Les oedèmes

Athérosclérose des membres inférieurs: trois causes, symptômes insidieux et traitement

De cet article, vous apprendrez: l’essence de la maladie est l’athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, ce qui explique la pathologie. Qui est le plus souvent malade, comment diagnostiquer et soigner une maladie?

Dans l’athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, des plaques de cholestérol se forment sur les parois artérielles des jambes de ces vaisseaux, qui rétrécissent leur lumière. Les personnes de plus de 40 ans sont malades, le plus souvent des hommes.

Les phases initiales de la maladie dérangent légèrement la personne, ne manifestant que des douleurs aux jambes provoquant un stress intense. Plus l'athérosclérose est difficile, plus la douleur qui inquiète même au repos est prononcée. Les formes courantes se terminent par une gangrène du membre et son amputation au niveau de la cuisse.

Complètement guéri de l'athérosclérose est impossible. Mais les traitements médicaux et chirurgicaux modernes rétablissent la perméabilité des artères touchées et maintiennent la circulation sanguine au niveau des membres inférieurs.

Le plus traité de ce problème est le chirurgien vasculaire. Dans un premier temps, vous pouvez contacter le chirurgien général.

Caractéristique de la maladie

Les vaisseaux artériels des jambes fournissent à tous les tissus des membres inférieurs du sang et des nutriments riches en oxygène. L’aorte terminale dans la zone de bifurcation, l’artère iliaque, fémorale, poplitée, les artères des jambes et des pieds en est responsable.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Si des dépôts de cholestérol s'accumulent sur les surfaces internes des vaisseaux sanguins de l'un des segments de ce lit artériel, ils s'accroissent avec le temps et deviennent des plaques athérosclérotiques denses. Limitant la lumière des artères, ils entravent la libre circulation du sang et perturbent la circulation sanguine des jambes. Cette maladie s'appelle l'athérosclérose des membres inférieurs.

Comment les navires changent

Les principales caractéristiques de cette pathologie:

  1. Les artères perdent leur élasticité et se compactent à cause de l’inflammation et des dépôts de calcium.
  2. En se développant, les plaques rétrécissent la lumière interne des vaisseaux.
  3. Lorsque la plaque atteint une taille importante, elle se brise en endommageant la couche interne des artères.
  4. Des caillots sanguins se forment sur le site de la lésion, ce qui rétrécit davantage la lumière vasculaire.

Un autre nom pour cette pathologie est l'athérosclérose oblitérante des membres inférieurs. Le terme «oblitérant» signifie - se rétrécir, se chevaucher - ce qui reflète mieux l'essence de la maladie.

Quel est le danger du changement

Atteintes de plaques d'athérosclérose, les artères ne sont pas en mesure de fournir aux tissus des membres inférieurs la quantité de sang requise. Il y a une violation de la circulation sanguine dans les jambes - insuffisance artérielle. Son danger est que la privation d'oxygène des tissus modifie négativement leur métabolisme, viole la structure et les capacités fonctionnelles. La peau, les muscles, les os et les articulations des jambes s'atrophient (diminue, s'amincissent), ce qui nuit à la capacité de marcher. Troubles circulatoires critiques - troubles trophiques sous forme d'ulcères, de plaies, de nécrose (gangrène) des doigts, des pieds ou du membre entier.

Trois causes principales de la pathologie

L'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs n'a que trois raisons principales:

  1. Augmentation à long terme (en années) du taux de cholestérol dans le sang (lipoprotéines totales et de faible densité).
  2. Prédisposition génétique (si la maladie était chez des parents proches).
  3. Troubles métaboliques (principalement des graisses).

Qui est plus souvent malade

Le plus souvent, la maladie survient chez les personnes à risque. Il comprend des personnes:

  • obèses;
  • souffrant de diabète;
  • souffrant d'hypertension;
  • abuser des aliments gras et du café fort;
  • les fumeurs;
  • pieds de surfusion constants;
  • souffrant de processus inflammatoires dans les artères des jambes (artérite);
  • les hommes après l'âge de 40 ans.

Ruse des manifestations

En soi, l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs ne se manifeste en aucune manière avant d'avoir provoqué un rétrécissement plus ou moins prononcé des artères qui perturbent la circulation sanguine dans les tissus. C'est la ruse de la maladie. L'athérosclérose des vaisseaux de la jambe est donc appelée athérosclérose oblitérante. Si le patient présente déjà des symptômes caractéristiques, cela indique la présence d'un chevauchement étroit ou complet de la lumière des artères.

L'incapacité de prédire l'évolution et les symptômes est un autre moment de ruse de la maladie. Environ 20% des patients âgés de plus de 65 ans présentant des plaques d'athérosclérose assez prononcées ne présentent aucun symptôme indiquant une athérosclérose. Dans le même temps, dans 25 à 30% des cas, la maladie se manifeste immédiatement par des complications aiguës menaçant la gangrène (nécrose) du membre.

La gravité des symptômes dépend de la présence de collatéraux - de nouveaux vaisseaux qui se forment en réponse à un apport sanguin insuffisant. Bien qu'ils soient petits, ils sont capables de répondre aux besoins en nutriments des tissus dans des conditions de manque d'oxygène. Les collatérales mieux développées, l'athérosclérose moins manifeste, même négligée.

Chez les personnes malades depuis des années, les troubles circulatoires sont moins prononcés que chez les patients présentant un processus athérosclérotique en évolution rapide, car ils ont le temps de former un flux sanguin collatéral. À cet égard, la défaite des grandes artères est moins dangereuse que celle des petites. Dans le deuxième cas, les garanties ne peuvent tout simplement pas se former.

Trois symptômes principaux

Les symptômes peuvent être suspectés de lésions athérosclérotiques des membres inférieurs:

  1. douleur et froideur dans les jambes,
  2. claudication intermittente et faiblesse des jambes,
  3. troubles trophiques.

1. Douleur et autres sensations

La localisation typique de la douleur dans les troubles circulatoires des membres inférieurs provoquée par l'athérosclérose est les muscles du mollet des jambes. Cela est dû au fait qu'ils ont la charge la plus importante et que le nombre d'artères est minime. Par conséquent, le blocage de tout navire provoque une douleur dans les jambes. Au début, il n'apparaît que sous de lourdes charges (course à pied, marche longue), accompagné d'une sensation de froid, refroidissant les pieds.

Lorsque l'athérosclérose atteint une distribution critique, non seulement les jambes, mais aussi les pieds commencent à faire mal. Ces douleurs sont constantes, elles sont d'une nature si forte qu'elles ne sont même pas éliminées par les analgésiques. Leur présence est caractéristique non seulement sous charge, mais également au repos.

2. Claudication intermittente

Critère obligatoire pour l'athérosclérose des membres inférieurs - claudication intermittente. Ce symptôme reflète le degré d'altération des capacités fonctionnelles des muscles des jambes - les patients signalent une faiblesse grave des jambes accompagnée de douleur lors de la marche à différentes distances (de 1 km à 20-30 m). Après une certaine distance, une personne est obligée de s'arrêter et de rester debout pendant quelques minutes pendant que ses muscles se reposent. Après cela, il continue à marcher jusqu'à la prochaine attaque de jambes faibles. Ce phénomène s'appelle la claudication intermittente.

3. Troubles trophiques

Les dommages causés à la structure des tissus des jambes par l'athérosclérose et l'insuffisance artérielle sont appelés troubles trophiques. Ils s'appliquent à:

  1. peau des jambes - elle devient pâle et froide, la croissance des poils se détériore;
  2. muscles des jambes et des cuisses - ils maigrissent, réduisent le volume et la masse (hypotrophie);
  3. complexes tissulaires de la peau, tissus sous-cutanés, fascia, os - ulcères trophiques (plaies non cicatrisantes) de différentes tailles (de 1 cm à des défauts circulaires sur la jambe entière), assombrissement, mort (gangrène) des orteils, de tout ou partie du pied, ainsi que des jambes et membre entier.

