Les verrues

Douleur au pied du côté de l'extérieur

La douleur dans les jambes ne rend pas seulement la vie difficile et le travail difficile, mais peut aussi être le symptôme de nombreuses maladies. La plupart d'entre eux nécessitent un traitement obligatoire, car les pathologies du système musculo-squelettique ne passent pas d'elles-mêmes.

Il existe de nombreuses raisons pour un pied douloureux de l'extérieur et toutes ne posent pas de risque pour la santé. Parfois, il suffit de reposer les jambes fatiguées ou de changer de chaussures pour des chaussures plus confortables. Cependant, avec une exposition constante à des facteurs négatifs, la maladie peut évoluer et entraîner diverses complications.

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire ou plantaire est une maladie qui a longtemps été ignorée et qui attribue la douleur au pied à la fatigue. Cependant, avec le temps, les symptômes deviennent plus prononcés et la douleur persiste même après le repos.

Avec fasciite, le fascia plantaire est enflammé, ce qui relie le calcanéum aux phalanges des orteils. Le processus inflammatoire se développe sous la tension constante des ligaments, ce qui entraîne des micro-ruptures dans le fascia et endommage le calcanéum. Les larmes augmentent progressivement, les tissus environnants gonflent et des douleurs au pied apparaissent.

Le plus souvent, la fasciite plantaire affecte les femmes, les athlètes et les personnes âgées, mais ceux qui ne font pas partie de ces catégories ne sont pas à l'abri de cette maladie. Le surpoids, les chaussures inconfortables, les déformations du pied, l'hérédité et un effort physique élevé peuvent être des provocateurs.

Un signe caractéristique de la maladie est une douleur au pied de l’extérieur et des côtés. Le matin, le syndrome douloureux se fait sentir dès que la personne se lève. Si elle n'est pas traitée, la fasciite continue de progresser et peut entraîner des boiteries.

La fasciite plantaire couvre, en règle générale, les deux membres, mais des lésions unilatérales sont également possibles. La complication la plus courante est l'éperon de talon - une croissance osseuse sur l'os du talon, constituée de sels de calcium. Pour le traitement de la fasciite plantaire, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des massages, des exercices thérapeutiques sont utilisés. Une condition préalable est le port de chaussures orthopédiques ou de doublures spéciales - semelles intérieures et supports de voûte plantaire.

Tendinite

Inflammation des tendons avec implication dans le processus des muscles plantaires et du muscle tibial postérieur, qui relie les os du tibia grands et petits, appelée tendinite du pied.

Les symptômes peuvent être d'intensité variable, allant d'un inconfort presque imperceptible à une douleur intense.

Avec une tendinite, les pieds font mal en marchant, en se reposant sur le talon et en se pliant au niveau de la cheville. Au repos, la douleur diminue. Progressivement, le syndrome douloureux devient permanent, il y a gonflement et rougeur dans la zone touchée et la température corporelle peut augmenter.

Le port de chaussures inconfortables exacerbe la situation et, en l’absence de traitement en temps voulu, la maladie devient chronique.

La méthode la plus informative pour diagnostiquer une tendinite est l’échographie, qui permet de visualiser l’état des tissus mous et des tendons et d’évaluer le degré de lésion.

Des médicaments anti-inflammatoires et anesthésiques, des préparations topiques et des compresses sont prescrits pour améliorer l'état du patient. Dans le cas de la nature infectieuse de la maladie, des antibiotiques sont nécessaires.

Après le soulagement des symptômes aigus, un traitement physiothérapeutique, un massage et des exercices thérapeutiques sont effectués.

Que faire si les méthodes conservatrices échouent et que la douleur à la jambe ne disparaît pas? Dans ce cas, procéder à une intervention chirurgicale, qui consiste en l'excision de l'aponévrose et des structures touchées.

Arthrite et arthrose

Malgré des noms similaires, ces deux maladies sont fondamentalement différentes. Dans la terminologie médicale, le suffixe "it" signifie inflammation et "oz" signifie destruction, destruction.

Le processus inflammatoire de l'articulation arthritique dans 70% des cas est causé par une infection des tissus articulaires, la deuxième cause en importance étant diverses déformations du pied. Étant donné que l'activité physique est l'un des facteurs de risque, les athlètes sont le plus souvent atteints d'arthrite. Le surpoids et les troubles métaboliques peuvent également nuire à l'état des articulations.

En règle générale, l'arthrite est bilatérale, mais une seule jambe peut être touchée, la gauche ou la droite. Au début de la maladie, la personne ressent seulement un léger inconfort après avoir couru ou marché rapidement, mais au fil du temps, la situation a empiré - des douleurs et une raideur nocturnes des articulations apparaissent. Comme la douleur est une infection, elle est d'abord identifiée par son agent pathogène. Pour cette analyse de sang de laboratoire attribué. Pour évaluer le degré d'endommagement de l'articulation, un examen aux rayons X est effectué. L'analyse du liquide synovial est réalisée par ponction.

Le succès du traitement dépend entièrement du stade de la maladie. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est effectuée.

Le tableau clinique de l'arthrose calcanéenne rappelle la manifestation de l'éperon calcanéen: la douleur apparaît dans la plante du pied, plus près du talon, la mobilité de la cheville est limitée, la peau au-dessus de l'articulation devient chaude. Au fur et à mesure que la maladie progresse, des excroissances apparaissent sur le calcanéum (ostéophytes). Lors des mouvements, un resserrement dû aux dépôts de calcium se fait entendre, l'articulation réagit avec douleur aux changements de conditions météorologiques.

L'arthrose se caractérise par une diminution de la douleur pendant les périodes de repos. En marchant, une personne essaie de ne pas marcher sur le talon, transférant une partie de la charge à la section avant et à la zone des doigts. Ceci explique ce qui fait mal à la face externe du pied, qui assume les fonctions de la zone endommagée. Le traitement complet de l'arthrose comprend la prise de médicaments, la physiothérapie, un massage tonifiant des extrémités et des exercices thérapeutiques. Aux 3ème et 4ème stades de l'arthrose, des injections intra-articulaires sont effectuées, avec l'inefficacité du traitement conservateur, une arthroscopie et d'autres types de traitement chirurgical.

Syndrome cuboïde

L'os cubique du tarse, situé au milieu du pied, peut être blessé à la suite d'un impact direct et lorsqu'il est pincé par les os voisins - le métatarse et le talon. Le cuboïde a pour fonction de former et de soutenir la voûte plantaire et de garantir le bon fonctionnement des tendons. En cas de violation de cette structure, la fonctionnalité musculaire du pied diminue fortement.

La cause du syndrome douloureux peut être:

  • fracture, écrasement du cuboïde;
  • luxation de l'os résultant d'une forte courbure de la voûte plantaire - de tels dommages peuvent être causés lors de la pratique du football, de la course rapide ou du cyclisme;
  • fracture stressante ou de fatigue. Il est plus souvent enregistré chez les athlètes débutants qui pratiquent à la limite de leurs capacités et prennent des pauses trop courtes.

Le diagnostic des fractures des cuboïdes est quelque peu entravé par le fait que les symptômes n'apparaissent pas immédiatement. Au début, l’inconfort et les légères douleurs lorsqu’on soulève le pied et près du talon ne sont pas trop gênants, mais la douleur s’accentue, augmentant à la fin de la journée et après l’entraînement. Sur une radiographie, une fracture ne peut pas toujours être distinguée, c'est pourquoi une IRM ou une tomodensitométrie est souvent indiquée.

Les mesures thérapeutiques commencent par l’imposition d’un bandage serré ou d’attelles en plâtre afin de limiter la mobilité du pied. Pour soulager la douleur et l'inflammation, aidez des médicaments tels que le diclofénac, l'ibuprofène, etc. Accélérer la récupération des complexes de vitamines avec du calcium prescrits dans le tissu osseux.

Fatigue stress fractures du talon

Une fracture de fatigue peut être non seulement un cuboïde, mais aussi les deux autres os du pied, le naviculaire et le métatarse. En règle générale, ces fractures sont dues à un effort physique prolongé sur les jambes. Vous pouvez vous blesser à la suite d'un entraînement actif et prolongé, en particulier en l'absence de repos adéquat.

Lorsque des fractures de stress peuvent blesser la partie externe du pied ou la partie interne, plus près du talon. Le syndrome de la douleur augmente progressivement, et pour continuer l'entraînement sportif ne peut être que dans un mode épargnant. Les inlays orthopédiques pour chaussures, préparations de calcium et vitamines sont utilisés pour traiter les blessures.

Entorses (déchirures) des ligaments

Les dommages aux ligaments surviennent principalement lorsque la jambe est repliée vers l’intérieur ou après une chute infructueuse du pied. Lors de l’étirement ou de la rupture partielle du dessus du pied, un œdème se forme, la jambe fait mal à la fois pendant le mouvement et au repos. Le syndrome de la douleur est douloureux dans la nature.

Immédiatement après la blessure, il est conseillé de fixer de la glace sur la zone touchée pendant 20 minutes afin de prévenir l’apparition d’un hématome et de réduire le gonflement. Fixez ensuite la jambe dans l'articulation de la cheville avec un bandage élastique et marchez moins.

Avec une rupture complète des ligaments, la jambe gonfle à gauche et à droite de l'articulation de la cheville, ainsi que dans la région plantaire. Le traitement des ruptures implique la suture chirurgicale des fibres en pratiquant une incision sur le site de la blessure.

Dans certains cas, l'hémarthrose complique la rupture du ligament lorsque le sang s'accumule dans l'articulation. Le patient est ensuite perforé, puis un plâtre est appliqué pour immobiliser complètement la cheville.

Déformation du valgus

La courbure de l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil s'appelle déformation en valgus. Lorsque l'articulation est inclinée vers l'extérieur, la tête du premier os métatarsien forme une masse appelée «os sur la jambe».

