Les oedèmes

Pourquoi la douleur au talon survient-elle et comment la traiter?

La fonction principale du calcanéum est l'amortissement. Le talon est très sensible au fait qu’il abrite un grand nombre de vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses qui le traversent jusqu’à d’autres parties du pied. Par conséquent, pour le moindre dommage, une personne ressent une douleur.

Pour les personnes actives et actives, la douleur au talon lors de la marche peut constituer un véritable test, les empêchant d'atteindre leurs objectifs. Mais même si une personne mène une vie sédentaire, le talon le lendemain matin peut causer de nombreux problèmes.

Afin d’alléger quelque peu son destin, il est nécessaire de comprendre d’abord ce qui a causé cette douleur et de prendre ensuite les mesures qui s’imposent. Pourquoi le talon a-t-il mal aux pieds et comment les traiter? Essayons de le comprendre.

Causes de la douleur au talon en marchant

Que peut-il être et comment traiter? De nombreuses personnes ressentent des douleurs au talon lors de la marche, mais n'y attachent pas d'importance, car elles sont le résultat de frappes sur une surface dure de la terre. Une fausse hypothèse est à l’origine de nombreux problèmes à l’avenir, alors que les maladies à l’origine du symptôme continuent de progresser.

Considérez les principales causes de la douleur:

  • Epine de talon ou fasciite plantaire. Ceci est une cause d'investigation de l'inflammation chronique de la fasciite de la semelle. Avec cette maladie, la zone des pieds accumule des sels de calcium, qui forment ensuite la croissance des os. En règle générale, cette étape s'accompagne d'un affaiblissement des sensations désagréables dans le pied. Cependant, le matin, il ressentait une douleur au talon en marchant. Selon l'emplacement de l'éperon, le talon du pied gauche et le pied droit peuvent faire mal.
  • Fascia de surtension. Le long ligament soutient la forme du pied et confère des propriétés amortissantes à la voûte plantaire. Après avoir effectué des exercices tels que courir, sauter, il se produit un surentraînement. Le pied nécessite du repos, mais les chaussures avec une supination insuffisante provoquent une inflammation du fascia plantaire, à savoir la fasciite. Le talon fait très mal, surtout pendant la marche du matin, quand une personne sort du lit et que l'aponévrose s'étire. Les blessures chroniques et les entorses entraînent la croissance de tissu osseux à la base du calcanéum - l'apparition d'un éperon. Il augmente encore la douleur pendant l'exercice et la marche.
  • La bursite est une maladie qui provoque une inflammation des tissus qui passe le long du pied et relie l'os du talon aux orteils. Le processus inflammatoire est caractérisé par une douleur croissante, particulièrement sévère le matin. Vous pouvez soulager la douleur avec un massage, mais lorsque vous marchez sur le talon, la douleur réapparaîtra inévitablement.
  • Achillite Le processus inflammatoire dans cette formation anatomique se produit en raison de charges constantes sur les muscles du mollet (escalade de la montagne, sauts), du port de chaussures de compression inconfortables et de la marche avec des talons hauts. La maladie se caractérise par une douleur dans la projection du tendon et sur toute sa longueur. De plus, la douleur survient nécessairement au-dessus des talons de l'intensité moyenne et du gonflement du tendon lui-même. En l'absence de traitement et d'immunité réduite, une inflammation purulente du tendon d'Achille peut survenir, puis la douleur sur le talon devient plus intense, au point qu'une personne ne peut pas marcher pas à pas. En outre, l'inflammation peut atteindre un niveau tel qu'une rupture du tendon peut se produire. Cette condition nécessite des soins médicaux d'urgence.
  • La douleur dans le talon peut être causée par des maladies de la colonne vertébrale, en particulier de la colonne lombaire, souvent accompagnées de symptômes de sciatique. Cette douleur est familière pour beaucoup, car son foyer se situe dans la région lombaire, puis passe dans la région de la fesse, à l’arrière de la cuisse, jusqu’au talon. Les principaux signes de douleur dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire sont une sensation d'engourdissement et de fourmillements dans la cuisse.
  • Arthrite réactive. Cette maladie a une étiologie infectieuse et est déclenchée par des agents pathogènes tels que Yersinia, Salmonella, Shigella, Campylobacter, Clostridium, Chlamydia, Mycoplasma, etc. Les symptômes caractéristiques, en plus de la douleur au talon, sont des symptômes d'inflammation - œdème, rougeur, augmentation de la température locale.
  • Certaines infections, notamment génitales. Dans de nombreux cas, les infections latentes provoquent une inflammation réactive des talons. Il est parfois possible de déterminer le caractère infectieux de l'inflammation des tendons de cette partie du pied par des signes individuels.
  • Goutte - Les sels d'acide urique s'accumulent dans le corps. Ils provoquent une douleur aiguë, un gonflement. Une ou plusieurs articulations deviennent de couleur rouge, deviennent chaudes et sensibles même au moindre toucher. Selon l'endroit, le talon de la jambe gauche ou droite fait mal.

Causes de douleur au talon lors de la marche, non causées par des maladies:

  • Tout d’abord, si vous ressentez des douleurs au talon lorsque vous marchez, vous devez vous concentrer sur vos chaussures, en particulier pour les femmes qui aiment les talons hauts. C'est l'ennemi le plus dangereux du pied. Lorsque vous portez de telles chaussures, les pieds sont soumis à une surcharge constante, de sorte que la marche peut provoquer de fortes douleurs de tir au talon.
  • Rester debout toute la journée. À la fin de la journée, les jambes sont fatiguées et la personne peut ressentir une douleur dans les talons en marchant.
  • L'obésité stable ou un ensemble de poids vif et dans un court laps de temps contribue à augmenter la charge sur le pied.
  • Ecchymose du calcanéum. À la suite d'une blessure, les tissus adjacents peuvent s'enflammer et provoquer de fortes douleurs lors de la marche. Les symptômes sont les mêmes que pour une blessure au tendon. Le site de la blessure deviendra rouge pendant la semaine, puis deviendra bleu et deviendra jaune. Les symptômes augmentent progressivement.
  • L'atrophie du «coussin» de graisse sous-cutanée dans le talon est le résultat d'une perte de poids importante ou d'une augmentation de l'activité physique quotidienne, associée à une surcharge physique.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses causes de douleur au talon lors de la marche, y compris après le sommeil. Par conséquent, il est important que ces panneaux contactent un spécialiste pour obtenir des conseils. En effet, dans chaque cas, le traitement variera en fonction de la cause, il est donc intéressant de poser un diagnostic afin de déterminer ce qu’il peut être.

