Ecchymoses

Arthrose de la cheville - Symptômes et traitement, Photo

L'arthrose de la cheville est une maladie chronique de type dégénératif-dystrophique. La première chose qui est touchée est le cartilage.

Ensuite, le processus douloureux se déplace vers d'autres parties de l'articulation: la membrane synoviale, la capsule, les ligaments, les os et les muscles voisins. La cause de l'arthrose peut être un traumatisme, un effort excessif, un dysfonctionnement des processus métaboliques, une inflammation, etc.

Le plus souvent, la maladie commence à se manifester sans raison. Le premier symptôme de l'arthrose est une douleur lors de tout mouvement des articulations.

Causes de l'arthrose de la cheville

Pourquoi l'arthrose de la cheville se produit-elle et de quoi s'agit-il? L'articulation de la cheville est une articulation du talus du pied avec les os de la jambe. L'articulation est mobile et effectue une flexion et une extension du pied plantaires et dorsales, ainsi que de petits mouvements latéraux.

En raison de son emplacement, cette articulation est affectée par toute la masse corporelle. Cela conduit à une augmentation du stress sur lui et, en conséquence, peut causer sa surcharge, ce qui aboutit finalement à une maladie comme l'arthrose de la cheville.

Les facteurs provocants sont:

  • exercice lourd;
  • maladies causées par des troubles métaboliques dans l'organisme (diabète, goutte, pseudogoutte, etc.);
  • "Héritage", il est prouvé que l'arthrose peut être héritée;
  • blessures, luxations, entorses au niveau des articulations;
  • arthrite et autres processus inflammatoires.

La nature traumatique du développement de l'arthrose joue un rôle important. Après des blessures, en particulier celles qui n'ont pas été traitées, une arthrose post-traumatique de la cheville peut se développer.

Espèces

L'arthrose de la cheville peut être de deux types:

  1. Primaire - dans ce cas, la destruction du cartilage se produit sur une articulation saine, par exemple avec de fortes charges sur les articulations.
  2. Secondaire - dans ce cas, le processus de destruction du cartilage se produit dans le déjà changé. Par exemple, après des troubles vasculaires, des blessures ou une fracture intra-articulaire.

Les manifestations d'arthrose de la cheville se produisent sans être remarquées, d'abord un resserrement dans l'articulation, puis des douleurs mineures pendant l'effort.

Symptômes de l'arthrose de la cheville

Les premiers signes d'arthrose de la cheville, le plus souvent, passent complètement inaperçus. Les symptômes de chaque personne peuvent être différents et la gravité des réactions inflammatoires dépend du stade de la maladie.

Cependant, les symptômes de l'arthrose de la cheville (voir photo) peuvent être reconnus par un certain tableau clinique:

  1. "Démarrer" la douleur. C'est l'un des premiers symptômes de l'arthrose de la cheville. La douleur apparaît après une longue assise en essayant de se pencher sur la jambe, peut être accompagnée d'une raideur à court terme des mouvements de l'articulation. Après avoir fait quelques pas, la douleur disparaît.
  2. Douleurs qui s'aggravent avec l'effort
  3. Crunch dans les articulations, clics, craquement;
  4. Mobilité ou raideur limitées lors du déplacement;
  5. La courbure de l'axe de la jambe (celle-ci peut acquérir une forme en X ou en forme de O);
  6. Subluxations fréquentes
  7. Atrophie des muscles adjacents aux blessés;
  8. Gonflement des articulations;
  9. Les pieds peuvent être chauds.

Si vous ne consultez pas un médecin à temps, des processus plus sévères commencent au niveau des articulations du pied. Les douleurs vont s'intensifier et le début du mouvement cessera de les soulager. La gêne devient permanente, la raideur et la limitation de la mobilité sont clairement exprimées dans les articulations.

Au stade suivant du développement de la maladie, la déformation de l'articulation se produit. Et dans les cas les plus avancés, l’articulation est complètement détruite, ce qui entraîne un handicap.

La rhéovasographie permet de poser un diagnostic précis, en plus de faire briller la cheville avec les rayons X. Des analyses de sang sont prises. Habituellement, ces études cliniques suffisent à révéler la présence d'arthrose ou d'arthrose, puis un traitement approprié est sélectionné.

Traitement de l'arthrose de l'articulation de la cheville

En ce qui concerne la question du traitement de l'arthrose de la cheville, l'arthrose de toute étiologie et localisation est traitée selon le même schéma. La thérapie comprend les composants suivants:

  • élimination des sensations douloureuses.
  • éliminer les signes d'inflammation. comment traiter l'arthrose du pied
  • amélioration de l'apport sanguin et de la nutrition dans les tissus articulaires.
  • restauration de l'amplitude de mouvement dans l'articulation de la cheville.

Le choix de la méthode (conservatrice ou chirurgicale) dépend de l’état d’avancement du processus pathologique.

Traitement de la toxicomanie

Tous les médicaments thérapeutiques utilisés pour traiter l'arthrose de la cheville se divisent en deux grands groupes: les médicaments à action rapide et les médicaments à libération lente.

Les représentants de ces groupes ont des effets différents sur la maladie et profitent à l'organisme. Ainsi, les médicaments à action rapide ne traitent que les symptômes de la maladie - ils réduisent la douleur à la cheville. Les médicaments à action lente inhibent la progression de l'arthrose de la cheville, c'est-à-dire arrêter partiellement le cours ultérieur de la maladie.

  1. Soulager l'inflammation et arrêter le syndrome douloureux n'est souvent possible qu'avec l'aide de médicaments spéciaux - les AINS, pris par voie orale. Ce groupe comprend: Voltaren, Deklofenak, Movalis, Ibuprofen, Indomethacin.
  2. Les chondroprotecteurs sont des substances biologiquement actives contenant du sulfate de chondroïtine et du sulfate de glucosamine. Ils rendent la couche de cartilage dense et élastique. Une admission de 6 mois ou plus contribue à enrayer la progression de la maladie et à maintenir l'état du cartilage sous la forme requise.
  3. Bien aider l'acide hyaluronique. Ils sont un analogue du liquide synovial qui remplit la cavité de l'articulation.

Le traitement chirurgical est utilisé lorsque le traitement à domicile s’est avéré inefficace et que le patient n’a pas de mouvement dans la cheville.

La méthode la plus populaire de traitement chirurgical est l'arthroplastie ou le remplacement articulaire par des implants fabriqués à partir de matériaux de haute technologie.

L'opération peut être effectuée si le tissu osseux est en bonne santé et si d'autres systèmes ne sont soumis à aucune restriction.

Ils sont utilisés directement pour le traitement local à domicile et contiennent généralement des substances anesthésiques.

Traiter ces pommades:

En général, les pommades peuvent avoir un effet thérapeutique clair, en particulier lorsqu'elles sont combinées à d'autres médicaments.