Les jambes gauche et droite peuvent être déformées et la taille des renflements peut différer. Des sensations douloureuses apparaissent lors de la marche ou de longues années, aggravées par la soirée. Selon le stade de la maladie et le degré de courbure, l'intensité de la douleur peut varier.

Une complication de la malformation valgus peut être une bursite chronique ou la maladie de Deutschland (pied de mars), dans laquelle le tissu osseux est partiellement absorbé et remplacé par un nouveau.

Le traitement conservateur du valgus comprend des procédures physiothérapeutiques, des exercices thérapeutiques et l’utilisation de divers appareils orthopédiques - pneus, supports de cou-de-pied et électrodes interdigitales.

Dans les cas avancés, une opération est effectuée, qui peut être de plusieurs types:

  • exostectomie. Une partie de la tête métatarsienne est enlevée;
  • ostéotomie Enlèvement partiel de la phalange du doigt ou des os du métatarse;
  • arthrodèse. Création d'une ankylose osseuse (immobilité) de l'articulation dans la position anatomiquement correcte;
  • arthroplastie;
  • implantation d'une articulation artificielle.

Techniques chirurgicales pour le traitement de la malformation valgus, il y en a plus de cent, voici les plus courantes.

Coalition tarsale

L'épissage de deux os ou plus du pied s'appelle une coalition tarsienne. La maladie est souvent asymptomatique et ne survient que chez 1% des personnes. Dans la plupart des cas, il existe une fusion des os du talus et du talon, mais il est également possible que les coalitions talo-naviculaire et ram-naviculaire soient coalisées.

Les anomalies osseuses de ce type sont congénitales et se manifestent principalement à l'adolescence par les symptômes suivants:

  • spasme des muscles du mollet;
  • entorses fréquentes à la gauche, puis à la cheville droite;
  • mobilité limitée des pieds;
  • pied plat.

Parfois, la coalition tarsienne se manifeste à l'âge adulte. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car le développement de processus dégénératifs au niveau des articulations est possible.

Dans certains cas, le recours à la chirurgie - résection de la coalition ou arthrodèse sous-talienne.

Pathologie vasculaire

La lésion des vaisseaux des membres inférieurs provoque une violation du trophisme des tissus: les cellules cessent de recevoir suffisamment de nutriments et meurent progressivement. À la suite de ce processus pathologique, se produit un syndrome douloureux d'intensité variable.

Aux premiers stades d'un problème de vaisseau, les symptômes suivants se manifestent:

  • les jambes se fatiguent rapidement;
  • de temps en temps sur la plante des pieds, il y a un engourdissement ou une sensation de chair de poule qui coule;
  • périodiquement, il y a des contractions musculaires aiguës, des convulsions.

Au fur et à mesure que la maladie se développe, les sensations douloureuses deviennent permanentes, elles ne s'atténuent pas, même au repos. Si aucune tentative de guérison n’est entreprise, la douleur augmente, les spasmes deviennent plus fréquents, les membres inférieurs gèlent rapidement même par temps chaud et des modifications visibles des jambes se produisent:

  • la peau devient pâle avec une teinte bleuâtre ou recouverte d'un motif de marbre;
  • en raison de l'amincissement des parois des vaisseaux éclaté, ce qui est accompagné par l'apparition d'hématomes et de contusions.

Pourquoi de tels symptômes apparaissent-ils, quelles maladies contribuent à cela? Tout d'abord, il s'agit de pathologies associées à des troubles circulatoires:

  • l'athérosclérose;
  • endartérite oblitérante;
  • La maladie de Raynaud;
  • diabète sucré;
  • vascularite systémique.

La thérapie complexe des maladies du système circulatoire comprend la prise de médicaments pour renforcer la paroi vasculaire, les médicaments vasodilatateurs. Les formes graves de maladie nécessitent une intervention chirurgicale - pontage, sympathectomie, etc.

Heureusement, de nombreuses maladies des jambes peuvent être évitées grâce à notre pouvoir. Tout ce que vous avez à faire est de suivre des règles simples: ne portez que des chaussures confortables et de la bonne taille, faites de l'exercice et faites-vous examiner par un médecin à temps. Si la douleur dans les pieds ne dure pas longtemps, il est nécessaire de consulter le médecin et d’en trouver la raison.

Douleur au pied à l'extérieur

Tout le monde veut être en bonne santé, mener une vie normale et ne jamais ressentir de douleur, mais il y a parfois des moments désagréables, les jambes commencent à faire mal. La douleur aux jambes ne peut être tolérée, car pour mener une vie normale, une personne doit bouger beaucoup.

Lors de l'apparition d'une douleur à l'extérieur du pied, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car un tel symptôme peut indiquer la survenue d'une pathologie grave. Le médecin choisira le traitement approprié qui soulagera non seulement la douleur, mais aussi sa cause et préviendra les complications.

Divers facteurs négatifs qui l’affectent peuvent provoquer une gêne au niveau du pied, ce symptôme n’est donc pas toujours symptomatique de la maladie. Mais il est important de comprendre que si des facteurs négatifs blessent constamment la jambe, des complications vont certainement apparaître. Vous devez donc changer quelque chose dès les premières manifestations du problème.

Les facteurs négatifs suivants peuvent causer de la douleur sur le côté du pied:

  • Maladies des articulations, des tendons, des ligaments et des os;
  • Blessures, fissures, fractures, ecchymoses et entorses;
  • Porter des chaussures serrées et mal choisies, surtout dans les talons hauts;
  • Mauvaise nutrition, carence en vitamines, immunité affaiblie;
  • Travailler dans des industries dangereuses;
  • Troubles endocriniens et processus inflammatoires chroniques dans le corps;
  • Mode de vie passif;
  • Charge excessive du pied due à l'usure constante des poids, au travail debout et à l'excès de poids.

Tout d'abord, pour identifier la cause de la douleur aux pieds, vous devez faire attention à votre mode de vie. Souvent, il suffit simplement de laisser aux pieds un repos normal pour éliminer les symptômes désagréables.

Maladies - Déclencheurs

Diverses maladies peuvent provoquer des sensations désagréables dans les pieds, qui doivent être traitées sous la surveillance d'un bon spécialiste. Le fait est que les formes négligées de maladies des jambes entraînent inévitablement de graves troubles de l'activité motrice et que plus longtemps la maladie n'est pas traitée, plus il sera difficile de subir le processus.

Talon éperon

Souvent, la semelle peut faire mal à l'éperon mère. Il s'agit d'une maladie dans laquelle une croissance apparaît sur l'os du talon. Il a généralement une forme pointue et traumatise les tissus environnants, une douleur apparaît, un processus inflammatoire et, avec le temps, la situation ne fait que s'aggraver.

Les causes d’une telle maladie sont nombreuses et c’est le mauvais mode de vie, le port de chaussures nocives et un stress excessif pour les pieds. Si une personne passe beaucoup de temps debout et en même temps qu'elle a un excès de poids, elle aura probablement des problèmes de pieds.

L'éperon de talon est traité de manière conservatrice aux stades initiaux et, lorsque les formes sont négligées, si la douleur devient permanente et que les tissus deviennent régulièrement enflammés, la croissance est retirée chirurgicalement. Le traitement chirurgical se termine toujours par une rééducation à long terme: une personne ne peut plus marcher et travaille normalement tant que son pied n'est pas complètement guéri.

Le traitement conservateur implique l’utilisation de médicaments et de diverses méthodes de lutte contre l’inflammation et la croissance elle-même. Habituellement, le médecin prescrit de la physiothérapie, de la thérapie par l'exercice, des massages ainsi que des bains thérapeutiques et des compresses. Les remèdes populaires aident à réduire l'inflammation dans les tissus et à éliminer certains médicaments anti-inflammatoires. L'utilisation de méthodes traditionnelles est donc très importante pour cette maladie.

Arthrite, arthrite, goutte

La cause de la douleur à l’extérieur du pied est souvent une maladie des articulations, de l’arthrite, de l’arthrose et de la goutte. Toutes ces maladies provoquent une inflammation des tissus des articulations et un changement de nature dégénérative, ce qui entraîne une perturbation de l'activité physique du pied et une douleur apparente.

Les causes d'inflammation des articulations peuvent être nombreuses, en voici quelques unes:

  • Troubles auto-immuns;
  • Prédisposition héréditaire;
  • Troubles circulatoires de l'articulation;
  • Troubles métaboliques dans le corps;
  • Carence en vitamines, mauvaise nutrition;
  • Mode de vie passif;
  • Fatigue chronique, stress;
  • Rhumes et infections fréquents, maladies inflammatoires des organes et des tissus mous.

La douleur aux pieds avec des problèmes aux articulations peut se manifester de différentes manières, comme dans le cas de la goutte, la maladie se manifeste par une douleur très intense et un gonflement de l'articulation touchée. Une attaque goutteuse dure plusieurs jours et passe rapidement. Mais avec l'arthrite et l'arthrite, la douleur augmente progressivement. Au début, elle est légère, mais au fil du temps, la maladie progresse et la situation s'aggrave.

La maladie des articulations est généralement traitée à l'aide de physiothérapie et d'une thérapie par l'exercice pendant la rémission. Lors d'une exacerbation, le patient reçoit un traitement anti-inflammatoire et analgésique. Il peut s'agir d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de corticostéroïdes. Les chondroprotecteurs sont également prescrits - ce sont des médicaments qui restaurent le tissu cartilagineux.

Dans certaines formes de la maladie, des antibiotiques, des cytostatiques, des vitamines ainsi que des médicaments qui métabolisent le corps peuvent être indiqués. Dans les cas particulièrement graves, une intervention chirurgicale peut être prescrite dans laquelle l'articulation est enlevée et remplacée par une prothèse. Mais une telle opération est considérée comme difficile et difficile et comporte de nombreuses contre-indications. Elle n’est donc pas pratiquée pour tous les patients.