Diagnostics

Avant de comprendre comment traiter la douleur au talon lors de la marche, vous devez correctement diagnostiquer un symptôme et déterminer la cause de son développement. En règle générale, un diagnostic par un spécialiste expérimenté suffit:

  • plaintes du patient;
  • antécédents du patient (présence ou absence de pathologies antérieures, blessures);
  • examen du pied pour la présence de modifications dans celui-ci;
  • L'examen radiographique donnera une image claire des changements spécifiques dans le cas de la présence de certaines maladies.

Dans certains cas, cette information peut ne pas suffire, vous aurez peut-être besoin de recherches supplémentaires:

  • numération globulaire complète (anémie possible, leucocytose, augmentation de la RSE dans la polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante).
  • test sanguin biochimique: augmentation de l’acide urique dans la goutte.
  • analyses microbiologiques pour éliminer la présence de bactéries affectant le développement de la polyarthrite rhumatoïde;
  • La ponction de l'os pour un examen histologique plus approfondi est réalisée pour exclure la tuberculose osseuse ou l'oncologie.

Pour éliminer la douleur au talon, le traitement de la maladie sous-jacente est nécessaire, ce qui a conduit à ce symptôme. Bien que les analgésiques (Ketorol et autres) puissent vous sauver temporairement des sensations désagréables, vous ne pouvez pas vous en débarrasser sans vous en débarrasser. Par conséquent, lorsque les plus légères manifestations douloureuses doivent consulter un médecin et dès que possible pour commencer le traitement de la maladie sous-jacente.

Comment traiter les douleurs au talon en marchant?

Avec l'apparition de douleurs au talon, le traitement consiste en des méthodes médicales et physiothérapeutiques, en créant un repose-pieds, des massages et une thérapie physique. L'utilisation constante de semelles spéciales réduit la pression exercée sur la zone perturbatrice du talon.

À la maison, la douleur au talon lors de la marche est traitée à l'aide de tels médicaments:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - Ibuprofen, Ketoprofen, Meloxicam. Parfois, des injections de corticostéroïdes sont nécessaires (par exemple, pour la polyarthrite rhumatoïde).
  2. Mazei - Diclofénac, Voltaren, Gel de kétorol, Butadione, Gel de Piroxicam.
  3. Remèdes traditionnels: onguents, décoctions, bains apaisants et lotions anti-inflammatoires.

En outre, utilisez un pansement serré pour mener des séances de thérapie par ondes de choc. Pendant la période de traitement, la charge sur le pied doit être limitée. Plus souvent aider les approches de physiothérapie, des massages et des exercices spéciaux. Dans le même temps, le talon ne fait pratiquement pas mal lorsque vous marchez en fin de journée.

Il y a une douleur dans le talon, à quel médecin contacter?

Selon qu'il y ait eu un traumatisme, thérapeutes, traumatologue, orthopédiste. Vous devrez peut-être consulter des spécialistes des spécialités suivantes: un neurologue, un chirurgien, un oncologue, un spécialiste de la tuberculose.

Si vous n'êtes pas sûr de la cause de la douleur, vous pouvez prendre rendez-vous avec le thérapeute de district. Après l'examen, il vous dirigera vers le bon médecin.

Prévention

Comme vous le savez, il vaut mieux prévenir la maladie que la traiter. Par conséquent, pour éviter l'apparition de douleur au pied, vous pouvez procéder comme suit:

  1. Portez des chaussures confortables et bien choisies. Talon - pas plus de quatre centimètres, les chaussures ne doivent pas pousser.
  2. À la maison, faites des exercices pour les jambes: pliez et redressez le pied en position assise pendant deux minutes. Vous pouvez également prendre une simple balle de tennis et la faire rouler sur le sol avec vos pieds. Exercice à effectuer pendant 5-7 minutes pour chaque jambe.
  3. Mangez bien et prenez des mesures pour lutter contre l'obésité.
  4. Prenez des plateaux de contraste avec des herbes.
  5. Marcher pieds nus sur l'herbe et du sable sur la plage.

La chose la plus importante - vous ne pouvez pas croire que la douleur dans le talon en marchant passera par eux-mêmes. Il ne peut que s'aggraver et se transformer en d'autres maladies plus graves. Par conséquent, en cas de douleur, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Douleur au talon en marchant - causes. Traitement, conséquences dangereuses

Les jambes sont notre tout! Ils nous transportent à travers la vie, prenant tout ce que nous portons sur nos épaules. Cependant, ils ont une parcelle qui prend la majeure partie de la charge. Bien que cette zone soit saine, on ne s'en souvient généralement pas, mais lorsqu'il est question de douleur, la vie devient très compliquée. Aujourd'hui, nous allons parler des raisons pour lesquelles il y a une douleur au talon lors de la marche. Les causes de cette pathologie sont différentes et les conséquences sont, pour le moins qu'on puisse dire, désagréables. Nous espérons que les informations présentées à votre attention aideront à maintenir vos pieds en bonne santé.

Talon en termes d'anatomie

Le pied assume son poids et offre la possibilité de marcher debout. Le talon est une sorte d'amortisseur. Il est basé sur le plus gros os du pied - le talon, qui est entouré d’une large couche de tissu adipeux. Tout cela en fait le plus adapté aux grandes charges. En mouvement, il atténue la force de l'impact, protégeant ainsi la colonne vertébrale des blessures. C'est pourquoi les dommages causés au calcanéum peuvent entraîner divers troubles de la colonne vertébrale et, par conséquent, de la moelle épinière. Malheureusement, ces cas sont assez fréquents car, malgré l'apparente solidité, le calcanéum est plutôt fragile. Cela est dû au fait qu’il a une structure spongieuse, que les nerfs et les vaisseaux sanguins le traversent. Tout cela crée certaines conditions préalables à ses dommages. En conséquence, la personne ressent une douleur au talon en marchant. Les raisons peuvent être très différentes. Laissez-nous nous attarder sur le plus commun. Alors...

Causes non liées à la maladie

Bizarrement, mais l’une des causes les plus courantes de douleur au talon est le port de chaussures inconfortables. Bien entendu, la beauté, comme vous le savez, nécessite des sacrifices, mais les chaussures étroites et crispées, ainsi que les talons hauts, sont une cause directe de douleur au talon de la jambe gauche et du pied droit. En déplaçant la charge lors de la marche sur le pied et en perturbant ainsi l'ordre établi au fil de millions d'années d'évolution, des chaussures inconfortables peuvent affecter considérablement la santé des pieds en général et des talons en particulier. Heureusement, ce problème est facilement résolu. Que devez-vous faire pour arrêter la douleur au talon lorsque vous marchez? Dans ce cas, le traitement consistera à réviser votre garde-robe et à rejeter les paires de chaussures qui suscitent les sentiments les plus négatifs. Des semelles orthopédiques qui aident à maintenir le pied dans la position correcte peuvent également améliorer la situation.

Les blessures sont une autre cause fréquente, non liée aux processus pathologiques du corps. Des douleurs aiguës et brûlantes au talon peuvent être causées par des dommages aux autres os qui composent le pied, ou la cheville. La décision logique dans ce cas sera une visite chez le traumatologue.