Degré d'athérosclérose

La division de l'athérosclérose des membres inférieurs sur le degré reflète la gravité des modifications pathologiques dans les tissus. Plus le degré est élevé, plus les symptômes sont durs.

Athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs: symptômes, méthodes de diagnostic et prescription de traitement

L'athérosclérose des membres inférieurs est une maladie chronique évolutive du système cardiovasculaire. La cause de son apparition est le dépôt de cholestérol et de substances lipidiques sur les parois internes des artères.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, les plaques de cholestérol augmentent, resserrent la lumière du vaisseau (sténose de l'artère) ou la bloquent complètement (occlusion).

En raison d'une diminution du volume de sang circulant dans les tissus, la trophicité se détériore, ce qui entraîne le développement de pathologies secondaires graves, entraînant souvent une invalidité.

Informations générales

Dans les premiers stades de l'athérosclérose des membres inférieurs, une maladie appelée ischémie survient. Il se caractérise par une sensation de lourdeur lors de la marche, une fatigabilité rapide, une diminution locale de la température dans la partie distale du membre affecté.

La prochaine étape de la maladie est appelée endartérite oblitérante. Les symptômes caractéristiques de l'endartérite sont un blanchissement persistant de la peau et une claudication intermittente. En l'absence de traitement rapide, cette pathologie peut entraîner le développement d'une gangrène et la perte de membres.

Les modifications athérosclérotiques dans les vaisseaux sanguins de gravité variable touchent la plupart des personnes âgées ou plus âgées, mais dans les premiers stades du développement, la maladie est asymptomatique. La douleur lors de la marche survient plus tard, avec un rétrécissement important de la lumière des vaisseaux et une insuffisance artérielle sévère.

Les causes

L'athérosclérose oblitérante affecte principalement les hommes, le développement de la pathologie contribue à:

  • Le tabagisme Environ 90% des patients atteints d'athérosclérose - fumeurs ayant une grande expérience.
  • Activité physique insuffisante. Les pathologies vasculaires sont plus courantes chez les personnes sédentaires.
  • Alcool Une consommation d'alcool systématique et excessive accélère l'évolution de la maladie.
  • Violation des principes de saine alimentation. L'abondance de viande fumée, d'aliments frits et gras contribue à la formation de plaques de cholestérol.
  • Le stress chronique et les surcharges neuro-émotionnelles provoquent des angiospasmes qui aggravent la circulation sanguine dans les tissus.
  • Maladies chroniques. L'athérosclérose peut se développer dans le contexte du diabète, de l'obésité, des rhumatismes, de la tuberculose, de l'hypertension et d'autres pathologies du système cardiovasculaire.

Les facteurs de risque peuvent être divisés en deux groupes: ils entraînent une vasoconstriction constante, gênent la circulation sanguine et accélèrent le dépôt de cholestérol ou augmentent le contenu en cholestérol et en lipoprotéines concomitantes.

Signes de

Les pathologies vasculaires sont particulièrement dangereuses car elles peuvent se développer asymptomatiquement pendant une longue période. Les premiers symptômes notables d'athérosclérose des vaisseaux des jambes indiquent que le processus est déjà allé assez loin et que le patient a besoin d'un traitement immédiat.

La première chose à laquelle les patients font généralement attention est la fatigabilité rapide et la douleur qui survient pendant l'effort physique (en particulier lors de la marche, de la montée d'escaliers, de la course à pied), accompagnées de la chair de poule sur la peau. Certains patients ont une sensibilité marquée au froid.

La localisation de la douleur dépend de l'emplacement du site de la lésion. Les muscles du mollet, la sténose de l'aorte abdominale et des artères iliaques se manifestent généralement par une sensibilité des muscles de la cuisse et du fessier. Avec la progression des changements athérosclérotiques, l'intensité de la douleur augmente, ils se propagent aux autres muscles de la jambe affectée.

Les patients se plaignent de sentiments de constriction, de raideur, d'engourdissement. Il est caractéristique que lors du retrait de la charge, et plus encore après le repos, la douleur disparaisse, l'inconfort disparaisse. Ce complexe de symptômes est connu sous le nom de claudication intermittente.

La claudication intermittente apparaît dans la plupart des cas sur une jambe, les symptômes bilatéraux aux premiers stades sont rares. Avec la symptomatologie bilatérale, la sévérité des sensations varie sur chacune des jambes.

La progression de la maladie s'accompagne d'une augmentation de l'intensité de la douleur même au repos et de sa propagation jusqu'aux extrémités distales jusqu'aux doigts. La douleur augmente avec la position horizontale du membre affecté.

En raison de la violation du trophisme des tissus sur la jambe affectée, les cheveux tombent progressivement, la croissance des ongles et la cicatrisation des petites plaies, des écorchures et des écorchures sont considérablement ralenties. La nécrose se produit dans le bas des jambes, les orteils et le pied, une enflure du bas des jambes et des jambes se développe, des ulcères trophiques se forment. La peau devient bleutée, devenant finalement brune ou noire. Le manque de traitement conduit à la gangrène.

La principale caractéristique permettant de déterminer le stade de développement de l’athérosclérose est la distance de marche sans douleur:

  • Étape 1 La distance de marche sans douleur est supérieure à 1 km. La douleur survient lors d'efforts physiques considérables.
  • 2a étape. Des sensations douloureuses apparaissent après avoir parcouru une distance de 250 à 1000 m.
  • 2b étape. Le patient est capable de surmonter sans douleur 50-250 m.
  • Stade 3 (stade d'ischémie critique). La distance de marche sans douleur est réduite encore plus, la douleur ne s'atténue pas même au repos et augmente la nuit.
  • Étape 4. Troubles trophiques.

Ces photos montrent des symptômes évidents d'athérosclérose négligée des vaisseaux des membres inférieurs:

Violations du pied trophique dues à l'athérosclérose.

Dans l’évolution classique de l’athérosclérose oblitérante, la maladie traverse systématiquement les stades de développement, sauf dans les cas de thrombose artérielle aiguë. Un thrombus ferme la lumière de l'artère au point le plus étroit, la jambe affectée devient soudainement froide et devient très pâle. La thrombose artérielle est considérée comme une urgence lorsque le patient a immédiatement besoin de l'aide d'un chirurgien vasculaire.

Quand aller chez le docteur?

Si une personne a plus de quarante ans, toute sensation inattendue dans la région du pied devrait être alarmante: raideur, lourdeur, sensibilité aiguë au froid, frilosité, surtout si elle est associée à une fatigue rapide et à des douleurs musculaires. Les troubles, à première vue insignifiants, constituent en fait un avertissement menaçant du côté des vaisseaux concernant la présence du processus pathologique.

Le tableau clinique des pathologies vasculaires aux premiers stades du développement ressemble aux manifestations d’autres maladies qui ne sont pas directement liées à une insuffisance de la circulation sanguine. Par conséquent, les premiers symptômes d'athérosclérose présumée des vaisseaux (veines et artères) des membres inférieurs justifient une visite chez le thérapeute, qui dirigera le patient vers un spécialiste ayant le profil approprié pour le traitement.

La douleur ressentie lors de la marche indique directement qu’une visite chez un phlébologue ne peut plus être différée. Des sensations douloureuses, des changements de la température locale et de la couleur de la peau indiquent que les changements pathologiques sont allés suffisamment loin et constituent une menace sérieuse, voire mortelle.

Phénomènes très terribles - cicatrisation difficile des égratignures, petites plaies, croissance plus lente des ongles, chute des poils des jambes. Si un ou plusieurs symptômes sont détectés, vous devez contacter immédiatement un endocrinologue (afin d’exclure le diabète sucré) ou un chirurgien vasculaire immédiatement.

Le régime alimentaire pour l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est également adapté aux patients atteints de la forme de la maladie dans les membres inférieurs. En savoir plus sur elle.

Quels médicaments sont utilisés dans l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux? Tous sont énumérés ici.

