Ecchymoses

Qu'est-ce qu'un muscle quadriceps?

Les quadriceps remplissent certaines fonctions dans le corps humain. Les gens peuvent marcher, courir, sauter, en grande partie à cause du tissu musculaire.

IMPORTANT À SAVOIR! Le remède pour le traitement des problèmes de dos et des articulations, pour lequel le professeur PAK a reçu le prix Nobel, est maintenant disponible chez nous. Si vos genoux, votre cou, vos épaules ou votre colonne vertébrale commencent à vous faire mal, cela suffit pour la nuit. Lire plus >>

Le plus fort, possédant la plus grande masse chez l'homme, est le muscle quadriceps. Il est logique de supposer qu'il comporte 4 composants:

Ils correspondent tous au fémur. À l'endroit où se trouve le tiers distal de la cuisse, grâce à ces quatre têtes, un tendon quadricepsal commun se forme et est attaché à la rotule. En outre, il continue le long du tibia en tant que ligament patellaire. Lorsqu'il rencontre un tibia sur le chemin, le ligament rejoint la tubérosité iliaque.

Trois quadriceps commencent à certaines parties du fémur:

  1. 1. Externe (latéral) - à l'extérieur.
  2. 2. Interne (médial) - à l'intérieur.
  3. 3. L'intermédiaire est situé à l'avant, entre les deux précédentes et est considéré comme le plus faible, le plus vulnérable.

Cette dernière - la ligne droite - se distingue par le fait que son début est tracé sur l’os pelvien, au-dessus de l’articulation de la hanche. Il est considéré comme le plus long, étant donné la taille de toutes ses têtes. Sa place - la surface avant de la cuisse.

Sans quadricep, une personne aurait l'air pathétique, ou plutôt, ses mouvements seraient très limités. Mais grâce à la conception du muscle quadriceps, les jambes du genou ne sont pas seulement en mouvement, elles sont également inflexibles. Et le fémur droit en duo avec l'iléo-lombaire peut serrer la cuisse à la poitrine. Ceci est particulièrement apprécié par les gymnastes, les athlètes et ceux qui pratiquent l'acrobatie et la danse.

Mais ils aiment mettre en valeur ce muscle et ces bodybuilders, ils le pompent à une taille énorme, en montrant fièrement toute sa grâce.

Pour accomplir toutes les fonctions naturelles, les organes musculaires appartenant à la cuisse effectuent le travail suivant:

  • avant plier la cuisse;
  • arrière - non plié;
  • médial - conduit la cuisse.

Et puisqu'ils ont une très grande masse, ainsi qu'une longueur, ils ont une énorme opportunité de développer la force, affectant la hanche ainsi que les articulations du genou. Les muscles de la hanche ont le destin de faire un travail de nature statique et dynamique, lorsqu'une personne bouge et est dans un état stationnaire. Et ils sont développés, ainsi que pelviens, car l'homme, contrairement aux animaux, marche sur deux membres.

Le quadriceps désigne le groupe antérieur ainsi que le dessin du muscle sur mesure, qui provient de l'iléon supérieur. Sa tâche est de plier le mollet et non seulement la cuisse peut être pliée, mais aussi retournée.

Chaque muscle quadriceps a ses propres caractéristiques et son but.
La ligne droite a une structure en plumes. Il commence au-dessus du cotyle, à partir de l'iléon inférieur.

Un sac synovial est situé entre l'os et le début du muscle. Ensuite, il continue vers le bas depuis l'articulation de la hanche, se dirige vers la cuisse et est situé près des structures musculaires de couture et intermédiaires. Son extrémité consiste en un tendon attaché à la base de la rotule.

Le plus grand des quatre est large latéral. Il commence par les fibres des fibres tendineuses et musculaires de la région intertrochanter et de la région inférieure du grand trochanter et de la localisation du septum latéral. Attaché au tendon situé dans le droit fémoral et au tibia. Plusieurs de ses tendons s'étendent jusqu'au tendon de la rotule latérale.

Le début du muscle large médial est très grand, il recouvre:

  • la partie inférieure de la région interminable;
  • lèvre médiale;
  • septum fémoral médial.

Il est fixé à l'endroit où se trouve le bord supérieur de la rotule et où est indiquée la partie antérieure du condyle médial. En conséquence, les tendons participent directement au processus, lors de la formation du ligament patellaire large médial, afin de maintenir la stabilité.

Le muscle large intermédiaire est défini par les fibres musculaires du haut du latéral et du fémur et à l'emplacement de la paroi musculaire latérale et de la région de la lèvre latérale.

Le quadriceps possède de grandes unités motrices, dans lesquelles le contenu des myosymplastes atteint 1000.

Les myosymplastes sont combinés en une unité motrice et font partie des fibres musculaires qui possèdent un neurone moteur, c'est-à-dire l'extrémité du tissu nerveux pouvant générer un signal de contraction.

Le nombre requis de faisceaux musculaires dans une unité dépend du but direct de la structure musculaire. On ne compte pas plus de 30 fibres dans les muscles des mains. Pour comprendre pourquoi un si grand nombre (jusqu’à 1000) est contenu dans les muscles des cuisses, il faut se rappeler que les doigts n’effectuent aucun travail physique particulier ou diversifié, et que les muscles des cuisses font bouger le corps, fixent constamment la position verticale. Par conséquent, la perte d'élasticité est terrible, puis l'atrophie du muscle quadriceps, si les membres inférieurs sont inactifs pour une raison quelconque.

Le muscle quadriceps doit être protégé. Si ses tendons se rompent, l'interaction avec la rotule sera complètement perdue, le genou ne pourra pas se plier.

Cela se produit le plus souvent avec une charge très importante, lorsque le genou est légèrement plié: lors d'un atterrissage infructueux après un saut.

Si les tendons sont enflammés, cela affaiblit leur fonction. Maladies particulièrement dangereuses associées à une diminution du débit sanguin.
Les hormones stéroïdes doivent être utilisées avec prudence afin de ne pas provoquer de faiblesse musculaire. Les médecins ont constaté que les antibiotiques, qui appartiennent aux fluoroquinolones, peuvent provoquer des cassures au tendon du quadriceps du cuisse.

L’écart se fait entendre: un claquement ou un déclic se fait entendre et c’est seulement alors qu’il y aura douleur, gonflement, engourdissement, décalage de la rotule, il devient impossible de marcher. Afin de déterminer le degré de lésion musculaire chez le médecin, il dirige le patient sur une radiographie ou une IRM.

Entraînement efficace pour les quadriceps

Le muscle quadriceps est le muscle de la jambe le plus grand et le plus puissant. Pour les hommes, il est particulièrement important d’entraîner les muscles de la cuisse plutôt que les fesses. L'entraîneur vous dira quoi utiliser pour cet équipement d'exercice et ses accessoires. Déterminez la charge optimale pour vous et surveillez l'exactitude des exercices.

