Semelles intérieures

Arthrite de la cheville: causes et traitement

Comment est le joint? L'articulation de la cheville relie 3 os: le bélier, le tibial et le péronier. Le talus appartient au pied et les deux tibias du tibia. La partie finale de chacun d'eux est recouverte d'une couche de cartilage lisse et élastique. Le volume interne de l'articulation est rempli d'une petite quantité de liquide synovial glissant. Ce lubrifiant biologique facilite le glissement des surfaces cartilagineuses, empêche leur frottement, atténue les chocs et nourrit le cartilage articulaire. Il n’ya pas de vaisseaux sanguins dans l’épaisseur du cartilage, sa nutrition dépend de l’état du liquide articulaire. À l'extérieur, l'articulation est fixée par de forts ligaments du tissu conjonctif.

La connexion de 3 os dans l'articulation assure la flexion / extension dorsale et plantaire du pied. Les rotations et les inclinaisons latérales effectuent d'autres articulations des pieds. Par conséquent, les secousses nerveuses dans l'articulation de la cheville endommagent ses ligaments ou ses os.

Comment comprendre les termes

Toutes les maladies des articulations sont divisées en 2 types - processus dégénératif-dystrophique et inflammatoire.

Le type dégénératif dystrophique des lésions articulaires est appelé arthrose (ostéoarthrose). L'ancienne dénomination d'arthrose est arthrose-arthrite. Les chirurgiens orthopédistes sont engagés dans le traitement chirurgical de ces maladies.

Le suffixe "it" en médecine indique l'inflammation d'un organe. Les rhumatologues traitent les maladies inflammatoires du système ostéo-articulaire.

  • L'arthrite est le nom commun pour l'inflammation des articulations.
  • La polyarthrite est une inflammation qui touche plusieurs articulations.
  • Périarthrite - inflammation des tissus périarticulaires.
  • La synovite est une inflammation de la membrane interne (synoviale) tapissant la cavité articulaire.

Arthrite de la cheville - symptômes de la maladie

L'inflammation est la réaction d'un organisme vivant aux effets de facteurs dommageables. Pour l'inflammation est caractérisée par une combinaison de 5 signes classiques: fièvre, douleur, rougeur, gonflement et dysfonctionnement. La présence de ces symptômes dans la région de l'articulation détermine la présence d'une inflammation - l'arthrite.

Avec une longue inflammation dans l'articulation, les symptômes classiques sont effacés. Un signe caractéristique d'inflammation lente est une combinaison de douleur et de raideur articulaire après immobilité (raideur matinale après une nuit de sommeil ou après une position assise prolongée).

Les principales causes de l'arthrite

  • Agression de sa propre immunité contre le tissu conjonctif avec des dommages aux articulations. Ce mécanisme est mis en œuvre dans des maladies de nature auto-immune - maladies diffuses du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, maladie de Bechterew, polymyalgie rhumatismale).
  • Maladies métaboliques. La goutte, par exemple, est une violation du métabolisme et de l’excrétion de l’acide urique. L'excès d'acide urique, libéré par les muqueuses et les membranes synoviales, les irrite, provoque une inflammation et la formation de cristaux de sel dans les tissus de l'articulation.
  • Surcharge mécanique des articulations, microtraumatismes réguliers du cartilage et des ligaments articulaires. De tels dommages sont inévitables avec les sports professionnels et le travail physique pénible, avec l'effet systématique des vibrations sur le lieu de travail, le surpoids.
  • Inflammation réactionnelle des articulations qui accompagne l'infection d'un autre organe. Les agents pathogènes peuvent être très différents: bactéries, virus, chlamydia, mycoplasmes. Cette cause d'arthrite est très courante, mais elle est sous-estimée par les médecins et les patients.
  • Arthrite psoriasique. Ce dommage inflammatoire et dystrophique des articulations dans le psoriasis grave est une maladie cutanée chronique.

Ostéoarthrite de la cheville

L'arthrose de la cheville se manifeste souvent par une violation de la biomécanique du mouvement due aux douleurs au dos et au bas du dos. Une modification anormale de la posture de la personne, provoquée par la douleur lors de la marche ou du repos, sollicitant excessivement le système musculaire, entraîne des charges excessives sur le cartilage et les os articulaires. serre les vaisseaux sanguins, les nerfs et les voies de drainage lymphatique.

L'arthrite de la cheville peut aussi se développer après un épisode inflammatoire aigu, une inflammation prolongée, des lésions mineures ou des fractures des os qui composent l'articulation.

En cas de violation de la circulation sanguine, la libération de lubrification synoviale diminue, le cartilage s'amincit, se détruit et le glissement des surfaces se détériore. C'est la cause de la douleur et d'une diminution réactive de la mobilité articulaire. Lorsque l'arthrose est souvent constatée, l'atteinte des nerfs des tissus oedémateux du pied

Qu'est-ce que l'arthrite réactive?

L’arthrite réactive est l’inflammation des articulations, des ligaments et des tendons causée par une attaque erronée du système immunitaire du corps sur ses propres cellules. Ce type d'inflammation est dû à la présence d'agents pathogènes dans le corps. Le nom «arthrite réactive» reflète la nature du processus en tant que réaction à une infection.

Pourquoi la défense est-elle fausse?

Le système immunitaire découvre une invasion extraterrestre sous forme de molécules de protéines inhérentes à des microbes spécifiques. Certains microbes dangereux ont des protéines de surface dont la structure est similaire à celle des protéines structurelles des cellules du tissu conjonctif humain. Lors de l'invasion des microbes ennemis, les cellules immunitaires actives se multiplient et des protéines-anticorps sont produits pour détruire les extraterrestres. En raison de la similitude des structures de surface, le tissu conjonctif des ligaments, des tendons, de la membrane synoviale et de la capsule articulaire est également attaqué en même temps. En conséquence, une inflammation réactive se développe.

Traitement de l'arthrite de la cheville

Pour un traitement efficace de l'arthrite, vous devez travailler sur toutes les parties de la maladie.

Les changements de mode de vie rationnel, les habitudes alimentaires et l'activité physique fourniront la moitié du succès:

  • La sensibilisation permettra à une personne de bien choisir son effort physique, de changer son mode de vie et son régime alimentaire, de gérer de manière autonome la douleur, de protéger les articulations pendant les activités quotidiennes, d’appliquer correctement des médicaments efficaces et sans danger.
  • Les changements d'habitudes motrices comprennent: la réduction de l'excès de charge sur les jambes; sélection de chaussures confortables; éviter les postures fixes qui entravent la circulation. Il est nécessaire d'alterner les périodes d'activité avec le repos, de décharger les articulations des jambes en position couchée ou assise.
  • Des exercices thérapeutiques réguliers améliorent la circulation sanguine, empêchent le développement de raideurs et de déformations grossières des articulations.
  • Soins orthopédiques. Il est nécessaire de choisir des semelles de renforts, orthèses, roseaux et mains courantes sur le cou-de-pied lors de mouvements dans la phase aiguë de la maladie - moyens de décharger et de faciliter le travail des articulations enflammées.
  • Un changement réfléchi de l'organisation de la vie et du milieu de travail réduira le fardeau des articulations malades (travail assis, préparation préliminaire du lieu de travail, présence de mains courantes pour le soutien, hauteur confortable du mobilier pour s'asseoir).
  • La réduction du poids en obésité réduira le stress mécanique exercé sur le système osseux et articulaire. Une augmentation de la part des acides gras polyinsaturés oméga-3 dans le régime alimentaire (huile de poisson, huiles végétales brutes) réduira la gravité des processus inflammatoires. Limiter le sodium dans les aliments réduira le gonflement.

Traitement non médicamenteux de l'arthrite de la cheville

Des méthodes de traitement et de rééducation non médicamenteuses doivent être appliquées pour rétablir la santé et le fonctionnement normal de l'articulation de la cheville. Les activités de cette série sont recommandées lors d'une exacerbation en baisse ou d'une phase inactive de la maladie. Les procédures de physiothérapie, les massages, l’eau, les effets thermiques et électromagnétiques, les traitements au laser et en spa améliorent la circulation sanguine dans la nutrition des articulations et des cartilages, réduisent la rigidité et préviennent les raideurs.

Traitement médicamenteux de l'arthrite de la cheville

Si le médecin a établi le diagnostic d'arthrite de la cheville, le traitement prescrit comprendra la prise de certains médicaments.