Gymnastique avec arthrose

Les exercices d'arthrose sont un moyen efficace de développer une articulation, d'améliorer la nutrition dans les tissus et d'accélérer le métabolisme. Il est important de se rappeler que les exercices choisis par l'instructeur doivent être effectués pendant que les symptômes s'atténuent. La charge sur les articulations est choisie en tenant compte de l'âge et du stade de développement de la maladie.

Des exercices choisis avec compétence n'apportent qu'un bénéfice, mais pas la douleur et l'inconfort. Pour les autres moyens de physiothérapie, les durées de traitement sont réduites par thérapie au laser, massage, thérapie magnétique.

Procédures physiques et massage

Si l'arthrose de la cheville s'est développée, les procédures physiothérapeutiques devraient constituer un élément indispensable du traitement. Bien que certains médecins soient assez sceptiques quant à ce type de traitement. Cependant, l'utilisation de la magnétothérapie, de l'électrophorèse et de la phonophorèse avec des glucocorticoïdes, de la paraffine, renforce l'effet des médicaments et soulage le gonflement et l'inflammation de la cheville.

Cependant, ce traitement ne doit être effectué que dans la phase de rémission (rémission) des processus arthritiques. L'effet des procédures physiques peut être corrigé avec un traitement de spa dans les stations de boue.

Prévention

La prévention de l'arthrose est conforme à des règles simples:

  1. Contrôler le poids corporel.
  2. Temps pour traiter et corriger les désordres métaboliques, les maladies endocriniennes, vasculaires.
  3. Il est nécessaire d’adhérer à un régime, c’est-à-dire de manger plus d’aliments riches en protéines, et de ne pas consommer d’alcool salé, épicé, frit.
  4. Évitez les blessures aux articulations. Pour ce faire, évitez de porter des chaussures avec un talon instable, une semelle trop dure, et utilisez un équipement de protection spécial pour la pratique du sport.

L'efficacité du traitement de l'arthrose déformante de la cheville dépend du stade de son développement et de la présence de maladies concomitantes.

Le degré d'arthrose de la cheville et les méthodes de traitement


Les chevilles humaines relient les os du pied et de la jambe. Ils vous permettent de supporter le poids de tout le corps et de le déplacer dans l'espace. Toute blessure ou maladie dans cette région de la jambe entraîne inévitablement un syndrome douloureux grave et une restriction des fonctions motrices. Les plus dangereuses sont les pathologies progressives et souvent irréversibles auxquelles l'arthrose fait sans aucun doute référence. La connaissance des symptômes de la maladie, des facteurs contribuant à son développement, aidera à enrayer le développement de l'arthrose de la cheville, à améliorer l'état du patient et à mettre en place un programme de traitement compétent.

Causes de l'arthrose de la cheville

L'arthrose est une maladie chronique caractérisée par la destruction progressive de tous les composants d'une articulation: le cartilage, la membrane synoviale et la capsule articulaire, les ligaments et même les os. Avec cette pathologie, accompagnée de graves douleurs, l'articulation touchée perd progressivement sa fonctionnalité et peut même s'effondrer dans les cas avancés.

    Conduire à une arthrose de la cheville peut:

  • blessures mécaniques de la cheville;
  • maladies inflammatoires de la cheville;
  • pathologies endocriniennes et troubles métaboliques;
  • altération de l'apport sanguin aux tissus (varices, athérosclérose, endartérite oblitérante - vasoconstriction entraînant le blocage et la nécrose des tissus privés de l'apport sanguin);
  • charge élevée et excessive constante sur les jambes.
  • En raison de dommages mécaniques, d'inflammation des tissus articulaires ou d'une violation de leur nutrition et de leur apport sanguin, il se produit un amincissement et une déformation graduels du cartilage articulaire, le dépôt de sels de calcium sur leurs surfaces de travail, la croissance du tissu osseux - la formation d'ostéophytes.

    Les personnes des catégories suivantes sont plus susceptibles de souffrir d'arthrose des articulations de la cheville:

    • athlètes et danseurs professionnels, dont le métier implique une charge constante élevée sur les chevilles;
    • les femmes qui portent constamment des chaussures à talons hauts;
    • embonpoint et obèse;
    • les patients dans les antécédents médicaux desquels on peut trouver des références à des lésions des articulations de la cheville (entorses, fractures, entorses) ou à leurs maladies inflammatoires (arthrite);
    • les personnes souffrant de diabète, de goutte, de maladie de la thyroïde;
    • patients atteints d'ischie lombaire vertébrale, souffrant de douleurs lombaires chroniques causées par une atteinte des terminaisons nerveuses dans la colonne lombaire et la colonne sacrée;
    • les personnes atteintes de pathologies articulaires aux pieds plats ou congénitales des membres inférieurs (par exemple, dysplasie articulaire).

    Symptômes et stades de la maladie

    Les principaux signes d'arthrose sont des douleurs à la cheville, des bruits anormaux lorsque le pied bouge (craquement, clic). Le patient peut noter que ses jambes se fatiguent plus rapidement et que la cheville est décrite par lui comme étant tendue.

    Au fil du temps, le tableau clinique est exacerbé par l'apparition de nouveaux symptômes et l'exacerbation des symptômes existants, ce qui nous permet d'identifier et de décrire les 3 degrés d'arthrose de la cheville.

    1 degré

    Le stade initial de la maladie est une arthrose de la cheville du premier degré avec des symptômes caractéristiques:

    • la douleur dans la région articulaire est exprimée légèrement, surtout au début du mouvement;
    • les fonctions motrices sont légèrement difficiles;
    • comme une personne protège inconsciemment sa jambe malade de l'exercice, sa démarche peut légèrement changer, et des natoptyshs et des callosités apparaissent sur le pied, asymétriques avec la même chose sur une jambe saine.
    Pronostic: traitement favorable, sinon différé "dans le placard".

    2 degrés

    En l'absence de traitement au stade initial de la maladie, l'arthrose de la cheville du 2e degré se développe avec les symptômes caractéristiques suivants:

    • la douleur s'intensifie, il y a une gêne dans tout le mouvement, et pas seulement au début;
    • l'articulation est contrainte, sa mobilité est limitée;
    • l'articulation peut craquer, craquer et émettre d'autres sons non naturels;
    • Une atrophie des muscles voisins et une déformation des os peuvent commencer, ce qui est un signe de modification de l'apparence du tibia (courbure, amincissement);
    • le patient peut se plaindre de morsures fréquentes des jambes, d'entorses ou de subluxations, qui sont à l'origine de l'affaiblissement des ligaments;
    • Parfois, un œdème survient sur une cheville douloureuse, qui ne disparaît pas longtemps.
    Pronostic: un traitement immédiat est nécessaire, mais dans la plupart des cas, le cartilage articulaire est déformé de manière presque irréversible.

