Gangrène

5 causes de douleur au talon pendant la marche et le traitement

Navigation de l'article:

Un grand nombre de personnes sont confrontées à un problème tel que la douleur au talon lors de la marche.

C'est l'un des symptômes caractéristiques de nombreuses maladies ou une conséquence de la blessure. Les représentantes sont plus exposées à ces maladies, car elles portent des talons hauts, ce qui alourdit encore la charge exercée sur les pieds et les talons.

Caractéristiques du talon

Avec le pied, le talon est considéré comme un amortisseur. Il se compose d'un os et d'une couche de graisse qui lui permet de supporter une charge importante lors de la marche et de la course. Les tissus de talon réduisent la pression tout en se déplaçant, protégeant ainsi la colonne vertébrale des blessures.

L'os du talon est le plus grand des os de vingt-six pieds. Il se compose de vaisseaux, de sang, de terminaisons nerveuses, de tendons. Les talons sont souvent susceptibles de subir diverses blessures douloureuses.

Causes de la douleur au talon en marchant

Si une personne se plaint d'avoir mal au talon, d'attaquer, la cause de ce phénomène peut être une pathologie affectant la structure du pied, les os et les articulations, les blessures. Parmi les facteurs qui provoquent une douleur qui ne sont pas liés aux maladies, il y a:

  • état de stress de la structure du pied pendant trop longtemps, à la suite de quoi un «syndrome de douleur au talon» apparaît. Ce phénomène provoque la chaussure de chaussures inconfortables avec une taille haute, des semelles intérieures de mauvaise qualité ou un changement brusque de talon haut à bas. La tension des pieds est souvent la conséquence d'un pied plat.
  • L'épuisement de la couche de graisse sous la peau du talon. Cela peut entraîner une perte de poids trop rapide, une augmentation du nombre d'activités physiques, des mouvements.
  • Restez debout toute la journée. Cela provoque une charge excessive sur les jambes, après quoi, lorsqu'une personne se promène, des douleurs au talon apparaissent.
  • Prise de poids active.

Fasciite

Il s'agit d'un processus inflammatoire impliquant le fascia (la membrane conjonctive responsable de la répartition des charges sur le pied). L'inflammation peut déclencher de tels facteurs:

  • charge excessive sur les membres inférieurs;
  • chaussette des chaussures inconfortables;
  • surpoids;
  • diabète sucré.

Si les causes de la douleur au talon résident dans la présence de fasciite, vous pouvez observer les symptômes caractéristiques suivants:

  • les sensations douloureuses du matin sont plus prononcées.
  • La région du talon devient rouge, enflammée, chaude.

Le traitement de la maladie est effectué dans un complexe, avec l'utilisation de médicaments et de fixateurs pour les pieds.

Talon éperon

C'est une autre pathologie, en présence de laquelle il est douloureux de marcher sur les talons. L'éperon de talon est une excroissance formée par l'apparition de sels de calcium sur le talon, qui commencent à dépasser au-delà de ses limites, empêchant ainsi un mouvement confortable. Souvent, la maladie provoque une fasciite chez l'homme. Les caractéristiques distinctives des éperons de talon provenant d'autres maladies sont les suivantes:

  • douleur dans l'activité motrice, déclenchée par la pression de la croissance sur les tissus mous.
  • L'apparition d'un gonflement, qui devient très difficile.
  • La croissance existante est rouge et chaude au toucher.

Le traitement de la maladie doit commencer immédiatement pour éviter la croissance active de l'éperon, ce qui empêche le pied de bouger. Pour diagnostiquer une maladie, les spécialistes envoient le patient sous radiographie ou échographie. Lorsque le diagnostic est confirmé, le patient met un pansement spécial sur le pied pour le protéger de toute pression.

Tendenite

Certaines personnes ne peuvent pas déterminer la raison pour laquelle le talon fait mal et il est douloureux de marcher dessus. Un tel phénomène peut provoquer un étirement du tendon d'Achille, appelé tendenite. Le problème est une conséquence des charges excessives sur le pied, ainsi que de la présence de dommages à la zone du talon.

Les tendances peuvent être déterminées par ces caractéristiques:

  • les sensations douloureuses dans la région du talon sont situées sur le côté de la semelle ou au-dessus de celle-ci. Ils deviennent graves quand une personne marche ou se lève "sur les orteils". Les douleurs les plus sévères sont ressenties le matin, quelques heures après le réveil.
  • Le lieu de la pathologie est rouge, enflé, chaud au toucher.
  • Il est difficile de bouger le pied, marcher.

Conduite de traitement de la tendinite, vous devez vous assurer que les jambes repos complet. Pour ce faire, ils sont enveloppés d'un bandage élastique.

Appliquez froid sur le talon pour réduire les crises de douleur aiguë.

Le médecin peut recommander de prendre des médicaments qui soulagent le processus inflammatoire et soulagent la douleur. Pour développer un tendon qui est endommagé, il est nécessaire de faire des exercices thérapeutiques.

Arthrite et arthrose

La douleur au talon lors de la marche peut être due à la présence d'arthrite ou d'arthrose. L'arthrite est un processus inflammatoire dans les articulations provoqué par des maladies infectieuses, un système immunitaire affaibli. En revanche, arthrose - changements dans les articulations qui apparaissent avec l'âge.

Les deux maladies se manifestent:

  • douleurs dans les talons, qui apparaissent principalement dans la soirée. Une gêne peut survenir dans une autre zone du pied, même pas s’apaiser la nuit.
  • L'activité motrice devient limitée.
  • Le joint est élargi en diamètre, déformé.
  • Le site de la maladie est gravement enflé.

Pour soigner les maladies, ils prennent des médicaments qui éliminent le processus inflammatoire, les analgésiques. Les stades avancés de la maladie peuvent nécessiter la ponction d'une articulation touchée par une inflammation.

Érythromélalgie

Il peut être douloureux pour une personne de marcher si elle souffre d'érythromélalgie, provoquée par l'expansion des vaisseaux sanguins. Il existe un tel symptôme caractéristique de la maladie:

  • une personne a une transpiration abondante;
  • la zone pathologique devient rouge;
  • le patient souffre d'hyperémie;
  • une personne ressent une sensation de brûlure si, en marchant, elle touche tout son pied.

Pour effectuer un traitement contre l'érythromélalgie, ils recommandent de prendre des médicaments ayant un effet vasoconstricteur et sédatif qui renforcent les parois vasculaires. Novocain est prescrit par le médecin pour les douleurs aiguës.

L'ostéoporose

Pour comprendre pourquoi les talons font mal en marchant, il faut faire attention aux symptômes présents. Si l'ostéoporose provoque des sensations douloureuses qui réduisent la densité du processus osseux, non seulement le talon peut faire mal, mais tout le pied. Le patient a souvent une courbure de la colonne vertébrale, il est donc courbé. Les causes de la maladie sont:

  • régime alimentaire malsain;
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • la ménopause, qui est arrivée trop tôt chez une femme;
  • après avoir accouché, une jeune mère allaite pendant longtemps.

Le traitement de la maladie consiste principalement à prendre des médicaments qui contribueront à combler le manque de vitamines et de micro-éléments dans le corps.

Bursite

Cette maladie provoque une inflammation dans le sac synovial. Il apparaît de manière inattendue, alors que la personne a mal aux talons en marchant. Les symptômes de la bursite, considérez:

  • gonflement du tubercule calcanéen;
  • rougeur;
  • chaud au toucher l'endroit où se produit le processus inflammatoire;
  • En touchant un talon, une personne ressent un inconfort et une douleur graves.

Le traitement de la bursite comprend la prise de médicaments antibactériens, le repos complet des jambes et les procédures physiques nécessaires.

Talon spitz

D'une manière différente, la maladie s'appelle la verrue suspendue. Il s’agit d’une formation dense de forme arrondie dans laquelle il est douloureux de marcher sur les talons, ce qui provoque des démangeaisons et une sensation de brûlure de la zone touchée. Le traitement de la maladie est réalisée en éliminant la pathologie des médicaments ou instrumentale.