En fonction de la cause identifiée de l’arthrite, les médicaments seront choisis dans la liste générale:

  • Agents anti-infectieux - pour le traitement de l'arthrite réactive avec un agent infectieux établi. Le choix de l'antibiotique dépend du type de microbe spécifique.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - réduisent la douleur et l’enflure des articulations, traitent le processus au niveau des symptômes. Les médicaments sécuritaires modernes (inhibiteurs sélectifs de la COX-2) qui ont le moins d'effets secondaires sont le nimésulide, le célécoxib et l'acéclofénac.
  • Un traitement local avec des moyens externes (lotions, compresses, gels, pommades, bains) permet de réduire l'enflure, l'inflammation et la douleur. Dans les cas bénins, ces médicaments aideront à faire face à l'arthrite sans les prendre à l'intérieur.
  • Les hormones stéroïdes sont utilisées pour l'inefficacité des AINS, les causes auto-immunes de l'arthrite permettant de lutter contre la phase aiguë de l'inflammation. Il existe des règles spéciales pour une utilisation sans danger des hormones, elles doivent être scrupuleusement respectées (ne prendre des pilules que le matin après avoir mangé; protéger l'estomac, annuler progressivement et progressivement). Il existe une pratique des stéroïdes intra-articulaires pour réduire la douleur aiguë et l'inflammation qui ne se prêtent pas à d'autres effets.
  • Les médicaments anti-inflammatoires de base pour l'arthrite auto-immune chronique sont prescrits par un rhumatologue. Ces médicaments sont efficaces pour l’avenir et préviennent les exacerbations (méthotrexate, plaquénil). L'acceptation de tels médicaments dure des années et un contrôle périodique des analyses de sang et d'urine est nécessaire.
  • Les avocats du cartilage - les chondroprotecteurs (sulfate de glucosamine, acide hyaluronique, sulfate de chondroïtine) servent à améliorer la nutrition du cartilage articulaire, à restaurer ses défauts et à réduire la douleur au cours des mouvements. Pour obtenir cet effet, des traitements longs et réguliers sont nécessaires.

Artillerie lourde en rhumatologie - préparations biologiques de la classe des "anti-anticorps". De tels remèdes ne sont utilisés dans l'arthrite auto-immune la plus grave que sous la supervision d'un rhumatologue dans une clinique spécialisée.

MERCI DE CE QUI PARTAGE L'ARTICLE SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Arthrose arthrite traitement de la cheville

Les pathologies les plus courantes du système musculo-squelettique sont les lésions articulaires: arthrite et arthrose. Ces pathologies ont un mécanisme de développement différent et leurs propres caractéristiques de traitement. La combinaison de deux maladies à la fois s'appelle arthrose-arthrite. Une telle lésion de la cheville altère de manière significative l'activité motrice et affecte l'état de l'organisme tout entier.

Ostéoarthrite de la cheville: informations générales

L'arthrose est une maladie dégénérative dans laquelle le tissu cartilagineux s'enflamme et se détruit par divers facteurs. Lors de la destruction, des dommages irréversibles se produisent dans la structure de l'articulation et des tissus adjacents, ce qui entraîne sa déformation complète.

L'arthrite est caractérisée par une inflammation du tissu cartilagineux et de la membrane synoviale, ainsi que par des modifications de la composition du fluide lubrifiant. L'évolution synchrone de ces processus dans les cas graves peut entraîner une ankylose, une altération de la mobilité et une destruction complète de la cheville.

Causes et mécanisme de développement

Normalement, les cartilages de l'articulation de la cheville servent d'amortisseurs des structures osseuses pendant la marche. Dans l'arthrose-arthrite, il y a une inflammation et une destruction simultanées du tissu conjonctif et du cartilage. La microcirculation du sang autour de l'articulation est perturbée, la quantité de liquide synovial diminue, le cartilage perd son élasticité et se blesse l'un contre l'autre. La cheville se déforme et perd sa fonctionnalité.

C'est important! À mesure que l'inflammation se développe, des modifications fibreuses se produisent dans les muscles et les ligaments périarticulaires, ce qui peut entraîner leur atrophie.

De nombreux facteurs peuvent déclencher le développement de l'arthrose:

  • prédisposition génétique (hérédité, erreurs du système immunitaire);
  • maladies congénitales de l'appareil osseux;
  • les infections;
  • névralgie;
  • troubles métaboliques, y compris de nature hormonale;
  • changements liés au vieillissement du tissu conjonctif;
  • surpoids;
  • blessures (fractures osseuses, déchirures ligamentaires);
  • microtraumatismes réguliers (étirements, ecchymoses);
  • augmentation de la charge de travail liée aux activités professionnelles (athlètes, danseurs, mineurs);
  • porter des chaussures inconfortables;
  • hypothermie régulière;
  • chirurgie à la cheville.

Le maintien d'un mode de vie sédentaire et de mauvaises habitudes a également un effet négatif sur l'état du tissu cartilagineux.

Types et code pour ICD-10

La classification de l'arthrose et de l'arthrite est réalisée selon plusieurs critères:

Par la nature de la maladie:

Pour des raisons de maladie:

  • primaire - l'étiologie n'est pas établie;
  • secondaire - en raison de comorbidités.

Selon le type de violation, l'arthrose secondaire et l'arthrite peuvent être:

  • goutteux;
  • réactif;
  • purulent;
  • post-traumatique;
  • rhumatoïde

Dans la CIM-10, l'arthrose et l'arthrite de la cheville ne sont pas clairement identifiées et peuvent donc être classées dans la catégorie M19 - Autres arthroses.

Attention! Je vous rappelle qu'en cas de problème, vous pouvez contacter nos spécialistes pour obtenir des conseils.

Dans notre catalogue, il y a des experts du profil large et du profil étroit. S'il vous plaît contactez-nous!

Avec la foi en votre santé, Larisa Bikerskaya.

Quel est l'arthrite déformant arthritique

Ce type de processus inflammatoire et dystrophique dans les articulations est chronique et évolutif. Elle se caractérise par une destruction rapide du cartilage et une déformation des os. Le traitement de ces arthroses-arthrites avec des médicaments n’a de sens que pendant les stades 1-2. À 3 ou 4 degrés, l'intervention chirurgicale est une méthode efficace pour préserver la mobilité.

Symptômes et diagnostic

La défaite de la cheville commence graduellement et s'accompagne souvent d'une inflammation des autres articulations. Les principaux symptômes sont:

  • douleur constante, aggravée par l'effort et s'étendant jusqu'à la cheville;
  • hyperémie et hyperthermie de la peau sur l'articulation;
  • les poches;
  • inconfort en marchant.

Attention! Une léthargie, une fatigue, de la fièvre et des douleurs lombaires peuvent survenir au début de la maladie.

Le diagnostic repose sur l’étude des symptômes cliniques, les antécédents du patient et des études de laboratoire et instrumentales:

  • test sanguin général, biochimique et immunologique;
  • analyse d'urine;
  • radiographie;
  • arthroscopie;
  • Échographie;
  • IRM et CT.

De telles analyses peuvent déterminer le degré de lésion articulaire et prescrire un traitement adéquat.

Traitement de la cheville pour l'arthrose et l'arthrite

Le traitement d'une combinaison d'arthrite et d'arthrose à la cheville dépend de l'étiologie de la maladie et est réalisé en association avec l'utilisation de médicaments et de méthodes de physiothérapie.

Anti-inflammatoires et analgésiques

Pour éliminer la douleur et l'inflammation au niveau de la cheville, les AINS et les glucocorticoïdes sont largement utilisés. Les médicaments anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens incluent: diclofénac, acéclofénac, nimésulide, butadione, méloxicam, piroxicam, naproxène, indométhacine. Ils sont utilisés sous forme de comprimés, de pommades et de gels pour le traitement de maladies chroniques et par voie intramusculaire pour le soulagement des crises de douleur aiguë.

Le traitement local par AINS peut être effectué en continu, car sous cette forme, les médicaments n'irritent pas le tractus gastro-intestinal.

C'est important! L'utilisation prolongée d'indométacine peut provoquer une dégénérescence du cartilage.

Les stéroïdes présentent une grande efficacité dans le traitement des maladies inflammatoires et dégénératives des articulations, mais ont de nombreux effets secondaires: dépendance hormonale, atrophie des muscles et de la peau, lésion du tube digestif, ostéoporose. Par conséquent, les corticostéroïdes sont prescrits aux patients strictement selon les indications:

  • échec de traitement des AINS;
  • réactions allergiques à d'autres médicaments;
  • dommages concomitants aux organes internes;
  • développement aigu de la maladie.

Les médicaments de choix sont la prednisolone, la méthylprednisolone et la bétaméthasone. Ils sont utilisés sous forme de comprimés par voie orale et par injection pour une administration intra-articulaire et intraveineuse.

Médicaments de base

La thérapie de base est utilisée pour réduire l'intensité de l'inflammation et ralentir les processus de destruction du cartilage. L'effet clinique se développe lentement, donc, pour obtenir un résultat stable, on leur prescrit des traitements pour plusieurs années.