Changements pathologiques dans les talons

En plus des facteurs physiologiques, il existe un certain nombre de facteurs pouvant causer une douleur au talon lors de la marche. Les causes d'inconfort doivent souvent être recherchées dans la violation de l'activité du corps et de diverses pathologies. Ces symptômes peuvent accompagner les maladies suivantes:

  • fasciite plantaire;
  • talon éperon;
  • inflammation des tendons du pied - tendinite;
  • arthrite de diverses origines - rhumatoïde, psoriasique, étiologie infectieuse réactive;
  • l'ostéoporose;
  • la goutte;
  • érythromégalie;
  • diabète sucré.

Bien sûr, toutes ces maladies ne sont pas répandues, alors parlons davantage des pathologies les plus courantes.

Fasciite plantaire

Parmi toutes les pathologies associées directement au pied, la fasciite plantaire occupe la première place. Son développement est dû à des processus dégénératifs-inflammatoires dans l'aponévrose de la plante du pied. C'est une plaque solide de tissu conjonctif, qui aide à combiner le calcanéum avec le métatarse. L'aponévrose plantaire a une fonction de soutien, formant la voûte plantaire. En outre, sa tâche consiste à amortir la course et la marche. Des micro-fractures et des crevasses se forment avec l’inflammation provoquée par des charges importantes dans le fascia. Le plus souvent, cela est associé au port de chaussures sur des talons trop bas ou complètement sans lui, au surpoids, au travail sur les jambes. En conséquence, des douleurs au talon de la jambe gauche apparaissent si le processus affecte le fascia gauche et, par conséquent, à droite, si celui de droite est endommagé.

Le traitement dans ce cas consistera à limiter la charge, l’utilisation de chaussures orthopédiques, ainsi que d’orthèses spéciales, qui fixent le pied la nuit à angle droit. Si les mesures prises ne donnent pas de résultats et ne soulagent pas la douleur au talon lors de la marche, le traitement consiste à utiliser des anti-inflammatoires et des analgésiques. Un massage par la glace peut également procurer un soulagement significatif.

Douleur au talon: Éperons

L'éperon de talon est une continuation directe de la fasciite plantaire. Dans les tissus endommagés du fascia plantaire, situés près du calcanéum, les sels de calcium se déposent au fil du temps et une excroissance osseuse se forme. Le symptôme principal de cette maladie est une douleur au talon le matin, en marchant dans les escaliers et en cas d’effort prolongé. L'éperon est une maladie assez grave et son traitement nécessite une approche intégrée. Tout d'abord, le patient doit bénéficier d'un repos fonctionnel pendant plusieurs semaines. L'hormonothérapie est réalisée: des corticostéroïdes sont injectés dans la région du talon. En outre, la physiothérapie était bien établie - thérapie par ondes de choc et laser, massage. En cas d'échec du traitement conservateur, l'intervention chirurgicale est utilisée.

Tendinite d'Achille

Cette maladie est une dystrophie et une inflammation du tendon qui relie les muscles du mollet au calcanéum. La cause de la pathologie devient souvent une charge excessive et des chaussures à l'étroit et inconfortables. Si le processus inflammatoire se poursuit pendant une longue période, une rupture du tendon est possible. La tendinite se manifeste par une douleur le long du tendon, qui augmente lorsque vous essayez de vous tenir sur la pointe des pieds. Le syndrome douloureux le plus grave s’exprime le matin. Lors de l'examen des membres, on peut observer un gonflement et une rougeur de la cheville et du talon. La mobilité du pied est fortement limitée.

Le traitement de la ténidite nécessite une intervention médicale urgente. Lorsque le tendon est cassé, le membre doit être fixé, appliquer des compresses froides et livrer la victime en urgence à un centre médical. Une intervention opérationnelle dans ce cas est inévitable. Si l'écart ne se produisait pas, la visite chez le médecin ne devrait de toute façon pas être reportée. Un traumatologue ou un chirurgien orthopédique vous prescrira un traitement anti-inflammatoire et élaborera un programme de réadaptation.

Diagnostics

Afin de répondre à la question "comment se débarrasser de la douleur au talon", il est d'abord nécessaire de déterminer correctement la cause de la gêne. Lors de la première admission, le chirurgien ou l'orthopédiste procédera à un examen général et prescrira des examens supplémentaires. Une radiographie suffit généralement au diagnostic d'éperons de talon ou de fasciite. Parfois, une échographie supplémentaire est prescrite. Afin d’identifier les problèmes de tendon d’Achille, utilisez l’IRM.

Il est beaucoup plus difficile de diagnostiquer si la douleur au talon est associée à des maladies systémiques. Dans ce cas, il est nécessaire d'attirer des médecins d'autres spécialités. Ainsi, par exemple, si la polyarthrite rhumatoïde pouvait devenir une cause possible de cette douleur, il serait alors très difficile de poser un diagnostic correct sans procéder à des analyses sanguines biochimiques complètes et à la consultation d'un rhumatologue. La même chose s'applique au diabète. Avec une augmentation de la glycémie, il est simplement nécessaire de consulter un endocrinologue.

Douleur au talon en marchant: comment traiter

Bien sûr, le médecin doit prescrire un traitement pour ce problème, cependant, si la douleur apparaît pour la première fois, vous pouvez essayer de la traiter vous-même. Au cours des deux premiers jours, il est recommandé d'appliquer un massage sur glace. Pour ce faire, plusieurs fois par jour, le talon est frotté avec un morceau de glace pendant cinq à sept minutes (jusqu'à ce que vous soyez engourdi). Dans les jours suivants, le froid alterne avec la chaleur, c'est-à-dire quinze minutes après le massage, un coussin chauffant est appliqué sur le talon avec un morceau de glace. Une fois par jour, une telle exposition suffira. En cas de syndrome douloureux grave, des médicaments anti-inflammatoires peuvent être utilisés («ibuprofène» ou «diclofénac»). Cependant, il est préférable de parler du choix d'un médicament avec un médecin.

Prévention

Bien sûr, tout inconfort, y compris la douleur au talon lors de la marche, dont les causes peuvent être très différentes, peu de gens seront satisfaits. Et si vous ne l'avez pas rencontré jusqu'à présent, il est préférable de prendre certaines mesures pour que cela n'apparaisse pas. Les chaussures jouent un rôle énorme dans ce domaine. Évitez les chaussures serrées avec des talons très hauts. Cependant, les chaussures ou les sandales sur une semelle plate ne doivent pas non plus être portées. En outre, il est nécessaire de limiter la charge - redondante, ils ne profiteront pas à votre corps. L'excès de poids est également un facteur important dans le développement de la pathologie à l'étude. Mais la chose la plus importante - il convient de rappeler que vous ne pouvez pas ignorer une telle douleur. Si elles ne disparaissent pas au bout de quelques jours, vous devriez alors consulter un médecin, car plus le traitement retarde, plus les risques de complications sont importants.

