Les verrues

Pourquoi le talon fait-il mal par derrière?

L'un des problèmes les plus courants associés à la douleur dans les jambes est la douleur au talon derrière. Beaucoup, au début, ne font même pas attention à la gêne, attribuant tout à la fatigue, au stress, aux chaussures inconfortables et même au surpoids. Mais le plus souvent, la douleur à l’arrière du talon est le symptôme de maladies graves qui peuvent aggraver les problèmes de santé et aggraver considérablement la qualité de vie des personnes.

Raisons

Les talons peuvent être malades pour de nombreuses raisons. Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un médecin qui procédera à un examen approfondi, déterminera la raison du développement de la pathologie et, sur cette base, donnera une conclusion et notera les méthodes de traitement. La douleur derrière le talon est causée par un certain nombre de maladies et chacune a ses propres causes et ses propres méthodes de traitement.

Fasciite plantaire

La fasciite platarienne ou plantaire, mais d’une manière simple c’est un éperon au talon commun, la maladie est assez commune, ses principales raisons:

  • surpoids;
  • mauvaises chaussures: serrées, inconfortables, ou des talons que les femmes aiment tant afficher;
  • ecchymoses et blessures.

En fait, les raisons décrites pour la localisation de la douleur derrière, dans la partie inférieure du talon, entraînent une déformation du pied et, par conséquent, la formation d'une croissance osseuse qui, lorsqu'elle se déplace, mord dans les tissus mous et provoque une gêne et, dans les cas avancés, une douleur intense. Au stade initial, des sensations douloureuses apparaissent le matin ou après un long repos dès qu'une personne commence à bouger. Lorsque les symptômes apparaissent, vous devriez consulter un médecin, il vous prescrira des méthodes de traitement conservatrices, généralement prescrits thérapie physique, massage, compresses, maxs et gels.

Si vous ne prenez pas de mesures, la douleur à l'arrière du talon augmente avec le temps, un gonflement important apparaît, le foyer s'enflamme, chaque étape est difficile, la jambe fait très mal et on a le sentiment qu'un énorme clou a été enfoncé dans le talon. Il n'y a plus de blocus et parfois une intervention chirurgicale est nécessaire.

Exostose

L'exostose du talon ou la difformité de Haglund sont une autre raison courante pour laquelle l'os du talon fait mal. Il s'agit également d'une formation osseuse, mais elle ne se développe pas à partir de la plante du pied, mais à partir de l'arrière du talon. Visuellement, il y a un gonflement, l'os comme s'il dépasse. Le traitement et la prévention sont identiques au traitement de la fasciite plantaire, les experts recommandant dans ce cas de porter des chaussures sans talons, de sorte que rien n’appuie sur l’os saillant.

C'est la déformation de Haglund, chez le peuple de l'éperon d'Achille, la croissance peut avoir 2 natures: les os et les tissus mous (tendon et sac enflammés, respectivement)

Apophysite au talon

L'apophysite au talon est caractéristique de l'adolescence, la période la plus dangereuse de manifestation de la maladie est de 9 à 13 ans, la maladie affectant souvent les garçons. Ceci est une inflammation du noyau du calcanéum, la pathologie se produit sur les talons des deux jambes. Les parents doivent être attentifs aux plaintes de l'enfant. En général, la douleur à l'arrière du talon survient après une activité sportive et un stress important aux jambes. La démarche change également, l'adolescent tente de placer le pied à angle droit par rapport au bas de la jambe, évite les bas-fonds naturels du talon aux orteils, car dans le cadre naturel du pied, la jambe fait très mal.

Surveillez la démarche de votre enfant: si vous contactez rapidement un spécialiste, la maladie n’entraîne aucune conséquence, elle prend généralement du repos jusqu'à la fin de la formation de l'os. Parfois, les médecins conseillent d'éliminer complètement le stress sportif.

Achillodynie ou achillobursite

Les fortes charges sur la région du talon sont l’une des principales causes pouvant entraîner une inflammation des ligaments et des tendons. L’Achillodinia est considérée comme la maladie la plus courante - un processus inflammatoire dans la poche du talon constitué de tissu conjonctif situé autour du tendon d’Achille. La pathologie se caractérise par un gonflement sur le dos, juste au-dessus du talon. L'inflammation est accompagnée d'une augmentation de la température de la peau au centre de la douleur.

La maladie est diagnostiquée à l'aide d'une IRM ou d'une échographie, après quoi un traitement est prescrit, généralement un massage en association avec des anti-inflammatoires pharmacologiques.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est la maladie la plus grave à avoir été envisagée, pouvant même être fatale si elle n'est pas traitée. Une douleur à l'arrière du talon peut indiquer cette maladie. La maladie affecte les articulations, dans le corps il y a un processus inflammatoire grave, l'immunité humaine détruit les cellules. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la polyarthrite rhumatoïde peut détruire complètement les articulations, une personne ressent une douleur très vive.

La pathologie est généralement le résultat d'une autre maladie: la grippe, une infection virale et même un rhume non traité à temps et un rhume négligé peuvent entraîner de telles complications graves. Outre le fait que la jambe est gravement blessée, d'autres symptômes peuvent également apparaître - faiblesse, manque d'appétit, forte fièvre.

Autres raisons

Le syndrome douloureux peut survenir juste au-dessus du talon pour plusieurs raisons:

  • tendinite - dommages et inflammation du tendon d'Achille;
  • L'érythromélalgie est une maladie vasculaire qui interfère avec les réflexes vasomoteurs périphériques qui contrôlent la relaxation et la contraction des fibres musculaires des parois vasculaires.
  • conséquences des maladies infectieuses.

Afin de ne pas être douloureusement douloureux à chaque étape, passez un examen médical annuel et participez à la prévention des maladies.

Pourquoi le talon fait-il mal derrière

La pathologie du pied concerne la moitié du pied. La plupart des gens se plaignent de douleurs au talon par derrière. Ce phénomène est fréquent, les raisons en sont nombreuses.

Demander l’aide d’un médecin, c’est peut-être le début de maladies graves, plus faciles à traiter au début. Le traitement vise à éliminer les symptômes. Un médecin traitant de telles maladies aidera si le patient demande de l'aide à temps. Sans y prêter attention, il existe un risque de rester invalide.

Causes de la douleur au talon

Pour découvrir les causes de la douleur, qui conduisent au développement ultérieur de la maladie, vous devez vous familiariser avec ces causes. Souvent, la douleur survient à cause d'une blessure, de chaussures inconfortables avec des talons, d'un excès de poids, sur les jambes, il y a une charge sur le talon.