    3 degrés

    • la douleur est intense et persistante;
    • la jonction de la jambe et du pied gonfle et perd sa mobilité;
    • une personne ne peut pas marcher toute seule - il lui faut une canne ou un bâton;
    • le tibia a l'air déformé et même raccourci comparé à une jambe saine.
    Pronostic: défavorable, l'articulation de la cheville ne peut pas être restaurée. Au stade 3 du degré d'arthrose de la cheville, le traitement conservateur n'est pas très efficace et une intervention chirurgicale est le plus souvent nécessaire.

    Diagnostic de la maladie

    S'il existe des symptômes caractéristiques du premier stade d'arthrose de la cheville, il est nécessaire de consulter un traumatologue ou un chirurgien.

    Le diagnostic est établi sur la base d'une étude des antécédents médicaux et des plaintes du patient, d'un examen, des résultats de méthodes de recherche instrumentales et de laboratoires. L'arthrite et la bursite de la cheville doivent être exclues.

    En règle générale, si une arthrose est suspectée, le médecin recommande:

    • Faites une radiographie de l'articulation en 2 projections. C'est le moyen le plus fiable pour diagnostiquer l'arthrose. Vous pouvez déjà observer des signes de pathologie au stade 1 de la maladie. Reconnaître l'arthrose des 2 et 3 degrés de la cheville n'est pas difficile, même pour un médecin inexpérimenté: sur la radiographie, il existe un net rétrécissement de l'interligne articulaire, la présence de dépôts de calcium, une déformation de l'articulation et des os.
    • Passer un test sanguin (biochimique et clinique) - détecter les signes d'inflammation et les troubles métaboliques.
    • Parfois, des études supplémentaires peuvent être nécessaires pour clarifier le diagnostic: imagerie par résonance magnétique, rhéovasographie (évaluation de la circulation sanguine dans les jambes), aspiration et analyse du liquide synovial (intra-articulaire).

    Vous apprendrez les merveilleuses propriétés de la boue thérapeutique dans le traitement des maladies des articulations, des techniques de thérapie par la boue, des indications et des contre-indications ici: http://pomogispine.com/lechenie/gryazelechenie.html

    Traitement de la cheville pour l'arthrose

    La tactique de traitement de l'arthrose dépend du degré de la maladie. Et si dans les premiers stades de la maladie, un traitement conservateur complexe est assez efficace, alors avec une arthrose de grade 3 de la cheville, une intervention chirurgicale est recommandée.

    Traitement chirurgical

    Il existe maintenant plusieurs types d’opérations sur les articulations.

    • L'arthroscopie sanitaire est indiquée pour les arthroses du 2e degré, accompagnées de fortes douleurs articulaires.
      Dans ce cas, le chirurgien supprime les excroissances osseuses et les parties du cartilage détruit de la cavité articulaire. L'effet de l'opération dure plusieurs années.
    • Arthrodèse - retrait de l'articulation de la cheville.
      Dans ce cas, les os du pied et de la jambe sont comme s'ils étaient épissés ensemble. Après la chirurgie, la mobilité du composé sera sévèrement limitée.
    • Endoprothèses - remplacement d'une articulation par une prothèse.
      La mobilité de la cheville après la chirurgie est entièrement restaurée.

    Conservateur

    Le traitement de l'arthrose de la cheville vise principalement à:

    Comment traiter l'arthrose de la cheville?

    Plus une personne devient âgée, plus le risque de divers changements dégénératifs et destructeurs, y compris des troubles du système musculo-squelettique, est élevé.

    Selon les statistiques, environ 10% des personnes souffrent d'arthrose de la cheville, surtout après l'âge de quarante ans.

    Le contenu

    Qu'est ce que c'est ↑

    En soi, l'articulation de la cheville est représentée par:

    • tibial, péroné, ainsi que les os du talus;
    • ligaments articulaires;
    • deux chevilles (à savoir, le latéral et médial).

    L'arthrose de la cheville est un processus dégénératif inflammatoire qui se développe dans le cartilage articulaire.

    L'inflammation qui en résulte détruit le tissu, ce qui affaiblit le cartilage au fil du temps et, par conséquent, devient fragile.

    Le processus lui-même s'accompagne d'une croissance progressive du tissu osseux endommagé, ce qui entraîne inévitablement une déformation.

    Types de maladie

    • Arthrose primaire de la cheville. La dégénérescence est observée sur le cartilage sain. De nombreux facteurs peuvent provoquer l'apparition de la maladie, par exemple un stress excessif sur l'articulation.
    • Arthrose secondaire. Il se caractérise par de graves processus dégénératifs se produisant directement dans le cartilage, entraînant des modifications ou des perturbations physiques dans la comparaison de la surface de l'articulation. En même temps, certains médecins appellent l'arthrose post-traumatique une arthrose secondaire, car une maladie est une sorte de réponse à une blessure, par exemple lorsqu'elle se développe après une fracture.

    Il est important de noter qu'ils ne participent pas à l'armée avec une arthrose primaire ou secondaire de la cheville.

    La pommade au diclofénac aide-t-elle à soulager la douleur aux pieds et aux jambes? Lire ici

    Signes et symptômes ↑

    Au début, la maladie ne se manifeste presque pas, ce qui complique grandement le diagnostic.

    Les patients peuvent n'éprouver que des douleurs mineures après un effort physique, qui avec le temps devient plus fort et plus long.

    Au repos, la douleur est complètement absente.

    En plus de la douleur, on peut observer après un effort physique:

    • petits crepitus (c.-à-d. crunch);
    • fatigue rapide des muscles dits régionaux;
    • raideur musculaire.

    Et seulement après un certain temps, le patient semble avoir une mobilité limitée et une déformation de l'articulation de la cheville touchée par l'arthrose est observée.

    Tableau clinique général de la maladie:

    • Douleur "initiale" apparue au tout début de la maladie après des charges sur l'articulation;
    • douleurs qui sont constamment exacerbées par les charges;
    • des craquements dans les articulations, des grincements et des claquements;
    • douleur le matin;
    • douleur à la marche, fatigue (ce symptôme est caractéristique de l'arthrose post-traumatique);
    • atrophie des muscles proches de l'articulation touchée;
    • les subluxations qui surviennent souvent en raison d'affaiblissement des tendons et des muscles;
    • gonflement des articulations (si l'arthrose se produit pendant les processus inflammatoires) et l'emplacement de la lésion est plus chaud au toucher;
    • restriction de mouvement, ainsi que raideur dans les articulations;
    • courbure de l'axe naturel du tibia (par exemple, lorsqu'il prend une forme en X ou en forme de O).

    Les principales causes de ↑

    Mismatch charge sur le joint

    La principale cause d'arthrose de l'articulation de la cheville est la différence entre la charge reçue par l'articulation et sa capacité à compenser naturellement cette charge.