Dommages et blessures

Les talons supportent la plus grande charge, de sorte que ses blessures se produisent très souvent. Il existe de tels types de blessures:

  • fissure de calcanéum;
  • maladie du nord;
  • talon meurtri.

Fracture du talon

Ce phénomène se produit souvent quand une personne tombe sur des talons d'une hauteur. Le calcanéum se sépare - c'est la principale cause de douleur dans les talons lorsque vous marchez. La zone touchée devient enflée, des ecchymoses apparaissent. La jambe blessée bouge avec difficulté ou est complètement immobilisée.

Epiphysite du calcanéum ou la maladie du nord

Les professionnels du sport se demandent souvent pourquoi les talons font mal après une longue marche. Des sensations douloureuses les perturbent également lors de charges physiques en les soulevant «sur les orteils». La zone endommagée est gonflée, les muscles du mollet sont limités dans les mouvements. Lors du traitement de la maladie du Nord, il est recommandé au patient de porter un coussinet spécial pour le talon, ce qui accélère la régénération de la zone endommagée.

Vidéo

Traitement de la douleur au talon

Il est très important de savoir quoi faire si le talon fait mal et que ça fait mal de marcher dessus. Le traitement est déterminé après le diagnostic de la cause sous-jacente de la douleur. Jusqu'à ce que le diagnostic soit effectué, il est nécessaire de suivre ces recommandations:

  • fournir des pas de repos, marcher moins à pied;
  • arrêtez de porter des chaussures inconfortables, évitez les talons hauts ou les chaussures plates;
  • en cas de surpoids, essayez de normaliser ses performances;
  • faire des exercices thérapeutiques pour les pieds.

Si les sensations douloureuses ne sont pas provoquées par une blessure au pied, le médecin traitant effectue un traitement conservateur. En présence de maladies pour lesquelles il est douloureux de se tenir sur le talon, la thérapie présente les caractéristiques suivantes:

  • en cas d'infection urogénitale, il est recommandé d'utiliser des agents antibactériens capables de lutter contre les microorganismes pathogènes;
  • une personne souffrant de polyarthrite rhumatoïde, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de corticostéroïdes;
  • pour éliminer les douleurs provoquées par la tuberculose osseuse, ils recommandent un traitement antibactérien, l’utilisation de médicaments antituberculeux de nature synthétique.

Dans le cas de blessures au pied qui provoquent des douleurs dans les talons, des orthèses et des pneus sont souvent utilisés. Si une fracture de l'os du talon a été diagnostiquée, un braset est appliqué des genoux aux doigts afin d'immobiliser le membre inférieur.

Lors du traitement des douleurs au talon, les médecins recommandent diverses procédures physiothérapeutiques, le massage. L'intervention chirurgicale est extrêmement rare si la maladie ne peut être éliminée à l'aide d'un traitement conservateur. L'opération est réalisée avec une rupture du tendon ou la nécessité de retirer l'éperon de talon.

Prévention

Pour réduire le risque d'apparition de douleurs au talon anormales, vous devez suivre ces mesures préventives:

  • cesser de porter des chaussures à talons hauts. Il doit avoir une hauteur maximale de cinq centimètres, être large, stable.
  • N'achetez pas de chaussures à semelles plates. Maintenant, beaucoup de femmes préfèrent les chaussures de ballet, qui ont un effet négatif sur la structure des pieds, provoquent des tensions dans le calcanéum, les muscles, les tendons.
  • À temps pour commencer le traitement des maladies qui causent des douleurs dans les talons.
  • Ne permettez pas l'embonpoint.
  • Achetez des semelles orthopédiques.
  • Soin quotidien de la peau des pieds.
  • Essayez d'éviter les blessures au pied.

Avec l'apparition de douleurs au talon qui ne passent pas quelques jours, vous ne devriez pas différer la visite chez le médecin.

Si elles sont provoquées par des maladies graves, il est nécessaire de commencer le traitement à temps pour éviter les complications qui ne seront pas faciles à éliminer.

Quand le pied et le talon font mal

Une douleur au pied, apparaissant entre le talon et l'orteil, peut apparaître chez le patient, indépendamment du sexe et de l'âge. Et comme les jambes sont exposées à des charges énormes chaque jour, la pathologie est souvent attribuée à la fatigue normale. Cependant, les symptômes fréquents peuvent provoquer des causes plus dangereuses que le surmenage physique.

Causes de douleur au pied et au talon

Habituellement, des douleurs aux pieds et au talon surviennent après que le patient a dû rester debout pendant une longue période de la journée ou qu'il soit inhabituel de marcher beaucoup. Cette douleur au pied près du talon est considérée comme une fatigue normale. Ce sont des sensations douloureuses, parfois accompagnées d'une sensation de brûlure.

Mais non seulement une charge importante provoque des douleurs dans les pieds. Une augmentation de la sensibilité cutanée et des douleurs articulaires peuvent survenir en raison de ces facteurs:

  • Porter des chaussures inappropriées. Ceux-ci incluent des modèles avec des chaussettes rétrécies, de grands talons, un angle d'élévation non naturel des jambes, ainsi que des produits excessivement durs. De telles chaussures provoquent une condition lorsque le talon et l'orteil commencent à gémir dès les premiers pas. La maladie est accompagnée de brûlures, d'engourdissements, de picotements et d'enflures. Dans le même temps, des cors peuvent apparaître à la suite de l'usure. Mais arrêter de se faire mal au pied tout en portant des chaussures confortables, et le malaise disparaît lorsque le patient est au repos, les jambes légèrement relevées, pieds nus.
  • Mode de vie sédentaire. Lorsque la zone du talon du pied n'est pas soumise à une contrainte pendant longtemps, les tissus tendineux perdent leur élasticité. En conséquence, le fait de commencer à être malade aux pieds et aux talons peut même résulter d'une courte promenade ou d'un jogging intensif. Mais pour vous débarrasser des symptômes de douleur, vous devez vous entraîner, en fournissant aux pieds et aux talons des charges régulières sous la forme d'une longue marche ou d'un jogging.
  • En surpoids. Une des raisons courantes pour lesquelles vos pieds et vos talons font mal est un gain de poids important. Dans le même temps, le système de soutien n'est pas prêt pour les charges lourdes, à partir desquelles les pieds et le talon, qui constituent le soutien de tout le corps, commencent à faire mal.
  • Mauvaises habitudes Si une personne fume trop ou abuse d'alcool, en empoisonnant son corps avec des toxines, une maladie des pieds et des talons peut en provoquer. Les raisons pour lesquelles le pied et le talon peuvent faire mal sont la capacité de substances nocives à se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins, empêchant ainsi le sang de circuler complètement dans la partie du corps et les pieds les plus éloignés du cœur.

Cependant, un inconfort entre le talon et les orteils peut survenir pour des raisons plus graves.

L'inconfort se manifeste en raison de blessures, ainsi que d'un certain nombre de maladies. Et la vraie raison pour laquelle le pied peut faire mal et le talon ne peut être que celle d'un médecin.

Maladies possibles

Lorsqu'un pied fait mal entre le talon et l'orteil, diverses maladies peuvent causer un inconfort:

  • Métabolique. Ceci est l'ostéoporose, la goutte et d'autres maladies causées par des dépôts de sel sur les os. La nature et l'emplacement de la douleur sont différents. Mais le plus souvent, la douleur survient entre le talon et le pied et est douloureuse dans la nature.
  • Infectieux. S'ils ne sont pas détectés, ils peuvent conduire au développement de processus auto-immuns tels que la polyarthrite rhumatoïde ou l'arthrose. La maladie est accompagnée de troubles du fonctionnement du pied. La localisation de la douleur survient dans le talon ou dans la montée, alors que la douleur a une nature douloureuse constante. Dans le même temps, la gêne est constamment observée, même pendant un long repos.
  • Inflammatoire. Habituellement, il s'agit d'une bursite, également appelée éperon de talon.