Les médicaments de première intention comprennent le méthotrexate, la sulfasalazine et le léflunomide. Ils inhibent la croissance et le développement des cellules dans la zone touchée, empêchant ainsi la déformation de l'articulation et des tissus adjacents.

Médicaments de seconde intention: l'azathioprine, la cyclosporine et les sels d'or (Tauredon, Auranofon) sont plus toxiques et ne sont donc utilisés qu'au stade actif de la maladie. Tous les agents basiques peuvent être administrés séparément et en association.

Chondroprotecteurs

Pour restaurer le cartilage de l'articulation, des chondroprotecteurs sont utilisés: chondroïtine et glucosamine. Les préparations de ce groupe (Teraflex, Alflutop, Dona, Struktum) agissent lentement, de sorte que le résultat ne peut être vu qu'au bout de quelques mois. Ils sont utilisés dans les phases initiales de l'arthrose, car avec la destruction complète du cartilage, une telle thérapie est inefficace.

Agents de microcirculation

Le traitement avec des médicaments à la microcirculation vise à rétablir la circulation sanguine au niveau de la cheville, à améliorer l'absorption d'oxygène et à augmenter la tolérance à l'hypoxie. Ceux-ci comprennent: l’ATP, l’acide nicotinique, l’héparine, le Troxevasin, le Trental, l’Actovegin, l’Angiotrophin, le Contrical.

Attention! Les préparations à effet vasodilatateur prononcé ne sont utilisées que pendant plus de 3 semaines en l'absence d'inflammation, car elles peuvent provoquer, au stade actif, une parésie et une thrombose des vaisseaux.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie sont présentées à tous les patients avec destruction simultanée du cartilage et inflammation de l'articulation de la cheville et sont effectuées en fonction du stade de la maladie:

Lorsque l'inflammation de la membrane synoviale (synovite) peut être réalisée électrophorèse avec hydrocortisone, papaverine, phonophorèse avec analgine.

En l'absence de synovite:

  • bains de radon et de térébenthine;
  • Irradiation UV;
  • échographie;
  • applications de boue;
  • inductométrie;
  • thérapie diadynamique;
  • Thérapie d'exercice;
  • massage

Ils aident à améliorer les processus métaboliques dans la zone touchée et à prolonger la rémission.

Comment traiter les remèdes populaires

En cas d'inflammation de la cheville, les remèdes traditionnels aident à soulager l'enflure des articulations et à soulager la douleur. Le plus efficace est l’utilisation de compresses chauffantes avec des herbes (bardane, ortie, consoude, moutarde, menthe), des pommes de terre, de l’ail et de l’huile de sapin.

La nuit, vous pouvez faire un bain de pieds avec du sapin baumier et de la racine d'angélique. Sont également utiles les bains à la paraffine, les lotions au vinaigre de cidre de pomme, l’esprit camphre, le bischofite.

Ces publications peuvent vous intéresser: arthrose déformante, régime alimentaire et vitamines pour les articulations, différences entre l'arthrite et l'arthrose.

Vidéo utile

Sur le traitement de l'arthrose dans le programme "Vivre en bonne santé!".

Pronostic et complications

Le pronostic dépend en grande partie du stade de détection de la pathologie et de la présence de maladies associées. Un traitement précoce donne de bons résultats et aide à prévenir la déformation des articulations. Dans les cas avancés, la maladie peut entraîner une ossification de la cheville et des lésions à d'autres articulations et organes internes.

Chaque jour, une charge énorme est placée sur la cheville, associée à la marche et au maintien en position debout. La violation de ses fonctionnalités réduit considérablement la qualité de vie du patient et peut entraîner une invalidité. Pour prévenir l’arthrite et préserver l’intégrité de l’articulation, vous devez maintenir un mode de vie actif, une alimentation saine et des soins médicaux si des symptômes suspects se manifestent.

Qu'est-ce que l'arthrite de la cheville?

L'arthrite de cheville est une inflammation de l'articulation de la cheville qui se développe sur le fond d'un lupus érythémateux disséminé, de la goutte, de la spondylarthrite ankylosante, de la polyarthrite rhumatoïde. Le déroulement du processus pathologique est souvent accompagné d'une infection qui pénètre dans l'articulation endommagée par le sang et la lymphe.

Selon les statistiques, dans 80% des cas, cette maladie concerne les personnes âgées (60 ans et plus). Mais les médecins disent que l'arthrite, y compris la cheville, est rapidement devenue "plus jeune". Maintenant, il est souvent détecté même chez les enfants.

Le nom de la cheville parle de lui-même, il relie le pied et le tibia. En raison de la structure complexe et de la forme particulière de l'articulation, les pieds humains ont une mobilité élevée.

Et si vous comparez la charge quotidienne sur le genou, la hanche et la cheville, cette dernière est beaucoup plus élevée, ce qui signifie qu'elle est plus susceptible de se blesser ou d’être endommagée.

Causes de développement:

L'arthrite de cheville est subdivisée en espèces. Examinez chacun et comprenez les raisons de son développement:

L'arthrose-arthrite peut toucher différentes articulations, allant du temporo-mandibulaire au métatarso-phalangien. Dans le classificateur international des pathologies humaines, il n’existe pas de définition du terme «arthrose», son diagnostic indique la présence simultanée des deux maladies mentionnées.

L'arthrose-arthrite peut se développer en raison de divers facteurs.

Selon le développement et la nature du cours, il existe des formes aiguës et chroniques de la maladie. Dans la forme aiguë, l'arthrite se développe rapidement et s'accompagne de symptômes prononcés.

Souvent causée par une bactérie, cette arthrite est considérée comme infectieuse. Si vous commencez un traitement correct et opportun, le patient peut être complètement guéri.

Les bases du processus inflammatoire de la cheville dépendent de la maladie existante qui a provoqué le problème.

Cependant, étant donné que la maladie est accompagnée d'une inflammation, il existe toujours des symptômes communs associés à toute forme d'arthrite:

  • syndrome douloureux ressenti dans une ou les deux chevilles;
  • le gonflement devient visible lorsqu'un doigt est appuyé sur la région de la cheville;
  • hyperémie accompagnée d'un symptôme (température élevée de la couche cutanée au-dessus du site de la blessure);
  • mobilité articulaire limitée, difficulté à marcher;
  • symptômes courants d'inflammation (fatigue, frissons).

En plus des symptômes ci-dessus, une personne souffre beaucoup en bougeant ses jambes. C'est pourquoi cette situation l'oblige à consulter un médecin.

L'arthrite est une maladie auto-immune au cours de laquelle une prolifération osseuse de la cheville est observée et des processus se forment. La maladie commence brusquement ou par étapes. Les symptômes typiques dans de rares cas ne se manifestent pas, mais pour identifier la pathologie de la cheville est vraiment sur deux raisons principales.

Tout d’abord, il s’agit de sensations douloureuses caractérisées par une importante flexion et extension dans la région articulaire. Il est assez simple de vérifier la présence de ce symptôme: il est nécessaire de couvrir le pied avec les deux mains et de l'incliner fortement vers le bas de la jambe, puis le pied se plie dans la direction opposée.

Le deuxième symptôme majeur est le port et les chaussures à l’étroit. Si la chaussure est devenue à l'étroit dans la région de la cheville, cela signifie la présence d'un œdème.

Comme toute condition pathologique, l'arthrite survient dans les formes aiguës et chroniques. Dans ce dernier cas, en l'absence du traitement nécessaire après 2 ans, le cartilage articulaire peut être complètement détruit.

De plus, une déformation et un épaississement visuel de la cheville se développent. Le pied acquiert une position inhabituelle, rendant impossible la marche et toute flexion au niveau des articulations.

Avec ces symptômes, une atrophie des muscles de la jambe est possible.

Types d'arthrite

L'arthrose de l'arthrose peut toucher différentes articulations:

  • le genou;
  • l'épaule;
  • hanche;
  • temporo-mandibulaire;
  • métatarso-phalangien;
  • joint de pied.

Arthrose arthrite de l'épaule

Arthrose L'arthrite de l'épaule est caractérisée par des modifications pathologiques du tissu cartilagineux, ainsi que par des processus inflammatoires prononcés dans le sac articulaire.

Lorsque des dommages surviennent, les ostéophytes commencent à apparaître (en règle générale, ils se forment plus près du troisième stade de la maladie). Pour que le traitement de l'articulation de l'épaule soit efficace, avec un tel diagnostic, une intervention chirurgicale est souvent prescrite.

Il est extrêmement important d'appliquer un traitement complexe. Pour que l'arthrite se transmette sans laisser de trace, il est important d'utiliser des anti-inflammatoires, ainsi que des exercices thérapeutiques. Vous devez suivre le régime alimentaire, exclure les médicaments qui peuvent causer un gonflement.

