. Cette maladie est caractérisée par une douleur dans les doigts ou les articulations. Cette maladie survient souvent à la suite d'un stress excessif ou d'une infection. La maladie entraîne l'épuisement du corps et, dans certains cas, la mort.

7. Goutte. Il provoque une altération du métabolisme, à cause de laquelle l'acide urique s'accumule dans les articulations.

8. Les douleurs au talon peuvent être causées par une blessure, par exemple une fracture ou un hématome du calcanéum, une entorse des tendons, une luxation de l'articulation. Pour établir la nature du dommage, il convient de subir un examen approprié dont le médecin déterminera les résultats du traitement.

Si vous avez mal aux pieds en marchant, vous devriez consulter un médecin. Plus on vieillit, plus on doit faire attention au corps et aux mesures préventives. De nombreuses maladies sont dues à des changements liés à l'âge.

Si vos pieds vous font mal et qu'ils ne sont pas traités à temps, cela peut entraîner de graves complications:

1. Des déformations apparaissent, des douleurs apparaissent dans les jambes et la colonne vertébrale.

2. Si vous n'effectuez pas le traitement de la goutte, des calculs rénaux se forment, lesquels à leur tour provoquent une insuffisance rénale, voire la mort.

3. Avec la progression du pied diabétique, des ulcères profonds se produisent, chez les patients, la sensibilité des jambes disparaît ou, inversement, les pieds font mal, même au repos. Cela peut entraîner une amputation des membres.

Que faire s'il y a de la douleur? Peu importe que les pieds vous fassent mal au milieu, en marchant ou qu'il soit difficile de marcher sur une certaine partie, ne vous attendez pas à ce que tout soit résolu tout seul, mais commencez le processus de traitement. Vous devez d’abord connaître le médecin à contacter afin de découvrir la cause de la douleur. Il est nécessaire de subir un examen régulier par un orthopédiste Si le patient a été diagnostiqué avec les pieds plats, alors le médecin devrait être visité plus souvent. Ce n’est qu’en installant correctement la maladie que le spécialiste sera en mesure d’expliquer pourquoi les symptômes apparaissent et d’exécuter correctement le traitement.

Le processus de traitement dépend de la cause de la douleur, mais on distingue les domaines suivants:

1. Chaussures spéciales. Le soutien de la voûte plantaire et la semelle intérieure avec la partie en relief à l'intérieur permettent de répartir correctement la charge sur les pieds et certains types de chaussures permettent de corriger la voûte plantaire.

2. Par des bandages et des bandages spéciaux, vous pouvez fixer le pied dans une certaine position. Ainsi, une faible mobilité et du repos sont fournis à la zone endommagée du pied.

3. Des exercices spéciaux aident à normaliser le travail des ligaments, des articulations et des tendons.

4. Une méthode assez efficace est le massage.

5. procédures de physiothérapie.

6. Les médicaments, par exemple les médicaments antibactériens, ainsi que les médicaments anti-inflammatoires ou hormonaux. Pour éliminer le syndrome de la douleur, le médecin prescrit un médicament contre la douleur.

Les mesures préventives peuvent empêcher la survenue de toutes les pathologies. De nombreuses maladies qui provoquent des douleurs près du talon ou dans une autre région peuvent également entraîner une invalidité. Mais pour éviter de tels moments graves, vous devez suivre des règles simples. Les jambes, y compris les talons, subissent beaucoup de stress tout au long de leur vie, cela ne vaut pas la peine de les augmenter. Pour cela:

  • Surveillez le poids.
  • Portez des chaussures confortables.
  • Traiter les blessures au pied en temps opportun.
  • Massage régulier au milieu de la voûte plantaire et du pied entier.
  • En été, il est recommandé de marcher pieds nus sur du sable ou du gravier. En hiver, vous pouvez utiliser un tapis de massage.

Avec toutes ces mesures préventives, vous pouvez rester debout longtemps.