Il existe d'autres maladies qui entraînent une gêne au pied et au talon. De tels symptômes dans le corps peuvent déclencher une carcinogenèse et une tuberculose osseuse. Mais le plus souvent, il commence à avoir mal au talon et à la jambe pour ces raisons:

  • Blessures
  • Fasciite plantaire
  • Bursite
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Pieds plats

Lorsque le pied ou le talon devient engourdi, cette affection est souvent causée par des problèmes de circulation sanguine ou un pincement des terminaisons nerveuses. Avec le port prolongé de chaussures de compression, le neurome de Morton est souvent vu chez les patients. Il se caractérise par un lumbago brûlant et un engourdissement.

Blessures

Les blessures à la plante des pieds et aux talons ont différents degrés de gravité et sont accompagnées de lésions de la peau, des tissus musculaires, des os ou des tendons. En cas de lésion des tissus mous, résultant souvent d'un saut infructueux, il est douloureux de marcher sur le talon, l'état est accompagné d'un mal de dos.

Les pieds et le talon peuvent être particulièrement douloureux lors de la rupture du tendon. Dans de telles situations, le muscle du talon tire de façon désagréable, même pendant le repos. Après une blessure sous la forme d'une fracture, une inflammation de la partie antérieure du pied se produit souvent et des ecchymoses apparaissent.
Les blessures incluent natoptysh. Ils sont le résultat de chaussures mal choisies et provoquent une douleur intense lors du déplacement. Il ne peut se manifester que sur la semelle entière ou seulement sur les talons. Cependant, il est facile d’éliminer ce problème à l’aide de préparations qui ramollissent les tissus grossiers et facilitent leur élimination.

Fasciite plantaire

Douleur localisée sous le talon. Les processus pathologiques résultent d'une augmentation des dépôts de sel sur les os. Il y a une douleur au pied près du talon lors de la marche. Pendant et après le repos, la douleur sous le talon du côté de la semelle ne fait qu'augmenter.
Le diagnostic de la maladie est réalisé à l'aide de rayons X. Et si une croissance est visible sur la photo, avec le résultat obtenu, vous devez vous rendre chez le médecin aux fins du traitement. Si cela n'est pas fait, la douleur dans le pied plus proche du talon continuera à augmenter et ne permettra bientôt plus un mouvement normal.

Bursite

La pathologie n'est pas dangereuse et se manifeste par le fait que la jambe peut faire mal juste au-dessus du talon. Il existe un phénomène d'inflammation du tendon d'Achille. Au début du développement de la maladie, des rougeurs apparaissent sur la peau du talon, qui commence à faire mal. Il y a souvent une sensation de brûlure.
Dans les cas avancés, le talon peut faire mal à l'intérieur du pied. En même temps, une bosse serrée se forme dans la région du talon du pied.

Spondylarthrite ankylosante

L’apparition d’une pathologie, caractérisée par de fortes douleurs au bas du pied et du talon, s’explique par l’hérédité, voire par des dysfonctionnements de l’estomac, de la glande thyroïde, de l’intestin, ainsi que des systèmes urinaire et immunitaire.
Au cours du développement de la maladie, la gêne commence à se manifester non seulement à la plante du pied et au talon. Il est présent dans toutes les parties de la colonne vertébrale. Le talon et la semelle au repos ne s'arrêtent pas. Et pendant le torse du corps, la gêne est grandement accrue et elle commence à faire mal au dos et au cou.

Pieds plats

Lorsque les pieds sont nus, le port de mauvaises chaussures provoque toujours une douleur intense empêchant le patient de se déplacer normalement. Généralement, douleur à la voûte plantaire et au talon. La gêne survient pendant le mouvement, ainsi qu'après une longue période. Longue marche sur de longues distances avec les pieds plats provoque également des douleurs.
Si le pied fait mal près du talon avec des pieds plats, il est important que le patient choisisse les bonnes chaussures ou utilise des semelles orthopédiques. Nécessite également l'exécution régulière d'exercices spéciaux pour les pieds.

Premiers secours

Si vous avez mal à la semelle ou au talon, une compresse ou un bain de pieds froids peuvent constituer un premier soin sûr et efficace. En cas de douleur aiguë, il convient de masser doucement le lieu de l'inconfort à l'aide d'une pommade anti-inflammatoire. Les symptômes de la maladie soulagent le gel Fastum, le nurofen, l'ibuprofène et le butadion. De plus, en cas de douleurs sévères, il est autorisé à soulager la maladie par l'un de ces anti-inflammatoires non stéroïdiens:

Assurez-vous de laisser vos pieds se reposer. Cependant, si la pathologie se manifeste souvent, la maladie nécessite un traitement sérieux.

Que faire si vos pieds et vos talons font mal ne devrait être décidé que par un médecin. Et comme la douleur dans la semelle et les talons n’est qu’un symptôme, les mesures thérapeutiques doivent être orientées vers la maladie sous-jacente qui a provoqué un inconfort. Parallèlement, le diagnostic et le traitement des maladies du pied et du talon, sur lesquelles ces sites commencent à faire mal, peuvent être réalisés par de tels spécialistes:

Lors de l’examen initial, les mêmes spécialistes, sur la base de symptômes supplémentaires, peuvent renvoyer le patient à un rhumatologue et à un neurologue.

Quel que soit le médecin traitant du problème, il détermine individuellement, en fonction de l'état général des jambes du patient et des résultats des tests, la douleur à prendre dans les pieds et les talons.

Aux fins du traitement, il est nécessaire de mener les études suivantes:

  • Analyse générale du sang et de l'urine. Indique l'état du corps dans son ensemble et vous permet d'identifier la présence de processus inflammatoires dans le corps, ainsi que d'anémie;
  • Radiographie Vous permet de déterminer la présence de blessures.
  • Échographie. Il est nécessaire de procéder à une évaluation de l'état des articulations et des tissus de la semelle, ainsi qu'à l'identification d'une pathologie.
  • Test sanguin microbiologique. Détecte la présence d'une infection dans le corps.

Parfois, la cause principale des symptômes douloureux peut être une maladie des organes internes d'une personne ou un dysfonctionnement du système immunitaire. Dans ce cas, effectuez des examens complémentaires sous forme d'IRM et d'analyse biochimique du sang.
Lorsque des infections ou d’autres processus pathologiques sont détectés, des antibiotiques sont prescrits. Les blessures sont généralement traitées en limitant temporairement le mouvement du pied. De plus, presque toujours, la thérapie est accompagnée de gymnastique médicale.

Mesures préventives

Afin de ne pas blesser les talons et les pieds, les médecins recommandent la prévention des pathologies. Les principales recommandations incluent de tels événements:

  • Utilisez des chaussures confortables. En cas de douleur au pied et au talon, il est conseillé de ne pas porter du tout de talons hauts ou de ne pas en porter plus de 1,5 à 2 heures.
  • Perte de poids
  • Entraînement régulier des jambes avec gymnastique spéciale
  • Observer un mode de vie sain et éviter les mauvaises habitudes
  • Porter des chaussures orthopédiques ou de la literie pour les pieds plats

Avec l'apparition de douleurs dans les talons et la plante des pieds, non seulement après un stress considérable, le patient doit, autant que possible pendant la journée, reposer ses jambes et ne pas marcher longtemps. Il est également recommandé d'utiliser périodiquement des médicaments qui neutralisent et éliminent les toxines du corps.

Douleur au talon de la semelle

La douleur dans le talon pendant la marche est un symptôme courant de diverses maladies ou des effets de facteurs traumatiques, familiers à presque tout le monde. Chez les femmes, une telle maladie est plus courante que chez les hommes, en raison de la marche à talons hauts.