Le plus grand muscle de la jambe est le quadriceps (quadriceps), constitué de quatre faisceaux. Souvent, c’est elle qui perçoit le principal fardeau lors de la réalisation de divers exercices. Le niveau d'entraînement physique de tout l'organisme, son endurance et sa force dépendent du degré d'entraînement de ces muscles.

Les quadriceps sont les quadriceps

Le quatrième muscle de la cuisse remplit des fonctions importantes qui assurent la stabilisation du corps en position debout, marche, course et saut. Il participe à la flexion et à l'extension des jambes, réduit le risque de blessures aux articulations du genou et de la hanche.

Important: pour pomper rapidement et uniformément les quadriceps dans le gymnase, il est préférable de faire appel à un entraîneur expérimenté. Il vous proposera une série d'exercices pour un entraînement efficace et vous expliquera comment les exécuter correctement.

Caractéristiques anatomiques du quadriceps

Le muscle des 4 cuisses est situé sur le devant de la cuisse. À travers le ligament de la rotule, il est attaché au tibia. Selon le nom, il se compose de 4 faisceaux musculaires:

  • muscle droit;
  • intermédiaire;
  • latéral (externe);
  • médial (interne).

La structure du quadriceps fémoral.

Les quadriceps constituent un groupe musculaire important et puissant. Ils sont les principaux extenseurs de l'articulation du genou et remplissent les fonctions principales suivantes:

  • statique (empêche la flexion du genou dans la position du torse debout);
  • dynamique (assure la stabilité des articulations des genoux lors des mouvements).

La vidéo raconte l'anatomie du muscle quadriceps de la cuisse, les exercices et les étirements.

L'anatomie du quadriceps suggère la présence de fibres musculaires lentes et rapides. Lent sont responsables de la fonction statique. Les fibres de type rapide fournissent l'élasticité.

C'est important! Pour obtenir les résultats souhaités, vous devez connaître le ratio de fibres lentes et rapides. La nature et l'intensité des exercices en dépendent.

Les lecteurs trouvent ces documents utiles:

Exercices pour le fémur quadriceps

Si l'objet principal de l'entraînement est le quadriceps du muscle de la cuisse, les exercices pour le pomper doivent représenter au moins 70% de l'ensemble des exercices. Avant de vous entraîner, il est important de bien réchauffer les muscles et de les préparer à supporter de lourdes charges.

Squats

Les squats de musculation sont considérés comme un exercice de base pour développer les muscles des jambes. Ne prenez pas immédiatement un poids très élevé. Dans ce cas, les muscles fessiers seront soumis à une hypertrophie. Pour le développement harmonieux des muscles des jambes, il est recommandé d'alterner les squats avec des haltères et les haltères. Cela vous permettra de répartir uniformément la charge et de former les muscles dont vous avez besoin.

Squats d'haltères

Les squats avec une barre sont des exercices très énergivores, il est donc préférable de les pratiquer au début d'une séance d'entraînement. L'essentiel - choisir le poids optimal. Habituellement faire 3-5 séries de 10-15 répétitions. Pour prévenir les blessures à la colonne vertébrale, il est recommandé de suivre strictement la technique d'exécution, ainsi que d'utiliser une ceinture pour fixer la colonne lombaire.

Il est possible de s'accroupir avec des haltères à la fois à la gym et à la maison. Les haltères sont tenus le long du corps sur les côtés ou dans les bras au niveau des épaules. Le dos doit être plat, les talons doivent être bien ajustés au sol.

Squats simulateur de piratage

Les squats dans le simulateur de hack peuvent réduire la charge sur le bas du dos. La plate-forme mobile pour le dos est située à un angle de 15 degrés par rapport au sol. De là-haut, il y a des poignées et des oreillers pour mettre l'accent sur les épaules. En modifiant la position des pieds et la distance qui les sépare, il est possible de répartir la charge sur certains groupes de muscles.

Presse jambes sur le simulateur

Exercice effectuer couché sur le simulateur. Pour isoler le muscle quadriceps de la cuisse de manière isolée tout en effectuant cet exercice, les pieds sont placés à une distance d'environ 10 cm plus près du bord inférieur de la plate-forme mobile du simulateur. Essayez de maintenir les quadriceps en tension dans les jambes pliées et ne les dépliez pas complètement lorsque vous soulevez la plate-forme.

Lisez également l'article Gakkenshmidt Simulator sur notre portail.

Extension de jambe

L’exercice vise à entraîner le muscle droit du quadriceps. Assis sur le simulateur, tenez fermement la poignée en bas. Pied placé sous le rouleau parallèlement les uns aux autres. À l'expiration, redressez lentement les jambes en soulevant le coussin. Maintenez les jambes dans cette position pendant quelques secondes et revenez lentement à la position de départ.

Extension de la jambe assise

Pour augmenter la charge de l'exercice des quadriceps, vous pouvez effectuer chaque jambe en alternance. Il suffit de faire 10-15 répétitions sur une jambe.

Pour les hommes, il est plus important d’entraîner les muscles des cuisses que les fesses. En faisant régulièrement des exercices dans le gymnase qui sollicitent au maximum les muscles qui composent le quadriceps du muscle de la cuisse, vous pouvez rapidement gonfler vos jambes et rendre votre corps en forme et fort.

Le muscle quadriceps.

Le muscle quadriceps de la cuisse, m. quadriceps fémoral. Chacune des quatre têtes a son origine, mais, allant au niveau du genou, elles vont toutes dans un tendon commun qui recouvre la rotule et est attaché à la tubérosité tibiale.


Muscle droit de la hanche, m. rectus femoris, la plus longue des quatre têtes. Occupe le devant de la cuisse. Il commence par un mince tendon de l'épine iliaque antérieure inférieure, le sulcus supracarpulaire. En descendant, le muscle se déplace dans un tendon étroit, qui fait partie du tendon du quadriceps commun. En atteignant le tibia, le tendon musculaire s'attache à la tubérosité iliaque. Au-dessous de la rotule, ce tendon est appelé tendon rotulien, lig. patellae.

Muscle de la cuisse médiale, m. vastus medialis, occupe la surface antéromédiale de la moitié inférieure de la cuisse. Les faisceaux musculaires qui le forment sont dirigés obliquement de haut en bas et de l'intérieur vers l'avant. L'avant est un peu recouvert d'un muscle droit. Le muscle provient de la lèvre médiale de la ligne de cuisse rugueuse et, en descendant, pénètre dans un tendon large, partiellement tissé dans le tendon commun avec le muscle droit, et partiellement attaché au bord médial de la rotule, formant le ligament de soutien médial de la rotule.


Muscle latéral large de la cuisse, m. vastus lateralis, occupe presque toute la surface antérolatérale de la cuisse. De là-haut, il est quelque peu recouvert par un muscle sollicitant le large fascia et en avant par un muscle droit de la cuisse. Les faisceaux musculaires sont dirigés de haut en bas et de l'extérieur vers l'avant.

Le muscle provient du grand trochanter, de la ligne intertrochantérienne et de la lèvre latérale de la ligne large de la cuisse. En descendant, le muscle pénètre dans le tendon large, qui fait partie du tendon du quadriceps commun et participe à la formation du ligament de soutien latéral de la rotule.