Pourquoi le talon fait-il mal au moins?

Bien sûr, la douleur au talon lors de l'attaque peut résulter d'un coup, d'une ecchymose, d'une rotation infructueuse du pied (cela est particulièrement vrai pour les femmes portant des chaussures à talons hauts).

S'il n'y a pas eu de blessure à la jambe, la douleur au talon peut être causée par différentes maladies, y compris une maladie chronique.

Raisons

Les causes de la douleur au talon peuvent être nombreuses. L'un des plus communs est l'éperon de talon. L'éperon de talon est une croissance qui se forme directement sur l'os du talon en raison d'une inflammation chronique du tissu conjonctif de la sole (fascia).

Les sensations douloureuses au niveau de l'éperon de talon sont très douloureuses et fortes et, au réveil, elles sont complètement élevées après le réveil. En marchant, la douleur est également présente, mais pas si grave.

La bursite est la deuxième cause commune de douleur au talon lors de la marche. La bursite est une maladie qui provoque une inflammation des tissus qui passe le long du pied et relie l'os du talon aux orteils. Le processus inflammatoire est caractérisé par une douleur croissante, particulièrement sévère le matin. Vous pouvez soulager la douleur avec un massage, mais lorsque vous marchez sur le talon, la douleur réapparaîtra inévitablement.

En outre, la polyarthrite rhumatoïde peut provoquer des douleurs au talon au début. La maladie provoque une inflammation des articulations de nature chronique. La douleur au talon dans la polyarthrite rhumatoïde est particulièrement forte et épuisant, dérangeant une personne jour et nuit.

Avec une inflammation du tendon d’Achille, le patient ressent une douleur assez sévère au talon supérieur ou inférieur.

Aussi les raisons peuvent être:

  • Chaussures longues à talons hauts en présence de pieds plats.
  • Contusion osseuse, inflammation du tissu sur le talon.

Pour connaître la cause exacte, vous avez besoin d’un examen médical: échographie, rayons X de la zone touchée. Donc, s'il y a une douleur au talon, vous ne devriez pas retarder l'appel d'un traumatologue, d'un chirurgien ou d'un orthopédiste.

Traitement

Afin de bien comprendre pourquoi la douleur au talon est apparue pendant l'attaque, vous devez vous rendre dans un établissement médical, chez un médecin comme rhumatologue, arthrologue ou orthopédiste. Comme nous l'avons déjà constaté, les causes de la douleur peuvent être très différentes et la désignation de procédures médicales dépend de leur identification. Le médecin diagnostique soigneusement la cause de la maladie et choisit la méthode de traitement optimale.

Dans cet article, sur les causes de la bursite du coude.

Lorsque l'épine au talon est causée par une blessure au tendon, le patient est astreint au repos pendant deux à trois semaines. Des médicaments anti-inflammatoires sont utilisés - indométacine, flexen, brufen, ibuprofène, diclofénac, etc. En outre, la thérapie au laser, le massage croisé avec des pommades, la thérapie par ondes de choc sont activement utilisés. Si le syndrome douloureux est prononcé, l’introduction de corticostéroïdes - kénalogue, hydrocortisone dans la zone douloureuse n’est pas exclue. Parfois, cela suffit amplement pour arrêter la douleur aiguë. Dans les cas graves, les médecins utilisent la radiothérapie.

La douleur au talon peut survenir en raison d’un certain nombre de maladies infectieuses, telles que la chlamydia ou la gonorrhée. Dans ce cas, la formation d'une inflammation dite réactive des talons est probable. Dans de tels cas, la douleur au talon est présente même dans un état calme. La douleur est pire la nuit. Ce type d'inflammation implique la présence de signes de lésions d'autres organes et articulations. Dans ce cas, le traitement de l'infection principale a lieu, ce qui a provoqué une douleur au talon au début. Des antibiotiques, des compresses, des pommades, des anti-inflammatoires sont utilisés.

Goutte, arthrite psoriasique ou spondylarthrite ankylosante, inflammation de la région du talon. Parfois, cela peut être le premier symptôme des maladies ci-dessus.

Si une personne souffre d'arthrite ou de spondylarthrite ankylosante, l'analyse de son sang montrera certainement la présence de marqueurs inflammatoires. Lorsque la goutte dans le sang en grande quantité, il y a de l'acide urique. Dans tous ces cas, le traitement de la maladie sous-jacente permet de se débarrasser des douleurs au talon.

La thérapie par ondes de choc (thérapie par ondes de choc) est l’une des nouvelles méthodes de traitement des éperons. Un dispositif spécial dirige les ondes de choc sur le talon, contribuant à la restauration du tissu musculo-squelettique. À l'aide d'une onde sonore, les impulsions des récepteurs de la douleur sont bloquées: la sensibilité du talon diminue et le syndrome de la douleur s'atténue.

Douleur au talon en marchant

Une telle attaque, comme une douleur au talon lors de la marche, ne vise pas seulement les adultes, mais également les enfants. Dans ce cas, les causes peuvent être les pieds plats, le surpoids, le mode de vie inapproprié de l'enfant, entraînant de graves problèmes de tissu conjonctif du talon.

Les chaussures sont l’un des principaux responsables de la douleur au talon lorsqu’on marche, ce qui doit immédiatement faire l’objet d’une attention particulière. Il est préférable de porter des chaussures à semelle souple et plate. Lors de la marche, il est nécessaire de soulever légèrement la surface arrière du pied pour transférer la charge principale vers l’avant.

Si vous avez mal aux talons en marchant, pensez à ramener votre corps à la normale, par exemple en éliminant tout excès de poids.

Pour la prévention de la douleur dans les talons, vous devez les renforcer avec une gymnastique spéciale. La gymnastique est extrêmement simple - il vous suffit de prendre une simple balle de tennis et de la faire rouler sur le sol avec vos pieds. Exercice pour effectuer cinq à sept minutes pour chaque jambe. Talons de massage très utiles, qui peuvent être effectués indépendamment.

Douleur au talon le matin

Un symptôme tel que la douleur au talon du matin se développe souvent avec une fasciite plantaire, une inflammation chronique du tissu musculaire due à un micro-traumatisme. La douleur est intense et couvre toute la base du pied. Les premiers pas particulièrement douloureux après une longue période de repos. Les douleurs s'atténuent pendant la journée, mais reviennent le soir.

Fascia plantaire - tissu conjonctif du pied, attaché au calcanéum et aux phalanges des doigts. En cas de fasciite avec plantaire, des micro-fractures se produisent dans les endroits où le tissu est attaché à l'os, le tissu s'enflamme et un syndrome douloureux intense apparaît.