Le talon dû à la structure anatomique et à la présence d'une couche de graisse dense peut supporter des charges énormes. Mais en raison de la structure spongieuse du calcanéum, du grand nombre de nerfs qui le traversent, les vaisseaux sanguins, il est très vulnérable et sensible aux blessures et aux maladies. Les dommages causés aux terminaisons nerveuses multiples entraînent une douleur constante lors de la marche, des difficultés et parfois l’impossibilité de marcher sur le talon.

Caractéristiques du talon

Le talon sert d’amortisseur lorsqu’on s’appuie sur le pied. Il représente la majeure partie de la charge en marchant ou en se tenant sur les jambes. Le talon comprend des muscles, des ligaments, des tendons, du calcanéum, une couche de graisse épaisse, un réseau de vaisseaux sanguins et une multitude de fibres nerveuses.

L'os du talon spongieux est le plus gros des 26 os du squelette du pied. Situé dans la partie inférieure du métatarse postérieur. Il a un corps aplati latéralement et légèrement allongé, un tubercule au talon bien palpable et deux surfaces articulaires qui servent à l'articulation avec l'os cuboïde à l'avant, avec le talus d'en haut. En outre, il y a une saillie, qui est le support du talus. Elle noue les os de la jambe et des talons.

Causes de la douleur au talon en marchant

La douleur du support du talon peut survenir pour diverses raisons, qui sont conditionnellement divisées en plusieurs groupes: facteurs non liés à une maladie quelconque; les maladies avec des dommages directs aux structures du pied; maladies affectant l'appareil ostéo-articulaire; blessures.

Causes non liées à la maladie

  1. Une surtension prolongée des structures du pied contribue à l'apparition du «syndrome de douleur au talon». Porter des chaussures avec la mauvaise chaussure, soulever, semelle intérieure, ainsi que le changement fréquent de talons hauts à une hauteur inhabituellement basse, peut entraîner une surcharge des muscles. La tension du pied peut être due à un pied plat.
  2. L'atrophie du «coussin» de graisse sous-cutanée dans le talon est le résultat d'une perte de poids importante ou d'une augmentation de l'activité physique quotidienne, associée à une surcharge physique.
  3. Rester debout toute la journée. À la fin de la journée, les jambes sont fatiguées et la personne peut ressentir une douleur dans les talons en marchant.
  4. L'obésité stable ou un gain de poids important en peu de temps contribue à augmenter la charge du pied.

Maladies des structures du pied, manifestées par une douleur aux talons

  1. La fasciite plantaire ou plantaire est la cause la plus courante de douleur dans la région du talon. La pathologie est communément appelée l'éperon de talon. Il s'agit d'une maladie du pied caractérisée par des lésions inflammatoires de l'aponévrose plantaire, une feuille dense de tissu conjonctif reliant les bases des phalanges proximales des doigts à la surface antéromédiale du calcanéum. Les étirements, les inflammations aseptiques, le micronadry du fascia plantaire résultent d'un stress accru sur celui-ci, d'une faiblesse de l'appareil ligamentaire, d'une hypertonicité des muscles gastrocnémiens, etc. En conséquence, une croissance osseuse pathologique se forme, entraînant une douleur chronique au talon lors de la marche (calcanodynie).
  2. Tendinite d'Achille - une lésion inflammatoire du tendon calcanéen, accompagnée de modifications dégénératives.
  3. La maladie du Nord, ou apophysite du calcanéum, est souvent une maladie diagnostiquée chez l'enfant, accompagnée de tensions douloureuses et / ou d'étirements des tendons et des muscles, entraînant des douleurs au pied après une longue course, à la pratique d'un sport ou à la croissance rapide du squelette.
  4. La maladie de Haglund-Shinz est une maladie causée par une nécrose aseptique (nécrose) de la surface des os, à la place du plus grand effet mécanique.
  5. La bursite est une inflammation de la cavité synoviale caractérisée par une production abondante et une accumulation d'exsudat inflammatoire.
  6. Achillodynie - l'apparition du processus inflammatoire dans le tendon du talon.
  7. Le syndrome du canal tarsien est caractérisé par la compression des branches du nerf tibial postérieur.
  8. La névralgie de Morton, ou neuropathie de compression des nerfs plantaires, est une compression des nerfs communs de la plante des pieds, qui innervent les orteils du pied. Le résultat est une vive douleur brûlante qui s'étend sur toute la surface de la semelle.
  9. Neuropathie sensorielle de nature héréditaire - un type de polyneuropathie. Dans la pathologie de type autosomique dominant, il existe une hypotrophie des jambes distales avec des troubles de la sensibilité dissociés, conduisant à une douleur intense des pieds.
  10. La déformation en valgus du pied est une pathologie caractérisée par une courbure en forme de X de l’axe des pieds, à la suite de laquelle ils s’aplatissent, s’effondrent vers l’intérieur et les talons se déplient vers l’extérieur.

Maladies courantes entraînant des lésions des os et des articulations des pieds

  1. L'érythromélalgie est une maladie vasculaire rare causée par la dilatation paroxystique des capillaires et des petites artères, ce qui perturbe les réflexes vasomoteurs périphériques. Le pied peut être la zone touchée, des douleurs de brûlure résultant parfois d'une exposition à la chaleur.
  2. Tumeurs malignes dans les os des pieds. La croissance de la tumeur entraîne la compression des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins, provoquant une douleur chronique.
  3. Maladie métastatique. Des métastases du cancer avec circulation sanguine sont enregistrées dans le membre inférieur, en particulier le pied.
  4. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie dégénérative inflammatoire systémique qui touche les petites articulations de tout le corps, y compris les pieds.
  5. La spondylarthrite ankylosante est une maladie systémique grave de nature chronique qui affecte l’avantage des grosses articulations et des articulations des vertèbres. Parfois, en raison de l'ossification des ligaments et des disques des articulations de la colonne vertébrale, le patient ressent des douleurs aux talons.
  6. L'ostéomyélite est une infection bactérienne affectant les os, le périoste et la moelle osseuse. L'ostéomyélite du calcanéum entraîne une déformation et une sclérose des structures osseuses.
  7. Tuberculose de l'os avec sa fonte ou nécrose.
  8. La goutte est une maladie métabolique grave. Le dépôt de cristaux d'acide urique dans les articulations entraîne des déformations prononcées des os et, dans les reins, une inflammation et la formation de calculs.
  9. Diverses maladies infectieuses. Certaines infections intestinales, telles que la yersiniose ou la salmonellose, ainsi que les infections urogénitales, qu’il s’agisse de la gonorrhée ou de la chlamydia. S'écoulant sous une forme latente, ils conduisent souvent à l'apparition d'arthrite réactive, affectant avec d'autres articulations et l'articulation du calcanéum.
  10. Talons fissurés résultant d'un pied diabétique, d'une mycose ou d'une dermatite.

Blessures

  1. Rupture ou entorse du tendon.
  2. Fracture ou fissure du calcanéum.
  3. Talons meurtris.

La nature de la douleur dans le talon en marchant

Selon le facteur étiologique, les talons peuvent faire mal de différentes manières. Par nature, la douleur est brûlante, coupante, sourde, lancinante, douloureuse. Il est important de distinguer ses caractéristiques, cela aidera les médecins à déterminer la cause exacte et à prescrire un traitement adéquat. La douleur peut être soit la manifestation initiale de la maladie du pied, soit l’un des symptômes d’une maladie courante.

La douleur brûlante se produit dans l'érythromélalgie et la polyneuropathie. Dans le premier cas, un temps chaud ou même dormir sous une couverture chaude entraîne une expansion pathologique des capillaires et des vaisseaux sanguins dans les membres, ce qui entraîne une sensation de brûlure débilitante non seulement au talon, mais également au pied tout entier. Le sommeil et l'humeur sont perturbés, une gêne survient pendant la marche. La peau du talon devient rouge avec une teinte bleuâtre. Il n’ya qu’une envie: refroidir les jambes en les laissant tomber dans l’eau froide. Dans le second cas, par exemple, dans la névralgie métatarsienne, la compression des nerfs plantaires se termine par l'apparition de douleurs aiguës et brûlantes qui se propagent dans tout le pied. L'inflammation ou la lésion du tendon se manifeste également par une sensation de brûlure aiguë dans la zone touchée.