Muscle de la hanche large intermédiaire, m. vastus intermedius, situé sur le devant de la cuisse, entre les muscles larges médial et latéral, directement sous le droit fémoral. Ce muscle est le plus faible parmi les têtes restantes. Il commence à la surface antérieure du fémur - à partir de la ligne intertrochantérienne et, en descendant, pénètre (presque la moitié de sa longueur) dans un large tendon qui, dans la partie distale, rejoint le tendon du droit fémis et passe dans le tendon commun du quadriceps.


Ainsi, les quatre têtes du muscle, formant le quadriceps de la cuisse, vont dans le tendon, qui comprend la rotule et est attaché à la tubérosité tibiale. Les poches synoviales sont situées devant et derrière les tendons: a) poche pré-patellaire sous-cutanée, Bursa subcutanea prepatellaris; b) la poche supra-patellaire, Bursa suprapatellaris, sous le tendon quadricepsal, le supra-genou; c) un sac rotulien profond, Bursa infrapatellaris profunda, à la fixation du tendon rotulien à la tubérosité tibiale; d) bourse patellaire hypendale sous-cutanée, bourse sous-cutanée infrapatellaris antérieure au ligament patellaire; e) le sac sous-cutané de tubérosité tibiale, Bursa subcutanea tuberositatis tibiae, légèrement plus bas que le précédent, repose sur la face antérieure du ligament patellaire; e) le sac sous-fascial pré-genou, Bursa subfascialis prepatellaris, situé entre le dessus de la face antérieure de la rotule et le large fascia de la cuisse, est intermittent; g) sac podsuzhilnaya pré-genou, Bursa subtendinea prepatellaris, dans l’épaisseur du tendon du muscle quadriceps de la cuisse, à la face antérieure de la base de la rotule, non permanent.

Certains de ces sacs peuvent communiquer avec la cavité de l'articulation du genou.

Fonction: le quadricepsum, par contraction de toutes ses têtes, prolonge le bas de la jambe, grâce à m. recti femoris est impliqué dans la flexion de la cuisse.

Innervation: n. fémoral (plexus lumbalis) (LII-LIV).

Approvisionnement en sang: aa. circumflexa femoris lateralis, profunda femoris, a. femoralis.

4 muscles de la cuisse

Outre les fonctions suivantes, le muscle large médial de la cuisse (m. Vastus medialis), lorsque la jambe inférieure se prolonge dans l'articulation du genou, empêche la rotule de se déplacer latéralement. La partie inférieure du muscle intermédiaire (appelé. Vastus intermedius) est appelée muscle articulaire (m. Articularis) - elle empêche le pincement de la capsule de l'articulation du genou pendant l'extension. En raison de son action de contention, ces muscles réduisent les efforts de flexion du fémur dans le plan sagittal. Contrairement au muscle rectus femoris (m. Rectus femoris), les fibres musculaires lentes prévalent dans les parties restantes du muscle quadriceps (m. Quadriceps femoris). En raison des contractions principalement isométriques, il participe à la stabilisation de l'axe du membre inférieur.

* M. droit fémoral

* M. tenseur du fascia lata (via PBT)

* M. gluteus maximus (via PBT)

(pas avec un pied plié)

Muscle large latéral: rotation externe de la jambe

* M. biceps fémoral

* M. tenseur du fascia lata

* M. vaste médial

Muscle large médial: rotation interne de la jambe

* M. biceps fémoral

* M. tenseur du fascia lata

* M. Vaste latéral

Étendre la jambe. Tests musculaires fonctionnels [modifier]

  • Le terme "sauteur au genou" décrit la tendinopathie du lieu de fixation du tendon du quadriceps à la rotule. On l'appelle aussi tendinopathie du ligament patellaire.

Participation à des sports [modifier]

Sous un effort physique normal, ce muscle effectue à la fois un travail statique (empêche l’articulation du genou de se tenir debout et de marcher - dans les phases antérieure et postérieure) et un travail dynamique (étend la jambe lors de la marche - lors de la phase de transfert de jambe), en particulier lors de l’augmentation de la longueur de la marche ou des mouvements. vitesse de marche. En course à pied, en ski, en patinage de vitesse et en bobsleigh, ce muscle dans les phases de soutien et de propulsion détermine la longueur et la fréquence de la foulée. Il participe également à repousser lors de saut en longueur, de hauteur, de saut à la perche ou de triple saut et de mouvements de basket-ball, volley-ball, aviron, saut à ski, plongée, lancer d'une lance et d'un disque, lancer du poids, escrime, cyclisme, frapper au but dans le football, la gymnastique, la natation brasse et water-polo. Effectue des contractions excentriques et concentriques pour stabiliser l'axe du membre lors d'un triple saut, lors d'exercices d'escrime et de sports de contact, puis raccourci à nouveau. En raison des contractions statiques, il participe à maintenir le corps dans une position droite pendant le ski. Les muscles larges médial et latéral dus à l'effet sur la rotation du tibia sont impliqués dans les manœuvres sur le ski.

Muscles de la cuisse

Les muscles qui forment la cuisse sont considérés comme les plus importants du corps humain. En fonction du développement de leurs fibres, de la forme des jambes, de la capacité à effectuer divers mouvements, ainsi que de la vitesse des processus métaboliques, cela varie. Il convient de noter que plus ces fibres musculaires sont développées, meilleures sont les fonctions du système urinaire et reproducteur du corps et, avec une bonne préparation, la personne ne développe pas de pathologies des articulations du bassin et du genou. C'est pourquoi il est recommandé de bien comprendre la structure, ainsi que les caractéristiques fonctionnelles des fibres, ce qui vous permettra de faire de l'exercice de manière plus approfondie et correcte pendant l'exercice.

Avant

Quand on étudie l'anatomie de la cuisse, il est d'abord nécessaire de comprendre quels éléments appartiennent au groupe antérieur. Nous allons donc examiner de plus près chacun d'entre eux et déterminer quelle fonction le quadriceps du muscle de la cuisse, son emplacement et son contenu.

Le nom des fibres parle de lui-même, il est composé de 4 éléments principaux. On l'appelle aussi quadriceps. Il est à noter que chez certains individus, une partie peut être manquante. Chaque élément des fibres représentées est responsable de la capacité de la personne à redresser le membre dans le genou et à tirer la partie proximale du membre inférieur vers l'estomac.

Le plus grand du groupe représenté est un muscle latéral large. Il est simple face et plat, définissant la forme de la partie latérale de la zone considérée. Le point de fixation initial se situe dans la région des os de l'articulation pelvienne et de la hanche, et au-dessous, est attaché à la jambe et à la rotule. Au-dessus de celui-ci enveloppe un large tissu conjonctif. En raison de la présence de ces fibres dans le corps, une personne peut déplier librement un membre du genou.