Arthrose de l'arthrite du genou

L'arthrose L'arthrite du genou est principalement traitée avec des chondroprotecteurs. Ils sont conçus pour fournir au composé malade la nutrition et le liquide nécessaires qui servent d’amortisseur.

De tels médicaments ne sont pas des analgésiques. Ils ont un effet thérapeutique direct et sont utilisés sous forme d'injections intra-articulaires ou d'injections.

Cependant, si une telle maladie a atteint le troisième stade, l'utilisation de chondroprotecteurs est considérée comme inefficace. Ces médicaments agissent donc très lentement sur l'articulation et, au dernier stade, un traitement efficace et urgent est nécessaire.

Arthrose de la hanche

Arthrose L'arthrite de la hanche est une maladie grave, car elle concerne la plus grande articulation du système musculo-squelettique. Le traitement de cette maladie, en fonction du stade, est prescrit par un spécialiste.

Prescrire habituellement des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des analgésiques, des gels, des pommades.

L'acide hyaluronique est reconnu comme un remède efficace, il fait partie du tissu conjonctif humain et peut aider à la restauration plus rapide du tissu articulaire.

En outre, les médecins prescrivent souvent l’utilisation de chondroprotecteurs. Ils peuvent se présenter sous forme de gélules, mais la méthode d'administration du médicament la plus efficace est l'injection intra-articulaire, à l'aide d'injections.

Aux derniers stades de la maladie, toutes ces méthodes ne sont souvent pas suffisamment efficaces. Dans ce cas, un traitement supplémentaire est prescrit:

  • pélothérapie (méthode fibromomodulatrice);
  • électrophorèse;
  • phonophorèse.

Les méthodes de traitement physiothérapeutiques ont un effet bénéfique sur les composés du cartilage et contribuent au soulagement rapide de la douleur. Pour que le patient ne développe pas d'ankylose (immobilité totale de l'articulation), il est important de pratiquer des efforts physiques réguliers, mais ils doivent être modérés et correspondre à l'état des articulations du cartilage.

Les méthodes chirurgicales cardinales ne sont utilisées qu'au stade avancé de la maladie.

Arthrose de la cheville

Les maladies dégénératives les plus courantes du pied. C’est l’endroit le plus exposé à la fatigue, aux blessures sportives. Les déviations par rapport au fonctionnement normal de la cheville peuvent souvent être transmises génétiquement.

Actuellement, il est connu que la classification de l'arthrite est autorisée sur la base des symptômes caractéristiques de la maladie elle-même et des causes de son origine. Parmi les variétés les plus célèbres de la maladie, il faut distinguer l'arthrite réactive de l'articulation de la cheville.

Souvent, son développement est marqué dans le contexte d'infections dermatologiques ou de maladies des membranes muqueuses précédemment transférées.

Selon les statistiques médicales, la périarthrose n'est pas moins fréquente. Au cours de la maladie, le principal symptôme est une inflammation douloureuse des tissus situés à proximité de l'articulation douloureuse.

Dans certains cas, l'arthrite traumatique se développe en raison de lésions à la cheville. Une arthrite goutteuse assez connue se manifeste dans le contexte d’une concentration élevée d’acide urique déposé dans les articulations et les tissus.

La goutte est une maladie articulaire au cours de laquelle le sel s'accumule.

L'arthrose-arthrite de la cheville est considérée comme l'un des plus graves et des plus graves dans le traitement des affections. Le problème est qu’une telle maladie n’est généralement diagnostiquée qu’à la phase finale de son développement, lorsqu’il ya destruction complète du cartilage.

Cela est dû à l'absence de tout symptôme permettant de détecter la maladie. La polyarthrite rhumatoïde, qui provoque une inflammation des articulations, est le type de malaise articulaire le plus imprévu.

En raison de la situation génétique de la personne, la douleur actuelle n'est pas considérée comme un symptôme de l'arthrite et elle est imputée aux effets néfastes des conditions météorologiques.

En médecine, il existe deux formes d'arthrite de la cheville autorisées en thérapie à domicile. En même temps, en plus des médicaments de la pharmacie, des remèdes populaires sont utilisés pour le traitement. L'arthrite aiguë est généralement accompagnée de symptômes tels que douleur longue et mauvaise santé du patient.

Stades de développement de la maladie:

Vous pouvez conditionnellement distinguer trois phases principales de l'évolution de la maladie:

Le premier degré se caractérise par de légères douleurs périodiques et une certaine tension à la cheville. Les symptômes généraux du malaise sont notés.

C'est à ce stade qu'il est très important de faire appel à une aide qualifiée. Si le premier degré d'arthrite ne traite pas de son traitement, une personne a finalement un deuxième et un troisième degré.

Le deuxième degré se distingue par une douleur plus prononcée dans l'articulation, en particulier lors de la marche et d'autres charges sur les jambes. Dans le même temps, les sensations de douleur sont déjà systématiques et ne disparaissent pas, même pendant le sommeil nocturne.

Les zones touchées présentent un gonflement et une rougeur visibles. Aussi pendant la charge peut être noté spécifique pour le resserrement de l'arthrite.

À ce stade de la maladie commence à se produire une déformation de l'articulation.

Le troisième degré est une conséquence du traitement tardif des deux premières phases de l'arthrite. A ce stade de la maladie, on peut constater une déformation importante de l'articulation de la cheville.

Le patient a du mal à marcher et le mouvement indépendant est déjà remis en question. Le plus souvent, une telle forme négligée peut menacer l'invalidité et l'invalidité totale.

Quels sont les signes

Cette maladie suggère la présence de toutes les caractéristiques typiques de toute arthrite:

  • la douleur
  • gonflement;
  • rougeur;
  • fièvre de la peau;
  • sensation de raideur dans l'articulation;
  • symptômes inhérents au processus inflammatoire: fièvre, bien-être général médiocre, faiblesse.

Les symptômes de la maladie ont tendance à augmenter progressivement. Au tout début, il y a des sensations douloureuses avec un changement significatif dans l'amplitude de la flexion de la jambe, ainsi qu'un certain inconfort lors de la mise en place de chaussures en raison d'un œdème de la cheville.

Contrairement à l'arthrose, l'arthrite est infectieuse. L'agent causal affecte la membrane synoviale, en modifiant sa structure et en provoquant une inflammation.

Le plus souvent, le développement de l'arthrite contribue à l'infection par les bactéries streptocoques et staphylocoques. La membrane synoviale est responsable de la synthèse du "lubrifiant" principal.

Sa défaite entraîne une modification de la composition du liquide synovial, ce qui peut entraîner une perte complète de la fonction motrice.

Si le patient potentiel a un système immunitaire affaibli, pratiquement n'importe quel agent pathogène viral infectieux peut servir de cause à une lésion inflammatoire de l'articulation.

Il existe des précédents lorsque l'arthrite était provoquée par un mal de gorge, une amygdalite, une hépatite, une infection fongique, etc. En raison de la nature infectieuse de l'arthrite, elle affecte souvent plusieurs articulations à la fois: cheville, hanche, temporo-mandibulaire, etc.

Dans certains cas, la lésion peut se développer par étapes: à travers le système lymphatique, une infection temporo-mandibulaire peut se propager à la cheville et t / j

Symptômes de la maladie:

L'arthrite de cheville a deux formes: aiguë et chronique:

La forme aiguë se caractérise par un début rapide de la maladie avec une symptomatologie éclatante, qui se traduit par un développement rapide de l'œdème dans la région articulaire avec une augmentation de la température locale. Dans la forme aiguë purulente, la peau recouvrant l'articulation touchée devient rougeâtre. La température corporelle est élevée.

L'arthrite chronique de la cheville se manifeste par une sensation de raideur articulaire et de douleur. Ces signes sont particulièrement prononcés quand une personne se réveille après une nuit de sommeil. À ce stade, les rougeurs et les gonflements ne sont pratiquement pas observés.

La manifestation des symptômes généraux de la maladie dépend de la forme du processus pathologique. Il est important de comprendre que l'absence de traitement adéquat pendant deux ans menace la destruction complète du cartilage de l'articulation de la cheville.

En conséquence, la zone de l'articulation s'épaissit de façon notable tandis que sa position devient anormale, une personne éprouve des difficultés considérables en marchant et le mouvement passif de la cheville devient extrêmement difficile, voire impossible.

L'atrophie des muscles de la jambe montre une profonde négligence vis-à-vis de la maladie - une jambe devient beaucoup plus mince que l'autre.

Selon les symptômes de l'arthrite de la cheville, on peut juger de la principale pathologie à l'origine du développement de cette maladie.