La fasciite provoque des douleurs au talon lors de la marche après le sommeil ou du repos, surtout le matin. Il est si fort et insupportable qu’une personne est forcée d’éviter de marcher sur le talon. Au repos, la douleur s'atténue ou devient terne, mais à la moindre charge sur le talon. Le retour de la douleur lors de la marche est dû à des micro-fractures répétées de l'aponévrose enflammée et œdémateuse, qui se développent ensemble en l'absence d'activité motrice humaine.

Lorsque l'épine à talon se soulève, les patients se plaignent d'une douleur sourde et douloureuse au milieu du talon, aggravée par la marche. Chaque douleur peut être différente: périodique lorsque vous marchez sur le talon ou douleur constante, alternant aiguë lorsque vous marchez. Souvent, une personne sent un clou dans le talon. Les personnes obèses ont le temps le plus difficile. Ils sont dus à l'obésité, la charge sur les jambes est plusieurs fois supérieure à celle des personnes ayant un poids normal.

La tendinite d’Achille, la rupture du ligament, la fasciite plantaire, les contusions au talon sont souvent diagnostiquées chez les athlètes de jogging ou ceux qui sont obligés d’augmenter considérablement la charge systématique sur les jambes.

Une douleur insupportable au talon avec l'impossibilité de s'en prévaloir apparaît avec une fracture du calcanéum. Les traumatologues savent que la période d’accrétion osseuse et la période de récupération sont très longues. Même après le retrait du pansement, le patient ne peut pas pleinement marcher sur le talon blessé pendant une longue période.

La lésion des articulations du pied, accompagnée d'une douleur d'intensité variable, survient dans la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, certaines maladies auto-immunes ou infectieuses systémiques. Le diabète entraîne une violation du tissu trophique des pieds, qui se manifeste par des fissures douloureuses et des ulcères aux talons.

Diagnostic d'une douleur anormale au talon

Pour les douleurs au talon, consultez un rhumatologue ou un traumatologue orthopédique. Il peut être nécessaire de consulter d’autres spécialistes "restreints" - un oncologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un chirurgien ou un neuropathologiste.

Le schéma des mesures de diagnostic est déterminé après l'examen physique du patient. Un examen visuel visuel avec palpation de la région douloureuse permet de recueillir un diagnostic préliminaire et de prescrire les examens nécessaires, dont les résultats serviront à confirmer ou à exclure la pathologie présumée.

Diagnostic de laboratoire

  • "Biochimie" et analyse de sang cliniquevous permettent de détecter la présence d'inflammation, telle que l'arthrite. Une augmentation des taux d'acide urique indique la goutte.
  • Test sanguin pour les marqueurs tumoraux. Prescrit pour une tumeur maligne suspectée.
  • Tests de triche avec la définition du facteur rhumatoïde, des complexes immuns circulants, de l’albumine, de la protéine C-réactive, de la détection des anticorps anti-O-streptolysine. Nécessaire pour confirmer les maladies rhumatismales et auto-immunes.
  • Étude bactérioscopique exsudat pris après la perforation du sac articulaire. Ces méthodes permettent d'identifier la lésion inflammatoire de la bourse.
  • Examen microbiologique grattage de l'urètre pour déterminer l'agent responsable de l'infection de la sphère génitale.
  • Analyse bactériologique du liquide articulaireclarifier la nature de l'inflammation, le type d'agent pathogène et déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.
  • Prise de sang pour le sucre. Il est nécessaire de déterminer le niveau de glucose dans le diabète, afin de stabiliser l'indicateur, afin de réduire l'effet négatif du sucre sur les vaisseaux des jambes.

Diagnostics instrumentaux

  • Radiographie - principale méthode de diagnostic de la douleur au talon. Vous permet d'identifier les violations de l'intégrité du tissu osseux et d'autres modifications spécifiques des structures.
  • Biopsie osseuse de ponction. Il est indiqué en cas de suspicion de lésions tuberculeuses du système osseux.
  • Ponction du sac synovial. Conduit avec une bursite suspectée.
  • Ultrasons, résonance magnétique nucléaire ou CT. Attribuer en cas de controverse ou pour identifier une tumeur maligne.
  • Électroneuromyographie - enregistrement des potentiels bioélectriques des muscles dans le contexte de l'excitation des fibres musculaires.

Traitement de la douleur au talon

La douleur dans le calcanéum est le symptôme d'un état pathologique ou de la maladie sous-jacente. Sur la base de cette méthode de traitement est sélectionné. Mais tout d’abord, le patient doit adhérer aux recommandations générales:

  • reposez-vous davantage et éliminez les longues marches quotidiennes ou debout sur vos pieds;
  • refuser les chaussures avec une chaussure inconfortable avec des talons hauts ou son absence complète;
  • réduire le poids dans l'obésité;
  • utiliser des supports de pied ou des chaussures orthopédiques;
  • faire des exercices thérapeutiques pour les pieds.

En cas de douleur au talon, non liée à un traumatisme, ils soulagent la maladie principalement à l'aide d'un traitement conservateur. Si la douleur est une conséquence de la maladie sous-jacente, l'accent est mis sur son traitement et, en fonction de la maladie, le traitement a ses propres nuances: lors d'infections urogénitales, des antibiotiques sont prescrits pour éliminer les microorganismes; pour la polyarthrite rhumatoïde, on utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des corticostéroïdes; La tuberculose osseuse est traitée avec des antibiotiques et des médicaments synthétiques antituberculeux.

Traitement des semelles de fasciite:

  • bien sûr, prendre l'un des anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, nimésulide ou autre);
  • avec l'inefficacité des analgésiques non narcotiques, faire un blocage médicamenteux extra-articulaire;
  • l'enregistrement sur bande;
  • physiothérapie, telle que l'électrophorèse;
  • compresse sur le talon avec une solution de Dimexidum, novocaïne, acide acétylsalicylique;
  • applications d'un mélange de teinture de Sabelnik, d'huile de blaireau et de momie;
  • gymnastique;
  • massage des pieds.

Dans certaines pathologies, une douleur constante dans la plante du pied, une orthèse (attelle) ou une attelle est souvent utilisée. Pour les fractures du calcanéum d'immobilisation à la jambe du genou aux doigts, imposer une attelle en plâtre pendant une période de 3 à 8 semaines.

Des procédures physiothérapeutiques autres que l'électrophorèse, la thérapie par ondes de choc, la thérapie magnétique et laser, les ultrasons, la phonophorèse et la hyperfréquence sont efficaces. Il aide également la thérapie manuelle, le massage.

Le traitement chirurgical est indiqué pour les cas graves de pathologies qui ne peuvent être résolues par des méthodes de traitement médicales. L'opération se fait avec des ruptures du tendon, dans certains cas, pour enlever l'éperon de talon, etc.

Pourquoi les douleurs au talon apparaissent-elles et comment les traiter?

À l'adolescence, les douleurs au talon sont généralement rarement perturbées et la santé du pied fait l'objet de peu d'attention. Mais dans la vieillesse, ce problème devient plus aigu. Mais si la douleur dans les compositions du genou, par exemple, est toujours claire, il est difficile de comprendre ce qui peut faire mal au talon.

Et l'intensité de ces sensations est assez élevée. De plus, elle assomme littéralement le rythme de vie habituel, réduisant ainsi le temps passé sur ses pieds. Alors, quelle est la cause de la douleur au talon et comment y faire face?

Raisons

Les raisons de l’émergence de celles-ci, pour le moins que l'on puisse dire, des sensations désagréables, peuvent être nombreuses. Mais ils apparaissent à peu près les mêmes. Une douleur intense peut apparaître n'importe où sur le talon, et lorsque vous le ressentez, cet endroit est doux.