Blessure au pied

Souvent, le pied est blessé de l'extérieur, du côté après la blessure, il peut s'agir d'une fracture des os du pied, d'une entorse musculaire ou tendineuse, d'une luxation de l'articulation de la cheville et d'une blessure grave. Les traumatismes sont souvent accompagnés de gonflement, d'hématomes et la douleur peut être vive ou tolérable, mais douloureuse.

Une blessure peut survenir lors de l’impact et il peut arriver qu’une fracture de fatigue se produise. Dans ce dernier cas, la douleur apparaît comme si elle était sans raison, car il n’ya eu aucune blessure ces derniers temps. Une personne peut se réveiller le lendemain d'une journée de travail active et ressentir une douleur intense.

Les fractures de fatigue sont des fissures qui peuvent se produire dans n'importe quel os du pied. Selon l'emplacement de la fracture, une douleur peut apparaître à l'extérieur du pied, dans la région du talon ou plus près des orteils. Et de telles fractures apparaissent dans le cas où une personne a considérablement augmenté la charge sur ses jambes, par exemple, il a soudainement joué au football pendant plusieurs heures ou a beaucoup couru, avec un style de vie passif constant.

Il est important de comprendre que le sport est la base de la santé, mais ils doivent s’engager à augmenter la charge progressivement, sans fanatisme. Ainsi, si une personne vivait passivement toute sa vie et souhaitait devenir champion olympique en une semaine, de telles impulsions peuvent se terminer mal, fractures, entorses et foulures. Vous devrez alors oublier le sport pendant encore quelques mois.

Le traitement des lésions consiste en l’immobilisation complète du membre, il est prescrit à la personne d’utiliser des analgésiques, des préparations de calcium pour les fractures, afin d’accélérer la fusion osseuse. Pour les luxations, le médecin règle d'abord l'articulation et pour les entorses, des pommades spéciales sont utilisées pour le traitement. Le traitement de toute blessure se termine par un cours de physiothérapie, une thérapie physique et d’autres procédures sanitaires.

Problèmes de navire

Si les vaisseaux de la région des jambes sont affectés, les tissus manquent de nutriments, les cellules commencent à mourir et la douleur apparaît. En règle générale, les problèmes vasculaires se manifestent au stade initial avec les symptômes suivants:

  • Jambes de fatigue;
  • Crampes, picotements et picotements dans les pieds;
  • Au fil du temps, la douleur survient lors du déplacement; plus la maladie est négligée, plus la douleur est grave;
  • La peau des pieds change de couleur, les jambes pâlissent, deviennent marbrées ou ont une teinte bleuâtre. Les vaisseaux peuvent éclater, puis des hémorragies et des hématomes peuvent survenir.
  • Les pieds peuvent être constamment froids, même dans la chaleur estivale;
  • Si la maladie n'est pas traitée, la gangrène survient à la dernière étape, les tissus meurent.

La douleur au pied de l'extérieur, de côté, apparaît dans des maladies vasculaires telles que l'athérosclérose, la maladie de Raynaud, l'endartérite oblitérante et la maladie peut également se produire dans les cas de diabète sucré et de vascularite étendue. Dans tous les cas, vous avez besoin d'un traitement complet sous la supervision de spécialistes, il peut être conservateur et opérationnel.

L'opération est généralement prescrite dans des cas plus avancés, une dérivation de vaisseau peut être réalisée ou le remplacement de la zone touchée par des prothèses, et en cas d'athérosclérose, la zone du vaisseau thrombotique est généralement retirée. Aux premiers stades de la maladie, il est traité avec des méthodes physiothérapeutiques et des médicaments spéciaux.

Il est important de comprendre que les maladies des articulations sont très dangereuses. Par conséquent, l'auto-traitement dans ce cas ne devrait pas être effectué. Un traitement inapproprié et intempestif entraînera inévitablement de graves complications. Il peut s’agir d’une amputation complète des membres due à la gangrène, voire d’un accident vasculaire cérébral et de la mort du patient due à la formation d’un caillot sanguin.

Tendinite péronière

Lorsque la tendinite, en raison de l'influence de facteurs négatifs sur les jambes, un processus inflammatoire se produit dans les tendons du pied. Cette maladie est accompagnée de fortes douleurs, en particulier lors des mouvements, et si elle n'est pas traitée, l'inflammation se propage au tissu musculaire du pied et la situation s'aggrave considérablement.

Les causes suivantes provoquent la maladie:

  • Maladies infectieuses des articulations;
  • Prendre certains médicaments;
  • Anomalies congénitales du système musculo-squelettique;
  • Un effort physique intense, par exemple avec des athlètes professionnels, des porteurs, des mineurs, etc.
  • Blessures au tendon;
  • Changements d'âge dégénératifs.

Le traitement de la tendinite est généralement complexe et conservateur. Un certain nombre de médicaments sont prescrits au patient, il est envoyé en physiothérapie, l'utilisation de bandages orthopédiques peut également être montrée et le traitement selon les recettes de la médecine traditionnelle a un effet positif sur le complexe.

Diagnostics

Le diagnostic et la prescription corrects du traitement ne peuvent être qualifiés. Par conséquent, si le pied fait mal du côté de l'extérieur, il est nécessaire de consulter un médecin. Bien sûr, les causes de la douleur peuvent être très, voire une fatigue banale. Mais il faut exclure une pathologie grave.

Habituellement, lors de la première admission, le médecin examine le patient, pose des questions sur son état de santé, s’il s’agit de blessures récentes, où travaille-t-il et comment vit-il? Un rôle important dans le diagnostic de l'hérédité joue, il est donc utile de se rappeler s'il y avait des parents des maladies susmentionnées.

Sur la base de l'examen et de l'entretien, le médecin peut immédiatement poser un diagnostic préliminaire et prescrire des analgésiques au patient. Il lui ordonne également de se soumettre à une série d'études pour rechercher la cause exacte de la maladie et confirmer le diagnostic. En règle générale, on prescrit au patient une échographie et une radiographie du pied, ce qui suffit généralement à déceler le problème. D'autres études peuvent être prescrites à la discrétion du médecin.

Premiers secours

Les médecins recommandent fortement que si vous avez mal aux pieds, consultez un médecin dès que possible. Il ne vaut pas la peine de se soigner soi-même, car il y a un risque de ne pas remarquer une maladie grave, il peut alors y avoir des problèmes de santé et même la vie en danger.

Mais, il est à noter qu'il existe des cas où la douleur frappe soudainement et que vous devez vous en débarrasser de toute urgence, et qu'il n'y a aucune possibilité de consulter un médecin pour le moment. Dans cette situation, vous pouvez essayer de vous débarrasser de la douleur à la maison, mais si le problème réapparaît, vous ne devez pas différer la visite chez le médecin.

  • Si vos jambes sont enflées et malades après une dure journée de travail, le bain à la camomille vous aidera à éliminer les symptômes désagréables. Vous pourrez ensuite frotter le pied atteint avec de la pommade à l’ibuprofène, conformément aux instructions. L'ibuprofène est un agent anti-inflammatoire non stéroïdien. Ce médicament soulage rapidement la douleur et réduit l'inflammation. Pour supprimer l'œdème, il est recommandé de vous allonger et de placer un oreiller sous vos pieds afin que vos pieds soient plus hauts que votre tête.
  • S'il y a une douleur aiguë dans l'articulation, elle est enflée et douloureuse. Vous devez immobiliser complètement la jambe en la plaçant sur l'oreiller. Il vous aidera à vous débarrasser des douleurs articulaires en recevant un anti-inflammatoire non stéroïdien, conformément aux instructions. Vous pouvez également faire des compresses avec des herbes pour éliminer le processus inflammatoire. Lorsque la goutte est recommandée pour attacher à la glace sèche commune enflammée, enveloppée dans une serviette pendant 10-15 minutes. Le froid aide à soulager l'inflammation, mais il est très important de ne pas exagérer la glace pour ne pas avoir les engelures.
  • Si la douleur est apparue après la blessure, si la jambe était gravement enflée, rougie ou bleuie, vous devriez vous rendre à la salle d'urgence le plus tôt possible, car ces symptômes sont le signe d'une fracture. Lors du transport du patient, vous devez immobiliser complètement le membre. Pour cela, vous pouvez utiliser une planche de bois, poser un pied dessus et la fixer avec un bandage ou un chiffon propre.

Prévention

En règle générale, les problèmes de pieds proviennent de la faute de la personne elle-même; si elle ne permet pas aux jambes de se reposer normalement, les surcharge et ne surveille pas leur santé dans son ensemble. Un mode de vie sain joue un rôle important dans la prévention des maladies décrites ci-dessus, car une personne doit bien manger, renforcer son système immunitaire, faire de la gymnastique. Il est très important de ne pas en faire trop et de ne pas surcharger les jambes, tout doit être modéré.

Réduire également le risque de douleur dans les pieds de l'extérieur aidera à la sélection correcte des chaussures. Les femmes doivent cesser de porter des chaussures à talons hauts ou réduire au minimum le temps de port. Il est préférable de choisir des modèles confortables avec des talons bas, jusqu'à 3 cm, en matériaux naturels.

Très souvent, les maladies aux pieds apparaissent à cause du poids excessif important, car les jambes ne sont pas conçues pour supporter quelques dizaines de kilos en trop, elles ne supportent pas la charge et souffrent beaucoup. Si vous avez un excès de poids, le patient doit consulter un endocrinologue pour éliminer la présence d’un échec hormonal, ainsi qu’un nutritionniste pour apprendre à bien manger.

Les personnes dont le travail implique de rester constamment debout, ou travaillant dans des entreprises lourdes et avec des objets lourds, doivent garder un œil sur leurs pieds. Tous les soirs, effectuez des opérations visant à améliorer la circulation sanguine dans les jambes, déchargez le plus possible les pieds et laissez-les se reposer.