Mais puisqu'il s'agit d'un processus inflammatoire, il présente les caractéristiques suivantes:

douleur dans une articulation ou les deux;

gonflement, qui se caractérise par un lissage lent de la fosse formée après l'avoir pressée avec le doigt;

rougissement de la peau, accompagné d'une élévation de la température locale (la région de la cheville est «brûlante»);

mobilité limitée de l'articulation touchée et difficulté à se déplacer;

faiblesse, détérioration de la santé, la température du corps est augmentée.

Le principal symptôme de l'arthrite est la difficulté à bouger, impossible à ignorer. Pour cette raison, les gens vont chez le médecin pour un rendez-vous primaire.

Le stade initial de la maladie peut manifester une forme aiguë ou se poursuivre progressivement.

Les symptômes de l'arthrose-arthrite se traduisent généralement par des douleurs (modérées à sévères), un gonflement, une limitation de la mobilité des articulations pouvant aller jusqu'au blocage, des craquements, une déformation, une accumulation de liquide intra-articulaire. Considérez chaque symptôme en détail.

Les symptômes de l'arthrite atroso sont les manifestations combinées de l'arthrite et de l'arthrose, qui peuvent se manifester avec une intensité différente, en fonction du degré de progression de chacune des maladies.

  • Douleur intense au pied et à la cheville, aggravée par la charge exercée sur l'articulation et la marche. Dans la forme chronique, des sensations douloureuses constantes sont possibles.
  • Rougeur de la peau, gonflement de l'articulation et augmentation de la température locale.
  • Restriction de la mobilité articulaire et violation de son activité fonctionnelle.
  • En l'absence de traitement et si la maladie progresse, une déformation, une atrophie des muscles de la cheville et le développement de contractures sont possibles.

Selon la cause de la maladie et sa forme, d'autres symptômes peuvent être observés:

  • malaise général;
  • fièvre
  • maux de tête.

Diagnostic de l'état pathologique

L'arthrite de la cheville présente un certain nombre de symptômes similaires à d'autres pathologies articulaires, telles que l'arthropathie ou l'arthrose. Dans cette optique, il est très important de poser correctement le diagnostic afin de prendre une décision concernant la suite du traitement.

En arthrologie, les méthodes de diagnostic suivantes sont les plus couramment utilisées:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • immunologique pour la présence de certains anticorps dans le sang du patient;
  • analyse biochimique pour aider à établir la concentration dans le sang de certains produits chimiques;
  • la fluoroscopie;
  • la tomodensitométrie est une méthode assez informative;
  • imagerie par résonance magnétique, qui vous permet d'identifier avec précision les changements dans l'articulation;
  • échographie;
  • arthroscopie, qui est à la fois un diagnostic et un traitement.

Commençons par l’essentiel: toute arthrite de la cheville affecte toujours sa fonction. Cela signifie que marcher devient inconfortable, douloureux et parfois impossible. Les principaux symptômes sont la douleur et l'enflure. La déformation articulaire se joint dans une perspective distante et n'est pas typique des étapes initiales.

La tâche principale est d'identifier la cause dans le temps. La plupart des maladies qui entraînent une inflammation de la cheville peuvent être complètement guéries et affecter de manière significative la progression des autres.

En raison de la variété des raisons, la tâche n’est pas facile. Nous devons utiliser presque tout l'arsenal de techniques de diagnostic. Nous énumérons le principal, ayant la plus grande valeur diagnostique:

  1. Examen médical minutieux et enquête. Vous permet de déterminer le degré de progression de la maladie, de suspecter une cause probable. C'est un facteur déterminant pour un diagnostic plus approfondi.
  2. Études cliniques de sang, d'urine. Identifier les signes d'une réponse inflammatoire commune.
  3. Paramètres sanguins biochimiques. Sera particulièrement utile dans l'arthrite cristalline.
  4. Études sérologiques. Appelé pour identifier les causes d'arthrite associées à l'infection.
  5. Rayon X, CT, IRM. Fournit des données précieuses sur la structure anatomique de l'articulation et ses modifications. Tout d'abord, l'état de la fente inter-articulaire est évalué.

Il est fort probable que vous commettiez une erreur de diagnostic si vous ne tenez pas compte de l'état complexe de tout l'organisme et ne regardez que les symptômes de l'articulation de la cheville.

Un diagnostic inexact conduit à un traitement inefficace, un dysfonctionnement de l'articulation pouvant aller jusqu'à l'invalidité.

Avant de commencer à traiter la douleur, l’enflure, le dysfonctionnement qui accompagne l’arthrite de la cheville, il est impératif de procéder à un examen complet et à une analyse compétente des données obtenues.

Approches de traitement

Après que le médecin ait posé un diagnostic final indiquant des signes d'arthrite de la cheville, le patient bénéficie d'un repos maximal.

Si possible - repos au lit. Si le repos complet ne peut pas être observé, une immobilisation avec des bandages élastiques est nécessaire.

Pour vous aider, vous devez utiliser des béquilles, une canne, des chaussures orthopédiques ou des inserts.

Selon la forme de la maladie, le traitement peut être conservateur ou chirurgical.

Le traitement conservateur se résume à:

thérapie antibactérienne, dont le but n'est justifié que dans la lutte contre la forme bactérienne de la maladie. Des médicaments antibactériens à large spectre d'action (tétracycline, lévomycétine) sont utilisés;

régime alimentaire spécial, dans lequel le patient doit abandonner la morelle, car elle provoque de la douleur, et résulte de l'utilisation d'aliments en conserve et de viandes fumées, car ils contiennent une grande quantité de sel;

médicaments anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens, tels que le diclofénac, l’aspirine, le voltaren. Ils réduisent les poches, mais leur utilisation doit être supervisée par un spécialiste, car ils ont des effets secondaires indésirables. Lorsque la maladie progresse, une hormonothérapie est prescrite.

médicaments antidouleur. Ces fonds sont nécessaires au patient pour soulager la douleur dans la zone touchée. Cependant, lorsque la douleur cesse, la personne se sent soulagée et commence à augmenter la charge sur la cheville, qui présente de plus en plus de problèmes articulaires. C'est pourquoi les médecins insistent catégoriquement sur l'utilisation de béquilles et d'autres aides au cours de la période de traitement;

thérapie de vitamine. Pour améliorer les processus métaboliques dans l'ensemble du corps et directement dans l'articulation endommagée, de l'acide folique et des vitamines B et C sont prescrits;

suppléments biologiquement actifs dont le collagène est le principal composant. Il contient de la glucosamine, qui agit en tant qu'agent anti-inflammatoire, et de l'hydrolysat de collagène, un composant faisant partie de la structure du tissu cartilagineux de l'articulation.

En cas de traitement tardif de la maladie, une synovite ou une arthrose déformante peuvent se développer, ce qui empêche tout traitement médicamenteux.

Quant au traitement chirurgical, il ne peut être prescrit que dans le cas de formes graves et avancées de la maladie, qui ont provoqué la déformation de la cheville. Le but de l'intervention est d'augmenter la capacité de l'articulation à bouger. Les principales méthodes sont réduites à la fusion ou à la prothèse de l'articulation de la cheville.

Dans le traitement de l'arthrite de la cheville, les méthodes physiothérapeutiques sont largement utilisées, telles que les ultrasons et l'hydromassage. Avec leur aide, vous pouvez réduire considérablement la douleur et, en outre, ils aident à restaurer la fonction de l'articulation touchée.

Connexes: Traitements traditionnels de l'arthrite

En tant que mesures thérapeutiques et de rééducation, les médecins recommandent des cours de physiothérapie. Ces exercices aident à renforcer les muscles entourant l'articulation de la cheville, ce qui réduit la tension exercée sur la cheville.

Si la marche habituelle reste difficile, elle peut être remplacée par des visites à la piscine. Un mouvement dans l'eau allégera la charge sur la cheville.

Une visite au sanatorium contribuera au rétablissement le plus rapide après une arthrite de la cheville. Avec l'aide de la thérapie par la boue, de l'hydromassage, du réchauffement en profondeur et des bains thérapeutiques, les patients peuvent se débarrasser des effets de la maladie ou retarder la prochaine exacerbation, si on parle de la forme chronique d'arthrite de la cheville.

Auteur de l'article: Muravitsky Igor Valerievich, rhumatologue

Les recettes de médecine alternative ne peuvent être utilisées que comme outil supplémentaire et après avoir consulté un médecin. En phytothérapie, diverses compresses sont largement appliquées sur les articulations, les onguents, les teintures et les décoctions maison.

Est-il possible de guérir à la maison

Dans la plupart des cas, l'arthrite est chronique et il est difficile de guérir complètement la maladie. Mais avec un traitement opportun, conformément aux recommandations du médecin, des mesures préventives peuvent ralentir la progression des processus destructifs, soulager les symptômes aigus, prévenir l’apparition d’une invalidité et une restriction sévère de la mobilité du pied.

Souviens toi! Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, cela peut entraîner de graves complications, une déformation de l'articulation.