    Pour cette raison, la maladie est le plus souvent diagnostiquée par les médecins chez les patients obèses et chez les sportifs.

    Cartographie incorrecte des surfaces articulaires

    En outre, la maladie peut se développer en raison d'une comparaison incorrecte des surfaces articulaires.

    Cette condition entraîne une charge quelque peu inégale sur toute la surface du cartilage.

    Des maladies telles que l'arthrite, le diabète et diverses blessures peuvent modifier les propriétés naturelles du cartilage et affaiblir la capacité de l'articulation à supporter des efforts physiques.

    Les chaussures

    Les femmes courent un risque de développer une arthrose à cause de talons hauts constants.

    Exercice excessif

    Les personnes qui ont subi une charge excessive à la cheville, pouvant être associée à une activité professionnelle / au travail ou à un sport, sont sujettes à la maladie.

    Sous l'influence de ces causes, le cartilage:

    • commencer à maigrir, vieillir;
    • perdent progressivement leur ancienne plasticité;
    • fissuration et dans les fissures au fil du temps déposé des sels de calcium nocifs, qui contribuent à la destruction ultérieure du cartilage.

    L'arthrose est souvent causée par des coureurs malades, des footballeurs et des danseurs.

    Chez les enfants

    Dans l'enfance, la maladie peut être causée par les facteurs suivants:

    • les maladies qui entraînent une modification des propriétés des tissus cartilagineux, par exemple la thyrotoxicose;
    • dysplasie tissulaire;
    • traumatismes subis - fractures, ecchymoses, entorses, etc.
    • maladies inflammatoires articulaires;
    • prédisposition héréditaire.

    Vidéo: causes de l'arthrite

    L'étendue de la maladie ↑

    Les médecins distinguent 4 degrés d'arthrose de la cheville:

    1 degré. Avec un examen objectif clinique, aucun changement pathologique n'est détecté par les médecins.

    2 degrés. Ce degré de maladie est directement lié aux blessures mécaniques.

    Évidemment, mouvement limité dans l'articulation et souvent accompagné d'un resserrement caractéristique, alors que l'articulation est déjà légèrement élargie, déformée. Pendant cette période, une atrophie des tissus mous malades de la jambe entière se développe.

    L’examen radiographique révèle une diminution de l’espace articulaire au moins deux fois.

    Dans la projection latérale, les images montrent clairement l’aplatissement du bloc du talus et l’allongement significatif de toute sa surface articulaire.

    3 degrés. Cliniquement, ce degré de la maladie est caractérisé par une déformation distincte de la cheville touchée - elle est considérablement augmentée, l’atrophie du tibia est perceptible et le mouvement est limité.

    L'articulation douloureuse est généralement au repos et seuls des mouvements mineurs (agitations) peuvent s'y produire.

    4 degrés. Au 4ème stade de l'arthrose, on observe une fente articulaire aux rayons X légèrement visible, des excroissances osseuses étendues sont visibles, la déformation de l'articulation peut être accompagnée d'une subluxation.

    Conséquences possibles

    La fréquence des conséquences négatives et des complications postopératoires de l'arthrite de la cheville peut atteindre 60%, dont 5 à 20% sont d'origine infectieuse.

    En l’absence de soins hautement qualifiés, le pourcentage de complications possibles augmente considérablement, ce qui entraîne une invalidité du patient.

    Méthodes de diagnostic ↑

    Quel médecin contacter?

    Si vous suspectez une arthrose de la cheville, contactez immédiatement un chirurgien orthopédiste.

    Types de diagnostics

    Le diagnostic de cette maladie repose généralement sur les résultats d'une enquête détaillée sur le patient et sur des données d'études cliniques.

    Les principales études cliniques comprennent:

    • Radiographie Fournit des informations sur l'emplacement exact de l'axe de l'articulation malade, ainsi que sur la localisation des lésions cartilagineuses existantes. Le spécialiste prend des photos pendant la charge sur la jambe malade. En outre, la radiographie permet au médecin de déterminer l'étendue des dommages aux articulations voisines et permet de faire une hypothèse sur ce qui a initialement contribué à l'apparition de changements pathologiques.
    • Autres méthodes de recherche. Une méthode supplémentaire d'étude des patients souffrant d'arthrite de la cheville est considérée comme une tomodensitométrie spéciale (les médecins utilisent la méthode SPECT / CT), nécessaire pour évaluer le processus global de remodelage osseux (elle survient certainement lorsque la charge est redistribuée).

    Comment traiter l'arthrose du pied? Lisez cet article.

    Quels symptômes accompagnent l'arthrite goutteuse de la cheville? Découvrez ici.

    Traitement de l'arthrose de la cheville ↑

    Le traitement de cette maladie comprend des méthodes qui entravent le développement d’un processus dégénératif du cartilage, améliorent la fonction de l’articulation et réduisent la douleur.

    Si un diagnostic d'arthrose de la cheville a été posé, le traitement doit alors être dirigé vers:

    • soulagement de la douleur;
    • prévention du processus inflammatoire;
    • expansion du volume et du nombre de mouvements dans l'articulation douloureuse;
    • régénération du tissu cartilagineux malade;
    • amélioration des processus métaboliques dans l'articulation et dans toutes les zones adjacentes (pied et cheville).

    Traitement des remèdes populaires

    La médecine traditionnelle pour cette maladie a très bien fait ses preuves.

    Mais en même temps, le patient doit se rappeler que des méthodes non traditionnelles ne font que compléter la médecine officielle, mais ne la remplacent en aucun cas.

    • Basé sur maman. Prenez la pommade à la momie (0,5 g) et mélangez-la avec de l'huile de rose. Puis frottez doucement dans la région de la cheville. Pour l'ingestion: dans 50 ml d'eau bouillante, diluer 0,2 gramme de momie et prendre une heure avant les repas, deux fois par jour.
    • Sur la base de pommes de terre. Pour éliminer la douleur, frottez les pommes de terre sur une râpe fine et appliquez la pulpe sur le joint pendant environ 20-25 minutes.
    • Sur la base de la consoude. Prenez un verre de feuilles de consoude médicinales et mélangez l'herbe avec un verre d'huile végétale. Faire bouillir le bouillon à feu doux pendant environ dix minutes. Ensuite, ajoutez un peu de vitamine E et une demi-cire d’abeille à la solution finale. Laisser refroidir le mélange. Ensuite, vous pouvez appliquer un remède sur la cheville 2 fois par jour (ne pas laver pendant 30 minutes).
    • Basé sur la coquille d'oeuf. Puisque la coquille est considérée comme une bonne source supplémentaire de calcium, découpez-la en poudre et ajoutez-en un peu à la nourriture.