Les procédures préventives sont présentées à toutes les personnes qui passent chaque jour debout. À la fin de la journée de travail, il est nécessaire de procéder à un auto-massage. Les soirs, il est utile de faire des bains de bien-être avec des herbes, du sel de mer 3 ou 4 fois par semaine. Pendant la journée, vous devez libérer vos pieds des chaussures, leur donner un souffle, faire de la gymnastique simple, assis sur une chaise. De telles activités aideront à améliorer le tonus musculaire, à les renforcer, à soulager l’enflure, à améliorer la nutrition des tissus.

Blessé gravement à l'extérieur du pied

Lorsque l'extérieur du pied vous fait mal, vous devez porter une attention particulière à cette douleur. Si elle n'a pas de raison évidente, elle devra se tourner vers un traumatologue, un orthopédiste, un chirurgien, un rhumatologue, un neurologue et un chirurgien angéo. Pour classer la douleur dans les pieds, les pieds et les jambes peuvent être sur des motifs différents.

Sur la base de la prévalence de la douleur sont locale (touchant une zone limitée du pied, une partie du pied) ou diffuse (couvrir tout le pied). En ce qui concerne les effets externes, ils se divisent en douleurs de repos et en douleurs de charge. De par sa nature, la douleur peut être perçante dans la nature, être sourde et tirante.

Au moment de l'apparition de la douleur sont le matin, se produisant à la fin pour après l'exercice et constant.

Nous ne considérerons pas tous les types et toutes les causes de douleur qui affectent les pieds, les pieds et les jambes. Nous ne toucherons que ceux qui causent de la douleur sur la région externe du pied sur le côté.

D'où vient la douleur

Si le pied ne fait que mal sous la charge (en marchant), la douleur ne s'accompagne pas de gonflement, de rougeur, d'augmentation de la température locale, elle peut être provoquée par des maladies associées à une carence chronique en calcium (ostéomalacie), à ​​une ostéoporose asymptomatique.

Si une douleur intense aux jambes (en particulier à l’extérieur du pied) survient lorsqu’une charge statique (travail "debout"), un effort physique accru (lors de la marche, de la course), incluant une prise de poids soudaine et diffuse, des dommages à l'appareil ligamentaire peuvent être assumés.

Autres causes de douleur externe au pied: chaussures étroites et inconfortables, chaussures à talons hauts, blessures, lésions inflammatoires du système tendino-ligamentaire, lésions inflammatoires des articulations, ostéoporose, flat-footedness, maladie des veines, lésion du nerf tibial.

Chaussures inconfortables

Cette cause de douleur dans les jambes ne nécessite pas l'intervention de spécialistes. Cependant, il faut se rappeler qu'au fil du temps, même après que le pied se soit adapté et que la douleur ait cessé, le pied continue à se déformer.

Au fil du temps, la douleur reprendra, mais sera déjà le symptôme d'un dommage grave à l'appareil articulaire-ligamenteux. La maladie affectera non seulement l'appareil articulaire et ligamentaire du pied, mais aussi toute la colonne vertébrale.

Les blessures qui provoquent des douleurs à la surface externe du pied (entorses et fractures) sont divisées en plusieurs types:

  1. Entorse: les lésions des ligaments au niveau de la cheville sont l’une des causes les plus courantes de douleur intense à l’extérieur du pied. Le pied est le plus souvent replié à l'intérieur (Figure 2), la cheville est déplacée et le ligament antérieur du talus et du fibulaire est soumis à un étirement.
  2. Fracture de fatigue (rampante): elle survient sous l’influence de microtraumas monotones et répétitives. La douleur des fractures affectant le talon et le scaphoïde est localisée à l'extérieur du pied. Une fracture du métatarse par un os rampant provoque une douleur des deux côtés. Au début, les sensations douloureuses dans le pied ne sont pas fortes, ont un caractère tirant, les dommages ne peuvent pas être diagnostiqués par les rayons X, ils sont plus fréquents chez les athlètes.
  3. Le syndrome des os cuboïdes est une lésion rare. La blessure peut être directe (le facteur dommageable affecte l'arrière du pied) et indirecte (compression): le cuboïde est coincé entre les os du métatarse et du calcanéum, une luxation est également possible dans le plexus calcanéo-cuboïde avec une flexion excessive de la plante du pied. De tels dommages surviennent chez les danseurs, les cyclistes, chez les patients atteints du syndrome d'hyperplasticité de la peau.

Le traitement des blessures du pied implique sa fixation, dans le cas d'étirement, il s'agit d'un bandage serré utilisant des bandages élastiques, dans le cas de fractures, il s'agit d'un pneu court en gypse. En outre, des crèmes spéciales, des onguents et des antidouleurs peuvent être prescrits. Dans des cas particuliers, un traitement chirurgical peut être nécessaire.

Lésions de l'appareil tendon-ligament

  1. Fasciite plantaire (plantaire) - processus inflammatoire dans l'aponévrose du pied, qui survient lors de charges excessives (travail des jambes, prise de poids, progression du pied plat). La douleur s'inquiète le matin. Si le processus inflammatoire dans la région du calcanéum a une longue trajectoire, le développement de l'éperon calcanéen (saillie osseuse) est possible.
  2. Tendinite d’Achille - processus dégénératif (inflammation ou lésion) de l’inflammation du tendon calcanéen. Une douleur intense est souvent localisée dans la région du talon de l'extérieur, accompagnée d'une sensibilité accrue de la peau au site d'inflammation, ce qui entrave la mobilité du pied. Se produit à la suite de microtraumatismes, augmentation de l'activité motrice, en présence de certaines maladies (goutte, polyarthrite rhumatoïde).
  3. Ligamentite - inflammation des ligaments, accompagnée d'une douleur vive et aiguë affectant non seulement la partie latérale du pied, mais également les zones cheville, soulèvement et plantaire. Ces dommages résultent de microtraumatismes qui se forment lors de lourdes charges sur les os du pied ou de certaines lésions infectieuses.

Le traitement est conservateur et comprend un massage (selon les indications), une thérapie par l'exercice, le port de chaussures orthopédiques spéciales. De plus, des onguents spéciaux, des crèmes et des gels peuvent être prescrits.

Arthrite et arthrose

Les lésions inflammatoires du pied sont divisées en 2 types:

  1. L'arthrite est un groupe de maladies qui affectent les articulations. L'arthrite est causée par diverses causes et se manifeste sous plusieurs formes: polyarthrite rhumatoïde (affecte souvent les articulations des pieds), goutte, arthrose, arthrite réactionnelle. Caractérisé par des symptômes spécifiques: changement de couleur de la peau, gonflement, température. Le patient boite légèrement. Si les articulations touchées sont touchées, une douleur intense se produit à la partie externe du pied.
  2. L'arthrose est un groupe de maladies dégénératives associées à la destruction du cartilage du sac articulaire, à une inflammation des tissus entourant les articulations, accompagnée d'une violation de la circulation du micro-sang et du trophisme qui les contient. Étant donné que le patient tente de ménager l'articulation touchée, la charge est transférée à la zone externe du pied. Cela conduit à la fatigue de l'appareil ligamentaire du pied et à la douleur dans sa partie externe.

Le traitement est supposé être conservateur et comprend la physiothérapie dans la région du pied, une série de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'hormones, ainsi que pendant le processus infectieux - les antibiotiques. L'exacerbation de la goutte est éliminée en éliminant l'excès d'acide urique dans le corps humain. Dans certains cas, un traitement chirurgical est indiqué.

Causes de douleur à l'extérieur du pied

Le pied plat est un changement de la forme du pied, avec abaissement (transversal ou longitudinal) et surcharge de la voûte plantaire, provoquant une douleur symptomatique du pied et du pied. Les pieds plats peuvent être rachitiques, statiques et traumatiques. Le traitement implique le renforcement des muscles du pied, la marche sur des surfaces inégales, le massage et l'utilisation de semelles orthopédiques individuelles, le bon choix de chaussures.

L'ostéoporose asymptomatique survient à la suite de lésions des os du pied ou de maladies inflammatoires prolongées affectant le tissu osseux du pied. Le symptôme de cette pathologie est seulement une douleur dans la partie du pied affectée, qui se produit au repos et augmente avec le mouvement. Le seul signe classique est une augmentation de la douleur du pied lorsque vous essayez de sentir une tache douloureuse avec les doigts.

Maladie des veines: avec la défaite des veines, la sortie de sang est perturbée, elle peut provoquer un gonflement et une douleur le long de la veine.

Souvent, la douleur est localisée à l'extérieur du pied. S'il n'y a pas d'autres symptômes en plus de la douleur et que la radiographie ne révèle aucun dommage aux articulations, vous devriez consulter un neurologue. Peut-être que la douleur "dans la zone de responsabilité" du nerf tibial indique qu'il a été vaincu.

La prévention des maladies des pieds est nécessaire. Un auto-massage régulier, marcher pieds nus sur le sable, les cailloux et l'herbe, se débarrasser de l'excès de poids, une alimentation équilibrée et le bon choix de chaussures ne résoudront pas tous les problèmes, mais contribueront à maintenir la santé de vos jambes pendant longtemps.

Que faire avec une douleur au pied, du côté de l'extérieur

La douleur à l'extérieur du pied apparaît assez souvent, à la fois la physiologie et le fait que la charge principale tombe sur le pied y contribuent. De nombreuses personnes associent des sensations douloureuses à des tensions statiques ou dynamiques, mais cela n’est que partiellement vrai, dans la mesure où il existe des blessures, des inflammations, des maladies chroniques et un certain nombre de raisons qui signalent leur existence avec douleur au pied. Tout inconfort indique des anomalies dans le fonctionnement normal de l'organe et doit être étudié correctement.