La nuit, quand une personne dort, des micro-larmes grandissent ensemble, mais avec un raccourcissement du fascia. Le matin, aux tout premiers pas, le fascia se brise à nouveau et la douleur s'intensifie. Après que les premières étapes aient déchiré le fascia et étiré le tissu, la douleur disparaît pour réapparaître.

Fractures ou entorses fréquentes? Vous devriez vous familiariser avec les notes du médecin - symptômes de l'ostéoporose.

Cet article traite de la façon de traiter la polyarthrite rhumatoïde avec des remèdes populaires.

Le traitement de la fasciite plantaire implique les actions suivantes:

  • Forte diminution des activités physiques.
  • Plan de traitement de l'exercice.
  • Semelles orthopédiques avec supports de pied.
  • Immobilisation.
  • L'utilisation d'accolades de nuit (accolades).
  • Enregistrement
  • Introduction à l'hydrocortisone ou au dysprospan de la zone touchée.
  • Thérapie par ondes de choc.
  • Intervention chirurgicale (dans des cas extrêmement rares).

La fasciite plantaire est fixée au moyen d'un ruban adhésif spécial. Si les bandes ne sont pas disponibles, vous pouvez appliquer du ruban adhésif. Lors de la pose, le ruban doit être tendu de manière à reprendre partiellement les fonctions du fascia plantaire, réduisant ainsi la charge exercée sur le tissu.

Les attelles de nuit sont un dispositif très efficace pour traiter la fasciite plantaire. La douleur matinale est due au fait que la nuit, les microfractures du fascia se sont développées avec le raccourcissement. Le raccourcissement se produit parce qu'une personne dort avec des chaussettes étirées. Les attelles immobilisent le fascia à angle droit - dans une position où la tension du tissu est maintenue. Le matin, la douleur disparaîtra ou deviendra beaucoup plus faible.

Bien sûr, l’utilisation de dispositifs d’immobilisation entraîne des inconvénients, mais l’accrétion correcte du fascia endommagé se produit, la douleur du matin disparaît.

Traitement des remèdes populaires

Excellente aide au bain chaud avec du soda et du sel marin, qui améliorent la circulation sanguine dans les tissus du pied. Dans le même but, utilisé des lotions de pommes de terre râpées crues.

La lotion s'impose sur toute la surface du talon, puis enfile une chaussette en laine et laisse le produit pendant plusieurs heures. Les pommes de terre peuvent être remplacées par du radis noir - dans les deux semaines suivant l'intervention, la douleur disparaîtra complètement.

Voici quelques recettes supplémentaires pour le traitement des douleurs au talon selon les méthodes traditionnelles:

  • Creusez la racine d'iris. Il faudra environ 250 grammes, qui doivent être broyés dans une pulpe dans un hachoir à viande. Remplissez la racine de l'iris avec de la vodka (rapport un à un). Infuser le remède dans un endroit sombre pendant environ deux semaines. Appliquez la teinture par voie topique. Bandage plié en plusieurs couches imbibé de l'infusion, attacher au talon, enveloppé d'une pellicule de plastique. Sous cette forme, laissez le talon pour la nuit. Dans la matinée, retirez le bandage. La meilleure solution serait l'alternance de la perfusion avec le frottement des points douloureux avec de la vaseline. Le traitement dure au moins vingt jours.
  • Recueillir les fleurs de lilas et verser un à dix dans la vodka, insister dix jours. Infusion à frotter sur un point sensible et à faire des compresses, semblables à des compresses à la racine d'iris. Le traitement dure 1 mois.
  • Les herboristes conseillent en été de se mettre dans la peau d'un oiseau de montagne ou de renoncule et de marcher ainsi toute la journée. L'herbe soulage la douleur.
  • L'ortie est une plante médicinale universelle, elle est également utilisée pour le traitement des éperons. L'ortie est passée dans un hachoir à viande, puis appliquée sur le talon douloureux. Il est préférable de faire des compresses la nuit. Le cours de traitement dure un mois.
  • Une compresse à base d'ail émincé est un excellent remède pour le traitement des éperons. Enlever la compresse le matin, il faut bien masser le pied.

Si la douleur au talon est constamment préoccupante et ne disparaît pas avec les méthodes traditionnelles, il est nécessaire de consulter un médecin qui procédera à une radiographie du pied et déterminera la direction dans laquelle le traitement doit évoluer.

5 causes de douleur au talon pendant la marche et le traitement

Navigation de l'article:

Un grand nombre de personnes sont confrontées à un problème tel que la douleur au talon lors de la marche.

C'est l'un des symptômes caractéristiques de nombreuses maladies ou une conséquence de la blessure. Les représentantes sont plus exposées à ces maladies, car elles portent des talons hauts, ce qui alourdit encore la charge exercée sur les pieds et les talons.

Caractéristiques du talon

Avec le pied, le talon est considéré comme un amortisseur. Il se compose d'un os et d'une couche de graisse qui lui permet de supporter une charge importante lors de la marche et de la course. Les tissus de talon réduisent la pression tout en se déplaçant, protégeant ainsi la colonne vertébrale des blessures.

L'os du talon est le plus grand des os de vingt-six pieds. Il se compose de vaisseaux, de sang, de terminaisons nerveuses, de tendons. Les talons sont souvent susceptibles de subir diverses blessures douloureuses.

Causes de la douleur au talon en marchant

Si une personne se plaint d'avoir mal au talon, d'attaquer, la cause de ce phénomène peut être une pathologie affectant la structure du pied, les os et les articulations, les blessures. Parmi les facteurs qui provoquent une douleur qui ne sont pas liés aux maladies, il y a:

  • état de stress de la structure du pied pendant trop longtemps, à la suite de quoi un «syndrome de douleur au talon» apparaît. Ce phénomène provoque la chaussure de chaussures inconfortables avec une taille haute, des semelles intérieures de mauvaise qualité ou un changement brusque de talon haut à bas. La tension des pieds est souvent la conséquence d'un pied plat.
  • L'épuisement de la couche de graisse sous la peau du talon. Cela peut entraîner une perte de poids trop rapide, une augmentation du nombre d'activités physiques, des mouvements.
  • Restez debout toute la journée. Cela provoque une charge excessive sur les jambes, après quoi, lorsqu'une personne se promène, des douleurs au talon apparaissent.
  • Prise de poids active.

Fasciite

Il s'agit d'un processus inflammatoire impliquant le fascia (la membrane conjonctive responsable de la répartition des charges sur le pied). L'inflammation peut déclencher de tels facteurs:

  • charge excessive sur les membres inférieurs;
  • chaussette des chaussures inconfortables;
  • surpoids;
  • diabète sucré.

Si les causes de la douleur au talon résident dans la présence de fasciite, vous pouvez observer les symptômes caractéristiques suivants:

  • les sensations douloureuses du matin sont plus prononcées.
  • La région du talon devient rouge, enflammée, chaude.