Diagnostics

Le diagnostic des maladies artérielles oblitérantes est réalisé avec les études instrumentales obligatoires. Le patient doit être dirigé vers un scanner vasculaire duplex par ultrasons (UZDS). La technique de l'échographie vous permet de voir les caractéristiques du flux sanguin dans le vaisseau, l'état des parois et des tissus environnants, afin de détecter les obstacles violant la circulation sanguine.

Avec le prétendu besoin de chirurgie, une artériographie radiopaque est réalisée. Une substance radio-opaque est injectée dans l'artère et une série de tirs consécutifs est prise le long du vaisseau. Après cela, le patient est laissé à l'hôpital et se voit prescrire un repos au lit pendant 12 heures.

Dans des cas discutables, la pression partielle d'oxygène dans les tissus est également mesurée.

Le tableau clinique de l’athérosclérose des membres inférieurs aux stades précoces ressemble aux manifestations d’autres pathologies vasculaires, en particulier la thromboangiite et l’endartérite oblitérante:

  • L'endartérite affecte les jeunes et se développe généralement sur fond de gelure, de surmenage nerveux ou d'hypothermie grave. Les modifications pathologiques sont généralement localisées dans le membre distal.
  • La thromboangiite est caractérisée par une combinaison de symptômes caractéristiques d'une insuffisance artérielle et d'une thrombophlébite veineuse. La maladie survient chez les hommes jeunes.

Que dois-je faire pour récupérer?

Chaque cas spécifique d’athérosclérose nécessite une approche individuelle. Dans l’élaboration des tactiques de traitement, la présence de comorbidités, la gravité de l’état du patient, l’étendue de la lésion vasculaire et d’autres sont prises en compte. Le traitement de l'athérosclérose peut être:

  • Conservateur;
  • Endovasculaire;
  • Chirurgical.

Thérapie conservatrice

Un traitement conservateur est possible dans la détection de l’athérosclérose aux premiers stades. Des méthodes conservatrices sont utilisées dans la préparation à l'opération de patients dans un état non critique, affaibli par des comorbidités. En fonction de l'état du patient, en plus du traitement médical et des procédures physiothérapeutiques, la marche dosée, la thérapie par l'exercice, la pneumopressothérapie et certains remèdes populaires sont autorisés.

Au cours de la thérapie médicamenteuse, des médicaments réduisant la viscosité du sang, contribuant à la normalisation de la circulation sanguine périphérique, et des antispasmodiques. Certains patients doivent prendre des médicaments en permanence, le traitement complet est effectué plusieurs fois par an.

Le traitement médicamenteux n'affecte en rien la plaque de cholestérol, mais n'améliore que la circulation sanguine dans les petites artères du bassin affecté, ce qui compense les défaillances circulatoires.

Traitement endovasculaire

Le traitement endovasculaire est une alternative peu invasive à la chirurgie et est utilisé dans les derniers stades du développement de l'athérosclérose, lorsque les méthodes conservatrices ne sont plus efficaces. Un dispositif est inséré dans la zone touchée de l'artère pour empêcher un rétrécissement supplémentaire de la lumière du vaisseau.

Les méthodes de traitement endovasculaire comprennent la dilatation par ballonnet, la pose de stent et l’angioplastie. Les procédures sont effectuées dans une opération aux rayons X, après quoi un pansement compressif est appliqué sur le patient et le repos au lit est prescrit pendant 12 à 18 heures.

La chirurgie

Lors de la détection de longues zones de blocage, un traitement chirurgical est indiqué au patient. Les méthodes les plus courantes de traitement chirurgical sont:

  • Prothèses de la région bouchée;
  • Thrombendartérectomie - élimination de la plaque de cholestérol;
  • Manœuvre - installation d'un vaisseau artificiel pour contourner la zone bouchée de l'artère. Moins fréquemment, des fragments des veines saphènes du patient sont utilisés comme shunts.

Le traitement chirurgical peut être combiné à des opérations endovasculaires et à d'autres types d'opérations, en fonction de l'état du patient.

En cas de gangrène sévère et de nécrose étendue, le membre affecté est amputé car c’est le seul moyen de sauver la vie du patient.

En savoir plus sur la maladie et sa prévention dans la vidéo:

Athérosclérose des artères des membres inférieurs et son traitement

Lorsque le cholestérol se dépose lorsque l’athérosclérose se modifie dans la paroi des vaisseaux sanguins. Il se développe ensuite avec le tissu conjonctif et une plaque se forme qui rétrécit la lumière de l'artère et interfère avec l'apport sanguin à l'organe ou au tissu. Dans la structure de tous les organes cibles, ce processus pathologique se forme le plus souvent dans les vaisseaux du cœur, la deuxième place appartenant aux vaisseaux du cou et du cerveau. L'athérosclérose des artères des membres inférieurs occupe une troisième place honorable, à la fois en fréquence et en importance.

Facteurs de risque

L'athérosclérose étant une maladie systémique, les causes des lésions de diverses artères, y compris celles des membres inférieurs, sont similaires. Ils comprennent:

  • fumer;
  • obésité et hyperlipidémie;
  • facteur héréditaire;
  • tension nerveuse;
  • troubles hormonaux (ménopause);
  • diabète sucré;
  • l'hypertension.

Une condition préalable à la formation de la plaque est une combinaison de facteurs de risque et de changements locaux de la paroi de l'artère, ainsi que de la sensibilité des récepteurs. L'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs se développe un peu plus souvent dans le contexte de pathologies locales (état après gelure, blessure, chirurgie).

Classification

  1. La classification de l'athérosclérose des artères des membres inférieurs est basée sur le degré d'altération du flux sanguin et les manifestations d'ischémie. Il y a quatre stades de la maladie:
  2. Au stade initial, la douleur dans les jambes n’est provoquée que par un effort physique intense, au second degré, le flux sanguin est perturbé et la douleur est ressentie lors d’une marche de 200 mètres environ.
  3. Au troisième stade du processus pathologique, le patient est obligé de s’arrêter tous les 50 mètres.
  4. La phase terminale est caractérisée par l'apparition de changements trophiques dans les tissus (peau, muscles), jusqu'à la gangrène des jambes.

La nature de la lésion peut être sténosée lorsque la plaque recouvre uniquement la lumière ou occlusive si l'artère est complètement fermée. Ce dernier type se développe généralement dans une thrombose aiguë de la surface de la plaque endommagée. Dans ce cas, le développement de la gangrène est plus probable.

Les manifestations

Le symptôme principal des lésions des vaisseaux sanguins des jambes est une douleur dans les muscles du mollet, qui survient pendant l'exercice ou au repos.
D'une autre manière, ce symptôme s'appelle claudication intermittente et est associé à une ischémie du tissu musculaire. Avec l'athérosclérose de l'aorte dans sa partie terminale, les symptômes sont complétés par des sensations douloureuses dans les muscles des fesses, des cuisses et même des reins. Dans la moitié des patients atteints du syndrome de Leriche, il existe une violation des fonctions pelviennes, y compris l'impuissance.

Très souvent dans les premiers stades de la maladie est asymptomatique. Dans certains cas, il peut y avoir une violation de l'apport sanguin aux tissus de la surface, qui consiste à refroidir la peau et à en changer la couleur (pâleur). Les paresthésies sont également caractéristiques: rampement, frissons et autres sensations associées à l'hypoxie des fibres nerveuses.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la nutrition des tissus des membres inférieurs se détériore et des ulcères trophiques qui ne guérissent pas apparaissent, annonciateurs de la gangrène.

Avec une occlusion aiguë des artères, il y a un syndrome de douleur intense, le membre affecté devient plus froid et en meilleure santé. Dans ce cas, la décompensation de l'apport sanguin et de la nécrose tissulaire se produit assez rapidement. Ces différences dans le taux d'apparition des symptômes sont dues au fait que, lors d'un processus chronique, des collatérales sont formées qui maintiennent l'irrigation sanguine à un niveau acceptable. Grâce à eux, parfois avec occlusion de l'artère, les signes de la maladie sont exprimés légèrement.