Tout d’abord, examinez les causes possibles, comparez les symptômes et, si nécessaire, consultez un médecin pour obtenir des conseils professionnels et un examen approprié.

Pourquoi la douleur apparaît-elle?

Il existe une vaste liste de maladies, blessures et autres causes variées qui provoquent des douleurs au pied de l'extérieur. Ceux-ci incluent la fatigue du pied, après un effort prolongé ou excessif. Par exemple, cette douleur inquiète souvent les personnes qui travaillent debout ou les athlètes, ainsi que les porteurs. Dans ce cas, les sensations souvent désagréables ont un caractère qui tire ou qui gémit, s'intensifiant le soir.
Diverses blessures deviennent des sources d’inconfort plus dangereuses. Ce sont des ecchymoses, des entorses, des fractures et des fractures. Ils sont beaucoup plus faciles à identifier en raison des symptômes prononcés - douleur aiguë, caractérisée par des sensations de coup de couteau et de coupure dans la région endommagée. Si la blessure est mineure, l’inconfort ne se produit que lorsque vous marchez ou debout. Des dommages plus graves peuvent éliminer complètement la possibilité de mouvement autonome.
Divers troubles physiologiques tels que l'arthrose et l'arthrite sont la source de douleur la plus désagréable.

Maladies possibles

Chaussures inconfortables

Dans le même temps, source de douleur au pied banale mais tout à fait dangereuse. Lors du choix d'une chaussure, très peu de personnes observent sa conformité aux caractéristiques orthopédiques de leur pied, ce qui entraîne sa déformation et la douleur qui en résulte. Il convient de noter qu’avec une forte inadéquation des chaussures, vous pouvez être blessé, comme une entorse ou une fracture. Si vous ignorez le problème, vous pouvez endommager les ligaments, les articulations et même la section de la colonne vertébrale.
Symptômes, nature de la douleur
Vous pouvez en apprendre davantage sur les incohérences de la paire de chaussures sélectionnée lorsque vous les portez et ressentez un inconfort lorsque vous marchez ou êtes debout. En outre, les principaux symptômes comprennent une fatigue importante de la partie latérale du pied après le retrait de la paire, une douleur douloureuse augmentant le soir.

Étirement

Tout le monde peut endommager l’appareil ligamentaire, il n’est donc pas nécessaire que le sportif subisse un stress important au pied.

Fractures de "fatigue"

Ces blessures sont des fissures au talon, à l'os naviculaire et métatarsien. Contrairement à la plupart des autres blessures, les fractures de fatigue résultent de charges longues et non de tensions courtes. Souvent, de telles fractures perturbent les athlètes dont l'activité est associée à des charges constantes sur les pieds et les personnes ordinaires qui pratiquent activement un sport. Les fractures de stress n'apparaissent pas immédiatement, mais en raison d'efforts prolongés.

Syndrome cuboïde

La maladie se caractérise par une fracture du cuboïde. Une fracture peut survenir suite à une exposition directe et lorsque les os proches le pressent.


Les symptômes
Gêne lorsque vous vous déplacez le matin et lorsque vous faites de l'exercice, surtout un pied douloureux sur le côté. Troubles des muscles, douleur glacée, troubles du pied.
Diagnostics
Pour identifier le problème, tout d'abord, l'anamnèse est collectée, puis le patient est envoyé pour une radiographie.

Fasciite plantaire

L'inflammation du fascia du pied apparaît à la suite de charges excessives. Le plus souvent, il s'agit d'athlètes, de personnes ayant un poids corporel excessif et de patients présentant une forme progressive de pied plat.

Ligamentite

Inflammation des ligaments due à une lésion tissulaire. Les infections peuvent provenir d’infections, de charges soudaines et inhabituelles ou de sports à long terme.
Les symptômes
Douleur aiguë et aiguë à la partie externe du pied et de la cheville.
Diagnostics
Prise d'histoire, ce qui suffit pour établir la vraie cause. Cependant, pour une définition plus précise du problème, le médecin peut vous prescrire un scanner ou une IRM supplémentaire.
Traitement
Le traitement conservateur consiste à consulter un certain nombre de procédures physiothérapeutiques, à porter des chaussures spéciales et à un traitement topique avec divers onguents et gels.

Tendinite

Inflammation ou lésion du tendon.

L'arthrite

L'arthrite peut être l'une des causes de la douleur à l'extérieur du pied. Cette inflammation des articulations, qui est déclenchée par de nombreux facteurs, va des caractéristiques physiologiques du corps et des maladies systémiques à l'hypothermie, à la grossesse ou aux efforts physiques.
Les symptômes
Tout d’abord, c’est une douleur au pied avec une violation de la fonctionnalité. La douleur peut survenir lorsque la charge est à l'état stationnaire.

Arthrose

Maladie dégénérative caractérisée par la destruction du cartilage du sac articulaire, une inflammation des tissus articulaires et une altération de la circulation sanguine.
Les symptômes
Les blessures décrites provoquent une douleur qui disparaît après un certain temps, après la cessation de tout type de stress. Dans des conditions normales, l’inconfort pendant le mouvement peut ne pas être ressenti, mais se manifester uniquement après des charges non standard.

Autres raisons

Nous n'avons envisagé que le début d'une longue liste de maladies pouvant causer des douleurs au pied. Il peut aussi s'agir de cors internes. Parfois, une gêne provoque l’adhérence des os, qui apparaît après 20 ans. Il y a eu des cas où le patient a vécu pendant de nombreuses années avec les pieds plats et seulement à un âge conscient, après l'apparition de la douleur et une visite chez le médecin, il a découvert le problème existant. Les difformités congénitales, les dommages au tissu nerveux et d'autres maladies peuvent également être inclus ici.
La zone considérée comprend le tissu osseux, les ligaments, les articulations, le cartilage, le système circulatoire, etc.

Dans quel cas immédiatement chez le médecin?

Si la partie externe du pied vous fait mal mais ne cause que de la gêne, il est bon de penser à consulter un médecin pendant 2 à 3 jours, tout en excluant les charges excessives et autres situations atypiques pouvant provoquer des douleurs.
Si vous êtes blessé ou avez ressenti une douleur aiguë et contraignante sans raison apparente, vous devez immédiatement consulter un médecin. En cas de luxation ou de fracture, les interventions des médecins contribueront à prévenir de nouvelles blessures et à préserver la mobilité du pied. Pour les causes inexpliquées de la douleur, une étude complète doit être menée pour exclure le développement de processus dégénératifs ou de fractures cachées.

Premiers secours, comment soulager la douleur?

Indépendamment de la source et de la nature de la douleur, il est nécessaire de limiter la mobilité du pied. En outre, s’il existe une possibilité, le patient devrait être livré à la salle d’urgence la plus proche. Sinon, vous devriez appeler une ambulance.
Avant l'arrivée de l'ambulance, essayez de ne prendre aucun médicament. Dans les cas extrêmes, vous pouvez arrêter la douleur si vous ne pouvez pas attendre l'arrivée de la voiture. Des blessures mineures, telles que des entorses légères ou une douleur apparue sans raison apparente, peuvent être anesthésiées avec des comprimés de nurofène, de kétan ou de diclofénac disponibles. Les cas graves de fractures ou de ligaments déchirés peuvent être arrêtés par injection intramusculaire de l’ampoule de Ketanov. Dans les cas extrêmes, un mélange d’ampoules de Dexalgin et de Dykloberl aide. Les deux médicaments sont pris dans une seringue et injectés par voie intramusculaire.

Conclusion

Les maladies décrites sont les causes les plus courantes de douleur latérale au pied. Après avoir examiné leurs symptômes et comparé avec vos propres sentiments et observations, vous pouvez décider de consulter un médecin maintenant ou vous débarrasser des sources potentielles de douleur et observer la réaction.

Pied douloureux au milieu de l'extérieur

Les principales causes de douleur au pied

Le pied supporte la charge la plus lourde - le poids du corps humain. Il a une structure complexe, remplit des fonctions importantes - il aide à rester debout et à marcher. Tous les os du pied, réunis dans une seule structure élastique, jouent le rôle d’amortisseur. La semelle relie une personne au sol ou à une autre surface.

La structure

Au pied de 26 os, il y a encore des muscles, des ligaments, des articulations, des fascias, des vaisseaux et des nerfs. Une douleur au pied peut survenir avec le développement d'une pathologie dans l'une de ces structures.



Le pied a une structure complexe qui vous permet d’exécuter de nombreuses fonctions.

Tous les os sont divisés en 3 sections:

  • tarse composé des os du ramus, du cuboïde, du naviculaire, du calcanéen et de trois sphénoïdes;
  • tarse formé par le 5ème os tubulaire ayant des articulations avec la base des phalanges des doigts;
  • doigts (quatre doigts ont 3 phalanges chacun, un pouce - deux).

Le pied est relié au tibia par l’articulation de la cheville, formée par les extrémités du tibia, du péroné et du talus. De nombreuses articulations offrent au pied flexion libre, extension, rotation dans la zone de l'articulation de la cheville et de la semelle. Tous les os des articulations, entourés de ligaments, de fascias et de muscles, forment un sommet élastique et bombé du pied.

Causes de la douleur

Le pied peut être douloureux pour diverses raisons. Par exemple, à la fin de la journée, les muscles sont fatigués, les os s’aplatissent un peu, ils s’allongent et la douleur apparaît. Très souvent, la personne est à blâmer. Une mauvaise forme physique, des muscles non entraînés et des ligaments faibles contribuent au repli du pied et à la luxation des articulations. En tirant, la douleur apparaît à l'extérieur du pied et inversement.