De l’intérieur du pied, entre le pouce et le talon se trouve l’arcade longitudinale. Qu'il exécute la fonction d'amortissement pendant le mouvement. Non seulement la capacité d'une personne à bouger, mais également la santé des articulations des membres inférieurs et même de la colonne vertébrale dépendent en grande partie de l'état et de la fonctionnalité des pieds dans cette zone. Par conséquent, lorsque le pied est blessé au centre de l'intérieur, il est dangereux de ne pas tenir compte des sensations désagréables, car ces symptômes peuvent indiquer des processus irréversibles du pied, des maladies systémiques et des lésions spécifiques.

Caractéristiques générales de la douleur

Par la nature de la douleur dans le pied du côté de l'intérieur est aiguë, surgissant de manière inattendue et présente pour une courte période. En plus des crises aiguës, les patients se plaignent souvent de douleurs chroniques, lorsque l’inconfort est presque toujours présent. Il y a aussi un inconfort périodique, lorsque la douleur disparaît après un repos ou certaines procédures, mais revient après une charge insignifiante sur les jambes.

La douleur à la voûte plantaire s'accompagne souvent d'un autre symptôme: démangeaisons, sensation de brûlure, engourdissement, convulsions, gonflement, manifestations cutanées.

C'est la nature de la douleur et la présence de signes associés qui permettent au médecin de déterminer la cause de cette pathologie ou de poser un diagnostic préliminaire.

Étant donné que cette partie du pied peut être douloureuse en raison de blessures, de maladies du pied, de la jambe entière ou de maladies de nature générale, il n’est pas toujours possible de diagnostiquer par signes vernaux et de collecter l’anamnèse. Par conséquent, si des signes de cette nature se manifestent, l’automédication est tout simplement dangereuse pour la santé. La douleur de la voûte plantaire nécessite au moins un examen radiologique ainsi que des tests de laboratoire spécifiques.

Essayons de déterminer par des symptômes généraux pourquoi le pied est douloureux sur le côté et quelles maladies de l’arche longitudinale interne, des articulations et des blessures qui y sont situées pourraient provoquer de telles sensations.

Pieds plats

L’aplatissement de l’arcade longitudinale du pied est un phénomène assez courant. Selon les statistiques, jusqu'à 15% de la population est aux prises avec un déséquilibre constitutionnel, mais de tels changements sont autorisés dans les limites de la normale et sont considérés comme une option anatomique. La progression progressive du pied plat présente un grand danger, qui s'accompagne d'un aplatissement de la voûte plantaire et d'une redistribution de la charge.

Pieds plats chez les adultes

Chez les patients adultes, le développement du pied plat progressif est davantage associé à l'affaiblissement ou à la détérioration des ligaments:

  • tendon du muscle postérieur du tibia, qui joue le rôle de stabilisateur dynamique;
  • ligament calcanéo-naviculaire, qui soutient l’arc longitudinal et joue le rôle de stabilisateur statique.
  • douleur en marchant;
  • sensation de traction dans la projection du tendon lui-même et sa fixation à l'os;
  • Le problème est de se tenir sur un pied.

L'arcade elle-même est aplatie et l'avant-pied est rétracté vers l'extérieur, ce qui donne l'impression d'un «grand nombre de doigts» vu du côté du talon.

Déjà au premier stade, lorsque le pied visuellement plat n'est pas visible, des douleurs apparaissent sur la partie plantaire du côté de la projection de l'os naviculaire et sur le site de fixation du ligament calcanéo-naviculaire.

Traiter les pieds plats à ce stade peut encore être des méthodes conservatrices. Plus tard, il est possible de corriger les irrégularités des ligaments des jambes uniquement par intervention chirurgicale.

Pieds plats chez les enfants

Les déformations du pied chez les enfants peuvent aussi être constitutionnelles, ne pas entraîner de symptômes douloureux et non progressives, et vraies, dans lesquelles la fonction de soutien, la marche est altérée, la face interne et la voûte plantaire sont blessées, ce qui affecte le niveau de vie de l'enfant.

Dans la constitutionnalité du pied plat, les causes de la pathologie sont associées à une prédisposition de nature innée, ainsi qu’à une élasticité accrue des éléments ligamentaires. Avec de tels changements de pied, les pieds plats ne sont pas clairement exprimés et ne provoquent pas de douleur. L'enfant se lève doucement jusqu'aux orteils mais ne ressent pas la douleur.