Méthodes de diagnostic

Lors d'un examen de routine d'un patient, on peut suspecter une violation de l'apport sanguin en sang, ce qui se traduit par un refroidissement du membre affecté, un changement de couleur (au début, il pâlit, puis devient violet). En dessous du point de constriction, la pulsation est sensiblement affaiblie ou complètement absente. Dans la phase terminale du processus apparaissent des changements trophiques dans la peau et la gangrène.

L'angiographie est la méthode la plus informative en cas de diagnostic instrumental de l'athérosclérose. Au cours de celle-ci, un agent de contraste est injecté dans l'artère fémorale, puis une image est prise sous le contrôle des rayons X. Grâce à l'angiographie, toutes les constrictions dans les vaisseaux et la présence de collatérales sont clairement visibles. Cette manipulation invasive est contre-indiquée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère et une allergie à l'iode.

L'échographie Doppler est la méthode de diagnostic la plus simple et la plus informative, elle permet de déterminer le pourcentage de rétrécissement de l'artère dans 95% des cas. Pendant cette étude, vous pouvez effectuer un test de dépistage de drogue. Après l'introduction de la nitroglycérine, le spasme du vaisseau devient plus petit, ce qui permet de déterminer la réserve fonctionnelle.

Une autre méthode diagnostique est la tomographie avec contraste et la détermination de l’indice cheville-brachial. Ce dernier est calculé sur la base des données de pression sur l'artère brachiale et les vaisseaux du bas de la jambe. Par le degré de réduction de cet indicateur, on peut presque toujours juger de la gravité de la lésion.

Traitement

Le traitement de l'athérosclérose des membres inférieurs devient beaucoup plus efficace si vous parvenez à convaincre le patient de la nécessité d'abandonner ses mauvaises habitudes, notamment le tabagisme. Dans ce cas, il est souhaitable d’observer un mode de vie sain et d’essayer de réduire l’impact des autres facteurs de risque. Le rôle important joué par l'observance d'un régime alimentaire spécial conçu pour les patients atteints d'athérosclérose. La nutrition devrait être complète et équilibrée, mais devrait être limitée à la consommation de graisses animales et d'aliments frits.

Thérapeutique

Parmi les médicaments utilisés dans l'athérosclérose des vaisseaux de la jambe, les plus importants sont:

  1. Désagrégeant (aspirine) empêchant la formation de caillots sanguins à la surface de l'endothélium ou de la plaque endommagée.
  2. Médicaments améliorant les propriétés rhéologiques du sang. Ceux-ci incluent la reopolyglukine et la pentoxifylline. Avec l'ischémie décompensée, ils sont administrés par voie intraveineuse, puis passent à l'utilisation de comprimés.
  3. Antispasmodiques (no-shpa), qui réduisent le rétrécissement des artères et améliorent ainsi la circulation sanguine.
  4. Les anticoagulants (héparine) sont prescrits pendant la décompensation ou pendant la thrombose aiguë.
  5. Dans certains cas, des thrombolytiques sont utilisés (streptokinase, actilis), mais leur utilisation est limitée en raison du développement possible de saignements et du manque d'efficacité.

Des méthodes supplémentaires de traitement thérapeutique sont l’oxygénation hyperbare, qui augmente la saturation en oxygène du sang, la physiothérapie et la thérapie à l’ozone.

Chirurgical

Dans l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, accompagnée d'une malnutrition sévère des tissus, le traitement chirurgical est le plus efficace.

En cas d'intervention mini-invasive, les manipulations sont effectuées à travers une ponction dans le vaisseau. Un ballon spécial est gonflé sur le site de constriction, puis le résultat est fixé en fixant le stent en métal. Vous pouvez également effectuer le retrait des caillots sanguins, les pré-moudre.

Lors d'opérations à ciel ouvert, la paroi interne du vaisseau est retirée, de même que les revêtements athérosclérotiques et la thrombectomie. Dans le cas d'une lésion étendue, les shunts de contournement sont appliqués à l'aide de vaisseaux ou de prothèses artificielles. Le plus souvent, de telles opérations sont réalisées en cas de rétrécissement important des artères terminales aortiques ou fémorales. L'opération dans ce cas s'appelle une prothèse aorto-fémorale.

Les traitements palliatifs peuvent quelque peu réduire les manifestations de la maladie et améliorer la circulation collatérale. Celles-ci incluent la perforation au laser, l'ostéotrepanation revascularisante, la sympathectomie lombaire et quelques autres.

Lorsque la gangrène se développe, le membre est amputé dans un tissu sain.

Méthodes folkloriques

Les méthodes les plus courantes du traitement populaire suivant de cette pathologie:

  • décoctions de diverses herbes (houblon ordinaire, marronnier d'Inde), qui doivent être prises par voie orale pour améliorer le flux sanguin;
  • phytoparum, qui comprend la menthe, le pissenlit, l’agripaume et le viorne;
  • Les bains d'ortie améliorent la microcirculation et réduisent les symptômes de l'athérosclérose.

Il convient de rappeler que ces méthodes auxiliaires et ne remplacent pas, mais complètent simplement le traitement traditionnel.

L'athérosclérose sténosante est une manifestation de la formation systémique de plaques de cholestérol, caractérisée par une circulation sanguine altérée dans les artères des membres inférieurs. La maladie est irréversible et en constante évolution, il n’ya donc pas de remède. À l'aide de régimes amaigrissants et de l'élimination des facteurs de risque d'athérosclérose, le processus peut être ralenti et, en raison de l'imposition de shunts de dérivation, l'apparition de modifications du tissu trophique peut être différée. Le pronostic de la maladie est déterminé par le degré de lésion concomitante d'athérosclérose du cœur et des vaisseaux cérébraux.

Athérosclérose sténosante des artères des membres inférieurs

Le diagnostic d'athérosclérose sténotique apparaît de plus en plus dans les dossiers médicaux. Avec un traitement rapide chez le médecin, la maladie peut être guérie ou réduire le risque de survenue.

Qu'est-ce que l'artériosclérose sténotique?

S'il y a un excès de cholestérol dans le sang humain, la substance se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins. Progressivement, l'accumulation de cholestérol crée une "plaque", les vaisseaux rétrécissent. En conséquence, la lumière des artères dans certaines parties du corps diminue, bloquant le flux sanguin normal. Le corps, le tissu ne reçoit pas la quantité de sang nécessaire, le corps est incapable de surmonter seul la difficulté pour continuer à fonctionner normalement.

L'athérosclérose sténosante des membres inférieurs est plus fréquente chez les patients après 50 ans. Les changements diffus à un âge donné commencent chez toutes les personnes. Si une personne prête promptement attention à l'état inhabituel et aux symptômes, la maladie sera prévenue ou traitée sans intervention chirurgicale. Laissée sans attention, l'athérosclérose commence à se développer.

Causes de l'athérosclérose sténosante

Les causes de l'athérosclérose sténosante des membres inférieurs sont nombreuses. Les facteurs de risque quotidiens pour l'athérosclérose sont mis en évidence. Ceux-ci comprennent:

  1. Mauvaises habitudes, alcool et tabagisme. La nicotine contenue dans les cigarettes provoque un vasospasme après une intoxication. L'alcool augmente le taux de cholestérol dans le sang. En conséquence, l'utilisation constante de boissons alcoolisées affecte la formation de "plaques de cholestérol". Le rétrécissement des artères lors de la prise d'alcool entraîne un développement rapide de la maladie.
  2. L'hypertension. Avec l'augmentation de la pression, le sang ne peut plus fonctionner le long des artères. En conséquence, les parois des vaisseaux s'épaississent, entraînant progressivement une athérosclérose.
  3. Mauvaise nutrition. En cas de régime alimentaire inapproprié, de fast-food et de matières grasses, une quantité inutile de cholestérol pénètre dans le corps humain. Il existe une maladie dont le traitement prend beaucoup de temps.
  4. Stress, surexcitation, dépressions nerveuses. Malheureusement, si le système nerveux humain ne se repose pas, est constamment en action active, les vaisseaux sanguins n’ont pas le temps de faire face au travail.
  5. Blessures et hypothermie - le chemin qui mène à l’athérosclérose et à la maladie artérielle sténosantes.