L'éperon du talon provoque une souffrance insupportable pour le patient

Une mauvaise nutrition affecte la condition des os. Lorsque l'équilibre de la consommation de protéines, de lipides, d'hydrates de carbone et de régimes mono-diététiques est perturbé, les os manquent de calcium, de magnésium, de phosphore et d'autres minéraux. En conséquence, ils deviennent fragiles et fragiles. En tombant d'une hauteur de sa croissance, casser facilement. Toutes les fractures sont accompagnées d'une douleur intense.

Mais il y a d'autres causes de douleur. Une femme est par nature une victime potentielle de douleurs osseuses et articulaires. Avec la ménopause, elle développe des fractures, de l'arthrose, de l'ostéoporose et de l'arthrite. La quantité de calcium au cours de cette période est réduite chaque année de 1%. Si vous systématisez toutes les causes de douleur, l'image suivante est révélée. La douleur au pied a les causes suivantes:

  • l'arthrose;
  • arthrite non infectieuse et infectieuse;
  • la goutte;
  • des fractures et des ecchymoses;
  • chaussures serrées, talons hauts;
  • pathologies - pieds plats, «pied de cheval», grecque, égyptienne, déformation en valgus;
  • pied bot;
  • talon éperon;
  • panaritiums sur les orteils, ongles incarnés, etc.

La rectitude de la personne a considérablement augmenté la charge sur le pied. Un poids largement supérieur aux normes physiologiques affecte l'apparition de douleurs dans l'articulation du pied.

Ostéoarthrose

La maladie dystrophique chronique affecte le cartilage des articulations des orteils et de la cheville. La maladie se caractérise par un début progressif et une augmentation prolongée des symptômes. Tout d'abord, il y a une légère douleur et le resserrement.



Une arthrose déformante détruit le cartilage du pouce

Lorsque le cartilage s'effondre et que les os deviennent impliqués dans le processus pathologique lors de la formation de croissance (ostéophytes), la douleur augmente. La mobilité des articulations est limitée, des œdèmes apparaissent, les doigts se déforment progressivement. Avec une arthrose de la cheville, une douleur est notée dans la partie supérieure du pied.

L'arthrite

Les maladies inflammatoires infectieuses et non infectieuses des articulations sont souvent responsables de douleurs atroces. Le groupe de ces maladies comprend l'arthrite:

  • allergique réactif ou infectieux;
  • rhumatoïde;
  • rhumatismale;
  • goutteux;
  • Syndrome de Reiter;
  • infectieux, etc.

Quelle que soit la cause, pour l'arthrite, la partie supérieure du pied et les orteils sont douloureux. La maladie est accompagnée par un œdème, une diminution de l'amplitude de mobilité des articulations. Avec une arthrite infectieuse réactive, la température peut augmenter, la composition du sang change. Si l'inflammation est localisée dans les orteils, il est difficile et douloureux de se plier - redresser. Souvent, les maladies suivent un cours prolongé ou chronique. Les exacerbations sont remplacées par des rémissions de durée différente.

La goutte

La maladie est associée à une altération du métabolisme de la purine dans l'organisme, à la formation de cristaux d'acide urique (tophi) dans les tissus. Il procède comme mono et polyarthrite. Les inflammations de la goutte sont localisées dans les doigts et sur le site du pied.

Jambe rougit, gonfle, une douleur intense apparaît au moindre mouvement. La maladie est chronique, avec des dysfonctionnements, des exacerbations se produisent. Les sels d'acide urique sont détectés dans l'urine et le sang. Au fil du temps, les articulations peuvent se déformer. La goutte apparaît souvent chez les hommes après 40 ans.

Déformation du valgus

Les femmes tombent plus de 20 fois malades que les hommes! Pourquoi le pied fait-il mal aux femmes? Le désir de porter de belles chaussures à la mode se transforme souvent en déformation du pouce du pied. Ces chaussures à talons hauts et gracieuses sont devenues la principale cause de déformation en valgus.



Chaussures à talons hauts - une cause fréquente de déformation des pieds

Les coussinets du pied ainsi que les doigts sont soumis à une charge constante, les muscles et les ligaments s'affaiblissent, la voûte plantaire se dilate. L'articulation du premier os métatarsien sous l'action de la pression dévie progressivement vers l'extérieur, formant un angle de valgus. Le sommet de cet angle est la tête de l'articulation métatarsienne. Elle finit par s'épaissir, se déformer, gonfler et se faire mal, formant le même os douloureux.

Pied bot

Vous pouvez aussi lire:
Qu'est-ce que l'arthrite du pied?

Déformation congénitale, rarement acquise, des pieds unilatéralement ou bilatéralement. Les pieds peuvent être complètement repliés à l'intérieur. Dans ce cas, blesser le côté externe du pied. Parfois, seul le talon est incliné vers l'intérieur ou l'extérieur. Le traitement des défauts peut être conservateur, selon la méthode orthopédique américaine Ponseti, ou opérationnel.

Talon éperon

L'inflammation du fascia plantaire (épine de talon) est une autre cause fréquente de douleur intense chez les femmes qui marchent. Le fait est que les muscles et le fascia des pieds de la femme sont beaucoup plus faibles que ceux des hommes. Le fascia plantaire long est dense, mais fin, élastique, long. Il commence aux doigts, passe sous la voûte plantaire et est attaché au calcanéum.

Sous l'action d'une charge constante, le fascia s'étire en formant des microtraumatismes aux points d'attache. Sur le fond de l'inflammation chronique sur l'os apparaissent des excroissances (éperons). Ils exercent une pression sur les tissus mous, les fibres nerveuses. Parfois, les éperons atteignent une taille importante, il est impossible de marcher sur le talon.

Les éperons se caractérisent par des douleurs au début - en se levant le matin ou après une position assise prolongée. Pendant la journée, en marchant, la douleur diminue et le soir, après la charge, elle augmente à nouveau.

  • pied plat;
  • position debout prolongée;
  • longue marche;
  • en surpoids.

Pieds plats

Il peut être congénital, mais le plus souvent, un pied plat se forme chez les enfants et les jeunes en raison de la faiblesse du système ligamentaire et musculaire et de la charge statique importante. Lorsque flatfoot change le contour du pied. Il y a une fatigue marquée des jambes, une douleur en marchant. Les pieds d'en haut et de la plante des pieds sont soumis à une légère pression des doigts.



Différence visuelle des empreintes d'un pied malade et en bonne santé

Les doigts se déforment progressivement. Des callosités apparaissent au-dessus des os du métatarse. La souffrance du patient ne s'arrête pas là. Le processus pathologique s'étend aux genoux, au bas du dos et à la colonne vertébrale. Ils commencent aussi à avoir mal.

Longueur de doigt

Les orteils peuvent être de différentes longueurs. En fonction de la taille des doigts, les types de pieds diffèrent:

  • Égyptien - le plus long est le pouce ou l'index;
  • Grec - le deuxième doigt est plus long que le grand et le troisième;
  • Roman - tous les orteils sont presque les mêmes.

La longueur différente des doigts affecte le choix des chaussures confortables. Dans une plus grande mesure, cela concerne les femmes. Il est difficile de porter des chaussures étroites aux orteils rétrécis au pied romain. Les doigts sont comprimés, douloureux, déformés, gonflés. Il peut y avoir des cors et des callosités. Les mêmes problèmes se posent avec un long deuxième doigt. Les chaussures à la mode sont difficiles à porter, pas seulement toute la journée, mais même quelques heures. La jambe commence à faire très mal sous le doigt, serrée des deux côtés.

Pied de cheval

Pied équin (équin) - déformation congénitale ou acquise du pied avec flexion plantaire persistante au niveau de la cheville. Le pied fait mal pour se plier. Le patient ne peut pas compter sur toute la surface de la semelle. Il vient uniquement sur le talon, la partie convexe de la semelle ou sur le côté du pied.



Déformation sévère du cheval par type de cheval

  • anomalies du développement embryonnaire;
  • contracture de la cheville,
  • dommages au nerf sciatique;
  • poliomyélite;
  • polynévrite;
  • hémiparésie spastique.

La maladie se manifeste par des plis cutanés rugueux, des douleurs dans la zone de soutien permanent. La déformation du pied dans le pied se produit et la position relative de ses parties change.

Panaritium

Panaritium - inflammation non spécifique ou purulente des orteils. Les lésions purulentes sont plus courantes. Se produire à la suite de la pénétration de bactéries pyogènes (streptocoques, staphylocoques) profondément dans le doigt dans la région des ponts tendineux. Les portes d'entrée de l'infection sont des éraflures, des éraflures, des écorchures, des plaies, des éclats.



Une inflammation purulente des doigts provoque une douleur aiguë

La maladie se caractérise par un début aigu et une douleur intense. Le doigt gonfle rapidement, rougit, devient chaud. Sur le site de l'inflammation sont différents panaritiums:

Traitement de panaritium chirurgical, avec l'ouverture de l'abcès. Prévention - élimination rapide des blessures et des lésions cutanées.

Diagnostics

Le diagnostic de nombreuses maladies des pieds ne cause pas beaucoup de difficultés. Parfois, un diagnostic qualifié nécessite un examen suffisant du patient et de ses plaintes. D'autres méthodes d'examen sont également utilisées:

  • radiographie
  • la fluoroscopie
  • IRM
  • Échographie,
  • tests de laboratoire.



Rayon X - méthode de diagnostic informative disponible

Thérapie

Le traitement de la douleur au pied dans certains cas est conservateur, dans d'autres, une intervention chirurgicale est nécessaire. Le tableau présente les principales méthodes et principes de la thérapie.

Avec de nombreuses pathologies du pied, la douleur est la conséquence d'un certain nombre de maladies. Éliminer la douleur n'est possible qu'en influençant la cause de leur apparence.

Causes de douleurs aiguës et tirantes au pied lors de la marche, le matin et constantes

La douleur à l'extérieur du pied est causée par un certain nombre de raisons. Il peut être à l’intérieur (médial), à l’extérieur (côté), à la voûte plantaire, à la partie supérieure et à la plante des pieds, pointu et au contraire douloureux.