Compresses pour arthrite du pied

La principale différence entre les maladies est la nature des dommages articulaires:

  • Dans l'arthrite, les symptômes prononcés d'inflammation, d'œdème et de syndrome douloureux prévalent.
  • L'arthrose est caractérisée par un amincissement du tissu cartilagineux, une limitation de la mobilité dans la jonction synoviale, un craquement, une déformation des tissus.

Les médicaments anti-inflammatoires sont prescrits pour le traitement des articulations dans l'arthrite, pour l'arthrose, ces médicaments ne sont utilisés que de manière symptomatique. Avec une inflammation aiguë et un traitement adéquat de l'arthrite de la cheville, il est possible de restaurer complètement l'articulation mobile. L'arthrose se caractérise par une évolution progressive menant progressivement à une déformation irréversible des tissus.

Les médicaments pour le traitement médicamenteux sont choisis en fonction de la forme d'arthrite, par exemple, les médicaments antirhématoïdes sont prescrits pour la forme rhumatoïde, les antibiotiques seront utilisés pour les infections bactériennes. L'arthrose est traitée principalement avec des chondroprotecteurs, qui restaurent les tissus endommagés.

Avec un traitement adéquat, le respect des instructions du médecin, la prise régulière de médicaments, la thérapie physique, le pronostic de l’arthrite de la cheville est favorable. Dans les formes sévères de la maladie, la période de récupération peut être assez longue, pouvant aller jusqu'à 6 mois.

Le traitement de l'arthrose-arthrite est conservateur - une liste de médicaments est choisie qui permet d'arrêter les symptômes de l'arthrose et de l'arthrite. Cette liste comprend les AINS, la pénicilline ou des antibiotiques à large spectre, ainsi que des analgésiques pour soulager la douleur.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens soulagent l'inflammation des articulations et de la membrane synoviale, tandis que les antibiotiques affectent l'agent infectieux.

Si l'AINS n'a pas l'effet désiré ou si le patient est diagnostiqué avec une maladie auto-immune, l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires corticostéroïdes est autorisée, laquelle, malgré un grand nombre d'effets secondaires, soulage rapidement l'inflammation.

L'auto-traitement dans ce cas est inapproprié. Des médicaments peuvent être appliqués chondroprotecteurs, dont l'action vise à renforcer et régénérer le cartilage.

Une fois l’infection complètement supprimée, un traitement de rééducation commence, basé sur un régime alimentaire et des exercices individuels.

L'arthrite de la cheville commence à être traitée immédiatement après la confirmation du diagnostic, car il est très important d'empêcher sa transition vers une forme plus grave accompagnée de modifications dégénératives de l'articulation.

Méthodes sans drogue

Il est nécessaire que l'articulation du patient assure un repos et une immobilité maximum, afin d'éviter les charges. Il est préférable de prévoir un repos au lit.

Si cela n’est pas possible pour de bonnes raisons, immobilisez l’articulation avec un bandage ou un bandage. Il est préférable de se déplacer avec une canne ou des béquilles pour réduire la charge sur la jambe douloureuse.

Il est démontré qu’il adhère à un régime alimentaire thérapeutique et s’engage dans une thérapie physique, exercices choisis par le médecin.

Traitement de la toxicomanie

L'arthrite de la cheville est caractérisée par une douleur intense. Il est très important de les éliminer et de supprimer le processus inflammatoire.

Pour ces fins, les médicaments prescrits groupe de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ce groupe de médicaments a des effets analgésiques, anti-inflammatoires et antipyrétiques. Le plus largement utilisé:

  • Diclofenac (Diklak, Dikloberl, Voltaren).
  • Naproxen (Apranax, Nalgezin, Sanaprox, Naprobene, Alive).
  • Nimésulide (Nise, Aulin, Nimesil, Sulaidin).
  • Ibuprofène (Nurofen, Advil, Tsefekon, Ibufen).
  • Piroxicam.
  • Acéclofénac (Aertal, Asinak).
  • Dexketoprofen (Dexalgin, Flamadex).
  • Meloxicam (Movalis, Matarin, Oxycamox, Melox, Meoflam).

Comme mentionné ci-dessus, le traitement de l'arthrite de la cheville ne devrait être débuté qu'après avoir identifié sa cause. Étant donné la diversité des facteurs étiologiques, des erreurs peuvent facilement être commises et un traitement inapproprié peut entraîner des conséquences et des complications graves.

Régime alimentaire et pharmacothérapie

Si l’arthrite de la cheville est associée à une augmentation de la masse corporelle, il est nécessaire de la ramener à la normale. Un régime efficace et un exercice modéré constituent le meilleur traitement dans ce cas.

Avec les changements dégénératifs du cartilage articulaire, une approche responsable et globale est nécessaire. L'utilisation la plus efficace des chondroprotecteurs en combinaison avec des préparations de vitamines.

En cours de route, nommé traitement anti-inflammatoire, des médicaments pour la normalisation des processus métaboliques. On croit que le régime devrait contenir plus de gélatine.

L'arthrite infectieuse de l'articulation de la cheville ne peut être guérie sans prescrire des agents antimicrobiens efficaces et sans éliminer l'agent microbien.

Dans la maladie de Lyme, une série d'antibiotiques à base de tétracycline est prescrite; le rhumatisme articulaire aigu nécessite une approche beaucoup plus complexe et grave. Le régime alimentaire dans de tels cas n'affecte pas particulièrement le cours de la maladie sous-jacente. Mais quand la dysbactériose sera très utile des produits laitiers naturels.

Traitement de la maladie sous-jacente

Maladies systémiques du tissu conjonctif, peut-être la plus grave. Leur parcours n'est pas facile à traduire en rémission.

Chaque nouvelle aggravation ajoute des modifications pathologiques à la cheville et à l'état général du corps. Pour un traitement plus ou moins efficace, il faut un apport constant de médicaments divers, l’éducation physique, un régime alimentaire.

L'arthrite de la cheville peut accompagner des maladies métaboliques. En plus de la goutte, cela inclut l'obésité endocrine et la maladie du dépôt cristallin de pyrophosphate de calcium (pseudogoutte).

Evidemment, pour un effet stable, il est nécessaire de traiter la pathologie principale. Le régime thérapeutique devrait également être accompagné d'un traitement médicamenteux.

En cas de spondylarthropathies, l'arthrite de la cheville est traitée en association avec des troubles concomitants d'autres articulations et articulations touchées.

Ce groupe de maladies est difficile à traiter efficacement. Le plus souvent, l’objectif de la thérapie est d’arrêter la progression de la maladie sous-jacente, de parvenir à une rémission.

Pour l'effet, un effet complexe est nécessaire, qui comprend les médicaments, le régime alimentaire, la physiothérapie et les traitements de physiothérapie. Ensuite, les symptômes de la cheville reculent.

L'arthrite de la cheville peut être guérie radicalement si elle est réactive. Son état redevient généralement normal après s'être débarrassé de la pathologie sous-jacente.

Immobilisation pour blessures

L'arthrite traumatique de la cheville est un problème à part. On est heureux que son diagnostic ne cause pas beaucoup de difficulté. La principale méthode de traitement est le repos et l’immobilisation. Selon la gravité de la blessure, une rééducation sérieuse peut être nécessaire.

Apparemment, l'arthrite n'est pas simplement une rougeur, mais une douleur et un gonflement dans la région de la cheville. Ce ne sont que des symptômes du processus inflammatoire, et vous devez toujours vous rendre à la cause.

Par conséquent, nous ne pouvons pas négliger les services des médecins. Peut-être que le rétablissement de la santé nécessitera de longs traitements hospitaliers et ambulatoires. Et peut-être juste un régime. Mais comment le savoir sans l'aide d'un spécialiste qualifié?

Médicaments contre l'arthrite du pied: comment soulager la douleur, l'enflure et l'inflammation

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les antibiotiques à large spectre, les analgésiques, les glucocorticoïdes pour les injections intra-articulaires, les antirhumatismaux sont utilisés pour traiter les articulations de la cheville.

Aide les articulations! Les chondroprotecteurs sont nécessaires pour prévenir la destruction des tissus cartilagineux, les relaxants musculaires soulagent les spasmes musculaires, les vitamines B rétablissent la conductivité des impulsions nerveuses d'une articulation enflammée.

Pilules

Réduisez la douleur liée à l'arthrite de la cheville, du genou et d'autres articulations, soulagez l'inflammation et le gonflement des AINS - médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Les comprimés bloquent la production de prostaglandines, ont un effet antipyrétique anti-œdème. Les substances actives s’accumulent dans le sang et le liquide synovial, affectent directement le site de la maladie.