Classification des maladies

Les médecins distinguent 4 degrés de la maladie de l'athérosclérose sténosante des membres inférieurs.

La première étape est la manifestation de douleurs dans les jambes après un effort physique intense: sport, course rapide, voire réaménagement du mobilier de l'appartement. Dans le même temps, l'athérosclérose sous forme latente peut progresser au fil des ans.

La deuxième étape - la nécessité pour une personne d’arrêter le pas 200-300 mètres en raison de douleurs aux membres inférieurs. Il semble que le traitement ne soit pas nécessaire, mais une telle fatigue est le premier signe d'un dysfonctionnement artériel.

La troisième étape - la capacité de passer sans douleur jusqu'à 50 mètres.

Le quatrième stade - le stade visible, provoque l'apparition d'ulcères trophiques, des modifications prononcées de la peau. Si le traitement opportun de l’athérosclérose des membres inférieurs au stade 4 n’est pas effectué, la gangrène commence. La quatrième étape commence lorsque la lumière des artères ne bloque pas partiellement, mais finalement, le sang lui-même n'est pas capable de s'écouler dans les extrémités.

Symptômes de l'athérosclérose sténosante

Selon le stade de la maladie, les symptômes de l’athérosclérose sténosante varient. Au stade initial, une personne malade ne remarque pas l'apparition d'athérosclérose, ce qui la confond avec une boiterie pouvant survenir lors d'une surcharge physique. On pense être plus attentif à la santé.

Le premier stade de l'athérosclérose des membres inférieurs inquiète une personne présentant des symptômes variables. Pieds périodiquement froids ou sensation de brûlure semblable à la "chair de poule" bien connue lors de l'éclosion des jambes. Il est proposé de faire attention à la couleur des orteils, qui sont ensuite rose pâle, puis rouge vif. L'athérosclérose peut être guérie à l'aide de médicaments qui élargissent la lumière des artères.

Dans la deuxième étape, les symptômes commencent à apparaître vivement. Une personne remarque qu'un membre ressent de la douleur et se fatigue davantage que le second. Parfois, il y a une boiterie. Les ongles des pieds commencent à souffrir, à grossir, à devenir fragiles. L'ischémie se manifeste, ce qui est perceptible en l'absence de pouls dans les membres inférieurs.

Lorsque la maladie passe au troisième stade, la personne est incapable de parcourir une longue distance sans s'arrêter et la boiterie apparaît plus souvent. La peau devient marbrée, les cheveux commencent à tomber. Il y a souvent de la douleur aux orteils, même quand une personne se repose. La lumière des artères diminue, la signalisation de la maladie est clairement exprimée.

Lorsque la quatrième étape se produit, la personne se rend compte que lorsqu'elle marche, elle doit s'arrêter sans cesse à cause d'une douleur intense. De petits ulcères commencent à apparaître sur la peau des pieds. La température corporelle augmente. La lumière des artères est pratiquement absente.

Une personne est sans cause, des vertiges et des nausées. L'état de santé général devient lent et nécessite une intervention médicale.

Traitement de l'athérosclérose sténosante

Le traitement de l’athérosclérose sténotique dépend en grande partie du stade de développement de la maladie.

Si le premier stade est diagnostiqué, il est important non seulement de prendre des médicaments, mais de changer le mode de vie. Tout d'abord, une personne est obligée d'abandonner ses mauvaises habitudes. Autrement, la prise de médicaments ne fera que ralentir l'évolution de la maladie, mais pas l'arrêter complètement.

Un médecin doit prescrire un régime spécial, dans lequel une personne malade réduira la quantité de cholestérol consommée, apportera des produits qui aident à éliminer la substance du corps. En même temps, vous ne pouvez pas faire de régime pour perdre du poids, la nutrition est supposée être complète et bien équilibrée, sinon le traitement ne donnera pas le résultat souhaité.

Traitement thérapeutique

En fonction du stade de la maladie, le médecin prescrit des médicaments:

  1. Préparations pour améliorer les propriétés rhéologiques du sang. Au début, on prescrit au patient des compte-gouttes avec l'utilisation de tels médicaments. Après une cure de compte-gouttes, le traitement passe à la pilule.
  2. Désagrégants - médicaments prescrits pour prévenir les caillots sanguins.
  3. Les antispasmodiques sont les médicaments nécessaires pour améliorer la circulation sanguine dans le corps, l'état du patient dans son ensemble.

En ce qui concerne les autres méthodes thérapeutiques de traitement, le médecin recommande d’oxygéner le sang sans oublier la thérapie physique.

Traitement chirurgical

Si l'athérosclérose des membres inférieurs atteint le stade d'un trouble des tissus, le médecin propose que le traitement soit effectué par voie chirurgicale. Souvent, une petite piqûre est pratiquée dans les vaisseaux des extrémités inférieures et des parois métalliques sont insérées, prolongeant le passage des artères.

Si une opération à part entière est nécessaire, retirez la paroi interne du vaisseau contenant la «plaque de cholestérol». Parfois, l'opération se déroule à l'aide de prothèses, appelées «prothèses arto-fémorales».

Si la maladie est déclenchée jusqu'au stade de la gangrène, les membres sont enlevés.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les gens ont souvent recours à des remèdes populaires. Les méthodes populaires sont vraiment capables d'améliorer l'état du patient au stade initial, mais une guérison complète ne fonctionnera pas.

Avant de choisir un traitement non traditionnel, vous devriez consulter votre médecin, utilisez un remède populaire exclusivement comme élément auxiliaire. Sinon, l'athérosclérose sténosante continuera la progression sous une forme latente.

Prévention des maladies

La prévention de l'athérosclérose des membres inférieurs devrait commencer dès l'enfance, mais toutes les personnes ayant un mode de vie inapproprié sont à risque.

Il est impératif d'abandonner les mauvaises habitudes, il vaut mieux ne même pas commencer à les introduire dans votre alimentation quotidienne. Il convient de prêter attention à une nutrition adéquate. Cela est particulièrement vrai pour les personnes ayant un rythme de vie actif, qui n'ont pas le temps de trouver le bon régime. Une consommation importante de cholestérol provenant de nombreux aliments peut être nocive pour la santé.

Si nécessaire, la surcharge physique n'oublie pas le repos approprié. Refuser complètement l'effort physique est impossible, leur absence des membres atrophies.

Une fois par an, il est nécessaire de faire un test sanguin de cholestérol. Si les indicateurs sont normaux, vous devez continuer à être actif en toute sécurité. Si les indicateurs dépassent même légèrement la norme, un examen médical complet s'impose.

Il est préférable de prévenir que de guérir l'athérosclérose sténosante des membres inférieurs.

Athérosclérose des vaisseaux de la jambe: apparition, traitement, pronostic

L'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs est l'une des maladies les plus graves et les plus dangereuses des artères des jambes. Il se caractérise par le fait qu'en raison du blocage des vaisseaux sanguins par des plaques d'athérosclérose ou des caillots sanguins, il existe un arrêt partiel ou complet du flux sanguin dans les membres inférieurs.

Dans l’athérosclérose, il se produit un rétrécissement (sténose) ou un chevauchement complet (occlusion) de la lumière des vaisseaux qui acheminent le sang vers les membres inférieurs, ce qui empêche un écoulement sanguin normal vers les tissus. Avec une sténose artérielle de plus de 70%, les indicateurs de vitesse et la nature du flux sanguin changent de manière significative, un apport sanguin insuffisant aux cellules et aux tissus contenant de l'oxygène et des nutriments se produit et cesse de fonctionner normalement.