En fonction de comment et dans quelles circonstances le syndrome douloureux est apparu, progressivement ou dans le temps ou après une blessure, et compte tenu de symptômes spécifiques, il sera plus facile de déterminer quelle en est la cause.

Considérez les causes les plus courantes de douleur intense à l’extérieur du pied. Nous allons nous attarder sur les causes communes de chaque condition, telles qu'elles apparaissent, leurs signes et symptômes classiques. À la fin de l'article se trouve un simple guide de diagnostic. Lire et en apprendre davantage sur les options de traitement les plus efficaces dans chaque cas.

Causes communes

1) fractures de stress

Les fractures de stress sont une cause fréquente du problème en question. Ce sont de petites fissures dans l'un des os, résultant généralement de mouvements répétitifs et monotones lors de la participation à des événements sportifs.

Quelles sont les zones les plus touchées? L'emplacement de la douleur dépend de ce qui est endommagé. Les fractures du calcanéum ou de l'os naviculaire provoquent des douleurs au côté du pied, des fractures de stress des os métatarsiens situées de part et d'autre de celui-ci.

Dans le même temps, cela ne fait généralement pas mal au début, tire, mais la situation empire progressivement.

2) entorse à la cheville

Les entorses de la cheville sont la cause la plus fréquente de douleurs aiguës au pied, de l'extérieur (dues à des blessures à la cheville). Cela représente jusqu'à 85%. Cela arrive à la cheville lors de l'inversion.

Tout ligament peut être étiré, mais le talon-fibulaire antérieur en souffre le plus souvent. Il est endommagé lorsque nous tordons le pied à l'intérieur. La cheville est décalée vers l'extérieur. Ceci est connu sous le nom d'inversion de blessure. Elle conduit à la rupture de certaines ou de toutes les fibres du ligament, provoquant une douleur intense, un gonflement, des ecchymoses et une instabilité de l'articulation.

35% des personnes qui ont eu une entorse à la cheville ont continué à avoir des problèmes persistants de douleur et d'instabilité. Il contribue également à des entorses à l'avenir. Les problèmes peuvent être évités par une rééducation complète après la première blessure.

3) syndrome de l'os cuboïde

Le syndrome du cuboïde (voir photo) est une cause moins fréquente de douleur latérale au pied, mais il est souvent diagnostiqué que cela entraîne des symptômes qui persistent longtemps.

Cela se produit lorsque l'un des petits os du pied est partiellement disloqué à la suite d'une blessure telle qu'une entorse à la cheville ou à la suite d'une surtension constante du pied.

Le symptôme le plus commun est une douleur de l'extérieur qui s'étend jusqu'aux orteils. Cela commence à faire plus mal le matin, en marchant ou en courant, en particulier sur des surfaces inégales et en sautant. Il y a une rougeur et un gonflement. Si vous diagnostiquez avec précision et commencez à traiter les symptômes immédiatement, ils disparaissent généralement en quelques semaines.

Si la jambe ne passe pas plus de 3 mois, la prochaine chose à suspecter après la cheville est le syndrome des cuboïdes, qui survient chez près de 7% des personnes souffrant d'une entorse à la cheville.

4) tendinite péronière

La tendinite péronière est une autre cause courante de douleur à l’extérieur du pied et autour du talon. La maladie survient à la suite d'une surmenage répété du tendon péronier du pied, qui provoque une irritation, une inflammation et une dégénérescence.

Cela est généralement dû à de fréquents dépassements sur de longues distances, à une position anormale du pied, à un déséquilibre musculaire et se produit après l’étirement des ligaments de la cheville. Avec les tendinites, la condition s'aggrave progressivement pendant plusieurs semaines ou mois, et le pied est particulièrement douloureux dès les premiers pas le matin, ainsi que lors du début des activités après le repos.

5) coalition tarsale

Coalition tarsale - est l’une des causes les plus rares de douleur à la jambe; elle se produit chez environ 1 patient sur 100.

La condition est causée par le fait que 2 os ou plus fusionnent. Il s'agit d'un problème congénital et les symptômes apparaissent généralement au cours de la deuxième décennie de la vie.

Ils viennent souvent de manière très inattendue, il s’agit de douleur, fatigue et crampes. Cela peut également avoir des conséquences sur votre capacité à marcher de manière anormale. Il existe d'autres problèmes, tels que l'entorse de la cheville et une biomécanique anormale du pied. Le traitement comprend généralement une intervention chirurgicale, l'utilisation d'inserts de chaussures, l'immobilisation de la jambe.

6) Bunyon

Les oignons sont une cause fréquente de malformations et de douleurs au gros orteil.

Il se développe lorsque le pouce est tourné vers l'intérieur, pointant vers les autres. Cela conduit au fait que les os à la base du pouce font saillie. Le résultat est la douleur, l'inflammation, la rougeur et l'enflure autour de lui. Le terme médical pour bursite du pied est la malformation valgus. Parfois, ce problème se produit avec le petit doigt.

On pense qu'il existe un lien génétique avec la bursite. Sont particulièrement touchés ceux dont les articulations sont excessivement flexibles, mais il peut aussi s'agir d'une mauvaise chaussure dans laquelle les doigts sont enfoncés vers l'intérieur. Le risque est accru par des maladies telles que la goutte et la polyarthrite rhumatoïde. Dans les cas de gravité modérée, des dispositifs spéciaux alignant les doigts, mais dans des cas plus complexes, peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

7) maïs

Les cors apparaissent sur n'importe quelle partie de la jambe, souvent derrière, sur le dessus et sur les côtés. Ils se forment lorsqu'un morceau de peau est soumis à des frottements répétitifs et qu'il tente de se protéger en créant des couches supplémentaires.

Les cors sont généralement indolores, mais les profonds sont très désagréables. Il existe des règles simples pour leur traitement et leur prévention.

8) Tendinite du tendon tibial postérieur

La tendinite du tendon postérieur du tibial provoque une douleur à l'intérieur du pied.

Le tendon est connecté à l'intérieur de la cheville. Sa fonction principale est de soutenir la voûte plantaire interne. Comme tous les autres types de tendinite, elle se développe avec une irritation, une inflammation ou une dégénérescence du tendon, généralement due à une charge ou à une blessure anormale constante.

La douleur s'intensifie avec l'activité et se retire lorsque les pieds sont reposés. Les tendenites ont souvent les pieds plats.

9) l'arthrite

L'arthrite peut causer de la douleur n'importe où sur le membre inférieur, mais dans la plupart des cas, elle est à la hausse et sur le côté. Il existe 2 types d'arthrite courants: rhumatoïde (inflammatoire) et arthrose (dégénérative). Souvent, la jambe est douloureuse à cause de la polyarthrite rhumatoïde. Les symptômes de gravité variable vont et viennent, sont des attaques.

Comment faire un diagnostic de votre état

Comme vous pouvez le constater, il existe différentes causes à la maladie. Si le problème est lié à un traumatisme, il est très probable qu'il s'agisse d'un syndrome d'entorse ou d'un cuboïde. Si la douleur survient progressivement, il peut s'agir d'une fracture de stress ou d'une tendinite. Chez les adolescents, cela est probablement dû à la coalition tardus. Les personnes de plus de 50 ans sont plus susceptibles de souffrir d'arthrite. Si la peau est sèche et épaissie, callosité ou tissu calleux.

La douleur dans le pied peut être localisée dans n'importe quelle partie du pied, à la fois dans les orteils du pied et dans le talon ou le tendon d'Achille. Dans certains cas, la douleur est mineure et disparaît d'elle-même, mais elle peut souvent être intense, en particulier en présence de blessures ou de processus inflammatoires chroniques. La douleur au pied est une plainte assez commune chez l'homme (jusqu'à 75% l'a ressentie au cours de sa vie). Dans la plupart des cas, la douleur au pied est associée au port de chaussures inconfortables (talons étroits, étroits ou hauts).

Une jambe est une structure complexe composée de 26 os, 33 articulations. Et 120 ligaments, nerfs et muscles. La fonction du pied est de conserver la masse corporelle, de réaliser la fonction de dépréciation, de jouer le rôle du levier, tout en déplaçant la jambe vers l’avant, de maintenir l’équilibre du corps sur des surfaces inégales.

Comme le pied est relativement petit comparé au corps, l’effet sur le pied lors de la marche est très important. Les vecteurs de charge sont 1,5 fois le poids vif. En moyenne, une personne passe 4 heures par jour debout et effectue environ 8 à 10 000 pas. C'est-à-dire que le pied supporte la charge de déplacement pendant la journée, ce qui équivaut au déplacement de plusieurs centaines de tonnes.

Douleur au pied - localisation

La douleur dans le pied commence généralement à l'un des trois endroits suivants: les orteils du pied, l'avant du pied ou l'arrière du pied.

  • Les doigts Les problèmes d'orteils du pied sont le plus souvent dus à la pression, tout en portant des chaussures inconfortables.
  • Le devant du pied (avant). Les douleurs qui se produisent habituellement ici impliquent l'un des groupes d'os suivants:
  • Os métatarsiens (cinq os longs qui s'étendent de l'avant de l'arcade jusqu'aux os des orteils)
  • Os sésamoïdes (deux petits os attachés au premier os métatarsien qui se connecte au gros orteil),

Dos du pied. L'arrière du pied - pied arrière. La douleur qui se produit ici peut s'étendre du talon à l'articulation métatarso-phalangienne, en passant par la semelle (surface plantaire).

Facteurs de risque

Les facteurs de risque contribuant à l'apparition de douleurs au pied sont les suivants:

Âge

Les personnes âgées risquent davantage de souffrir de douleurs au pied. Avec le vieillissement, le pied se dilate et s’aplatit. La peau des pieds devient fine et sèche. La douleur aux pieds chez les personnes âgées peut être le signe de maladies dégénératives liées à l’âge, telles que l’arthrite, le diabète, l’insuffisance cardiaque. De plus, la présence de problèmes au niveau des pieds peut perturber l'équilibre du système musculo-squelettique chez les personnes âgées.