Le muscle large médial de la cuisse est situé à l'intérieur de la partie proximale du membre inférieur. C'est plutôt épais et plat. Dans la zone des genoux va à l'avant. On peut voir quand une personne est assise, car elle forme un coussin sous le genou. La fixation de l'extrémité supérieure s'étend sur toute la longueur de l'os. Au bas de la monture forme un paquet, grâce auquel la rotule est supportée. Il se caractérise par la même fonction que la précédente.

Entre les fibres latérales et médiales, le muscle large intermédiaire large localisé de la cuisse, caractérisé par une grande plasticité, est assez large. Sa partie supérieure est recouverte de fibres droites. Dans la zone de l'articulation se trouve le point de fixation supérieur avec l'os et l'extrémité inférieure forme des parties du ligament poplité. La fonction est identique à la précédente.

Au-dessus de toutes les fibres du quadriceps, à la surface, le muscle droit est localisé. Le point de départ de la fixation est considéré comme une saillie osseuse, où le bassin se connecte à la colonne vertébrale, au-dessus de la cavité. La partie inférieure forme le ligament poplité. Le muscle droit de la cuisse, contrairement au reste, n'est pas fixé à l'os du même nom. En raison du fait que le muscle droit de la cuisse est recouvert par une personne, celui-ci peut attirer le genou vers l’estomac et déplier un membre de l’articulation.

Le muscle tailleur a une longueur d’environ un demi-mètre, ainsi que la forme d’un ruban étroit. Il est dirigé en diagonale depuis la partie externe de l'articulation de la hanche (début) et s'étend jusqu'à la partie interne de l'articulation du genou. Le muscle de la hanche se situe à la surface des fibres musculaires restantes à l'avant de la zone et est également clairement visible si la personne n'est pas obèse. Les points de fixation supérieurs sont les os du bassin et le bas est le tibia. La tâche principale de ces fibres est de plier l'articulation, de la rétracter et de la tourner vers l'extérieur, en pliant le membre au niveau de l'articulation du genou.

Arrière

Les muscles de la hanche représentés sont mieux connus sous le nom de biceps. Ils sont responsables de la forme du dos et de la rondeur.

Le muscle biceps de la cuisse est plutôt long et en forme de spirale, il se situe sur tout le dos de la cuisse. Le muscle de la cuisse à deux têtes est constitué d'une partie longue et courte. Le premier est fixé dans le tubercule sciatique au-dessus et au-dessous de la jambe. La fixation courte au sommet tombe sur la surface postérieure du fémur et descend jusqu'au tibia. Le muscle biceps de la cuisse est responsable de la flexion du membre au niveau de l'articulation du genou, du maintien de l'équilibre et de l'extension de l'articulation.

Le muscle semitendinosus diffère également de longueur suffisante, mais il se rétrécit vers le bas. Si le guide est le biceps de la cuisse, les fibres semi-tendineuses sont localisées plus près du centre du corps. Il est fixé sur le tubercule ischiatique de l'os pelvien (point supérieur) et sur le tibia (point inférieur). Les fibres contribuent à l'extension de l'articulation et à l'enlèvement du bas de la jambe.

Un muscle semi-membraneux est localisé à l'arrière de la zone considérée (long et plat). La fixation à la pointe supérieure tombe sur le tubercule sciatique et la pointe inférieure aux différentes parties du tibia et du tissu conjonctif du tibia. Elle est responsable de l'extension de l'articulation et de la flexion de la jambe.

Interne

Ce sont des adducteurs de la cuisse, dont la tâche principale est de la guider vers l’intérieur. Sur la surface elle-même se trouvent des fibres minces localisées ayant la forme d'un ruban. Les points de fixation tombent sur le pubis et le gros tibia. Les tâches principales sont l’arrivée, la rotation et la flexion.

En parlant de fibres en peigne, il convient de préciser qu’elles ont, contrairement aux fibres adductrices, un point de fixation inférieur considéré comme la partie médiane de l’os (face interne). En plus de ces fonctions, elles contribuent également au fait qu'une personne peut facilement plier une articulation.

Il existe également un muscle adducteur long et court de la cuisse, également appelé muscle carré de la cuisse. Les deux sont plats, mais le premier est remarquable par son épaisseur considérable. La fonction principale de la première est la rotation de la cuisse vers l'extérieur. Le muscle carré de la cuisse dans la zone inférieure se dilate. En haut, il est fixé au corps, en bas, il est attaché à l'os. Grâce à elle, une personne peut plier la jambe au niveau de l'articulation de la hanche.

Les premières fibres se caractérisent par les tailles les plus impressionnantes. Au sommet, il est fixé au tubercule sciatique du pelvis et à l'os du pubis jusqu'à l'os interne de la cuisse sur toute la longueur. Elle est responsable de tirer la cuisse vers l'intérieur et de la retourner.

Il y a aussi un petit muscle carré de la cuisse. Il a la forme d'un quadrilatère. Le début du muscle carré de la cuisse se situe dans la partie supérieure de la face externe du tubercule ischiatique. Du fait que la personne présente dans le corps a un muscle carré de la cuisse, elle peut la tourner vers l'extérieur.

Externe

En raison du fait que le corps a une passoire de tissu conjonctif large, ainsi que les fibres des fesses, une personne peut effectuer l'enlèvement de la cuisse. Le tendeur se distingue par son plan suffisant, tout en se rétrécissant vers la partie inférieure, mais il est assez long. Si une personne pratique régulièrement du sport et que même cette partie est bien développée, la rondeur correcte est visible dans la zone de la surface latérale du bassin.

La tâche principale du tendeur consiste à étirer le tissu conjonctif large, grâce auquel une personne peut naturellement se déplacer (marcher ou courir), plier la hanche et renforcer l’articulation du genou, provoquée par la tension du fascia.

Fortification

Comme indiqué précédemment, le développement des groupes de fibres en question dépend des capacités physiques de chaque personne. Afin de bien comprendre chaque section, il suffit d'effectuer régulièrement trois exercices simples mais assez efficaces. Ce qui est caractéristique, c'est que même un entraînement à domicile ne vous fera pas attendre longtemps pour le résultat.

Il faut commencer par les squats. Position de départ: les jambes sont espacées de la largeur des épaules et le dos est nécessairement droit, des bras peuvent être avancés pour vous aider à garder votre équilibre. Il est nécessaire de descendre lentement à l'expiration, jusqu'à ce que les hanches soient parallèles au sol, la montée est lente, à l'inspiration. Deux approches de 15 squats sont recommandées.

Tous les groupes des membres inférieurs exercent également l'exercice de «poussée». Vous devez vous agenouiller et mettre vos mains au sol. Il est important de procéder correctement à la répartition du poids. Après cela, vous devez plier le genou et le tirer vers la poitrine et le redresser pour le reprendre. Le dos devrait être plat. Recommandé 2 séries de 15 fois sur chaque jambe.