La défaite des artères entraîne des douleurs dans les jambes. En cas d'évolution de la maladie, ainsi qu'en cas de traitement insuffisant ou inapproprié, des ulcères trophiques voire une nécrose des membres (gangrène) peuvent apparaître. Heureusement, cela se produit assez rarement.

L'athérosclérose oblitérante des artères des membres inférieurs est une maladie très commune des vaisseaux sanguins des jambes. Le plus grand nombre de cas est détecté dans le groupe d’âge des plus de 60 ans - 5 à 7%, à l’âge de 50 à 60 ans - 2 à 3% et de 40 à 50 ans - 1%. Cependant, l’athérosclérose peut également être diagnostiquée chez les jeunes: dans 0,3% des cas, les personnes âgées de 30 à 40 ans tombent malades. Il est à noter que les hommes souffrent d'athérosclérose 8 fois plus souvent que les femmes.

Fait: Les fumeurs chez les hommes de plus de 50 ans courent le plus grand risque de souffrir d'athérosclérose oblitérante.

Les principales causes de l'athérosclérose

Le tabagisme est la principale cause de l'athérosclérose. La nicotine contenue dans le tabac provoque des spasmes dans les artères, empêchant ainsi le sang de circuler dans les vaisseaux et augmentant le risque de formation de caillots sanguins.

Des facteurs supplémentaires provoquant l'athérosclérose des artères des membres inférieurs et conduisant à une apparition plus précoce et à une évolution sévère de la maladie:

  • taux de cholestérol élevé avec la consommation fréquente d'aliments riches en graisses animales;
  • hypertension artérielle;
  • surpoids;
  • prédisposition génétique;
  • diabète sucré;
  • manque d'activité physique suffisante;
  • stress fréquent.

Attention! Un risque de gelure ou de refroidissement prolongé des jambes, transféré à un jeune âge de gelure, peut également être un facteur de risque.

Symptômes de l'athérosclérose des jambes

Le principal symptôme auquel il faut prêter attention est la douleur aux jambes. Le plus souvent, la douleur survient lors de la marche dans les muscles du mollet et de la cuisse. Lors du déplacement des muscles des membres inférieurs, le besoin de sang artériel augmente, ce qui libère de l'oxygène dans les tissus. Au cours de l'exercice, les artères rétrécies ne peuvent pas satisfaire pleinement le besoin de sang artériel des tissus, ce qui provoque une privation d'oxygène et se manifeste sous forme de douleur intense. Au début de la maladie, la douleur disparaît assez rapidement lorsque l'exercice s'arrête, puis revient avec le mouvement. Il existe ce que l'on appelle le syndrome de claudication intermittente, qui est l'un des principaux signes cliniques de l'athérosclérose oblitérante des artères des membres inférieurs. Les douleurs dans les muscles des cuisses sont appelées douleurs du type claudication élevée et intermittente, et les douleurs dans les mollets des jambes sont appelées douleurs du type claudication faible et intermittente.

À un âge avancé, cette douleur est facilement confondue avec les sensations douloureuses des articulations inhérentes à l'arthrose et à d'autres maladies des articulations. L'arthrose est caractérisée non par des douleurs musculaires, mais spécifiquement articulaires, qui ont la plus grande intensité au début du mouvement, puis s'affaiblissent quelque peu lorsque le patient «fait les cent pas».

En plus de la douleur dans les muscles des jambes pendant la marche, l'athérosclérose oblitérante des artères des membres inférieurs peut provoquer les symptômes suivants chez les patients (un ou plusieurs à la fois):

  1. Frissons et engourdissements dans les pieds, aggravés par la montée d'escaliers, la marche ou d'autres charges.
  2. Différences de température entre les membres inférieurs (la jambe atteinte d'athérosclérose des vaisseaux est généralement légèrement plus froide que la jambe saine).
  3. Douleur dans la jambe sans effort physique.
  4. Dans la zone du pied ou du tiers inférieur de la jambe, il y a des plaies ou des plaies qui ne guérissent pas.
  5. Des orteils sombres se forment sur les orteils et les pieds.
  6. Un autre symptôme de l'athérosclérose peut être la disparition du pouls sur les artères des membres inférieurs - derrière la cheville interne, dans la fosse poplitée, sur la cuisse.

Étapes de la maladie

Selon la classification existante de l'insuffisance vasculaire artérielle des jambes, les symptômes ci-dessus peuvent être divisés en 4 étapes du développement de la maladie.

  • Stade I - douleur dans les jambes, qui n'apparaissent qu'après un effort physique intense, par exemple, marcher sur de longues distances.
  • Stade IIa - douleur lors de la marche sur des distances relativement courtes (250 à 1000 m).
  • Stade IIb - la distance à la marche sans douleur diminue à 50–250 m.
  • Stade III (ischémie critique) - une douleur dans les jambes survient lorsque vous marchez sur une distance inférieure à 50 m À ce stade, une douleur dans les muscles des membres inférieurs peut commencer même si le patient est au repos, en particulier cela se manifeste la nuit. Pour soulager la douleur, les patients ont tendance à abaisser leurs jambes du lit.
  • Stade IV - Les ulcères trophiques se produisent à ce stade. En règle générale, des zones de noircissement de la peau (nécrose) apparaissent sur les doigts ou le talon. À l'avenir, cela peut entraîner une gangrène.

Afin de ne pas amener l'athérosclérose oblitérante à un stade extrême, il est important de la diagnostiquer à temps et de procéder à un traitement dans un établissement médical.

Traitement de l'athérosclérose des artères des membres inférieurs

Cette maladie nécessite un schéma de traitement personnalisé pour chaque patient. Le traitement de l'athérosclérose des membres inférieurs dépend du stade de la maladie, de sa durée, du degré d'endommagement des artères sanguines. De plus, dans le diagnostic et la préparation du tableau clinique, la présence de maladies concomitantes chez le patient est également prise en compte.

Si l’athérosclérose oblitérante est détectée au stade initial, il peut suffire d’éliminer les facteurs de risque pour améliorer la maladie. Dans ce cas, aidez:

  1. Cessation obligatoire du tabagisme et autres mauvaises habitudes.
  2. Régimes alimentaires pour animaux et diminution du cholestérol.
  3. Surpoids ou obésité - correction du poids.
  4. Maintenir une pression artérielle normale à un niveau ne dépassant pas 140/90 mm Hg. st.
  5. Activité physique régulière (marche, piscine, vélo d’entraînement, etc.).
  6. Pour les patients atteints de diabète sucré - contrôler les niveaux de sucre dans le sang.

Dans l'athérosclérose des vaisseaux, l'utilisation des produits suivants est strictement interdite: beurre, margarine, saindoux, margarine, viandes grasses, saucisses, tartes, sous-produits, produits laitiers à haute teneur en matières grasses, pommes de terre sautées, crème glacée, mayonnaise, farine.

Important: le mode de vie sédentaire rend les vaisseaux sanguins moins élastiques et accélère la progression de la maladie.

Aux autres étapes du traitement de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Conservateur;
  • Endovasculaire (peu invasif);
  • Opérative.

Traitement conservateur

Il peut également être utilisé au stade initial de la maladie, ainsi que dans les cas où l'état du patient ne permet pas l'utilisation d'autres méthodes (pour les complications avec comorbidités). Le traitement conservateur implique l'utilisation de médicaments, la physiothérapie et comprend la pneumopressure, la marche dosée et la thérapie physique.

Les médicaments, qui rétablissent complètement la circulation sanguine normale dans l'artère bloquée et guérissent l'athérosclérose, n'existent malheureusement pas encore. Le traitement médicamenteux ne peut que soutenir et affecter les petits vaisseaux dans lesquels le sang passe autour de la partie bloquée de l'artère. Le traitement médicamenteux vise à élargir ces solutions de contournement et à compenser l'insuffisance de la circulation sanguine.