  1. Si la jambe fait mal par derrière, il peut y avoir une ecchymose au talon, des entorses. Les symptômes apparaissent en fonction de la gravité de la blessure.
  2. Fasciite plantaire. Apparaît une croissance sur le pied, détectable par rayons X. Si le pied se déforme, un os sur le talon apparaîtra. La maladie est connue des femmes, est associée à une perturbation hormonale dans le corps, à la marche sur les talons, au surpoids. Le plus souvent, la douleur est perceptible en marchant, le tissu est affecté. Au repos, la douleur recule.
  3. Exostose du talon. Formé à l'arrière, sur le talon, une bosse, si le tissu cartilagineux se développe de manière disproportionnée. Il est impossible de diagnostiquer une maladie à un stade précoce par rayons X. Lorsque la maladie progresse, des dépôts de sel apparaissent, les deux jambes sont touchées. Le patient a des douleurs osseuses, une perte de sensation dans les jambes, une pression sur le plexus nerveux.

Pour déterminer la cause de la douleur dans les talons sera en mesure de faire appel à un médecin professionnel qui prescrit des tests, puis commence le traitement.

Diagnostic des maladies

Tout d'abord, le médecin entendra les plaintes, le traitement en dépend. Pour obtenir des résultats objectifs, des analyses sont effectuées:

  1. Bilan sanguin complet - aidera à déterminer l'inflammation dans le corps humain.
  2. Si l'inflammation est associée à la goutte, une augmentation de l'acide urinaire sera constatée.
  3. Examen aux rayons x. Les pathologies actives sont visibles sur le film, le médecin déterminera le lien avec cela.
  4. Analyse sérologique.
  5. Biopsie de ponction excluant la tuberculose des os et des tissus.

Demander aux médecins devrait être au premier signe de la pathologie. Si la douleur persiste longtemps, cela indique une maladie grave se développant dans le corps.

Comment traiter la douleur au talon

Si votre talon fait mal, consultez un orthopédiste traumatologue. Si le médecin ne trouve pas la cause, le patient sera dirigé vers un autre médecin (basé sur les résultats du test), un rhumatologue.

Recommandations de soulagement de la douleur:

  1. Mettez des chaussures confortables qui n'appuient pas sur le tissu doux des pieds. Assurez-vous qu'il n'y a pas de pression au-dessus de l'os du talon.
  2. Les médecins prescrivent l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est conseillé au patient de porter des semelles spéciales. Si le talon fait mal, une gymnastique spéciale est efficace.
  3. S'il s'agit d'une exostose calcanéenne, une intervention chirurgicale est proposée au patient. Parfois, cette méthode est le seul moyen le plus efficace de se débarrasser d’une douleur constante.

En plus des méthodes traditionnelles de traitement, il convient de rappeler les remèdes populaires pour traiter les maladies associées à la douleur au talon. Si la cause de la douleur n’est ni la polyarthrite rhumatoïde ni l’ostéoporose, préparez une compresse pour soulager la douleur. Prenez l'herbe de potentille, vous devez insister sur l'eau pendant trois jours, faites des compresses sur le point sensible, le traitement dure un mois.

Efficaces, avec des douleurs dans les talons, sont des bains au sel de mer. Mettez du poivron rouge dans une chaussette, portez-le toute la journée, rincez-le après le pied à l'eau tiède. Aussi efficace - pommes de terre bouillies. Pétrir les patates chaudes sur la jambe pour refroidir complètement, laver les pieds, sur le dos, sur le talon, dessiner une grille d'iode. Aussi pour le traitement de la douleur sur le talon à l'aide de l'ail. Fixez l'ail sur le fond du talon et maintenez pendant 3 heures.

Comment éviter les douleurs au talon

Pour ne pas avoir à soigner un certain nombre de maladies, il est nécessaire de prévoir les maladies, de les prévenir et de respecter les règles. Il est nécessaire de mener une vie saine. En cas d'excès de poids, vous devez suivre un régime.

Les jambes nécessitent des soins, adhérer aux normes d'hygiène. Une alimentation saine et équilibrée soulagera une personne de la douleur au talon si elle consomme plus de protéines. Ne pas donner une grosse charge sur les jambes.

Choisissez la bonne chaussure, il ne faut pas presser le pied. Portez des semelles orthopédiques, laissez vos jambes se reposer. Pour une relaxation complète, un massage des pieds jusqu'aux talons convient, portez une attention particulière aux talons.

19 causes de douleur au talon

Les maladies du calcanéum de toute genèse sont le domaine d'étude de la rhumatologie et de la traumatologie. Si l'os du talon fait mal par derrière, la condition est souvent accompagnée d'une gêne lors de la marche, de douleurs occasionnelles avec une tendance à se propager le long de la cheville à la cuisse. La proportion des causes de la maladie est déterminée par la direction du traitement. Ignorer les symptômes et l’absence de correction complète de la pathologie provoquent l’apparition de complications graves pouvant aller jusqu’à la gangrène, suivies d’une amputation du pied. Si le talon fait mal à l'arrière - c'est une raison d'aller chez le médecin.

Nuances anatomiques

Le talon est représenté par une structure osseuse atypique. L'os est situé derrière toutes les autres articulations du pied. Le calcanéum comprend dans sa structure anatomique le tubercule calcanéen, qui forme l’arrondi du pied et du corps. La base (corps) du calcanéum ci-dessus est liée au talus, forme la base de la cheville. Antérieurement, la base s'articule avec l'os cuboïde, formant l'articulation calcanéo-cuboïdienne. Les deux grandes articulations forment l'articulation tarsienne transversale - un groupe de structures osseuses de l'arrière du pied.

Le talon a 4 domaines principaux qui jouent un rôle clé dans la localisation anatomique de divers troubles:

  • plantaire;
  • zone arrière;
  • externe externe;
  • talon extérieur (intérieur).

Le talon du calcanéum est d’une importance particulière lors de la marche. Chaque pas est accompagné d'une charge énorme sur le talon. De plus, le tubercule calcanéen soutient la voûte plantaire du fait de la longueur du ligament dans la région de la plante du pied. Le tendon d'Achille se connecte au tubercule calcanéen - une combinaison des muscles soléaire et du mollet de la cheville.

C'est important! Grâce au tendon d'Achille, une personne est capable de fléchir le pied par rapport au bas de la jambe. Le calcanéum est entouré d'une épaisse couche de fibres qui absorbent les chocs physiologiques lorsqu'une personne marche. Une douleur au talon par derrière peut apparaître pour diverses raisons.

Facteurs étiologiques

La localisation de la douleur au niveau du talon et dans d’autres zones peut indiquer le développement de maladies inflammatoires ou traumatiques. De nombreux plexus vasculaires et nerveux traversent le talon, ainsi toute influence négative peut provoquer une réaction instantanée du corps. Il existe deux grands groupes de maladies par nature d'origine: interne et externe.

Facteurs internes

La douleur dans le calcanéum avec l'influence de facteurs exogènes sont caractérisés par un cours secondaire, se produisent en tant que symptôme de l'exacerbation de toute autre maladie du système osseux ou articulaire. La douleur des articulations supérieures des membres supérieurs peut irradier vers le talon, rendant difficile la mobilité du patient.