    Traitement de la toxicomanie

    Tous les comprimés utilisés pour l'arthrose de la cheville sont divisés en 2 groupes principaux:

    Médicaments à action rapide

    Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comprennent les médicaments suivants: ibuprofène, diclofénac, naproxène, acéclofénac, nimésulide, acétominofène et autres médicaments.

    De tels médicaments aident assez rapidement à se débarrasser de la douleur dans les articulations, mais leur utilisation a un inconvénient certain - tous les AINS ont un effet négatif sur la muqueuse gastrique.

    En conséquence, avec l'utilisation prolongée de tels médicaments chez l'homme peut développer une gastrite, voire un ulcère.

    Par conséquent, tous les anesthésiques non stéroïdiens doivent être pris par le patient uniquement selon les directives du médecin traitant et uniquement pendant un traitement de courte durée.

    Médicaments retardés

    Ces médicaments s'appellent des chondroprotecteurs.

    Ils aident le cartilage affecté de l'articulation à restaurer leurs propriétés, aident à améliorer la synthèse du tissu cartilagineux.

    Les représentants les plus courants des chondroprotecteurs sont la chondroïtine, l'acide hyaluronique et la glucosamine.

    Ce sont les principaux éléments actifs / substances qui, à différentes doses, sont inclus dans des préparations telles que “Artrodarin” (ou “Diacerein”), “Artra”, “Teraflex”, “Aflutop”, “Struktum” et autres.

    Ils sont utilisés directement pour le traitement local et contiennent généralement des anesthésiques.

    Traiter ces pommades:

    En règle générale, ces médicaments peuvent avoir un effet thérapeutique clair, en particulier lorsqu'ils sont associés à d'autres médicaments.

    Physiothérapie

    Les procédures de physiothérapie permettent non seulement d’anesthésier mais également de dilater considérablement les vaisseaux sanguins.

    Le principal type de physiothérapie utilisé dans l'arthrose est la magnétothérapie.

    Le traitement à l'aide d'un aimant est effectué comme suit: deux ou trois fois par jour, un aimant doit effectuer des mouvements circulaires normaux (l'essentiel est dans le sens des aiguilles d'une montre) dans la zone de l'articulation douloureuse.

    Il est nécessaire de faire cette procédure pendant 15 minutes.

    Régime alimentaire

    • utiliser plus de protéines qui contribuent à la construction de nouveaux tissus, ainsi qu'à la restauration du tissu cartilagineux. Les produits laitiers sont particulièrement utiles pour restaurer les articulations.
    • manger de la gelée cuite dans un bouillon d'os.

    Il est important que le régime alimentaire soit riche en:

    • la vitamine B1, qui se trouve dans les pois, le pain de grains entiers, les pommes de terre au four, les haricots;
    • vitamine B2 (bananes, œufs de poule);
    • Vitamine B6 (poulet, noix);
    • Vitamine B12 / acide folique (lentilles, chou).

    C'est important!

    Le surpoids étant considéré comme le principal ennemi des articulations, les patients souffrant d'arthrose de la cheville doivent adhérer aux règles suivantes:

    • chaque portion de nourriture doit être petite pour éliminer les kilos superflus;
    • arrête de boire de l'alcool. Sachez que toutes les boissons alcoolisées brûlent les nutriments et, par conséquent, augmentent notre appétit;
    • = Rappelez-vous toujours de cette règle: vous devez vous lever de la table avec une légère sensation de faim, car le corps est saturé vingt minutes après avoir mangé. Par conséquent, essayez de ne pas trop manger.
    • Ne pas manger après 18h00.

    Traitement chirurgical

    Si la maladie est déjà de grade 3 et que l'articulation est détruite, les médecins sont généralement obligés de recourir à la chirurgie.

    Types d'opérations:

    • Arthrodèse. Le médecin sauve les restes de cartilage et effectue la "fermeture" de l'articulation par des moyens artificiels, autrement dit, elle est immobilisée.
    • Arthroplastie Le médecin parvient à préserver pleinement l'articulation.
    • Endoprothèses Le médecin remplace complètement l'articulation par une prothèse. Une telle opération est considérée comme la plus progressive et n’est pratiquée qu’aux stades 3-4 de la maladie. De ce fait, les surfaces articulaires sont remplacées par des prothèses de type métal, céramique ou plastique.

    Comme le montre la pratique, la durée de vie de telles prothèses peut être d’environ 20, voire 25 ans.

    Peu de temps après cette opération dans le mouvement commun est entièrement restaurée.

    Physiothérapie

    La thérapie physique consiste à rétablir le tonus musculaire perdu et à élargir l’amplitude des mouvements de la cheville.

    De plus, la gymnastique améliore le métabolisme du corps et renforce même l'immunité.

    Au tout début des cours, la charge sur la cheville est évidemment minime.

    Tous les exercices effectués par les patients sont d'abord effectués exclusivement dans la position couchée:

    • Allongez-vous sur le dos et étirez vos jambes. Tournez-vous lentement sur vous-même et puis loin de vous. Cet exercice doit être effectué dans un état de relaxation absolue et avec une faible amplitude de mouvements.
    • En position ventrale, faites pivoter le pied alternativement, dans un sens ou dans l’autre.
    • Asseyez-vous sur une chaise basse. Les pieds pressent complètement au sol. Effectuez une action similaire à la marche, en soulevant et en abaissant doucement les orteils et les talons.

    On pense que le complexe de ces exercices, mis au point par un spécialiste de la thérapie par l'exercice, peut être effectué indépendamment à la maison, de préférence plusieurs fois par jour.

    Massages

    Lors de l'exécution du massage, le spécialiste massera non seulement l'articulation touchée par l'arthrose, mais également toutes les zones adjacentes (cuisse, pied et tibia), car le renforcement des muscles de la jambe et du pied permet de renforcer l'appareil ligamenteux de l'articulation de la cheville du patient.

    En règle générale, le massage est effectué dans le sens ascendant.

    Il commence par les orteils, puis va au pied, puis à l'articulation de la cheville, puis à la jambe et à la cuisse.

    Pour chacun de ces massages, il convient de donner environ 15-20 minutes.

    Il est recommandé d’organiser trois cours de deux semaines (la pause entre les cours devrait être de deux semaines).

    Vidéo: auto-massage de la cheville

    Mesures de prévention ↑

    La prévention de maladies telles que l'arthrose de la cheville est élémentaire, afin que chacun puisse être protégé du développement de cette maladie:

    • besoin d'adhérer à une nutrition adéquate;
    • éviter toute blessure;
    • traiter toutes les maladies inflammatoires à temps.

    Ne faites jamais de mesures extrêmes, prenez soin de vos articulations régulièrement et soyez toujours en bonne santé!

    Vous aimez cet article? Abonnez-vous aux mises à jour du site via RSS ou restez à l'écoute de VKontakte, Odnoklassniki, Facebook, Google Plus, My World ou Twitter.