Et les derniers font un bond en arrière. Vous devez devenir droit, placez vos pieds sur la largeur du bassin, vos mains à la ceinture. Le poids du corps est transféré à la jambe en cours d'élaboration. Après avoir inhalé, et le membre sur lequel ils se sont appuyés est décontracté. Le corps reste lisse. Pour expirer, vous devez pousser le pied au sol et soulever le membre ajouté. Ces répétitions font 20 pour chaque jambe et en 2 séries.

Quelques blessures au quadriceps

La principale richesse de notre corps est, bien sûr, les jambes. C'est grâce à eux que nous pouvons expérimenter la joie principale de la vie: bouger, bouger librement dans l'espace. Sans mouvement, nos vies ne seraient pas si joyeuses et excitantes. Malheureusement, nos membres inférieurs constituent un système très vulnérable face à diverses maladies. Répertorier tous peut avoir besoin de plus d'une douzaine de pages. Un mot spécial mérite le muscle quadriceps de la cuisse, qui devient très souvent la cause de douleurs insupportables à la jambe. Cela se produit pour diverses raisons. Le plus souvent, ces muscles de la cuisse souffrent de charges inégalement réparties, car ils confèrent au corps une beauté unique, pour les hommes comme pour les femmes.

La douleur peut vous gêner au moment le plus inopportun et peut résulter d'une charge élevée, d'un impact ou d'un mouvement brusque. Dans ce cas, la principale chose à faire est de contacter immédiatement un spécialiste qui peut désigner le traitement approprié.

Brève anatomie

Comme mentionné précédemment, les causes de douleur à la jambe peuvent être très diverses. Pour mieux comprendre quel est le principal responsable de telle ou telle douleur, vous devez au moins avoir une idée générale de l'anatomie des muscles de la cuisse.

Tous les muscles du membre inférieur peuvent être divisés en deux grands groupes: les muscles du bassin, situés autour de l'articulation de la hanche, et les muscles réels de la cuisse et de la jambe. Les muscles de la cuisse se composent de trois groupes:

  1. Permettant de plier le genou - les muscles de l'arrière de la cuisse.
  2. Les jambes d'extension sont le muscle quadriceps de la cuisse.
  3. Muscles principaux.

Laissez-nous examiner plus en détail le muscle extenseur. Il se compose de quatre têtes - interne, externe, intermédiaire large et droite. Tous rejoignent l'os de l'articulation de la hanche - la cuisse, et se fondent dans la partie inférieure pour former un tendon au-dessus du genou. C’est grâce à leur travail que nous pouvons déplier la jambe et c’est grâce à l’augmentation de leur volume que nous obtenons de plus belles jambes.

Variétés de maladies graves

Les muscles de la cuisse sont non seulement le système le plus important qui nous permet de marcher, mais ils sont très fragiles. Souvent, avec des charges élevées et illimitées, diverses blessures provoquent une douleur intense. Certaines de ces blessures au pied peuvent entraîner une immobilisation. Le plus souvent avec les problèmes des muscles de la cuisse, les médecins deviennent des athlètes. Les spécialistes, à leur tour, ont eu à diviser tous ces dommages en quatre classes:

  1. Étirement - micro-déchirures des muscles sous forte charge.
  2. Fractures avec un écart - une blessure résultant d'une forte charge, lorsqu'un muscle étiré arrache un morceau de tissu osseux.
  3. Pauses:
    • partiel - lorsque les muscles de la cuisse se brisent complètement;
    • plein - lorsqu'un muscle est déchiré, se détache de l'os et s'agglomère.

Les causes de toutes ces blessures sont dues à des charges trop fortes et à des contractions rapides, appliquées aux muscles non formés de la cuisse. Cela peut se produire lorsque vous courez sur une courte distance, lorsque vous frappez la jambe, au début des cours sans exercices d'échauffement.

Toutes les blessures peuvent surprendre n'importe qui, peu importe son âge. Mais les fractures par arrachement surviennent le plus souvent chez les adolescents âgés de 15 à 20 ans, lorsque les muscles de la cuisse peuvent déjà faire face aux charges imposées, mais pas les os.

Les symptômes

En règle générale, tous les dommages présentés sont dus à des charges élevées et soudainement, c’est-à-dire qu’ils ne sont plus précédés. Une douleur aiguë, apparue parallèlement à un clic caractéristique de la jambe, indique une fracture par déchirure. Les causes spécifiques de blessure dépendent de la nature du mécanisme de l'exposition précédente - flexion ou extension, rotation ou ecchymose, ainsi que d'autres causes.

Immédiatement après avoir subi une lésion du muscle de la hanche, il se produit une douleur intense, qui s’aggrave lorsque vous essayez d’effectuer un mouvement dont l’un ou l’autre groupe de muscles est responsable, ainsi qu’une pression. Certaines blessures peuvent être accompagnées de douleur en position assise, tandis que d'autres peuvent être présentes dans la région de l'aine.

Si vous ressentez une telle douleur, vous devez immédiatement commencer le traitement avec un spécialiste. Très souvent, de tels dommages, lorsque le traitement a lieu à la maison, sont confondus avec des contusions ordinaires. Cela se produit parce que l'apparence de la partie endommagée aura le même aspect que pour une ecchymose et qu'une des blessures énumérées ci-dessus - une ecchymose ou une ecchymose se déclarera. Pour déterminer la nature du dommage, après quoi il sera possible de prescrire le traitement approprié ne peut être que par un médecin.

Le traitement ne peut commencer sans un examen approfondi du membre souffrant. Pour cela, une radiographie est effectuée, ce qui vous permet de déposer la fracture déchirable. Le plus souvent, une telle opération est pratiquée sur des enfants et des adolescents, moins souvent sur des adultes. Pour une analyse plus précise, un examen IRM est effectué, lequel indique le degré de rupture ou de tension et vous permet également de déterminer la zone de l'œdème.

Opérations de récupération

Pour se débarrasser de la douleur à la jambe, on ne peut recourir qu'à un traitement compétent, qui peut être:

Les méthodes conservatrices pour soulager la douleur dans la jambe sont de soulager
membre endommagé. Pour soulager la douleur aiguë, des analgésiques peuvent être prescrits au début, ainsi que des compresses froides. Ensuite, lorsque le pied commence à cicatriser, vous devriez commencer à faire des exercices d'étirement. La dernière étape de la restauration de la mobilité de la jambe antérieure consiste à augmenter progressivement les charges dynamiques et statiques.

Un traitement chirurgical sera appliqué en cas de fracture par déchirure, lorsqu'un morceau de tissu osseux est déplacé de plus de 20 mm. Ensuite, afin d'éviter tout déplacement ultérieur, il est fixé à l'aide de vis spéciales. Le traitement chirurgical de la dégradation osseuse comprend de nombreuses techniques qui convergent en une seule, à l’exception des caractéristiques individuelles.

Problèmes de l'articulation de la hanche

En ce qui concerne les dommages subis par nos membres inférieurs, nous ne devons pas négliger les muscles de l'articulation de la hanche car, grâce à leur travail, nous pouvons effectuer beaucoup de mouvements différents. Les causes les plus courantes de douleur dans les muscles de l'articulation de la hanche sont les entorses.