Cependant, trouver une ligne de démarcation fine entre les anomalies anatomiques et les pieds plats progressifs chez les enfants est problématique. Souvent, la forme constitutionnelle évolue avec le temps en une forme pathologique dans le contexte d’une augmentation de la charge exercée sur les tendons et les ligaments principaux du pied.

Le traitement optimal consiste à insérer un implant de forme conique dans le pied jusqu'à 2 ans dans la région du sinus sous-talien. L'opération est généralement pratiquée entre 9 et 15 ans.

Quant au pied plat congénital, assez rare, il provoque de nombreuses maladies et des modifications de la structure osseuse du pied. Le problème est résolu exclusivement par la chirurgie lorsque l'enfant atteint sa maturité squelettique, c'est-à-dire entre 13 et 16 ans.

Pied creux

La hauteur du pied est considérée comme une caractéristique anatomique de sa structure. Une élévation anatomique élevée se produit, ce qui n’est pas considéré comme un écart par rapport à la norme.

Un pied creux a été élevé à la catégorie des pathologies, ce qui ne se produit presque jamais chez les patients en tant que maladie distincte.

Sous cette forme de la voûte plantaire, la montée devient anormalement haute, ce qui pose des problèmes de prédisposition à une chaussure appropriée. Le plus souvent, cette déformation est associée à des maladies neurologiques. Il existe également des maladies héréditaires, comme le syndrome de Marie Tuta de Charcot, associé à un changement de la voûte plantaire.

  • sur le bord extérieur du pied;
  • sur les doigts.

Sur le fond d'un muscle fibulaire ou tibial antérieur faible, les doigts sont déformés, car ils assument les fonctions de maintien du pied et prennent la forme d'une griffe.

  • fractures de stress;
  • entorses de la cheville;
  • entorses et subluxations.

Des douleurs dans le côté des pieds apparaissent lors des chocs, en particulier lors de la course.

Blessures dans le joint Lisfranc

L’apparition de lésions dans l’articulation de Lisfranc, située entre les os métatarsiens et les os de la deuxième rangée du tarse, est assez rare, car les articulations du tarse et du tarse sont stupides.

  • les luxations;
  • fracture-dislocations;
  • larmes isolées du ligament plantaire.

Le danger réside dans le fait que, lors du premier examen, ces blessures sont ignorées, de sorte que les conséquences sont plutôt pitoyables.

Un mécanisme typique pour obtenir de telles blessures est associé à une chute de hauteur, un coup porté à la pédale de la voiture lors d’un accident. En pressant mécaniquement le pied avec un objet lourd, un coup direct peut également causer des dommages dans cette zone. Beaucoup moins souvent, les causes sont de basse énergie, c’est-à-dire qu’elles sont associées au fait de tourner le pied en arrière.

De telles blessures se manifestent par une douleur et un gonflement directement de l'intérieur. L'hématome peut se propager à la partie plantaire au milieu. Quand une déformation grave apparaît gonflement prononcé, il est impossible de compter sur le pied. Si le ligament de Lisfranc est endommagé, il est possible de s’appuyer sur la jambe du patient.

Dans tous les cas, pour de telles blessures, le traitement est effectué de manière opératoire. Avec un traitement incorrect, ou son absence, une arthrose commence à se développer, ce qui conduit à un effondrement de la voûte plantaire.

Par conséquent, les patients après de telles blessures doivent subir un examen adéquat. Si une ecchymose ou une entorse est diagnostiquée et que la douleur ne disparaît pas, même après un mois, la probabilité de poser un mauvais diagnostic est élevée.

Vidéo

Vidéo - causes de douleur au pied

Dommages à l'os naviculaire

Les dommages à l'os naviculaire isolé surviennent lors d'une surcharge fonctionnelle. Le plus souvent, ce sont des fractures de stress qui se produisent pendant la course. Dans la plupart des cas, la fracture est associée à des dommages aux autres os du pied.