    Dis à tes amis! Parlez de cet article à vos amis de votre réseau social préféré à l'aide des boutons du panneau à gauche. Merci beaucoup

    Arthrose cheville arthrite

    Ostéoarthrite de la cheville

    L'arthrite et l'arthrose sont les maladies articulaires les plus fréquentes, mais ces dernières années, les médecins ont commencé à poser de plus en plus de diagnostics comme l'artosis-arthrite. En fait, il s’agit de deux maladies complètement différentes, le traitement sera donc dirigé dans deux directions. Bien que l'arthrite et l'arthrite touchent les mêmes articulations, mais avec un examen minutieux, ces maladies peuvent être distinguées les unes des autres. Alors, qu'est-ce que l'arthrite et l'arthrose de la cheville?

    Symptômes de l'arthrite à la cheville

    L'arthrite de la cheville est un processus inflammatoire, accompagné de douleurs douloureuses de nature constante, augmentant particulièrement au cours de la marche ou sous l'influence de la charge sur la jambe. La localisation de la maladie dans cette articulation apporte à la personne la plus grande souffrance. L'évolution de la maladie peut être aiguë et chronique.

    Les causes de l'arthrite aiguë peuvent être des bactéries, et l'arthrite chronique est généralement causée par le dépôt de sels dans l'articulation ou par des blessures ultérieures. La forme chronique est plus dangereuse car la maladie survient progressivement et conduit souvent à des complications.

    Les principaux symptômes de la maladie sont:

    • sensation de douleur à la cheville;
    • les poches;
    • rougeur de la peau au niveau de la cheville et augmentation de sa température;
    • la mobilité est difficile, il est douloureux de marcher sur un pied;
    • mauvais état général de santé d'une personne, faiblesse, indisposition.

    Rougeur et gonflement de la peau pendant l'arthrite de la cheville

    Il existe deux signes probables selon lesquels l'arthrite de la cheville peut être reconnue dès le stade initial. Le premier est la sensation de douleur lors de la flexion et de la flexion de l'articulation de la cheville. Afin de déterminer la présence d'arthrite, vous devez plier le pied avec votre main sur le côté du mollet et à l'arrière.

    Si la douleur survient pendant cette procédure, cela indiquera l'apparition de l'arthrite de la cheville. Et, deuxièmement, il s’agit d’une contrainte inattendue de chaussures. Si les bottes commencent à se comprimer à la cheville, cela indique alors un gonflement, qui est l’un des principaux signes de l’arthrite.

    Classification de l'arthrite de la cheville

    L'arthrite de cheville est classée dans les types suivants: arthrite réactive (résultant d'une infection de la peau), arthrite goutteuse (se manifeste par une augmentation de l'acide urique dans le corps, suivie d'un dépôt de sel dans les organes et les tissus), arthrose-arthrite (se produit lors de la destruction complète du cartilage articulation), la polyarthrite rhumatoïde (inflammation systématique des articulations).

    Les causes de l'arthrite de la cheville peuvent être divers processus infectieux dans le corps, une altération du métabolisme, des chaussures inconfortables ou des lésions des jambes qui ne guérissent pas, diverses maladies neurologiques et l'hypothermie. Quelles que soient les raisons qui ont ensuite conduit à l'apparition de l'arthrite, la douleur sera constante et ne peut être arrêtée qu'avec des médicaments.

    Traitement de l'arthrite à la cheville

    L'étiologie de la cheville est très semblable à d'autres maladies des articulations. Par conséquent, avant de commencer le traitement, vous devez diagnostiquer correctement. Pour diagnostiquer cette maladie, les méthodes d'examen suivantes sont le plus souvent utilisées: numération globulaire biochimique, immunologique et complète, tests de laboratoire de l'urine, arthroscopie, rayons X, échographie, tomographie assistée par ordinateur. Déjà sur la base des résultats de toutes ces études, un traitement est prescrit, et il ne peut être prescrit que par le médecin traitant.

    Échographie de la cheville avec arthrite

    Le traitement de l'arthrite de la cheville dépendra de la forme et de l'évolution de la maladie. Au cours d'un processus inflammatoire aigu, des antibiotiques sont prescrits (éliminer l'infection dans la zone touchée), des médicaments contre la douleur (aider à réduire la douleur), des agents fortifiants. Dans l'arthrite chronique de la cheville, on utilise le plus souvent une thérapie complexe. Des chondroprotecteurs (contribuant à la restauration du tissu cartilagineux), un régime, une physiothérapie et des soins en spa sont prescrits.

    Dans certains cas, il est recommandé à certains patients de porter des chaussures orthopédiques spéciales ou des semelles spéciales pour chaussures. Cela aide très bien à réduire la charge sur la cheville et ne fatigue pas les muscles pendant le mouvement.

    Porter des chaussures orthopédiques pour l'arthrite de la cheville

    Symptomatologie et classification de l'arthrose de la cheville

    L'arthrose est une lésion de la cheville caractérisée par la destruction complète du cartilage et des tissus environnants. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le cartilage articulaire devient très mince et fragile. L'arthrose de la cheville peut être primaire et secondaire.

    L'arthrose primaire développe par la suite des contraintes excessives sur l'articulation, et secondaire - à la suite de fractures intra-articulaires, de troubles vasculaires, de blessures. Surtout souvent, cette maladie dépasse les personnes qui donnent de grandes charges sur les articulations. Le plus souvent, ce sont les athlètes, les travailleurs des industries lourdes et les personnes souffrant d'obésité. En outre, l'arthrose peut survenir plus tard dans le corps de maladies telles que l'arthrite ou le diabète.

    Arthrose de la cheville

    Les causes les plus courantes d'arthrose de la cheville comprennent: un effort physique très intense, des os fragiles héréditaires, toutes sortes d'étirements et de lésions des membres, une altération des processus métaboliques.

    Contrairement à l'arthrite, l'arthrite de la cheville se fait sentir progressivement. Au début, la personne entendra un léger resserrement lors de la flexion-extension du membre, puis la douleur rejoindra également le resserrement. Initialement, elles ne se produiront que sous l’influence d’une charge physique sur la jambe, puis la douleur apparaîtra de plus en plus souvent et le soulagement ne se produira pas aussi rapidement. La maladie est diagnostiquée par un traumatologue ou un rhumatologue qui prescrit une radiographie de la cheville et une numération globulaire complète.

    Le traitement de cette maladie est un processus plutôt compliqué, car l'arthrose n'est pas aussi facile à traiter. Les médicaments ne peuvent être prescrits que par un médecin et le processus lui-même ne devrait avoir lieu que dans un hôpital. Les médicaments utilisés dans le traitement de l'arthrose se divisent en deux types: les médicaments à action rapide et à action lente. Ils affectent la maladie de différentes manières et sont donc prescrits avec une extrême prudence.