Quelle que soit la cause de la maladie, il est tout simplement impossible de guérir le diagnostic exact, encore moins de guérir la maladie. Pour ce faire, vous devez contacter un traumatologue, un rhumatologue ou un médecin de famille, qui vous dirigera vers le spécialiste dont vous avez besoin.

Il se manifeste plus net et plus intense le matin après être sorti du lit ou après un long repos, sans être piétiné.

Ce sont le repos et des exercices spéciaux qui apportent un soulagement, tandis que de longs séjours sur les jambes aggravent la situation. Cela devient pire si vous montez les escaliers sur la pointe des pieds. Le problème peut apparaître avec une jambe, ou avec deux à la fois.

Facteurs externes

L’émergence de douleurs au talon le matin contribue le plus souvent à:

  • Mauvaises chaussures, par exemple talon aiguille. Dans ce cas, le pied est dans une position anormalement pliée trop longtemps, ce qui provoque une douleur fulgurante.
  • Il peut également apparaître lorsque les chaussures sont trop serrées, ce qui serre la jambe et affine la couche de graisse du pied. En conséquence, le fascia subit trop de pression et devient enflammé. Le problème peut aussi se cacher dans un mauvais pied.

Ces symptômes peuvent être ressentis par les personnes qui sont trop debout la journée ou qui mènent une vie sédentaire. Et en fait, et dans un autre cas, les jambes subissent une charge inhabituellement grande, qui se traduit par des sensations, comme si une aiguille était coincée dans le talon.

Il est généralement difficile pour les personnes, en particulier les personnes âgées, de déterminer immédiatement les causes de la douleur. Mais presque tous les patients sont sûrs que l'éperon de son talon se développe.

Souvent, les personnes qui aiment faire de l'exercice en plein air, comme le jogging, se plaignent de tels problèmes. Ils doivent faire attention à la façon dont leurs chaussures sont bien amorties lorsqu’ils courent lorsqu'ils marchent.
Parfois, le problème réside dans le changement du revêtement souple pour pouvoir rouler sur le chemin d'asphalte. La raison peut en être un étirement banal avec une distance ou une intensité croissante des courses, une mauvaise technique de course à pied.

Les jambes ont également un excès de poids en cas de surpoids, ce qui peut causer des douleurs.

Maladies possibles

Il est difficile de déterminer zayolevanie qu'une seule douleur au talon, car ce symptôme alarmant peut indiquer de nombreux maux:

  • Semelles Fascite. Si les talons font mal, alors avant de décider quoi faire, vous devez déterminer quelle maladie a provoqué une telle réaction. En cas de surcharge du pied, une charge inhabituelle se produit, une fasciite de la plante des pieds ou une inflammation de ce tissu conjonctif.

Ce ligament est attaché d'un côté à la partie inférieure de la tubérosité du calcanéum, traverse tout le pied et se connecte à la base des phalanges des doigts. Des problèmes surviennent généralement dans la zone de connexion avec la cuspide du talon.

Traumatisme aux ligaments. En plus de l'inflammation, la surcharge du pied peut causer des blessures:

Dans ce cas, une sensation de brûlure apparaît sous le talon et augmente si on marche dessus.

  • Pied plat. La cause de l’inconfort peut être un pied plat banal, lorsque le système musculo-squelettique ne fonctionne pas correctement.
    Lorsque l'inflammation du fascia devient chronique, la douleur peut s'atténuer légèrement. Ils apparaissent lorsque vous marchez sur un pied après un repos, surtout après une sortie nocturne.
  • Talon éperon. Mais à ce stade, il existe un processus actif d'accumulation de sels de calcium et de formation de croissance osseuse.
  • MST La maladie peut également être causée par une infection se développant dans le corps, y compris une infection sexuelle (par exemple, la gonorrhée, la chlamydia). Dans ces cas, les pieds se font sentir non seulement pendant la charge, mais même pendant le repos, surtout la nuit.
  • Arthrite infectieuse-réactive pouvant être accompagnée d’inconfort dans la région génitale, d’inflammation des articulations et des yeux.

Ces symptômes peuvent indiquer d'autres maladies inflammatoires.

Si le pied est douloureux en marchant, le patient peut souffrir de goutte, de spondylarthrite ankylosante, d’arthrite psoriasique. En cas de goutte, l’abus d’alcool, la consommation excessive de produits carnés et d’autres préalables à des troubles métaboliques peuvent en être la cause.

Dans d'autres cas, la douleur des talons apparaît à la suite d'une inflammation de la colonne vertébrale ou des articulations. Pour déterminer ces maladies peut être un test sanguin spécial.

Diagnostics

La maladie se développe généralement progressivement, il est donc extrêmement difficile de déterminer sa cause exacte. Surtout lorsqu'il s'agit d'inflammation du tissu conjonctif.
Au cours de l'examen, le médecin effectue:

  1. conversations avec le patient;
  2. recueille toutes les informations possibles qui ont précédé l'apparition de la douleur;
  3. puis il effectue la palpation du pied, c’est-à-dire qu’il fléchit et étend le pied avec ses mains, le sent à différents points, détermine dans quelle position et où se situe la douleur;
  4. De plus, une radiographie des pieds est requise. Cela aide à éliminer le risque de fractures par compression, de polyarthrite rhumatoïde systémique et de néoplasmes.

Méthodes de traitement

Nous avons donc compris pourquoi les talons faisaient mal et nous en venons maintenant à la question de savoir comment traiter ce problème. Il est formellement déconseillé de le faire vous-même, mais les médecins, en fonction de la cause de la maladie, peuvent utiliser de telles méthodes.

Tout d'abord, avec une douleur trop intense, une anesthésie est réalisée: avec du paracétamol ou de l'ibuprofène. Ce dernier est préférable, car il supprime l'inflammation en plus du soulagement de la douleur. Plus souvent prescrit un traitement local - gel ou pommade à friction avec des agents anti-inflammatoires. S'ils ne sont pas à portée de main et que la douleur est intense, il est soulagé par application à froid pendant 15 à 20 minutes.

Ne pas appliquer de la glace directement sur un pied non protégé. Donc, vous pouvez provoquer une brûlure par le froid. La glace doit être enveloppée dans un sac et dans une serviette.

Des exercices spéciaux aident également à soulager les symptômes: étirements légers du fascia et du tendon d’Achille. Il faut comprendre que dans un état détendu, ils sont resserrés et guéris et, sous la charge, ils sont à nouveau étirés et blessés.

C'est ce qui cause des attaques douloureuses le matin. Par conséquent, il est nécessaire d'effectuer des exercices préparatoires spéciaux le matin. Quoi exactement - choisit un physiothérapeute ou un spécialiste en physiothérapie.
Si ces mesures n'apportent aucun soulagement, le médecin prescrit un traitement plus grave, par exemple des injections de stéroïdes. Ils soulagent les symptômes, l'inflammation pendant plusieurs semaines, mais ne sont pas toujours capables de guérir.

Par conséquent, de telles injections sont utilisées dans le cas de blessures d'athlètes qui doivent effectuer dans la semaine à venir.

La réduction du seuil douloureux avec des stéroïdes peut entraîner une rupture du fascia lors d’une charge trop intense de la jambe.

Pour le traitement, la thérapie par ondes de choc extracorporelles est également utilisée lorsque le point sensible est affecté par une onde sonore intense.

On pense que plusieurs séances de ce type conduisent à la guérison du ligament. Les experts ne savent pas encore comment se passe le traitement, mais dans le cas des étirements, les patients constatent une amélioration.
Certes, il peut y avoir des effets secondaires sous la forme d'ecchymoses, de rougeurs, d'augmentation de la douleur. Ils surviennent dans les cas où le ligament n'est pas étiré, mais déchiré ou déchiré. Par conséquent, avant tout traitement devrait être un diagnostic approfondi.

La radiothérapie, ainsi que les injections de toxine botulique, sont moins disponibles mais leur efficacité a été prouvée. Ils sont généralement réalisés avec l'utilisation simultanée d'une attelle spéciale, qui est placée pendant la nuit sur le tendon d'Achille.