Le traitement de la maladie est effectué dans un complexe, avec l'utilisation de médicaments et de fixateurs pour les pieds.

Talon éperon

C'est une autre pathologie, en présence de laquelle il est douloureux de marcher sur les talons. L'éperon de talon est une excroissance formée par l'apparition de sels de calcium sur le talon, qui commencent à dépasser au-delà de ses limites, empêchant ainsi un mouvement confortable. Souvent, la maladie provoque une fasciite chez l'homme. Les caractéristiques distinctives des éperons de talon provenant d'autres maladies sont les suivantes:

  • douleur dans l'activité motrice, déclenchée par la pression de la croissance sur les tissus mous.
  • L'apparition d'un gonflement, qui devient très difficile.
  • La croissance existante est rouge et chaude au toucher.

Le traitement de la maladie doit commencer immédiatement pour éviter la croissance active de l'éperon, ce qui empêche le pied de bouger. Pour diagnostiquer une maladie, les spécialistes envoient le patient sous radiographie ou échographie. Lorsque le diagnostic est confirmé, le patient met un pansement spécial sur le pied pour le protéger de toute pression.

Tendenite

Certaines personnes ne peuvent pas déterminer la raison pour laquelle le talon fait mal et il est douloureux de marcher dessus. Un tel phénomène peut provoquer un étirement du tendon d'Achille, appelé tendenite. Le problème est une conséquence des charges excessives sur le pied, ainsi que de la présence de dommages à la zone du talon.

Les tendances peuvent être déterminées par ces caractéristiques:

  • les sensations douloureuses dans la région du talon sont situées sur le côté de la semelle ou au-dessus de celle-ci. Ils deviennent graves quand une personne marche ou se lève "sur les orteils". Les douleurs les plus sévères sont ressenties le matin, quelques heures après le réveil.
  • Le lieu de la pathologie est rouge, enflé, chaud au toucher.
  • Il est difficile de bouger le pied, marcher.

Conduite de traitement de la tendinite, vous devez vous assurer que les jambes repos complet. Pour ce faire, ils sont enveloppés d'un bandage élastique.

Appliquez froid sur le talon pour réduire les crises de douleur aiguë.

Le médecin peut recommander de prendre des médicaments qui soulagent le processus inflammatoire et soulagent la douleur. Pour développer un tendon qui est endommagé, il est nécessaire de faire des exercices thérapeutiques.

Arthrite et arthrose

La douleur au talon lors de la marche peut être due à la présence d'arthrite ou d'arthrose. L'arthrite est un processus inflammatoire dans les articulations provoqué par des maladies infectieuses, un système immunitaire affaibli. En revanche, arthrose - changements dans les articulations qui apparaissent avec l'âge.

Les deux maladies se manifestent:

  • douleurs dans les talons, qui apparaissent principalement dans la soirée. Une gêne peut survenir dans une autre zone du pied, même pas s’apaiser la nuit.
  • L'activité motrice devient limitée.
  • Le joint est élargi en diamètre, déformé.
  • Le site de la maladie est gravement enflé.

Pour soigner les maladies, ils prennent des médicaments qui éliminent le processus inflammatoire, les analgésiques. Les stades avancés de la maladie peuvent nécessiter la ponction d'une articulation touchée par une inflammation.

Érythromélalgie

Il peut être douloureux pour une personne de marcher si elle souffre d'érythromélalgie, provoquée par l'expansion des vaisseaux sanguins. Il existe un tel symptôme caractéristique de la maladie:

  • une personne a une transpiration abondante;
  • la zone pathologique devient rouge;
  • le patient souffre d'hyperémie;
  • une personne ressent une sensation de brûlure si, en marchant, elle touche tout son pied.

Pour effectuer un traitement contre l'érythromélalgie, ils recommandent de prendre des médicaments ayant un effet vasoconstricteur et sédatif qui renforcent les parois vasculaires. Novocain est prescrit par le médecin pour les douleurs aiguës.

L'ostéoporose

Pour comprendre pourquoi les talons font mal en marchant, il faut faire attention aux symptômes présents. Si l'ostéoporose provoque des sensations douloureuses qui réduisent la densité du processus osseux, non seulement le talon peut faire mal, mais tout le pied. Le patient a souvent une courbure de la colonne vertébrale, il est donc courbé. Les causes de la maladie sont:

  • régime alimentaire malsain;
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • la ménopause, qui est arrivée trop tôt chez une femme;
  • après avoir accouché, une jeune mère allaite pendant longtemps.

Le traitement de la maladie consiste principalement à prendre des médicaments qui contribueront à combler le manque de vitamines et de micro-éléments dans le corps.

Bursite

Cette maladie provoque une inflammation dans le sac synovial. Il apparaît de manière inattendue, alors que la personne a mal aux talons en marchant. Les symptômes de la bursite, considérez:

  • gonflement du tubercule calcanéen;
  • rougeur;
  • chaud au toucher l'endroit où se produit le processus inflammatoire;
  • En touchant un talon, une personne ressent un inconfort et une douleur graves.

Le traitement de la bursite comprend la prise de médicaments antibactériens, le repos complet des jambes et les procédures physiques nécessaires.

Talon spitz

D'une manière différente, la maladie s'appelle la verrue suspendue. Il s’agit d’une formation dense de forme arrondie dans laquelle il est douloureux de marcher sur les talons, ce qui provoque des démangeaisons et une sensation de brûlure de la zone touchée. Le traitement de la maladie est réalisée en éliminant la pathologie des médicaments ou instrumentale.

Dommages et blessures

Les talons supportent la plus grande charge, de sorte que ses blessures se produisent très souvent. Il existe de tels types de blessures:

  • fissure de calcanéum;
  • maladie du nord;
  • talon meurtri.

Fracture du talon

Ce phénomène se produit souvent quand une personne tombe sur des talons d'une hauteur. Le calcanéum se sépare - c'est la principale cause de douleur dans les talons lorsque vous marchez. La zone touchée devient enflée, des ecchymoses apparaissent. La jambe blessée bouge avec difficulté ou est complètement immobilisée.

Epiphysite du calcanéum ou la maladie du nord

Les professionnels du sport se demandent souvent pourquoi les talons font mal après une longue marche. Des sensations douloureuses les perturbent également lors de charges physiques en les soulevant «sur les orteils». La zone endommagée est gonflée, les muscles du mollet sont limités dans les mouvements. Lors du traitement de la maladie du Nord, il est recommandé au patient de porter un coussinet spécial pour le talon, ce qui accélère la régénération de la zone endommagée.