    Les médicaments à action rapide n'agissent que sur les symptômes de la maladie et soulagent la douleur. Ces médicaments incluent: l'acéclofénac, le nimésulide, le diclofénac, l'acétaminophène et de nombreux autres médicaments. Ces médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens soulagent très bien la douleur, mais ils présentent également un inconvénient majeur: ils ont un effet négatif sur la muqueuse gastrique. Par conséquent, leur utilisation est limitée aux cours courts.

    Outre les médicaments utilisés à l'intérieur, un traitement local et anti-inflammatoire est prescrit. Il consiste à appliquer sur la cheville du patient des gels ou des pommades spéciaux contenant des composants non stéroïdiens et stéroïdiens. Ces médicaments comprennent le soulagement profond, la puissance, la pommade au diclofénac et autres.

    Également pendant le traitement local dans les cas de cas déjà négligés, un blocus local peut être prescrit. Son essence réside dans l'introduction de corticostéroïdes directement dans l'articulation elle-même, le plus souvent sous forme de kénalogue et d'hydrocortisone.

    Diclofenac onguent pour arthrose de la cheville

    Des médicaments à action lente, des chondroprotecteurs, sont prescrits pour restaurer le cartilage des articulations. Ceux-ci incluent: teraflex, struktum, diatseirin et d'autres. Le traitement avec ce groupe de médicaments est assez long et peut durer plusieurs années. Cela est dû au fait que l'effet de leur réception ne se produit pas immédiatement, mais seulement après quelques mois.

    Et un autre point très important: les chondroprotecteurs ne peuvent être bénéfiques dans le traitement que dans les premier et deuxième stades de la maladie, alors qu'il reste encore des résidus de cartilage dans la cheville. Au troisième stade d'arthrose, leur traitement n'aura plus aucun sens, car le cartilage est déjà complètement détruit.

    En outre, une attention particulière dans le traitement de cette maladie est accordée à la physiothérapie. Le plus souvent prescrit aux patients souffrant d'arthrite de la cheville, bains de radon, thérapie au laser, thérapie magnétique.

    Très souvent, les médecins sont confrontés à une combinaison de symptômes d'arthrite et d'arthrose à la cheville, puis ils diagnostiquent l'arthrose et l'arthrite de l'articulation de la cheville. Ce diagnostic implique la destruction simultanée du cartilage de la cheville et du processus inflammatoire. Ces deux maladies complètement différentes sont souvent combinées, apportant ainsi à la personne les souffrances les plus graves.

    Arthrite de la cheville

    Qu'est-ce que l'arthrite de la cheville?

    L'arthrite de cheville est une inflammation de l'articulation de la cheville qui se développe sur le fond d'un lupus érythémateux disséminé, de la goutte, de la spondylarthrite ankylosante, de la polyarthrite rhumatoïde. Le déroulement du processus pathologique est souvent accompagné d'une infection qui pénètre dans l'articulation endommagée par le sang et la lymphe.

    Selon les statistiques, dans 80% des cas, cette maladie concerne les personnes âgées (60 ans et plus). Mais les médecins disent que l'arthrite, y compris la cheville, est rapidement devenue "plus jeune". Maintenant, il est souvent détecté même chez les enfants.

    Le nom de la cheville parle de lui-même, il relie le pied et le tibia. En raison de la structure complexe et de la forme particulière de l'articulation, les pieds humains ont une mobilité élevée. Et si vous comparez la charge quotidienne sur le genou, la hanche et la cheville, cette dernière est beaucoup plus élevée, ce qui signifie qu'elle est plus susceptible de se blesser ou d’être endommagée.

    Symptômes de l'arthrite à la cheville

    L'arthrite de cheville a deux formes: aiguë et chronique:

    La forme aiguë se caractérise par un début rapide de la maladie avec une symptomatologie éclatante, qui se traduit par un développement rapide de l'œdème dans la région articulaire avec une augmentation de la température locale. Dans la forme aiguë purulente, la peau recouvrant l'articulation touchée devient rougeâtre. La température corporelle est élevée.

    L'arthrite chronique de la cheville se manifeste par une sensation de raideur articulaire et de douleur. Ces signes sont particulièrement prononcés quand une personne se réveille après une nuit de sommeil. À ce stade, les rougeurs et les gonflements ne sont pratiquement pas observés.

    La manifestation des symptômes généraux de la maladie dépend de la forme du processus pathologique. Il est important de comprendre que l'absence de traitement adéquat pendant deux ans menace la destruction complète du cartilage de l'articulation de la cheville. En conséquence, la zone de l'articulation s'épaissit de façon notable tandis que sa position devient anormale, une personne éprouve des difficultés considérables en marchant et le mouvement passif de la cheville devient extrêmement difficile, voire impossible. L'atrophie des muscles de la jambe montre une profonde négligence vis-à-vis de la maladie - une jambe devient beaucoup plus mince que l'autre.

    Selon les symptômes de l'arthrite de la cheville, on peut juger de la principale pathologie à l'origine du développement de cette maladie.

    Mais puisqu'il s'agit d'un processus inflammatoire, il présente les caractéristiques suivantes:

    douleur dans une articulation ou les deux;

    gonflement, qui se caractérise par un lissage lent de la fosse formée après l'avoir pressée avec le doigt;

    rougissement de la peau, accompagné d'une élévation de la température locale (la région de la cheville est «brûlante»);

    mobilité limitée de l'articulation touchée et difficulté à se déplacer;

    faiblesse, détérioration de la santé, la température du corps est augmentée.

    Le principal symptôme de l'arthrite est la difficulté à bouger, impossible à ignorer. Pour cette raison, les gens vont chez le médecin pour un rendez-vous primaire.

    Le stade initial de la maladie peut manifester une forme aiguë ou se poursuivre progressivement.

    La maladie ne se manifeste pas aux stades les plus précoces, mais les symptômes suivants indiquent le début du processus inflammatoire:

    les chaussures habituelles deviennent serrées, ce qui indique la présence d'un œdème;

    la flexion et l'extension de la cheville s'accompagnent de sensations douloureuses.

    Faites attention à la jeune génération. Les symptômes de l'arthrite «enfantine» à la cheville sont identiques à ceux d'un «adulte». Il est difficile pour les enfants d’expliquer ce sentiment de malaise, ils peuvent décrire leur état comme simple: «ma jambe me fait mal» et refuser de bouger de façon autonome. Ignorer ces plaintes ne peut pas être, vous devez examiner la cheville et en présence des plus légères manifestations de l'œdème, montrez l'enfant au médecin. Les blessures à la cheville à un jeune âge peuvent causer une maladie grave à l'âge adulte.