Elle ne lui permet pas de rétrécir et de raccourcir pendant la nuit, et évite donc les étirements douloureux du matin. Dans les cas très graves, utilisez une attelle en plâtre ou même en plâtre, mettez parfois un support amovible spécial. Cela donne protection, repos et amortissement du problème.
Dans les cas très graves, recourir à la chirurgie. Il est généralement prescrit pour les ruptures ligamentaires, lorsque la douleur ne cesse pas au cours d'une année ou lorsque la croissance osseuse se produit réellement. Mais de telles opérations entraînent souvent des complications (blessures des nerfs adjacents, augmentation de la douleur, infection), de sorte qu’elles ne sont utilisées qu’en dernier recours.

Prévention

Afin d'éviter ce symptôme désagréable, vous devez savoir:

  • Si vous décidez de faire des exercices physiques actifs (jogging, marche), choisissez les chaussures de sport qui vous conviennent:
  1. légèrement plus grand que d'habitude;
  2. avec amortissement fiable;
  3. fabricant de confiance.
  • Assurez-vous d’apprendre la bonne technique pour courir avec les pieds sur l’ensemble du pied, pas sur le talon. Cela protégera non seulement le pied des blessures, mais aussi les genoux et les articulations de la hanche. Ajustez votre alimentation pour vous débarrasser de l'excès de poids, la charge sur les talons sera alors moindre.
  • Procurez-vous des semelles orthopédiques spéciales si vous avez le moindre signe de pied plat diagnostiqué. Ils enlèveront l'excès de charge des ligaments et des muscles, aideront à garder le pied dans son état naturel.
  • Assurez-vous de porter les bonnes chaussures de sport, de faire des exercices thérapeutiques pour les jambes, de les laisser se reposer périodiquement.

Que devraient être les chaussures?

Les chaussures doivent toujours être de taille stricte et pas trop étroite pour ne pas pincer le pied. Vous devez également savoir:

  1. Elle devrait avoir un cou-de-pied confortable et toujours un petit talon - environ 5 cm.
  2. Le port de chaussures sans talon est tout aussi nocif qu'avec un stylet. Il est souhaitable que les chaussures soient à dos souple.
  3. Si vous faites de l'exercice, achetez des chaussures de course spéciales auprès d'un fabricant réputé. Il est important qu'ils aient un bon amorti afin qu'ils ne soient pas pressés et qu'ils soient "respirants".
  4. Des coussinets et des semelles spéciales aident à soutenir la voûte plantaire et à relever le talon de la chaussure. Mettez-les dans les deux chaussures, même si la gêne se fait sentir dans un seul talon.

Les causes de la douleur peuvent être de masse, mais le problème survient le plus souvent en raison d'une charge excessive du pied due au port de chaussures inadéquates, d'un effort physique excessif, moins souvent - de processus d'infection dans le corps.

Pourquoi les douleurs au talon apparaissent-elles et s'agit-il toujours d'un éperon au talon? Cherchez la réponse dans la vidéo.

Que faire si ton talon te fait mal et que ça fait mal de marcher dessus?

Le talon fait mal, ça fait mal d'attaquer, comment soigner - un des problèmes communs, en particulier chez les femmes. Avec le mauvais traitement, vous pouvez vous faire du mal. Par conséquent, en vous rassemblant vous-même, sans l'aide d'un spécialiste, commencez le traitement, familiarisez-vous avec les informations médicales et appliquez ensuite les méthodes de traitement en pratique.

Les causes du symptôme

Les causes de la douleur dans les talons peuvent être très différentes. Considérons les plus courants:

  1. L'arthrite est le processus d'inflammation du tissu qui longe le pied et relie l'os du talon aux doigts. Dans ce cas, la douleur augmente avec le temps. Le pic de douleur se produit le matin en avançant. Lorsque vous restez debout pendant longtemps, la douleur s'intensifie à nouveau. Lorsque les pieds deviennent trop refroidis, le processus inflammatoire à l'intérieur du tissu augmente et la douleur devient plus forte. Il est presque impossible de monter sur les chaussettes pour l'arthrite, une douleur aiguë et aiguë apparaît immédiatement.
  2. Inflammation du tendon d'Achille. Si vous avez mal aux jambes, surtout aux talons, en marchant, cela peut indiquer un processus inflammatoire dans le soi-disant tendon d'Achille. Lorsque le centre de la douleur au tendon d’Achille est situé sous le talon, du côté de la plante du pied ou au-dessus.
  3. L'arthrite réactive est une infection sexuellement transmissible. Ils peuvent causer des douleurs dans la région des pieds. L'inflammation des tendons du talon peut déclencher une infection latente. Avec ce type d'arthrite, la douleur dans les talons est permanente. La douleur peut ne pas diminuer même la nuit.
  4. Fasciite plantaire - formation compactée dans le tissu conjonctif. En portant des chaussures constamment serrées et inconfortables, vous pouvez ainsi provoquer un processus inflammatoire au niveau de la semelle. La fasciite plantaire peut causer des éperons au talon en raison des dépôts de sel dans la zone inflammatoire.
  5. L'éperon de talon est un processus chronique d'inflammation du fascia de la semelle. Souvent, la croissance sur le talon provoque une douleur intense. Une douleur aiguë se produit le matin, pendant l'ascension, puis diminue au dîner. Cependant, après un état de repos prolongé, par exemple, si vous restez assis pendant quelques heures, il augmente à nouveau, causant encore plus de souffrances. La plante du pied avec un éperon doit réduire la pression exercée par la masse corporelle. Veillez donc à porter des pantoufles souples à la maison.
  6. Arthrite réactionnelle - Les infections sexuellement transmissibles peuvent causer des douleurs dans la région des pieds. L'inflammation des tendons du talon peut déclencher une infection latente. Avec ce type d'arthrite, la douleur dans les talons est permanente. Même la nuit, la douleur peut ne pas s'atténuer.
  7. La tension constante de la structure du pied causée par le port prolongé de chaussures à talons hauts peut également causer des douleurs dans la région du pied.
  8. Le calcanéum subit un stress supplémentaire dû à une augmentation de poids corporel sur une courte période de temps, de sorte que le surpoids est l'une des causes de la douleur dans les talons.
  9. La surtension des pieds, associée à une marche prolongée et à d'autres charges, provoque également des douleurs au talon.

Méthodes d'élimination de la maladie

Si votre pied droit ou gauche tombe soudainement malade sans raison apparente, vous devez prendre des mesures pour arrêter le processus inflammatoire à temps. Vous devez d'abord découvrir les causes de la maladie.

Il convient de rappeler que même si certaines personnes traitent la douleur en utilisant uniquement les conseils de la médecine traditionnelle, vous ne devez pas ignorer les conseils et la nomination d’un spécialiste. Quelle que soit la cause du processus inflammatoire dans la région du talon, vous n’avez, en aucun cas, sans l’avis du médecin, suivi les méthodes de la médecine traditionnelle et n’utilisez en aucun cas des bains de vapeur pour les pieds. Dans le cas de telles méthodes, non seulement vous vous blessez, mais vous augmentez également la douleur à l'intérieur du pied. Le réchauffement des compresses augmente également le processus inflammatoire. En aucun cas, ne faites pas de compresses d'alcool ou de moutarde.

Le maillage en iodure est également inutile et destructeur dans ce cas. Dans ce cas, il ne peut que brûler le tissu.

Si vous avez encore un bain de vapeur ou un paquet de toge chaud et que vous avez un gros point rouge ou un pied légèrement enflé, vous ne devez pas vous soigner à la maison, mais demandez l'aide d'un médecin.

Recettes les plus simples

Quelques recettes simples pour soulager la douleur à la maison avant de faire appel à une aide qualifiée.