Les symptômes d'étirement des muscles de l'articulation de la hanche sont les mêmes que dans les micro-fractures de tout autre groupe musculaire: douleur pouvant atteindre des limites insupportables, sensibilité accrue, gonflement, enflure, ecchymose et incapacité d'effectuer certains mouvements. Si vous constatez des symptômes similaires dans l'articulation de la hanche, contactez immédiatement un spécialiste.

Le traitement des fibres musculaires de l'articulation de la hanche est effectué selon les mêmes méthodes. Vous devez d'abord vous débarrasser de la douleur. Cela se fait à l'aide d'analgésiques et de compresses froides. Ensuite, selon la recommandation du médecin, des compresses déjà chaudes peuvent être appliquées sur l'articulation de la hanche, ce qui peut améliorer la circulation sanguine. La dernière étape de la restauration de la mobilité de l'articulation de la hanche est la gymnastique restauratrice, qui devrait guérir complètement la jambe.

N'oubliez pas que pour toute blessure aux membres inférieurs, il est nécessaire de commencer le traitement immédiatement. Il est préférable de le faire selon les recommandations du médecin. Sans une inspection adéquate, diverses complications peuvent survenir, ce qui conduira éventuellement à des opérations graves et coûteuses.

Cuisse muscle quadriceps

Le muscle quadriceps de la cuisse, m. quadriceps femoris (voir fig. 395, 396, 397, 398, 399, 400, 401, 402, 403, 407, 411, 413). Chacune des quatre têtes a son origine, mais, allant jusqu'au genou, elles vont toutes dans un tendon commun qui recouvre la rotule et se fixe à la tubérosité tibiale.

Muscle droit de la hanche, m. rectus femoris (voir fig. 396), la plus longue des quatre têtes. Occupe le devant de la cuisse. Il commence par un mince tendon de l'épine iliaque antérieure inférieure, le sulcus supracarpulaire. En descendant, le muscle se déplace dans un tendon étroit, qui fait partie du tendon du quadriceps commun. En atteignant le tibia, le tendon musculaire s'attache à la tubérosité iliaque. Au-dessous de la rotule, ce tendon est appelé tendon rotulien, lig. patellae.

Muscle de la cuisse médiale, m. vastus medialis (voir fig. 397), occupe la surface antéromédiale de la moitié inférieure de la cuisse. Les faisceaux musculaires qui le forment sont dirigés obliquement de haut en bas et de l'intérieur vers l'avant. L'avant est un peu recouvert d'un muscle droit. Le muscle provient de la lèvre médiale de la ligne de cuisse rugueuse et, en descendant, pénètre dans un tendon large, partiellement tissé dans le tendon commun avec le muscle droit, et partiellement attaché au bord médial de la rotule, formant le ligament de soutien médial de la rotule.

Muscle latéral large de la cuisse, m. vastus lateralis, occupe presque toute la surface antérolatérale de la cuisse. De là-haut, il est quelque peu recouvert par un muscle sollicitant le large fascia et en avant par un muscle droit de la cuisse. Les faisceaux musculaires sont dirigés de haut en bas et de l'extérieur vers l'avant (voir fig. 396).

Le muscle provient du grand trochanter, de la ligne intertrochantérienne et de la lèvre latérale de la ligne large de la cuisse. En descendant, le muscle pénètre dans le tendon large, qui fait partie du tendon du quadriceps commun et participe à la formation du ligament de soutien latéral de la rotule.

Muscle de la hanche large intermédiaire, m. Le vastus intermedius (voir Fig. 399) est situé sur le devant de la cuisse, entre les muscles larges médial et latéral, directement sous le droit fémoral. Ce muscle est le plus faible parmi les têtes restantes. Il commence à la surface antérieure du fémur - à partir de la ligne intertrochantérienne et, en descendant, pénètre (presque la moitié de sa longueur) dans un large tendon qui, dans la partie distale, rejoint le tendon du droit fémis et passe dans le tendon commun du quadriceps.

Ainsi, les quatre têtes du muscle, formant le quadriceps de la cuisse, vont dans le tendon, qui comprend la rotule et est attaché à la tubérosité tibiale. Des sacs synoviaux se trouvent devant et derrière les tendons (voir fig. 268):

Fig. 268. Genou articulaire, genre articulatio, droit. (Coupe sagittale. La cavité de l'articulation du genou est ouverte.)

  • a) sac sous-cutané pré-genou, Bursa subcutanea prepatellaris;
  • b) la poche sus-patellaire, Bursa suprapatellaris, sous le tendon du quadriceps, au dessus de la rotule;
  • c) un sac rotulien profond, Bursa infrapatellaris profunda, à la fixation du tendon rotulien à la tubérosité du tibia;
  • d) une poche hypodermique hypodermique, la bourse sous-cutanée infrapatellaire, antérieure au ligament rotulien;
  • e) le sac sous-cutané de tubérosité tibiale, Bursa subcutanea tuberositatis tibiae, légèrement plus bas que le précédent, repose sur la face antérieure du ligament patellaire;
  • e) le sac sous-fascial pré-genou, Bursa subfascialis prepatellaris, situé entre le dessus de la face antérieure de la rotule et le large fascia de la cuisse, est intermittent;
  • g) sac podsuzhilnaya pré-genou, Bursa subtendinea prepatellaris, dans l’épaisseur du tendon du muscle quadriceps de la cuisse, à la face antérieure de la base de la rotule, non permanent.

Certains de ces sacs peuvent communiquer avec la cavité de l'articulation du genou.

Fonction: le quadricepsum, par contraction de toutes ses têtes, prolonge le bas de la jambe, grâce à m. recti femoris est impliqué dans la flexion de la cuisse.

Innervation: n. feraoralis (plexus lumbalis) (LII-LIV).

Approvisionnement en sang: aa. circumflexa femoris lateralis, profunda femoris, a. femoralis.

Le muscle quadriceps.

Le muscle quadriceps de la cuisse, m. quadriceps fémoral. Chacune des quatre têtes a son origine, mais, allant au niveau du genou, elles vont toutes dans un tendon commun qui recouvre la rotule et est attaché à la tubérosité tibiale.


Muscle droit de la hanche, m. rectus femoris, la plus longue des quatre têtes. Occupe le devant de la cuisse. Il commence par un mince tendon de l'épine iliaque antérieure inférieure, le sulcus supracarpulaire. En descendant, le muscle se déplace dans un tendon étroit, qui fait partie du tendon du quadriceps commun. En atteignant le tibia, le tendon musculaire s'attache à la tubérosité iliaque. Au-dessous de la rotule, ce tendon est appelé tendon rotulien, lig. patellae.

Muscle de la cuisse médiale, m. vastus medialis, occupe la surface antéromédiale de la moitié inférieure de la cuisse. Les faisceaux musculaires qui le forment sont dirigés obliquement de haut en bas et de l'intérieur vers l'avant. L'avant est un peu recouvert d'un muscle droit. Le muscle provient de la lèvre médiale de la ligne de cuisse rugueuse et, en descendant, pénètre dans un tendon large, partiellement tissé dans le tendon commun avec le muscle droit, et partiellement attaché au bord médial de la rotule, formant le ligament de soutien médial de la rotule.