Après une telle blessure, une ecchymose apparaît dans la zone de soulèvement, ainsi qu'à l'intérieur de la semelle. Il est problématique de marcher sur le pied et de déplacer le pied. Tout mouvement provoque une douleur intense.

Malheureusement, les rayons X dans les projections standard ne montrent pas toujours de tels dommages. Par conséquent, en cas de suspicion de fracture de l'os naviculaire, un scanner est recommandé. Lorsque le stress se fracture, il vaut mieux recourir à l'IRM.

Les fractures sont traitées sans complications avec une immobilisation temporaire, pour laquelle un pansement en plâtre est appliqué sur le pied pendant deux mois. Si un diagnostic de biais est diagnostiqué, un traitement chirurgical est nécessaire.

Arthrose

La douleur dans la voûte plantaire et la hausse manifeste une arthrose des articulations tarse-métatarse, principalement les première, deuxième et troisième.

Une telle pathologie déformante peut avoir de nombreuses raisons, allant des lésions traumatiques aux maladies inflammatoires aux arthropathies.

Le traitement consiste à redistribuer la charge à l'aide de différentes semelles orthopédiques, chaussures, ainsi que d'une anesthésie médicamenteuse. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Le pied de Charcot

La maladie est une complication grave du diabète. Se développe 10 à 15 ans après le diagnostic initial. La défaite du pied est associée à une diminution de la circulation sanguine dans les membres inférieurs et à leur innervation.

L'apparition de la maladie se caractérise par l'apparition de douleurs et de rougeurs à la surface interne des pieds. À l'avenir, des fractures pathologiques pourraient être ajoutées, ainsi que la résorption osseuse. Si elle n'est pas traitée, la maladie progresse, ce qui se traduit par l'instabilité du pied et sa déformation.

Traiter une telle pathologie est difficile et prend du temps. Et seules la patience et la discipline du patient permettent d’arrêter son développement. En cas d'anomalie du maintien du pied, une intervention chirurgicale est nécessaire.

L'ostéoporose

Avec cette maladie, la douleur au pied peut ne pas être accompagnée d'autres symptômes. Et cela dérange même au repos, et sous toutes les charges, il est grandement amélioré. Même une légère pression sur les os affaiblis provoque une douleur assez sévère.

La principale cause de perte osseuse est liée à la lixiviation du calcium. Mais il peut y avoir un déséquilibre dans le travail des ostéoblastes et des ostéoclastes - les éléments responsables de la destruction et de la production des cellules osseuses.

  • préférences nutritionnelles pour les régimes déséquilibrés hypocaloriques, les végétariens;
  • charge excessive des membres inférieurs;
  • avoir un excès de poids, ce qui charge inévitablement les pieds;
  • groupe d'âge plus âgé;
  • contraint de rester longtemps sans bouger;
  • les femmes enceintes en raison de la redistribution naturelle du calcium;
  • les femmes ménopausées;
  • avec des maladies de la nature endocrine, souvent avec des problèmes des glandes parathyroïdes.

L'ostéoporose est diagnostiquée sur la base d'images prises par rayons X ou par tomographie.

Le traitement est long et nécessite l'utilisation de médicaments contenant du calcium et de la vitamine D, ainsi que de médicaments normalisant la fonctionnalité des ostéoblastes, les ostéoclastes. Dans certains cas, l'utilisation de médicaments hormonaux.

Sans traitement adéquat, l'ostéoporose détruit les os, ce qui conduit à des fractures spontanées pathologiques, qui sont épissées pendant longtemps et pas toujours correctement, avec formation de fausses articulations et autres complications.

Outre les maladies et les blessures répertoriées, des pathologies vasculaires et neurogènes communes, pouvant nuire à l'alimentation et à l'innervation des pieds, peuvent entraîner des douleurs au milieu du pied, au centre du pied.

Nous pouvons affirmer sans crainte qu'un symptôme tel qu'une douleur au milieu du pied venant de l'extérieur est un signe de la présence de difformités, de blessures ou de maladies dangereuses. Par conséquent, ne pas tenir compte de ces caractéristiques est simplement dangereux.