  • Spondylarthrite ankylosante La maladie se caractérise par des modifications destructrices de l'axe vertical de la colonne vertébrale, des structures articulaires des membres inférieurs. La douleur au talon dans la spondylarthrite ankylosante est un symptôme rare, mais lors du diagnostic différentiel, cette pathologie est également exclue.
  • La polyarthrite rhumatoïde. L'arthrite de toute étiologie et genèse, localisée dans les grosses articulations des membres inférieurs, présente toujours un risque potentiel. Les difformités dystrophiques sont souvent irréversibles, mais le calcanéum est douloureux.
  • La goutte La douleur dans les membres inférieurs avec la goutte est causée par une altération de la fonction rénale sous la forme d'un fort œdème, ainsi que par une inflammation des articulations, la formation d'ostéophytes au niveau des articulations.
  • Maladies infectieuses. Localisation fréquente d'agents infectieux - tractus urogénital et intestins. Ce sont des maladies de ce groupe de pathologies qui peuvent provoquer des douleurs au talon dues à des foyers inflammatoires.
  • Ostéomyélite de toute nature. Maladies infectieuses avec modifications nécrotiques progressives des os et des tissus mous. La maladie se complique de septicémie, de gangrène.
  • Tuberculose du système squelettique. La maladie survient en tant que complication de maladies infectieuses ou de tuberculose pulmonaire typique au cours de la maladie.
  • Bursite ou tendinite. Les maladies se caractérisent par une inflammation accompagnée de signes évidents de suppuration des tissus mous.
  • Maladie diabétique. Le diabète sucré provoque le développement de modifications nécrotiques des vaisseaux sanguins et des structures musculaires. En endocrinologie, il existe le concept de "pied diabétique".
  • Fasciite (autrement - épine de talon). Formation intradermique avec périodes d’exacerbation et douleur intense accompagnée de pulsations lors de la marche.
  • Apophysitis monte des talons. La pathologie concerne principalement les garçons de moins de 13 ans et s'accompagne d'une violation de la formation de noyaux de la structure osseuse des talons.

C'est important! Les causes internes peuvent être dues à la survenue de tumeurs et de néoplasmes de toute nature. Avec une tumeur maligne, des métastases peuvent se développer, couvrant non seulement le pied, mais également toutes les structures des membres inférieurs.

Causes externes

Les facteurs externes contribuant aux sensations douloureuses au niveau du talon comprennent tout dommage à la peau, aux os et au système articulaire du pied. Chaque situation clinique est caractérisée par un emplacement spécifique de la douleur, son intensité et la gravité des complications.

  • lésions de toutes origines (luxations, fractures, subluxations, déplacements d'os et d'articulations);
  • dommages à la peau dans la région du talon (cors, égratignures, brûlures);
  • étirement ou rupture absolue du tendon;
  • ecchymoses et augmentation de l'exercice (blessures sportives, champ d'application)

Toute violation de l'intégrité de l'os, des structures musculaires ou du système articulaire provoque une douleur pendant l'exercice, un inconfort pendant la marche ou limite la mobilité du membre.

Localisation des inflammations calcanéennes

Dans la formation de foyers purulents dans les structures du talon, la localisation du processus pathologique joue un rôle important. L'inflammation est diagnostiquée selon 4 critères cliniques: rougeur, gonflement, douleur, restriction du support au talon.

  • Tissu osseux. L'inflammation se forme à la suite d'une tuberculose, d'une ostéomyélite ou d'une fissure du calcanéum. L'arthrite, l'épiphysite et l'ostéochondropathie en développement rapide peuvent provoquer des foyers purulents.
  • Graisse sous-cutanée. Des cavités avec du pus dans le tissu adipeux sous-cutané surviennent après des ecchymoses graves, des lésions vasculaires sur le fond du diabète. Compte tenu des caractéristiques anatomiques de la fibre, on peut suspecter le développement de pratiquement toutes les maladies articulaires du pied.
  • Sacs synoviaux. L'inflammation du sac synovial articulaire en pratique clinique s'appelle une bursite.
  • Fascia et appareil ligamentaire. Les ligaments latéraux de la cheville sont sensibles aux processus dystrophiques destructeurs et à l’inflammation. Les principales raisons: coups, ecchymoses, ainsi que tout dommage à la nature traumatique.
  • Tendon d'Achille. Près de 56% de tous les cas cliniques présentant un foyer de pathogène localisé dans le talon sont associés au tendon d'Achille. Parfois, cela fait mal au-dessus du talon en raison de la tendance du processus pathologique à se généraliser à la cheville.

C'est important! Les plexus vasculaires et nerveux sont également une zone d'inflammation fréquente dans la région du talon, ce qui explique le tableau de douleur intense lorsque vous marchez sur la jambe ou au repos du patient. Pour déterminer l'inflammation ne peut qu'un médecin sur la base d'études instrumentales et de laboratoire.

Vidéo

Vidéo - Éperon au talon

Mesures de diagnostic

Pour tout inconfort dans la région du talon lors de la marche ou au repos, contactez un chirurgien orthopédique, un traumatologue ou un rhumatologue. Dans les cas cliniques difficiles, ainsi que sur les antécédents rhumatologiques du patient, des diagnostics différentiels sont effectués pour exclure les exacerbations de maladies chroniques.

  • examen et palpation de la région du talon;
  • évaluation objective de l'anatomie de la peau, du pied et du talon;
  • examen des plaintes du patient et de ses antécédents médicaux;
  • examen aux rayons x;
  • IRM ou scanner, échographie;
  • tests sanguins (y compris biochimiques généraux, sérologiques).

En tant que méthodes de recherche auxiliaires, une biopsie du talon est réalisée pour étudier plus avant le matériel interne nécessaire au développement de l'ostéomyélite, de la tuberculose osseuse et du tissu musculaire. Avant de traiter une douleur au talon, vous devriez consulter un rhumatologue, qui vous prescrira un traitement supplémentaire.

Processus thérapeutique

La tactique du traitement est construite en fonction de l’origine de la douleur au talon. Dans les chiffres actuels, le traitement est limité aux médicaments, mais les maladies inflammatoires graves entraînent souvent une chirurgie abdominale.

  • médicaments anti-inflammatoires;
  • préparations locales (liniments, pommades, émulsions, crèmes);
  • immunostimulants;
  • blocage articulaire (pour le soulagement de la douleur intense par injection);
  • analgésiques.

Tous les médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant, en fonction des facteurs favorisant l'apparition d'une douleur au talon. La physiothérapie, le massage et la thérapie par l'exercice jouent un rôle important dans l'obtention de résultats thérapeutiques élevés. Pour améliorer quotidiennement la fonction de soutien des membres inférieurs et atténuer la dépréciation de la zone du talon, vous devez acheter des semelles orthopédiques spéciales.

La douleur dans l'os du talon signifie presque toujours le développement de pathologies ou de défauts de nature différente. Aujourd'hui, presque toutes les maladies du talon sont traitées avec succès avec une rémission stable, même avec des processus chroniques irréversibles.

Un accès rapide à des spécialistes vous permet d’éviter des conséquences négatives pour le patient, jusqu’à un handicap profond et à une restriction complète de la mobilité des articulations des membres inférieurs.