Des médicaments spéciaux sont utilisés pour soulager les spasmes des petits vaisseaux artériels, diluer le sang et protéger les parois des artères des dommages supplémentaires, dont certains doivent être bus et d'autres doivent être pris constamment.

En plus des médicaments, on prescrit à la pneumopressothérapie - un massage des tissus mous des jambes à l'aide d'un équipement spécial. À l'aide de pressions basses et élevées alternées dans le brassard, appliquées sur le membre, les artères périphériques se dilatent, le flux sanguin vers la peau, les muscles et le tissu sous-cutané est augmenté et les vaisseaux sanguins sont stimulés.

Traitement endovasculaire

Les méthodes les plus courantes de traitement de l'athérosclérose des vaisseaux des jambes sont les méthodes endovasculaires - endoprothèse artérielle, dilatation au ballonnet, angioplastie. Ils vous permettent de rétablir une circulation sanguine normale dans le vaisseau sans intervention chirurgicale.

Effectuez ces procédures dans la radiographie, sur un équipement spécial. À la fin, ils mettent un bandage compressif sur le pied du patient, qui doit rester au lit pendant 12 à 18 heures.

Traitement chirurgical

Si les artères occlusives des jambes sont trop longues pour les techniques endovasculaires, l’un des types de chirurgie suivants est utilisé pour rétablir la circulation sanguine dans les jambes:

  1. Prothèses d'un site d'artère avec un vaisseau artificiel (alloprothèse);
  2. Shunt - restauration du flux sanguin en redirigeant le mouvement du sang dans un vaisseau artificiel (shunt). Un segment de la veine saphène du patient lui-même peut être utilisé comme dérivation;
  3. Thrombendartériectomie - retrait d'une plaque d'athérosclérose de l'artère touchée.

Photo: une opération pour enlever la plaque du vaisseau affecté.

Les techniques chirurgicales peuvent être combinées ou complétées avec d'autres types d'opérations. Si l'opération est réalisée au IVème stade de la maladie, alors que des zones mortes sont déjà apparues, on procède à l'ablation chirurgicale de ces sites et à la fermeture des ulcères trophiques avec greffe de peau.

Si l'athérosclérose oblitérante est passée au stade extrême, lorsque le patient a développé une gangrène des membres inférieurs et qu'il est déjà impossible de rétablir le flux sanguin, une amputation de la jambe est effectuée. Parfois, cela devient le seul moyen de sauver la vie d’un patient.

Comment éviter la maladie?

La prévention de l'athérosclérose comprend en premier lieu:

  • Cesser de fumer.
  • Une bonne nutrition, un régime sans cholestérol.
  • Activité physique.

Ce sont trois baleines qui réduiront le risque d’athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs. Vous n'avez pas à vous épuiser avec de l'exercice, vous pouvez simplement faire des promenades quotidiennes et faire de la gymnastique pour les jambes. En outre, comme un agent prophylactique aide l'acupression spéciale et des recettes de la médecine traditionnelle.

En savoir plus sur la prévention globale de l'athérosclérose, à lire ici.

Traitement de l'athérosclérose des membres inférieurs

L'athérosclérose des membres inférieurs est une maladie caractérisée par la localisation du nœud adipeux dans les artères situées sous la région pelvienne. Les symptômes sont variés, mais la claudication intermittente est un symptôme fréquent de la maladie. Le traitement vise à éliminer la vasoconstriction et à corriger les troubles symptomatiques.

Causes de la pathologie

La lésion athéroscléreuse se développe en raison du dépôt de plaques de cholestérol, de graisse et de calcium dans la lumière du vaisseau. Les causes de la maladie sont différentes, mais une violation du métabolisme des lipides est observée de manière pathogène en nosologie. La plupart des signes d'athérosclérose des membres inférieurs sont provoqués par une hypoxie, une lésion ischémique du tissu vasculaire, de sorte que le traitement élimine le manque d'oxygène et prévient les complications associées.

La thérapie combinée est prescrite pour une longue période. Les changements ischémiques dans les membres inférieurs de l'athérosclérose résultent du blocage de la lumière interne de l'artère fémorale (branche superficielle). Avec la progression du processus, le risque d'obstruction de l'artère poplitée augmente.

Un symptôme courant de cette affection est une claudication intermittente avec une forte contraction des fibres musculaires pendant le mouvement. Quand une personne tombe malade, elle cesse d'attendre le syndrome douloureux. Après la poursuite du mouvement, il y a des contractions répétées et de la douleur. Avec la progression de la pathologie, l'intervalle de temps entre les poussées de boiterie diminue.

Au début, les manifestations de la maladie sont localisées d’un côté. Avec le développement rapide de la pathologie devient symétrique. La localisation bilatérale est due à l'apparition de plaques d'athérosclérose dans les deux artères fémorales. La gravité des symptômes varie. Après l'apparition classique des symptômes, le médecin déterminera le côté de la plaque graisseuse primaire.

Si un symptôme survient pendant l'exercice, cela indique une lésion des artères iliaques, fémoro-poplitées. La localisation de l’accumulation de graisse dans ces vaisseaux entraîne certains troubles neurologiques - syndrome de Leriche, douleur dans la projection des muscles du mollet lors de la marche active.

La pathologie sévère s'accompagne de douleurs aux orteils. Pour le diagnostic différentiel des lésions athéromateuses du spasme vasculaire neurogène, le médecin demande au patient quelles sont ses sensations. Si la douleur diminue en sortant du lit, il s'agit d'une manifestation de l'athérosclérose.

Le deuxième signe de diagnostic - la perte de bruit de pouls sur la projection des artères fémorale et iliaque - est formé en raison du blocage du mouvement du sang. Un examen externe peut être attribué à la pâleur du membre affecté. La palpation des doigts détermine le refroidissement de la peau. Dans les troubles trophiques et la gangrène, des foyers noirs denses sont visualisés. Les défauts ulcératifs ne guérissent pas bien. Lorsque l'athérosclérose est associée au diabète, elles deviennent une source de complications suppuratives.

Avec une telle combinaison de modifications pathologiques, tout effet mécanique sur la peau est accompagné d'éraflures et de rayures. Les lésions ischémiques du tronc nerveux entraînent une névrite accompagnée de douleurs dans tout le membre. Le symptôme se distingue de la radiculite et de la hernie de la colonne vertébrale sacrée. Chez certains patients, on observe un gonflement de la jambe lorsque celle-ci est maintenue levée pendant longtemps.

Symptômes et stades

Un symptôme courant de l'athérosclérose des jambes est une douleur paroxystique dans les muscles du mollet et la cuisse. Mécanismes pathogéniques de la douleur lors de la marche - manque de sang dans les muscles avec beaucoup de mouvement. Le rétrécissement de l'artère entraîne un manque d'approvisionnement en sang. La privation d'oxygène des fibres musculaires est accompagnée d'une accumulation accrue d'acide lactique (lactate). Pendant l'exercice, les artères se rétrécissent. La privation d'oxygène est caractérisée par une douleur intense, dans laquelle il est impossible de continuer le mouvement.

Les symptômes de la claudication intermittente chez les personnes âgées diffèrent de ceux de l'arthrose. Dans les lésions dégénératives-dystrophiques des surfaces articulaires, la destruction du cartilage synovial, les ménisques du genou, les sensations douloureuses sont permanentes. L’athérosclérose oblitérante des membres inférieurs est accompagnée de symptômes graves:

  • différence de température entre la peau des membres gauche et droit;
  • engourdissement des jambes;
  • douleur sans marcher;
  • trouble des doigts;
  • la disparition du pouls sous le genou, sur la cuisse.