Et compte tenu des difficultés à diagnostiquer les pathologies de cette partie du pied, vous devrez trouver un spécialiste qualifié capable de mener correctement l'examen. Ce sont des erreurs au stade du diagnostic qui entraînent de nouvelles conséquences désastreuses, voire un handicap.

Articles connexes

Pied - la zone la plus chargée du pied, soumise à une pression constante, souffrant de sensations douloureuses. Ignorer les manifestations de la douleur n'en vaut pas la peine. Déterminez les causes du médecin. Cela n'a aucun sens de retarder la visite chez le médecin. Les sensations douloureuses sont inconfortables, limitent les mouvements. Il est impossible de mener une vie bien remplie avec des douleurs au pied. Souvent, en présence de douleur, il est impossible de marcher sur le pied. Le malaise de la douleur se manifeste dans un état calme, alors que la marche augmente.

Caractéristique de la douleur

La jambe, dans la partie inférieure, le pied, est constituée de zones:

  • face supérieure
  • talon
  • chambre forte (partie non en contact avec le sol)
  • monter
  • semelle extérieure

La douleur apparaît dans n'importe quelle zone. Lorsque cette partie de la jambe souffre de gêne, la localisation des sensations douloureuses est variée.

  • à côté
  • dans le talon
  • de l'intérieur
  • de l'extérieur
  • dans la voûte plantaire

En ce qui concerne la douleur au milieu, à l'intérieur, la plante du pied et la voûte plantaire souffrent. La nature de la douleur est variée:

  • aigu (soudain et court)
  • chronique (constante)
  • pointu
  • piercing
  • douloureux

Douleur associée à:

  • démangeaisons dans la région
  • engourdissement
  • gonflement dans la semelle
  • sensation de brûlure
  • changements de peau

La douleur se manifeste en marchant et au repos. Selon le type de douleur, les manifestations et la localisation déterminent la maladie. Les sentiments sont causés par une blessure, un traumatisme. Mécanismes physiologiques distribués. Les raisons seront déterminées par un professionnel.

Facteurs physiologiques

Les causes qui ne nécessitent pas de traitement sont attribuées à des facteurs physiologiques. Douleur au milieu des jambes - résultat du port de chaussures inconfortables. Souvent, les chaussures sont choisies non pour le confort, mais pour la beauté. Comme on dit - "la beauté nécessite des sacrifices". Les victimes ne doivent pas être associées à la santé. Les chaussures doivent être confortables et bien "s'asseoir" sur le talon. Le pied ne doit pas ramper et les doigts doivent se déplacer contre le sol. Les chaussures doivent être ajustées au pied, mais pas pressées. Le talon devrait être stable. Il ne devrait y avoir aucune sensation de brûlure ou d'inconfort dans la semelle.

Si ces articles sont observés, les chaussures ne font pas de mal. Ne vous laissez pas emporter par le port de chaussures à talons. Reposons vos pieds. La marche constante en talons a un effet négatif sur la condition, la forme du pied et la déformation. Ensuite, la surface extérieure, le pied, est affectée. Cela conduit à des anomalies dans la colonne vertébrale. Les bonnes chaussures sont un facteur important.

Les causes de la douleur sont également cachées dans les efforts physiques. Le surmenage ne nécessite pas de traitement, le repos aidera à y faire face. Massez vos pieds, allongez-vous, soulevez vos jambes au-dessus de votre tête.

Si ces facteurs sont absents - une occasion de penser à la pathologie. Le médecin vous expliquera pourquoi le milieu de la jambe est douloureux.

Facteurs traumatiques

Le pied est souvent blessé au centre, de l'intérieur, à cause des blessures. De blessure souffre de côtés externes et internes. Blessures manifestes sous la forme de fractures, de contusions, d’entorses. La jambe gonfle, il est possible que la blessure "se répande" au fil du temps. Souvent, la plante du pied est douloureuse avec le temps. Il est difficile pour une personne d’associer des sensations à un cas reporté. Il n'est pas exclu une fissure (au talon, cambrure). Le seul moyen de sortir est d'aller chez le médecin. Le médecin procédera à un examen, diagnostiquera et prescrira un traitement.