Ça fait mal au talon par derrière

Le talon du pied d'une personne dans son but physiologique est le plus lourd fardeau. La structure du talon est telle qu’un grand nombre de vaisseaux sanguins, de fibres nerveuses et de tendons traversent l’os du talon. L'apparition de douleurs au talon lors de la marche peut contribuer à des facteurs "favorables" comme une blessure au talon résultant du port de chaussures inconfortables ou de la présence de processus dégénératifs dans le corps. En outre, la cause de cette douleur peut être:

Causes de la douleur au talon

IMPORTANT À SAVOIR! Le seul remède contre les douleurs articulaires, l'arthrite, l'arthrose, l'ostéochondrose et d'autres maladies du système musculo-squelettique, recommandé par les médecins! Lire plus loin.

Regardons les causes de la douleur au talon:

  • fasciite unique;
  • talon éperon;
  • inflammation du tendon d'Achille;
  • certaines maladies infectieuses (génitales);
  • l'arthrite

- La fasciite de la semelle - la cause la plus courante de douleur au talon lors de la marche. Cette maladie est une inflammation du fascia plantaire (tissu conjonctif) au site de sa fixation à l'os du talon. L'inflammation résulte du port de chaussures inconfortables, de chaussures à talons trop bas, d'un surpoids, du travail associé à une position debout prolongée, des pieds à plat, etc.

- Éperon au talon - une maladie qui se développe sur le fond de la fasciite chronique. En même temps, un dépôt de sel se forme sur le calcanéum et une excroissance apparaît, ce qui provoque des douleurs lors de la marche.

- inflammation du tendon d'Achille. Dans ce cas, la douleur est ressentie au-dessus du talon derrière le pied.

- certaines maladies infectieuses (principalement sexuelles) provoquent une inflammation du talon et la douleur survient lors de la marche.

- arthrite. Cette maladie est une inflammation des articulations. Y compris le talon est affecté. L'arthrite peut être réactive (à la suite d'une infection grave), peut se développer après une inflammation de la colonne vertébrale et des articulations.

Les raisons décrites ci-dessus sont confirmées par certains symptômes, en plus de la douleur au talon lors de la marche. Dans les processus inflammatoires, on observe une rougeur de la région du talon et son gonflement. Lorsque ressentir est également ressenti la douleur. La détermination de la cause exacte de la douleur est effectuée après un examen radiographique.

Traitement de la douleur au talon

Le traitement de la douleur au talon lors de la marche est bien sûr dû à sa cause. En présence de processus inflammatoires, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Ceux-ci peuvent être des pilules, des onguents, des teintures. En cas de douleur intense et d’inflammation aiguë, il est possible d’employer un blocage des injections locales. L'anesthésie est également réalisée par électrophorèse. L'application froide sur une jambe douloureuse aide à soulager la douleur et à réduire légèrement l'inflammation.

Si la cause de la douleur est liée au surpoids, le traitement doit commencer par une perte de poids. Avec l'arthrite, vous devez faire attention à votre régime alimentaire - vous devez réduire la quantité de sel utilisée. Pour la détente, les bains de pieds au sel de mer sont efficaces. L'eau chaude vous permet d'augmenter la circulation sanguine et de détendre le pied.

Lorsque vous marchez, vous devez utiliser des chaussures à talon large et à semelle stable. Il est préférable de porter des chaussures orthopédiques ou de fixer des semelles spéciales qui vous permettent de soulager le fascia. Les médecins recommandent de faire des exercices pour les pieds. Parmi eux, des exercices visant à étirer les tendons du pied et du talon, renforçant le fascia.

La chose la plus importante - vous ne pouvez pas croire que la douleur dans le talon en marchant passera par eux-mêmes. Il ne peut que s'aggraver et se transformer en d'autres maladies plus graves. Par conséquent, en cas de douleur, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Traitement de la douleur au talon en marchant

Restaurer complètement les JOINTS n'est pas difficile! La chose la plus importante 2-3 fois par jour pour frotter ce point sensible.

Si vous ressentez une douleur au talon lorsque vous marchez, les premiers soins sont de la glace pendant deux jours. Au cours de la journée, vous devez masser le talon au moins quatre fois avec un glaçon. Après deux jours, vous pouvez alterner froid et chaud. À 15 min. glace, 15 min. reste, puis une bouteille d’eau chaude en même temps. Une telle manipulation est recommandée une fois par jour.

Parfois, vous devez prendre un analgésique, une option - l'ibuprofène. La médication est préférable de négocier avec le médecin sur une base individuelle.

Souvent, l'utilisation d'une semelle orthopédique (prend son orthopédiste) et un échauffement aident à surmonter la douleur. Par exemple, cet exercice:

  • placez-vous devant le mur pour pouvoir le toucher lorsque vous étirez les bras;
  • placez vos paumes sur le mur;
  • faites un pas en arrière avec la jambe droite et pliez le genou de la jambe gauche;
  • penchez-vous contre le mur et abaissez le talon de votre pied droit jusqu'au sol (sentez la tension du mollet);
  • fixer la position sur 15 comptes;
  • faites de même avec votre pied gauche (au total: dix mouvements pour les deux jambes);
  • IMPORTANT! Évitez les mouvements brusques, ne poussez pas tout le poids sur le pied, méfiez-vous des blessures.

Le traitement de la douleur au talon lors de la marche est un long processus qui devrait être confié à un professionnel de la santé. Pour renforcer l'effet thérapeutique, le médecin peut vous recommander de ne pas faire d'effort physique, de mettre une attelle sur le pied ou de fixer le pied avec un pansement serré pendant le sommeil.

Pour améliorer la circulation sanguine, on utilise du sel, des sodas et des bains de savon. Pour faire face à la douleur de l’éperon de talon, l’infusion de sabelnika, achetée en pharmacie ou cuite seule (1 cuillère à soupe de plantes pour une troisième tasse d’eau) sera facilitée. La réception se poursuit pendant au moins 20 jours (avant les repas, trois fois par jour).

Fournir du repos, physiothérapie, massage prescrit par le médecin. Certaines maladies nécessitent un traitement antibiotique, une intervention chirurgicale (adhérences, cicatrices de tissus) ou l'utilisation de la méthode des ondes de choc.

Outre un traumatologue et un rhumatologue, les patients souffrant de douleurs au talon lorsqu’ils pressent un nerf peuvent avoir besoin de consulter un phlébologue / chirurgien vasculaire si des varices sont à l’origine de la douleur. Lorsque la pression exercée sur les nerfs en raison de la cicatrisation du tissu, des dommages mécaniques doivent contacter le chirurgien. Avec le problème du syndrome de tunnel aidera à comprendre le neurologue.