Muscle latéral large de la cuisse, m. vastus lateralis, occupe presque toute la surface antérolatérale de la cuisse. De là-haut, il est quelque peu recouvert par un muscle sollicitant le large fascia et en avant par un muscle droit de la cuisse. Les faisceaux musculaires sont dirigés de haut en bas et de l'extérieur vers l'avant.

Le muscle provient du grand trochanter, de la ligne intertrochantérienne et de la lèvre latérale de la ligne large de la cuisse. En descendant, le muscle pénètre dans le tendon large, qui fait partie du tendon du quadriceps commun et participe à la formation du ligament de soutien latéral de la rotule.

Muscle de la hanche large intermédiaire, m. vastus intermedius, situé sur le devant de la cuisse, entre les muscles larges médial et latéral, directement sous le droit fémoral. Ce muscle est le plus faible parmi les têtes restantes. Il commence à la surface antérieure du fémur - à partir de la ligne intertrochantérienne et, en descendant, pénètre (presque la moitié de sa longueur) dans un large tendon qui, dans la partie distale, rejoint le tendon du droit fémis et passe dans le tendon commun du quadriceps.


Ainsi, les quatre têtes du muscle, formant le quadriceps de la cuisse, vont dans le tendon, qui comprend la rotule et est attaché à la tubérosité tibiale. Les poches synoviales sont situées devant et derrière les tendons: a) poche pré-patellaire sous-cutanée, Bursa subcutanea prepatellaris; b) la poche supra-patellaire, Bursa suprapatellaris, sous le tendon quadricepsal, le supra-genou; c) un sac rotulien profond, Bursa infrapatellaris profunda, à la fixation du tendon rotulien à la tubérosité tibiale; d) bourse patellaire hypendale sous-cutanée, bourse sous-cutanée infrapatellaris antérieure au ligament patellaire; e) le sac sous-cutané de tubérosité tibiale, Bursa subcutanea tuberositatis tibiae, légèrement plus bas que le précédent, repose sur la face antérieure du ligament patellaire; e) le sac sous-fascial pré-genou, Bursa subfascialis prepatellaris, situé entre le dessus de la face antérieure de la rotule et le large fascia de la cuisse, est intermittent; g) sac podsuzhilnaya pré-genou, Bursa subtendinea prepatellaris, dans l’épaisseur du tendon du muscle quadriceps de la cuisse, à la face antérieure de la base de la rotule, non permanent.

Certains de ces sacs peuvent communiquer avec la cavité de l'articulation du genou.

Fonction: le quadricepsum, par contraction de toutes ses têtes, prolonge le bas de la jambe, grâce à m. recti femoris est impliqué dans la flexion de la cuisse.

Innervation: n. fémoral (plexus lumbalis) (LII-LIV).

Approvisionnement en sang: aa. circumflexa femoris lateralis, profunda femoris, a. femoralis.

Structure, fonctions et types d'exercices pour les quadriceps

Le quadriceps de la cuisse - le muscle quadriceps de la cuisse, situé dans la partie antérieure de la région fémorale, a quatre têtes musculaires. Chaque tête part du point de fixation situé sur le corps. Mais ils s’unissent tous dans la région du genou et, en passant dans le tendon qui entoure la rotule, sont attachés à la tubérosité tibiale.

L'approvisionnement en sang du quadriceps fournit un gros vaisseau sanguin - l'artère fémorale, prolongement de l'artère iliaque. L'innervation du tissu musculaire est réalisée par le nerf fémoral, qui régule la motricité.

Anatomie du quadriceps

Quelle est l'anatomie du quadricepsum de la hanche? Pour bien travailler sur les quadriceps, il est nécessaire d'étudier l'anatomie de sa structure. Le travail principal du quadriceps est de plier l'articulation du genou tout en limitant la flexion du genou contre la résistance des muscles extenseurs.

La structure des quadriceps. Il se compose de quatre têtes:

  1. Le muscle droit se situe entre les muscles médial et latéral et recouvre le muscle large de la cuisse. Elle participe à l'abduction, à la flexion de la hanche par rapport au bassin. Ensemble avec le lombo-iliaque, il innerve la cuisse au niveau de l'articulation de la hanche. Pendant le stress, il déplace la rotule sur deux plans.
  2. La médiale passe à l’arrière du fémur, se tresse le bas pour atteindre la rotule. Les fibres musculaires obliques du médial, du latéral ont une tension équilibrée. En réduisant, il limite le mouvement de la rotule dans deux plans.
  3. L'intermédiaire dans sa partie principale se trouve sous la ligne, légèrement sous le latéral. Il commence dans la région fémorale antérolatérale et est attaché à la rotule à l'aide d'un ligament présentant une tubérosité tibiale. Le rôle principal du muscle intermédiaire est d’isoler le genou (déplacer la rotule vers le haut).
  4. Fémoral large latéral - le plus gros et le plus lourd. Il commence dans la région postérolatérale du fémur avec une large plaque tendineuse et est attaché au côté de la rotule et du tibia. Lorsqu'il se déplace, le genou se courbe et la rotule se stabilise avec la participation du muscle large médial.

Comment puis-je pomper les quadriceps?

Comment gonfler les quadriceps de la hanche:

  1. Accroupi avec une barre. Balancer les muscles de la cuisse et des fesses. De plus, les muscles auxiliaires de l'abdomen et du dos sont impliqués. Avant d'effectuer, il est nécessaire de les réchauffer.
  2. Hack-squat sur un simulateur spécial, qui supprime la charge à l'arrière. L'accent est mis sur le pompage des quadriceps.
  3. Le principal exercice de base consiste à appuyer sur les jambes du simulateur. Travailler principalement les quadriceps, les fesses.
  4. Classique - cela se fend avec une barre ou des haltères. L’exercice a pour effet principal les hanches et les fesses.

Lors de la planification de votre plan d'entraînement, vous pouvez choisir l'un de ces exercices.

Lorsque nous balançons le muscle quadriceps de la cuisse, il est nécessaire d’utiliser des exercices isolés, en plus des exercices de base élémentaires: extension des jambes sur le simulateur en position assise et appui d’une jambe sur le simulateur.

Exemple de programme d'exercices:

  • accroupi avec une barre, 3 séries de 6 répétitions;
  • se précipite en avant avec des haltères, 3 séries, répétitions - 8;
  • extension des jambes dans le simulateur, 3 séries, répétitions - 12.

Exercices à la maison

La salle de sport est idéale pour la musculation et le fitness. Mais si chez vous il y a une barre et des haltères, vous pouvez alors planifier votre entraînement à la maison.

  1. L'exercice le plus simple est l'étirement avec une fente.
  2. Musculation - accroupi avec un expandeur.
  3. Stretching avec l'utilisation de bancs.
  4. Sauter en place sur la technique des jambes ensemble, puis à part.