Vidéo

Traitement de la douleur au talon

Il est très important de savoir quoi faire si le talon fait mal et que ça fait mal de marcher dessus. Le traitement est déterminé après le diagnostic de la cause sous-jacente de la douleur. Jusqu'à ce que le diagnostic soit effectué, il est nécessaire de suivre ces recommandations:

  • fournir des pas de repos, marcher moins à pied;
  • arrêtez de porter des chaussures inconfortables, évitez les talons hauts ou les chaussures plates;
  • en cas de surpoids, essayez de normaliser ses performances;
  • faire des exercices thérapeutiques pour les pieds.

Si les sensations douloureuses ne sont pas provoquées par une blessure au pied, le médecin traitant effectue un traitement conservateur. En présence de maladies pour lesquelles il est douloureux de se tenir sur le talon, la thérapie présente les caractéristiques suivantes:

  • en cas d'infection urogénitale, il est recommandé d'utiliser des agents antibactériens capables de lutter contre les microorganismes pathogènes;
  • une personne souffrant de polyarthrite rhumatoïde, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de corticostéroïdes;
  • pour éliminer les douleurs provoquées par la tuberculose osseuse, ils recommandent un traitement antibactérien, l’utilisation de médicaments antituberculeux de nature synthétique.

Dans le cas de blessures au pied qui provoquent des douleurs dans les talons, des orthèses et des pneus sont souvent utilisés. Si une fracture de l'os du talon a été diagnostiquée, un braset est appliqué des genoux aux doigts afin d'immobiliser le membre inférieur.

Lors du traitement des douleurs au talon, les médecins recommandent diverses procédures physiothérapeutiques, le massage. L'intervention chirurgicale est extrêmement rare si la maladie ne peut être éliminée à l'aide d'un traitement conservateur. L'opération est réalisée avec une rupture du tendon ou la nécessité de retirer l'éperon de talon.

Prévention

Pour réduire le risque d'apparition de douleurs au talon anormales, vous devez suivre ces mesures préventives:

  • cesser de porter des chaussures à talons hauts. Il doit avoir une hauteur maximale de cinq centimètres, être large, stable.
  • N'achetez pas de chaussures à semelles plates. Maintenant, beaucoup de femmes préfèrent les chaussures de ballet, qui ont un effet négatif sur la structure des pieds, provoquent des tensions dans le calcanéum, les muscles, les tendons.
  • À temps pour commencer le traitement des maladies qui causent des douleurs dans les talons.
  • Ne permettez pas l'embonpoint.
  • Achetez des semelles orthopédiques.
  • Soin quotidien de la peau des pieds.
  • Essayez d'éviter les blessures au pied.

Avec l'apparition de douleurs au talon qui ne passent pas quelques jours, vous ne devriez pas différer la visite chez le médecin.

Si elles sont provoquées par des maladies graves, il est nécessaire de commencer le traitement à temps pour éviter les complications qui ne seront pas faciles à éliminer.

Causes de douleur au talon pendant la marche et le matin, traitements et médicaments

Le talon peut supporter des charges importantes - en raison de la couche graisseuse et du gros os, il est un bon amortisseur. Cependant, il est facilement endommagé parce que l'os du talon est spongieux et qu'il est abondamment alimenté en nerfs et vaisseaux.

Les causes du syndrome de la douleur ne sont pas toujours associées à une maladie particulière. Douleur au talon - que peut-il être et comment traiter ce problème?

Transition rapide sur la page

Causes de la douleur au talon en marchant

La douleur aiguë au talon lors du piétinement survient souvent directement à cause de lésions du pied, de blessures, de maladies du système musculo-squelettique, en particulier des articulations, ainsi que de maladies systémiques et de facteurs non causés par des pathologies.

Maladies

La fasciite plantaire est une cause courante de douleur au talon lors du déplacement. Au pied, une feuille de tissu conjonctif appelée aponévrose relie la surface antérieure de l'os du talon avec les doigts.

Lors de l'inflammation de ce tendon provoquée par des micro-lésions, une augmentation du tonus des muscles du mollet ou une faiblesse des ligaments, des tissus adjacents et de la muqueuse du sac tendineux sont affectées.

Dans les cas avancés, des sels de calcium se déposent, ce qui conduit à une accumulation dense - l'éperon de talon, conséquence de la fasciite plantaire.

Une autre raison - la tendinite - est un processus inflammatoire du tendon d’Achille, entraînant des modifications irréversibles du pied.

Autres pathologies du pied avec douleur au talon:

  • Bursite - inflammation du sac synovial avec accumulation de liquide pathologique.
  • La névralgie de Morton - compression du faisceau commun de fibres nerveuses du pied qui innervent les doigts - provoque une douleur brûlante, irradiant le long de la plante du pied.
  • La déformation du valgus est une courbure dans laquelle les talons sont tournés vers l'extérieur et la zone antérieure du pied vers l'intérieur.
  • La mort de l'os à la place du plus fort impact mécanique, appelé syndrome de Haglund-Shinz.
  • Compression des branches nerveuses du tibia.
  • Érythromélalgie.
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Tuberculose des os.
  • Un néoplasme, dont la croissance serre les vaisseaux et les fibres nerveuses du pied, provoquant une douleur.
  • La neuropathie sensorielle est une forme de polyneuropathie héréditaire, une nutrition insuffisante des tissus du pied.
  • La polyarthrite rhumatoïde.
  • Des fissures sur les talons causées par la dermatite, le diabète.
  • Pathologies infectieuses (salmonellose, gonorrhée et autres).
  • Ostéomyélite.
  • La goutte

L'apophysite provoque également des douleurs au talon. Accompagné par la tension et l'étirement du tissu musculaire et des tendons, ce qui conduit à la douleur après le mouvement. Souvent diagnostiqué dans l'enfance, lorsque le squelette se développe rapidement et exerce une pression sur les tissus mous en retard.

Autres causes de douleur

La douleur au talon n'est pas toujours causée par la maladie. Par exemple, le pied subit un stress avec les pieds à plat, avec une douleur ressentie au talon de l'intérieur.

La raison en est que les chaussures ne conviennent pas - à l'étroit, avec le soulèvement ou la semelle intérieure inadéquats, le dos dur, la semelle plate sans talon.

Autres facteurs non pathologiques:

  • surcharge physique;
  • perte de poids drastique conduisant à une atrophie du tissu sous-cutané des pieds;
  • surpoids, obésité;
  • longtemps debout sur les pieds pendant la journée.

Facteurs traumatiques provoquant des douleurs au talon - fractures, fissures dans l'os du talon, entorse ou rupture du tendon, ecchymoses.

Pourquoi les talons sont-ils douloureux le matin?

Douleur au talon le matin ou après le repos survient souvent avec une fasciite plantaire. Il s'agit d'une inflammation prolongée du ligament plantaire tendineux. Les sensations douloureuses sont le signe principal d’une telle lésion, elles sont aggravées par les mouvements, après le sommeil.