Préparations pour traiter l'arthrite de la cheville:

Ces médicaments sont contre-indiqués dans l'ulcère gastrique, l'ulcère duodénal, l'insuffisance rénale chronique, l'insuffisance cardiaque, pendant la grossesse, avec des saignements d'étiologies variées et une intolérance individuelle.

Le schéma thérapeutique est prescrit par le médecin, en tenant compte de la gravité et de la forme de la maladie.

Pour le traitement local de l'articulation touchée, appliquez une pommade avec anesthésique. L’utilisation complexe d’agents externes et l’administration systémique de comprimés sont un bon effet thérapeutique.

Note! Dans la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, la polyarthrite, on prescrit une pommade à l’indométhacine, qui appartient au groupe des AINS, aide à réduire la douleur, l’enflure, les rougeurs de la peau et les inflammations des articulations.

Crème légèrement frottée dans la peau sur la cheville touchée 1 à 2 fois par jour.

Les onguents suivants sont utilisés pour traiter l'arthrite:

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être administrés sous forme de pilules ou d'injections. Les injections intramusculaires / intraveineuses de médicaments qui améliorent la circulation sanguine (Trental, Cinnarizin), des antibiotiques sont indiqués dans le processus infectieux ou purulent.

En cas d'arthrose-arthrite, des injections sont effectuées, de l'acide hyaluronique est injecté dans la cavité articulaire, cette substance améliore la mobilité de l'articulation, compense le manque de liquide synovial et prévient la déformation des tissus cartilagineux.

En raison de l'inefficacité du traitement médicamenteux, de l'arthrite traumatique de la cheville, accompagnée d'un processus inflammatoire intense, la synovite se prescrit par une série d'injections intra-articulaires de glucocorticoïdes (prednisolone, hydrocortisone).

La durée du traitement est sélectionnée individuellement pour chaque patient.

Complications pour maladie

Les formes d'arthrite lancées peuvent avoir des conséquences très indésirables pour le patient: déformation de la cheville, restriction de la mobilité de soi et invalidité.

La maladie ces dernières années, beaucoup plus jeune. La plupart des cas de détection précoce peuvent être traités avec des méthodes conservatrices sans chirurgie.

Dans ce cas, il est possible de préserver l'intégrité de l'articulation de la cheville afin d'éviter des conséquences irréparables pouvant affecter toute votre vie future.

Régime de cheville d'arthrite

Pendant le traitement, les patients doivent modifier leur régime alimentaire habituel, éliminer les aliments nocifs et utiliser des aliments plus sains.

Attention! Vous ne pouvez pas manger de viande, lait, œufs, bonbons, boire du café, des boissons alcoolisées.

Il est recommandé de limiter la quantité de sel à 6 grammes par jour. Le menu ne doit pas contenir de produits semi-finis, de saucisses, de restauration rapide, d'acides gras trans.

Les produits utiles incluent:

  • poisson de mer;
  • fruits et légumes frais, agrumes;
  • les noix;
  • les légumineuses;
  • chou blanc, brocoli;
  • les verts;
  • produits laitiers fermentés.

Suivre un régime aide à accélérer la récupération, renforce le système immunitaire, normalise le métabolisme, vous permet de perdre du poids, réduisant ainsi la charge sur les articulations des extrémités inférieures.

Arthrose L'arthrite est une maladie complexe qui présente des caractéristiques telles que l'arthrose et l'arthrite. L'arthrose est une maladie chronique des articulations, associée à une déformation des articulations et à une mobilité limitée du tissu articulaire. L'arthrite est une inflammation qui survient dans une articulation. Alors, que signifie le terme arthrose arthrite?

Quel est l'arthrite arthrose

Arthrose L'arthrite s'accompagne de la destruction du cartilage et du développement du processus inflammatoire. Le traitement de l'arthrose et de l'arthrite s'accompagne de l'utilisation de médicaments conçus pour réduire la douleur et ralentir l'inflammation, du traitement des maladies infectieuses, ainsi que de la physiothérapie, du massage et de la médecine alternative.

Plus d'informations sur l'arthrose et l'arthrite dans la vidéo:

La terminologie médicale n'explique pas toujours complètement la nature de la maladie, en particulier son apparition. Dans cette perspective, le processus lui-même nécessite des éclaircissements. Le syndrome douloureux observé dans le tissu de l'articulation apparaît pour plusieurs raisons - la présence d'arthrose ou d'arthrite. En cas d’arthrose, les extrémités des articulations subissent un amincissement et une destruction du tissu cartilagineux et de sa coquille, qui sont à l’origine de la déformation de l’articulation et de la réduction des capacités motrices du patient. Dans l'arthrite, la membrane synoviale est modifiée, la pathologie dans la composition du liquide synovial, qui résulte du développement de l'ankylose (immobilité) de la formation de l'articulation, est diagnostiquée.

  • maladies infectieuses, en particulier chroniques;
  • immunité affaiblie;
  • insuffisance métabolique;
  • la présence de névralgies;
  • d'autres maladies du tissu articulaire, l'arthrose;
  • blessure à la peau dans les bras et les jambes qui ne guérit pas longtemps;
  • l'hypothermie;
  • porter des chaussures inconfortables.

Symptômes de la maladie

Avec l'arthrite arthrite, les symptômes suivants sont observés:

  • douleur avec gonflement des zones touchées,
  • crunch
  • rougeur de la peau lors du développement de processus inflammatoires,
  • forte hausse de température
  • intoxication.

Les douleurs ne dépendent pas toujours de l'emplacement de la zone blessée ou de la charge qui y est placée, elles sont constamment observées et éliminées à l'aide de médicaments.

Mesures préventives pour l'arthrose arthrite:

  • activité physique adéquate;
  • bonne nutrition.

L'exercice de nature modérée est recommandé à titre préventif et comme traitement complet, cependant, en présence de maladies, il est nécessaire de consulter un médecin. Pour la prévention de la maladie peut être limitée gymnastique articulaire. Une visite à la piscine a un effet favorable sur la santé des articulations car le spectre de stress sur les articulations diminue au cours de la procédure de traitement de l'eau.

Il ne fait pas de mal de reconsidérer le régime. Lorsque la maladie est recommandé d'abandonner la viande rouge et les aliments gras.

Arthrose Arthrite du genou - lésion du tissu au niveau des molécules, amincissement et séparation du cartilage.

L'arthrose, l'arthrite du genou devient le résultat de la déformation du tissu osseux dans le genou, l'apparition des épines et des excroissances, l'os compense la perte de cartilage.

Le résultat du processus est une douleur lors de l'effort et un gonflement du genou. La douleur est constante, le processus inflammatoire se développe.

Comment traiter l'arthrite

Le traitement de la maladie est effectué dans plusieurs directions:

  • réduction du processus inflammatoire;
  • restauration du cartilage et du tissu ligamentaire.

Lorsque l'évolution de la maladie est négligée, l'immobilisation de l'articulation du genou est applicable au moment du traitement.

Arthrose L'arthrite de la cheville est moins courante. Des lésions à la cheville surviennent souvent lors de manipulations sportives infructueuses, dans le cas de malformations congénitales, de changements déformants-dystrophiques. Le développement de la maladie se produit sans raisons spécifiques, en combinaison avec le développement du processus inflammatoire dans le tissu articulaire. L'activité motrice de la cheville diminue, il y a des douleurs douloureuses qui se transforment en cheville.

Si le traitement n’est pas opportun, la douleur passe à un stade de développement chronique. Traiter la maladie devrait commencer par l'élimination des infections qui causent une inflammation, l'utilisation du massage ostéopathique, y compris l'acupressure et la thérapie physique.

La défaite de la cheville est primaire - se produit dans un corps sain, la nature secondaire - se développe après une blessure à un membre ou une maladie infectieuse.

Recommandations diététiques pour l'arthrite dans la vidéo:

L'arthrose de l'articulation de la hanche est accompagnée de lésions et d'un amincissement du tissu cartilagineux, d'une diminution du niveau de la lumière de l'articulation, d'une croissance osseuse. Peut-être l'apparition de kystes dans les zones périarticulaires. La cause de la maladie est un traumatisme, une luxation congénitale de la hanche, une fracture du col du fémur, des maladies de nature infectieuse, une faible immunité.

Arthrose L'arthrite peut survenir n'importe où, par exemple dans les régions du poignet, de l'épaule, du temporal et de la mandibule. L’apparition de la maladie dépend de l’état de l’immunité, du niveau d’activité physique, des maladies infectieuses transférées. Cette maladie est grave et son traitement doit être abordé de manière responsable et avec soin, il est important de surveiller votre propre état, de suivre les recommandations du médecin.