    Causes de l'arthrite de la cheville

    L'arthrite de cheville est subdivisée en espèces. Examinez chacun et comprenez les raisons de son développement:

    La polyarthrite rhumatoïde. Elle est considérée comme une maladie systémique localisée dans la région de la cheville. La prédisposition génétique d'une personne joue un rôle important dans le développement de cette maladie. Son parcours est souvent accompagné d'une légère enflure et de douleurs dans l'articulation.

    Périarthrite. Cette variété se caractérise par une inflammation des tissus entourant la surface de l'articulation. Les processus dégénératifs affectent rarement la cheville, mais cette maladie est caractérisée par une douleur et une limitation de l'activité motrice de l'articulation.

    Arthrite traumatique. Son nom même indique la cause de son apparition - il s’agit d’une entorse ou d’une rupture des ligaments articulaires, de contusions et d’autres blessures fermées. À la suite des dommages, une certaine quantité de sang pénètre dans la cavité articulaire, ce qui provoque une inflammation aseptique. Avec une blessure ouverte (blessure par balle), une arthrite septique (purulente) se développe presque toujours.

    Arthrite goutteuse. La cause du développement de la maladie est une violation du métabolisme (métabolisme) causée par de mauvaises habitudes (abus de tabac, de café, d’alcool). Ces excès augmentent le niveau d'acide urique dans le sang humain, ce dont le corps ne peut plus se tirer d'affaire. En conséquence, ses sels (urates) se déposent dans les tissus et les organes.

    Arthrite réactive. Elle affecte les articulations à la suite d'infections nasopharyngées, urinaires et intestinales. Accompagné de douleur à la cheville, léger gonflement et raideur des mouvements.

    Arthrite post-traumatique. La maladie est causée par des dommages mécaniques au cartilage, à la capsule, aux tendons et aux ligaments de l'articulation. Ce problème est souvent abordé par les joueurs de hockey et les footballeurs, les amateurs de skis ou de patins, les amateurs de chaussures à talons hauts.

    Les causes courantes de l'arthrite de la cheville sont :

    attaque infectieuse de l'articulation par des bactéries pathogènes. Il existe une forme spécifique de la maladie (infection par un spirochète pâle, une chlamydia ou un gonocoque) et une réponse secondaire non spécifique à la furonculose ou à la grippe;

    trouble métabolique (goutte), causé par la présence d'une invasion parasitaire, de mauvaises habitudes. L'arthrite, dans ce cas, est considérée comme une maladie secondaire;

    défaillance du système immunitaire (spondylarthrite ankylosante, lupus érythémateux aigu disséminé). Le corps perçoit les tissus de l'articulation comme étrangers et commence une agression directe contre eux;

    dommages mécaniques et blessures à l'articulation.

    Les causes de l'arthrite de la cheville peuvent être des infections intestinales ou urogénitales (urétrite, prostatite aiguë, entérocolite, vaginite). Ils peuvent causer une arthrite réactive quelques jours ou quelques semaines après le début de la maladie sous-jacente.

    L'arthrite à la cheville peut être déclenchée par:

    troubles métaboliques,

    porter des chaussures étroites ou marcher sur des talons hauts instables,

    activités professionnelles (sport actif, ballet),

    Traitement de l'arthrite de la cheville

    Après que le médecin ait posé un diagnostic final indiquant des signes d'arthrite de la cheville, le patient bénéficie d'un repos maximal. Si possible - repos au lit. Si le repos complet ne peut pas être observé, une immobilisation avec des bandages élastiques est nécessaire. Pour vous aider, vous devez utiliser des béquilles, une canne, des chaussures orthopédiques ou des inserts.

    Selon la forme de la maladie, le traitement peut être conservateur ou chirurgical.

    Le traitement conservateur se résume à:

    thérapie antibactérienne, dont le but n'est justifié que dans la lutte contre la forme bactérienne de la maladie. Des médicaments antibactériens à large spectre d'action (tétracycline, lévomycétine) sont utilisés;

    régime alimentaire spécial, dans lequel le patient doit abandonner la morelle, car elle provoque de la douleur, et résulte de l'utilisation d'aliments en conserve et de viandes fumées, car ils contiennent une grande quantité de sel;

    médicaments anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens, tels que le diclofénac, l’aspirine, le voltaren. Ils réduisent les poches, mais leur utilisation doit être supervisée par un spécialiste, car ils ont des effets secondaires indésirables. Lorsque la maladie progresse, une hormonothérapie est prescrite.

    médicaments antidouleur. Ces fonds sont nécessaires au patient pour soulager la douleur dans la zone touchée. Cependant, lorsque la douleur cesse, la personne se sent soulagée et commence à augmenter la charge sur la cheville, qui présente de plus en plus de problèmes articulaires. C'est pourquoi les médecins insistent catégoriquement sur l'utilisation de béquilles et d'autres aides au cours de la période de traitement;

    thérapie de vitamine. Pour améliorer les processus métaboliques dans l'ensemble du corps et directement dans l'articulation endommagée, de l'acide folique et des vitamines B et C sont prescrits;

    suppléments biologiquement actifs dont le collagène est le principal composant. Il contient de la glucosamine, qui agit en tant qu'agent anti-inflammatoire, et de l'hydrolysat de collagène, un composant faisant partie de la structure du tissu cartilagineux de l'articulation.

    En cas de traitement tardif de la maladie, une synovite ou une arthrose déformante peuvent se développer, ce qui empêche tout traitement médicamenteux.

    Quant au traitement chirurgical, il ne peut être prescrit que dans le cas de formes graves et avancées de la maladie, qui ont provoqué la déformation de la cheville. Le but de l'intervention est d'augmenter la capacité de l'articulation à bouger. Les principales méthodes sont réduites à la fusion ou à la prothèse de l'articulation de la cheville.

    Dans le traitement de l'arthrite de la cheville, les méthodes physiothérapeutiques sont largement utilisées, telles que les ultrasons et l'hydromassage. Avec leur aide, vous pouvez réduire considérablement la douleur et, en outre, ils aident à restaurer la fonction de l'articulation touchée.

    En tant que mesures thérapeutiques et de rééducation, les médecins recommandent des cours de physiothérapie. Ces exercices aident à renforcer les muscles entourant l'articulation de la cheville, ce qui réduit la tension exercée sur la cheville.

    Si la marche habituelle reste difficile, elle peut être remplacée par des visites à la piscine. Un mouvement dans l'eau allégera la charge sur la cheville.

    Une visite au sanatorium contribuera au rétablissement le plus rapide après une arthrite de la cheville. Avec l'aide de la thérapie par la boue, de l'hydromassage, du réchauffement en profondeur et des bains thérapeutiques, les patients peuvent se débarrasser des effets de la maladie ou retarder la prochaine exacerbation, si on parle de la forme chronique d'arthrite de la cheville.

    Auteur de l'article: Muravitsky Igor Valerievich, rhumatologue

    Plus D'Articles Sur Les Pieds