Tableau clinique

Initialement, seule une petite zone légèrement épaissie, légèrement douloureuse et érythémateuse se trouve dans le talon supérieur arrière. Les patients appliquent souvent un pansement à cet endroit pour réduire la pression exercée sur la chaussure. Lorsque le sac synovial enflammé augmente, il ressemble à un gonflement rouge douloureux du tendon d'Achille. Parfois, le gonflement s'étend des deux côtés du tendon, en fonction du type de chaussure. En cas d'évolution chronique, la poche synoviale subit une fibrose.

Traitement

Vous devriez mettre un caoutchouc mousse ou du feutre sous le talon pour réduire la pression exercée sur la chaussure. Dans certains cas, il peut être utile d’étirer les chaussures ou de porter des chaussures sans toile de fond. Relâchez la pression sur le sac enflammé et un tampon doux autour de celui-ci. Le soulagement temporaire provient de la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'inflammation réduit l'infiltration locale des tissus avec un corticostéroïde soluble (phosphate de dexaméthasone, 4 mg / ml) en association avec un anesthésique local (lidocaïne à 2% dans une solution d'épinéphrine à 1: 100 000).

Pour éliminer les mouvements anormaux du talon lors de la marche, des inserts orthopédiques spéciaux sont utilisés dans les chaussures. Lorsque le traitement conservateur est inefficace, l'excision du calcanéum postéro-latéral peut être indiquée.

"Douleur à l'arrière du talon ou légèrement supérieure" - un article de la section Rhumatologie

Causes de la douleur au talon

La douleur au talon ou la douleur au talon elle-même est souvent causée par des blessures, un surpoids ou des chaussures inconfortables. Les autres raisons qui caractérisent les maladies des pieds incluent:

  1. Ecchymose du calcanéum, entorse ou foulure de ligaments. Les symptômes de la douleur dépendront de la gravité de la blessure.
  2. Fasciite plantaire. Il s’agit d’une formation de tissu conjonctif qui se présente sous la forme d’une large bande sur la surface plantaire du pied allant du calcanéum à la tête des os métatarsiens. Un diagnostic précis ne peut être fait que sur la base d'une radiographie. La pierre sur le talon (croissance) peut se produire en raison de la déformation du pied. Cette maladie est typique des femmes en surpoids ou qui portent constamment des chaussures à talons hauts. L'accumulation qui en résulte sur l'os sous la pression de la chaussure ou du poids pendant la marche exerce une pression sur les tissus mous et provoque un effet de douleur. La douleur augmente après une longue course à pied ou à pied. Au repos, les jambes ne font plus mal, mais dès que le calme est remplacé par l'activité, les symptômes réapparaissent.
  3. Exostose du talon. Avec la présence de cette maladie, un os se forme sur le talon derrière. Une éruption peut résulter d'une blessure ou d'un fascia plantaire. Les personnes présentant un développement disproportionné du tissu cartilagineux sont sujettes à cette maladie. Le tissu cartilagineux initialement formé n’est pas visible sur la radiographie et, à mesure qu’il avance, lorsque le processus de dépôt des sels de calcium se produit, une croissance osseuse et cartilagineuse se forme sur le talon. En règle générale, la maladie affecte les deux jambes à la fois. En plus de la douleur osseuse, le patient peut ressentir une perte de sensation dans les pieds en raison de la compression du plexus nerveux avec l'excroissance calcanéenne.
  4. Achillodonia. Cette maladie se caractérise par une inflammation du calcanéum, situé à l'arrière du tubercule calcanéen. Achillodonia se développe en raison du micronaddrum du tendon d'Achille en raison d'une charge excessive sur les pieds. À la place du processus inflammatoire, en plus de la sensation de douleur, il y a un gonflement de la peau. La confirmation de ce diagnostic est possible grâce à la méthode d'examen par ultrasons (ultrasons) ou par résonance magnétique (IRM) de la jambe. Cette maladie est dangereuse car une infection du sac articulaire peut commencer.
  5. La polyarthrite rhumatoïde. La maladie met la vie en danger pour le patient. Le fait est que la maladie se caractérise par le fait que le processus de destruction des cellules du corps par l'immunité de la personne elle-même se produit. La polyarthrite rhumatoïde peut être causée par une grippe, un rhume ou une infection virale. Si le traitement ne commence pas rapidement, alors en plus de la douleur sur le site de localisation du processus inflammatoire, généralement au niveau du talon, le patient présentera d’autres symptômes (augmentation de la température corporelle, perte d’appétit, indisposition, etc.). Sans traitement approprié, la maladie «mange presque complètement les articulations».
  6. Apophysite au talon. C'est une inflammation du dos du calcanéum. Les enfants sont sujets à la maladie au moment de la formation active du calcanéum. En raison de charges excessives dans la région du talon, des processus inflammatoires peuvent causer des douleurs. Dans cette situation, le traitement consiste à créer un maximum de repos pour les membres inférieurs jusqu'à la fin du processus de formation de l'os.
  7. Fracture du talon. Considéré comme une blessure rare. En règle générale, dans une fracture, le patient ressent une douleur dans tout le pied et au-dessus du talon. Les capacités motrices de la cheville restent. La jambe blessée se gonfle. En raison d'une douleur intense, il devient impossible de se pencher sur la jambe.

Retour à la table des matières

Traitement de la douleur au talon

Si le talon fait mal, il est recommandé de contacter un traumatologue orthopédique ou un rhumatologue. Il est possible qu'après un certain nombre de procédures de diagnostic, le patient soit redirigé vers un autre médecin pour un examen plus approfondi, après quoi un traitement sera prescrit.

Pendant le traitement, le patient doit porter des chaussures confortables qui ne serrent pas et ne blessent pas la jambe.

Le traitement de la fasciite est effectué avec l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Pour éliminer le syndrome douloureux, un bloc extra-articulaire peut être recommandé. Le patient se voit attribuer des semelles orthopédiques spéciales, qui empêchent le développement ultérieur de la maladie. De bons résultats montrent des procédures physiothérapeutiques et des exercices thérapeutiques.

Une méthode efficace de traitement de l'exostose calcanéenne est son élimination chirurgicale. Les méthodes conservatrices visent à éliminer les poches et l'inflammation dans les tissus mous. Pour réduire la pression sous le talon, enfermez des semelles en feutre. De plus, des bains de pieds chauds, la physiothérapie et l'électrophorèse de Novocain sont recommandés.

L'acillodonie à ses débuts ne signifie pas une intervention chirurgicale. Le traitement est réalisé en utilisant une thérapie par ondes de choc, dans laquelle l'intégrité des tissus mous est préservée et les cicatrices ne sont pas formées. Dans la forme chronique, une opération est nécessaire, au cours de laquelle la membrane muqueuse du sac est enlevée, coupant sur le côté du tendon.

Au stade initial, la polyarthrite rhumatoïde est traitée avec des chondroprotecteurs pour réparer le tissu articulaire. Des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques sont prescrits, ainsi que des procédures physiothérapeutiques. Une attention particulière est accordée à la restauration du système immunitaire du corps.