Ostéoarthrite de la cheville

L'arthrite et l'arthrose sont les maladies articulaires les plus fréquentes, mais ces dernières années, les médecins ont commencé à poser de plus en plus de diagnostics comme l'artosis-arthrite. En fait, il s’agit de deux maladies complètement différentes, le traitement sera donc dirigé dans deux directions. Bien que l'arthrite et l'arthrite touchent les mêmes articulations, mais avec un examen minutieux, ces maladies peuvent être distinguées les unes des autres. Alors, qu'est-ce que l'arthrite et l'arthrose de la cheville?

Symptômes de l'arthrite à la cheville

L'arthrite de la cheville est un processus inflammatoire, accompagné de douleurs douloureuses de nature constante, augmentant particulièrement au cours de la marche ou sous l'influence de la charge sur la jambe. La localisation de la maladie dans cette articulation apporte à la personne la plus grande souffrance. L'évolution de la maladie peut être aiguë et chronique.

Les causes de l'arthrite aiguë peuvent être des bactéries, et l'arthrite chronique est généralement causée par le dépôt de sels dans l'articulation ou par des blessures ultérieures. La forme chronique est plus dangereuse car la maladie survient progressivement et conduit souvent à des complications.

Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • sensation de douleur à la cheville;
  • les poches;
  • rougeur de la peau au niveau de la cheville et augmentation de sa température;
  • la mobilité est difficile, il est douloureux de marcher sur un pied;
  • mauvais état général de santé d'une personne, faiblesse, indisposition.

Rougeur et gonflement de la peau pendant l'arthrite de la cheville

Il existe deux signes probables selon lesquels l'arthrite de la cheville peut être reconnue dès le stade initial. Le premier est la sensation de douleur lors de la flexion et de la flexion de l'articulation de la cheville. Afin de déterminer la présence d'arthrite, vous devez plier le pied avec votre main sur le côté du mollet et à l'arrière.

Si la douleur survient pendant cette procédure, cela indiquera l'apparition de l'arthrite de la cheville. Et, deuxièmement, il s’agit d’une contrainte inattendue de chaussures. Si les bottes commencent à se comprimer à la cheville, cela indique alors un gonflement, qui est l’un des principaux signes de l’arthrite.

Classification de l'arthrite de la cheville

L'arthrite de cheville est classée dans les types suivants: arthrite réactive (résultant d'une infection de la peau), arthrite goutteuse (se manifeste par une augmentation de l'acide urique dans le corps, suivie d'un dépôt de sel dans les organes et les tissus), arthrose-arthrite (se produit lors de la destruction complète du cartilage articulation), la polyarthrite rhumatoïde (inflammation systématique des articulations).

Les causes de l'arthrite de la cheville peuvent être divers processus infectieux dans le corps, une altération du métabolisme, des chaussures inconfortables ou des lésions des jambes qui ne guérissent pas, diverses maladies neurologiques et l'hypothermie. Quelles que soient les raisons qui ont ensuite conduit à l'apparition de l'arthrite, la douleur sera constante et ne peut être arrêtée qu'avec des médicaments.

Traitement de l'arthrite à la cheville

L'étiologie de la cheville est très semblable à d'autres maladies des articulations. Par conséquent, avant de commencer le traitement, vous devez diagnostiquer correctement. Pour diagnostiquer cette maladie, les méthodes d'examen suivantes sont le plus souvent utilisées: numération globulaire biochimique, immunologique et complète, tests de laboratoire de l'urine, arthroscopie, rayons X, échographie, tomographie assistée par ordinateur. Déjà sur la base des résultats de toutes ces études, un traitement est prescrit, et il ne peut être prescrit que par le médecin traitant.

Échographie de la cheville avec arthrite

Le traitement de l'arthrite de la cheville dépendra de la forme et de l'évolution de la maladie. Au cours d'un processus inflammatoire aigu, des antibiotiques sont prescrits (éliminer l'infection dans la zone touchée), des médicaments contre la douleur (aider à réduire la douleur), des agents fortifiants. Dans l'arthrite chronique de la cheville, on utilise le plus souvent une thérapie complexe. Des chondroprotecteurs (contribuant à la restauration du tissu cartilagineux), un régime, une physiothérapie et des soins en spa sont prescrits.

Dans certains cas, il est recommandé à certains patients de porter des chaussures orthopédiques spéciales ou des semelles spéciales pour chaussures. Cela aide très bien à réduire la charge sur la cheville et ne fatigue pas les muscles pendant le mouvement.

Porter des chaussures orthopédiques pour l'arthrite de la cheville

Symptomatologie et classification de l'arthrose de la cheville

L'arthrose est une lésion de la cheville caractérisée par la destruction complète du cartilage et des tissus environnants. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le cartilage articulaire devient très mince et fragile. L'arthrose de la cheville peut être primaire et secondaire.

L'arthrose primaire développe par la suite des contraintes excessives sur l'articulation, et secondaire - à la suite de fractures intra-articulaires, de troubles vasculaires, de blessures. Surtout souvent, cette maladie dépasse les personnes qui donnent de grandes charges sur les articulations. Le plus souvent, ce sont les athlètes, les travailleurs des industries lourdes et les personnes souffrant d'obésité. En outre, l'arthrose peut survenir plus tard dans le corps de maladies telles que l'arthrite ou le diabète.

Arthrose de la cheville

Les causes les plus courantes d'arthrose de la cheville comprennent: un effort physique très intense, des os fragiles héréditaires, toutes sortes d'étirements et de lésions des membres, une altération des processus métaboliques.

Contrairement à l'arthrite, l'arthrite de la cheville se fait sentir progressivement. Au début, la personne entendra un léger resserrement lors de la flexion-extension du membre, puis la douleur rejoindra également le resserrement. Initialement, elles ne se produiront que sous l’influence d’une charge physique sur la jambe, puis la douleur apparaîtra de plus en plus souvent et le soulagement ne se produira pas aussi rapidement. La maladie est diagnostiquée par un traumatologue ou un rhumatologue qui prescrit une radiographie de la cheville et une numération globulaire complète.

Le traitement de cette maladie est un processus plutôt compliqué, car l'arthrose n'est pas aussi facile à traiter. Les médicaments ne peuvent être prescrits que par un médecin et le processus lui-même ne devrait avoir lieu que dans un hôpital. Les médicaments utilisés dans le traitement de l'arthrose se divisent en deux types: les médicaments à action rapide et à action lente. Ils affectent la maladie de différentes manières et sont donc prescrits avec une extrême prudence.

Les médicaments à action rapide n'agissent que sur les symptômes de la maladie et soulagent la douleur. Ces médicaments incluent: l'acéclofénac, le nimésulide, le diclofénac, l'acétaminophène et de nombreux autres médicaments. Ces médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens soulagent très bien la douleur, mais ils présentent également un inconvénient majeur: ils ont un effet négatif sur la muqueuse gastrique. Par conséquent, leur utilisation est limitée aux cours courts.

Outre les médicaments utilisés à l'intérieur, un traitement local et anti-inflammatoire est prescrit. Il consiste à appliquer sur la cheville du patient des gels ou des pommades spéciaux contenant des composants non stéroïdiens et stéroïdiens. Ces médicaments comprennent le soulagement profond, la puissance, la pommade au diclofénac et autres.

Également pendant le traitement local dans les cas de cas déjà négligés, un blocus local peut être prescrit. Son essence réside dans l'introduction de corticostéroïdes directement dans l'articulation elle-même, le plus souvent sous forme de kénalogue et d'hydrocortisone.

Diclofenac onguent pour arthrose de la cheville

Des médicaments à action lente, des chondroprotecteurs, sont prescrits pour restaurer le cartilage des articulations. Ceux-ci incluent: teraflex, struktum, diatseirin et d'autres. Le traitement avec ce groupe de médicaments est assez long et peut durer plusieurs années. Cela est dû au fait que l'effet de leur réception ne se produit pas immédiatement, mais seulement après quelques mois.

Et un autre point très important: les chondroprotecteurs ne peuvent être bénéfiques dans le traitement que dans les premier et deuxième stades de la maladie, alors qu'il reste encore des résidus de cartilage dans la cheville. Au troisième stade d'arthrose, leur traitement n'aura plus aucun sens, car le cartilage est déjà complètement détruit.

En outre, une attention particulière dans le traitement de cette maladie est accordée à la physiothérapie. Le plus souvent prescrit aux patients souffrant d'arthrite de la cheville, bains de radon, thérapie au laser, thérapie magnétique.

Très souvent, les médecins sont confrontés à une combinaison de symptômes d'arthrite et d'arthrose à la cheville, puis ils diagnostiquent l'arthrose et l'arthrite de l'articulation de la cheville. Ce diagnostic implique la destruction simultanée du cartilage de la cheville et du processus inflammatoire. Ces deux maladies complètement différentes sont souvent combinées, apportant ainsi à la personne les souffrances les plus graves.

Plus D'Articles Sur Les Pieds