Avec la fasciite, la douleur est causée par des modifications inflammatoires du fascia plantaire et, dans les stades ultérieurs, par le frottement des tissus mous sur la croissance osseuse, appelée «éperon du talon». La douleur est intense et couvre le talon avec le pied entier. La plus grande douleur est ressentie après un état de repos, puis pendant la journée, la douleur diminue et le soir, elle s'intensifie à nouveau.

Souvent, il est causé par une douleur au talon lorsque la marche après le sommeil n'est pas un éperon et l'arthrite, souvent rhumatoïde. C’est pour ce symptôme principal que l’arthrite est différente de l’arthrose - dans le premier cas, la douleur apparaît après un état de repos, dans le second après une longue charge.

  • La douleur au talon après le repos est également liée à la goutte et à la bursite.

Diagnostics et analyses

Le diagnostic préliminaire des causes de la douleur au talon comprend un examen externe, une palpation du talon et l’étude de l’histoire - des maladies passées et connues de l’histoire familiale de la maladie. Après cela, le médecin prescrit les tests nécessaires pour un diagnostic précis.

Dans le diagnostic de la douleur au talon est utilisé:

  • Les analyses de sang (biochimiques et générales) montrent des anomalies dans la composition du sang en fonction de la maladie sous-jacente, par exemple avec la goutte, les taux d'acide urique sont élevés et les leucocytes sont élevés lors d'inflammations.
  • Frottis de l'urètre pour identifier les infections de la région urogénitale.
  • Testez le facteur rhumatoïde et la protéine C-réactive pour détecter l'arthrite.
  • L'étude du sang comme marqueur tumoral pour détecter le cancer.
  • Ponction de la poche articulaire pour étudier l'exsudat accumulé - est désignée si le médecin soupçonne une bursite.
  • Test sanguin pour le niveau de glucose.
  • Ponction biopsique du tissu osseux, en cas de suspicion de tuberculose osseuse.

Les ultrasons, l'électroneuromyographie et les rayons X sont tirés de méthodes matérielles. Pour déterminer le néoplasme ou si les résultats de l'examen se sont avérés controversés, on a recours à l'imagerie par résonance magnétique et à l'ordinateur.

Traitement efficace de la douleur au talon et des médicaments

Les premiers secours en cas de douleur au talon consistent à utiliser un anesthésique local et à appliquer à froid, par exemple, vous pouvez essuyer le point sensible avec un glaçon pendant 10 minutes ou faire une compresse froide de temps à autre.

Il est impossible d'utiliser des pommades ayant un effet chauffant, surtout si la cause du syndrome douloureux est inconnue. Par exemple, en cas d’arthrose, il est très utile - il augmente la mobilité de l’articulation et l’élasticité des ligaments et, avec de nombreuses blessures, il ne peut qu’aggraver la situation.

Pour soulager temporairement la douleur avant une visite chez le médecin, il est permis de lubrifier le talon avec une crème ou un onguent anti-inflammatoire non stéroïdien (Diclofenac, Ketoprofen, Nimesulide).

Ces méthodes ne sont que des moyens d'atténuer les symptômes et le médecin doit prescrire le traitement principal après l'examen. Le schéma thérapeutique dépend de la maladie sous-jacente et est sélectionné individuellement.

Soigner plus efficacement la douleur au talon aide à se conformer aux recommandations générales:

  • Maintenir le poids corporel est normal, car avec l'obésité ou le surpoids, les muscles et les ligaments des pieds expliquent l'augmentation de la pression.
  • Portez des chaussures confortables avec un petit talon de 2-5 cm, il ne doit pas être serré ou trop lâche. Pour les pieds plats, utilisez des semelles orthopédiques.
  • Chaque jour, faites des exercices spéciaux pour les jambes.

Soulagement de la douleur fasciite

La fasciite plantaire, la réduction de l'effort physique, les exercices thérapeutiques, l'immobilisation du pied et le port de semelles orthopédiques avec supports de cou-de-pied sont illustrés.

L'administration locale de Diprospan ou d'hydrocortisone est prescrite à partir de médicaments, tandis que des méthodes de physiothérapie ont pour effet une thérapie par ondes de choc.

La chirurgie est utilisée dans les cas extrêmes lorsque le traitement conservateur ne donne aucun résultat. En thérapie, il est également nécessaire d'utiliser un appareil dentaire la nuit et de l'enregistrer le jour.

La douleur après repos avec fasciite est due au fait qu'une personne dort, étire ses chaussettes et que des lacunes microscopiques se développent avec le raccourcissement au cours de cette période. Le matin, lorsque les tissus tendineux sont étirés, des micro-fractures se forment à nouveau.

Les orthèses, ou orthèses de nuit, permettent d’immobiliser le pied à angle droit pendant le sommeil et de fixer la position du fascia touché dans une position tendue, empêchant ainsi l’accrétion et les nouvelles coupures. Au matin, la douleur est moins prononcée ou pas du tout.

La bande est la taille du pied avec un ruban élastique spécial. Dans les cas extrêmes, vous pouvez utiliser le pansement adhésif. C'est un moyen efficace de maintenir la position correcte du pied et de réduire la douleur en réduisant la pression exercée sur le faisceau de tendons.

Traitement de la douleur tendinite

Si la cause de la douleur est la tendinite d’Achille, 4 à 5 fois par jour, une compresse froide de 10 minutes ou de la glace doivent être appliqués sur le talon et un bandage élastique sur le pied. Au moment du traitement devrait éliminer l'activité physique.

Si ces méthodes ne vous ont pas aidé dans les 2 jours et que la douleur devient plus forte à mesure que vous vous déplacez, il est possible que le tendon soit brisé. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire - les tissus affectés sont excisés et les zones retirées remplacées par le tendon du muscle plantaire.

Dans la tendinite d'Achille aiguë, un traitement conservateur est indiqué:

  • reste du pied, compresse froide;
  • immobilisation du membre avec du ruban adhésif, des attelles ou du plâtre, un bandage élastique, des orthèses;
  • AINS - Naklofen, Nimesil, Ibuprofen;
  • agents antimicrobiens pour l'inflammation;
  • médicaments glucocorticoïdes (Diprospan, Methylprednisolone, Kenalog);
  • méthodes physiothérapeutiques - applications avec la paraffine ou la boue, thérapie magnétique, par ondes de choc, par ultrasons.

Les compresses contenant une solution de Novocain, d'Analgin et de Dexaméthasone en volumes égaux aident à soulager la douleur.

Quel médecin devrais-je contacter?

Si vous êtes inquiet au sujet d'une douleur intense au talon, prenez rendez-vous avec un traumatologue, un orthopédiste ou un rhumatologue. Après l'examen initial et le diagnostic, le médecin prescrira un traitement ou le transmettra à un autre spécialiste en fonction de la cause identifiée - un chirurgien, un oncologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un neuropathologiste.

Plus D'Articles Sur Les Pieds