Retour à la table des matières

Traumatisme au talon et traitement des fractures

Pour les blessures au talon, un traitement conservateur est prescrit, qui consiste à prendre des médicaments visant à soulager l’effet de la douleur. Si un processus inflammatoire est suspecté, des antibiotiques peuvent être prescrits au patient.

Une fracture sans déplacement est traitée avec l'application de gypse.

Avec le déplacement de fragments d'os et la lésion des surfaces articulaires, le traitement est effectué par la méthode de la traction du squelette. Les éclats et les fragments d'os sont fixés avec des aiguilles ou des agrafes, ce qui leur permet de se développer ensemble correctement. Après la cicatrisation osseuse, le patient suivra un cours de rééducation pour rétablir la fonctionnalité normale du membre.

Raisons

Les talons peuvent être malades pour de nombreuses raisons. Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un médecin qui procédera à un examen approfondi, déterminera la raison du développement de la pathologie et, sur cette base, donnera une conclusion et notera les méthodes de traitement. La douleur derrière le talon est causée par un certain nombre de maladies et chacune a ses propres causes et ses propres méthodes de traitement.

Fasciite plantaire

La fasciite platarienne ou plantaire, mais d’une manière simple c’est un éperon au talon commun, la maladie est assez commune, ses principales raisons:

  • surpoids;
  • mauvaises chaussures: serrées, inconfortables, ou des talons que les femmes aiment tant afficher;
  • ecchymoses et blessures.

En fait, les raisons décrites pour la localisation de la douleur derrière, dans la partie inférieure du talon, entraînent une déformation du pied et, par conséquent, la formation d'une croissance osseuse qui, lorsqu'elle se déplace, mord dans les tissus mous et provoque une gêne et, dans les cas avancés, une douleur intense. Au stade initial, des sensations douloureuses apparaissent le matin ou après un long repos dès qu'une personne commence à bouger. Lorsque les symptômes apparaissent, vous devriez consulter un médecin, il vous prescrira des méthodes de traitement conservatrices, généralement prescrits thérapie physique, massage, compresses, maxs et gels.

Si vous ne prenez pas de mesures, la douleur à l'arrière du talon augmente avec le temps, un gonflement important apparaît, le foyer s'enflamme, chaque étape est difficile, la jambe fait très mal et on a le sentiment qu'un énorme clou a été enfoncé dans le talon. Il n'y a plus de blocus et parfois une intervention chirurgicale est nécessaire.

Exostose

L'exostose du talon ou la difformité de Haglund sont une autre raison courante pour laquelle l'os du talon fait mal. Il s'agit également d'une formation osseuse, mais elle ne se développe pas à partir de la plante du pied, mais à partir de l'arrière du talon. Visuellement, il y a un gonflement, l'os comme s'il dépasse. Le traitement et la prévention sont identiques au traitement de la fasciite plantaire, les experts recommandant dans ce cas de porter des chaussures sans talons, de sorte que rien n’appuie sur l’os saillant.

Apophysite au talon

L'apophysite au talon est caractéristique de l'adolescence, la période la plus dangereuse de manifestation de la maladie est de 9 à 13 ans, la maladie affectant souvent les garçons. Ceci est une inflammation du noyau du calcanéum, la pathologie se produit sur les talons des deux jambes. Les parents doivent être attentifs aux plaintes de l'enfant. En général, la douleur à l'arrière du talon survient après une activité sportive et un stress important aux jambes. La démarche change également, l'adolescent tente de placer le pied à angle droit par rapport au bas de la jambe, évite les bas-fonds naturels du talon aux orteils, car dans le cadre naturel du pied, la jambe fait très mal.

Surveillez la démarche de votre enfant: si vous contactez rapidement un spécialiste, la maladie n’entraîne aucune conséquence, elle prend généralement du repos jusqu'à la fin de la formation de l'os. Parfois, les médecins conseillent d'éliminer complètement le stress sportif.

Achillodynie ou achillobursite

Les fortes charges sur la région du talon sont l’une des principales causes pouvant entraîner une inflammation des ligaments et des tendons. L’Achillodinia est considérée comme la maladie la plus courante - un processus inflammatoire dans la poche du talon constitué de tissu conjonctif situé autour du tendon d’Achille. La pathologie se caractérise par un gonflement sur le dos, juste au-dessus du talon. L'inflammation est accompagnée d'une augmentation de la température de la peau au centre de la douleur.

La maladie est diagnostiquée à l'aide d'une IRM ou d'une échographie, après quoi un traitement est prescrit, généralement un massage en association avec des anti-inflammatoires pharmacologiques.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est la maladie la plus grave à avoir été envisagée, pouvant même être fatale si elle n'est pas traitée. Une douleur à l'arrière du talon peut indiquer cette maladie. La maladie affecte les articulations, dans le corps il y a un processus inflammatoire grave, l'immunité humaine détruit les cellules. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la polyarthrite rhumatoïde peut détruire complètement les articulations, une personne ressent une douleur très vive.

La pathologie est généralement le résultat d'une autre maladie: la grippe, une infection virale et même un rhume non traité à temps et un rhume négligé peuvent entraîner de telles complications graves. Outre le fait que la jambe est gravement blessée, d'autres symptômes peuvent également apparaître - faiblesse, manque d'appétit, forte fièvre.

Heel mal au dos

Toute douleur, quels que soient son intensité, son emplacement et sa régularité, est le premier et le plus correct signal que quelque chose ne va pas avec le corps. Par conséquent, si la cause de la douleur au talon n’a pas encore été établie, il est extrêmement dangereux de s’auto-traiter: vous pourriez être confronté à une maladie grave.

La panique, cependant, ne devrait pas l'être non plus. Un traitement précoce peut grandement soulager vos souffrances ou même vous en débarrasser complètement.

La douleur à l'arrière du talon est d'autant plus gênante qu'elle peut augmenter en permanence du fait du contact régulier de la partie du corps blessée avec des chaussures inconfortables et à l'étroit. Par conséquent, au moment du traitement devrait éviter de porter des talons hauts.

Alors pourquoi le talon fait-il mal? Nous présentons ci-dessous une petite liste des maladies les plus probables.