Symptômes de la maladie

Fasciite plantaire. Maladie commune. Manifesté sous la forme de sensations douloureuses dans la plante du pied, la voûte plantaire. Se produit en raison d'un effort physique. Pendant la période de repos, la jambe a le temps de "guérir". Si les charges sont constantes, une inflammation se développe, une douleur dans la semelle lors du déplacement, au repos. Souvent, la douleur survient le matin, après une nuit de repos. Un traitement tardif entraîne le développement de l'épine de talon - croissance sur le talon.

La défaite des fibres nerveuses. La douleur est localisée dans le talon, les zones externe et interne du pied sont affectées.

Pied plat. Cela arrive souvent. Le pied en bas devient complètement au sol, la voûte plantaire est abaissée. Mal à la voûte plantaire due à une charge accrue. Souvent, les enfants souffrent de la maladie. Il est nécessaire de commencer le traitement dès que possible. Par la suite, le pied plat est presque impossible à corriger.

Pied diabétique. Déformation externe de la peau, modifications internes des articulations et des os.

Problèmes de pieds

Neurome Morton. Education bénigne sur l'arc. Il se caractérise par des picotements qui deviennent douloureux.

Pour la douleur dans les semelles sans raison apparente, consultez un médecin. Le traitement dépend de la maladie. Un certain nombre d’actions permettant d’éviter les douleurs à la semelle sont prescrites par le médecin.

Que faire

Après avoir déterminé la cause de la douleur, les actions du médecin sont les suivantes:

  • Portez des chaussures spéciales. En marchant, réduire l’inconfort, corriger la forme du pied. Un cou-de-pied spécial et une semelle intérieure spéciale répartissent correctement la charge sur le pied, éliminant ainsi les causes de la douleur. Le pied est protégé contre les efforts excessifs, les entorses et les contusions.
  • Utilisez des bandages et des bandages en fixant le pied du haut, du côté et du bas. Protège des mouvements inutiles de la partie inférieure de la jambe. Les activités ont un effet bénéfique sur l'état du pied lors de la marche. Les adaptations sont utilisées pour étirer les ligaments et les tendons.
  • Faire des exercices. Il y a une éducation physique spéciale. En les faisant, oubliez la douleur dans la semelle. Les exercices sont individuels, en fonction du degré de violation. Prescrit leur médecin.

  • Faire un massage. Les activités de guérison sont utiles et agréables. Masser le lieu de localisation de la douleur, du côté du pied, du haut, du bas.
  • Procédures thérapeutiques. Nommé selon la maladie. Inclure la physiothérapie, la thérapie par ondes de choc et le réchauffement.
  • Des médicaments Les médecins prescrivent souvent un traitement médicamenteux. Les médicaments peuvent réduire l’inconfort de la semelle pour vaincre la maladie.
  • Prévention - la garantie de la santé

    Sauf les raisons de l'apparition d'une sensibilité désagréable, suivez les recommandations:

    • Portez des chaussures confortables.
    • Soyez prudent lorsque vous marchez, vous entraînez, évitez les situations traumatiques.
    • Évitez les efforts excessifs, les efforts physiques excessifs.
    • Évitez les infections.
    • Mener une vie saine
    • Surveillez votre santé.
    • Aux premières manifestations douloureuses dans la semelle, consultez un médecin.

    La gêne au milieu du pied, dans la partie interne, indique un certain nombre de troubles. La zone de localisation de l'inconfort est large. Les parties internes et externes souffrent. La douleur est ressentie du côté et du haut. Les violations n'ont pas nécessairement un caractère pathologique, elles sont associées à des facteurs physiologiques - du port de mauvaises chaussures à la surcharge. Pour y faire face, c'est facile, vous ne pouvez pas consulter un médecin.

    Si ces causes de douleur ne sont pas là, alors c'est une maladie. Le médecin peut évaluer la situation, prescrire un traitement. Les méthodes de traitement de la maladie dépendent du type et de l’étendue. Le facteur individuel joue un rôle important.

    Surveillez votre santé, suivez les recommandations proposées, et la douleur dans la voûte plantaire ne gênera pas.

    Plus D'Articles Sur Les Pieds