Chirurgie esthétique du pied

En faveur de la mode, certaines femmes optent pour des méthodes opérationnelles de traitement pour améliorer la forme du pied, afin de pouvoir porter des chaussures à talons hauts. Les techniques chirurgicales consistent à raccourcir les orteils du pied, à rétrécir le pied ou à injecter du silicone dans les coussins du pied. Avec le temps, ces opérations auront pour conséquence l'apparition de douleurs au pied et les chirurgiens ne recommandent pas d'effectuer des opérations au pied sans preuves.

Les femmes sont plus sujettes à de fortes douleurs dans les jambes, probablement à cause du port de chaussures à talons. Dans le groupe des personnes plus âgées, une douleur intense aux jambes est un facteur souvent invalidant.

Lésions professionnelles

Chaque année, environ 120 000 accidents du travail surviennent aux États-Unis. Et environ un tiers ont représenté des blessures au pied. La plupart des maladies du pied, telles que l'arthrite, la difformité, le syndrome de tunnel et la fasciite plantaire sont associées à une charge excessive du pied (position debout ou longue marche prolongée).

La grossesse

Les femmes enceintes ont un risque accru de problèmes aux pieds en raison d'un gain de poids et de la libération d'hormones qui entraînent une augmentation de l'élasticité des ligaments. Ces hormones aident à l'accouchement mais affaiblissent le pied.

Sport et danse

Les personnes qui pratiquent systématiquement des exercices d'aérobic sont plus susceptibles aux maladies suivantes: fasciite plantaire, épine de talon, sésamoïdite, tendinite d'Achille et fractures. Les femmes sont plus sujettes aux fractures.

L'obésité

L'excès de poids entraîne une lourde charge sur le pied et un traumatisme des tissus mous, des articulations, des ligaments, pouvant entraîner le développement d'une tendinite ou d'une fasciite plantaire.

Causes de douleur dans les pieds.

La douleur dans le pied peut être dans différentes parties du pied. Les os, les ligaments, les tendons, les muscles, le fascia, les nerfs, les vaisseaux sanguins et la peau peuvent être à l'origine de la douleur. Les causes les plus courantes de douleur au pied sont les conditions suivantes:

Douleur dans la partie supérieure du pied

Si vos pieds vous font mal d'en haut, cette nuisance crée des tensions lors de la marche, détourne l'attention et vous empêche de vivre en paix. Souvent, la douleur au-dessus du pied dépasse inopinément et les prend au dépourvu. Je veux m'en débarrasser au plus vite. Qu'est-ce qui pourrait faire mal à la partie supérieure du pied? La réponse à cette question ne peut être sans ambiguïté tant que vous ne voyez pas un médecin qui établira un diagnostic précis. Quels médecins traitent de tels problèmes? Un traumatologue, un orthopédiste, un rhumatologue ou un chirurgien peut devenir votre assistant en cas de douleur dans le pied d'en haut (selon la cause). Mais la première chose que votre chemin à parcourir réside dans le bureau du thérapeute et les procédures de diagnostic: rayons X, échographie, prise de sang aidera à établir un diagnostic précis.

La douleur est le plus souvent associée à des maladies du pied entier. Bien sûr, si ce n'est pas causé par une blessure ou des chaussures inconfortables. Examinons donc les raisons pour lesquelles la partie supérieure du pied peut faire mal.

La raison première et la plus évidente est des chaussures inconfortables. Une chaussette étroite, une partie supérieure dure, un soulèvement «pas le vôtre» sont gênants: le pied ne se sent pas libre, lorsqu'il se déplace, il repose fortement sur la chaussure, une pression sur la partie supérieure se produit, des frottements et une douleur apparaissent. Par conséquent, écoutez attentivement vos sentiments lorsque vous achetez une nouvelle paire de chaussures. Un petit conseil: il n’est pas mauvais d’acheter des chaussures dans la deuxième partie de la journée - le soir, les jambes sont légèrement gonflées par la journée. Ainsi, le couple que vous avez acheté ne sera pas à l'étroit et suscitera un désir étrange de le supprimer le plus tôt possible.

La deuxième raison est également évidente - une blessure au pied. Les blessures sont différentes - des fractures et des dislocations aux blessures simples et aux blessures dues à la chute au pied de quelque chose de lourd. La gravité de la blessure est déterminée à l'aide des rayons X. Si cela se produit, consultez un médecin. Demandez de l'aide à vos amis ou à votre famille si vous avez du mal à vous déplacer. Aller à l'hôpital est très important, ne commencez pas la maladie. Un radiologue déterminera le type de blessure et prescrira le traitement: réapprovisionnement sur place, sous anesthésie, gypse ou traitement ambulatoire.

Parlons maintenant des maladies qui touchent tout le pied et de la douleur dans la partie supérieure du pied qui réagit. Il peut s'agir aussi bien connu de l'arthrite et du pied plat, que de l'hygroma, du ganglion, du «pied en marche», de la goutte, moins connu mais plus dangereux. De plus, si cela vous intéresse, vous pouvez lire sur la douleur dans la plante du pied.

Pieds plats

Comme vous le savez, les pieds à plat - une violation de la forme correcte du pied. Les pieds plats peuvent être congénitaux et peuvent apparaître en raison d'une augmentation de poids corporel, d'une surcharge des pieds due à une profession impliquant une position debout longtemps, d'une diminution de la force musculaire avec l'âge, du port de chaussures étroites et inconfortables. Flatfoot se manifeste de la manière suivante: la voûte plantaire se lisse et perd de l'élévation, tandis que l'interposition des os du pied change de façon pathologique (ils se rapprochent) et, de ce fait, des nerfs et des tendons importants sont comprimés et des ligaments étirés. Une personne avec le pied à plat repose sur le pied entier, et pas seulement sur sa partie externe. Une douleur au pied apparaît avec le développement ultérieur du pied plat. Le pied plat est traité avec une gymnastique, des chaussures orthopédiques (ou des semelles intérieures) et des procédures de renforcement.

Arthrite et arthrose

Contrairement aux idées reçues, l'arthrite et l'arthrose sont des maladies différentes. Ils sont similaires en ce que dans les deux cas, les articulations sont touchées. Cependant, si, au cours de l'arthrose, seules les articulations font mal, des processus inflammatoires apparaissent dans tout le corps pendant l'arthrite. En outre, comme vous le savez, l’arthrose apparaît avec l’âge et l’arthrite est typique du groupe d’âge jusqu’à 40 ans. L'essence de l'arthrite et de l'arthrose est que les anticorps produits par le corps, pour une raison quelconque, attaquent non seulement les bactéries, mais également l'organisme lui-même. Les valves du coeur et les articulations des bras et des jambes sont attaquées. Par conséquent, il peut y avoir une douleur dans le pied d'en haut. Les articulations touchées se déforment et sont détruites au fil du temps. La douleur dans les endroits affectés apparaît non seulement pendant le mouvement, mais également pendant l'état de repos. Les articulations commencent également à craquer. Pour le traitement de l'arthrite et de l'arthrose, le médecin prescrit une réduction de la charge sur les articulations, des pommades anti-inflammatoires et des injections de médicaments hormonaux, des exercices thérapeutiques et un régime, de la physiothérapie.

Arrêt de mars

Avec le "pied martial" fait juste mal la partie supérieure. Le nom du diagnostic tient au fait qu’il est le plus souvent causé par une marche militaire et se retrouve chez les soldats au cours des premières périodes de service. En outre, une telle maladie est due à de fréquentes montées dans les escaliers et à la levée d'objets lourds. Ces charges exercent une pression inhabituellement forte sur les articulations et les ligaments du pied, ce qui entraîne une déformation de la structure osseuse, qui provoque des douleurs.

Pour le traitement, vous devez contacter un traumatologue. Il est traité de manière strictement conservatrice, c'est-à-dire à l'aide de gypse et de procédures physiothérapeutiques ultérieures (massage, paraffine tiède, etc.).

Hygroma

Si le pied est gonflé d'en haut et que ça fait mal, il peut s'agir d'un hygroma. Ceci est une tumeur bénigne près des articulations - une accumulation de fluide et de mucus et d'impuretés pathologiques. Extérieurement, il s’agit d’un cône dominant le pied. Apparaît en raison de lourdes charges ou de chaussures inappropriées et inconfortables. Au fil du temps, il se développe et commence à faire mal. Pour les mêmes raisons, le ganglion apparaît. Mais contrairement à l'hygroma, cette accumulation de cellules nerveuses et de liquide se forme dans la région du tendon. Ces tumeurs, dans lesquelles le haut du pied fait mal, sont traitées comme suit: la tumeur est perforée, son contenu est éliminé, un composé désinfectant est injecté, puis la jambe est fixée pendant une certaine période dans une position.

La goutte

La goutte survient en raison de troubles métaboliques dus à une consommation excessive de café, de tabac, d'alcool ou de troubles de la fonction rénale. De ce fait, l'acide urique commence à s'accumuler dans les articulations. Avec la goutte, l'arthrite goutteuse se développe également, ce qui provoque des douleurs dans la jambe. La douleur est très forte et soudaine, tout contact l’améliore. Le médecin établit le diagnostic au cours d'études spéciales. Il est traité avec des médicaments anti-inflammatoires et des régimes.

Ne négligez pas les règles simples de prévention:

  • porter des chaussures confortables et appropriées;
  • bougez plus, mais ne permettez pas les charges élevées et la surtension du pied;
  • manger correctement et efficacement, ne pas oublier les vitamines.

Plus D'Articles Sur Les Pieds