    1. Fasciite plantaire. Elle est une "épine à talon". Les causes d'occurrence sont principalement deux: les chaussures en surpoids et les chaussures inconfortables. Si, dans le premier cas, une personne n'a généralement pas le contrôle de la situation, dans le second cas, il signe littéralement sa propre phrase de sa propre main. Les chaussures à talons hauts peuvent gravement blesser le pied, ce qui entraînera sa déformation. Ensuite, sur le talon apparaît une sorte de croissance osseuse, qui creuse dans les tissus mous. En fait, c’est ce processus qui provoque une brûlure et une douleur intense au talon.
      Le plus souvent, le talon fait mal au dos après un long repos le matin ou pendant la journée si votre activité est davantage axée sur un mode de vie sédentaire. Au fil du temps, sans traitement, votre douleur peut devenir chronique, alors une visite chez le médecin serait une décision très prudente. Déterminer cette maladie n’est possible qu’à l’aide de rayons X.
    2. L'exostose du talon est une autre maladie associée aux excroissances osseuses. En substance, c'est la même chose que l'éperon de talon, mais la «scène» a été reportée: un os du talon à l'arrière fait mal. Extérieurement, il peut montrer un gonflement. Chaussures, surtout en été, il est préférable de choisir sans le dos, votre pied sera moins blessé. Et bien sûr sans talons hauts.
    3. Si la douleur dans le talon n'est pas associée à des déformations osseuses, il est logique de supposer que c'est la raison pour laquelle tout le ligament ou le tendon se trouve. De grosses charges sur cette partie du pied peuvent également causer diverses inflammations. Par exemple, achillodynia. C'est ce qu'on appelle l'inflammation du sac au talon, qui consiste en un tissu conjonctif et entoure le tendon d'Achille. Si la cause de la douleur réside vraiment dans cela, alors il y a un léger gonflement au site de fixation du tendon d'Achille, situé derrière le calcanéum. Comme pour toute autre inflammation, une augmentation locale de la température cutanée est probable. Un médecin peut diagnostiquer avec précision avec une échographie ou une IRM dans ce domaine.
      Si le diagnostic est confirmé, toute nouvelle blessure au pied doit être évitée. Pour soulager la douleur lors de l'inflammation, on utilise des médicaments de massage et des anti-inflammatoires sélectionnés par le médecin. Une infection du sac articulaire est possible, vous devez donc être prêt mentalement à devoir utiliser des antibiotiques.
    4. La polyarthrite rhumatoïde. Probablement, de toute façon possible, cette maladie est la plus dangereuse. Sans traitement, même la mort est possible.
      L'arthrite affecte les articulations, les bras et les jambes. La douleur ne se limite pas à la douleur au talon par derrière. Cependant, le processus inflammatoire peut commencer dans cette partie du corps. Le processus lui-même est dû à la destruction des cellules du corps par l'immunité de la personne elle-même. Peu importe qui gagne dans cette lutte, tout résultat peut avoir les conséquences les plus tristes.
      Puisque les articulations sont littéralement complètement détruites, il n’est pas surprenant que cela provoque une douleur infernale. Fièvre, manque d'appétit, faiblesse et apathie sont d'autres symptômes. Cette maladie peut être le résultat d'une autre maladie - une infection virale, la grippe ou même un rhume. Soulager la souffrance ne peut être qu'un début de traitement en temps voulu.
    5. L'apophysite calcanéenne est une maladie beaucoup moins grave qui provoque des douleurs à l'arrière du talon. C'est aussi une inflammation, mais pas des tendons, mais du noyau du calcanéum. En conséquence, on peut supposer que les organismes qui ne se sont pas encore formés y sont les plus sensibles. Le plus souvent, les adolescents de 9 à 13 ans sont atteints de cette maladie. Le traitement est un: repos complet jusqu'à la fin de la formation osseuse.

Nous avons donc examiné les causes les plus courantes de douleur au talon et au-dessus du talon derrière. Mais il faut se rappeler que le diagnostic le meilleur et le plus correct ne peut être posé que par un médecin de la réception. Si vous tenez vraiment à votre santé, essayez de ne pas vous soigner.

Examen gratuit

Commencez à penser à votre santé dès maintenant. Un examen complet gratuit sera un excellent premier pas pour prendre soin de votre santé. L'action est réalisée uniquement pour les femmes de plus de 30 ans dans les cliniques de Moscou.

Que peut blesser le talon derrière

La gêne dans la zone du talon est le résultat d'une charge excessive sur le pied, qui précède le développement du processus inflammatoire ou de la blessure. Il existe de nombreuses causes de douleur, mais les statistiques montrent que ce sont les femmes qui font souvent face à des manifestations désagréables.

Le port de chaussures inconfortables est le facteur déclencheur le plus courant de la douleur au talon.

Raisons

L'arrière du talon présente une sorte de saillie facile à blesser et sert également de point de fixation des chaussures au pied. Par conséquent, les causes suivantes peuvent causer de la douleur:

  • porter des chaussures de plusieurs tailles plus petites, ce qui entraîne des dommages mécaniques au talon;
  • la présence d'une peau durcie;
  • réduction du sébum, qui agit comme un lubrifiant et protège le talon lors d'un impact mécanique sur sa zone;
  • pathologies du pied infectieuses;
  • cors et croissances;
  • fasciite;
  • bursite;
  • la polyarthrite rhumatoïde.

Il suffit de reposer les jambes et de laisser tomber les chaussures inconfortables, car la douleur disparaîtra d'elle-même. Si la cause de la maladie, la douleur peut augmenter et son intensité peut être très gênante. Dans ce cas, il est impossible de se passer de diagnostics et d'un traitement correct.

Fasciite plantaire

Le talon est l'endroit où tous les tendons qui enveloppent le pied sont attachés. Le tendon le plus fort et le plus élastique est le fascia qui s’étend sur tout le pied, ce qui vous permet de répartir uniformément la charge sur toute la zone du pied et d’absorber les mouvements brusques. Bien que le fascia soit élastique, il est constamment dans un état de tension.

Le sommet de la charge tombe sur le point de fixation de l'aponévrose - le tubercule calcanéen. Par conséquent, tout stress excessif sur le pied, les blessures et les changements dégénératifs peuvent provoquer un fascia microtraumas, qui provoque une douleur.

En cas de croissance du tissu osseux et d’apparition d’une épine, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'opération vise à exciser la partie supplémentaire de l'os et à fixer le fascia au bon endroit.

En tant que méthodes auxiliaires, lorsque la période aiguë est terminée, vous pouvez utiliser:

  • massage doux des pieds;
  • phonophorèse et électrophorèse;
  • hydromassage;
  • piscine
  • Thérapie d'exercice;
  • bonne nutrition, riche en vitamines et minéraux.

Exostose

Cette pathologie est associée à l'apparition d'une tumeur bénigne à la surface du calcanéum. Une mauvaise division cellulaire est déclenchée par une foule de facteurs, notamment les processus inflammatoires chroniques, les infections, les virus, les maladies endocriniennes et systémiques.

Un néoplasme en expansion rapide provoque une irritation mécanique des tissus voisins, ce qui provoque l'apparition d'un processus inflammatoire.

  1. Examen externe du pied - il y a un gonflement, la région du tubercule calcanéen a une température élevée, des os collent anormalement. À la palpation, un sceau avec des frontières clairement définies est visualisé.
  2. Rayon X - montre la taille de la tumeur et son lieu de localisation.

Pour éliminer les néoplasmes cartilagineux, on utilise une opération dans laquelle les sceaux sont retirés de la surface de l'os et les tissus endommagés sont remis dans leur position anatomique habituelle.

Une méthode de traitement peu invasive consiste à écraser la croissance à l'aide d'un laser.