Les manifestations décrites sont spécifiques aux nœuds athérosclérotiques des artères des membres inférieurs. Lors de leur identification, il est facile d'établir le diagnostic correct. Selon la présence des symptômes, les lésions athéroscléreuses des artères fémorale et poplitée sont divisées en 4 étapes. Au début, il y a une douleur dans les membres lors de voyages sur de longues distances. Symptômes de 4 étapes:

  1. Douleur intense lors du déplacement d'une personne jusqu'à 250 mètres.
  2. Réduire l’intervalle au début des symptômes - de 50 à 200 mètres.
  3. Le syndrome douloureux survient lorsque vous conduisez jusqu'à 50 mètres. Chez certains patients, on peut retrouver l'état de repos.
  4. L'apparition d'ulcères trophiques. La pathologie est caractérisée par l'obscurcissement de la peau par fusion putride.

En fonction de l'évolution clinique de la maladie, le type de thérapie est déterminé - opérant ou médicamenteux.

Artériosclérose oblique des artères de la jambe

Pour le diagnostic et les choix de traitement, regardez le niveau de dommage. L’aorte est un gros vaisseau dans le corps humain, à travers lequel le sang s’écoule jusqu’au contenu du petit bassin, des organes internes et des jambes. L'aorte est divisée en artères iliaques. Après avoir traversé le bassin, chaque vaisseau se divise en deux artères fémorales. Dans la fosse poplitée, il passe dans la poplitée, en dessous, dans les artères de la jambe.

Le syndrome de douleur pendant le mouvement se produit en raison du blocage de l'apport de sang aux vaisseaux fémoraux ou poplités. Les formes courantes sont associées à la gangrène ou à un ulcère et provoquent le syndrome d'intoxication. La contamination du sang par des bactéries conduit à un phénomène dangereux - la septicémie. Avec un traitement insuffisant et une complication de l'athérosclérose des jambes chez les personnes âgées, l'exacerbation des formes nosologiques internes est possible.

Le diabète sucré dans le blocage de l'artère fémorale est plus grave: les toxines s'accumulent dans le sang et détruisent les cellules du pancréas. L'absence de glucose entraîne des dommages à l'endothélium, ce qui augmente le risque d'accumulation de graisse et de cholestérol. L'athérosclérose oblitérante des artères des jambes s'accompagne d'un épaississement de la paroi vasculaire.

La formation progressive de plaques d'athérosclérose conduit à un blocage lent du canal intravasculaire, ce qui provoque une ischémie chronique. Avec une oblitération complète, une douleur aiguë survient lorsque vous marchez sur une distance quelconque. Sans traitement, cette pathologie est mortelle. Il existe une possibilité de séparation de la partie supérieure de la plaque avec formation de thrombophlébite pulmonaire.

Les études n'ont pas révélé l'étiologie de la maladie. Les spécialistes de la prescription du traitement de l'athérosclérose des membres inférieurs ou supérieurs recommandent l'élimination des maladies provoquant et des mauvaises habitudes:

  • déterminisme génétique;
  • diabète sucré;
  • l'hypertension;
  • fumer;
  • excès de cholestérolémie;
  • augmentation du poids corporel.

Une perturbation aiguë de l'apport sanguin aux jambes est accompagnée de symptômes graves:

  • douleur dans les membres pendant le repos;
  • fatigue des muscles du mollet après la marche;
  • la formation d'ulcères trophiques;
  • nécrose des orteils;
  • engourdissement de la peau avec une fonctionnalité intense des fibres musculaires.

Les symptômes de l'athérosclérose aiguë oblitérante des extrémités sont spécifiques. Lors de la vérification de la nosologie des difficultés, le médecin ne se pose pas.

Traitement

Le schéma thérapeutique inclut nécessairement l’élimination des facteurs provoquants. L'hypertension est une maladie grave contre laquelle on peut rechercher une exacerbation de maladies secondaires. Combinaison dangereuse d'athérosclérose avec le diabète. Dans le traitement des patients de cette catégorie ne peuvent pas utiliser de bêta-bloquants, ils entraîneront une inhibition de la circulation du sang périphérique. Avec la claudication intermittente, il se produit une diminution des caractéristiques de perfusion du tissu.

Important dans le diagnostic de jeux d'activité physique. Il est recommandé aux patients souffrant de douleurs dans les muscles du mollet de se promener quotidiennement pour former des garanties supplémentaires, ce qui assurera la normalisation de l'apport sanguin aux muscles. Lorsque les premières sensations douloureuses apparaissent, le patient s’arrête nécessairement. Les médecins recommandent aux patients atteints d'athérosclérose des extrémités de nager ou de faire du vélo contre la formation d'anastomoses vasculaires.

La pentoxifylline est recommandée pour augmenter l'irrigation sanguine périphérique. Le médicament est utilisé tous les jours, trois fois 300 mg. Des techniques opératoires endovasculaires telles que l'angioplastie par ballonnet, la plastie au laser et l'endartériectomie sont utilisées pour restaurer la revascularisation des jambes dans des plaques uniques.

Pour le shunt fémoro-poplité et aorto-fémoral, des méthodes utilisant des matériaux artificiels sont utilisées pour restaurer la perméabilité artérielle. L'urgence de la revascularisation augmente lorsque la boiterie gêne l'exécution du travail quotidien. Les techniques endovasculaires ont gagné en popularité avec l'avènement des stents modernes. La dérivation est effectuée sous le contrôle d'ultrasons ou d'autres méthodes de rayonnement.

La sympathectomie lombaire est une alternative au choix pour l’athérosclérose des jambes. L'essence de la manipulation consiste à couper le nerf lombaire. La procédure s'accompagne d'une expansion de la lumière intravasculaire due à la relaxation musculaire.

Drogues

Tous les patients présentant des plaques athéroscléreuses des jambes sont assignés à la marche avec dosage, en tant que marqueur des traitements ultérieurs. Plus la claudication est intermittente, plus le dosage des agents est élevé. Les principaux médicaments pour le traitement des lésions athérosclérotiques des artères des jambes:

  1. Sulodexide - pour restaurer la paroi vasculaire, éliminer l’activité accrue de la formation de fibrinogène.
  2. Aux dommages des vaisseaux périphériques - les bloqueurs hydroxyméthylglutaryl-acétyl-coenzyme réductase.
  3. Pour prévenir la formation de caillots sanguins - aspirine dans une dose quotidienne de 75-325 mg.
  4. L’expansion des artères est éliminée par les inhibiteurs du Cilostozol, la phosphodiestérase.
  5. Pour améliorer la rhéologie et la microcirculation des pieds - pentoxifylline.
  6. La correction du dysfonctionnement endothélial est réalisée par l'arginine.
  7. Pour améliorer la formation de collatéraux - neovskulen.

Remèdes populaires

Parmi les médecines douces pour le traitement des dépôts d'athérosclérose, nous recommandons les produits marins à base d'iode. L'oligo-élément est nécessaire pour normaliser la fonctionnalité du foie, restaurer le métabolisme des graisses. Des concentrations excessives de cholestérol sanguin proviennent de fibres végétales de pommes, de poires, de pain et de son.

Pour augmenter la solubilité du sang, des phospholipides sont administrés. Plus ses propriétés liquides sont bonnes, moins le cholestérol se dépose dans la paroi vasculaire. Pour stabiliser l'état, il faut consommer régulièrement de l'huile végétale. Pour maintenir le calcium et le magnésium, des produits laitiers faibles en gras sont nécessaires.

Pour la prévention de l’athérosclérose, la médecine traditionnelle propose un certain nombre de recettes:

  • presser le jus d'un demi-citron dans un verre d'eau, utiliser deux fois par jour;
  • manger des pruneaux, des figues, des pommes;
  • boire quotidiennement un verre de jus, concombre - 50 ml;
  • manger une cuillère à soupe de radis trois fois par jour;
  • boire une infusion de framboise au lieu de thé.

Toutes les méthodes de traitement de l'athérosclérose, les remèdes populaires et les procédures anti-athérosclérotiques sont coordonnées avec votre médecin. L'autotraitement de la pathologie ne conduit pas au rétablissement et aggrave l'état.

Plus D'Articles Sur Les Pieds