Quel rythme d'entraînement choisir? Pour développer les muscles et la force, le rythme d'entraînement doit être lent. Avec un rythme rapide, la graisse sous-cutanée est brûlée.

Combien d'approches avez-vous? Le nombre d'approches doit être d'au moins 25. Par exemple, 5 approches de 5 répétitions.

Combien de rediffusions à faire dans une approche? Si vous travaillez sur la combustion des graisses, il est préférable de faire 3 séries de 8 répétitions ou 2 séries de 15 répétitions. Un programme spécial a été mis au point pour développer la masse musculaire: le premier jour - 5 répétitions, le deuxième jour - 15 fois, le troisième - 10 fois. Les cours ont lieu tous les deux jours.

Les meilleurs exercices pour les quadriceps de la cuisse après une blessure au genou

Bonne journée à vous, chers lecteurs! Ce n'est pas tout le monde qui aime s'entraîner les jambes, car c'est tellement fatiguant et difficile Pendant ce temps, nous, en tant que créatures qui marchent debout, sommes obligés aux muscles des jambes pour pouvoir bouger, s’asseoir, se tenir debout et monter les escaliers. Cela est particulièrement vrai pour les quadriceps, même s'il ne faut pas oublier l'arrière de la cuisse.

Donc, l'entraînement avec des poids peut être une excellente aide pour améliorer non seulement l'apparence, mais aussi la facilité de mouvement! Et dans certains cas, les exercices physiques pour les muscles quadriceps de la cuisse sont tout simplement irremplaçables, par exemple lors de la rééducation postopératoire.

Exercices et nuances d'entraînement quadriceps

L'articulation du genou est la plus traumatisée de notre corps. Après tout, il est constamment au travail, en état de choc et chez les personnes sédentaires, il manque de nutriments.

C’est précisément en raison de son importance particulière que vous devez suivre des règles strictes si vous souhaitez conserver la santé de vos genoux pendant une longue période.

Parlons maintenant des exercices et des nuances:

  • Un des exercices les plus efficaces pour le quadriceps est le squat. Le stretching joue un rôle important

Par conséquent, avant de commencer à vous asseoir, assurez-vous que vos muscles des jambes, des fesses et du dos sont suffisamment élastiques. Sinon, vous ne pourrez pas vous accroupir avec la bonne technique!

Quels tests puis-je utiliser pour déterminer mon étirement? Voir la vidéo:

  • Le type de squat détermine la charge sur les quadriceps. Les extenseurs reçoivent la plus grande charge dans les squats avec une barre sur la poitrine. Puis avec une barre dans le dos, mais avec un dos relativement vertical. Utilisez-les dans vos programmes.
  • Beaucoup ne savent pas à quelle profondeur squatter. Il n'y a pas de réponse sans équivoque, puisque l'amplitude dépend à la fois de la souplesse des articulations et de l'élasticité des muscles, ainsi que de l'état des articulations du genou et de la hanche.

Si vous êtes en bonne santé et qu'il n'y a pas de problème d'étirement, effectuez des squats profonds. S'il y a des problèmes avec les articulations et que leur mobilité est limitée, alors les demi-sièges feront l'affaire. Mais parlez des problèmes plus tard.

  • Puisque nous sommes pour le développement complet du quadriceps femoris, en plus des squats, il est efficace d’effectuer des extensions dans un simulateur en position assise. Cet exercice répartit uniformément la charge entre les quatre muscles du quadriceps (latéral, intermédiaire, médial et droit).
  • Les fentes sont un type de squat. Ils ne diffèrent que par le fait que tout le fardeau de la répétition tombe sur une jambe et que les quadriceps de l'autre cuisse sont étirés. Cet exercice complète efficacement l'entraînement de l'avant des cuisses.
  • À la fin de l'entraînement, effectuez une série d'exercices d'étirement. Il peut s'agir d'éléments que vous apprendrez de la vidéo. Mais ne vous efforcez pas de tout répéter exactement comme dans cette vidéo. Commencez par les exercices les plus simples et avec une petite amplitude de mouvement.

Exercices pour des problèmes de santé

Tous les sports ne sont pas sûrs et vous permettent de contrôler votre corps toutes les secondes pour éviter les blessures. Par exemple, le sport de jeu, en particulier le contact: hockey, football, rugby. Oui, et dans la forme physique est tel, mais, en règle générale, à cause d'une violation des règles de base de la formation!

Après s'être blessés au genou, les personnes sont contraintes de quitter leurs charges habituelles et de suivre un cours de rééducation. Et si la blessure était grave, alors subissez un traitement chirurgical, puis engagez-vous dans la rééducation déjà mentionnée.

Afin d'accélérer le processus de récupération postopératoire, une arthroscopie est souvent réalisée avec un traumatisme tissulaire minimal. Après cela, le jour suivant, le patient peut effectuer une physiothérapie. Ensuite, le patient reçoit son congé et de nouvelles actions de rééducation lui tombent sur les épaules.

Et ici l’essentiel est de ne pas se faire du mal! Il est nécessaire de revenir progressivement aux entraînements en divisant l’ensemble de la phase de récupération en plusieurs parties.

Étape n ° 1

En règle générale, cela peut être fait à la maison, mais il est préférable de faire appel à des réhabilitateurs expérimentés! Le but de l'étape est de rendre à l'articulation sa mobilité habituelle.

Les exercices sont effectués lentement, sans poids et souvent assis ou couché. La phase peut être considérée comme terminée lorsque la mobilité de l'articulation sera restaurée à plus de 60%.

Étape 2

Il se concentre sur le renforcement des muscles et des ligaments, ce qui pourrait s’affaiblir considérablement après une blessure ou une intervention chirurgicale. Les exercices peuvent toujours être effectués à la maison, mais avec un fardeau mineur. Vous pouvez utiliser des élastiques ou des extenseurs tubulaires.

Des exercices pour les deux étapes sont présentés dans la vidéo.

Étape 3

Retour aux séances d'entraînement à la gym. La mobilité articulaire est restaurée, les muscles et les ligaments sont renforcés. Il est temps de commencer à s'entraîner avec du fer!

Si vous voulez revenir rapidement aux gros squats, je dois vous avertir qu'il vaut mieux ne pas le faire! Puisque les blessures ne passent pas à 100% et que vous êtes maintenant constamment dans la zone à risque.

Commencez votre exercice avec des simulateurs. Dans le complexe, il est préférable d’inclure l’extension et la flexion des jambes en étant assis dans le simulateur, l’extension et la flexion des jambes sur les simulateurs de bloc.

En conclusion, je voudrais souligner l’importance des séances d’entraînement régulières. Ils renforcent non seulement les muscles, mais apportent également une nutrition aux articulations. Et dans la période postopératoire va accélérer la récupération.

Vive les amis! Abonnez-vous aux mises à jour des articles, partagez des informations utiles avec vos amis sur les réseaux sociaux. A bientôt!

Plus D'Articles Sur Les Pieds