Apophysite au talon

Cette pathologie se manifeste le plus souvent dans l'enfance, lorsqu'il se produit une croissance active du tissu osseux sous l'influence d'un ajustement hormonal. À l'endroit où le talon s'articule avec le tendon d'Achille, il se produit un développement anormal du tissu osseux, ce qui provoque une masse:

  • croissance rapide des os du pied, surtout chez les garçons;
  • augmentation de la charge sur le pied;
  • porter les mauvaises chaussures sans soutien de la voûte et se soulever: baskets, ballerines;
  • manque de calcium et de magnésium dans le corps ou problèmes de rétention dans le corps;
  • la présence d'une démarche tordue;
  • l'obésité.

Type de douleur
La douleur est douloureuse, lancinante, constrictive. Il apparaît uniquement lorsque vous vous déplacez et au repos, il peut disparaître complètement.

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - Nurofen, Ibuprofen et Diclofenac sous forme de comprimés et de pommades.
  2. Complexes de vitamines à haute teneur en calcium et magnésium.
  3. L'acide ascorbique à une dose d'au moins 2-3 g.

Les membres doivent assurer un repos maximal. Montrer des bains chauds aux herbes médicinales.

Achillodynie

L'achilobursite est déterminée par la présence d'un processus inflammatoire dans le tendon d'Achille, qui relie la cheville au calcanéum. L'inflammation peut être causée par des raisons telles que:

  • lésion infectieuse;
  • excès de calcinats;
  • l'arthrite;
  • blessures articulaires.

Type de douleur
La douleur est soudaine, aiguë, percutante. Accompagné d'un œdème accru de la cheville et d'hyperhémie. Manifesté après l'exercice, ainsi qu'au repos.

Si l'on soupçonne la nature infectieuse de la maladie, il peut être nécessaire de pratiquer une ponction de la bourse, ce qui permet de vérifier sa stérilité et la présence de l'agent pathogène.
Traitement
En cas d'infection, un traitement antibactérien est utilisé, en le renforçant avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le moyen le plus efficace de combattre le processus inflammatoire est la thérapie par ondes de choc. Le tendon d'Achille est affecté par des ondes spéciales qui détruisent les agents pathogènes sans endommager les fibres qui les relient.

La chirurgie n'est indiquée que dans le cas où la maladie est chronique et ne peut pas être corrigée. Les zones enflammées du tendon sont excisées et le sac muqueux est complètement retiré.

Polyarthrite rhumatoïde

Cette maladie auto-immune est susceptible d'affecter les tissus cartilagineux du corps humain, ce qui entraîne la perte d'élasticité, la déformation et le dysfonctionnement des articulations. L'articulation du talon peut également être affectée par l'arthrite, ce qui entraîne une douleur insupportable. La maladie peut se développer à la fois dans le contexte de l'extinction de l'activité du système endocrinien, qui inhibe tous les processus de régénération, et à la suite d'une infection par la microflore pathogène.
Type de douleur
Les sensations désagréables et leur intensité sont directement liées au stade de développement de la maladie:

  1. Initiale (latente) - douleur modérée qui se produit le matin, passe rapidement si le pied est correctement dispersé ou massé. La douleur peut survenir sporadiquement, ce qui est précédé par une augmentation du stress du pied.
  2. L'amincissement progressif du tissu cartilagineux entraîne une augmentation du frottement mécanique entre les os de l'articulation, ce qui provoque une douleur intense, un gonflement du calcanéum, une hyperémie. Les symptômes désagréables surviennent principalement la nuit, lorsque la jambe est au repos.
  3. Course à pied - changements visuels visibles de l'articulation, douleur intense, constante, presque sans fin. Avec un long cours peut développer un choc de la douleur.

Localisation
Talon tubercule et cheville.
Diagnostics
La consolidation de la cheville et du talon à la palpation, qui s'accompagne de douleurs aiguës, sert de prétexte à la radiographie. Dans l'image, vous pouvez déterminer la présence de modification du joint ainsi que l'épuisement de la couche cartilagineuse du joint.

  1. AINS: Nurofen, Ibuprofen, Diclak - sous forme de crèmes, pommades, compresses et comprimés à usage oral. Aide à éliminer les poches, soulage la douleur et les rougeurs.
  2. Chondroprotecteurs - accélèrent le processus de régénération du tissu cartilagineux.
  3. Les antibiotiques ne sont utilisés que si la nature de l'arthrite est bactérienne.
  4. Complexes de vitamines - normalisent les processus métaboliques dans le corps.
  5. Compresse sur la base de Dimexide, permettant de réduire la manifestation de la douleur.

Les plus efficaces d'entre eux sont:

  • massage thérapeutique;
  • phonophorèse;
  • électrophorèse avec novocaïne;
  • chaleur sèche (traitement à la paraffine);
  • compresses de boue;
  • exercices thérapeutiques.

Autres raisons

La douleur au talon peut également être associée à des manifestations telles que:

  • angiopathie diabétique;
  • talon éperon, en particulier avec progression accélérée;
  • cors causés par le port de chaussures de serrage;
  • entorse au tendon;
  • la goutte et l'arthrite goutteuse;
  • tuberculose calcaneuse;
  • syndrome de tunnel, dans lequel un gros nerf enflamme;
  • talons meurtris et autres blessures;
  • ostéomyélite.

Au début, les sensations douloureuses n’ont pas une intensité de douleur prononcée, mais il ne faut pas l’ignorer. Plus le traitement est précoce, plus les chances de retrouver une activité motrice complète sont grandes.

Dans quel cas immédiatement chez le médecin?

Déterminer indépendamment ce qui a causé la douleur au talon est presque impossible. Toutes les pathologies de cette zone apparaissent à peu près également. L’anxiété vaut la peine d’être battue dans des situations telles que:

  • l'arrière du talon est compacté et lorsque le pied tourne, une douleur aiguë est constatée;
  • une rougeur et un gonflement sont apparus, la peau du tubercule calcanéen est chaude;
  • des douleurs apparaissent systématiquement et les analgésiques ne parviennent pas à les soulager complètement.

Premiers secours

Dans le cas où la douleur s'est manifestée soudainement, mais qu'il n'y a pas d'autre option que l'auto-traitement, vous pouvez utiliser les recommandations suivantes:

  1. Prenez n'importe quel médicament du groupe des AINS, qui aidera à réduire la manifestation d'inflammation et de gonflement.
  2. Tendez doucement le pied avec vos mains, puis allez au gymnase en le déplaçant alternativement dans des directions différentes.
  3. Faites un bain de pieds de contraste en alternant eau chaude et eau froide.
  4. Mettez une compresse de cette composition: 1 cuillère à soupe. l Dimexide, 2 c. l eau chaude bouillie, ampoule Novocain.
  5. Frottez un point sensible avec Diclofenac, Naklofenom, Fastum gel, Nimid gel.

Sans expérience ni compétences, il est impossible de déterminer indépendamment la cause de la douleur. Il est donc recommandé de ne pas expérimenter avec votre propre santé et, en cas de problèmes, de contacter immédiatement un spécialiste.

Posez-nous une question dans les commentaires ci-dessousPosez une question >>

Plus D'Articles Sur Les Pieds