  1. Prenez un comprimé anti-inflammatoire. Cela soulagera non seulement la douleur pendant un certain temps, mais aura également un effet neutralisant sur le processus inflammatoire dans la région du pied.
  2. Assurez-vous de frotter une pommade inflammatoire pendant la nuit (nise, cétonal, gel fastum, etc.).
  3. En cas de douleur extrêmement perturbante, placez votre pied sous le jet de glace, prenez une douche ou mettez un morceau de glace sur la zone inflammatoire pendant une demi-heure.

Pendant 1 heure, faites une compresse avec Demixid et Novocaine. Pour fabriquer une compresse, vous aurez besoin de coton, de papier d'aluminium ou d'un sac en plastique ordinaire, de bandages et de solutions de Demiksid et de Novocain. Mélanger 30 mg de solution de Demexide avec 50 mg de Novocain. Humidifiez le coton avec la solution obtenue et appliquez-le sur le nidus de l'inflammation. Enveloppez ensuite la jambe avec du papier d'aluminium ou du plastique et fixez la compresse avec un bandage.

Une aide efficace fournira un gel Dicloran plus relativement peu coûteux. Il suffit de l'appliquer la nuit, sur le pied et de mettre une chaussette sur votre pied. Ou vous pouvez faire une compresse avec lui pendant une demi-heure, enveloppant votre jambe et une pellicule de plastique. Ne vous inquiétez pas pour la gravure, mais rappelez-vous que la compresse ne peut pas être maintenue plus de 30 minutes.

Kuznetsov applicateur. Malgré un grand scepticisme, l'applicateur de Kuznetsov est capable d'avoir un effet de guérison formidable sur les pieds. La formation sur le tapis (applicateur Kuznetsov) permet d’atténuer la douleur et de stimuler les impulsions nerveuses. Il est particulièrement bon de rester debout le matin, immédiatement après le réveil, lorsque le pic de douleur dans les jambes est noté. Si, au cours de l'utilisation de l'applicateur, la douleur augmentait, vous ne devriez pas l'utiliser.

La thérapie par ondes de choc est la méthode la plus efficace qui contribuera progressivement à soulager les symptômes douloureux du talon. UHT aide à soulager l'inflammation, à se débarrasser des excroissances osseuses et à améliorer la circulation sanguine dans la lésion. Afin de vous inscrire aux procédures UHT, le médecin vous demandera de procéder à une numération sanguine complète, à un test sérologique (facteur rhumatoïde) et à une radiographie du pied. En fonction des résultats de la recherche, vous enregistrerez le nombre requis de procédures. Rappelez-vous qu'il n'est pas recommandé de subir la procédure UHT plus de 14 fois, car le calcium dans l'os est détruit sous l'action de l'onde de choc. Si votre clinique n’a pas d’UHT, vous pouvez remplacer cette procédure par une échographie, l’ultraviolet, la thérapie UHF et la thérapie magnétique.

Le matin, assurez-vous de vous masser. En étirant le tissu du pied, vous améliorez ainsi sa circulation sanguine. Le coefficient de douleur après le sommeil est réduit en raison de la manipulation.

Si vous pratiquez un sport, en particulier la danse ou le jogging, vous devez différer votre entraînement ou choisir une activité physique douce (natation, pilates, yoga). Si vous n'abandonnez pas la charge, le processus inflammatoire dans le pied ne fera qu'augmenter.

Si la douleur au talon est causée par un gain de poids rapide, suivez un régime et pratiquez le Pilates, le yoga ou la marche normale. Vos jambes, comme tout le corps, souffrent d'une masse de graisse accumulée. Les articulations et les tissus conjonctifs ne sont pas si habitués à votre nouvelle construction, de sorte que le poids les met sous pression. Dans ce cas, veillez à abandonner les talons hauts et à porter des chaussures plus confortables pour réduire la pression exercée sur le pied.

En aucun cas, en présence de processus inflammatoires dans le pied, n'utilisez pas de chaussures à talons hauts. Porter de telles chaussures ne devrait pas être même avec un poids normal. Lorsque vous avez un processus inflammatoire, il est recommandé de porter des chaussures dont les talons n'excèdent pas 5 cm. En suivant ces recommandations, vous soulagerez ainsi votre talon.

Pour la prévention, il est conseillé aux orthopédistes d’acheter des chaussures orthopédiques ou des semelles intérieures. Supposons que les chaussures orthopédiques ne raviront pas tout le monde, mais que les semelles intérieures ne seront visibles par personne et que vous sentirez la légèreté de vos jambes pendant la marche. Ordre des semelles orthopédiques peuvent être dans une pharmacie ou un magasin spécialisé. Pendant que vous attendez que vos semelles soient faites sous vos pieds, vous pouvez acheter des semelles en gel dans tous les magasins de chaussures et les accompagner. Bien sûr, l’effet ne sera pas immédiatement perceptible. Cependant, en raison de la douceur et de la texture, vous retirerez la charge et vous sentirez immédiatement soulagé dans les premières heures.

Il est recommandé de commencer à s’engager dans une série d’exercices spéciaux pour les jambes, qui aideront à renforcer les ligaments et les muscles des pieds.

Gymnastique spéciale à la maison pour renforcer les ligaments

Il existe toute une série d'exercices qui ont un effet positif sur le renforcement des tendons, des articulations et des tissus du pied:

  1. Le vélo est un exercice bien connu de l'enfance. Allongez-vous sur le dos, jambes parallèles au sol, bras le long du corps. Commencez à vous promener à vélo avec les deux pieds. Faites l'exercice le plus correctement possible: à chaque rotation de la jambe, retirez l'orteil et le talon.
  2. Le chemin de la santé. Il est préférable d'acheter des tapis spéciaux ou de ramasser des petits cailloux. Étalez des cailloux ou un tapis et 10 minutes 5 fois par jour, parcourez ce sentier de santé.
  3. Prenez une petite balle, vous pouvez jouer au tennis ou au tennis, et commencez à la rouler alternativement avec les deux pieds.
  4. Rappelez-vous les cours d’éducation physique à l’école: commencez à marcher en cercle, tout d’abord en vous levant sur les pieds, en levant les bras, puis en mettant vos mains sur vos hanches, puis commencez à marcher sur vos talons. Après avoir commencé à marcher à l'extérieur et à l'intérieur des pieds. En marchant, assurez-vous de le faire avec des chaussures spéciales.
  5. Étalez de petits objets (boutons, perles, etc.) devant vous et, en vous servant de vos orteils, commencez à les soulever du sol. L’efficacité de cette méthode réside dans le fait que lors de la réalisation de cet exercice, les parties supérieures des ligaments du pied commencent à bouger activement, augmentant ainsi leur souplesse et améliorant la circulation sanguine.

Il est recommandé d’entreprendre une thérapie physique, même en l’absence de tels symptômes. Seulement, il est préférable de faire dans les baskets et autres chaussures de sport avec des semelles épaisses. Utiliser de telles chaussures est nécessaire pour fournir un amorti. Très souvent, un grand nombre de blessures et d'inflammations se forment du fait qu'une personne effectue une série d'exercices sans chaussures ou dans des chaussures qui ne fournissent pas de rembourrage. Chaussures de gymnastique - le type de chaussures le plus approprié pour les sports actifs.

Traitements cardinaux pour les éperons

Contrairement aux autres causes de la maladie des pieds, les éperons peuvent être éliminés rapidement et facilement.

Retrait des bosses sur le pied pendant longtemps au laser.

Le traitement doit être prescrit par un médecin et réalisé sous son contrôle, car malgré l'innocuité générale du laser, il a un effet important sur le corps. Parallèlement à cela, la procédure comporte un grand nombre de contre-indications. L'éperon lui-même n'est pas enlevé au laser, mais le laser agit sur les tissus environnants, soulageant la douleur et réduisant les poches, de sorte que le pied se débarrasse de la douleur aiguë lors de la marche ou de la position debout prolongée.

Dans les cas où ni le laser ni les autres méthodes décrites ci-dessus n’aident, une méthode chirurgicale de retrait de l’éperon est prescrite.

Plus D'Articles Sur Les Pieds